Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

17 Mai 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

C'est un rébus-adage tout à fait correct et sans embrouille que je trouve très comme il faut ... car soufflé par Pierre !
 
2ème ligne, avant-dernière image : il ne faut pas prendre le grand !
3ème ligne, 1ère image et en direct " " brrrr " le personnage a froid ! ( l'autre aussi ! )
5ème ligne, 1ère image et en direct : " vie " troisième image :  " - - - " est ce personnage ? ( l'autre aussi !
 
 
Et pis c'est tout !
A vous de jouer ! Celui-là, vous pouvez le partager ... même avec les enfants ou les petits enfants, ce qui n'est pas toujours le cas, je le reconnais !

 

 

Réponse :

Il n’y a pas d’amour sans petites brouilles et elles évitent qu’il ne se rouille. L’important c'est qu’il n’y ait pas d’embrouille.

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

C'est un rébus fantaisiste et romancé qui vous conduire peut-être à à un petit déjeuner chez Stéphanie ...allez savoir !   🤣

Juste un petite aide : 9ème ligne, 1ère image : le vilain personnage lance un  " - - - - "  !

 

 

 

 

Allez, au boulot brav' gens !

   J'avoue de sang-froid qu'il est costaud, mais vous connaissant, je sais que vous allez le décortiquer sans trop de mal : fasse le Très Saint que mes prières soient exaucées et qu'il ne vous fasse pas la traversée de l'été ! ... Allez en paix mes sœurs et mes frères comme vous ne pourrez pas encore aller à la messe alors autant vous y coller tout de suite !   😊

 

 

Réponse :

J’ai longtemps pensé que Truman Capote était le surnom d’un américain homosexuel qui sortait toujours couvert. Eh bien non, pas que, je l’avoue de sang-froid.

 

Nota:

Truman Capote, écrivain américain. https://fr.wikipedia.org/wiki/Truman_Capote

 

 

Lire la suite

Alain Souchon : " Le baiser " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

16 Mai 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

 
Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
 

« Alain Souchon »

 

« Le baiser »

 

https://www.youtube.com/watch?v=P5weqdVaChQ

 

 

Le baiser,

Je chante un baiser
Je chante un baiser osé
Sur mes lèvres déposé
Par une inconnue que j'ai croisée
Je chante un baiser
Marchant dans la brume
Le cœur démoli par une
Sur le chemin des dunes
La plage de Malo Bray-Dunes
La mer du Nord en hiver
Sortait ses éléphants gris vert
Des Adamo passaient bien couverts
Donnant à la plage son caractère, naïf et sincère
Le vent de Belgique
Transportait de la musique
Des flonflons à la française
Des fancy-fair à la fraise
Elle s'est avancée
Rien n'avait été organisé
Autour de moi elle a mis ses bras croisés
Et ses yeux se sont fermés fermés
Jugez ma fortune
Sous l'écharpe les boucles brunes
C'est vrai qu'en blonde j'ai des lacunes
En blonde j'ai des lacunes
Oh le grand air
Tournez le vent la dune à l'envers
Tournez le ciel et tournez la terre
Tournez tournez le grand air
La Belgique locale
Envoyait son ambiance musicale
De flonflons à la française
Des fancy-fair à la fraise
Toi qui as mis
Sur ma langue ta langue amie
Et dans mon cœur un décalcomanie
Marqué liberté liberté chérie
Je donne des parts
Pour ce moment délicieux hasard
Adamo, MC Solaar
Oh! Tous les milliards de dollars
Le vent de Belgique
Envoyait mélancolique
Ses flonflons à la française
Des fancy-fair à la fraise
Si tout est moyen
Si la vie est un film de rien
Ce passage-là était vraiment bien
Ce passage-là était bien
Elle est repartie
Un air lassé de reine alanguie
Sur la digue un petit point parti
Dans l'Audi de son mari
Ah! Son mari
Je chante un baiser
Je chante un baiser osé
Sur mes lèvres déposé

 

 

Bon partage !

 

Rotpier

 

Lire la suite

Les pensées du jour, sérieuses ou moins sérieuses de Pierre ou de Rotpier !

13 Mai 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour

Préface ( et alors ! … j’ai bien le droit aussi …non ? )

Qu’est-ce qu’une idée neuve, brillante, extraordinaire ?

Ce n’est point, comme se le persuadent les ignorants, une pensée que personne n’a jamais eue, ni dû avoir.

C’est au contraire une pensée qui a du venir à toute le monde et que quelqu’un s’avise le premier d’exprimer.

Boileau ( préface des « Œuvres » )

Sans nous comparer à Boileau (d’ailleurs, moi, j’en bois assez peu !) nous pouvons quand même émettre quelques pensées pour épancher ainsi nos vies ! Sans avoir trop mal aux genoux ....... ?

Et pis c’est tout !

Rotpier

Statue dans mon jardin !
Si tout n’est pas bon,
ne m’en veuillez pas : je me rôde, hein !
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

.

Quelques conneries en vrac :

 

1ère  Connerie :

 

J’ai réussi à percer un mystère mais maintenant je suis très emmerdé : il fuit ! Quelle connerie la curiosité !

 

2ème Connerie :

 

Quand il a pris connaissance du tarif de la belle de nuit, il s’est gratté l’occiput !

 

3éme  Connerie :

 

A boire du rhum à gogo, on finit par l’avoir dans le baba !

 

4éme  Connerie + contrepet :

 

Ne pas confondre Vladimir Poutine et Vladimir  T - - - - - e !

 

Mais on peut dire : V’ la dix mires T - - - - - e …. si l’on est dans un lupanar ! ( Pierre s’excuse, le Rotpier …  non ! )

 

Dernière  Connerie :

 J’ai bien connu une hôtesse de l’air allemande (une ancienne d’Allemagne de l’est) qui s’appelait Tanza. Elle s’envoyait en l’air avec le premier venu : elle était complètement louf Tanza !

 

 

Pour terminer, la petite pensée du matin cueillie à la rosée :

 Le fait de pouvoir porter un masque légitimement avantage une communauté notable : celle des gens qui avancent masqués. J’ai nommé la communauté des faux-culs. Ne voyez pas en moi un quelconque esprit de communautarisme mais simplement un esprit d’observation.

 

 xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Épicétou !

 Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

 

 
Lire la suite

" Mais que font les Lily Marlène ? " ... deux sonnets et beaucoup plus de ... Pierre

12 Mai 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

Un peu à cause de cela:

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_de_l%27Allemagne

Vous savez, moi ,quand ça fait tilt, ça fait tilt !

Et, pour faire un peu écho à la chanson de samedi ... alors lisez ... si ça vous dit ! 

 

 

Les photos sont du net !

Sonnet premier :

Mais que font les Lily Marlène ?

 

Elle n’avait pas eu d’enfant,

une situation choisie,

elle voulait vivre sa vie

sans entrave et très librement.

 

Elle avait pris quelques amants

pour satisfaire ses envies,

juste des pulsions assouvies

mais pas d’homme à elle vraiment.

 

A l’aube de la cinquantaine

elle n’était plus si certaine

d’avoir choisi le bon chemin.

 

Alors les deux mains sur la tête,

dans son grand studio de Berlin,

elle pleurait : c’était trop bête.

 

 

Sonnet second :

Pour ne pas aller dans le mur,

 

Beaucoup de femmes allemandes

des Gretchen, Marlène ou Eva

quand l’âge avance se demandent :

« Comment en suis-je arrivée là ? »

.

Ni contrainte ni propagande

pour pousser à ce résultat,

de l’égoïsme en opérande ?

Une grosse erreur de l’état ?

 

Mais peu importe la réponse,

peu à peu la nation s’enfonce

dans l’ère des gens plus que mûrs.

 

A moins d’un sursaut teutonique,

Berlin ira droit dans le mur :

fin du grand rêve germanique !

 

 

Péroraison :

Allez teutons, allez teutonnes

si vous voulez des autochtones

il faut vous remettre au boulot,

il faut refaire des marmots !

 

L’heure n’est plus à l’égoïsme

mais bel et bien à l’altruisme :

pas de relève à l’horizon

suffisante pour la nation.

 

Allez Lily, allez Marlène

beaucoup de joie, un peu de peine,

il faut refaire des teutons

au grand jour ou bien à tâtons !

 

Votre pays a pris conscience

de l’importante déficience

au plan de la natalité :

il prône la maternité !

 

Mettez de coté la pilule,

laissez tomber tous les scrupules :

trouvez de consentants papas

qui cèderont à vos appas !

 

A défaut de compatriotes

sans trop de fibre patriote

vous pouvez tout à fait compter

sur les jeunes gens d’à coté !

.

Il y a hors de vos frontières

qui n’ont plus guère de barrières

des hommes prêts à vous aimer

et à vous faire des bébés !

 

Remettez au travail vos ventres,

il me plairait d’être le chantre,

du renouveau le laudateur,

allez soyez à la hauteur !

 

Pas de conseils à sens unique,

des Karl, des Franz et des Ulrich

peuvent suivre le mouvement

et trouver de belles mamans !

 

Mais… Oh ! Bonjour Fräulein Marlène…

 

Vous souriez à mes poèmes

… on dirait même, on dirait même

que vous avez anticipé :

votre ventre semble occupé !

 

A mon âge on peut se permettre

sans risque de se compromettre

un langage très familier

tant qu’il n’est pas trop cavalier !

 

Alors bravo Fräulein Marlène

pour le beau rond de ta bedaine :

tu as choisi la bonne option

pour toi-même et pour ta nation !

 

Je m’accorde le privilège

du tutoiement qui désagrège

bien des murs et des sortilèges

et qu’Artémise te protège !

 

Pardonne-moi pour mon sans-gêne

je ne crois pas que ça te gène,

sans rancune et à la prochaine

aufwiedersehen fräulein Marlène !

 

Aufwiedersehen,  aufwiedersehen…

 

                                                          Pierre Dupuis

 

Et si après cela, l’Allemagne ne me décore pas de la médaille de la natalité, où va-t-on chez les teutons ?

 

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

11 Mai 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

 

.

 

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

10 Mai 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

C'est un rébus sonnant et odorant du Rotpier ... bon appétit !
 
5ème ligne, 2ème image : c'étai le moment des "  - - - - -  " ... un peu mon n' veu ! Dernière image : un  " - - - " de sable ou d'autre chose ! 
6ème ligne, 2ème image : des lingots d ' "  - -  " ! 
7ème ligne, 2ème image : le serpent fait toujours " s " ( l'autre aussi, y pas d' raison mon colon ! ) 
8ème ligne, 3ème image : il ne faut pas le perdre !
9ème ligne, 3ème image : " - - - " est ce personnage ? 
11ème ligne, dernière image : des poches de  " - - - - " pour sauver des vies !
 
 
 
Et pis c'est tout !
A vous de jouer ! Il n'est pas trot long et il aurait bien moins sonné avec  " gas-oil " !

 

Réponse :

Quand il buvait, il appelait ça « faire le plein ». Il devenait alors si obscène que l’on aurait juré qu’il avait fait le plein d’indécence !

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

C'est un rébus assez salé et mieux vaut ne pas l'avoir au bout de la langue  !   🤣

 

 

 

 

Allez, au boulot brav' gens !

        J'avoue qu'il est costaud, mais je suis certain que cela va vous démanger au plus haut point de le résoudre  😊 

 

Réponse :

Ne pourrait-on pas qualifier un herpès, un gros, un très gros, qu’il soit situé n’importe où, d’herpès zénithal ? C’est une extrapolation qui peut en boucher un coin à certains ou à certaines, ne pensez-vous pas ?

 

 

 

 

 

Lire la suite

Paricia Kaas: " D'allemagne "... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

9 Mai 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
 

« Patricia Kaas »

 

« D’Allemagne »

 

… Une petite préparation aux poèmes

de mardi prochain …

 

D'Allemagne,

 D'Allemagne où j'écoute la pluie en vacances 
D'Allemagne où j'entends le rock en silence 
D'Allemagne où j'ai des souvenirs d'en face 
Où j'ai des souvenirs d'enfance 
Lénine Place et Anatole France 

D'Allemagne l'histoire passée est une injure 
D'Allemagne l'avenir est une aventure 
D'Allemagne je connais les sens interdits 
Je sais où dorment les fusils 
Je sais où s'arrête l'indulgence 

Auf wiedersehen Lili Marlène 
Reparlez-moi des roses de Göttingen 
Qui m'accompagnent dans l'autre Allemagne 
A l'heure où colombes et vautours s'éloignent 
De quel côté du mur la frontière vous rassure 

D'Allemagne 
J'ai des histoires d'amour sincères 
Je plane sur des musiques d'Apollinaire 
D'Allemagne 
Le romantisme est plus violent 
Les violons jouent toujours plus lent 
Les valses viennoises ordinaires 

Ich habe eine kleine wild Blume 
Eine Pflanze die zwischen den Wolken blühte 
D'Allemagne 
J'ai une petite fleur dans l'coeur 
Qui est comme l'idée du bonheur 
Qui va grandir comme un arbre 

Auf wiedersehen Lili Marlène 
Reparlez-moi des roses de Göttingen

 

 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

Les pensées du jour, sérieuses ou moins sérieuses de Pierre ou de Rotpier !

8 Mai 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour

Préface ( et alors ! … j’ai bien le droit aussi …non ? )

Qu’est-ce qu’une idée neuve, brillante, extraordinaire ?

Ce n’est point, comme se le persuadent les ignorants, une pensée que personne n’a jamais eue, ni dû avoir.

C’est au contraire une pensée qui a du venir à toute le monde et que quelqu’un s’avise le premier d’exprimer.

Boileau ( préface des « Œuvres » )

Sans nous comparer à Boileau (d’ailleurs, moi, j’en bois assez peu !) nous pouvons quand même émettre quelques pensées pour épancher ainsi nos vies ! Sans avoir trop mal aux genoux ....... ?

Et pis c’est tout !

Rotpier

 

Statue dans mon jardin !
Si tout n’est pas bon,
ne m’en veuillez pas : je me rôde, hein !
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

.

 1ère Pensée encadrée ( que ceux qui ne peuvent pas m’encadrer s’abstiennent !)  :

 

2ème Pensée qui est une interrogation :

A force d’utiliser les gels hydro alcooliques, n’allons-nous pas tomber dans l’addiction et être obligés de suivre des cures de désintoxication qui coûteraient cher à la Sécurité Sociale et conduiraient à une addiction très salée ?

 

      3éme  Pensée : C’est une petite histoire, pas très convenable je le reconnais, qui m’a été contée … et l’on joue avec les anagrammes ( il y en a cinq ! )

 Des conteurs m’ont affranchi d’une histoire de curetons qui se coursent et qui un jour se suceront ! Grand bien leur fasse dès lors qu’ils laissent les gamins tranquilles ! Buvons à leur santé et éructons gaiement !

 

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Épicétou !

 Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

 

 
Lire la suite

“Coup de chaud dans le métro” un poème avec une mise en garde de ... Rotpier !

5 Mai 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Poésie, Humour

Allez, un petit coup de chaud dans le métro

en attendant de pouvoir recirculer normalement !

Mais ...

à proscrire absolument par les temps qui courent !

 

... Et aussi une mise en garde

pour ne pas finir avec des précieuses ridicules !

 
 
 
Image bidouillée par Rotpier !
 
 
 

Coup de chaud dans le métro,

 

Il avait pris un coup de chaud

en détaillant ses hémisphères,

paire du bas, paire du haut :

véritables calorifères !

 

C’est par le plus grand des hasards,

sur un escalier mécanique,

qu’il remarqua - nom d’un pétard ! -

celles du bas au galbe unique !

 

Il les avait au ras des yeux :

elle avait trois marches d’avance !

Un panorama merveilleux

qui supplantait Saint-Paul de Vence !

 

Quand tout en haut de l’escalier,

elle reprit sa marche souple,

le mouvement de balancier

lui coupa carrément le souffle !

 

Il calcula rapidement

que pour rester en équilibre,

il fallait bien que sur l’avant

ce soit aussi du beau calibre !

 

Alors il lui fila le train

- celui arrière à l’évidence ! -

en retenant très fort ses mains

qui voulaient entrer dans la danse !

 

A peine arrivés sur le quai,

la rame se pointa bondée :

il se retrouva tout plaqué,

les yeux sur la belle avancée !

 

Les deux hémisphères du haut

étaient aussi très remarquables :

la nana avait des lolos

qui poussaient à se mettre à table !

 

Libres de tout harnachement

ils tressautaient tout à leur guise,

à chaque à-coup très franchement,

usant le pull de la marquise !

 

La marquise qui remarqua

cette expertise licencieuse,

banda ses forces et  lui cloqua

son beau genou dans les précieuses !

 

Le coup de chaud se transforma

dans la seconde en incendie,

en douleur de très grand format

et en coup de tachycardie !

 

Elle lui dit en souriant :

« N’en fais pas une maladie,

ça passera avec le temps :

prends ça avec philosophie !

 

Mon mec est bien plus beau que toi

et si je balance mes fesses,

si mes nénés font contrepoids,

c’est pour que je sois sa déesse ! "

 

   Moralité :

 

A moins d’avoir des droits dessus,

ne vas pas trop lorgner les filles :

un petit coup d’œil et pas plus

ou gare aux bijoux de famille ! 

 

                                Rotpier

 

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

4 Mai 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

 

.

 

Lire la suite