Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Blog en pause ... sans que le froid ne soit en cause ! + un poème de Pierre

26 Février 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Divers, #Poésie

 

 

 

Blog en pause cette semaine,

n’allez pas me montrer du doigt,

juste des travaux qui m’amènent

à tirer le rideau ma foi !

 

Je ne reviendrai que dimanche

avant la messe … enfin je crois,

si mes cinq pulls et leurs dix manches

m’ont bien protégé du grand froid !

 

                      

                                                          Pierre et Rotpier

 

En attendant, je vous laisse avec ce poème

en espérant qu'ils ne seront pas trop nombreux

à  mourir de froid ...

 

Photo du net modifiée

 

Un manteau pour deux,

 

Quatre bouts de carton,

en rempart inutile,

sous un froid de saison

dans une zone hostile.

 

Le croûton racorni

la boite de sardines

le litron pas fini

la vieille gabardine.

 

Geignements étouffés

du vieux chien en détresse

aux poils ébouriffés

sous la neige traîtresse.

 

La valse des flocons

redoublant de cadence

et le vent pour de bon

qui entre dans la danse.

 

Ils sont là, ils sont seuls,

l’un se tait l’autre pleure,

doucement le linceul

épaissit d’heure en heure.

 

Tout est calme à présent,

tout semble moins féroce.

C’est joli, c’est plaisant

ce manteau avec bosse.

 

Sous un avril radieux

ils referont surface,

les deux seront taiseux

… un rictus à la face.

 

                                           
                               Pierre Dupuis

 

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

26 Février 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Pensées

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c'est tout Rotpier

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

25 Février 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Pensées

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

C'est un rébus qui fait son poids ! J'espère que Macron suivra mon conseil et me nommera conseiller spécial à Bercy ... Bercy beau coup à lui d'avance !  
 
1ère ligne, 2ème image : un " - - - -  " de tennis !  Dernière image : des taureaux qui n'en ont plus ! 
2ème ligne, 2ème image : attention, c'est " - - - - - " bouillant ! 3ème image : le marin est presque en haut du  "  - - - " ... comme Alexandre ! Dernière image : des poches de  " - - - - " pour sauver des vies !
3ème ligne, 3ème image : la sale bête pique et ça fait très mal ! 
 5ème ligne, 4ème image : il parait qu'il à créé le monde ... vaste fumisterie ! 
6ème ligne, 2ème image : quand le bébé a fini de téter, il fait son " - - - " tout comme le Rotpier ! 
7ème ligne, 2ème image : serpent ami de Mowgli ! ( ou type de serpent tout court ! ) 4ème image : l'assassin " - - - " au présent de l'indict à tifs selon mon coiffeur ! 
8ème ligne, 3ème image : même son que l'image d'avant : c'est pour tromper l'ennemi ! ( les autres aussi ! )
11ème ligne, 4ème image : ce qui suit 'ci" ... si !
12ème ligne, 2ème image : la moitié du prénom du volatile !
13ème ligne, 2ème image : le serpent fait toujours "s" ! Dernière image : " - - - " est ce personnage ?
15ème ligne, 4ème image : petite, la sale bête est lente ! 
Dernière ligne, 1ère image : lieu où se tiennent encore des marchés ... sans Georges puisqu'il est mort !
 

 

 

Et pis c'est tout !
A vous de jouer ! Il est long, alors au boulot sans tarder car, là, vous en avez et nul besoin de vous inscrire où vous savez !  
 

Réponse :

La courbe du chômage s’entêtant à suivre celle du poids de Depardieu, je propose de capturer le Gégé et de l’obliger à suivre un régime draconien, ce qui serait bénéfique pour les deux !

 

Nota :    Un rébus de poids n'est-ce pas ? 

 

Lire la suite

" Jacques Brel " : " Fernand " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

24 Février 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 

" Fernand " 

" Jacques Brel "

 

 

… Une pas très connue … on connait mieux la Fernande

qui rime avec ... contrebande ...

 

[embed]https://www.youtube.com/watch?v=-F_LfbdK0PM[/embed]

 

Fernand,

Dire que Fernand est mort 
Dire qu`il est mort Fernand 
Dire que je suis seul derrière 
Dire qu`il est seul devant 
Lui dans sa dernière bière 
Moi dans mon brouillard 
Lui dans son corbillard 
Moi dans mon désert 
Devant why a qu`un cheval blanc 
Derrière why a que moi qui pleure 
Dire qu` a même pas de vent 
Pour agiter mes fleurs 
Moi si j`étais l`Bon Dieu 
Je crois qu`j`aurais des remords 
Dire que maintenant il pleut 
Dire que Fernand est mort 
Dire qu`on traverse Paris 
Dans le tout p`tit matin 
Dire qu`on traverse paris 
Et qu`on dirait Berlin 
Toi, toi, toi tu sais pas 
Tu dors mais c`est triste à mourir 
D`être obligé d`partir 
Quand Paris dort encore 
Moi je crève d`envie 
De réveiller des gens 
J`t`inventerai une famille 
Juste pour ton enterrement 
Et puis si j`étais l`Bon Dieu 
Je crois que je ne serais pas fier 
Je sais on fait ce qu`on peut 
Mais il why a la manière 
Tu sais je reviendrai 
Je reviendrai souvent 
Dans ce putain de champ 
Où tu dois te reposer 
L`été je ferai de l`ombre 
On boira do silence 
À la santé d`Constance 
Qui se fout bien d`ton ombre 
Et puis les adultes sont tellement cons 
Qu`ils nous feront bien une guerre 
Alors je viendrai pour de bon 
Dormir dans ton cimetière 
Et maintenant bon Dieu 
Tu as bien rigolé 
Et maintenant bon Dieu 
Et maintenant j`vais pleurer

 

 

Bon partage !

 

 

Rotpier

Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

22 Février 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Les chouettes Chouettes du Rotpier

 

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !
Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !
Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 
 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

 

 

Signature Rotpier

 

 

... Je vous chouette une bonne distraction

... et une bonne journée !

 

Lire la suite

"Juste une évidence," ... un poème de Pierre

20 Février 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 
On dit que les gens simples n'ont pas d'histoire ... ce n'est pas toujours exact ...

 

Juste une évidence,

 

Elle l’avait quitté.

Bien sûr, il buvait un peu

… peut-être un peu trop

… mais il n’avait pas le vin mauvais.

Enfin … rarement.

Il ne l’avait pas souvent battue

et il ne l’avait jamais trompée

enfin … juste un peu et seulement physiquement.

 

 Elle l’avait quitté,

quitté pour un clerc de notaire.

Un clerc pas très clair.

 

Un trou du cul entre deux âges

qui n’avait même pas besoin de rasage !

Une espèce de lope !

Un clerc qui jouait au notaire

quand son patron se faisait la paire !

Ah ! La salope !

 

Il avait décidé de les supprimer.

Sans haine,

…sans trop de haine.

Juste une question de justice

… sa justice à lui.

Il n’y avait rien à comprendre

… c’était comme ça,

normal.

Ça s’imposait.

On disait de lui que c’était un rustre,

que c’était un frustre.

Ça voulait dire quoi rustre… frustre ?

Il l’ignorait et s’en fichait.

 

Il avait décidé de les supprimer

et il l’avait fait.

 

Maintenant il attendait les gendarmes.

Ils allaient venir les gendarmes.

Normal.

Il les attendait en fumant une cigarette

et en nettoyant soigneusement son vieux fusil

… une belle arme.

Ce n’était pas pour brouiller les pistes… non.

C’était juste qu’une arme doit être toujours propre,

de la crosse au canon.

Une arme doit toujours être prête à servir

et … elle avait servi,

 il devait la nettoyer

… normal

… ça s’imposait.

  

                              Pierre Dupuis

 

 

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

19 Février 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus, #L'actualité vue par le Rotpier

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c'est tout Rotpier

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

18 Février 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Pensées, #L'actualité vue par le Rotpier

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

C'est un rébus d'actualité brûlante du Rotpier ou de Pierre ( il est correct et imagé ! ) et qui concerne celui dont Gabrielle avait brûlé l'esprit ... Ah ! que oui !
 
1ère ligne, 2ème image : il parait que le bonheur est dedans ... pour l'instant, c'est la vache qui y est !  Dernière image : ce qui sort amplifié de l'appareil !
2ème ligne, 2ème image : c'est la marque de fameux petit beurre qu'il faut retenir !
4ème ligne, 1ère image : la moitié du personnage ! Dernière image : le serpent fait toujours "s" !
 5ème ligne, dernière image : des poche de "  - - - - " pour sauver des vies ! 
6ème ligne, 1ère image : Accessoire de pêche pour tromper les poissons carnassiers, plus généralement, tout ce qui peut tromper ... sauf les éléphants !
7ème ligne, 2ème image : il ne fait pas prendre le manche ni me prendre pour un manche... non mais ! 
8ème ligne, 3ème image : la moitié de prénom du volatile ! 
10ème ligne, 1ère image : en direct : " brrrrrrrrrr " ... le mec se les gèle ! 
12ème ligne, avant dernière image : c'est la marque (pétrolière) représentée par le sein bol qu'il faut retenir ! 
Dernière ligne, 1ère image : lieu où se tiennent encore des marchés ... sans Georges puisqu'il est mort !
 

 Petit coup de paluche en argot :

    La braise, l'aura, l'aura pas la belle-doche ? C'est ce qui s'appelle Smet dans une drôle d'embrouille ... ça va s' barrer en quenouille ! Ça sniff le David contre Goliath ! Pour la suite, vous serez au parfum en suivant les prochains épisodes de "Razzia sur la braise" !

 

Et pis c'est tout !
A vous de jouer ! Il n'est pas trop long et l'aide est conséquente !
 

Réponse :

Après avoir allumé le feu il s’est éteint mais cela sent le roussi dans la maison à cause d’une chasse à la braise ! Rien n’est simple chez les Hallyday !

 

 

 

 

Lire la suite

Bernard Lavilliers : "Les mains d'or" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

17 Février 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

.
Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :

En pensant à ceux de Florange ou d'ailleurs … 

et un peu à moi aussi qui ait bossé 13 ans en usine...

Florance acierie 
Image du net

 

Bernard Lavilliers

« Les mains d’or »

 

 

 

« Les mains d’or »

 Un grand soleil noir tourne sur la vallée 
Cheminée muettes - portails verrouillés 
Wagons immobiles - tours abandonnées 
Plus de flamme orange dans le ciel mouillé 

On dirait - la nuit - de vieux châteaux forts 
Bouffés par les ronces - le gel et la mort 
Un grand vent glacial fait grincer les dents 
Monstre de métal qui va dérivant 

J'voudrais travailler encore - travailler encore 
Forger l'acier rouge avec mes mains d'or 
Travailler encore - travailler encore 
Acier rouge et mains d'or 

J'ai passé ma vie là - dans ce laminoir 
Mes poumons - mon sang et mes colères noires 
Horizons barrés là - les soleils très rares 
Comme une tranchée rouge saignée sur l'espoir

On dirait - le soir - des navires de guerre 
Battus par les vagues - rongés par la mer 
Tombés sur le flan - giflés des marées 
Vaincus par l'argent - les monstres d'acier 

J'voudrais travailler encore - travailler encore 
Forger l'acier rouge avec mes mains d'or 
Travailler encore - travailler encore 
Acier rouge et mains d'or

J'peux plus exister là 
J'peux plus habiter là 
Je sers plus à rien - moi 
Y a plus rien à faire 
Quand je fais plus rien - moi 
Je coûte moins cher
Que quand je travaillais - moi 
D'après les experts 

J'me tuais à produire 
Pour gagner des clous 
C'est moi qui délire 
Ou qui devient fou 
J'peux plus exister là 
J'peux plus habiter là 
Je sers plus à rien - moi 
Y a plus rien à faire 

Je voudrais travailler encore - travailler encore
Forger l'acier rouge avec mes mains d'or 
Travailler encore - travailler encore 
Acier rouge et mains d'or...

 

Bon partage !

 

 

Rotpier

 

Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

15 Février 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Les chouettes Chouettes du Rotpier

 
Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !
Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !
Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 
 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

.

 

 

 

Signature Rotpier

 

 

... Je vous chouette une bonne distraction

... et une bonne journée !

 

Lire la suite
1 2 > >>