Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Les pensées très éclectiques, sérieuses, moins sérieuses et carrément déjantées de ... Pierre et du Rotpier

29 Septembre 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour

 

 

Il y a pensées et pensées:

Celles-là : 

Pensées fleurs

Et celles-là :

Pensée N° 1 papier cul

Ces dernières sont très variées :

il y a de l'éclecticité dans l'air !

Quand elles sont signées " Pierre " ou Pierre Dupuis " ,
elles sont généralement sérieuses .
Quand elles sont signées " Rotpier " ,
elles le sont beaucoup moins ... en général ! 

 

Première pensée, une mise en garde :

.

Pensée N° 22 arnaque alarme

Seconde pensée, alors, on joue ? 

.

Pensée N° 22 jeu de lois

 

 

Èpicétout pour aujourd’hui !  

😉😊😃

Voila, c’est terminé !

 

Et comme on dit à Amsterdam :

 Un café, un joint mais pas d'addiction SVP !

 

Lire la suite

Le poème pas très moral du jour : " Ma Tata rousse, " de ... Rotpier

27 Septembre 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Poésie, #Poésie - humour


Le poème pas très moral du jour : " Ma Tata rousse, " de ... Rotpier

Image du net

 

 

Préambule :
Cette histoire n'est pas très morale, j'en conviens aisément, mais comme il s'agit de fiction je ne risque pas de retour de bâton de la part d'un de mes tontons,
 d'autant plus que je n'en connais plus de vivants.

 

Ma Tata rousse,

" Ta Tata est une vraie rousse ! "
C'est ce que m'a dit mon Tonton
En répondant à la question
Que j'avais amenée en douce.

Ça m'a filé une secousse
Je n'étais qu'un jeune garçon
Qui se renseignait à tâtons
Et qui avait un peu la frousse.

Quand les poils du menton nous poussent
On rêve la nuit de jupons
Jetés en vrac sur l'édredon
Ou dans un bois sur de la mousse !

Puis un jour j'ai vaincu ma frousse
En me glissant à croupetons
Dans la salle de bain du fond
Ou Tata baignait dans la mousse.

Je lui ai dit " Oh! Tata pouce !
Je viens vérifier que Tonton
Ne m'a pas bourré le melon
En m'affirmant que t'étais rousse ! "

 

Et voilà qu'elle se trémousse
Et sort du bain Ô quel frisson
Quand je découvre sa toison
Et que j'entends Tata qui glousse !

" Ah ! Si tu voyais ta frimousse
Approche-toi viens mon garçon
Ta face vire au vermillon
Viens voir de près je suis bien rousse !

Prends la serviette essuie la mousse
Oui comme ça soit polisson
Enlève donc ton pantalon
Je crois que quelque chose y pousse ! "

Et elle vint à ma rescousse
En m'entraînant vers le salon
Où dans le canapé profond
Elle exigea que je la trousse !

Nul besoin qu'elle se courrouce
Qu'elle utilise un aiguillon
Pour entrer dans le tourbillon
Et ce fut la grande secousse !

C'est en croquant un pamplemousse
Que j'ai affranchi mon Tonton
Il a craché son saucisson
" Oh! Dis Tonton pourquoi tu tousses ? "

Après s'être rincé la bouche
A coup de solides gorgeons
Il m'a dit " Tu vois mon garçon
Tata n'est pas Sainte-Nitouche !

Il arrive qu'elle découche
Ses gros besoins de goupillon
Me vide à fond le mousqueton :
Pour tirer il faut des cartouches !

 

Alors si c'est toi qui la trousse
Ça ne sort pas de la maison
Je vais me faire une raison
Je n'appellerais pas la rousse !

Adolescent de bonne souche
J'ai longtemps aidé mon Tonton
J'ai hérité de leur maison
Une fermette à la cambrousse.

 

Terminaison:


Depuis quand je croise une rousse
Revient à mes yeux la vision
De la prodigieuse toison
De ma Tata la belle rousse !

Toutes les nuits de lune rousse
Je reste assis sur mon balcon
À rêvasser mais la vision
De Tata la rousse s’émousse.

Les souvenirs mettent les pouces
Il faut se faire une raison
Et quand vient la morte-saison
Ils ont déjà la mort aux trousses !

                                             

                                                Rotpier

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

27 Septembre 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Rébus

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

24 Septembre 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

.

C’est un rébus du  Rotpier l'athée ( Pas coère ! )

 

3ème ligne, dernière image : l'autre nom de l'arobase !

4ème ligne, 2ème image : un " - - - " de sable ou d'autre chose !

5ème ligne, 2ème image : avant Akbar ( à scinder en deux ! )    3ème image : "oui" en russe !

6ème ligne, 3ème image : en direct " Grrrrrr " !

7ème ligne, dernière image : le cri de l'animal !

8ème ligne, 2ème image : en direct : " ti" !

9ème ligne, 3ème image : le serpent fait toujours " s " !

Dernière ligne, 1ère image : à 3 h 52  du mat, il est très  " - - - "  même pour Toto!

 

Et pis c'est tout !

Allez, au boulot ! Il n'est pas très difficile et après vous filer à la messe sans oublier de vous signer !  

Réponse : 

Mieux vaut devenir athée tôt qu’athée tard, voilà l’adage que les grenouilles de bénitier détestent au plus haut point !

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus  pour  les accros !

 

 

 

Et pis c'est tout !

Allez, au boulot ! Je tiens à vous signaler que je ne travaille pas pour l'IFOP et que je ne suis en aucun cas un proxénète ... c'est net pour vous ? 

 

Réponse : 

Une question me tarabuste: est-ce qu'une ancienne prostituée serait plus efficace que toute autre personne pour faire des micros-trottoirs pour un institut de sondage ? 

 

Qu'il dit l'animal !

Lire la suite

Blog en pause … oui j'ose ! … par Pierre et le Rotpier

2 Septembre 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Divers

 

.

Du 03 septembre à 5H 33  au 23 septembre à 8H 57 environ : 

Je pars,  nous partons quelque part

du coté de …

.

Angers

Image capturée chez Michelin, Bibendum va être chagrin !

 

Nous partons du côté d'Angers
Juste en dessous du Lion d'Angers
Mais nous serons hors de danger
Car ses crocs ont été limés !

C'est la région de l'Anjou bleu
Et nous en prendrons sacrebleu
Plein les mirettes plein les yeux
Les paysages sont merveilleux !

Ce sera un séjour charmant
C'est bien ainsi que je le sens
Et peut-être même géant
Puisque c'est Angers en verlan !

En attendant soyez fair-play
Je vous laisse avec Bob Marley *
Et vous boirez du petit lait
Si vous appréciez le reggae !

 

* Dont je vous avais entretenu hier !

 

 

Épicétout

                              

Voilà voilà, terminé la séquence, vive la France et vive les vacances !

Le Rotpier

 

Épicétout !

Lire la suite

Le poème du jour : " Stupéfiant ... non " de ... Rotpier

31 Août 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Poésie - humour, #Poésie

 

Image du net !

 

Préambule:
Tout ce qui suit relève de la pure fiction, je n'ai aucun lien avec une quelconque organisation mais j'avoue beaucoup aimer Bob Marley. C'est mon droit le plus absolu, vous en conviendrez.

 

Stupéfiant ... non ?

Je me drogue à la poésie
Cela vaut bien d'autres folies

Je suis un poète spécial
Relevant du corps médical

Pendant que certains s'extasient
D'autre parlent d'euthanasie

Un bon coup sur le pariétal
Et c'est la morgue à l'hôpital

Qu'ils aient au moins la courtoisie
De confesser leur jalousie

Pauvres limités du bocal
Réduit à l'esprit monacal

Moi je cherche avec frénésie
Refusant toute apostasie

Un nouveau genre lexical
En évitant le cloacal

Ce serait une fantaisie
Une sorte de litanie

 

Un groupement grammatical
Absolument original

Des strophes courtes de deux vers
Prenant les prudes à revers

Un cartel un trust une entente
Une création épatante

Mais attendez mais attendez
Vous l'avez juste sous le nez

Il est là je persiste et signe
C'est le cartel de mes deux lignes !

N'allez pas appeler les flics
Ce ne serait vraiment pas chic

N'ayez pas l'âme suspicieuse
Nulle association mafieuse !

N'écoutez pas tous les crétins
Venez plutôt fumer un joint

J'en ai de bons de Jamaïque
Qui feraient danser des berniques !

Ils viennent de Montego Bay
Où se fournissait Bob Marley

Un pote à moi y traficote
De l'excellente camelote !

Marchandise garantie bio
Pas coupée par des salopiots

La qualité c'est leur marotte
Ils ne vendent pas de la crotte !

Tous ceux qui s'y sont essayés
N'ont jamais pu recommencer

Dévorés par les crocodiles
Ils faisaient moins les imbéciles !

 

  Terminaison :


Snifer un peu ce canular
Il sent le Pablo Escobar

Avant qu'un couteau m'égratigne
Je me tire ailleurs je m'esbigne !

Je vais continuer d'aligner
Mes vers par deux sans barguigner

Un jour l'Académie Française
M'offrira peut-être une chaise ?

Ou à défaut un strapontin
Dont je me contenterai bien

Pas d'habit vert et pas d'épée
Ma réserve serait froissée !

Je croiserai dans les couloirs
L'âme agitée de Yourcenar

Qui résonne sous la coupole
Avec des diables qui rigolent !

Poil à gratter des immortels
Bonne à sacrifier sur l'hôtel

De la sacrée misogynie
Pas de femme chez les génies !

Mais comme je n'en suis pas un
Je n'aurai pas de strapontin

Ni de tombe au Père la chaise
Je m’en fous et en suis fort aise !

                                  Le Rotpier

 

Image du net !

 

 

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

28 Août 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir 

un peu les neurones !

Observation : 

N'oubliez pas les petites aides glissées en début et en fin de chaque rébus : elles vous donnent souvent des orientations intéressantes à retenir !  😉😊😄 

 

 

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

Nota :

C'est un rébus court et désaltérant !

 2ème ligne, dernière image : ça fait mal quand il pique !
 3ème ligne, dernière image : petite, la sale bête est lente !
6ème ligne, dernière image : il ne faut pas prendre le court !
7ème ligne, 2ème image : il ne sont pas vieux !
8ème ligne, 1ère image :  un " - - - - " de golf vu de l'intérieur ... par une taupe par exemple !

Épicétout  !

Bon, allez, au boulot, il est temps de vous faire mousser un peu !

Réponse : 

Je m’interroge : j'ai entendu dire que pour faire de la bière il fallait du houx blond mais je n'ai trouvé que du houx vert, que faire ?

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

    C'est un rébus plutôt salé qui prône le pragmatisme !

😂

 

 

 

 

 

Allez, au boulot braves gens !

Efficacité, efficacité, sans bla-bla superflu !

Épicétout  !

😄

Réponse : 

Trop en faire au niveau de la rhétorique quand on a une raie torride à portée de main relève de la pure bêtise et peut même conduire à froisser la dame ! Un peu de bon sens que diable !

 

 

Qu'il dit l'animal ! 

Lire la suite

" Greta la teutonne ", le poème du jour tout frais et bien mousseux de ... Rotpier !

24 Août 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Poésie, #Poésie - humour

 

Image du net !

 

Greta la teutonne,

 

Il habitait le bas du Rhin

et passait souvent la frontière

avec sa vieille bétaillère

pour voir sa cousine Angéla.

 

Elle adorait le réséda

et était très primesautière

se fichant des bonnes manières

et championne du radada !

 

Mais Angéla ne voulait pas

se mettre pour lui en guêpière

ni jouer aux chats de gouttière

qui se la jouent de haut en bas !

 

Il se la colla sous le bras

remonta dans sa bétaillère

et s’enfonça dans la Bavière

c’est là qu’il rencontra Greta.

 

Ils causèrent en charabia

ne maîtrisant pas de première

la langue de Goethe et Molière

respectiv’ ment ça va de soit !

 

D’après ce qu’elle lui expliqua

par geste en sifflant de la bière

il comprit qu’elle était fermière

et veuve depuis quelques mois.

 

Alors d’un coup il s’esclaffa

lui mimiquant que sa rombière

avait rejoint le cimetière

cela faisait un an déjà !

 

Pour sa ferme de Sélestat

il recherchait une mouquère

pas fainéante et pas du tout fière

ce qui était vraiment son cas !

 

Car il avait maté ses bras

du muscle dur et de première

du genre à tordre des barrières

coincées par le haut et le bas !

 

Et tout le reste à l’avenant

tout ce qu’il faut dans le corsage

les prémices d’un corps pas sage

à l’arrière comme à l’avant !

 

Mais surtout ne vous trompez pas

lourde mais bien proportionnée

loin de ces photos surannées :

pas du tout la grosse Bertha !

 

Un clin d’œil et tout se scella

autour d’une choppe de bière

et elle quitta la Bavière

pour la ferme de Sélestat.

 

Bientôt une fille et deux gars

naquirent sans nulle commande

une entente franco-allemande

consommée sans prêchi-prêcha !

 

Et comme ils aimaient beaucoup ça

ils se lancèrent dans la bière

une mousseuse un peu amère

qu’il appelèrent « La Bertha » !

 

Le succès fut aussitôt là

coté Bas-Rhin coté Bavière

aux grandes fêtes de la bière

ce fut le nec le plus ultra !

 

Quand à Munich elle arriva

elle s’arracha aux enchères

les preuves n’étaient plus à faire

ils avaient gagné leur  combat !

 

Et si un jour vous allez à

Munich pour boire de la bière

ne vous prenez pas la caf’ tière

la meilleure c’est la Gréta !

 

                                                      Le Rotpier

 

 

 

Image du net !

Lire la suite

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ? Juste comme ça, pour se dégourdir  un peu les neurones ! Observation :  N'oubliez pas les petites aides glissées en début et en fin de chaque rébus : elles vous donnent souvent des orientations intéressantes à retenir !  😉😊😄  Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) : Nota : Aide précieuse et non ridicule : Vers la fin, il est que

21 Août 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir 

un peu les neurones !

Observation : 

N'oubliez pas les petites aides glissées en début et en fin de chaque rébus : elles vous donnent souvent des orientations intéressantes à retenir !  😉😊😄 

rebus 777 (1)

rebus 777 (2)

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

Nota :

Aide précieuse et non ridicule :
Vers la fin, il est question de deux personnages inventés par Arthur Conan Doyle.

 

 1ème ligne, avant dernière image : la boisson favorite de rosbifs ! Dernière image : quand elle est petite, la sale bête est lente !
 3ème ligne, avant dernière image : un " - - - " c'est un  " - - - " et cinq, c'est cinq fois plus !
4ème ligne, 1ère image : le verbe à l'infinitif ! Dernière image : autre nom pour une employée de maison ( très péjoratif comme le dit mon coiffeur ! )
5ème ligne, dernière image : la moitié du nom du volatile !
6ème ligne, 1ère image : il n'a pas l'air très vivant ! Dernière image et en direct " ch " ( l'autre aussi ! )
7ème ligne, dernière image : la boite faisait "  - - - - - "  !
8ème ligne, 2ème image : autre nom du bolet !
Dernière ligne, 3ème image autre nom de l'arobase ! Avant le point d'exclamation : le verbe conjugué aux trois premières personnes du présent de l'indicatif !

Épicétout  !

Bon, celui-là il est court mais costaud. Vous vous mettez au boulot tout de suite et après vous l'appliquez si cela vous sied !
 

Réponse : 

Opter pour un consensus c'est s'ouvrir les portes du bonheur. Et comme aurait dit Sherlock Holmes : " C'est préliminaire mon cher Watson ! "

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

    C'est un rébus qui part d'un bon sentiment !

😂

rebus 778 (2)

rebus 778 (3)

rebus 778 (4)

 

 

 

 

Allez, au boulot braves gens !

Juste une petite aide:   C10H8

Épicétout  !

😄

Réponse : 

Je m’interroge : est-ce que la bonne vieille naphtaline serait efficace pour éradiquer les antisémites de tout poil ? Si oui, remettons-là au goût du jour et vite !

 

Qu'il dit l'animal ! 

Lire la suite

Le poème du jour : " Évolution " ou " Comment je suis passé à autre chose " par ... Pierre

17 Août 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 


Nota :

C’est un poème autobiographique à peine enjolivé.

 

 

Le poème du jour : " Évolution " ou " Comment je suis passé à autre chose " par ... Pierre

Image du net

 

 

Évolution
ou
Comment je suis passé à autre chose


Petit je faisais du patin
Pas à glace mais à roulettes
La patinoire c'est très chouette
Mais à la campagne tintin !

Ou bien alors en plein hiver
Sur les étangs ou les marettes
Quand la glace épaisse et complète
Est bien porteuse sans impair.

J'étais bien loin d'être un champion
Je me cassais la margoulette
Plus souvent qu'à mon tour - mazette ! -
Et bien sûr pas de protections !

Des ecchymoses de partout
Heureusement rien au squelette
Quelques petites bandelettes
Du mercurochrome et c'est tout !

Pas de jérémiades - ça non ! -
Sinon confisquées les roulettes
Au placard saperlipopette
Terminé pour toi mon garçon !

Pour éviter les quolibets
Je m'entraînais seul et en douce
Les railleries ça éclabousse
et c’est difficile à gober !

Jusqu'à seize ans j'ai insisté
À ma dernière pirouette
J'ai boité bas d'une gambette
Alors là j'ai laissé tomber !

Mais comme il faut bien s'occuper
J'ai eu une intuition très nette :
« Si t'allais voir chez les nénettes
Il y a de quoi s'agripper ! »

Passer des patins aux patins
Ça roule tout seul et c'est chouette
Et ça finit en galipettes
Parfois même jusqu'au matin !


Fini les chutes et les bleus
Les pansements les bandelettes
Ça va comme sur des roulettes
Et c'est beaucoup moins dangereux !


L’équilibre est bien plus aisé

Ça part rarement en sucette

Sauf à faire un beau queue-à-tête

Dans un virage un peu serré !


J'ai conservé j'en suis certain
Ces engins dans une mallette
Cela confine au casse-tête
Je les cherche souvent en vain !

 

Un jour je vais les retrouver

Et les sortir de leur cachette

Ils ne sont pas aux oubliettes

Et j’ai besoin de leur parler !

 

Le voudront-ils ? Je ne sais pas

Est-ce la fâcherie complète

Suite à la basse entourloupette

Que je leur ai fait ici-bas ?

 

Car les objets ont leur fierté

Ne dites pas « Il perd la tête ! »

C’est juste mon coté poète

Je vous le dit en aparté.

 

                                                Pierre Dupuis

 

 

 

 

 


Nota :

C’est un poème autobiographique à peine enjolivé.

 

 

Le poème du jour : " Évolution " ou " Comment je suis passé à autre chose " par ... Pierre

Image du net

 

 

Évolution
ou
Comment je suis passé à autre chose


Petit je faisais du patin
Pas à glace mais à roulettes
La patinoire c'est très chouette
Mais à la campagne tintin !

Ou bien alors en plein hiver
Sur les étangs ou les marettes
Quand la glace épaisse et complète
Est bien porteuse sans impair.

J'étais bien loin d'être un champion
Je me cassais la margoulette
Plus souvent qu'à mon tour - mazette ! -
Et bien sûr pas de protections !

Des ecchymoses de partout
Heureusement rien au squelette
Quelques petites bandelettes
Du mercurochrome et c'est tout !

Pas de jérémiades - ça non ! -
Sinon confisquées les roulettes
Au placard saperlipopette
Terminé pour toi mon garçon !

Pour éviter les quolibets
Je m'entraînais seul et en douce
Les railleries ça éclabousse
et c’est difficile à gober !

Jusqu'à seize ans j'ai insisté
À ma dernière pirouette
J'ai boité bas d'une gambette
Alors là j'ai laissé tomber !

Mais comme il faut bien s'occuper
J'ai eu une intuition très nette :
« Si t'allais voir chez les nénettes
Il y a de quoi s'agripper ! »

Passer des patins aux patins
Ça roule tout seul et c'est chouette
Et ça finit en galipettes
Parfois même jusqu'au matin !


Fini les chutes et les bleus
Les pansements les bandelettes
Ça va comme sur des roulettes
Et c'est beaucoup moins dangereux !


L’équilibre est bien plus aisé

Ça part rarement en sucette

Sauf à faire un beau queue-à-tête

Dans un virage un peu serré !


J'ai conservé j'en suis certain
Ces engins dans une mallette
Cela confine au casse-tête
Je les cherche souvent en vain !

 

Un jour je vais les retrouver

Et les sortir de leur cachette

Ils ne sont pas aux oubliettes

Et j’ai besoin de leur parler !

 

Le voudront-ils ? Je ne sais pas

Est-ce la fâcherie complète

Suite à la basse entourloupette

Que je leur ai fait ici-bas ?

 

Car les objets ont leur fierté

Ne dites pas « Il perd la tête ! »

C’est juste mon coté poète

Je vous le dit en aparté.

 

                                                Pierre Dupuis

 

 

 

 

 

Lire la suite