Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Chat devait bien arriver un jour : "Logique châtiment," ... un poème de ... Rotpier !

31 Juillet 2012 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour

 

 

Avec un peu d’avance sur la mi-août …

 

 

 

Image du net

 

 

 

 

Logique châtiment,

 

 

 

Il avait toujours su séduire,

 

    chez lui c’était un don inné,

 

quelque chose d’insoupçonné

 

et de difficile à décrire.

 

 

 

Les femmes se laissaient conduirent

 

au lit jusqu’à potron-minet,

 

contrat de mariage écorné,

 

ravies de se faire reluire !

 

 

 

Mais son cœur de façon très nette

 

était usé par les minettes :

 

il y a une fin à tout !

 

 

 

Un beau soir sans y prendre garde

 

il est parti, le vieux matou,

 

d’un infarctus du mioucarde !

 

 

 

 

                               Rotpier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Rébus : Réponse pour le rébus de … Rotpier

30 Juillet 2012 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !

 

Rotpier

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus de … Rotpier !

29 Juillet 2012 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

… Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

 

 

 

 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

 

 

C'est une grosse connerie du Rotpier !

 

 

1ére ligne, 1ère image: en haut du grand mat d'un ancien voilier ! 3ème image: le gars a la crève, il a une sacrée " - - - - " ! Dernière image: c'est la marque qu'il faut retenir !

 

2ème ligne, 2ème image: il ne faut pas retenir le triste ! Dernière image: le serpent fait toujours "s"

 

3ème ligne, dernière image: c'est n'est pas un maigre !

 

4ème ligne, 1ère image : appelé aussi poche ou pochon selon les régions et souvent en plastique !

 

 

Et pis c'est tout !

 

 

Réponse :

Une partouze chez les gays ce n’est qu’un gros sac de nœuds !

 

 

 

Ça, c’est juste la signature !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

J’ai deux mots à vous dire … enfin … un peu plus ! Le poème du jour : ” Jeux de mots sur mots dits et mots mis ! ” de … Pierre !

27 Juillet 2012 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

Le tout servi avec deux strophes

 

de plus que la dernière fois !

 

 

 

 

image du net

 

 

 

Jeux de mots

 

sur mots dits et mots mis !

 

 

 

Je m’en vais vous parler de mots :

 

j’ai quelques mots, tôt à vous dire !

 

Les mots tard seront pour tantôt,

 

pour les mots laids, je crains le pire !

 

 

 

J’ai des mots mis bien de coté

 

et j’ai aussi des mots dits « fiables »,

 

qui servent bien pour papoter,

 

en pyramide et permutables !

 

 

 

Quand, d’un seul coup, un bon mot naît,

 

on se réjouit de sa naissance,

 

le nain fait « ah ! » et c’est parfait

 

quand c’est un mot de bonne essence !

 

 

 

Des mots d’Elle qui vont chantant,

 

même jaloux - pas de délire ! -

 

ne brisez pas des mots charmants :

 

n’allez pas casser des mots « lyre » !

 

 

 

Il y a aussi les mots « cas »

 

qui ne sont pas tous de la crème !

 

Méfions nous aussi des mots las

 

qui tendent parfois à l’extrême !

 

 

 

J’ai en réserve d’exquis mots

 

avec date de garantie !

 

Je les garde dans mon frigo

 

pour une fraîche poésie !

 

 

 

Je possède de maxi mots,

 

des longs comme un jour de tristesse,

 

d’autres que certains disent gros

 

et qui riment bien avec fesses !

 

 

 

Surveillons de près les mots dits :

 

ne déversons pas de mots  « bile »,

 

ceux qui attisent les conflits

 

sans qu’il y ait de vrais mobiles !

 

 

 

Evitons la recrudescence

 

des mots tirés par les cheveux :

 

les mots  « tifs » sont la quintessence

 

de deux fois rien coupé en deux !

 

 

 

N’allez pas railler ces mots mis,

 

les jeter dans un sarcophage :

 

vous ne seriez plus mes amis

 

car ce serait un bizutage !

 

 

 

Si vous jetiez mes mots lestés

 

de grosses pierres à la flotte,

 

j’en viendrais à vous molester

 

à coups de pieds et de calottes !

 

 

 

Menacés d’être excommuniés

 

mes mots hurleraient dans les rues

 

en criant comme poissonniers :

 

car malmenés bien des mots ruent !

 

 

 

Ne me balancez pas vos mots

 

en plein nez ce serait dommage,

 

je ne veux pas de bris de mots :

 

je pourrais en faire un fromage !

 

 

 

Ne déclanchez pas de big-bang

 

en me balançant des injures

 

car souvent façon boomerang

 

on les reprend dans la figure !

 

 

 

Je ne vais pas vous embarquer

 

plus en avant dans ma spirale,

 

quand vous allez m’apostropher :

 

je ne veux pas que vos mots râlent !

 

 

 

 

 

                           Pierre Dupuis

 

     

 

   

Vous allez dire: " C'est bien ! "

 

Mais ... peut-être n'en penserez-vous pas un mot !

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Souvenirs de vacances: " Le Lago di Isabella, " ... un poème de ... Pierre

24 Juillet 2012 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

Souvenirs de vacances très champêtres !

 

« Le Lago di Isabella, » se trouve

sur la commune d’Is-en-Bassigny,

en bas de la Haute-Marne entre

Chaumont et Bourbonne les bains (rep. A )

et à coté de Nogent réputé pour sa coutellerie.

 

 

 

 

 

 

Photos de Pierre

 

   

 

 

 

Le Lago di Isabella,

 

Il est un lieu en Haute-Marne

qui mérite bien un séjour,

cet endroit est une lucarne

sur la nature et ses atours.

 

Niché au creux d’une cuvette

« Le lago di Isabella »

est un plan d’eau où se reflète

un petit gîte très sympa !

 

Le ruisselet qui l’alimente

prend sa source dans la forêt,

son eau limpide et transparente

vaut bien un petit temps d’arrêt !

 

La flore prend toute son aise :

elle a souvent les pieds dans l’eau !

Elle du type Haute-Marnaise

que l’on trouve auprès des ruisseaux.

 

La faune aussi est abondante,

dans l’eau, sur terre et dans les airs :

la nature est accommodante

pour les abris et le couvert !

 

Si vous n’aimez pas la campagne,

taillez la route, allez ailleurs,

ce n’est un pays de cocagne

que pour ceux qui sont connaisseurs !

 

                                  Pierre Dupuis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

" Comme toi " Jean-Jacques Goldman : Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

23 Juillet 2012 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime

 
Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :

Jean-Jacques Goldman :

« Comme toi »

En souvenir d’une triste période …

 

l


 
 
 
 
 
Elle avait les yeux clairs et la robe en velours
À côté de sa mère et la famille autour
Elle pose un peu distraite au doux soleil de la fin du jour
La photo n´est pas bonne mais l´on peut y voir
Le bonheur en personne et la douceur d´un soir
Elle aimait la musique surtout Schumann et puis Mozart

Comme toi comme toi comme toi comme toi
Comme toi comme toi comme toi comme toi
Comme toi que je regarde tout bas
Comme toi qui dort en rêvant à quoi
Comme toi comme toi comme toi comme toi

Elle allait à l´école au village d´en bas
Elle apprenait les livres elle apprenait les lois
Elle chantait les grenouilles et les princesses qui dorment au bois
Elle aimait sa poupée elle aimait ses amis
Surtout Ruth et Anna et surtout Jérémie
Et ils se marieraient un jour peut-être à Varsovie

Comme toi comme toi comme toi comme toi
Comme toi comme toi comme toi comme toi
Comme toi que je regarde tout bas
Comme toi qui dort en rêvant à quoi
Comme toi comme toi comme toi comme toi

Elle s´appelait Sarah elle n´avait pas huit ans
Sa vie c´était douceur rêves et nuages blancs
Mais d´autres gens en avaient décidé autrement
Elle avait tes yeux clairs et elle avait ton âge
C´était une petite fille sans histoire et très sage
Mais elle n´est pas née comme toi ici et maintenant

Comme toi comme toi comme toi comme toi
Comme toi comme toi comme toi comme toi
Comme toi que je regarde tout bas
Comme toi qui dort en rêvant à quoi
Comme toi comme toi comme toi comme toi
 
 
Bon partage !
 
Rotpier
 
 
 
 
 
Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus de … Rotpier !

23 Juillet 2012 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !

 

Rotpier

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus de … Rotpier !

22 Juillet 2012 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

… Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

      

 

 

 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

 

 

      

C'est une grosse connerie du Rotpier !

 

1ére ligne, 1ère image: ce n'est pas le manche qu'il faut prendre ! Dernière image: il y en a plusieurs !

2ème ligne, 3ème image: un diagramme de " - - - " !

3ème ligne, 1ère image: c'est le moment des bons " - - - - - " !

4ème ligne, 1ère image : endroit où l'on entrepose des tonneaux !

5ème ligne, 4ème image: c'est un " - - - - " mec !

6ème ligne, 1ère image: il pique ! 2ème image: le serpent fait toujours "s" ! Dernière image: sorte de pâté de sanglier ou de porc !

 

Et pis c'est tout !

 

 

   

Réponse :

La meilleure façon de devenir chèvre c’est de passer beaucoup de temps sur Facebook !

 

 

 

 

Ça, c’est juste la signature !

 

Lire la suite

Madonna contre Marine Le Pen : L’actualité vue par le Rotpier !

20 Juillet 2012 , Rédigé par Rotpier Publié dans #L'actualité vue par le Rotpier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du calme les blondasses !

 

 

 

Je vous propose un duel public loyal en trois manches

 

pour vous affronter : un lancer de petites culottes !

 

Celle qui la retirera le plus vite aura gagné !

 

Les bénéfices engendrés par le spectacle seront

 

entièrement reversés aux employées de chez Lejaby,

 

charge à elles de fournir les petites culottes !

 

 

 

Petit rappel: 

 

http://www.rue89.com/rue89-culture/2012/07/15/madonna-defie-marine-le-pen-le-fn-va-porter-plainte-233865

 

 
Et pis c'est tout pour aujourd'hui !
l
( Petit montage à partir d'images du net !)
i
Le Rotpier
 
l
Lire la suite

Curé pédophile : Dieu doit être jugé pour complicité aggravée ! Le poème du jour : «Tu le diras un jour … » de … Pierre

19 Juillet 2012 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

Prêtre pédophile :

http://www.directmatin.fr/article/50488 

 

Puisque Dieu sait tout, voit tout et peut tout,

il doit être jugé pour complicité aggravée.

 

Poème déjà publié au moins trois fois, mais je le remettrais chaque fois que l’actualité remettra en lumière ce genre d’acte et ce genre d’individu.

 

Pierre

 

 

Image du net modifiée par moi-même

 

 



Tu le diras un jour,

 

Neuf ans,

tu avais neuf ans.

Lui ?  Quarante… à peu près.

Il t’en imposait

…il en imposait à tout le monde !

Il était l’autorité reconnue.

Reconnu de tous.

Ne pas lui obéir ? Personne n’osait !

Toi, plus que tout autre.

Toi le timide, le respectueux, le presque soumis.

Oh ! il avait soigneusement choisi !

Il avait de l’expérience: la science de l’infamie !

 

Des bruits avaient bien circulé …

mais il en circule tant… des bruits !

Et puis … si gentil, si près des enfants !

Lui, l’organisateur des veillées,

 des ballades, des feux de camp,

des sorties, des colos !

Et toujours le bon mot !

Si serviable, si près des enfants …

Trop près !

Beaucoup trop près !

 

Avec ta naïveté et ta timidité,

 tu n’avais rien vu venir.

Tu n’avais pas vu l’étau se resserrer,

l’étau dégoûtant de ses bras se resserrer !

Et … c’était arrivé.

Après … des promesses ! … des menaces !

Trois fois il a recommencé !

Puis il a vu - il a su ! - que tu allais craquer.

Alors, doucement, perfidement, il a battu en retraite.

Il a continué les promesses … les menaces

… beaucoup plus les menaces !

Mentalement, il t’a bâillonné,

il t’a mis dans sa nasse !

Comme d’autres … comme beaucoup d’autres !

 

Puis, le temps a passé mais … rien ne s’est effacé !

Image claire et nette dans ta mémoire

qui remonte certains soirs

… certains soirs un peu plus noirs.

Tout est près à resurgir ! Il suffirait d’un déclic,

d’un fait plus fort que les autres

… un procès ?

Une lecture sur le sujet ?

Une émission de télé ?

ou bien tout simplement … l’amour !

 L’amour et toute la confiance en une femme,

pour qu’enfin tu parles, que tu dises,

que tu accuses le maudit, l’infâme !

 

Le calculateur !

Le manipulateur !

Le maître chanteur !

Le persécuteur !

L’abject prédateur !

 

Et d’autres suivront !

Oui ! D’autres suivront !

Et vous  éviterez que nuise encore le scélérat

… l’ignoble ordure qui t’a fait ça !

 

                                                   Pierre Dupuis

 

 

 

Lire la suite
1 2 > >>