Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

31 Juillet 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées et humour, #Pensées, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir 

un peu les neurones !

Observation : 

N'oubliez pas les petites aides glissées en début et en fin de chaque rébus : elles vous donnent souvent des orientations intéressantes à retenir !  😉😊😄 

 

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

C'est un rébus d'actualité et vous êtes priés de ne pas faire de grimaces !

.

 1ème ligne, 1ère image : ils ne sont pas vieux ! 3ème image : c'est le nom du volume qu'il faut retenir !
2ème ligne, 2ème image : c'est un  " - - - - " mec !
3ème ligne, deux premières images : il ne faut pas prendre le triste ! 3ème image:  " - - - " est ce personnage ?
7ème ligne,  1ère  image: la boisson favorite des rosbifs ! Dernière image : le verbe aller à la première personne de l'impératif !
Avant-dernière-ligne, dernière image : le marin est presque en haut du mat  comme Alexandre !
Dernière ligne: le serpent fait toujours "s" !

Épicétout  !

Réponse :

Je ne connais pas beaucoup de gays qui, apprenant qu’ils ont contracté la variole du singe, ne feraient pas de grimaces !

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

    C'est un rébus concernant l'église de Rome !

😂

 

 

 

Allez, au boulot braves gens, vous irez à la messe après !

😄

Réponse :

Je qualifierai l’évêque émérite venant juste après le pape de «Sous-pape ». Partant de cet apostolat, j’affirme aussi que pour accéder à ce rang-là, à défaut de fumée blanche, il faut beaucoup de piston !

 

Qu'il dit l'animal ! 

Lire la suite

Le poème du jour " rouge " + un petit bonjour !

14 Juillet 2022 , Rédigé par Rotpier

 

Préambule :


Bonjour à toutes et à tous !
Depuis le 6 juin, je suis absent des blogs. Sans entrer dans les détails le mal de dos de Dame Ginette s'est avéré être beaucoup plus grave que prévu et tout cela est très difficile à gérer .
Je ne sais pas quand je reviendrai parmi vous en attendant , je vous laisse avec un doux poème en espérant que vous ne verrez pas rouge ! ( Le 6 juin ... c'était le jour du débarquement ... non ? )
Pierre

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Bison futé

Image du net !

Camionnette Tampax

Image du net une peu bidouillée !

 

Préambule :  

Rotpier a poussé le bouchon un peu trop loin mais Pierre l'a rattrapé à sa manière et selon ses règles.

 

Rouge

ou

Comment pousser le bouchon un peu trop loin

 

Bison futé avait vu rouge
Et il ne s'était pas trompé
C'était bouché de chez bouché
C'est énervant quand rien ne bouge !

Nicole aussi avait vu rouge
Les anglais avaient débarqué
Elle aurait bien sûr préféré
Voir une tribu de Peaux-Rouges !

Pas moyen de mettre un bouchon
Je sais ce n'ai pas drôlichon
Mais j'aime la plaisanterie !

C'est scabreux mes petits agneaux
Ça frise la grivoiserie
Mais c'est le jeu des jeux de mots !

 

    Prolongation :

Coincée au milieu des bagnoles
Un vrai supplice  pour Nicole
Que trouver comme solution
Pour gérer la situation ?


Heureusement qu'une brunette
Au volant de sa camionnette
Vit sa détresse s'afficher
Et descendit se renseigner.

Elle fut au parfum très vite
Elle lui dit : " Viens tout de suite
À l'arrière de mon fourgon
Tu y trouveras des tampons !

Je travaille chez Tampax France
Tu as quand même de la chance
Si c'était pour un vigneron
Tu n'aurais eu que des bouchons !

 

Prends ton temps avec la ficelle

C’est tout coincé jusqu’à Sarcelles

Prends le modèle qui te plaît

Et bien sûr garde le paquet ! »



Nicole embrassa la brunette
En lui disant : " Tu es très chouette
Viens donc un jour à la maison
On fera sauter des bouchons ! "

 

Terminaison par Pierre :

 

Bien sûr il est poussé trop loin

C'est ce que diront les chafouins

Les biens pensants et les bigotes

Et tous les gens de la calotte !

 

Ils sont capables de vouloir

Me coincer dans un long couloir

Pour me lyncher avec ivresse

Avant de se rendre à la messe !

 

Sachant que de toute façon

Ils obtiendront l'absolution

Et certainement des louanges

Servies sur plateau par des anges !
 

Si je les ai indisposés

Par ces quelques propos osés

C'est voulu car je suis espiègle

Cela fait partie de mes règles !

 

Voilà voilà c'est comme ça

Et ragnagni et ragnagna

La chose n'est pas incongrue

Que de broder sur les menstrues !

 

De nos jours ce n'est plus tabou

On peut parler de presque tout

Terminé les femmes impures

Selon les saintes écritures !

 

Comment peut-on croire en des dieux

Extra miséricordieux

Quand ils énoncent ces principes

Relayés par moult disciples !

 

L'obscurantisme est bien fini

Chez nous mais dans d'autres pays

Il est présent et bien vivace

Et musèle encore les masses !

 

Tous ces siècles de soumission

A l'heure des menstruations

Femmes dénoncez les églises

Ces vues là ne sont plus permissent !

 

Ce sera long bien entendu

Mais faisons-le à flux tendu

Fermement et sans reculade :

Il faut engager la croisade !

                                    

                               Rotpier et Pierre

 

PS :  Je regarderai vos commentaires sans y répondre ni aller chez vous : milles excuses, le temps me manque !  

Lire la suite