Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Campagne Présidentielle : les haïkus cucul politico-rigolos du jour … de Rotpier !

28 Février 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier




Haïkus rez-de-campagne, pour gravir un perron …

du père Rotpier

 

Ils sont idiots : c’est sûr ! 

Mais … grattez un peu le cucul et

… vous trouverez des vérités !

 

Les haïkus cucul politico-rigolos du jour :


 



Clio en campagne

une mobylette au tas

L.O. !  Camarades !


 

D’un coup de pédale

en tournée électorale

hardi le petit !

 

 

 

Où mes haïkus vous ont-ils conduit ?  … clic ! un petit commentaire !

Lire la suite

Les pensées de Rotpier : Le hasard ?

28 Février 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier




Quelques pensées sur le hasard, qui vont dans le même sens, mais qui sont formulées différemment :

 

 

1)   Dans la vie, le hasard est un facteur à ne pas négliger. Mais, ne s’en remettre qu’à lui pour avancer est beaucoup trop hasardeux !

 

 

2)   J’ai connu des personnes, postées sur bord de leur route, le pouce prêt à entrer en action pour le cas où le hasard passerait… elles y sont toujours !

 

 

 

3)   Version la plus expéditive :

 

           Prends le hasard, botte lui son cul et tu décolles !


 


 

Lire la suite

Les couleurs de la vie ... 2ème version : poème s'éclaircissant !

26 Février 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



A Jean-François qui m’autorise à utiliser ses photos comme catalyseur  poétique.

Jean-François :  http://jfsj7483.spaces.live.com/ de superbes photos et toute les semaines, un atelier d’écriture !



Deux choix viennent à l’esprit quand on s’imprègne de ce cliché :

1)    On le parcourt de gauche à droite

2)    On le parcourt de droite à gauche

 

J’avais pris la seconde option pour mon premier poème, Je prend cette fois-ci la première.
Voilà le résultat:




Atelier d’écriture N° 23 



Les couleurs de la vie,

 

L’homme était là, droit … immobile …

détaillant chaque ton … fragile

… encore … encore un peu.

Il avait, sous les yeux,

les couleurs traversées

cette dernière année.

 

De gauche à droite sur le cliché,

… il les revivait …une à une … intensément.

Le sombre … le plus que sombre,

cette poisse d’ombre

…désespérant.

 

Il était là … dans ce trou noir.

Il avait perdu tout espoir.

L’enfer ! Le fond ! La fin du rêve !

Et tous les jours … et pas de trêve !

Il n’y avait plus que le vide

… plus que le noir … livide.

Le temps passait … pas un éclair.

Pourtant il savait bien le clair !

Il l’avait connu … avec elle.

Oui ! Avec elle, la belle !

Et puis un jour … plus rien … partie !

Sans explications ! … La folie !

Le tunnel !  Le trou !  Le néant !

Des mois dans ce gouffre béant.

Des mois et des mois d’amertume :

le long deuil d’un amour posthume.

 

Pourtant …

 

Un matin, dans son vieux miroir,

il avait cru apercevoir

une lueur … fugitive.

Eclaicie toute relative :

du noir … moins noir … virant au gris.

Mais, vigilant même amaigri,

décochant des nuées de traits sombres,

le noir essayait le surnombre.

Malgré cela, il reculait.

Des escadrons, couleur de lait,

arrivaient à faire main-basse

sur les volumes de l’espace !

Le bleu avançait, impérial,

gommant tout souvenir glacial.

 

Ayant fini son balayage,

certain d’avoir tourné la page,

l’homme pivota et sourit.

Son regard accrocha  – surpris ! –

le fier profil d’une passante

d’une clarté éblouissante !

 

 

                                                           Pierre Dupuis




Lire la suite

Abyssal trou de mémoire

25 Février 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



A mon ami J.C. Mian qui se repose et médite souvent sur son banc, mais dont la mémoire est toujours intacte et excellente !

…Ainsi que le sens de l'humour: sans quoi, je ne m'y risquerais pas !






Trou de mémoire,

 

Deux petits vieux sur un banc

conversaient allègrement.

 

« - Est-ce que tu te rappelles

les charmantes demoiselles

que nous poursuivions sans fin

à travers bois et jardins ?

 

-        Pardi ! Je les vois encore,

     les jupes en sémaphore

tourner et virevolter

afin de nous échapper !

 

…Zut ! …tu ne vas pas me croire,

j’ai comme un trou de mémoire :

nous courrions tel des chamois

mais …je ne sais plus pourquoi ! »

 

Deux petits vieux sur un banc

conversaient allègrement.


 


 


 

 

Lire la suite

Petite prière à l’intention des candidats à la présidentielle …

24 Février 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier


La prière du jour :


Un petit jeu de mot, une petite bêtise ou …. une grosse,

un personnage caché ou bien toute autre chose : juste pour vous faire sourire !  Enfin, je l’espère !





Aux candidats(tes) à la présidentielle,

 

Que le dieu de la politique *

fasse qu’en ce samedi,

vous restiez « Modeste » !

Que le dimanche

ne soit pas un « 1er de carême »

pour les cinq ans à venir

pour les plus pauvres d’entre-nous !

Que le lundi, pour conduire la France,

vous ayez,

comme « Nestor », des burnes … na !**

 

 

* si il y en a un, ou il n’est pas bon, ou il a trop de boulot !

 

**  et puis …  pour les dames aussi !  Na…na !


 

Lire la suite

Campagne Présidentielle : les haïkus cucul politico-rigolos du jour … de Rotpier !

23 Février 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier


Haïkus rez-de-campagne, pour gravir un perron …

du père Rotpier

 

Ils sont idiots : c’est sûr ! 

Mais … grattez un peu le cucul et

… vous trouverez des vérités !

 

Les haïkus cucul politico-rigolos du jour :

 

 

Dans la série : « Portés disparus »

 

Presque disparus

royalement décimés

Juste en trompe-l’oeil ?


 

Presque disparus

de nouveau plébiscités

panne de Karcher !

 


Presque disparu

le masque reprend ses droits

le rictus est là !


 


 

Où mes haïkus vous ont-ils conduit ?  … clic ! un petit commentaire !

Lire la suite

Les couleurs de la vie ... poème sombre

22 Février 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier


A Jean-françois qui m’ autorise à utiliser ses photos comme catalyseur  poétique.

Jean-François :  http://jfsj7483.spaces.live.com/ de superbes photos et toute les semaines, un atelier d’écriture !









Atelier d’écriture N° 23 





Les couleurs de la vie,

 

Là, sous nos yeux … la vie ! Toute la vie.

Ses couleurs, ses tons … des tons à l’envie.

Clairs au début mais … déjà perturbés.

Le socle et la base … déjà plombés.

On avance et … la lumière s’estompe.

On fait un vœu, on croit, mais … on se trompe !

Et, l’irréductible avance du temps

nous entraîne vers les tons rebutants.

D’ abord, quelques traits décochés … sombres,

avant-garde des bataillons de l’ombre.

Vaincu, le bleu cède la place et meurt.

Le gris, plus gris, se renforce et s’étale.

Encore quelques lueurs qu’il avale …

et puis … il passe un pacte avec le noir

… son maître … inexorable laminoir !

 

Plus de lueurs,

toutes les peurs

et … le trou noir.

 

                                                            Pierre Dupuis

Lire la suite

Le dicton - poème du jour selon Rotpier !

21 Février 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



Le dicton - poème du jour selon Rotpier !

 

Un petit jeu de mot, une petite bêtise ou …. une grosse,

un personnage caché ou bien toute autre chose : juste pour vous faire sourire !  Enfin, je l’espère !


 


 


Le dicton train-train quotidien du jour, complètement loufoque ! … je  déraille !

 


Conseils à un ami, amant de la femme du chef de gare : la belle Isabelle !

 

 

Mardi-gras est passé,

mercredi faut des cendres,

ne plus tergiverser,

monter ou bien descendre !

Il faut te fair’ la belle

avec ton Isabelle !

Son mari est hagard :

fait gaffe à St Lazare !

 

Un bon copain à moi

te fil’ ra un coup d’ main :

s’il voit son arrièr’ train,

il sifflera trois fois !

 

Signé : Gary, ton ami coupeur de stress, qui ne te laisse pas tomber : tu ne pourras pas siffler : 

« Si toi aussi tu m’abandonnes … »  

 

Et pis c’est tout !

Lire la suite

Quelques pensées … de Rotpier

20 Février 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier




Pensées diverses et variées :

 

On ne comprend pleinement les choses ou les situations, que si on les vit vraiment. Le reste n’est qu’information.

 


Chez tout homme*, la connerie sommeille et c’est tout un art que de ne pas la réveiller !

 

*        Que les femmes ne se réjouissent pas trop, le mot « homme » est utilisé là, dans son acception générique !

        Nota : Ne pas confondre  «  la connerie » et « les conneries » ! Car dans ce cas là, je serais très mal placé !

     ( comme J.C. ! )

 


Je pense que les génies sont des accidents de la nature. Au moins, de ce coté là, je m’en sors indemne !  C’est déjà ça de pris !


 


 

Lire la suite

: Allez, pas de chinoiserie : vive la Chine !

19 Février 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



Préambule :

 

Je me suis aperçu que certains de mes dictons, de mes haïkus ou de mes pensées étaient repris(es) par des blogs tenus par des blogueurs d’origine chinoise ou japonaise.

Je leur dis un grand bonjour et leur dédie ce poème ( déjà publié ! ) « Chinoiserie »

J’espère qu’il accepteront ce cadeau, venant d’un modeste … péquin !

 

Rotpier


 



 


 


 


Chinoiserie,

 

Un chinois,

bien dans ses baskets,

faisait marcher sa femme à la baguette

… comme il se doit !

Mais un jour, autour d’un bol de riz,

 elle se moqua de lui :

la chinoise rit !

Vexé, le chinois se dit :

« Si ma chinoise rit,

je vais être déshonoré ! »

Emoi !

Il la questionna :

« Pourquoi ris-tu de moi ? »

Elle lui répondit :

« Ne vois-tu pas, mon mari,

que l’on a mis,

dans ton dos, un poisson ? »

Le mari, marri,

tâta son dos : c’était oui ! 

Trahison !

Ce n’était là, pourtant, qu’un poisson d’avril

… chinois !

Mais le mari rit jaune

… comme il se doit !

Il mit à sa chinoise

une bonne toise

à coups de baguette  

et… lui fit sa fête !

 

Moralité chinoise :

 

Quand on est femme de chinois,

on ne rit pas à table,

c’est tout !

 

Moralité française :

 

Un chinois a peut-être une natte,

voir une tresse,

mais ce n’est pas une patate

quand il s’agit d’évacuer son stress !

 

A méditer,

un point c’est tout !


 


 

 


 


 


 


 

Lire la suite
1 2 3 4 > >>