Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Les poèmes du jour un peu sonnets de ... Rotpier : " Marguerite " et "Effeuillage " ! ... "Hécatombe" + "Moralité"

31 Août 2021 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Poésie, Humour

 

J'avais évoqué, samedi dernier, une autre Marguerite que celle de Richard Cocciente et bien ... la voila !

 

Aimerez-vous … un peu … beaucoup … passionnément … à la folie … ou pas du tout ?

 

 

Marguerite

image du net

Marguerite,

 

Elle avait un prénom charmant,

Un de ceux qui ont le mérite

D’aller à quelqu’un comme un gant :

Joli prénom que Marguerite !

 

Son sourire était désarmant

Quand un homme même émérite

Dans l’art de se faire galant

Prenait des airs de chattemite !

 

Eu égard à son gagne-pain,

Bien qu’un tantinet polissonne,

Elle n’appartenait à personne .

 

Sauf pour exercer son turbin 

Elle n’était pas pointilleuse:

Marguerite était effeuilleuse !

 

.

Marguerite 2

Image du net un peu bidouillée par le Rotpier !

.

L’art de l’effeuillage,

 

Nul besoin de chauffer la salle

Pour allumer le populo,

alors que son premier pétale

N’était qu’un tout petit chapeau !

.

L’excitation était totale

A la fin de son numéro

Les hommes perdaient les pédales,

Chauffés par son corps brasero !

 

C’était la queue devant sa loge

Et il fallait qu’on les déloge

au beau milieu des coups de poing !

 

Ils auraient donné sans limite

Tout leur fric pour un petit coin

Où effeuiller, seul, Marguerite !

   

                                             Rotpier

 

 

 

Hécatombe,

 

Les vieux tombaient comme des mouches

Victimes de lourds infarctus,

Les yeux révulsés et la bouche

Figée dans un dernier rictus !

 

Et n’étant point sainte nitouche

Elle soutenait mordicus

Qu’il aurait fallu qu’elle touche

Une prime pour chaque gus !

 

Tous les régimes de retraite

Auraient du lui signer des traites

Pour l’équilibre des bilans !

 

En exhibant son pédoncule

Elle régulait les croulants

Mieux qu’une bonne canicule !

  

xxxxxxxxxxxxx

.

 

       Moralité des trois sonnets :

 

Des bataillons de Marguerite

envoyés partout chez les vieux,

voila qui aurait le mérite

de réguler les choses au mieux !

 

Le paradis avant la lettre,

le nirvana sans avatar,

l’éden avant de disparaître,

le Brama-Loke sans pétard !

 

… Hormis celui de Marguerite

plus concret qu’une religion,

à toucher dans un dernier rite

avant l’ultime convulsion !

 

Dans un souci égalitaire

moult bataillons d’effeuilleurs :

hors de question que les mémères

partent sans toucher au bonheur !

  

                                                             Rotpier

 

Marguerite 3

 Image du net

 

Avez-vous aimé … un peu … beaucoup … passionnément … à la folie … ou pas du tout ?

 A vous de le dire … et pis c’est tout !

 Rotpier …(  de nez à la morale ! )

 

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

30 Août 2021 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Rébus

 

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

.

Lire la suite

Richard Cocciante : "Marguerite" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

28 Août 2021 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

 

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
 

« Richard Cocciante »

« Marguerite »

 

Je sais, ce n'est pas l'époque

mais je vous l'offre quand même !

J'ai bien connu une Marguerite qui était effeuilleuse

mais ... cela est une toute autre affaire,

je vous la raconterai un jour ... peut-être ?

 

Marguerite,

 

Surtout ne m'en voulez pas trop
Si ce soir je rentre chez moi
J'ai tellement de choses faire
Avant que le jour se lève
Et pendant qu'elle dormira
Moi, je lui construirai des rêves
Pour que plus jamais au réveil
Elle ne se lève les yeux en pleurs

Et pour que cette longue nuit
Ne soit plus jamais noire et profonde
Je demanderai la lune
De remplir le ciel tout entier
Et pour que je puisse encore avoir
Le sourire comme avant
Je demanderai au soleil
De bruler comme en plein hiver

Et pour qu'elle puisse encore chanter
Les chansons de notre Bohème
Je construirai un silence
plus grand que ceux des cathédrales
J'irai réveiller les amants
Je parlerai des heures entières
Et je sais qu'ils me suivront
Tant que nous resterons amants

Alors on se promènera
Tous ensemble on dansera
D'incroyables sarabandes
Et elle oubliera sa peine
Et pour que la ville danse
Et pour que la ville chante
On inventera des couleurs
Et elle oubliera ses larmes

Nous irons dans les campagnes
Pour cueillir des fleurs des champs
Et en faire un grand lit blanc
O l'on s'aime tendrement
Et puis nous irons au bord du ciel
Pour lui choisir une toile
Parce que Marguerite est belle
Parce que Marguerite est belle

Parce que Marguerite est frêle
Parce que Marguerite est douce
Parce que Marguerite m'aime
Moi je ne vis que pour elle
Marguerite est ma raison
Mon lendemain mon idéal
Marguerite qui est le vent
Ne sais pas qu'elle peut me faire mal

Parce que Marguerite est celle
Que je veux toujours près de moi
Marguerite est Marguerite
Marguerite est tout pour moi
Marguerite est tout pour moi

 

 

Bon partage !

 
Rotpier

 

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

27 Août 2021 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées et humour, #Pensées, #Rébus

.

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

Observation : 

Le premier est recyclé, le second est tout frais ! Date de fraîcheur garantie : c'est un engagement du Rotpier  😉😊😄

Je vous en ai mis deux courts et ce sont les derniers avant les vacances de septembre ! 

Bon, je suis en retard, mais j'ai une excuse : je viens de rentrer de Versailles ! J'ai un mot d'excuse de mes enfants pour ceux qui ne me croient pas !  

 

 

        rebus-198--2-.jpg 

 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

    C'est une grosse bêtise du Rotpier qui, je vous le rappelle est malin comme un singe ! Si vous avez un peu de mal avec les rébus, vous pouvez toujours tenter de trouver la solution par la bande !

 
1ère ligne, 3ème image: il pique la sale bête ( idem pour la dernière ligne !)
2ème ligne, 2ème image: ce n'est pas un homme ! 3ème image: un "- - - - " de golf vu de l'intérieur !
3ème ligne, ce mec est très "- - - - " presque comme le Rotpier ! 3ème image: il faut absolument le donner !
4ème ligne, 1ère image : en direct "hêtre" !
Dernière ligne, 2ème image: elle gratte la bébête ! 3ème image : après avoir bu son biberon, le bébé fait son "- - - "!

 

Et pis c'est tout !

 

Réponse :

En son temps, bien des femmes trouvaient Bonnot beau sans être simiesques pour autant !

Petit jeu de mots avec « Bonnot beau » et « bonobo » ! Je vous avais bien prévenu que j’étais malin comme un singe et qu’il fallait jouer par la bande … en tout bien tout honneur bande de malhonnêtes !

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

C'est un rébus très court et pas fait pour les petits merdeux !

 😂

 

 

rebus 711 (1)

rebus 711 (2)

 

Bon déchiffrage !   😄

 

Réponse :

Ne pourrait-on pas qualifier un jeune trou du cul au comportement tout à fait non naturel d’anus artificiel ?

 

 

 

Qu'il dit l'animal ! 

Lire la suite

La fable du jour : " Drame en Afrique, " ou " Le garde-manger des bantous, " de ... Rotpier !

24 Août 2021 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Fable, #Humour, #Poésie, #Poésie - humour

 

Illustration from 19th century

Image du net

 

Préambule :

Ceci n’est bien sûr qu’une fable

un truc que l’on raconte à table

entre la poire et le fromage

la manquer serait bien dommage !

 

 

Drame en Afrique,

ou

Le garde-manger des bantous,

 

Vous me croirez peut-être ou pas

d’ailleurs moi aussi j’ai un doute

j’ai des frissons dans la moumoute

quand je ne suis pas sûr de moi.

 

Je tiens cela d’un vieux sorcier

spécialisé dans les légendes

et les bijoux de contrebande

ce qu’il m’a dit m’a vraiment scié !

 

Cela parle de Paul Anka

ce chanteur à la voix puissante

charmeur de femmes bien pensantes

les mettant dans tous leurs états !

 

J’espère que vous suivez bien

mes pensées sont souvent obscures

d’ailleurs je vais faire une cure

c’est nécessaire et ô combien !

 

Mais revenons-en au sujet

hors de question que je m’égare

comme disait le chef de gare

ou à l’école mon surgé !

.

Donc pour le cas de Paul Anka

lors de vacances en Afrique

un évènement dramatique

lui causa beaucoup de tracas.

 

Des cannibales très méchants

fait bien ancré dans leur nature

avaient décidé la capture

de trois de ses petits enfants.

 

Ce n’est pas qu’ils avaient très faim

mais ils avaient cette pratique

d’approvisionner leur boutique

pour ne jamais manquer de rien.

 

Un petit creux et puis basta

on en colle un dans la marmite

et on prépare quelque frites*

pour se faire un petit Anka !

 

Si vous pensez que je vous baratine :

 

En cas de doute adressez-vous

au vieux sorcier j’ai son adresse

vous verrez bien que sous ses fesses

il planque toujours un en-cas !

 

                                      Le Rotpier

 

Note de l’auteur afin de prendre un peu de hauteur :

 * Il peut-être surprenant d’apprendre que ces cannibales mangeaient aussi des frites, mais c’était un missionnaire belge qui leur avait enseigné la pratique avant que de finir dans la marmite. C’était un Père blanc et non un Père vert. Il s’appelait Jeff Roy-Denledo et venait de l’Abbaye Saint-André de Bruges où il était moine bénédictin. Il avait aussi enseigné aux Bantous ( des Mangbetu du Congo belge, des très méchants ) l’art de fabriquer du chocolat noir. Eux y avaient pris goût et trempaient leurs frites dedans ainsi que les doigts de mains et de pieds de leurs victimes avant d'entamer une agréable partie d’osselets le temps de digérer.

 Je tenais à apporter ces précisions afin que cette fable ne paraisse pas trop fantaisiste.

 

 Osselets

 

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

23 Août 2021 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Rébus

 

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

 

.

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

21 Août 2021 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

Observation : 

Le premier est recyclé, le second est tout frais ! Date de fraîcheur garantie : c'est un engagement du Rotpier  😉😊😄 

 

 

rebus-406-1rebus-406-2

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

C'est un rébus  du Rotpier, suivez bien le fil d'Ariane pour vous en sortir !

1ère ligne, 1ère image : " - - - " César qu'il dit le centurion !

      2ème ligne, 1ère image : la moitié du surnom du volatile ... c'est comme ça mes cocos ! ( l'autre aussi, ce sont des frères jumeaux ! ) 2ème image: le marin est presque en haut du  " - - -  " comme le disait si bien Alexandre ! ( l'autre aussi ! )

3ème ligne, 1ère image : il n'est pas de bon ton de mettre un doigt dans son trou ! 

5ème ligne, 4ème image : c'est aussi le début de la célèbre phrase de Shakespeare !

6ème ligne, 2ème image : en direct " ti " et il faut y accrocher la 1ère lettre de la dernière image !

7ème ligne, dernière image : quand son nez s'allonge il "  - - - - " ! Quand c'est autre chose, on ne sais pas ! ... c'était juste pour bien préciser les choses !

8ème ligne, 2ème image : lieu ou se tiennent des marchés couverts .  3ème image et en direct : "U" ... cocotte !

9ème ligne, 1ère image : le plus petit des Dalton et aussi le plus teigneux !  2ème image : l'animal fait des "  - - - - " ... c'est bon pour vous ?

Dernière ligne, 1ère image : l' "  - - - - -  " de Vitruve selon le bon Léonard ! ... et n'oublions pas que c'est en sciant que Léonard devint scie ! ... ça vous scie ?

 
Allez, allez, pas de retard: il faut décoller tout de suite !
Et pis c'est tout !
 

Réponse :

Avec les femmes c’est comme avec les fusées il faut bien cibler la fenêtre de tir afin de commencer l’allumage au bon moment !

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

 

C’est un un rébus assez court mais qui pique !   😂

 

rebus 710 (1)

rebus 710 (2)

rebus 710 (3)

 

 

Après déchiffrage, vous pourrez en parler éventuellement avec votre chien pour peu qu'il soit enclin à la conversation ! 😄

 

Réponse :

Depuis que j’ai appris que l’éthique transmettait la maladie de Lyme, j’en ai de moins en moins. Je me fous carrément de tout à la grande surprise de mon chien !

 

 

Qu'il dit l'animal ! 

 

Lire la suite

Bernard Lavilliers : « Croisières méditerranéennes » ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

21 Août 2021 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

 
Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
 

« Croisières méditerranéennes »

 

« Bernard Lavilliers »

 

… Un petit bijou de notre dur au cœur tendre

et parce que le drame est toujours d'actualité …

 

https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/migrants-une-solution-europeenne-semble-se-dessiner-pour-le-lifeline-avec-un-possible-debarquement-a-malte_2820583.html

 

Croisières méditerranéennes,

Venus des hauts plateaux 
Incendiés par la guerre, écrasés de soleil 
Les fourmis silencieuses 
Fouettées par la poussière, dévorées par le sel 
On avait tous un jour 
Imaginé la mer et la douceur du vent 
Et dans cette nuit noire 
On a payé si cher, on coule en dérivant 

Croisière méditerranéenne 
Sourire carnassier des murènes 
Très loin des sirènes italiennes 
Tu atteindras ces rives sombres 
Très près des côtes siciliennes 
Les vierges noires comme une traîne 

Imaginer la mer 
Qu'on a payé si cher 
Imaginer la mer 

On est venu de loin 
Plus loin que tes repères à des millions de pas 
On est venu à pied 
Du fond de la misère, on nous arrête pas 
Retourne à la maison 
Et si y'en avait une, je ne serai pas là 
Et la mer engloutit, dans un rouleau d'écume, mon chant et puis ma voix 

Croisière méditerranéenne 
Sourire carnassier de nous mêmes 
Très loin des sirènes italiennes 
Tu atteindras ces rives sombres 
Très près des côtes siciliennes 
Les vierges noires comme une traîne 

Imaginer la mer 
Qu'on a payé si cher 
Imaginer la mer 
Imaginer la mer 

Nous dormons dans des villes 
Ombre parmi les ombres, les longs couteaux tirés 
À deux doigts de l’Europe 
On a rêvé si fort, on commence à douter 
Il est resté debout, devant les barbelés 
Sous le ciel minéral 
Tu commences à ramper 
En dessous du silence, et dans l'oubli total 

Croisière méditerranéenne 
Sourire carnassier de nous mêmes 
Très loin des sirènes italiennes 
Tu atteindras ces rives sombres 
Très près des côtes siciliennes 
Les vierges noires comme une traîne 

Imaginer la mer 
Qu'on a payé si cher 
Imaginer la mer

 

 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

Le pastiche du jour: " Estelle " de Pierre Perret transformé par le Rotpier en " Quand vous verrez ma stèle " !

18 Août 2021 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pastiche de chanson

Je vous offre un petit … pastiche !  A la vôtre !

Cette fois-ci :

 «  Estelle  »

de Pierre Perret

 qui devient :

 «  Si vous voyez ma stèle  »

De … Rotpier

 

Recette pour bien le déguster :

1)   Un petit clic sur le triangle pour démarrer si cela ne se fait pas automatiquement !

   2) On écoute religieusement l’artiste !

 3) On descend et l’on chante sur les paroles de l’affreux jojo de Rotpier !

Et… si ça plait : on recommence jusqu’à ce que le voisin commence à hurler !

Donc : on écoute !

 

Maintenant on y va !

 

Pastiche de la chanson de Pierre Perret :
« Si vous voyez Estelle » qui devient
«  Quand vous verrez ma stèle »

 

Quand vous verrez ma stèle,

 

Quand vous verrez ma stèle

dites-vous mes amis

que je suis mal sous elle

et aux trois quarts pourri

que ça n’a rien de drôle

d’être dans cet état

mais que je joue mon rôle

de bouff’ pour cancrelats

 

Quand vous verrez ma stèle

dites-vous mes amis

que la mort n’est pas belle

y a pas de paradis

on ne s’ ra pas ensemble

soyez-en convaincus

je vois vos mains qui tremblent

comm’  quand on est cocu

 

Allez soyez lucides

il vous faut m’écouter

ne soyez pas candides

on vous a entubé

en disant c’est superbe

quand on arrive en haut

il y a plein de gerbes

et tout plein d’angelots

 

Où sont donc vos sourires

ils sont décomposés

il n’y a pas à dire

tous menteurs les curés

voilà vos mains qui tremblent

vous f’ rez pas de vieux os

passerez-vous décembre

c’est pas sûr les poteaux

.

Les religions promettent

un après merveilleux

dans l’ cul le balayette

il est calamiteux

profitez de la vie

temps qu’il est encor’ temps

de toutes vos envies

bouffez des ortolans

 

Devenez agnostiques

vous n’ serez pas déçus

fuyez tout’  les boutiques

promettant tant et plus

ce sont des pièg’  à dupe

pour naïfs et gogos

mes pensées sont abruptes

je parle tout de go

 

Quand vous verrez ma stèle

n’allez pas mes amis

prier à Compostelle

car tout est bien fini

en souvenir de moi

fait es une ribote

et cela prouvera

que vous étiez mes potes

 

Quand vous verrez ma stèle

je vous prie mes amis

de mettre à la poubelle

tous mes vieux os pourris

et grâce au recyclage

je deviendrai terreau

j’avais largement l’âge

d’engraisser les poireaux

 

 

Si vous voyez Estelle

sur son stand au marché

et qu’elle a de très belles

bott’  de poireau prenez

et le soir mauvais’ troupe

pour peut que vous aimiez

vous trouv’ rez à la soupe

comme un goût de Rotper

 

La la la la la la

la la la la la la

 

                                  Le Rotpier

 

Et pis c’est tout !

A la vôtre !

Avec modération SVP !

Sinon, cela donne ça !

 

 

Le Rotpier

 

 

Lire la suite

Le poème du jour haut en débit : " Il y a fibre et fibre " du Rotpier

17 Août 2021 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Poésie, Humour, #Pensées, #Pensées et humour

 

Fibres

Préambule :

Ayant la fibre exploratrice
j’ai brodé autour du sujet
de la fibre sans préjugé
pour vous lecteurs, pour vous lectrice*
 
* La rime se gaussant de la galanterie
j’en suis infiniment gêné mais je m’y plie…

 

Il y a fibre et fibre,

 

Il y a bien sûr fibre et fibre

les fibres que l’on peut toucher

celles que l’on peut travailler

et les autres qui sont plus libres.

 

Dans le premier groupe on y classe

les fibres de chanvre et de lin

de bois mais pas de cristallin

petit clin d’œil devant la glace !

 

Naturelles ou synthétiques

de la soie ou bien du nylon

de la rayonne ou du coton

tissus plus ou moins élastiques.

 

Des complets ou bien des culottes

des strings ou des robes du soir

qui siéent ou qui auraient pu seoir

pour les Charles ou les Charlotte.

 

( Ça c’est ma fibre un peu mutine

qui fait que je m’égare un brin

quand j’aligne quelques quatrains

… n’allez pas tirer la bobine ! )

 

Quant à celles du second groupe

il y en a des quantités

qui ont toutes leur entité

allons-y je vous monte en croupe !

 

Maternelle ou bien paternelle

la fraternelle ou la charnelle

ou encore la criminelle

il y en a en ribambelle !

 

Il y a la républicaine

la patriotique et sa sœur

la civique et celle du cœur

qui est souvent en quarantaine !

 

Chaque individu a la sienne

et même plusieurs c’est selon

qu’il cultive au fil des saisons

de façon fine ou béotienne !

 

 Mais …

N’oublions pas la fibre optique

que nous n’aurons jamais à l’œil

de ça on peut faire le deuil

pourtant ce serait sympathique !

 

Les fournisseurs n’ont pas la fibre

philanthropique loin de là

ce sont de vrais barracudas

pas du tout du genre félibres !

 

Moi j’ai la fibre poétique

et je partage à qui mieux mieux

avec les jeunes et les vieux

gratuitement c’est mon éthique !

 

A bas la fibre mercantile !

Certains me disent : « C’est un tort ! »

moi je les traite de butors

eux me renvoient : « Viel imbécile ! »

 

Ils ne savent pas ces ganaches

que la poésie ne paie plus

que les poètes ont disparu

qu’ils ont perdu tout leur panache !

 

De droits mes poèmes sont libres

ils sont tous en royalty-free

ne vous cassez pas le frifri

je ne sors jamais mon calibre !

 

Je me contente d’un sourire

ou d’une larme au coin d’un œil

d’une grimace en trompe-l’œil 

je les mets dans ma tirelire !

 

Il m’arrive d’avoir la chance

de recueillir quelque bravos

sincérité ou bien pipeau ?

J’ai toujours beaucoup de méfiance !

 

  Post-scriptum :

 

Votre attention m’étant acquise

j’en profite pour vous poser

une question sans l’imposer :

vous agirez à votre guise.

 

Les aliments riches en fibres

provoquent-ils dans nos cerveaux

un débit d’information haut

favorisant nos équilibres ?

 

     Si oui, vive :

 

Le pain complet et les lentilles

les noisettes et le cassis

les petits pois les clitoris

et les goyaves des Antilles

 

Les haricots et les tomates

les navets et les artichauts

ne me dites pas : « peu me chaut ! »

cherchez l’intrus en diplomate !

 

    Prolongement :

 

J’ai chopé la fibre grivoise

depuis longtemps ça c’est certain

j’ai des excuses pour le moins :

mes origines sont gauloises !

 

Je suis toujours en équilibre

entre sérieux et cavalier

je ne veux pas m’inféoder :

je me plais en électron libre !

 

                                     

                                               Le Rotpier

 

Lire la suite
1 2 > >>