Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

31 Octobre 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Pensées

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

 


    Et pis c'est tout Rotpier

  

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier !

30 Octobre 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Pensées

 

.

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

rebus-406-1rebus-406-2

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

C'est un rébus  du Rotpier, suivez bien le fil d'Ariane pour vous en sortir !

1ère ligne, 1ère image : " - - - " César qu'il dit le centurion !

      2ème ligne, 1ère image : la moitié du surnom du volatile ... c'est comme ça mes cocos ! ( l'autre aussi, ce sont des frères jumeaux ! ) 2ème image: le marin est presque en haut du  " - - -  " comme le disait si bien Alexandre ! ( l'autre aussi ! )

3ème ligne, 1ère image : il n'est pas de bon ton de mettre un doigt dans son trou ! 

5ème ligne, 4ème image : c'est aussi le début de la célèbre phrase de Shakespeare !

6ème ligne, 2ème image : en direct " ti " et il faut y accrocher la 1ère lettre de la dernière image !

7ème ligne, dernière image : quand son nez s'allonge il "  - - - - " ! Quand c'est autre chose, on ne sais pas ! ... c'était juste pour bien préciser les choses !

8ème ligne, 2ème image : lieu ou se tiennent des marchés couverts .  3ème image et en direct : "U" ... cocotte !

9ème ligne, 1ère image : le plus petit des Dalton et aussi le plus teigneux !  2ème image : l'animal fait des "  - - - - " ... c'est bon pour vous ?

Dernière ligne, 1ère image : l' "  - - - - -  " de Vitruve selon le bon Léonard ! ... et n'oublions pas que c'est en sciant que Léonard devint scie ! ... ça vous scie ?

 
Allez, allez, pas de retard: il faut décoller tout de suite !
Et pis c'est tout !
 

Réponse :

Avec les femmes c’est comme avec les fusées il faut bien cibler la fenêtre de tir afin de commencer l’allumage au bon moment !

 

 

Qu'il dit l'animal !

Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

27 Octobre 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Les chouettes Chouettes du Rotpier

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

les-chouettes-chouettes-207

les-chouettes-chouettes-208

les-chouettes-chouettes-209

les-chouettes-chouettes-210

 Signature Rotpier

... Je vous chouette une bonne distraction !  

Lire la suite

Poésie, le poème du jour : "Les mains" de ... Pierre

25 Octobre 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

.

Un très ancien poème …

 

 

Image du net

 

 

 Les mains,

  

Des mains qui s'ignorent,

 des mains qui se cherchent,

 des mains qui se trouvent.

 

Des mains qui se voient,

 qui s’interpellent

qui s’entrouvrent !

  

Des mains qui se rapprochent,

 qui se frôlent,

 qui se découvrent.

  

Des mains qui se caressent,

qui s'étreignent,

 qui s'affolent !

  

Des mains, main dans la main,

 qui s’amusent

 comme des folles !

  

Des mains qui se lassent,

qui s'affrontent !

Qui se blessent !

  

Des mains qui s'écartent,

qui se menacent !

 Qui s'éloignent.

  

Des mains, sans lendemain,

 qui se séparent

 et qui s’égarent.

  

Des mains qui se perdent,

 des mains qui s'oublient,

des mains qui s'ignorent.

  

Et ma tête

 entre les miennes,

 encore, encore et encore.

 

                                           Pierre Dupuis

Lire la suite

Poésie, le poème du jour : " Les mains" de ... Pierre

25 Octobre 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

.

Un très ancien poème …

 

 

Image du net

 

 

 Les mains,

  

Des mains qui s'ignorent,

 des mains qui se cherchent,

 des mains qui se trouvent.

 

Des mains qui se voient,

 qui s’interpellent

qui s’entrouvrent !

  

Des mains qui se rapprochent,

 qui se frôlent,

 qui se découvrent.

  

Des mains qui se caressent,

qui s'étreignent,

 qui s'affolent !

  

Des mains, main dans la main,

 qui s’amusent

 comme des folles !

  

Des mains qui se lassent,

qui s'affrontent !

Qui se blessent !

  

Des mains qui s'écartent,

qui se menacent !

 Qui s'éloignent.

  

Des mains, sans lendemain,

 qui se séparent

 et qui s’égarent.

  

Des mains qui se perdent,

 des mains qui s'oublient,

des mains qui s'ignorent.

  

Et ma tête

 entre les miennes,

 encore, encore et encore.

 

                                           Pierre Dupuis

 
 

 

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

25 Octobre 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Pensées, #Politique

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

 


    

Et pis c'est tout Rotpier

 

  

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier !

23 Octobre 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Politique, #humour, #Pensées

.

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

rebus-405-1rebus-405-2

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

C'est un rébus très court et très imagé du Rotpier. Il gratouille plutôt qu'il ne chatouille !

1ère ligne, dernière image : la sale bête suce le sang ! 

2ème ligne, 2ème image : la moitié du surnom du volatile ... c'est comme ça mes cocos !

3ème ligne, 1ère image : il doit l'être depuis très longtemps ! 

4ème ligne, 3ème image : attention: c'est très " - - - - - " !  Nota : il faut enchaîner la dernière lettre de la dernière image avec la 1ère image de la ligne suivante ... ça va ou c'est trop difficile à comprendre ?  

6ème ligne, 1ère image : des poches de  " - - - - " pour sauver des vies ! ... soyez digne d'un don : ne gloussez pas mais donnez ! 

 
Bien politiquement vôtre ... et pis c'est tout !
 

Réponse :

La politique c’est comme les morpions quand ça vous chope c’est très difficile de s’en débarrasser !

 

Qu'il dit l'animal !

Lire la suite

Françoise Hardy: " La maison où j'ai grandi " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

22 Octobre 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

 
Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
 

« Françoise Hardy  »

 

« La maison où j’ai grandi »

 

… Un lointain souvenir …

 

 

La maison où j’ai grandi

Quand je me tourne vers mes souvenirs,
je revois la maison où j'ai grandi.
Il me revient des tas de choses:
je vois des roses dans un jardin.
Là où vivaient des arbres, maintenant
la ville est là,
et la maison, les fleurs que j'aimais tant,
n'existent plus.

Ils savaient rire, tous mes amis,
ils savaient si bien partager mes jeux,
mais tout doit finir pourtant dans la vie,
et j'ai dû partir, les larmes aux yeux.
Mes amis me demandaient "Pourquoi pleurer?"
et "Couvrir le monde vaut mieux que rester.
Tu trouveras toutes les choses qu'ici on ne voit pas,
toute une ville qui s'endort la nuit dans la lumière."

Quand j'ai quitté ce coin de mon enfance,
je savais déjà que j'y laissais mon cœur.
Tous mes amis, oui, enviaient ma chance,
mais moi, je pense encore à leur bonheur.,
à l'insouciance qui les faisait rire,
et il me semble que je m'entends leur dire:
"Je reviendrai un jour, un beau matin
parmi vos rires,
oui, je prendrai un jour le premier train
du souvenir."

La temps a passé et me revoilà
cherchant en vain la maison que j'aimais.
Où sont les pierres et où sont les roses,
toutes les choses auxquelles je tenais?
D'elles et de mes amis plus une trace,
d'autres gens, d'autres maisons ont volé leurs places.
Là où vivaient des arbres, maintenant
la ville est là,
et la maison , où est-elle, la maison
où j'ai grandi?

Je ne sais pas où est ma maison,
la maison où j'ai grandi.
Où est ma maison?
Qui sait où est ma maison?
Ma maison, où est ma maison?
Qui sait où est ma maison?

 

 

Bon partage !

 

Rotpier

 

Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

20 Octobre 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Les chouettes Chouettes du Rotpier

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

 

 

 

 

 

 

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

 

les-chouettes-chouettes-202

 

 

 

 

 

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

les-chouettes-chouettes-203

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

les-chouettes-chouettes-205

 

 

 

 

 

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

les-chouettes-chouettes-206

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Signature Rotpier

 

 

... Je vous chouette une bonne distraction !  

 

Lire la suite

Éboulement de falaise aux Petites-dalles, le poème du jour de Pierre : " Gargantuesque Manche "

18 Octobre 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

.

Troisième devoir de vacances...

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo personnelle

Gargantuesque Manche,

 

La Manche pleine d’appétit

ronge sans cesse les falaises

et gagne petit à petit

du terrain pour se mettre à l’aise !

 

A longueur d’année sans répit

elle creuse des trous balaises

et provoque des éboulis,

de gigantesques exérèses !

 

Dernièrement sans prévenir

elle s’est offert sans mollir

un gigantesque casse dalle !

 

Elle en a pris de gros morceaux

au lieu-dit les Petites-Dalles

juste à coté de Sassetot !

 

           Conséquence collatérale :

 

Cela a fait le désespoir

de tout ceux qui vont à la pêche

à pied et qui ont du surseoir

à leur passion : « Ah ! Quelle dèche ! »

 

Ce n’était que momentané

pour les mordus de l’épuisette,

le moment d’aller taquiner

autre chose que la crevette !

 

Je ne préciserais pas quoi,

chacun gère ses fantaisies,

alors je vous laisse le choix

… mais foin de toute hypocrisie !

 

                                     Pierre Dupuis

 

  Lien : 

http://www.normandie-actu.fr/eboulement-de-falaise-en-seine-maritime-d-eventuelles-victimes-recherchees-ce-que-l-on-sait_227089/

 

 

Lire la suite
1 2 3 > >>