Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

31 Mars 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !

 

 

Rotpier

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

30 Mars 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

 

Juste comme ça, pour se dégourdir

 

un peu les neurones !

 

rebus 286 (1)rebus 286 (2)rebus 286 (3)

 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

 

C'est un adage que le Rotpier  vient d'inventer !  Moi, je lui ai dit qu'il était un peu macho, mais il m'a ricané au nez !  

Pierre

 1ère ligne, dernière image :  " - - - " est ce personnage ?
2ème ligne, 1ère image : c'était l'heure des "  - - - - - " ... je n'ai que 4 ans 1/2 de retard ! Dernière image : la boisson favorite des rosbifs !
5ème ligne, 2ème image : celle qu'on voit danser le long des golfes clairs ! 4ème image : le mec à une  "  - - - - " carabinée !
6ème ligne, 1ère image : le serpent fait " s " ou " se ", c'est comme ça lui chante ! ( les autres aussi ! )  Et n'oublions pas que quand ce qui sert pend, ce n'est plus la peine d'insister ! Dernière image : jeune, la bestiole est lente !
8ème  ligne : 3ème image : de sable ou d'autre chose ! 
Dernière ligne, 1ère image : autre nom pour un tonneau ! (si on se coince le doigt dans son trou, cela fait très mal !)
 
     Voila, voila, à vous de jouer et ne me flattez pas : ce serait des courbettes de basse cour !

 

 Réponse :

Que les poules qui veulent chanter aussi haut que les coqs se démerdent toutes seules pour escalader le tas de fumier !

 

Nota :

Sous son apparence un peu macho, ce rébus ne veux dire que cela : « Egalité des sexes mais sans complaisance ni courte échelle ! » Demain, vous aurez droit à une petite fable !

 

 

Qu'il dit l'animal !

 

 

 

 

Lire la suite

Nino Ferrer : " Le sud " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

29 Mars 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime

 

 

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 
« Nino Ferrer »
« Le sud »
 
La remarque :
Allez, pour encourager le soleil
à rester quelque temps avec nous !

 

 

 

 


 .

 

.

Le sud,

 

 

C´est un endroit qui ressemble à la Louisiane
A l´Italie
Il y a du linge étendu sur la terrasse
Et c´est joli

On dirait le Sud
Le temps dure longtemps
Et la vie sûrement
Plus d´un million d´années
Et toujours en été.

Il y a plein d´enfants qui se roulent sur la pelouse
Il y a plein de chiens
Il y a même un chat, une tortue, des poissons rouges
Il ne manque rien

On dirait le Sud
Le temps dure longtemps
Et la vie sûrement
Plus d´un million d´années
Et toujours en été.

Un jour ou l´autre il faudra qu´il y ait la guerre
On le sait bien
On n´aime pas ça, mais on ne sait pas quoi faire
On dit c´est le destin

Tant pis pour le Sud
C´était pourtant bien
On aurait pu vivre
Plus d´un million d´années
Et toujours en été.

 

 

Bon partage et bon soleil !

 

 

Rotpier


 

 

Lire la suite

Revoilà le printemps et comme tous les ans ... ça me démange ! "Démangeaisons," un poème de ... Rotpier !

27 Mars 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour

 

Ça va mal !

Avec le retour du printemps voila qu’ ça m’reprend !

Et cette année, c’est encore pire … les élections peut-être ?

Ou alors une recrudescence du pollen ? Va savoir !

 

En tout cas … ça m’ démange !

 

Rotpier

 

 

 

Démangeaisons et GodassesImage du net !

 

Démangeaisons,

 

Il est des gens qui m’agacent

… qui m’agacent au plus haut point !

 

Ils tournent en rond,

pour un oui, pour un non.

Jamais contents de leur tête dans la glace !

 

Le steak ? Pas trop saignant … un peu quand même

… mais pas à point … quoique … dès fois, j’aime …

 

La voiture ?

Couleur verte bien sûr !

Mais … quel vert ?

Surtout pas trop clair !

Pas trop foncé non plus … quoique …

tiens … et si je la prenais bleue ?

 

Et pis ma sœur, t’as vu ses yeux !

 

Il y est des gens qui m’horripilent,

qui m’agacent, qui m’escagassent !

Qui me les broient, qui me les pilent !

Tiens, j’en ai des démangeaisons

 au bout de ma godasse !

 

Et ça blablate et ça jacasse !

Et pis pas ci,  et pis pas ça !

Ça c’est trop p’tit … ça c’est mastoc

… mais c’est pas sûr … y faudrait voir …

 

Et pis ma sœur, t’as vu son froc ?

et ses p’ tits strings dans le tiroir ?

 

En politique c’est élastique :

un coup à gauche, un coup à droite,

c’est franc du collier comme main moite !

Et c’est parfois le grand écart :

ça saut’ du coco au facho

( rarement l’inverse … sauf quand c’est chaud ! )

faut être con ou mou du dos

ou bien les deux, cocorico !

 

Et pis ma sœur qu’a l’ bas du dos

qui équilibr’  ses roploplos

mêm’  qu’a la plage il y a file

de gars qui rêvent qu’ils l’enfilent !

 

Il est des gens qui m’horripilent,

qui me les pilent, qui me les cassent !

 

Tiens-toi tranquille, toi ma godasse,

appell’  ta sœur pour qu’on se casse :

faut s’ fair’ la paire avant qu’ ça chasse !

 

Les cons ça sait se mettre en meute :

en bande on est un peu moins pleutre

pour chasser le vilain canard,

à vingt contre un c’est plus peinard !

 

En attendant moi je me barre

avant qu’ils ne me tranch’  le lard :

un con c’est con y a pas d’ lézard

on se méfie toujours trop tard !

On dira : « il s’est défilé ! »

mais moi, je m’en bats le gilet

…  qu’ils aillent se faire … épiler ! *

 

Je s’ rais jugé sur la grand place,

mais ce sera par contumace !

 

Allons ma sœur … pas de grimace 

tu as eu ta petite place !

                    

                                             Rotpier

 

 

* Ils l’ont échappé belle ! 

 

 

 

 

Lire la suite

Le poème du jour ... enfin, le délire du jour : "Histoire himalayenne " de ... Rotpier !

25 Mars 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour

 

Avec le rébus dominical j’avais déjà abordé le sujet, mais là je le brosse entièrement !

 

 

 

Katmandou

Image du net

 

 

         Préambule :

Cette histoire atteint des sommets

que certains n’atteindront jamais,

c’est pourtant la vérité pure

je vous le dis, je vous le jure.

 

Pas la moindre trace de bluff,

tout commença en soixante neuf

quand pour me faire un peu de beurre

je me fis routard avant l’heure…

 

Ne soyez pas dubitatifs,

même un peu tiré par les tifs

ce scénario est fort plausible :

au Rotpier rien n’est impossible !

 

xxxxxxxxx

 

Histoire himalayenne

ou

Ne boudons pas les bouddhas,

 

Lors d’un voyage à Katmandou

j’ai rencontré une doudou,

une pure et belle autochtone,

une fille pas monotone !

 

Elle m’a dit : « Il se fait tard,

viens chez moi fumer un pétard ! »

le sien, moulé dessous sa robe

empêchait que je me dérobe !

 

« Moi je m’appelle Anna Purna,

je vends de la marihuana,

tous les deux on peut faire affaire,

tu m’as l’air de savoir y faire ! 

 

Je connais ton nom, c’est Rotpier

et si tu veux prendre ton pied

je te ferais une remise,

tu ne perdras pas ta chemise !

 

Tu m’as l’air d’un sacré client,

plutôt dans le genre ruffian

truand ou alors mercenaire

… peut-être un ancien légionnaire ?

 

Tiens, comme tu me plais beaucoup

tu ne raqueras pas un sou,

rien du tout, pas une roupie :

je vais devenir ta groupie ! »

 

Impossible de dire non

à ce véritable canon

qui m’implorait que je l’honore :

vous comprenez, je subodore ?

 

Je la suivis dans sa maison,

sitôt passé le paillasson

elle se déshabilla vite

prise d’une rage subite !

 

Elle était belle de partout

et ses nénés pas laids du tout

avaient la couleur de l’opale

tout comme son petit nez pâle !

 

Je sais que vous voudriez bien

- ne niez pas bande de vauriens ! -

que je vous détaille  la scène

mais je ne fais pas dans l’obscène !

 

Vous n’aurez rien de croustillant !

Sous la gégène ou le carcan,

je ne me mettrais pas à table

et mon choix est inébranlable !

 

Ce sera de l’édulcoré,

pas la peine de m’implorer :

ce fut une nuit fantastique

effleurant l’état extatique !

 

Mais … comme je suis un gars foncièrement honnête

… je me dois de ne pas vous cacher la suite :

 

C’est au matin, pauvre de moi

que je me suis réveillé roi

des cons de toute la planète :

la belle avait fait place nette !

 

Plus de papiers, plus de pognon

( planqués dans mon gros ceinturon ! )

même plus mon automatique :

il ne me restait que ma chique !

 

( Pas étonnant qu’elle m’ait dit : 

" Mets-toi à poil, ô mon chéri,

ôte donc ta grosse ceinture

tu vas me coller des gerçures ! ")

 

Un jean et un polo douteux,

des pompes au cuir très miteux :

triste état pour une barbouze,

restait à marcher dans la bouse !

 

Je m’étais foutu par orgueil

le grand Brahmapoutre dans l’œil 

en prenant la fille du Gange

pour une déesse ou un ange !

 

Une vache passant par là

me fit cadeau d’un très gros tas,

de quoi booster vraiment la chance :

j’y mis le pied avec conscience !

 

Le proverbe se vérifia,

- merci mon dieu, alléluia ! -

en butant dans une palette

je découvris une mallette !

 

Elle était bourrée de biftons

- jamais vu autant de pognon ! -

ça sentait la mafia locale,

je me suis dit : « choppe et détale ! »

 

Je me suis resapé à neuf,

j’ai évité toutes le meufs,

j’ai pris l’avion pour l’Inde proche

sans rencontrer une anicroche !

 

Arrivé à Chandernagor,

dans ce très grand aéroport,

j’ai croisé un unijambiste

qui s’avéra sage bouddhiste.

 

Je lui proposais de l’aider

vu qu’il était handicapé,

il fut très touché par la chose :

j’entamais ma métamorphose !

 

Il m’a dit : « Je suis un bouddha,

emmène-moi à Calcutta,

je t’apprendrais avec passion

la profonde méditation.

 

Il faut croire que j’étais doué

- il en était tout éberlué ! -

je suis devenu un vieux sage :

j’ai bel et bien tourné la page.

 

Maintenant je lis le sanskrit,

à croire que c’était écrit,

je consulte de vieux ouvrages

dont un sur le libertinage !

 

Il s’agit du Kama-Sutra,

une étude nec plus ultra

sur les positions amoureuses

dont bon nombre sont très scabreuses !

 

Je suis sage mais pas de bois,

alors de temps en temps ma foi,

oubliant la métaphysique

j’opte pour des travaux pratiques !

 

J’ai très grande réputation

et les filles de la région

veulent me servir de cobaye :

c’est le revers de la médaille !

 

Tous les jours devant la maison,

des femmes perdant la raison

prient pour que je les initie

à diverses acrobaties !

 

Je dois faire une sélection,

dans la plus grande abnégation,

de celles qui auront la chance

de goûter à une séance !

 

Et j’ai vu arriver un jour

la doudou m’ayant joué le tour

qu’au début vous avez pu lire,

qui venait pour se faire élire !

 

Du haut de ma grande bonté,

je lui ai dit " tu peux monter,

je suis sage et je te pardonne

car en amour tu es très bonne ! "

 

Pour satisfaire ses désirs

j’ai été forcé de choisir :

on ne peut pas, je le professe,

s’occuper d’une armée de fesses !

 

             Depuis …

 

Je traduis le Kama-Sutra

en ayant soin pour chaque cas

d’expérimenter les figures :

ce n’est pas une sinécure !

 

On fait ça consciencieusement

pour éviter les accidents

à ceux qui auraient la folie

de tenter tout ça sans poulie !


Nos travaux sont très reconnus

par des savants qui sont venus

de tous les coins de la planète

nous observer à la lorgnette !

 

Certains n’en ont pas cru leurs yeux,

on a du évacuer des vieux

… il faut dire que ma favorite

c’est vraiment de la dynamite !

 

Nous serions et c’est naturel

sur la liste des prix Nobel

en physique des corps instables :

c’est du lourd et du respectable !

 

On a même eu un bataillon

de vieux potes de la légion

… ils en avaient la bave aux lèvres :

sale temps en vue pour les chèvres !

 

Ils sont repartis en chantant

un vieux refrain de dans le temps

dont je mets ici les paroles

ne croyez pas que je rigole :

 

« Tiens, tiens, voila du bouddha

voila du bouddha

voila du bouddha !

Du bon, du bout, du bon bouddha,

nous on en veut, on en aura ! »

 

Je pourrais bien sûr continuer

mais vous pourriez me conspuer

aussi vous ne saurez la suite

que si un jour l’envie m’habite.

 

En attendant n’oubliez pas

d’acquérir mon Kama-Sutra :

terminé la vie terne et rance

mais prenez bien une assurance !

 

Jouer à la bête à deux dos

en tentant le double salto

sans se rompre une ou deux vertèbres

exclue que l’on fasse le zèbre !

 

C’est une question de mental

et pour éviter l’hôpital

suivez mes conseils à la lettre :

je me ferais mentor et maître !

 

Il faut de la concentration

bien avant et pendant l’action,

le septième ciel se mérite

… à l’entraînement tout de suite !

 

Au début mettez un filet

en chanvre tressé népalais

pour ne pas finir aux urgences

à poil et en toute indécence !

 

 

                      Rotpier

 

 

Rotpier en bouddha

Image du net bidouillée ... par le Rotpier

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

24 Mars 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !

 

 

Rotpier

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

23 Mars 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

 

Juste comme ça, pour se dégourdir

 

un peu les neurones !

 

rebus 285 (1)rebus 285 (2)

 

 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

 

 

C'est un vieux rêve de routard du Rotpier !  C'est donc du fumant et n'allez pas vous mettre le Brahmapoutre dans l’œil au moment du déchiffrage!
 
2ème ligne, 3ème image : quand il " - - - - " son nez s'allonge ... pour le reste, on ne sais pas !
 3ème ligne, 2ème image : celui de Vincennes va ré-ouvrir ! 3ème image: coiffure des grands chefs ! Dernière image : à 3H 52 du mat, c'est très  " - - - " !
4ème ligne, 2ème image : " - - - " est ce personnage ? ( l'autre aussi ! )
5ème ligne, 1ère image : c'est la marque qu'il faut retenir ... si vous vous trompez, je vous y passe ! ( l'autre aussi ... si ! )
6ème ligne, 4ème image : le mec à une sacrée " - - - - " et pis c'est tout !
7ème  ligne : 2ème image : le symbole de la "  - - - - " !  3ème image : de sable ou d'autre chose ! ( Je ne recommencerais pas le coup de la femme moche ... crotte de bique,  je l'ai fait ! Tant pis ! )
Dernière ligne, avant-dernière image : c'est un  " - - - - " mec mais, moi je m'en tamponne étant hétéro !  Et, l'hétéro est favorable à la pousse des belles plantes !
      
Voila, voila, à vous de jouer et j'espère que vos neurones ne vont pas trop fumer !
 

Réponse :

Il paraît qu’à Katmandou les autochtones qui ont le nez pâle ont des nénés pas laids du tout et le pétard qui roule beaucoup !

  

Nota : Demain, vous aurez un autre aperçu du sujet traité sous forme de poème … le tout pas piqué des vers !

 

 

 

Qu'il dit l'animal !

 

 

 

 

Lire la suite

Bonjour à tous ! Le poème du jour : « La rupture » de … Rotpier

22 Mars 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour

 

Bonjour à tous,

 

Me voila de retour après une dure épreuve dont vous trouverez les circonstances ci-dessous.

 

 

Pierre

 

 

 

La ruptureImage du net

La rupture,

 

Quoi de plus dur qu’une rupture ?

Moment difficile à gérer,

Plat difficile à digérer

Et un goût de déconfiture.

 

Et la valse des apertures*

Lors des échanges acérés

Pour essayer d’accélérer

Le règlement de la fracture.

 

De grands moments d’abattements

Et on crie au bout d’un moment,

On est tenace et on menace :

 

Au téléphone c’est du fiel !

Puis on s’en sort et cela passe

… Une rupture d’ADSL !

 

                              Rotpier

 

 

* Aperture : Degré d’ouverture de la bouche, pendant l’articulation d’un phonème.

Phonème : Plus petite unité dépourvue de sens que l’on puisse délimiter dans la chaîne parlée.

 

 

 

Le dicton sous-tendu :

 

« Mieux vaut une rupture d’ADSL qu’une rupture tout court ou encore une rupture d’anévrisme : c’est un moindre mal ! »

 

 

PS : Je suis client chez Free et je viens de constater que la liberté a un prix !

 

        Quand même neuf jours pour le dépannage en sachant que je suis en dégroupé et que la ligne téléphonique est louée par Free à France Télécom !

 


Lire la suite

Le poème du jour : " La vie n’a pas de touche « Replay » ! " de ... Pierre

11 Mars 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

Ados accros aux jeuxImage du net modifiée par mes soins

 

 

Que ce soit sur console, tablette, ordinateur ou téléphone

 

portable … que ce soit un garçon ou une fille …

 

 

La vie n’a pas de touche « Replay » !

 

Les yeux scotchés sur son écran,

les doigts fébriles sur les touches,

il est ailleurs et c’est flagrant

un rictus rivé sur la bouche.

 

Essayez donc de lui parler :

il est dans un tout autre monde !

Il vous faudra l’interpeller

pour qu’il émerge et vous réponde !

 

Il est tout simplement accro,

plus rien d’autre ne l’intéresse,

le virtuel et tous ses héros

l’ont bouffé avec allégresse !

 

Seul il ne sans sortira pas,

il faut l’aider : c’est nécessaire !

C’est un travail très délicat

que l’on doit absolument faire !

 

C’est maintenant qu’il faut agir,

il faut le sortir de la nasse,

lui ne peut plus s’en affranchir :

il est bel et bien dans l’impasse !

 

A l’école les résultats

vont tendre à la dégringolade :

plus de patati patata

et plus question de reculade !


Et que penser de sa santé

sur les plans psychique et physique

quand pour unique activité

les doigts s’agitent, frénétiques !

 

Aucun autre muscle au boulot :

des performances atrophiées !

Attention aussi aux kilos,

aux silhouettes modifiées !

 

La vie, ce n’est pas du virtuel,

les erreurs laissent des traces,

c’est du concret, du contractuel

et tant pis pour ceux qui rêvassent !

 

Pas de bouton marqué « Replay »

quand on a raté quelque chose

il faut assumer au complet

même si cela indispose !

 

Parents ne fermez plus les yeux

car vous êtes les responsables,

à vous de comprendre l’enjeu :

cela doit rester raisonnable !

 

Ne vous faites pas d’illusions,

plus tard vous aurez des reproches :

les nouvelles générations

n’ont pas leur langue dans la poche !

 

Et vous l’aurez bien mérité

car par laxisme ou bien faiblesse,

votre manque d’autorité

les a conduits à la paresse !

 

                      Mais …

Mais je dis aussi aux ados :

" Vous qui briguez l’indépendance,

la vie ne fait pas de cadeau

vous paierez vos inconséquences ! "

 

 

                             Pierre Dupuis

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

10 Mars 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !

 

 

Rotpier

Lire la suite
1 2 > >>