Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Jacques Brel : « Au suivant » ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

23 Décembre 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

 
Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
 

« Au suivant »

 

« Jacques Brel  »

 

… Vaut-il mieux être le suivi que le suivant ?

Les risques ne sont pas les mêmes suivant la situation …

 

 

Nota :
La vidéo en direct étant désactivée,
cliquez sur « visionner sur YouTube »
pour la voir et revenez sur le blog
pour avoir les paroles !  … Merci !
Ensuite, vous écouter et regarder
le grand Jacques chanter : cela vaut le coup !

 

 

Au suivant

 

Tout nu dans ma serviette qui me servait de pagne

J’avais le rouge au front et le savon à la main

Au suivant, au suivant

J’avais juste 20 ans et nous étions cent vingt

À être le suivant de celui quon suivait

Au suivant, au suivant

J’avais juste 20 ans et je me déniaisais

Au bordel ambulant dune armée en campagne

Au suivant, au suivant

 

Moi j’aurais bien aimé un peu plus de tendresse

Ou alors un sourire ou bien avoir le temps

Mais au suivant, au suivant

Ce n’fut pas Waterloo mais ce n’fut pas Arcole

Ce fut l’heure où l’on r’grette d’avoir manqué l’école

Au suivant, au suivant

Mais je jure que d´entendre cet adjudant d’mes fesses

C’est des coups à vous faire des armées d’impuissants

Au suivant, au suivant

 

Je jure sur la tête de ma première vérole

Que cette voix depuis je l’entends tout le temps

Au suivant, au suivant

Cette voix qui sentait l’ail et le mauvais alcool

C’est la voix des nations et c’est la voix du sang

Au suivant, au suivant

Et depuis chaque femme à l’heure de succomber

Entre mes bras trop maigres semble me murmurer :

« Au suivant, au suivant. »

 

Tous les suivants du monde devraient s’donner la main

Voilà ce que la nuit je crie dans mon délire

Au suivant, au suivant

Et quand je n’délire pas, j’en arrive à me dire

Qu´il est plus humiliant d’être suivi que suivant

Au suivant, au suivant

Un jour je m’ferai cul-de-jatte ou bonne sœur ou pendu

Enfin un d’ces machins où je n’serai jamais plus

Le suivant, le suivant

 
 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

21 Décembre 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Les chouettes Chouettes du Rotpier

 
Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !
Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !
Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 
 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

 

 

 

 

 

Signature Rotpier

 

 

... Je vous chouette une bonne distraction

... et une bonne journée !

 

 

.

Image hébergée par servimg.com

Et alors la chouette,

tu le trouves comment le Rotpier bidouillé par la Bernadette ?

 

Lire la suite

"La santé par les plantes," ou "Le lexique du guérisseur poète," ... un poème de ... Rotpier

19 Décembre 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Humour, #Poésie - humour

 

Préambule :

Vous pouvez tout essayer mais rien n'est vraiment garanti !

 

Image du net

.

La santé par les plantes,

ou

Le lexique augmenté du guérisseur poète,

 

Il n’avait pas de grands diplômes

mais il connaissait les vertus

des plantes et de leurs arômes

qu’il savait cueillir in situ.

 

Il tenait cela de sa mère,

elle lui avait tout appris,

certains la tenaient pour sorcière

et la traitaient avec mépris !

 

Ce n’est qu’avec la maladie

qu’ils la voyaient tout autrement,

oubliant la sorcellerie,

quémandant un médicament.

 

Le legs hérité de son père

était du coté de l’esprit :

il avait le bon mot prospère

à l’oral ou bien à l’écrit.

 

Profitant de ces dons uniques,

il avait fait un classement

d’une façon mnémotechnique

des plantes et de traitements.

 

Et c’est sous forme poétique

- plus facile à mémoriser ! -

de façon ma foi sympathique

qu’il l’avait immortalisé.

 

C’était en fait un long lexique

qui permettait d’identifier

beaucoup de plantes non toxiques

ayant le pouvoir de soigner.

 

Je vais tirer la quintessence

- une sorte de pot-pourri ! –

de quelques une des essences

traitées dans son fameux écrit !

 

J’ai moi-même des connaissances

et m’en vais vous les distiller,

mais prenez-les avec prudence :

il faut se méfier du Rotpier !

 

Si vous suivez une recette

pour faire pousser les cheveux

et que ça se barre en sucette,

c’est que c’était un coup foireux !

 

L’anis est bon pour l’intestin

des gros, des grands et des lutins,

quand l’anus est vraiment bouché

feuilles et fleurs il faut mâcher !

 

Le même anis est bon aussi

pour se faire un tas de grisbi,

c’est ce qu’a compris un lascar,

un p’tit malin nommé Ricard !

 

Le basilic est important :

c’est un bon antioxydant !

avec lui plus question de rouille

et vous aurez de belles … bouilles !

 

Le bouleau peut vous requinquer

-pas celui qui s’écrit « o … t » !-

avec sa belle écorce blanche

il assouplit surtout les hanches !

 

La camomille est bénéfique,

en infusion elle est magique !

Sitôt couché, sitôt dodo :

mais là plus de bête à deux dos !

 

Les châtaignes sont nutritives,

en plus elles sont gustatives,

pas celles que l’on prend dans le pif

là, c’est plutôt du bourratif !

 

Le chou est bon pour les douleurs

mais faites bien gaffe aux odeurs !

Pas question de cacher la chose :

vous ne sentirez pas la rose !

 

Tout plein de vitamines C,

il faut le consommer pressé,

le citron est très bénéfique

et sa couleur est magnifique !

 

Le tout rouge coquelicot

est bon pour les maux pectoraux,

à la toux vous ferez la nique

et c’est aussi un narcotique !

 

Cynorrhodon ou gratte-cul

n’empêche pas d’être cocu,

mais il soulage bien des maux :

il faut lui tirer son chapeau !

 

Avec les graines de fenouil

on soigne tout même les… trouilles !

C’est calmant comme disait Jeanne

qui les dégustait en tisane !

 

 L’iris est excellent pour l’œil,

il aide à supporter les deuils :

il rend bien des veuves joyeuses,

qu’elles soient athées ou bien pieuses !

 

La lavande soigne le rhume,

il suffit pour ça qu’on la hume !

Un petit coup de snif le soir

et l’on peut ranger son mouchoir !

 

Le lierre est très bon pour la peau,

on le cueille dans un chapeau,

macéré pendant très longtemps

il rend les gens très attachants !

 

La menthe est très énergisante

en amour elle est bienfaisante,

elle aide à s’envoyer en l’air

toute la nuit et c’est super !

 

Les noix sont bonnes pour le stress

que vous ayez ou non des tresses,

bonnes pour le cholestérol

mais très nulles pour la vérole !

 

Le pavot de Californie

vous donne une mine réjouie,

il fait partie des opiacés

… en plus vous pouvez le fumer !

 

La pimprenelle prise le jour

est un excitant pour l’amour,

les demoiselles de tout âge

en ressortent sans pucelage !

 

Les pissenlits sont diurétiques

… allez ne soyez pas septiques !

Si vous en mangez trop pardi :

attention au pipi au lit !

 

 Prenez chaque jour du pourpier

et vous prendrez mieux votre pied,

c’est un bon antioxydant

et vous aurez tout plein d’amants !

 

Pour avoir une belle peau,

c’est du romarin qu’il vous faut !

Cela attire le marin

et son pompon vous ira bien !

 

Le rudbeckia est excellent,

tout comme le thé de Ceylan,

à consommer en infusion

pour bien soigner les infections !

 

Le safran est aphrodisiaque

avec lui vous aurez la niaque !

Si votre mari n’en peut plus

allez voir le voisin du d’ ssus !

 

La saponaire pour shampoing :

vos cheveux se verront de loin !

Ils seront lisses et brillants,

pour ne pas dire flamboyants !

 

Otez-vous beaucoup de soucis

en utilisant le souci,

en cataplasme il est très bon

pour calmer les démangeaisons !

 

Le thym est bon pour votre teint :

c’est garanti et c’est certain !

Mieux vaut choisir le serpolet

qui rend beaux même les très laids !

 

Si vous prenez de la verveine

votre action ne sera pas vaine,

au jeu vous aurez de la chance

mais en amour … grande prudence !

  

Et la giroflée à cinq feuilles,

qu’avec douleur la joue recueille,

c’est bon pour la circulation

du sang … avec modération !

 

C’est très conseillé pour les femmes,

certaines même les réclament,

il faudrait être très vicieux

pour ne pas exaucer leurs vœux !

 

Rien de tel que la bergamote

pour avoir une jolie motte !

En cataplasme ou à sucer

cela l’empêche de plisser !

 

Les gays aiment la renoncule

qui rime bien avec … recule !

A Lens ou à Saint-Paul de Vence

c’est cuit si le premier avance !

 

Le terrain devenant glissant,

je me dois d’arrêter avant

de voir poindre votre méfiance

sur le bien fondé de ma science !

 

Je ne l’ai pas, bien sûr, infuse,

mais je m’amuse avec ma muse

et si vous chopez des boutons

essayez la fleur de chardon !

 

C’est un peu comme le gratte-cul

mais cela ne rend pas cocu

… enfin pas plus que d’ordinaire

mais c’est une toute autre affaire !

 

 

                                     Rotpier

 

Image du net: gratte-cul ... mais vous faites ce que vous voulez !

 

 

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

18 Décembre 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Pensées

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c'est tout Rotpier

 

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

17 Décembre 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Pensées

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

C'est un rébus un peu infernal que vous propose le Rotpier mais Pierre va vous escorter pour trouver la solution !
 
1ère ligne, 1ère image : des poches de " - - - - " pour sauver des vies ! ( les autres aussi ! )  2ème image : ne pas prononcer le "x" !  4ème image : c'est un "  - - - - " mec ! 
2ème ligne, 3ème image : celui-ci est de montagne ! Dernière image : c'est la matière qu'il faut prendre !
3ème ligne, 2ème image : le mec est " - - - - - - ", c'est sa position !  
5ème ligne, dernière image : il ne faut pas prendre le court et il faut le couper en deux au niveau de la prononciation !
6ème ligne, 3ème image : celui-ci est de sable !
7ème ligne, dernière image : il ne va pas au galop, il va donc au  " - - - - " ... n'est-ce pas Dominique ?  
8ème ligne, 1ère image : Le Che ( je ne sais pas ce qu'il vient faire ici ... une révolution peut-être ? mais prononcez " qué  ! )
9ème ligne, 1ère image: il y en a quatre de deux personnages !
10ème ligne, 1ère image : celui-ci est de gare et un mendiant sur le " - - - -  " quête, dans le fond à droite ! 3ème image : un diagramme de  " - - - " et pas pour les bourricots !
11ème ligne, 1ère image : il ne faut pas prendre le petit ! Dernière image : le marin est presque en haut du  " - - - " ... comme Alexandre !
12ème ligne, 1ère image : le plus petit des Dalton !
13ème ligne, 1ère image : la boisson favorite des rosbifs !
Dernière ligne, 2ème image : ça "  - - - " au présent de l'indicatif !
 
Et pis c'est tout !
A vous de jouer ! Je ne vous escorte pas plus en avant !

 

Réponse :

Sans diaboliser la corporation des escort-girls on peut affirmer sans trop risquer de finir en enfer qu’elles sont en grande majorité belles et putes !

 

Nota :

Je pense que DSK ne dira pas le contraire … ni Dodo la saumure !

 

 

 

 

Lire la suite

Maurane : « Sur Un Prélude De Bach » ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

16 Décembre 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

 
Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
 

« Sur Un Prélude De Bach »

 

« Maurane »

 

… Prélude d’un petit air de nostalgie …

 

 

Sur Un Prélude De Bach

 

Lorsque j´entends ce prélude de Bach 

Par Glen Gould, ma raison s´envole 
Vers le port du Havre et les baraques 
Et les cargos lourds que l´on rafistole 
Et les torchères, les grues patraques 
Les citernes de gasoil 

Toi qui courais dans les flaques 
Moi et ma tête à claques 
Moi qui te croyais ma chose, ma bestiole 
Moi je n´étais qu´un pot de colle 

Lorsque j´entends ce prélude de Bach 
Par Glen Gould, ma raison s´envole 
Et toutes ces amours qui se détraquent 
Et les chagrins lourds, les peines qu´on bricole 
Et toutes mes erreurs de zodiaque 
Et mes sautes de boussole 

Toi, les pieds dans les flaques  Moi, et ma tête à claques 
J´ai pris les remorqueurs pour des gondoles 
Et moi, moi je traîne ma casserole 

Dans cette décharge de rêves en pack 
Qu´on bazarde au prix du pétrole 
Pour des cols-blancs et des corbacs 
Qui se foutent de Mozart, de Bach 

J´donnerais Ray Charles, Mozart en vrac 
La vie en rose, le rock´n roll 
Tous ces bémols et tous ces couacs 
Pour Glen Gould dans c´prélude de Bach.


 

 

Bon partage !

 

 

Rotpier

 
Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

14 Décembre 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Les chouettes Chouettes du Rotpier

 
Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !
Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !
Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 
 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

 

 

Signature Rotpier

... Je vous chouette une bonne distraction

... et une bonne journée !

 

 

Lire la suite

Les poèmes pas très réguliers du jour : " L’éloge de l’athéisme, " ou " Le piège des religions, " de ... Pierre

12 Décembre 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Pensées, #Billet d'humeur

 

Il ne faut pas blâmer ceux qui croient en un dieu sauf s’ils méprisent ceux qui croient en un autre ou ceux qui ne croient pas du tout.

Pirus Deprieu

I  mage du net.

 

L’éloge de l’athéisme,

ou

Le piège des religions,

 

Je n’ai pas eu de rois penchés sur mon berceau

peut-être n’ont-ils pas trouvé la bonne adresse,

l’étoile du berger peut s’avérer traîtresse

comme de s’aligner sur un vol de corbeaux.

 

Un petit peu plus tard sur les fonts baptismaux,

un dimanche matin juste après la grand messe,

un homme tout en noir m’a fait une promesse :

son dieu me guiderait pour éviter les maux.

Mais en grandissant…

 Je me suis aperçu très vite que la vie

suivait sans trop de mal la direction choisie

… Par soi !

tout le reste n’étant que sujet à caution !

 Comme quoi…

Ayons confiance en nous, forçons la destinée,

évitons à tout prix les attrape-couillons :

restons ou devenons profondément athées !

 

Parce que…

 

L’athéisme est un lien, un adjuvant en somme,

comme l’isthme est un lien entre deux continents,

oublions tous les dieux, soyons impertinents

sachant qu’ils ont été inventés par les hommes !

 

Dans le but évident

d’accéder au pouvoir,

de tenir des comptoirs

pour recruter des gens.

 

C’est la course au bilan

comme en toute entreprise :

pour étendre l’emprise

il faut plus de clients.

 

Ils ont de bons lobbyistes

pour vendre leur produit :

ils vendraient du cambouis

à de faux garagistes !

 

Tous leurs prêchi-prêcha

sont préparés d’avance,

ils ont un goût de rance

ou de téléachat.

 

Il faut démystifier

ces marchands de promesses

qui à coup de grand messe

vous font pieds et poings liés.

 

Amis du monde entier

refusez de les croire

il n’y a pas de gloire

au bout de leurs sentiers !

  

                                                Pierre Dupuis
Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

11 Décembre 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Pensées

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c'est tout Rotpier

 

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

10 Décembre 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Rébus, #Pensées

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

C'est une question existentielle que se pose le Rotpier. Si vous avez la réponse, vous seriez bien urbains de la lui communiquer.
Pour ma part, je vous prie ( vous partez peut-être à la messe ? ) d'excuser le coté scatologique de ce rébus pas très catholique mais, somme toute, emprunt d'une évidente logique. 

Pierre

 

 
1ère ligne, 3ème image : en direct, le symbole de la "vie" !
2ème ligne, 1ère image : "oui" en russe !  2ème image : ce qui sort, amplifiée, de l'appareil !  3ème image: organe filtreur en coupe !  4ème image: prendre la moitié de la marque ... hein les filles ! 
3ème ligne, 1ère image : ils sont à poil, donc tout " - - - " ! 2ème image : le serpent fait toujours " s " ! Dernière image : le cinéma en est le 7ème !  
 4ème ligne, 1ère image : en direct : " ti " !
6ème ligne, 1ère image : il ne faut pas prendre le court !
7ème ligne,1ère image : il faut retenir le volume ... ce n'est pas une connerie !
8ème ligne, 3ème image : en direct: "che " ... va l'dire à Mamère ! dernière image : un diagramme de "  - - - " pas fait pour les bourricots ! 
Dernière ligne, 2ème image : le symbole de la " - - - - " ... mal barrée sur bien des continents par des incontinents du verbe ou du tweet !  ( j'aime bien ma formule: je me félicite moi-même, c'est plus sûr ! ) . Qu'elle soit avec vous et avec votre esprit !
 
Et pis c'est tout !
A vous de jouer ! Il est court , un peu sifflant ... pour peu qu'il ne soit pas écrasé !

 

Réponse :

Quand on vient d’avoir un anus artificiel est-ce que l’on se reconnaît quand on lâche son premier pet ?

 

Nota :

Je vous avais bien dit que c’était une question existentielle … non mais !

 

 

 

 

Lire la suite