Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

31 Mai 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

 

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

C'est un rébus assez court : vous pouvez y aller sans vous faire de bile !  😉
 
2ème ligne, 1eme image : le cri de la vache !
3ème ligne, 3ème image et en direct : " bi " ! ( l'autre aussi ! )
4ème ligne, 2ème image : la vache est dedans ... l'amour aussi parait-il !
6ème ligne, 1ère image : la moitié de ce que regarde ce garnement de Titeuf ! ( l'autre aussi ! )
8ème ligne, dernière image : des poches de  " - - - - " pour sauver des vies !
9ème ligne, dernière image : il faut rattacher la 1ère lettre à l'image d'avant et dissocier le reste !
10ème ligne, 1ère image : sorte de pâté de tête de sanglier ou de cochon !
11ème ligne, 3ème image :  "  - - - " est ce personnage !
 
 
Et pis c'est tout !
A vous de jouer ! J'espère que ça va rouler pour vous !

 

Réponse :

Je m’interroge et je me fais de la bile : après l’ablation de la vésicule, peut-on encore conduire sans vésicule et sur combien de kilomètres ?

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

C'est un rébus très court après, vous pourrez filer à la messe !   🤣

 

 

 

 

Allez, au boulot brav' gens ! Je ne vous mets pas la pression : inutile de vous accrocher !    🤣   Les deux sont courts  ! 

 

 

Réponse :

Le Velcro a tué le bouton-pression aussi sûrement que la pénicilline a eu raison de la vérole en son temps !

 

 

Lire la suite

Georges Moustaki : "Le métèque" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

30 Mai 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime

 

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

Georges Moustaki

« Le métèque »

 

...  Avec la tête de l'emploi en prime !

 

 

 

Le métèque

Avec ma gueule de métèque
De Juif errant, de pâtre grec
Et mes cheveux aux quatre vents
Avec mes yeux tout délavés
Qui me donnent l´air de rêver
Moi qui ne rêve plus souvent
Avec mes mains de maraudeur
De musicien et de rôdeur
Qui ont pillé tant de jardins
Avec ma bouche qui a bu
Qui a embrassé et mordu
Sans jamais assouvir sa faim

Avec ma gueule de métèque
De Juif errant, de pâtre grec
De voleur et de vagabond
Avec ma peau qui s´est frottée
Au soleil de tous les étés
Et tout ce qui portait jupon
Avec mon cœur qui a su faire
Souffrir autant qu´il a souffert
Sans pour cela faire d´histoires
Avec mon âme qui n´a plus
La moindre chance de salut
Pour éviter le purgatoire

Avec ma gueule de métèque
De Juif errant, de pâtre grec
Et mes cheveux aux quatre vents
Je viendrai, ma douce captive
Mon âme sœur, ma source vive
Je viendrai boire tes vingt ans
Et je serai prince de sang
Rêveur ou bien adolescent
Comme il te plaira de choisir
Et nous ferons de chaque jour
Toute une éternité d´amour
Que nous vivrons à en mourir

Et nous ferons de chaque jour
Toute une éternité d´amour
Que nous vivrons à en mourir

 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

Les pensées du jour, sérieuses ou moins sérieuses de Pierre ou de Rotpier !

28 Mai 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #L'actualité vue par le Rotpier, #Pensées, #Pastiche de chanson

Préface ( et alors ! … j’ai bien le droit aussi …non ? )

Qu’est-ce qu’une idée neuve, brillante, extraordinaire ?

Ce n’est point, comme se le persuadent les ignorants, une pensée que personne n’a jamais eue, ni dû avoir.

C’est au contraire une pensée qui a du venir à toute le monde et que quelqu’un s’avise le premier d’exprimer.

Boileau ( préface des « Œuvres » )

Sans nous comparer à Boileau (d’ailleurs, moi, j’en bois assez peu !) nous pouvons quand même émettre quelques pensées pour épancher ainsi nos vies ! Sans avoir trop mal aux genoux ....... ?

Et pis c’est tout !

Rotpier

 

Statue dans mon jardin !
Si tout n’est pas bon,
ne m’en veuillez pas : je me rôde, hein !
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Petit exercice comparatif :

Entre mai ( à la vanille ) 68 et mai 2020

n mai 68, il y avait déjà :

 

A Caen, Mai 68 dès janvier - Les Utopiques

 Les gestes barrière ! 

 

CRS masqués

Les masques de protection !

 

Dany, l'opportuniste… | Penserailleurs

Dany le rouge rigolait déjà !

 

En 2020, il rigole toujours même

s'il est passé du rouge au vert sans cocher la case orange !

Européennes : Daniel Cohn-Bendit appelle à voter LREM - L'Express

 
Elle est pas belle la vie  ?

 

Nota :

En mai 68, j’avais 22 ans, je travaillais en usine et nous avons fait 5 semaines de grève avec occupation de notre outil de travail.

Les jours s’annonçaient meilleurs pour les travailleurs et ils l’ont été mais … encore plus pour les actionnaires … cherchez l’erreur !

 

Qu’en sera-t-il de l’après mai 2020 ?

Sans boule de cristal, difficile de le dire

… tu en penses quoi, toi le Rotpier, le faux mage de Normandie ?

 

... Aïe, aïe, aïe pas coulant le faux mage de Normandie !

 

Nota  ( comme dit Nicole ) :  Toutes les image proviennent du net, même une partie du bidouillage !

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Pour terminer, une petit énigme à compléter : comme on dit chez les chevaliers de la tringle :

Ce sera bientôt   - - -     - - - -      - -    - - -  !

 

Oh ! Le vilain Rotpier !

 xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

xxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Épicétou !

 Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

 
 
 
 
 
Lire la suite

Egalité des sexes : pas toujours facile à mettre en place … par … Rotpier

26 Mai 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Poésie - humour

 

La parité, c'est bien en politique, mais à la maison, parfois c'est compliqué à appliquer ...

 

Il y a des moments dans la vie où il faut

quand même bien recadrer les choses

et où il est nécessaire de remettre en avant

son statut de mâle dominant !

Sinon, où va-t-on ?

 

Image du net

 

Il faut quand même fierté garder… non ?

 

Dis … tu crois que le tonton

il la saute encore la tata ?

Je voudrais bien le voir sur le tas !

 

Et leur fils, le Léon,

… il ne serait pas un peu tata des fois ?

En tous cas, chez lui ça ne tourne pas rond !

Et ta cousine,

la grande bécassine,

elle n’aurait pas une copine ?

On ne la voit jamais avec un mec !

… si ça se trouve elle roule à sec !

C’est pas pour critiquer

mais je me pose des questions :

c’est pas tout net astiqué

le genre de situation !

 

Tiens, ce matin,

pour changer de conversation,

j’ai croisé le voisin,

tu sais le gros con avec son abruti de chien

eh bien … ils ne s’arrangent pas les crétins !

… Ni le maître, ni le chien !

Faut dire qu’avec la bonne femme

qu’ils ont à la maison,

tous comptes faits, je les plains !

Une vraie vie de chien … tous les deux !

C’est pas rien !

 

Et le proprio,

avec sa grosse bagnole

et sa tête de maquereau !

Il se tape la bignole

et la gonzesse du haut,

 la pétasse à chapeau !

Sûr qu’il va se la chopper la vérole

ou la chtouille espagnole !

 

Et pis ta sœur ?

Elle va venir encore longtemps ta sœur

avec son abruti de prince charmant ?

Prince charmant de mes deux oui !

Il est aussi débile que bigleux !

Quoi ?… Il fait presque deux mètres ?

Heu… oui ! Et en plus il fait du karaté l’empaffé !

Même si je ne suis pas d’accord

je ne peux pas le foutre dehors !

En plus … en plus il te reluque

le trou duc !

Là, il faut que je trouve un truc !

 

… Oui ?... Quoi ?... Les poubelles ?

… Quoi ! La ferme et va aux poubelles !

Ouais ! Ouais !… j’y vais aux poubelles !

Ça m’ détendra les poubelles !

J’ les descends les poubelles !

Et pis en plus, je ne vais pas me gêner

pour cracher sur le paillasson

de la gonzesse du second

qui me traite de pauvre con !

Même qu’en bouchant le judas

je pisserais peut-être sur sa porte … en bas !

 

Et même encore que si je croise le proprio

qui monte chez la pétasse du haut,

je lui ferais un pied de nez … dans l’ dos !

Faudrait pas me prendre pour un couillon !

Il faut quand même fierté garder … non ?

Qui c'est le patron ? 

 

                                                             Rotpier

 

Et pis c'est tout !

 

 
Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

25 Mai 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Politique, #Rébus

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

 

.

 

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

24 Mai 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Politique, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

 

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

C'est un rébus très court et sérieux qui apostrophe énergiquement ! Onomatopées répétitives, donc: moins de boulot !  😉
 
1ère ligne, dernière image : un  "  - - -  " de sable ou d'autre chose !      ( les autres aussi ! )
2ème ligne, 1ère image et en direct : " ti " ... oui mes titis !  ( les autres aussi ! )
6ème ligne, dernière image : celui-ci est de gare ferroviaire,  parfois il est dans la brume ! 
8ème ligne, dernière image : l'assassin  " - - - " au présent de l'indicatif !
 
 
Et pis c'est tout !
A vous de jouer ! Il est possible que vous puissiez le ressortir dans une conversation animée ! 

 

Réponse :

Et patati et patata, et patati et patata, OK ! Mais à part le blabla tu fais quoi ?

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

C'est un rébus assez costaud et un tantinet politique !   🤣

Juste un petite aide : avant dernière ligne, 3ème image : ce n'est pas un PC !

 

 

Allez, au boulot brav' gens ! Il s'agit de trancher dans le vif ... au bistouri !       😊

 

 

Réponse :

Un abcès, il faut le crever sous peine de graves complications et d’y rester. Quand on sait que cet abcès, en Amérique, s’appelle Trump, on se dit que cela va gicler et éclabousser un max !

 

 

Lire la suite

Bernard Lavilliers : " Betty " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

23 Mai 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

 
Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
 

« Bernard Lavilliers »

 

« Betty »

 

Du grand Lavilliers !

Vous trouverez ici quelques informations sur cette chanson :

https://www.letemps.ch/culture/bernard-lavilliers-finis-croire-chante

♪ Betty ♪

Tu n'as pas sommeil
Tu fumes et tu veilles
T'es toute écorchée
T'es comme un chat triste
Perdu sur la liste
Des objets trouvés
La nuit carcérale
Tombant sur les dalles
Et ce lit glacé
Aller et venir
Soleil et sourire
Sont d'l'autre côté

Ces murs, ces grillages
Ces portes et ces cages
Ces couloirs, ces clés
Cette solitude
Si dure et si rude
Qu'on peut la toucher
Ce rayon de lune
Sur le sol allume
Visage oublié
De celui que t'aimes
Qui tire sur sa chaîne

Comme un loup blessé

Betty faut pas craquer
Betty faut pas plonger

Je sais, ils t'on couchée là
Et puis ils ont fermé leurs barreaux d'acier

Betty faut pas pleurer

Betty faut pas trembler
Je sais, tu vas rester là
T'aimerais plus t'réveiller, plus jamais rêver

Je te dis je t'aime
Dans ce court poème
Dans ce long baiser
Tu es ma frangine
Juste une féminine
Que j'avais rimée
Je te donne ma force
Mes mots et mes notes

Pour te réchauffer
Je haie la morale
Les prisons centrales
Les maisons d'arrêt

Je n'ai pas sommeil
Je fume et je veille
Et j'ai composé
Une chanson d'amour
Une chanson secours
Pour l'autre côté
Pour ceux que l'on jette

Dans les oubliettes
Dans l'obscurité
Pendant qu'les gens dorment
Au fond du conforme

Sans se réveiller

Betty faut pas craquer
Betty faut pas plonger
Je sais, ils t'ont couchée là
Et puis ils ont fermé leurs barreaux d'acier
Betty faut pas pleurer
Betty faut pas trembler
Tu sais, on s'retrouvera, là
Ailleurs, en plein soleil ...

 

Bon partage !

 

Rotpier

 

Lire la suite

Les pensées du jour, sérieuses ou moins sérieuses de Pierre ou de Rotpier !

21 Mai 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour

Préface ( et alors ! … j’ai bien le droit aussi …non ? )

Qu’est-ce qu’une idée neuve, brillante, extraordinaire ?

Ce n’est point, comme se le persuadent les ignorants, une pensée que personne n’a jamais eue, ni dû avoir.

C’est au contraire une pensée qui a du venir à toute le monde et que quelqu’un s’avise le premier d’exprimer.

Boileau ( préface des « Œuvres » )

Sans nous comparer à Boileau (d’ailleurs, moi, j’en bois assez peu !) nous pouvons quand même émettre quelques pensées pour épancher ainsi nos vies ! Sans avoir trop mal aux genoux ....... ?

Et pis c’est tout !

Rotpier

 

Statue dans mon jardin !
Si tout n’est pas bon,
ne m’en veuillez pas : je me rôde, hein !
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

.

Quelques rotpierreries en vrac :

 

1ère  Rotpierrerie :

  

Toutes les études montrent que la femme est plus sobre que l’homme. Ce doit être pour cela qu’elle est plus chameau.

 

Le Rotpier qui refuse d’être privé de désert.

 

 

Toutes les images proviennent du net !

 

2ème Rotpierrerie :

 

J’ai souvent donné ma langue au chat … à sa femelle aussi … si !

 

 

 

3éme  Rotpierrerie :

 

Dans ma jeunesse (c’était il y a très longtemps !) j’ai connu des filles très pauvres. Alors, je me comportais avec elles en bon petit diable et ça roulait pour moi.

 

 

 

 

Pour terminer, deux pensées sérieuses :

1ère  Pensée :

L’information tue l’information. Quand il y a pléthore d’hypothèses, comment voulez-vous que le commun des mortels s’y retrouve alors que les spécialistes mènent des combats de tranchées pour pilonner leurs théories ? C’est Verdun après coup et la grosse Berta qui siffle aux oreilles ! Mais restons philosophes et allons nous aérer l’esprit … sur le Chemin des Dames, par exemple, devenu un lieu paisible maintenant.

 

2ème Pensée :

Le mode de fonctionnement des religions relève plus de la dictature que de la démocratie. Le PDG est nommé à vie par un cercle restreint de hauts dignitaires magouillant entre eux. Si un jour il était élu au suffrage universel pour une durée déterminée, il y aurait de grands changements au sein de ces entreprises basées sur le commerce du vent et produisant, non de l’électricité mais de l’illusion.

 

 xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Épicétou !

 Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

 

 

Lire la suite

" Le baiser ", un ancien poème remanié de ... Rotpier !

19 Mai 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Poésie, Humour

Samedi dernier c'était le " Baiser " d'Alain Souchon. Aujourd'hui, c'est " Le baiser " du Rotpier ou si vous préférez:  " La pelle du 19 mai 2020 " !

Cent fois sur le métier, remettez votre ouvrage ...

 

J'espère que cela roulera pour vous !

 

Image du net : Ah! Que c'est bon ! Touche mon pompon !

 

Le baiser,

 

Le baiser, le vrai !

Le vrai de vrai !

 

Pas le petit bécot

qu’on s’ fait dans le métro,

pas la petite touche

sur le coin de la bouche,

le truc du bout des lèvres

tout mou et des plus mièvres

qui fait autant d’effet

qu’un ersatz de café !

Ne parlons pas de ça,

ça c’est à mettre au tas !

 

Parlons du vrai de vrai,

de celui qui effraie

les nones du couvent

qui se touchent pourtant !

 

Celui d’ l’Hôtel de Ville,

figure de haut style,

capturé par Doisneau

avec son p’tit oiseau,

même un peu arrangé

il a fait saliver

avec application

bien des générations !

  

Laissons toute pudeur

et comme dit ma sœur :

« Quand il est l’heur’ c’est l’heure

il faut battre le beurre ! »

Le baiser qui dégèle,

celui qui interpelle,

qui vous coupe le souffle,

pas le baiser pignouf !

Le patin sans pantoufle

bien roulé sans esbroufe !

La superbe gamelle

et pas d’ la béchamel !

Foin du bécot chameau

plus mou que le mou d’ veau !

Pas le palot pâlot :

le gros méli-mélo !

 

La pelle que l’on roule

en se mettant en boule,

le baiser qui secoue

de la tête aux genoux,

qui dénoue le cordon

du p’ tit string pour de bon

et qui très bien mené

conduit tout droit au pied !

 

Bref !

Je parle du baiser,

du gros, du bon, du vrai

pas du baiser distrait

qui est plus ou moins frais !

 

Ce baiser-là, mon gars,

il faut le savourer

sans arrière pensée

et aller jusqu’au bout :

c’est cadeau avant tout !

 

 Pas se prendre le chou

 ne rien signer du tout, 

mais si la raison tangue

au mélange des langues

c’est qu’ t’es bien accroché

et tu n’es pas couché !

 

Ça va finir au pieu

en ébats licencieux

pendant que Cupidon

qui porte bien son nom

mat’ ra sous tout les angles

en jouant du triangle

ce qui en fera deux

qui seront sur les lieux !

 

                                         Rotpier

 

Le baiser de l'Hôtel de Ville de Doisneau, image du net  *

* Lien:    https://www.timeout.fr/paris/art/5-choses-a-savoir-sur-le-baiser-de-lhotel-de-ville-de-robert-doisneau

 

 

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

18 Mai 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

 

.

 

Lire la suite
1 2 3 > >>