Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Humour : les petites (ou les grosses !) conneries du jour de Rotpier

28 Février 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Pensées et humour

 

 

Je vous rappelle cette citation :

 

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

              Chamfort  (Maximes et pensées)

 

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri, même en province.

 

Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

 

 

 

Le dicton de présentation :

 

Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries ! N’ayant pas de voisine à portée de langue …………………… !

 

  

 

Statue dans mon jardin

 

Si tout n’est pas bon,

ne m’en veuillez pas : je me rôde, hein !

 

 

 

 

 

 

 

Juste deux petites conneries un peu trop longues pour être mises en rébus :

 

1ère  Connerie :

 

La médecine et la façon de s’exprimer ayant beaucoup changé, on progresse dans la façon de dire les choses :

On ne dit plus : « Il est mort d’une longue et pénible maladie »  mais : « Il est mort d’un cancer »

On ne dit plus : « Il a perdu un peu la tête » mais : « Il a fait un léger AVC ou c’est les premiers signes de la maladie d’Alzheimer »

On ne dit pas : « Il a perdu toute sa tête et est paralysé en grande partie » mais : « Il a fait un gros AVC »

 

Mais, mais … on dit toujours d’une personne qui est con comme un ballai : « Il est con comme un balai ! »

Il est des tares bien identifiées depuis longtemps et qui ne varient pas d’un poil malgré les évolutions de la médecine et du langage !

 

 

2ème Connerie :

 

Marine Le Pen cherche à se refaire une virginité au niveau du racisme. Le trou est tellement gros que déjà trois équipes chirurgicales ont déclaré forfait, un autre appel d’offre a été lancé !

 

Y a du boulot !

 

Allez en paix mes sœurs et mes frères,  hymen !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pis c’est tout !

 

Bonne méditation !

 

Rotpier

 

 

 

Lire la suite

L'épineuse question de la rose ou du chardon ... le poème du jour: " Le chardon ou la rose, " ... de Pierre

27 Février 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

 Et l’épineuse question se pose :

 

Sur la rose ou sur le chardon

où se posera le bourdon ?


 
 
 

L’un de mes cinq poèmes préférés …

  

  

  

  

 

Montage de Pierre sur une photo de Jean-François Simon

  

  

Le chardon ou la rose,

 

Le chardon ou la rose ?

La rose ou le chardon ?

Méli-mélo de roses,

de roses et de chardons.

 

Une question se pose :

où ira le bourdon ?

Sur l’odorante rose

ou le piquant chardon ?

 

Sur la tombe de Rose,

un peu à l’abandon,

un vieil homme morose

se pose la question.

 

Bien loin le temps où Rose

partageait l’édredon,

l’amour se décompose

et devient moribond.

 

Pour chercher d’autres roses

il avait fait faux-bond,

il regrette la chose

et quête le pardon.

 

 

Le chardon ou la rose ?

La rose ou le chardon ?

Une question se pose :

où ira le bourdon ?

 

Sur la tombe de Rose,

un peu à l’abandon,

un vieil homme dépose

des larmes de saison.

 

        Pierre Dupuis

 

Image du net

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Vive les copeaux ! Le poème du jour: " Le bureau " de ... Pierre

25 Février 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

Bonjour !

 Depuis quelques jours j’ai recommencé une petite valse de copeaux. J’en profite pour vous remettre le poème «  Le bureau » et pour vous permettre de jeter un petit coup d’œil chez moi !

 

D'abord, le poème :

 

 

Préambule :

 
Être un manuel et travailler le chêne, n' implique pas d' être, en poésie, un gland.













Le bureau,

 

C' est un jeune bureau ; le chêne pas très sombre,

N' a pas les souvenirs de beaucoup de ses pairs,

Mais les années viendront, espérons sans encombre,

C' est alors qu' il aura souvenance d' expert !

 

Sur ses pieds élancés, il se campe, très stable,

Mortaises et tenons sont couples chevillés.

Des tiroirs, sont absents, des récits délectables,

Mais ils en sont preneurs, déjà émoustillés !

 

C' est là qu' on trouvera, des billets et des lettres,

Qui trahiront un jour les secrets de l' ancêtre,

Conduisant à  - qui sait ? -  de longues réflexions.

 

Je l' aime ce bureau et j' en connais l' histoire,

Il est né de mes mains et des générations,

Pourront marquer son cuir, de récits exutoires.

                                                       Pierre Dupuis

  

 

Bon an mal an, ce bureau à maintenant six ans !    

 

 

 

Puis, la visite :

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous pourrez lancer un diaporama de quelques images illustrant une de mes passions:

le travail du bois.

Je travaille avec des vieilles machines que j'ai reconditionné entièrement, mécanique, équipement électrique et peinture. 

J'ai trouvé ces machines chez des anciens menuisiers qui les avaient mises de coté pour en acheter des plus modernes.

 Je vous expose les différentes opérations du travail du bois et une réalisation: le bureau.

 Je travaille presque uniquement avec du chêne.

 J'ajouterai plus tard d'autres nombreuses fabrications, j'ai fabriqué tous les meubles de ma maison à l'ancienne: tous les assemblages sont réalisé en tenons-mortaises !

 

Lien:

  http://cid-2227fea3bf992954.skydrive.live.com/browse.aspx/Travail%20du%20bois%20en%20%c3%a9b%c3%a9nisterie

 

Après avoir cliqué sur le lien, cliquez sur la 1ère vignette puis sur "diaporama" ou bien sur les photos que vous pouvez visionner une à une beaucoup plus lentement !

 

Bonne visite dans mon atelier - capharnaüm !

 

Pierre

 

 

 

 

 

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

24 Février 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !

 

 

Rotpier

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

23 Février 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

 

Juste comme ça, pour se dégourdir

 

un peu les neurones !

 

rebus 281 (1)rebus 281 (2)

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

 

C'est un adage sérieux de Pierre ... même si c'est dit assez crûment !

    2ème ligne, 1ère image : " - - - - " ou ne pas " - - - -  " là est la question ! 4ème image : ce ne sont pas des vieux ! 

3ème ligne, dernière image : c'est l'heure des  " - - - - - " un peu mon n'veu ... même si je suis ici en retard de 5 ans !

4ème ligne, 2ème image : un organe qui filtre en coupe ( à ne pas confondre avec: " un orgasme qui file en croupe " ... je me sauve ! )   3ème image : ceux-là, c'est l'inverse de la bande du dessus !  

5ème ligne, dernière image :le serpent fait "s" comme d'hab !

6ème ligne :2ème image :  ceux qui ne bougent pas beaucoup s'en font !

7ème ligne, dernière image : image : autre nom du bolet !  

 

     Voila, voila, à vous de jouer !   

 

Réponse :

On peut être un jeune con et devenir un vieux sage mais cela reste l’exception !

 

Là, vous voyez que je reste très sage sur ce rébus ! Je ne pense pas avoir été un jeune con … quoique, comme nous sommes tous le con de quelqu’un ou de quelques uns … je me dois de relativiser ! 

 

 

 

Qu'il dit l'animal !

 

 

 

Lire la suite

Bayrou et les municipales de Pau : L'actualité vue par le Rotpier !

20 Février 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #L'actualité vue par le Rotpier

 

 

 

            

Bayrou et les municipales de Pau  

 

 

L'actualité vue par le Rotpier Bayrou à Pau

 


Et pis c'est tout pour aujourd'hui !

l
( Petit montage à partir d'images du net !)
i
Le Rotpier

 

 

 

 

Lire la suite

Le poème du jour : " Pongée en apnée " de ... Pierre

18 Février 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

Préambule :

 

A vouloir tendre vers le mignard, on glisse parfois vers le mièvre…

Mais qu’importe si j’ai légèrement glissé car je me rattrape quand même à la fin par un petit jeu de mots et je retrouve mon équilibre, ce qui me permet de rester en piste.

Il arrive que l’on patine un peu en exerçant ces jeux divers mais il arrive aussi que l’on retombe sur ses jambes !

L'important est de ne pas rendre son dernier souffle.

 

Pierre

 

 

 

Coucher de soleil sur l'océan

Image du net   

 

Plongée en apnée,

 

Quand vient le soir à l’horizon

majestueusement il plonge

dans l’océan et les éponges

entrent toutes en pâmoison.

 

La nuit entière il va rester

en immersion la plus profonde,

mais nul besoin de se morfondre

il est de taille à résister !

 

Il s’entraîne depuis longtemps

pour cette belle performance

et chaque jour il recommence

depuis la longue nuit des temps.

 

Ce n’est qu’au matin au réveil

qu’il daigne refaire surface

et l’on peut mesurer sur place

le temps de l’apnée du soleil !

 

 

                                 Pierre Dupuis

 

 

 Lever de soleil

Image du net

 

Et pour compléter le clin d’œil :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d'apn%C3%A9es_du_sommeil 

Moi, ça va bien de ce coté-là ... et vous ?

 


Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

17 Février 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !

 

 

Rotpier

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

16 Février 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

 

Juste comme ça, pour se dégourdir

 

un peu les neurones !

 

 

rebus 280 (1)

rebus 280 (2)

 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

 

 C'est une grosse connerie du Rotpier ... à la vôtre !

 2ème ligne, 1ère image : un tonneau ou un "  - - -  "                     ( généralement plus gros que le tonneau ! ) 3ème image : en direct " bre " !

3ème ligne, dernière image : en direct " ti " ! 

5ème ligne : phonétiquement, il faut bien imbriquer les 1ère et seconde images ! Dernière image : c'est le métal qu'il faut prendre !

Dernière ligne, 1ère image : c'est la marque qu'il faut retenir ! 4ème image : quand son nez s'allonge, il  "  - - - - " !   

    Voila, voila, à vous de jouer ! A consommer ... sans modération ... le rébus !

 

Réponse :

Si les Pompes Funèbres étaient rebaptisées Pompes à Bière il y aurait plus de monde aux enterrements !

 

 

 

Qu'il dit l'animal !

 

 

 

 

Lire la suite

Félix Leclerc : « Le p’tit bonheur » ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

15 Février 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime

 

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 

« Félix Leclerc »

« Le p’tit bonheur »

 

La remarque :

J’espère que ce sera un p’tit bonheur pour vous

 

ou un grand de le réentendre !

 

 


 .

 

Le p’tit bonheur,

 

 

C´était un petit bonheur
Que j´avais ramassé
Il était tout en pleurs
Sur le bord d´un fossé
Quand il m´a vu passer
Il s´est mis à crier:
"Monsieur, ramassez-moi
Chez vous amenez-moi

Mes frères m´ont oublié, je suis tombé, je suis malade
Si vous n´me cueillez point, je vais mourir, quelle ballade!
Je me ferai petit, tendre et soumis, je vous le jure
Monsieur, je vous en prie, délivrez-moi de ma torture"

J´ai pris le p´tit bonheur
L´ai mis sous mes haillons
J´ai dit: " Faut pas qu´il meure
Viens-t´en dans ma maison "
Alors le p´tit bonheur
A fait sa guérison
Sur le bord de mon cœur
Y avait une chanson

Mes jours, mes nuits, mes peines, mes deuils, mon mal, tout fut oublié
Ma vie de désœuvré, j´avais dégoût d´la r´commencer
Quand il pleuvait dehors ou qu´mes amis m´faisaient des peines
J´prenais mon p´tit bonheur et j´lui disais: "C´est toi ma reine"

Mon bonheur a fleuri
Il a fait des bourgeons
C´était le paradis
Ça s´voyait sur mon front
Or un matin joli
Que j´sifflais ce refrain
Mon bonheur est parti
Sans me donner la main

J´eus beau le supplier, le cajoler, lui faire des scènes
Lui montrer le grand trou qu´il me faisait au fond du cœur
Il s´en allait toujours, la tête haute, sans joie, sans haine
Comme s´il ne pouvait plus voir le soleil dans ma demeure

J´ai bien pensé mourir
De chagrin et d´ennui
J´avais cessé de rire
C´était toujours la nuit
Il me restait l´oubli
Il me restait l´mépris
Enfin que j´me suis dit:
Il me reste la vie

J´ai repris mon bâton, mes deuils, mes peines et mes guenilles
Et je bats la semelle dans des pays de malheureux
Aujourd´hui quand je vois une fontaine ou une fille
Je fais un grand détour ou bien je me ferme les yeux
...Je fais un grand détour ou bien je me ferme les yeux...

 

 

Bon partage !

 

Rotpier

 

 

Lire la suite
1 2 > >>