Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Jacques Brel : "Au printemps" : Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

31 Mars 2012 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime

 
Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
Jacques Brel :
« Au printemps »
C’est de saison !
 

 
 
 
 
Au printemps
 
Au printemps au printemps
Et mon cœur et ton cœur
Sont repeints au vin blanc
Au printemps au printemps
Les amants vont prier
Notre-Dame du bon temps
Au printemps
Pour une fleur un sourire un serment
Pour l’ombre d’un regard en riant

Toutes les filles
Vous donneront leurs baisers
Puis tous leurs espoirs
Vois tous ces cœurs
Comme des artichauts
Qui s’effeuillent en battant
Pour s’offrir aux badauds
Vois tous ces cœurs
Comme de gentils mégots
Qui s’enflamment en riant
Pour les filles du métro

Au printemps au printemps
Et mon cœur et ton cœur
Sont repeints au vin blanc
Au printemps au printemps
Les amants vont prier
Notre-Dame du bon temps
Au printemps
Pour une fleur un sourire un serment
Pour l’ombre d’un regard en riant

Tout Paris
Se changera en baisers
Parfois même en grand soir
Vois tout Paris
Se change en pâturage
Pour troupeaux d’amoureux
Aux bergères peu sages
Vois tout Paris
Joue la fête au village
Pour bénir au soleil
Ces nouveaux mariages

Au printemps au printemps
Et mon cœur et ton cœur
Sont repeints au vin blanc
Au printemps au printemps
Les amants vont prier
Notre-Dame du bon temps
Au printemps
Pour une fleur un sourire un serment
Pour l’ombre d’un regard en riant

Toute la Terre
Se changera en baisers
Qui parleront d’espoir
Vois ce miracle
Car c’est bien le dernier
Qui s’offre encore à nous
Sans avoir à l’appeler
Vois ce miracle
Qui devait arriver
C’est la première chance
La seule de l’année

Au printemps au printemps
Et mon cœur et ton cœur
Sont repeints au vin blanc
Au printemps au printemps
Les amants vont prier
Notre-Dame du bon temps
Au printemps

Au printemps
Au printemps
 
 
 
Bon partage !
Rotpier
 
 
 
 
Lire la suite

Viva Cuba ! Un délire du Rotpier : "J’en ris sous cape !"

30 Mars 2012 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour

 

 

   

Je vous ai parlé de Cuba avant-hier

et j’ai retrouvé ce délire déjà publié :

je vous le représente et si vous n’en voulez

pas, je me le remets derrière l’oreille !

 

 

 

      

Je vous offre le texte :

à vous de trouver l’air !

 

Image du net

 

 

J’en ris sous cape !

 

Alors que j’étais à Cuba

en vacances avec ma nana,

ell’ m’a laissé - ça désarçonne ! -

tomber pour une belle autochtone !

 

Là, j’en suis resté sur le cul :

en deux ans quatre fois cocu !

Les femmes étant trop décevantes,

je me suis tourné vers les tantes !

 

( Refrain à bisser ! )

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays vas ras !

 

C’est le conseil que m’a donné

un ami, un ancien curé,

qui ne porte plus la soutane

et qui habite à La Havane.

 

Quand il a quitté son boulot,

il m’a dit : « Les fidèles cass’ trop !

Ils sont obèses et je précise

qu’ils pètent les bancs des églises !

 

( Refrain à bisser ! )

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays vas ras !

 

Si mon ami est défroqué,

il n’a pas sa cuti viré !

Mais il connaît bien les tapettes

et m’a dit comprendre ma quête :

 

" Si tu veux fair’ ton trou là-bas

c’est mieux d’être sans poils mon gars !

Si tu veux à tout prix séduire,

tu dois t’épiler à la cire !

 

( Refrain à bisser ! )

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays vas ras !

 

Tu n’es pas grand, t’as le cul bas :

c’est un très bon atout pour toi !

Tu vas les rendrent fous ces folles :

tu va passer à la cass’ role !

 

Ils vont vite fait t’allumer

tu risques même de fumer !

Tu va passer à la tournante :

ça se pratique chez les tantes !

 

( Refrain à bisser ! )

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays vas ras !

 

Tu vas remarquer dans le lot

un mec surnommé Ernesto,

en moins de deux il va te faire

le coup du révolutionnaire !

 

Pendant qu’il sera dans ton dos

tu tiendras des petits drapeaux !

Une position pas facile

même les années bissextiles !

 

( Refrain à bisser ! )

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays vas ras !

 

Si tu vois sans son goupillon,

arriver l’abée Décochon,

un vieux copain de séminaire :

sache qu’il connaît bien l’affaire !

 

Il est encore un peu curé

mais à cent pour cent bilboquet !

Quand un garçon passe à confesse

il faut qu’il planque bien ses fesses !

 

( Refrain à bisser ! )

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays vas ras !

 

Maintenant je vais te quitter

car en France il me faut rentrer

dans le Morbihan, en Bretagne,

j’ai déniché une compagne !

 

En comptant l’avion et le train,

j’aurais bien six arrêts au moins

car en excluant les pannes,

c’est six gares de là à Vannes ! "

 

( Refrain à bisser ! )

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays vas ras !

 

 

 

Moralité :

 

Que l’on soit d’ici ou là-bas,

qu’on ait le cul haut ou bien bas,

pour éviter d’être maussade

soignons-nous à la rigolade !

 

Si cette histoir’ fait un tabac

et qu’elle arriv’ jusqu’a Cuba :

envoyez-moi quelques havanes,

des purs, des vrais, sans cellophane !

 

( Refrain à bisser ! )

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays vas ras !

 

 

Rotpier

 

 

 

 

Fumant non ?

 

Image du net

 

 

Lire la suite

Le Pape à Cuba avec Fidel Castro : L’actualité vue par le Rotpier !

28 Mars 2012 , Rédigé par Rotpier Publié dans #L'actualité vue par le Rotpier

 

 

 

 

 

       On se marre bien à Cuba !

 

 

     

 

 

 

 

l

Et pis c'est tout pour aujourd'hui !
l
( Petit montage à partir d'images du net !)
i
Le Rotpier
 
 
l
Lire la suite

Djihad et croisade: ça rime ! Le poème-sonnet du jour : "Les fabriques à tueurs," de ... Pierre

27 Mars 2012 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

Phonétiquement, djihad rime avec croisade et c’est naturel puisque, à des siècles de distance, les buts sont identiques : réduire par la force et la violence tous ceux qui ont un autre dieu que le sien … ou bien qui n’en n’ont pas.

Que font les différents dieux qui, en théorie, sont bons et ont tous les pouvoirs pour empêcher les guerres, les massacres et la folie humaine ?

Au mieux, ils sont incompétents ou il s’en fiche comme de leur première auréole et il faut les licencier. Au pire, ils sont complices, voir organisateurs, et il faut les juger, les condamner et les bannir !

Pour ma part, je préfère croire qu’ils n’existent pas.

 

 

 

 

 

Images du net

 

 

Les fabriques à tueurs,

 

La machine est au point et elle est efficace !

Elle prend pour appui une belle invention,

Quelques écrits sacrés et leur exploitation :

Rien de vraiment nouveau malgré le temps qui passe.

 

Depuis que l’homme est homme on retrouve la trace

De tous les ambitieux - Ils ont été légion ! -

Qui ont pris pour levier une des religions

Pour asseoir leur pouvoir absolu sur les masses.

 

Le Coran ou la Bible ou bien d’autres écrits

Savamment détournés pour les faibles d’esprit,

Des promesses de ciel et dans les mains des armes,

 

Des objectifs ciblés allant jusqu’aux enfants :

Voila les ingrédients qui conduisent aux larmes,

Comment sachant cela peut-on rester croyant ?

 

                                                Pierre Dupuis

 

 

 

 

 

Lire la suite

Les Heures : La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

26 Mars 2012 , Rédigé par Rotpier Publié dans #La mythologie selon Rotpier

 

La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

 

 



Notons, comme disait Amélie,

que la Créte se trouve en bas et non en haut !

J'ai relevé cela: cocorico !

 

Préambule important dont tout lecteur nouveau doit bien s’imprégner pour appréhender correctement la suite.

 

1) La mythologie gréco-romaine n’a rien à voir avec des salades débitées par Juliette : je l’affirme !

2) Je vous fiche mon billet (d’ailleurs, il y en aura plusieurs et j’espère que vous n’allez pas vous en liasser !) qu’après m’avoir lu, vous serez bien plus à l’aise dans les soirées où vous aborderez les fabuleuses facettes de cette épique époque avec vos amis !

3) Les explications que je donne ici sont de sources sûres : mon lointain ancêtre étant Achille. Achille était un bel héros (Deravel était son père) et les filles, très amoureuses de lui, lui demandaient toujours : « t’as long Achille ? » et lui, répondait immanquablement en se grattant le pied : « vérifie toi-même ! »

 

4) Les dieux, demi-dieux et autres personnages étaient les mêmes chez les grec et les romains, mais ils s’appelaient différemment. Prenons pour exemple la déesse de l’amour et de la fécondité : elle s’appelait « Aphrodite » chez les grecs et« Vénus »chez les romains.

 

Ceci étant exposé, vous allez pouvoir suivre pas à pas la véritable histoire de ces temps fabuleux !

 

 

Vous pouvez retrouver chaque lundi, depuis le 17 août 2009, un billet sur le sujet !

 


Si la mythologie est votre talon d’Achille en société, n’hésitez pas :suivez mes cours et vous deviendrez aussi brillant que le roi Midas qui changeait tout ce qu’il touchait en or et se grattait souvent les choses !

 


Aujourd’hui :

 

 

 

Image du net

  

 

Quand c’est l’heure, c’est l’heure : il faut parler des Heures ! Le Rotpier vous en parle de l’Eure et ce n’est pas un leurre supplémentaire même s’il travaille plus pour vous en donner … pas plus, mais pas moins non plus !

Et pis c’est tout mes loulous !

Les Heures

 

Divinités accompagnant les dieux ou certains héros. Les Heures (en grec: Orai) présidaient aux saisons et se perdaient souvent, d’où l’expression : « encore des Heures perdues ! »
Elles étaient filles de Zeus et de Thémis Tigri qui en avait un beau, paraît-il.

 On en comptait trois: 
Eunomia (législation), 
Dicé (justice), 
Eirénè (paix), 
noms qui indiquent leur rôle moral. 
Elles avaient élevé Héra, Dionysos, Dalida, Delanoë Aphrodite, le petit Nicolas, Hermès, Herpès (qui avait de gros boutons) et Aristée. Elles présidaient à la toilette d'Aphrodite et de Nadine Morano la parano. Elles étaient souvent associées, fifti-fifti, aux Charites et aux Nymphes de jardin. Elles gardaient les portes de l'Olympe et de l’Elysée (Carla en était très jalouse) elles étaient les régulatrices de la vie humaine. Les artistes donnaient aux Heures la physionomie de gracieuses jeunes filles, souvent de danseuses vêtues d'habits longs ou bien carrément à poil selon les saisons, tenant des raisins, des épis, des roses pour celle qui adhérait au PS et des rameaux fleuris à la main, mais aussi des Kalachnikovs quand elles étaient très en colère.

Dans la mythologie alexandrine et romaine, les Heures deviennent des allégories (allez les autres aussi !) qui personnifient nettement les saisons, désormais au nombre de quatre. On les considère comme filles du Soleil et de la Lune et elles en avaient d’ailleurs de fort jolies ma foi ! 
Puis on en compta douze, personnifications des douze heures du jour ou de la nuit, et alors filles de Chronos (le temps, celui des 24 H ).

Elles répondent aux noms de:


Augé (Pat de son prénom)
Anatolé (qui avait une très belle carrosserie)
Musica (qui jouait avec le  pipeau de Berlusconi)
Gymnastica (qui faisait un double salto avant de faire l’amour avec le même Berlusconi)
Nympha (qui était nympho)
Mesembria (pour laquelle Rotpier ne trouve rien)
Spondé (Corès de son prénom)
Eleté (et le « r » ! Alouette, alouette, alouette ! ah ah ah ah ! )
Acté (bêt’ mon pauv’ gars !)
Hesperis (ça ne coute rien !)
Dysis (toi aussi !)
Actos (la sœur de Portos et la maîtresse d’Aramis France)

Brassens, qui était toujours à l’heure grâce à la vaillance de son petit cheval blanc, avait célébré les allégories dans sa célèbre chanson : « Gare aux allégories ». Il les appelait « Les femelles du canton » et elles mataient un endroit très précis que ma mère m’a interdit de nommer ici !

 

Voila, il est l’heure que je vous quitte de l’Eure pour aujourd’hui en vous rappelant de ne pas oublier de remettre vos pendules à l’heure pour ne pas rater vos rendez-vous galants ou pas !

 

A la semaine prochaine pour la suite ... si vous le voulez bien !

 Rotpier ........ à qui il ne reste qu'un tout petit rien de jeunesse comme disait Lucien !

 

Lire la suite

Rébus : Réponse pour le rébus de … Rotpier

26 Mars 2012 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !

 

Rotpier

 

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus de … Rotpier !

24 Mars 2012 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

Absent demain, donc ... rébus aujourd'hui !

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

 

Juste comme ça, pour se dégourdir

 

un peu les neurones !

 

l

j

j

 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

 

 
C'est une pensée d'actualité !
 
 1ère ligne, 3ème image : une production des Antilles !
2ème ligne, 2ème image: c'est la copine de tac et elle pique la sale bête !  3ème image: un diagramme de "- - - " !
4ème ligne, 3ème image : Ah! Quelle "- - - -" ! 4ème image: ce n'est pas la nuit !
5ème ligne, 1ère image : un " - - - - " mec ! 2ème image : suivez la flèche ! 4ème image, en direct "vie" !
Dernière ligne, 2ème image : ce n'est pas le fils qu'il faut prendre !

   

Réponse :

 Les promesses politiques sont comme les fesses, elles s’affaissent toujours beaucoup plus vite qu’espéré !

 

 

 

Qu'il dit l'animal !

 

Lire la suite

Un peu de poésie dans ce monde de brutes ... "La dame et le vieux miroir," ... un sonnet de ... Pierre !

23 Mars 2012 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

Pour nous changer un peu de l'actualité :

 

 

 

Image du net

 

 

La dame et le vieux miroir,

 

C’est un très vieux miroir au tain déliquescent.

Son cadre en bois sculpté ne tient que par miracle

Ou bien, plus rationnel, par deux pointes qui raclent

Un mur de papier gris au plâtre efflorescent.

 

Un bord, en bas à gauche, est tout opalescent,

Ce qui renforce encore une impression d’oracle :

«- Dis-moi, mon beau miroir, n’est-ce pas la débâcle ?

-         Oh ! non ! » ment-il avec un air d’adolescent !

 

Combien de souvenirs sont ancrés dans ses pores ?

La mémoire est fragile et souvent s’évapore ;

La sienne est le pendant d’un grand classeur à dos

 

Dont le titre serait : « Portraits en ribambelle ».

« - Fais-moi, mon bon miroir, ce superbe cadeau :

Repasse mon image au temps où j’étais belle ! »

 

Epilogue :

 La vieille dame ferma les yeux pour mieux emprisonner sa jeunesse et doucement s’en alla. Le vieux miroir mit une croix dans la case « souvenir » et soupira. Un soupçon de buée vint encore ternir un peu plus l’éclat de son tain.

                                                             

                                                 Pierre Dupuis

 

 

 

Lire la suite

Politique: le hommes de l'hombre ou les conseillers en communication ... "Les Con. Com." ... le petit acrostiche de ... Pierre !

22 Mars 2012 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

Les hommes de l’ombre :

 

Voila comment sont appelés les conseillers en communication pour les grands projets.

 

On les retrouve bien sûr au moment des élections et surtout dans les grands partis où ils monnaient chèrement leurs capacités à échafauder toute une stratégie menant à la victoire, le ou les candidats. De la couleur de la cravate ou de la robe, du fond ou du ton d’un discours en passant par les lieux et les gens ciblés : rien ne leur échappe et les paris sont quotidiens … gagnants ou pas !

 

Les petits partis ou les indépendants doivent s’en passer et se contenter de militants qui ne sont pas toujours aguerris pour contrer les coups plus ou moins tordus des adversaires (mitonnés par les Con. Com. !). Certains militants, notamment avec le net, rivalisent parfois avec eux.

 

Je voulais donc vous parler des Con. Com. … comme … Conseillers en Communication.

 

 

Pierre

 

 

Image du net

 

 

 

 

Les hommes de l’ombre

 

ou

 

Les Con. Com.

 

comme … Conseillers en Communication !

 

 

 

Loin de nous les temps où les hommes politiques

Engageaient le combat sans être conseillés,

S’appuyant simplement sur une thématique :

 

Convaincre par des mots sans trop entortiller !

Obligés qu’ils sont tous de suivre une cadence

Ne laissant pas de temps aux longues réflexions

Sous-traiter le travail devient une évidence

Et les Con. Com. sont là pour l’organisation.

Image à concevoir, slogans à mettre en place,

Lisser les gros défauts, gonfler les qualités,

Laisser le moins de marge aux attaques d’en face,

En bâtissant des plans dans un temps limité.

Réactivité ! Réactivité ! Réactivité ! Réactivité !

Savoir anticiper et retourner les choses,

 

Esquiver les faux pas et les pièges tendus,

Ne pas s’embarrasser du fair-play qui sclérose

 

Ce qui conduit parfois à des coups très tordus !

Oh ! Bien sûr il y a la déontologie !

Mais la-leur est variable et s’adapte au terrain,

Mieux vaut s’asseoir dessus sans trop de nostalgie :

Un petit coup fourré peut redonner la main !

Ne croyez surtout pas que ces gens-là travaillent

Infatigablement pour les beaux yeux d’un clan,

Ce bizness est payant et le cachet de taille :

Attention à la note, il faut du répondant !

Tout Con. Com. a pour but de se faire des thunes,

Il n’est pas bénévole et pas benêt du tout,

On ne peut le taxer de « Con comme la lune ! »

Ne vous y trompez pas, c’est un grand manitou !

 

 

 

  

 

                                         Pierre Dupuis  

 

 

l

 

Image du net

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Pluton : La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

20 Mars 2012 , Rédigé par Rotpier Publié dans #La mythologie selon Rotpier

 

La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

 

 



Notons, comme disait Amélie,

que la Créte se trouve en bas et non en haut !

J'ai relevé cela: cocorico !

 

Préambule important dont tout lecteur nouveau doit bien s’imprégner pour appréhender correctement la suite.

 

1) La mythologie gréco-romaine n’a rien à voir avec des salades débitées par Juliette : je l’affirme !

2) Je vous fiche mon billet (d’ailleurs, il y en aura plusieurs et j’espère que vous n’allez pas vous en liasser !) qu’après m’avoir lu, vous serez bien plus à l’aise dans les soirées où vous aborderez les fabuleuses facettes de cette épique époque avec vos amis !

3) Les explications que je donne ici sont de sources sûres : mon lointain ancêtre étant Achille. Achille était un bel héros (Deravel était son père) et les filles, très amoureuses de lui, lui demandaient toujours : « t’as long Achille ? » et lui, répondait immanquablement en se grattant le pied : « vérifie toi-même ! »

 

4) Les dieux, demi-dieux et autres personnages étaient les mêmes chez les grec et les romains, mais ils s’appelaient différemment. Prenons pour exemple la déesse de l’amour et de la fécondité : elle s’appelait « Aphrodite » chez les grecs et« Vénus »chez les romains.

 

Ceci étant exposé, vous allez pouvoir suivre pas à pas la véritable histoire de ces temps fabuleux !

 

 

Vous pouvez retrouver chaque lundi, depuis le 17 août 2009, un billet sur le sujet !

 


Si la mythologie est votre talon d’Achille en société, n’hésitez pas :suivez mes cours et vous deviendrez aussi brillant que le roi Midas qui changeait tout ce qu’il touchait en or et se grattait souvent les choses !

 


Aujourd’hui :

 

 

 

Image du net : Pluton et Cerbère

 

 

 

 

PLUTON  

 

 

 

Pluton, fils de Saturne et de Rhéa, frère de Zeus, régnait sur le monde souterrain (l’enfer en quelque sorte) où se trouvait son royaume.

 

Il était le gardien des morts (des fois qu’ils auraient voulu se barrer !) et il était aidé par le célèbre Cerbère, son chien à trois têtes, dont on ne sait toujours pas s’il avait trois queues et s’il les remuait en même temps quand il était content.

 

Cerbère, Léonard de son vrai nom, chantait fort bien à trois voix ! Je vous dis cela juste pour le plaisir !

 

 

 

Les morts revivaient (si ! c’est écrit !) mais d’une vie plus terne (si terne qu’ils s’y noyaient dedans) dans la plaine des Asphodèles (actuelle Algérie ?)

 

C’est d’ailleurs de là que vient l’expression : « c’est un as Faudel ! » … si ! Vous retrouverez certainement cela en épluchant les accords d'Evian, les accords les plus détestés par Borloo !

 

 

 

Les plus chanceux (les favoris des dieux) accédaient aux Champs Elysées. Notre Nicolas a du donc être en cheville avec Pluton pour accéder à l’Elysée, sorte de paradis évanescent sans Vanessa mais avec d‘abord Cécilia et ensuite Carla … quoique, avec Vanessa, on ne sait pas : il parait que le petit Nico est un chaud du bigoudi … si ! Sera-t-il toujours sous la protection de Pluton pour l’échéance à venir : personne ne le sait.

 

 

 

Je ne peux passer sous silence aussi, le surnom de Claude Guéant : Cerbère, le gardien de l’Elysée. On ne sait toujours pas s’il possède trois queues et s’il les agite en même temps quand Nicolas les lui carresse ? Quand je dis Nicolas, il se peut aussi que se soit Carla vu qu’elle n’est pas la dernière à réagir quand elle se frotte à ce genre de truc là.

 

 

 

Pluton était un type plutôt (non …  pas le chien qui était Cerbère, vous allez suivre à la fin !) renfrogné et vu le royaume où il régnait, aucune femme ne le voulait comme époux bien qu’il n’eut point de puce. Il décida donc d’enlever Proserpine dont il aimait bien la fin du nom … un peu ma cousine !

 

 

Pluton enlevant Proserpine

 

Ils ne furent pas (surtout elle) très heureux et n’eurent pas d’enfant.

 

 

 

Je suis désolé pour cette triste fin, mais c’est la stricte vérité … mon cousin !

 

 

 

Voila ce que vous devez savoir de Pluton pour ne pas passer pour des débiles profonds en discutant avec des collègues devant la machine à café !

 

 

 

Vous remarquerez aussi (comme Félicie) et parce que je vous mets le doigt dessus, que je traite de Pluton en Mars, ce qui est un signe alors que certains affirment que le Rotpier est souvent dans la Lune et qu’il n’a pas toujours les deux pieds sur Terre !

 

 

 

 

A la semaine prochaine pour la suite ... si vous le voulez bien !

 

 Rotpier ........ à qui il ne reste qu'un tout petit rien de jeunesse !

 

 

 

 

 

Lire la suite
1 2 3 > >>