Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Les scoops du jour : l'actualité vue par le Rotpier

27 Février 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #L'actualité vue par le Rotpier, #Pensées, #Pensées et humour

L'actualité vue par Rotpier 1ère image de présentation

Ça va chauffer à l'Elysée !

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Au Vatican, ce n'est pas simple non plus ! 

.

Et pis c'est tout pour aujourd'hui !

( Petits montages à partir d'images du net !)

Le Rotpier

 

Lire la suite

Salon de l'agriculture oblige, la fable du jour : "Le taureau et le fermier" + un scoop du Rotpier

26 Février 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Fable, #Humour, #L'actualité vue par le Rotpier, #Pensées, #Politique, #Poésie, #Poésie - humour

 

  Remarque préalable :

 Dans le cadre d'un retour à l'élevage agricole raisonné et aussi de celui du salon de l'agriculture, il m'a semblé important, pour votre culture, de vous informer de mon appel aux éleveurs français pour un retour aux fondamentaux de la procréation naturelle qui faisait qu'il n'y avait pas de conception sans récréation.

Pour résumer simplement : " Amène-toi Germaine si tu veux la petite graine ! "

 Le Rotpier, un homme globalement très affable.

 

Image du net ... pas très nette !

 

.

Strass et paillettes : oui !

 Sperme et paillettes : non !

Image du net

 
Préambule :

Il est pour moi grand temps

de revenir aux sources,

pour faire des enfants

privilégions les bourses !

 

   Fable

 

Le taureau et le fermier,

 

« Arrive un peu ici,

j’ai deux mots à te dire !

Pas du flou, du précis

et ce n’est pas pour rire ! »

 

C’est ainsi que parla

un taureau en colère,

sans plus de tralala,

à son propriétaire !

 

« Terminé, ça suffit,

tu me rends ridicule,

tu tires du profit

de mes deux testicules !

 

Cesse l’exploitation

de ma zone érectile :

plus d’éjaculation

dans un but mercantile !

 

Mon sperme n’est pas fait

pour finir en paillettes !

Je le veux chaud et frais

et livré par la bête !

 

De dizaines de veau

je suis, bel et bien père,

mais jamais in vivo

je n’ai connu leurs mères !

 

J’exige le retour

au travail à l’ancienne !

Moi je veux de l’amour

et que les vaches viennent !

 

Suppose que tu sois

confronté au problème,

qu’on profite de toi

que jamais tu ne sèmes !

 

Pas le droit d’approcher

de la belle patronne

et pas plus de toucher

aux fesses de la bonne !

 

Que tes propres moutards

soit les fruits de pipettes

sans la case plumard

… je vois déjà ta tête !

 

Voila que tu comprends !

Ouvre donc la barrière,

Marguerite m’attend

tortillant du derrière !

 

Tu ferais bien aussi

d’aller voir la patronne

et en cas de soucis

rabats-toi sur la bonne ! »

 

             Moralité :

C’est certain, rien ne vaut

la méthode classique :

pour faire des marmots

revenons au basique !

 

Vive le circuit court

et à bas l'hérésie

des petits sans amour :

vivats pour la saillie !

 

Reprenons le flambeau

et laissons les paillettes

au fond des congélos

ou pour les jours de fête !

 

                                Rotpier

Le bonus :

 

Les scoops du Rotpier

Image bidouillée du Rotpier !
 
Le Rotpier, le journaliste qui fourre son nez partout !

 

Les dernières nouvelles du salon de l’agriculture :

 1er scoop :

En dehors de flatter le cul des vaches, on a vu le Président Macron s’entretenir longuement avec un taureau qui semblait très en colère, mais qui n’avait pas de gilet jaune, n’en ayant certainement pas trouvé un à sa taille.

 Lui a-t-il soumis cette revendication ? Nous n’avons pas eu la réponse.

Lorsqu’on l’a interrogé, le taureau n’a même pas bougé la queue, pareil pour le Président. Ni l’un ni l’autre n’ont laissé filtrer d’informations, mais on le subodore très fortement.

Au salon, les supputations vont bon train et les vaches les regardent passer …

 

2ème scoop :

Nous avons constaté que le Ministre des Collectivités Territoriales et animateur du Grand Débat occasionnellement est passé totalement inaperçu au milieu des vaches. Nous ne doutons pas que nos fidèles lecteurs sauront trouver pourquoi …

 

Le Rotpier, un homme de métier toujours au service de la vérité.

 

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

25 Février 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

 

Et pis c'est tout Rotpier

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

24 Février 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !  

.

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

Il est assez long et plutôt sérieux comme le dit mon chien ! Il traite de l'âne à Lise, une voisine agricultrice. 

 
1ère ligne, 2ème image : le serpent fait toujours "s" ( je le répète toujours mais c'est pour ceux qui s'essaient pour la 1ère fois à mes rébus ! Je tenais à le signaler pour que vous ne me preniez pas pour un sénile en devenir ! )
2ème ligne, 2ème image : un diagramme de "  - - - " et pas pour les ânes ! ( l'autre aussi ! ) 3ème image : "oui" en russe ! Dernière image : la moitié de la marque: je vous le dis périodiquement ! ( les autres aussi ! )
 4ème ligne, dernière image : en direct: " ti " ... oui mes titis !
5ème ligne, 2ème image : quand son nez s'allonge, il  " - - - - " ! Dernière image : attention, c'est " - - - - - " bouillant ! ( l'autre aussi ! )
7ème ligne, 1ère image : des poches de  " - - - - " pour sauver des vies ! 2ème image : les vaches sont dedans et il parait que l'amour y est aussi ... et pas seulement le vache 
8ème ligne, 3ème image : il ne faut pas prendre le fils ... ni le Saint-Esprit d’ailleurs ! 4ème image : le verbe conjugué au présent de l'indicatif ou de l'impératif d'ailleurs et d'ici aussi !
9ème ligne, 1ère image : un petit logo pour le "  - - - " de ce qu'il y a à la ligne précédente ! 4ème image : le mec à une sacrée "  - - - - " il a du chopper la crève ! 
10ème ligne, 1ère image : prenez le bon coté, ne soyez pas manche !
11ème ligne, dernière image :  lieu où se tenait les marchés, il en reste encore de très belles ... j'ai bien connu celles de Paris ... ce qui ne me rajeunit pas !
13ème ligne, 3ème image : quand on meure, il parait qu'elle s'envole ! 
14ème ligne, dernière image : c'est le mouvement qu'il faut retenir !
15ème ligne, 1ère image : des poches de " - - - - " pour sauver des vies ! ( l'autre aussi ! ) 3ème image : la boite imite le cri de la vache !
Dernière ligne, 2ème image : en direct : " ti " ... et c'est fini mes titis !
 
Et pis c'est tout ! 
A vous de jouer ! Et de partager ou pas ma façon de voir les choses de la vie comme disait Claude Sautet ! 

 

Réponse :

La seule façon d’analyser objectivement les choses c’est de le faire sans préjugés. Or, personne n’est sans préjugés. Donc, toutes les analyses sont faussées. Voilà mon analyse des choses.

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

 

 

Épicé c'est tout !

Allez, au boulot ! C'est un adage court et un peu culinaire que vous pouvez garder pour le dessert ou pas ! Il est bien connu à Lamotte-Beuvron !

 

Réponse :

Ami, quand l’âge t’atteint, l’important c’est de ne pas devenir trop tarte ! 

 
Nota: 

Les sœurs TATIN (Caroline et Stéphanie) à qui l'on doit la fameuse tarte renversée, étaient de Lamotte-Beuvron !   

 

 

 

Lire la suite

Françoise Hardy: " La maison où j'ai grandi " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

23 Février 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Chansons que j'aime

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
 

« Françoise Hardy  »

 

« La maison où j’ai grandi »

 

… Un lointain souvenir …

 

 

La maison où j’ai grandi

Quand je me tourne vers mes souvenirs,
je revois la maison où j'ai grandi.
Il me revient des tas de choses:
je vois des roses dans un jardin.
Là où vivaient des arbres, maintenant
la ville est là,
et la maison, les fleurs que j'aimais tant,
n'existent plus.

Ils savaient rire, tous mes amis,
ils savaient si bien partager mes jeux,
mais tout doit finir pourtant dans la vie,
et j'ai dû partir, les larmes aux yeux.
Mes amis me demandaient "Pourquoi pleurer?"
et "Couvrir le monde vaut mieux que rester.
Tu trouveras toutes les choses qu'ici on ne voit pas,
toute une ville qui s'endort la nuit dans la lumière."

Quand j'ai quitté ce coin de mon enfance,
je savais déjà que j'y laissais mon cœur.
Tous mes amis, oui, enviaient ma chance,
mais moi, je pense encore à leur bonheur.,
à l'insouciance qui les faisait rire,
et il me semble que je m'entends leur dire:
"Je reviendrai un jour, un beau matin
parmi vos rires,
oui, je prendrai un jour le premier train
du souvenir."

La temps a passé et me revoilà
cherchant en vain la maison que j'aimais.
Où sont les pierres et où sont les roses,
toutes les choses auxquelles je tenais?
D'elles et de mes amis plus une trace,
d'autres gens, d'autres maisons ont volé leurs places.
Là où vivaient des arbres, maintenant
la ville est là,
et la maison , où est-elle, la maison
où j'ai grandi?

Je ne sais pas où est ma maison,
la maison où j'ai grandi.
Où est ma maison?
Qui sait où est ma maison?
Ma maison, où est ma maison?
Qui sait où est ma maison?

 

 

Bon partage !

 

Rotpier

 

 

Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

22 Février 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Les chouettes Chouettes du Rotpier, #Pensées, #Politique

 
Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !
Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !
Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 
 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

 

 

 

Signature Rotpier

 

 

... Je vous chouette une bonne distraction

... et une bonne journée !

 

 

Lire la suite

"Être philosophe," : le sonnet du jour augmenté de ... Pierre ... Avec un bonus du Rotpier !

19 Février 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Poésie

 

Le penseur de Rodin

Image du net

 

Préambule : Les différentes définitions de « philosophe » :

◆Personne qui étudie la philosophie; spécialiste de philosophe.

◆Penseur qui élabore un système de pensée, une doctrine philosophique. Philosophe idéaliste, matérialiste.

◆Personne qui pratique la sagesse.

Dans ce sonnet, je ne m’intéresse qu’au dernier cas mais si les deux premiers se révélaient ne pas l’être lors de l’ultime épreuve - Je parle de la mort -  je pense que l’épithète de faussaire leur irait comme un gant.

En illustration, la citation de Sire Constance du Lac * :

" Ils se targuaient d'être philosophes mais ils n'avaient aucun échantillon sur eux ! " 

 

 

Être philosophe,

 

La philosophie est un don,

Elle est en soi, elle est innée,

Elle est un feu de cheminée

Qui toujours produit des brandons.

 

Ni au clou ni à l’abandon

Elle croit au fil des années,

Enrichie et bien déclinée

Jamais elle ne fait faux bond.

 

C’est quand vient le bout de la route

Que l’on peut lever tous les doutes :

Notre habit est-il sans accroc ?

 

Quand on fait face à la camarde

Sans peur ni supplique geignardes :

On échappe au statut d’escroc !

             

        Epilogue :

Fasse que je n’en sois pas un

Quand je serais devant la Parque,

Quand elle me dira « Embarque,

Ici tu ne sers plus à rien ! »

  

                                                            Pierre Dupuis

 

* Sire Constance du Lac, alias Rotpier, dont vous trouverez à la suite quelques pensées :

 

1ère Pensée :

 Un grand amour marque à jamais les personnes … tout comme la vérole ! Et, si c’est le grand amour qui l’a refilée, on est doublement marqué !

 

2ème Pensée :

 L’effet papillon est un concept intéressant mais qui ne fonctionne pas à tous les coups : quand un banquier de Tokyo se prend un coup de pied dans les valseuses, cela n’entraîne pas forcément une remontée des bourses dans les autres capitales !

 

3ème Pensée :

 Dans quelques années, vu la conjoncture difficile et les déficits  de l’assurance vieillesse, les jeunes diront des vieux ce que les américains disaient des indiens : « Les seuls bons vieux sont les vieux morts ! »

  

Nota : Pour cette dernière, il n’est pas prouvé que cela soit une connerie totale !

Et pis c’est tout !

 Bonne méditation !

Rotpier

 

Statue dans mon jardin !
Si tout n’est pas bon,
ne m’en veuillez pas : je me rôde, hein !
Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

18 Février 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

 

Et pis c'est tout Rotpier

 

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

16 Février 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !  

.

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 C'est un long et j'espère que vous allez bien vous pencher sur le problème ... chez vous vous ne risquez pas grand chose de grave !

 
2ème ligne, 2ème image : c'est la marque qu'il faut prendre mes petits bouts !
3ème ligne, 1ère image : la suite du refrain d'Antoine ! 3ème image : en direct, le symbole de la " vie " !
 4ème ligne, 1ère image : le verbe aller à l'impératif ! 2ème image : la sale bête pique et transmet des maladies ... et toc ! 5ème ligne,
5ème image : quand son nez s'allonge, il " - - - - " ! Dernière image : lieu où se tenait la vigie sur les anciens voiliers ! (  l'autre aussi ! )
6ème ligne, 1ère image : c'est le " - - - - " qu'il faut payer pour avoir bon ! 
7ème ligne, 1ère image : le serpent fait toujours "s" ! ( L'autre aussi: ils sont frères ! ) 3ème image : petite la sale bête est lente !
8ème ligne, 1ère image : le mec à une sacrée  " - - - - " ... et pis c'est tout !
9ème ligne, 1ère image : le petit de la vache !
10ème ligne, 1ère image : prenez le bon coté, ne soyez pas manche !
11ème ligne, 1ère image :  la moitié de ce que regarde Titeuf !
12ème ligne, lieu où l'on entrepose des fûts ! Dernière image avant les deux points : Éole est le dieu du " - - - - " ... comme le pétomane !
13ème ligne, 3ème image : c'est bien du cochon !
14ème ligne, dernière image : c'est le mouvement qu'il faut retenir !
15ème ligne, 1ère image : des poches de " - - - - " pour sauver des vies ! ( l'autre aussi ! ) 3ème image : la boite imite le cri de la vache !
Dernière ligne, 2ème image : en direct : " ti " ... et c'est fini mes titis !
 
Et pis c'est tout ! 
A vous de jouer ! Et... à la grâce de Dieu !

 

 

Réponse :

Il paraît que les employés civils du Vatican vont demander une prime de risques pour tous les travaux réclamant une position penchée vers l’avant : cela relève du bon sens me semble-t-il !

 

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

 

Épicé c'est tout !

Allez, au boulot ! C'est un sérieux, mettez-vous vite au travail pour assurer votre réputation ! En plus, il est court ! 

 

Réponse :

Pour un imbécile, maintenir sa réputation c’est facile, pour un érudit, cela demande beaucoup de travail !

 

Nota: Je vous avais bien dis que c'était un sérieux ! C'est assez rare et je me permets de le souligner ! ... Je ne sais pas pourquoi mais d'un coup, je me sens fatigué ! 

 

Lire la suite

Serge Lama : "Une île" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

16 Février 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Chansons que j'aime

 

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

Serge Lama !

 « Une île »

 

J'aime beaucoup cette chanson de Serge Lama ...

.

Une île

Une île, entre le ciel et l’eau
Une île sans hommes ni bateaux
Inculte, un peu comme une insulte
Sauvage, sans espoir de voyage
Une île, une île, entre le ciel et l’eau

Ce serait là, face à la mer immense
Là, sans espoir d’espérance
Tout seul face à ma destinée
Plus seul qu’au cœur d’une forêt
Ce serait là, dans ma propre défaite
Tout seul sans espoir de conquête
Que je saurais enfin pourquoi
Je t’ai quittée, moi qui n’aime que toi

Une île, comme une cible d’or
Tranquille, comme un enfant qui dort
Fidèle, à en mourir pour elle
Cruelle, à force d’être belle
Une île, une île, comme un enfant qui dort

Ce serait là, face à la mer immense
Là, pour venger mes vengeances
Tout seul avec mes souvenirs
Plus seul qu’au moment de mourir
Ce serait là, au cœur de Sainte-Hélène
Sans joie, sans amour et sans haine
Que je saurais enfin pourquoi
Je t’ai quittée, moi qui n’aime que toi

Une île, entre le ciel et l’eau
Une île sans hommes ni bateaux
Inculte, un peu comme une insulte
Sauvage, sans espoir de voyage
Une île, cette île, mon île, c’est toi

 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite
1 2 > >>