Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Chris : " La marcheuse " : Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

20 Octobre 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

.

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 

Chris ( ex: Christine and the Queens )

 

" La marcheuse "

 
Chris, un drôle de personnage :

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chris_(chanteuse)

.

La marcheuse,

 

J’vais marcher très longtemps
Et je m’en vais trouver les poings qui redessinent
J’vais chercher éhontément
Les coups portés sur moi
La violence facile

J’vais marcher tout le temps
Et je m’en vais forcer les regards agressifs
J’vais toujours au-devant
Il me tarde de trouver
La violence facile

C’est
Noël en mai, j’ai rien bu
Bas de l’immeuble, t'as rien vu
Quand moi j’avance furieuse
Toute débaguée, les lèvres blêmes

Attire à moi les oiseaux
Le sang séché sur ma peau
Les gens sourient de peur que
Ma maladie de boxeur se prête

J’vais marcher très longtemps
Et je m’en vais trouver les poings qui redessinent
J’vais chercher éhontément
Les coups portés sur moi
La violence facile

J’vais marcher tout le temps
Et je m’en vais forcer les regards agressifs
J’vais toujours au-devant
Il me tarde de trouver
La violence facile

C’est les idées claires que j’attends
Une mauve émerge sur la tempe
La solitude, c’est parfait, quand ça tape il n’y a
Personne qui pleure

Fièvre au matin, nouvel air
J’m’en suis fait, je vais m’en défaire
Ah la blessure c’est plus rien, j’ai connu pire
J’ai connu la honte

J’vais marcher très longtemps
Et je m’en vais trouver les poings qui redessinent
J’vais chercher éhontément
Les coups portés sur moi
La violence facile

J’vais marcher tout le temps
Et je m’en vais forcer les regards agressifs
J’vais toujours au-devant
Il me tarde de trouver
La violence facile

 

Bon partage ... choix étonnant de ma part ... non ? 

Rotpier

Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

18 Octobre 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Les chouettes Chouettes du Rotpier

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

 

les-chouettes-chouettes-229

 

 

Signature Rotpier

... Je vous chouette une bonne distraction

... et une bonne journée !

 

Lire la suite

Etude de marché : « On ne choisit pas sa religion à la légère, » … le poème du jour de … Pierre

16 Octobre 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Poésie - humour, #Pensées

Préambule :

Je vous propose une étude de marché totalement gratuite afin de vous guider sur le choix d'une religion si vous n'en avez pas encore ou si la vôtre vous déçoit un tantinet. Je ne ferais aucune quête à l'issu de ma prestation, je vous demanderais simplement de me donner votre avis et vous avez l'assurance de n'être ni fichés ni catalogués et que les GAFAM l'auront dans le baba !
Allez en paix mes sœurs et mes frères, que la sérénité soit avec vous et que la sénilité vous épargne le plus longtemps possible ...
Pierre

 

 

Lueur divine dans le ciel

Image du net

.

On ne choisit pas sa religion à la légère,

 

Je concède aisément un penchant pragmatique :

j’aime bien essayer avant de m’engager !

Alors vous pensez bien que du coté mystique

j’aie voulu tout tester avant d’emménager !

 

Ce fut vraiment ardu pour négocier l’affaire,

dans leurs sièges sociaux les PDG sont rois !

A Rome ou n’importe où on a d’abord à faire

aux sous-fifres zélés et on porte sa croix !

 

Etant très obstiné j’ai réussi quand même

à obtenir l’aval de quelques grands patrons,

certains m’ont éconduit d’une façon extrême,

d’autres m’ont ignoré comme un vulgaire étron !

 

 Déjà cette expérience a été bénéfique

pour l’évaluation des cadres supérieurs

car, comment voulez-vous que tourne une boutique

si son encadrement n’est pas dans les meilleurs !

 

Laissez-passer en poche et en toute droiture

j’ai fait des stages dans pas mal de religions,

écoutant et notant, des Saintes Ecritures

à leur application sur les populations.

 

Je n’ai pas occulté le passé de chacune,

le présent c’est  bien mais il y a le passif !

Quand on fait un bilan pas question de lacune :

pour la balance il faut vraiment de l’objectif !

 

J’ai donc roulé ma bosse aux quatre coins du monde,

certains très reculés et séparés de tout,

d’autres très avenants où la richesse abonde,

j’ai beaucoup observé sans gène ni tabou !

 

J’ai d’abord abordé la religion chrétienne :

Catholiques, Orthodoxes et aussi Protestants

divisés eux aussi par des querelles anciennes

en Mormons, Mennonites et Amish militants.

 

Après ce fut l’Islam et d’abord les Sunnites

qui croient que Mahomet a eu des successeurs,

je suis allé bien sûr aussi chez les Chiites

qui contestent cela aussi fort que ma sœur !

 

Je suis parti ensuite pour étudier l’Indouisme

qui itou se décline en plusieurs divisions :

Jaïnismes, Sikhisme et puis Zoroastrisme :

je n’ai pas vu Zoro : grande désillusion !

 

Je me suis attaqué juste après au Bouddhisme

sans bouder pour autant : je suis un gars joyeux !

Après le Taoïsme et le Confucianisme

sans être plus confus qu’avec les autres dieux !

 

 Judaïsme, Animisme sont venus par la suite

et puis je suis allé m’initier au Vaudou,

c’est là que j’ai eu peur et que j’ai pris la fuite :

c’est un culte violent et là j’ai mis les bouts !

 

En Jamaïque j’ai vu le Rastafarisme,

cher à Bob Marley mais pas à Raffarin !

J’ai fini au Japon avec le Shintoïsme,

après je suis rentré : j’en avais plein les reins !

 

Je reconnais quand même avoir croisé la route

d’un gars exceptionnel : le Dalaï Lama !

Mon scepticisme aigu virait à la déroute

mais j’ai du me sauver à cause des chinois !

 

Travail intéressant mais tâche fatigante,

c’est affolant de voir le nombre de bastions

administrés souvent de manière intrigante :

sous les aspects feutré mijote l’ambition !

 

Quand il faut remplacer le plus haut dignitaire,

pour chaque religion c’est le ballet des clans,

les discutions sans fin enrobées de mystère

les tractations dans l’ombre et tout le bataclan !

 

Après avoir pesé le pour et puis le contre

pour chaque religion je n’ai pas pu trancher !

J’ai rangé mes rapports : aucun ne me démontre

que l’une ou l’autre soit plus apte à me brancher !

 

En désespoir de cause et sans aucun séisme

intellectuel pour moi j’ai rejoint tous ceux qui

ne croient en aucun Dieu, j’ai choisi l’athéisme :

mon âme a déserté et a pris le maquis !

.

                                       

                                                                       Pierre Dupuis

 

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

15 Octobre 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c'est tout Rotpier

 

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! ... Avec un second en bonus !

14 Octobre 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Pensées

.

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

 

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

.

C’est un rébus qui n'est pas très élégant je le confesse ( et je ne me confesse pas souvent ! ) mais il faut bien dépeindre les choses telles qu'elles sont ou telles qu'elles seront ... 

 

1ère ligne, 2ème image : " - - - " César qu'il dit le centurion romain ! ( l'autre aussi ! ) 3ème image : le mec est malade et il a une sacrée "  - - - -  " ... et pis c'est tout ! 

2ème ligne, 1ère image :attention passage de  " - - - - - " !  2ème image  un " - - -  " de sable ou d'autre chose !

4ème ligne, 1ère image:  un "  - - - - - " de bus ! 

5ème ligne, 3ème image :une partie de l'arbre ! Dernière image : la colombe est le symbole de la  "  - - - - " !  

6ème ligne, 2ème image: " - - - " est ce personnage ?  3ème image : la moitié du prénom du volatile ! 4ème image : quand son nez s'allonge, il  " - - - - " !

7ème ligne, 1ère image : l'autre nom de l'arobase !  ( l'autre aussi ! )

9ème ligne, 1ère image : endroit où se tenait la vigie sur les anciens voiliers ! 4ème image : Éole est le dieu du  " - - - -  "  !  5ème image : l'assassin " - - - " au présent de l’indic à tifs un mec peu recommandable et très chevelu ! 

11ème ligne, 3ème image : en direct : " U " !      Dernière image : le serpent fait toujours "s" !

12ème ligne, 1ère image : "oui " en allemand et attention à l'articulation : on divise en deux et la 1ère lettre va à l'image précédente et l'autre à la suivante ! ... C'est clair ou je vous le chante ? Il vrai qu'en ce moment j'ai des problème d'articulations... la vieillesse sans doute !

 

Et pis c'est tout !

Allez, au boulot ! Il est assez long, donc, prenez vite votre crayon et ne vous mêlez pas les pinceaux !

Réponse :

Elle avait tout du vieux tableau et les araignées ne s’y trompaient pas qui commençaient à tourner autour d’elle, une plus aventureuse avait même réussit à atteindre le plafond ! 

 

Remarque :

A propos du bonus, ce n’est pas que je sois enclin à ne pas tenir mes promesses (je ne suis pas un homme politique !) mais je me suis tout simplement fourvoyé en faisant un copié-colle du titre de la semaine dernière où il y avait 2 rébus courts !

Je m’en excuse platement comme la raie le fait !

Allez en paix mes sœurs et mes frères, que la sérénité soit avec vous !

Le Rotpier

 

 

Qu'il dit l'animal !

Lire la suite

" Barbara " de Jacques Prévert, chanté par Yves Montant : Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

13 Octobre 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime

 

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 

Yves Montant :

« Barbara »

 
Un texte de Jacques Prévert.
Pas facile à chanter et je trouve la prestation
d’Yves Montant superbe !
.

 

Barbara

 Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
Et tu marchais souriante
Épanouie ravie ruisselante
Sous la pluie
Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest
Et je t'ai croisée rue de Siam
Tu souriais
Et moi je souriais de même
Rappelle-toi Barbara
Toi que je ne connaissais pas
Toi qui ne me connaissais pas
Rappelle-toi
Rappelle-toi quand même ce jour-là
N'oublie pas

Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom
Barbara
Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante ravie épanouie
Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara
Et ne m'en veux pas si je te tutoie
Je dis tu à tous ceux que j'aime
Même si je ne les ai vus qu'une seule fois
Je dis tu à tous ceux qui s'aiment
Même si je ne les connais pas

Rappelle-toi Barbara
N'oublie pas
Cette pluie sur la mer
Sur ton visage heureux
Sur cette ville heureuse
Cette pluie sur la mer
Sur l'arsenal
Sur le bateau d'Ouessant
Oh Barbara
Quelle connerie la guerre
Qu'es-tu devenue maintenant
Sous cette pluie de fer
De feu d'acier de sang
Et celui qui te serrait dans ses bras
Amoureusement
Est-il mort disparu ou bien encore vivant
Oh Barbara

Il pleut sans cesse sur Brest
Comme il pleuvait avant
Mais ce n'est plus pareil et tout est abîmé
C'est une pluie de deuil terrible et désolée
Ce n'est même plus l'orage
De fer d'acier de sang
Tout simplement des nuages
Qui crèvent comme des chiens
Des chiens qui disparaissent
Au fil de l'eau sur Brest
Et vont pourrir au loin
Au loin très loin de Brest
Dont il ne reste rien

 

Bon partage !

Rotpier

Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

11 Octobre 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Les chouettes Chouettes du Rotpier

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !
Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !
Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 
 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

 

les-chouettes-chouettes-224

les-chouettes-chouettes-225

 

 

Signature Rotpier

 

... Je vous chouette une bonne distraction

... et une bonne journée !

 

 

Lire la suite

Le poème du jour : "Dans la maison vide," ... un poème de Pierre

9 Octobre 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

Tôt ou tard, il arrive un moment où le fait de survivre n'est plus que difficilement supportable ... alors la vie est plus pénible que la mort.

 

Dans la maison vide

.

Dans la maison vide,

 

Bien sûr, il lui restait la vie

… et aussi son petit chien noir,

mais elle n’avait plus envie,

souvent, de quitter son peignoir.

 

Pendant ces jours longs et sinistres,

sans fin, elle tournait en rond,

tout en puisant dans le registre

de sa mémoire … au plus profond.

 

Elle passait de pièce en pièce

dans la maison beaucoup trop grande,

revivant les scènes de liesses

… les jours de bonheur à revendre !

 

Mais maintenant tout était vide,

le lourd silence étourdissant

rendait son visage livide

et son moral déliquescent.

 

Les quelques pas sur la terrasse

et son regard sur le jardin,

la rendaient encore plus lasse :

les beaux massifs étaient bien loin.

 

Le chiendent y régnait en maître,

le gazon n’était plus tondu,

la haie faisait plus de trois mètres

et le vieux puits était fendu.

 

L’entretien n’était plus possible :

trop onéreux pour son budget,

dans les charges incompressibles,

pas de place pour le sujet.

 

Car en plus de la solitude

l’argent commençait à manquer,

de plus en plus d’incertitudes :

des revenus bien étriqués.

 

Il n’y avait pas de mystère,

elle avait compris que malgré

un train de vie des plus austères

viendrait le jour tant redouté.

 

Un jour vraiment épouvantable :

celui de vendre la maison !

Un jour - ô combien - détestable,

un jour à perdre la raison !

 

Un pan entier de son histoire

allait alors se détacher,

une secousse vibratoire

où son cœur pourrait bien lâcher !

 

Sans croire, elle priait quand même :

«  Que je voudrais mourir avant !

Ne jamais trancher ce dilemme

… peut-être avancer le cadran ? »

 

Et ces jours-là la vieille dame,

revivant les scènes d’antan,

n’essuyait même plus ses larmes :

il y en avaient tant et tant.

 

                        Pierre Dupuis

 

Dans la maison vide 2

Les images sont du net, la première est retouchée.

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

8 Octobre 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Rébus, #Pensées

Réponse pour les rébus :

Je viens de la mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c'est tout Rotpier

 

 

 

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! ... Avec un second en bonus !

7 Octobre 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

.

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

.

C’est un rébus un peu théâtral, aurait-il fait plaisir à Edmond ? ... Vous pouvez répondre au pif !

 

2ème ligne, 3ème image : le cri de l'animal ! 

3ème ligne, dernière image: la boisson favorite des rosbifs ! 

4ème ligne, 1ère image: un diagramme de " - - - " et pas pour les bourricots ! 

5ème ligne, 4ème image : lieu ou sont parqués de animaux sauvages ... beurk !

6ème ligne, 3ème image: le serpent fait toujours "s" !

7ème ligne, 2ème image : lieu ou se tenaient des marchés dans le temps, il en existe toujours de très belles ! 3ème image : un arbre qui devait être cher à Shakespeare ! ( la gymnastique avec l'enchaînement de l'image suivante n'est pas très facile ... je le reconnais mais je suppute que vous allez enjamber le problème allègrement ! )

Dernière ligne : le cri du bébé quand il chouine ! 

 

Et pis c'est tout !

Allez, au boulot ! Il est très court et pas très difficile sauf à l'endroit signalé !

Réponse :

Quand Cyrano de Bergerac mettait son nez dans les affaires des autres cela allait très loin ! 

 

xxxxxxxxxxxxxxx

 

Second rébus pour les amateurs :

 

 
C’est un rébus-adage du Rotpier ... pas piqué des vers !

 

1ère ligne, 1ère image: le serpent fait toujours " s " ! ( l'autre aussi ! ) 

2ème ligne, 1ère image : un diagramme de " - - - " et pas pour les bourricots ! Dernière image : ce n'est pas la nuit ! 

3ème ligne, 3ème image: " - - - " est ce personnage ! ( l'autre aussi ! )

5ème ligne, 2ème image : la marque qui fabriquait le fameux petit beurre que l'on trouve toujours dans les quartiers défavorisés ...

6ème ligne, 3ème image: attention : " - - - - " les marrons ! 

7ème ligne, 1ère image : sorte de pâté de tête de cochon ou de sanglier et je vous interdis de dire que j'en ai une drôle ! 

 
Certains diront que ce rébus est brillant et d'autres terne : chacun voit les choses à sa manière et ça reflète sa façon d'être et de penser. Bon, j'arrête de philosopher car vous avez du boulot à faire !

 

 

Réponse :

Ce ne sont pas toujours les femmes qui se font le plus reluire qui ont les chaussures les mieux cirées !

Il n'était pas piqué des vers: je vous avais prévenu !

 
Et voila !
Vous en avez eu deux ( comme le curé d'Evreux ... vieux dicton normand ! ) pour le prix d'un !
Que dit-on au Rotpier ?  Hein ? 

      

 

 

Qu'il dit l'animal !

 

Lire la suite