Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Articles récents

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

25 Mai 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Politique, #L'actualité vue par le Rotpier

.

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

.

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

 Signature Rotpier

 

... Je vous chouette une bonne distraction

... et une bonne journée !

Lire la suite

" Bouquet de mots " , un poème de ... Pierre

23 Mai 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

.

Allez, un peu de poésie, de la vraie, pour

adoucir de ce monde de brutes !

Image du net !

.

Bouquet de mots,

 

J’avais cueilli des petits mots

des mots gentils sur les rameaux

d’un arbre qui m’avait souri

sans savoir qui j’étais … si, si !

 

Le soleil les avait dorés,

je les ai de suite adorés,

je les ai mis tous bout à bout

ils m’ont dit « Oh ! Le touche à tout » !

 

Comme je suis très bricoleur,

j’ai fabriqué avec bonheur

une tige pour chacun d’eux

ce qui les a rendu heureux !

 

Ils ont sauté tous à pieds joints

dans un vase et j’ai des témoins :

mon chat Gaston, un angora,

ainsi que sa copine Elsa !

 

Ils ont formé un gros bouquet,

selon le sens où l’on se met

leurs messages sont différents

sans jamais être indifférents !

 

Aux gens qui sont toujours grincheux

ils ne font pas dans le moelleux !

Les joyeux ont tous leurs égards :

ils leur parlent parfois fort tard !

 

Je fais partie de ces derniers,

vous aviez pour sûr deviné

et quand je veux aller au lit

ils crient tous au casus belli !

 

Mais quand ils voient mes yeux cernés

ils prennent soin de ma santé

et me disent : « Allez, dodo :

tu rates tous tes jeux de mots ! »

 

Le jour de mon dernier écueil

je les voudrais dans mon cercueil :

le temps doit paraître très long

sans la moindre conversation !

 

J’avais cueilli des petits mots

des mots gentils sur les rameaux

d’un arbre qui m’avait souri

il en reste plein … allez-y !

 

Ne les laissez pas se flétrir

même les mots peuvent mourir

si l’on ne leur tend pas la main :

les mots sont comme les humains !

                                  

                                                         Pierre Dupuis

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

22 Mai 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Pensées

 

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Résultat de recherche d'images pour "émoticônes"

 

Et pis c'est tout Rotpier

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical du Rotpier !

21 Mai 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Pensées

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

… Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

.

C’est une connerie assez tordue et à double sens : il est malin comme un singe le Rotpier !

C'est, en quelque sorte, à double détente comme disait mon oncle qui n'était pas tante du tout !

Il y a d'abord une affirmation et ensuite une interrogation ! 

Elle est, il est vrai, un peu raide celle-là et aurait bien plu au bon vieux Georges qui pensait souvent à Fernande !

 

3ème ligne, dernière image: boisson favorite des anglais !

4ème ligne, 2ème image: ce n'est pas un homme !  ... 3ème image: vue intérieure d'un "- - - -" de golf ! ... Dernière image: "- - - - -" à tout faire !

5ème ligne, 2ème image: c'est un "- - - -" mec ! Avant dernière image: la moitié de Coco comme d'hab !

 

 Et pis c'est tout: je vous ai assez aidé avant !

 

Allez, au boulot et ne faites pas bande à part !

 

Réponse :

          Au début du siècle passé certaines femmes trouvaient Bonnot beau !  A cause de sa bande légendaire ?

 

Petit amusement avec « Bonnot beau » (  les singes bonobos ! )

Bande … à Bonnot ou autre type de bande !

Bref, que du sérieux de la part du Rotpier !

 

Ça, c’est juste la signature ! 

Lire la suite

Barbara : « Dis, quand reviendras-tu ? » Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

20 Mai 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime, #les chansons et les musiques que j'aime

.

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 

Barbara :

« Dis, quand reviendras-tu ?»

 

 

Dis, quand reviendras-tu ?

Voilà combien de jours, voilà combien de nuits,
Voilà combien de temps que tu es reparti,
Tu m'as dit cette fois, c'est le dernier voyage,
Pour nos cœurs déchirés, c'est le dernier naufrage,
Au printemps, tu verras, je serai de retour,
Le printemps, c'est joli pour se parler d'amour,
Nous irons voir ensemble les jardins refleuris,
Et déambulerons dans les rues de Paris,

Dis, quand reviendras-tu,
Dis, au moins le sais-tu,
Que tout le temps qui passe,
Ne se rattrape guère,
Que tout le temps perdu,
Ne se rattrape plus,

Le printemps s'est enfui depuis longtemps déjà,
Craquent les feuilles mortes, brûlent les feux de bois,
A voir Paris si beau dans cette fin d'automne,
Soudain je m'alanguis, je rêve, je frissonne,
Je tangue, je chavire, et comme la rengaine,
Je vais, je viens, je vire, je me tourne, je me traîne,
Ton image me hante, je te parle tout bas,
Et j'ai le mal d'amour, et j'ai le mal de toi,

Dis, quand reviendras-tu,
Dis, au moins le sais-tu,
Que tout le temps qui passe,
Ne se rattrape guère,
Que tout le temps perdu,
Ne se rattrape plus,

J'ai beau t'aimer encore, j'ai beau t'aimer toujours,
J'ai beau n'aimer que toi, j'ai beau t'aimer d'amour,
Si tu ne comprends pas qu'il te faut revenir,
Je ferai de nous deux mes plus beaux souvenirs,
Je reprendrai la route, le monde m'émerveille,
J'irai me réchauffer à un autre soleil,
Je ne suis pas de celles qui meurent de chagrin,
Je n'ai pas la vertu des femmes de marins,

Dis, quand reviendras-tu,
Dis, au moins le sais-tu,
Que tout le temps qui passe,
Ne se rattrape guère,
Que tout le temps perdu,
Ne se rattrape plus...

  

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

19 Mai 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Les chouettes Chouettes du Rotpier, #Politique, #Pensées

.

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

.

 

 

 Signature Rotpier

... Je vous chouette une bonne distraction

... et une bonne journée !

Lire la suite

Le poème du jour: " Morues, marins et capitaines, " de ... Pierre

16 Mai 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Humour, #Fable, #Politique

 

Images du net ( la 1ère est un peu bidouillée ... je n'ai pas voulu que l'on me reconnaisse ...)

 

       Exorde :

Filles, marins et capitaines

se retrouvent dans tous les ports,

leurs aventures incertaines

forgent les légendes du bord.

 

Au sein de la pêche hauturière

et sachant manier le filet,

se glissent des aventurières

au scénario très bien rôdé !

 

       Fable,

 

Morues, marins et capitaines …

 

Il avait fait sa connaissance

à Terre-Neuve au Canada,

partageant sa concupiscence

il était tombé dans ses bras.

 

Après trois semaines de pêche

à bord d’un très gros morutier

quand on débarque on se dépêche

pour oublier le chalutier.

 

Exit l’odeur de la morue,

du chalut et de ses filins,

au revoir le port et les grues,

vive la fête et les câlins !

 

Et quoi de mieux que cette fille

pour oublier ce dur labeur,

toujours prête et toujours gentille :

que de la joie et du bonheur !

 

Jusqu’à ce que la sauterelle

ne soit plus au creux de son lit,

la belle s’était fait la belle

avec son larfeuil bien garni !

 

Passer de morue à morue

voila les risques du métier,

laisser les grues pour une grue :

vraiment pas de quoi pavoiser !

 

Il regagna la tête basse

son poste sur le grand bateau,

il était tombé dans la nasse

d’une fille et d’un maquereau !

 

Une aventure bien amère

ne manquant pas du tout de sel,

une liaison éphémère

orchestrée par un demi-sel !

 

Il apprit que le capitaine

avait subit le même sort

avec une demi-mondaine :

il n’était plus le seul à bord !

 

Il en retrouva le sourire

quelque soit le statut social,

les hommes se laissent séduire :

le procédé est bien trivial !

 

 Moralité :

Les marins et les capitaines

se font piéger pareillement,

les morues ne sont pas les mêmes

mais c’est les mêmes arguments !

 

Souvent la facture est salée,

ils en gardent un mauvais goût :

une morue bien dessalée

peut vous rouler de bout en bout !

 

Rien de nouveau en ce bas monde

le piège à toujours fonctionné,

n’importe où sur la mappemonde

des gogos se font pigeonner !

.

Même de très grands se font prendre,

ils redeviennent des gamins,

ils ne savent pas se reprendre

quand passe un joli popotin !

Péroraison :

 

Élargissons l’horizon…

 

Ne croyez pas que la marine

soit le seul milieu concerné,

partout c’est la même combine :

c’est bonnet blanc et blanc bonnet !

 

Allusion à la politique,

décidément on tourne en rond,

en ce moment plutôt critique

mieux vaut éviter les ronrons !

 

Je connais une autre Marine

( majuscule en début de mot ! )

qui a roulé dans la farine

toute une flopée de gogos !

 

Sans la classer dans les morues,

( bien sûr chacun fait ce qu’il veut ! )

elle sait arpenter les rues

en bavant des discours visqueux !

 

Mine de rien elle racole

et pas seulement des marins,

monde ouvrier et agricole

sont prêts à lui suivre le train !

 

C’est une femme et elle en joue,

pour une tranche d’électeurs

ça compte beaucoup, ils l’avouent :

« Vive Marine et son valseur ! »

 

C’est encore heureux que la nièce

ait renoncé à ses mandats

car du coté minois et fesses

y a pas photo avec tata !

 

Pierre Dupuis

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

15 Mai 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Résultat de recherche d'images pour "émoticônes"

 

Et pis c'est tout Rotpier

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus de … Rotpier !

14 Mai 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Rébus

.

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

… Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

 

 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

C'est un rébus très tranchant !

1ère ligne, 1ère image : prendre la moitié du nom du volatile ! ( même manoeuvre, plus tard, pour tintin ! ) Dernière image : à 3 H 52 du mat, il est très "- - -" ( pour l'autre aussi ... si  !!!!!!!!!!!!! )

3ème ligne, 1ère image : quand elle est petite, la bête est lente ! Avant dernière image: il y en a quatre ! Dernière image : c'est la marque qu'il faut retenir !

4ème ligne, 4ème image : en gare, au bord d'un fleuve ou de la mer ! ... OK ?

6ème ligne, 3ème image: Chirac aimait bien sa tête !

 7ème ligne, dernière image : boisson favorite des rosbifs !

 

Et pis c'est tout !

 

Au boulot brav' gens ... il est court et c'est à vous de trancher ! 

 

Réponse :

Comme on dit au Mexique pour trancher le lard de quelqu’un rien ne vaut un couteau aztèque !

... c'est un rébus très affûté ... non ?

 

Ça, c’est juste la signature !

Lire la suite

Serge Lama: "L’Algérie" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

13 Mai 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime, #les chansons et les musiques que j'aime

.

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 

« Serge Lama »

 

« l’Algérie »

 

… Cette aventure don on ne voulait pas …

 

 

 

L'Algérie,

Dans ce port nous étions des milliers de garçons 
Nous n'avions pas le cœur à chanter des chansons 
L'aurore était légère, il faisait presque beau 
C'était la première fois que je prenais le bateau 

L'Algérie 
Ecrasée par l'azur 
C'était une aventure 
Dont on ne voulait pas 
L'Algérie 
Du désert à Blida 
C'est là qu'on est parti jouer les p'tits soldats 
Aux balcons séchaient draps et serviettes 
Comme en Italie 
On prenait de vieux trains à banquettes 
On était mal assis 
L'Algérie 
Même avec un fusil 
C'était un beau pays 
L'Algérie 

Ce n'était pas un port à faire du mélo 
Et pourtant je vous jure que j'avais le coeur gros 
Quand ils ont vu le quai s'éloigner, s'éloigner 
Y en a qui n'ont pas pu s'empêcher de pleurer 

L'Algérie 
Ecrasée par l'azur 
C'était une aventure 
Dont on ne voulait pas 
L'Algérie 

 

Du désert à Blida 
C'est là qu'on est parti jouer les p'tits soldats 
Nos fiancées nous écrivaient des lettres 
Avec des mots menteurs 
Le soir on grillait des cigarettes 
Afin d'avoir moins peur 
L'Algérie 
Même avec un fusil 
C'était un beau pays 
L'Algérie 

Un port ce n'est qu'un port, mais dans mes souvenirs 
Certains soirs malgré moi je me vois revenir 
Sur le pont délavé de ce bateau prison 
Quand Alger m'a souri au bout de l'horizon 

L'Algérie 
Ecrasée par l'azur 
C'était une aventure 
Dont je ne voulais pas 
L'Algérie 
Du désert à Blida 
C'est là que j'étais parti jouer les p'tits soldats 
Un beau jour je raconterai l'histoire 
A mes petits enfants 
Du voyage où notre seule gloire 
C'était d'avoir vingt ans 
L'Algérie 
Avec ou sans fusil 
ça reste un beau pays 
L'Algérie

 

 

 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite