Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Le poème du jour : " La cabane de l'ogre miroir " de ... Rotpier

31 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie


 Sur un cliché de Jean-François Simon
 
Poème déjà publié
 
 
 
 N'approchez pas: danger !
 
 
 
 Photo pour la cabane de l'ogre-miroir
 
 
 

La cabane de l’ogre-miroir,

 

Cabanon sur la plage

… tout du moins en aspect,

mais avaleur d’images

sans remords ni respect.

 

Une alliance infernale,

sous un air innocent,

de planches très banales

et d’un miroir stressant.

 

Une glace qui glace

au pouvoir tout puissant,

un tain au teint de crasse

qui fait glacer les sangs.

 

Planches faussement frêles

impossibles à scier.

Volets avec paumelles,

cadenas en acier.

 

Combien de silhouettes

prisonnières dedans ?

Combien aux oubliettes

parmi les imprudents ?

 

 

Mon image esseulée

se débattant en vain,

déjà presque avalée

par le miroir malsain.

 

Je sens que l’on m’enferme,

déjà je ne suis plus

que l’ombre de moi-même :

du présent révolu.

 

 

                           Pierre Dupuis

Lire la suite

Le poème du jour : "Face à face " de ... Rotpier

30 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour



 
Ça va merder … je le sens bien !
 
  Déjà publié mais revu
    
 
 Pierre gauche                     Pierre droit
 
Photo de Pierre et bidouillage du Rotpier
 

 

Face à face,

 

Un jour, j’en suis certain,

nous serons face à face.

Etonnés l’un et l’autre de la farce

… du Destin … enfin … appelons-le comme cela !

Nous n’en reviendrons pas.

Cette étrange rencontre sera le fruit

d’une incroyable erreur de gestion !

 

Le jour où je passerais la main,

les employés du Destin

( vieille entreprise à l’organisation obsolète )

empêtrés dans leurs fiches de suivi,

feront une boulette … La Boulette !

 

Dans un premier temps, magnanime et conciliant,

le Destin suivra ma demande de réincarnation

… en moi-même !

Ce n’est pas que je m’aime,

mais au moins, je pense me connaître suffisamment

pour ne pas avoir trop de surprises !

Donc, il me reproduira à l’identique :

un clonage en quelque sorte, sans traîtrise !

Mais … un des employés aux fiches,

bordélique et qui s’en contrefiche,

oubliera de cocher la case « suppression »

du modèle original !

Situation peu banale !

 

Et l’on se retrouvera, tous les deux,

face à face … comme des cons !

Que ferons-nous alors?

Là, est toute la question !

 

 

                                                           Pierre Du puis

 


Lire la suite

Les pensées du jour de … Rotpier

29 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Pensées


 

Préface (et alors ! …  j’ai bien le droit aussi …non ?)

 

Qu’est-ce qu’une idée neuve, brillante, extraordinaire ?

Ce n’est point, comme se le persuadent les ignorants, une pensée que personne n’a jamais eue, ni dû avoir.

C’est au contraire une pensée qui a du venir à toute le monde et que quelqu’un s’avise le premier d’exprimer.

 

Boileau ( préface des « Œuvres » ) 

 

Sans nous comparer à Boileau ( d’ailleurs, moi, j’en bois assez peu ! ) nous pouvons quand même émettre quelques pensées pour épancher ainsi nos vies ! Sans avoir trop mal aux genoux ............ ?

 

Et pis c’est tout ! 

 

Rotpier

 

Ampoule, idée

 

 

 

 

Allez, un peu de philosophie enfin … niveau Rotpier hein !

 

Sauf cette première pensée qui m’arrange bien et qui est de Blaise Pascal :

 

«  Se moquer de la philosophie c’est vraiment philosopher »

 

De Rotpier :

 

« Être philosophe ?  … Qu’est-ce que être philosophe ? …

Peut-être … peut-être bien admettre que l’on ne connaît pas exactement la réponse ?

... Ce qui est, à mon sens, déjà un bon commencement pour débuter en philosophie

 … non ? »

 

 


« J’ai bien connu, en philo, Sophie, une sacrée nana qui n’avait jamais les os las et mille tour dans son joli petit panier pour me convaincre de sécher les cours !

Quand j’y repense, je prends ça du bon coté … je suis peut-être plus philosophe que je ne le pensais ? … non ? »

 

 

Allez, pour finir une pensée qui n’a rien de philosophique … surtout pour les moutons !

 

 

« Pour vivre heureux, vivons cascher … comme on dit là-bas !

Ce qui n’arrange pas les moutons pour autant d’ailleurs : se faire égorger, point n’urge ! »


 

Et pis c’est tout pour aujourd’hui !

 

Rotpier

 

 

 


Lire la suite

Fêter la Toussaint ou fêter tous les seins ? Voilà une saine question ! Le poème du jour : « Symbole » de … Rotpier

28 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour

Fêter la Toussaint ou fêter tous les seins ? Rotpier ne se pose même pas la question ! Allez, chantons :

 

«  Les mamelons ne servent pas qu’à boire

quand on les prend par leurs p’tits bouts tout ronds

Ils ………………………….

 

Ça suffit le Rotpier ! Tu veux nous faire virer par Monsieur MSN ou quoi ?

 

Ne le dénoncez pas messieurs dames SVP … Merci !

 

Pierre

 

 

 

Sur une photo de Jean-François Simon

 

Déjà publié

 

 

Atelier d'écriture 24

 

 

 

Symbole,

 

Arc,

triomphe,

triomphe de l’arc,

arc de triomphe,

pour qui ? Pourquoi ?

Pour les bras ? Pour la nuit ? Pour les doigts ?

Pouce !  Je n’en sais rien moi !

Peut-être… peut-être pour la tête ?

 

Arc,

triomphe,

triomphe de l’arc,

arc de triomphe,

Pour la tête alors ?  J’ sais pas !

Ou bien … tiens ! Oui !  Ou bien…

Une invocation ! Une incantation au Saint …

au Saint des seins ?

 

 

Arc,

triomphe,

triomphe de l’arc,

arc de triomphe,

triomphe des seins !

Tiens, là, ça me va bien !

J’arrête de me prendre la tête

et … je me fais la paire !

 

                                             Pierre Dupuis

 

Pour avoir commis ce poème, je n’en sortirais pas aréolé … comme eux !

 

 


Lire la suite

DSK et FMI : Petite pensée du jour … de … Rotpier

27 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour


DSK et FMI : Petite pensée ( poétique ? ) du jour … de … Rotpier

 

 

Piroska Magy  DSK   Anne sinclair

 

La belle passagère, le don Juan et la belle aux yeux clairs

Photos prises sur le net




Lire la suite

Le petit arrêt rebus de … Rotpier !

26 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus



 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ? … Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

rebus 30 (1)

rebus30 (2)

 

 

Petite aide au rébus :

 

 C'est une pensée du rotpier ................ con  ............ se le dise !

 

 1ère ligne, 3ème image: certaines académies prononce: "ton" , d'autres "tan" ... à vous de choisir !  Dernière image: intérogation

 2ème ligne, 2ème image: pour tromper le poisson ...

 4ème ligne, 1ère image:  avoir de l'argent ou des ( - - - - ) !

 5ème ligne, 1ère image: bébête qui gratte !

 Dernière ligne, 2ème image: trop fort, ça rend sourd et ça ne commence pas par "m" !  ... 3ème image: ce n'est pas du galop !

 

 Et pis c'est tout !

 

Bon travail !

 

 

Rotpier

 


Lire la suite

Epargne envolée: la fable du jour " Le vieil écureuil, le jeune écureuil et les malheureuses fourmis " de ... Ropier

25 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Fable


 
Bon, d'accord, j'ai déjà abordé le sujet ! Mais là, j'ai un peu dévié pour la moralité !
 
 Question posée:  Rotpier va-t-il ou pas vous ... casser les noisettes ?
 
 
Pierre
 
Ecureuil de la caisse d'épargne3         Ecureuil de la caisse d'épargne
Fourmi-dindon
 
Images du net bidouillées par le Rotpier !
 
 

  Fable

 

 

Le vieil écureuil, le jeune écureuil

et les malheureuses fourmis,

 

Un très vieil écureuil à la queue retombante

avait dû renoncer au travail qu’il aimait.

Un travail très prenant, une tâche absorbante :

mettre en sécurité les biens qu’on lui confiait.

 

C’était il y a fort longtemps …

 

Ses voisines fourmis ayant vu tout le zèle

qu’il mettait à garder ses provisions d’hiver,

voulurent devenir fidèle clientèle

de ce sage animal au tout roux pull-over.

 

Flatté par la confiance, il s’écria : « Mazette !

Je me montrerais digne et même je l’écris :

je m’engage envers vous et pour quelques noisettes,

vos provisions seront toujours bien  à l’abri ! »

 

Bien des années passèrent

et tout alla très bien,

les ennuis commencèrent

quand il passa la main !

 

Devenu bien trop vieux pour assumer sa tâche,

il fut contraint un jour à prendre successeur,

un jeune congénère à la queue en panache,

ne tenant pas en place : un vrai vibromasseur !

 

Négligeant tout conseil, ignorant la sagesse,

le jeune freluquet en voyant le magot,

s’empressa de se dire : «  voilà qui m’intéresse,

je vais me les remplir et j’y vais tout de go !

 

Je vais prêter ces fonds et par ici l’oseille !

Le vieux était prudent mais il a gagné peu,

je vais au moins tripler et ce sera merveille,

les très bêtes fourmis n’ y verront que du feu ! »

 

Engageant sur le champ, en un pari stupide,

en grande quantité les réserves en stock,

vite il se retrouva avec le grenier vide,

pour les pauvres fourmis, ce fut vraiment le choc !

 

La faute étant très lourde, il fut mis à la porte !

On nomma vite fait un tout nouveau gardien,

avec comme objectif : « Surtout ce qui importe

c’est que les provisions restent bien sous nos mains ! »

 

C’est une vérité

qui s’applique aux ménages

et la moralité

vient au bas de la page !

 

                   Moralité :

 

Quand on est jeune avec la queue tout en panache,

on gamberge moins bien qu’une vieille ganache !

 

Donc …

Que l’on soit demoiselle, humaine ou écureuil,

il faut en tenir compte au tout premier clin d’œil !

Il faut savoir choisir - c’est un vrai casse-tête ! -

entre le beau panache ou les sûres*  noisettes !

 

Pourtant … pourtant ! Philosophie oblige :

 

Mais je suis bien conscient que les belles jeunesses

vont me dire aussi sec : « Occup’ toi de tes fesses ! »

Philosophe je sais qu’elles ont bien raison :

mieux vaut ne jamais ouïr ** les conseils d’un vieux con !

 

                                            Pierre Du puis

 

*  Là, l’accent circonflexe fait toute la différence !

**  Ici, il faut bien prononcer !


Lire la suite

Vive les profs et ... leurs inspecteurs ! Petit écrit de ... Rotpier

24 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour



 
Je vous présente aujourd'hui un très vieil écrit ( 1994 ) qui fit la joie des collègues dans la salle des profs du Lycée Professionnel où j'enseignais.
Il était basé sur le décalage entre les demandes et le vocabulaire employé par nos inspecteurs, par rapport à notre situation sur le terrain !
Même les non-enseignants devraient s'y retrouver !
 
J'en profite pour saluer tous les collègues, encore en poste ou non, que je connaisse ou pas !!!
 
Pierre ou Rotpier
 
 
 
 
Prof
Image prise sur le net
 
  

Dur ! Dur dur d’être Prof !

Ou, la perplexité d’un pauvre Prof devant la demande d’un inspecteur.

 

 

L’inspecteur :

 

 Je viendrai assister à l’un de vos cours la semaine prochaine pour vous inspecter. Voila ce que je veux que vous me prépariez :

 

1)    Vous allez devoir élaborer une séquence d’enseignement qui prenne en compte, à la fois, les capacités spécifiques et celles transversales de vos élèves, le tout en accord avec leur potentiel créatif, bien trop souvent inhibé. Vous devrez vous assurer que les pré requis nécessaires ont bien été assimilés par vos apprenants et que l’apport de connaissances ciblé soit en adéquation avec leur champ professionnel, sans pour autant occulter  ceux des professions annexes et connexes.

 

2)    Vous vous appuierez sur les spécifications intrinsèques du référentiel de formation, avec le souci permanent d’être cohérent dans votre démarche. Cette séquence devra être innovante, tant dans son contenu, que dans les moyens didactiques utilisés et basés sur des supports de communication interactifs modernes et qui seront, bien sûr, mis en œuvre dans un esprit de synergie  participative.

 

3)    Vous n’hésiterez pas à peaufiner cette élaboration en vous entourant de l’ensemble de l’équipe pédagogique dont l’apport critique, mais sans aucun doute constructif, ne manquera pas d’influer favorablement sur la qualité de votre production.

 

4)    Quelques jours vous seront nécessaires pour mener à bien cette entreprise.

 

Le pauvre Prof de base ( mentalement et dans l’ordre de la demande) :

 

         Merde ! … Mais, qu’est-ce qui raconte c’lui là ? … Où qu’il est mon dico ? … Bon, bon … je vois à peu près c’ que j’ vais faire :

 

1)    J’vais faire une leçon que les gamins peuvent piger sans s’péter un fusible et qui surtout les emmerde pas trop. Le Julien et l’Mourad, y les connaît pas lui !

 

2)    J’vais piocher à gauche et à droite dans les documents des copains et j’en f’rais une …comment qui dirait lui …Ah ! oui ! une synthèse : j’suis quand même pas trop con ! Et puis j’ f’rais un montage et un transparent.

 

3)    J’vais quand même pas aller emmerder les copains quand même !

 

4)    Grosso modo en deux ou trois heures, ça doit pouvoir se faire !

 

 

Bon ! … Y va t’y m’lacher la grappe celui-là ! Faut qu’ j’aille au jus moi, hein ! Parce qu’après, je me farcis les 3èmes Techno ! Tiens, si j’ lui r’ filais mes trois heures de 3 T, rien que pour rigoler ! Hein ? Y f’ rait connaissance avec le Julien et le Mourad le lascar ! A la tienne Etienne !

Ah ! ça l’ vaccinerait un peu l’ camarade ! D’ la masturbation intellectuelle que c’est tout ça ! Et moi, j’ suis pas pressé d’avoir les oreilles poisseuses !

J’ t’en foutrais moi des « capacité transversales explorées à partir d’un projet pluridisciplinaire innovant et bien ciblé ! »

 

                                                               Un pauvre Prof de base,

 

                                                                                                  Rotpier

 

 

 Rappel : Ecrit en 1994 !  Et ... je doute que cela ait beaucoup changé!

 

 


Lire la suite

Le poème du jour : " Les pépettes " de ... Rotpier

23 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie


Poème déjà publié, mais il est toujours bon de les célébrer et de les louer !
 
 PS : Certaines mauvaises langues, dont le Rotpier, prétendent qu'il vaut mieux les louer , car cela revient moins cher !
Mais ce sont des vilains ! ... Oh! Oui ! De gros vilains !
 
Pierre
 
fillette              femme3
 
Photos prises sur le net et modifiées par moi-même
 
 
 

Les pépettes,

 

Un p’tit clin d’œil façon princesse

et  pas plus haut’ qu’un bout de zan !

Ça joue déjà tout en finesse

une  pépette de trois ans !

 

Une poitrine qui progresse

et qui attir’ les courtisans :

ça se transforme en chasseresse

une pépette de treize ans !

 

Un peu de stress et de détresse,

des p’tits amis mais pas d’amant :

ça doute un peu mais - sans confesse -

une pépette de seize ans !

 

Et puis un jour, volent les tresses !

il n’est plus temps le temps d’avant :

ça succombe sous les caresses

une pépett’ de dix huit ans !

 

Qu’elle soit ta femme ou ta maîtresse,

câlins malins très désarmants :

ça réduit bien ton tiroir-caisse

une pépette de trente ans !

 

Coule le temps, passe tigresse,

tout en douceur, chemin faisant,

ça s’assagit - sauf les diablesses ! -

une pépette avec les ans !

 

 

                                               Pierre Dupuis

 

 


Lire la suite

Le poème du jour : " Le grand marionnettiste " de ... Rotpier

22 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie



 
Prétendre avoir voulu et contrôlé tous les virages de sa vie est .......... une sombre connerie !
 
 Pierre
 
 
 
 
 
Image pour Le grand marionnettiste
Image prise sur le net
 
 

Le grand Marionnettiste,

 

De la vie, dis-tu,

tu connais toutes les ficelles.

Mais … connais-tu celles

qui te manoeuvrent à ton insu ?

Non ! … Je vois bien que non !

Aussi sûr que tu puisses l’être,

il te faut bien admettre

que tu n’es, sur cette planète,

qu’une simple marionnette !

 

Pas d’accord ?  Réfléchis …

Est-ce toi qui as décidé de naître ?

As-tu choisi ta famille … ta primaire école ?

Que nenni !

Et ta première petite amie

(  tu sais, celle du genre « pot de colle » ! )

et la première qui t’a mené au lit,

les as-tu choisies ?

Un petit peu … oui … mais avant tout - avant tout ! -

elles étaient là au bon moment !

Etaient-elles, elles même, ravies ?

Pas sûr !  Dur la vie !

 

Et ton métier et ta région,

ta religion et ton patron ?

J’arrête là pour ne pas faire

un inventaire à la Prévert !

 

Et même si tu me soutiens

( allez soit calme, prends pas la mouche ! )

que tu as mis ta petite touche

 -  et c’est bien vrai, ça j’en conviens ! -

n’oublie pas que sur la planète

nous ne sommes que marionnettes… au mieux !

Car dans le tas, il est certain

que l’on trouve aussi des pantins !

 

Il doit avoir bien du travail

celui qui prévoit les détails !

Et puis surtout  – et avant tout ! –

une mémoire exceptionnelle

pour ne pas mêler les ficelles !

C’est vraiment du travail d’artiste :

bravo le grand Marionnettiste !

 

Quoique … quoique !

 

Quand je vois le monde en pagaille,

je ne serais pas loin de croire

qu’il a quand même – et c’est de taille ! –

quelques fameux trous de mémoire !

                                                                                          

 

                                                Pierre Dupuis

 

 

Déja publié

Lire la suite
1 2 3 4 > >>