Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Rébus : le petit arrêt rébus de … Rotpier !

30 Avril 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ? … Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones ! 



Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

C'est une pensée un peu cullotée de Rotpier !

2ème ligne, 1ère image: celui-ci est de montagne ! .... 2ème image: en direct: "U" .... 3ème image: en direct, le poisson est une " lotte " !

2ème ligne, 1ère image: le marin est en haut du " - - - " ... comme Alexandre !

 

Réponse :

      Quand la femme porte la culotte même à poil elle la porte encore !

Et pis c'est tout !

Rotpier ...  c'est le rébus d'en dessous!   

 

Ça, c’est juste la signature !

 


Lire la suite

Pour la Saint Robert ... Pierre Perret : "Blanche" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

30 Avril 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime

 
Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
Pour la Sein Robert :
Pierre Perret :
 « Blanche »
Blanche,
Voici exactement voici messieurs mesdames
Comment l'amour creva mon horizon sans joie
Elle s'appelait Blanche et c'était une flamme
Mais oserai-je un jour chanter ce refrain-là
En entrant dans le lit je l'ai sentie nerveuse
Sur le drap de couleur sa chair devint rosée
Sa peau me criait vient et sa bouche fiévreuse
Murmurait pas encore refusant mes baisers

Blanche oh ma Blanche
Sauvage au rouge coeur
La courbe de tes hanches
Je m'en souviens par coeur

Blanche était un volcan c'était plus qu'une flamme
Un brasier que nul homme n'avait pu allumer
Moi j'ignorais ses dons je ne sais rien des femmes
Et je n'ai su qu'après que j'étais le premier
Que ma plume aille droit s'il faut que je l'écrive
Tandis que ses seins ronds échappaient à mes mains
Que ses cuisses fuyaient comme deux truites vives
Moi fou déconcerté je n'y comprenais rien

Blanche oh ma Blanche
Ton regard suppliant
D'animal pris au piège
Je le revois souvent

Je me suis fait pêcheur pour attraper ces truites
Je me suis fait sculpteur pour mouler ses seins blancs
J'ai dû lutter des heures avec cette petite
Furie qui aiguisait sur moi ses jeunes dents
J'ai chevauché ainsi ma plus belle pouliche
Alors que je traînais mon ennui dans Paris
Je cherche en vain depuis cette orchidée de riche
Qui dans ma pauvre chambre un beau soir a fleuri

Blanche oh ma Blanche
Sauvage au rouge coeur
Le piment de tes lèvres
Est resté en mon coeur 
 
 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

Poésie, le poème du jour "en rideau"

29 Avril 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour

 

Mieux vaut être en panne d'inspiration

que de respiration: c'est moins définitif !
Zoro
Photo de Jean-François Simon

En rideau,

 

Oh !

Eau,

eau de haut,

eau d’en haut

écran d’eau.

 

Dos à dos,

muraille et rideau d’eau

lignes tirées au cordeau.

 

… V’ la qu’ ma muse s’en bat l’ dos !

et qu’ j’ai l’air d’un lourdaud !

 

Sur ces vers tout crados

je m’enfuis, sac à dos,

plus plié que Casimodo,

plus nigaud qu’un bardot

un peu moins que Bardot

mais bon …

ce n’est pas un cadeau !

 

Oh ! Oh !

Faut qu’ je prenne un pseudo

moi !

heu … signé … Zorro !

 

 

      

 

                       Zorro

 

 

 

 

 

Déjà publié !

 

 

 



 

Lire la suite

Poésie, le poème marrant du jour: "Chat va bien … hein !" de ... Rotpier !

28 Avril 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour

 

 

 

                                                                   Photo de Jean-François Simon

 

 

Chat va bien … hein !

 

 

 

Oh ! Eh ! Ça va … hein !

 

J’ai très bien entendu les :

 

 

 

 « Regarde cet empoté ! »

 

« Marrant ce chat-pot ! »

 

« Chat alors ! Un chat sur le pot ! »

 

«- Il dépare la coupelle :

 

je trouve ce chat peu rond !

 

Tu crois que son cou pèle ?

 

- J’ sais pas … j’aime pas les chats pelés !

 

… les chats laids non plus 

 

… les chats lents pas plus 

 

… les chats peu liés

 

… les chats rançon

 

… les chats virés !

 

Pas plus les chats bi-choux

 

… du Poitou ! »

 

 

 

Oh ! ça va bien, hein !

 

Lâchez-moi les coussins !

 

Ou alors, ma patte de velours

 

vous allez la goûter,

 

toutes griffes déployées

 

… en plein dans le nez !

 

Je sais, parfois, me faire chat-teigne !

 

Et je distribue des marrons et des beignes !

 

 

 

Je suis un chat de garde !

 

Et, prenez bien garde :

 

je pourrais aussi me moquer

 

… dans le genre :

 

« Vous avez une démarche très … chaloupée !

 

… vous ne seriez pas un peu de la jaquette ?

 

Un peu tapette?

 

… Sans souris … c’est sûr !

 

 

 

Ah ! Ah ! C’est dur, hein les blaireaux ?

 

 Chat vous la coupe

 

un chat qui se poile sur votre dos !

 

Fini de faire les zozos !

 

Là, c’est moi qui rit !

 

Et … c’est vache un chat qui rit !

 

 

 

Voilà !

 

Bien charrié, bien servi !

 

Non mais !

 

 

 

Chat se termine comme chat !!!

 

Et pis ch’est tout !

 

 

 

Chalut … fin du chat pitre !

 

 

 

 

 

                                              Rotpier

 

Image du net !

 

 

Déja publié, mais repris !

 

 

 

Lire la suite

Déclaration universelle des droits de l'homme" et "Indignez-vous" de Stéphane Hessel : une invitation à la lecture ou àla relecture par ... Pierre !

27 Avril 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Pensées

 

Invitation à la lecture ou à la relecture !

 

Après avoir relu le petit livret « Indignez-vous » de Stéphane Hessel dont je vous recommande chaudement la lecture ou la relecture, je me suis repenché sur la lecture de la « Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ».

En la relisant, on s’aperçoit avec consternation que beaucoup de pays l’appliquent peu ou prou et certains pas du tout ou alors en façade !

Même dans les grandes démocraties ce n’est pas gagné d’avance, il n’y a qu’à regarder vers les USA : ils viennent seulement de mettre en place une ébauche de Sécurité Sociale pour les plus pauvres et le président, Barak Obama, a eu toutes les peines pour y arriver !

La France est plutôt bien placée vis-à-vis de la D.U.D.H et devrait le rester pour peu que les sirènes populistes du FN et de la dérive droitière d’une partie de l’UMP, avec le Président de la République en tête, ne viennent y porter gravement atteinte.

 

Je vous joins une copie de la D.U.D.H et vous donne le lien pour le site de l’ONU : http://www.un.org/fr/documents/udhr/history.shtml

 

Bonne lecture et bonne méditation !

 Pierre

Déclaration universelle des droits de l'homme 

 

Préambule

 

Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.

 

Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l'homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanité et que l'avènement d'un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l'homme.

 

Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression.

 

Considérant qu'il est essentiel d'encourager le développement de relations amicales entre nations.

 

Considérant que dans la Charte les peuples des Nations Unies ont proclamé à nouveau leur foi dans les droits fondamentaux de l'homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine, dans l'égalité des droits des hommes et des femmes, et qu'ils se sont déclarés résolus à favoriser le progrès social et à instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande.

 

Considérant que les Etats Membres se sont engagés à assurer, en coopération avec l'Organisation des Nations Unies, le respect universel et effectif des droits de l'homme et des libertés fondamentales.

 

Considérant qu'une conception commune de ces droits et libertés est de la plus haute importance pour remplir pleinement cet engagement.

 

L'Assemblée Générale proclame la présente Déclaration universelle des droits de l'homme comme l'idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations afin que tous les individus et tous les organes de la société, ayant cette Déclaration constamment à l'esprit, s'efforcent, par l'enseignement et l'éducation, de développer le respect de ces droits et libertés et d'en assurer, par des mesures progressives d'ordre national et international, la reconnaissance et l'application universelles et effectives, tant parmi les populations des Etats Membres eux-mêmes que parmi celles des territoires placés sous leur juridiction.

 

Article premier

 

Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

 

Article 2

 

1.Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation. 
2.De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.

 

Article 3

 

Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

 

Article 4

 

Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.

 

Article 5

 

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

 

Article 6

 

Chacun a le droit à la reconnaissance en tous lieux de sa personnalité juridique.

 

Article 7

 

Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration et contre toute provocation à une telle discrimination.

 

Article 8

 

Toute personne a droit à un recours effectif devant les juridictions nationales compétentes contre les actes violant les droits fondamentaux qui lui sont reconnus par la constitution ou par la loi.

 

Article 9

 

Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé.

 

Article 10

 

Toute personne a droit, en pleine égalité, à ce que sa cause soit entendue équitablement et publiquement par un tribunal indépendant et impartial, qui décidera, soit de ses droits et obligations, soit du bien-fondé de toute accusation en matière pénale dirigée contre elle.

 

Article 11

 

1. Toute personne accusée d'un acte délictueux est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d'un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées. 
2. Nul ne sera condamné pour des actions ou omissions qui, au moment où elles ont été commises, ne constituaient pas un acte délictueux d'après le droit national ou international. De même, il ne sera infligé aucune peine plus forte que celle qui était applicable au moment où l'acte délictueux a été commis.

 

Article 12

 

Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.

 

Article 13

 

1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un Etat. 
2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays.

 

Article 14

 

1. Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l'asile en d'autres pays. 
2. Ce droit ne peut être invoqué dans le cas de poursuites réellement fondées sur un crime de droit commun ou sur des agissements contraires aux buts et aux principes des Nations Unies.

 

Article 15

 

1. Tout individu a droit à une nationalité. 
2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa nationalité, ni du droit de changer de nationalité.

 

Article 16

 

1. A partir de l'âge nubile, l'homme et la femme, sans aucune restriction quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de fonder une famille. Ils ont des droits égaux au regard du mariage, durant le mariage et lors de sa dissolution. 
2. Le mariage ne peut être conclu qu'avec le libre et plein consentement des futurs époux. 
3. La famille est l'élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l'Etat.

 

Article 17

 

1. Toute personne, aussi bien seule qu'en collectivité, a droit à la propriété.
2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa propriété.

 

Article 18

 

Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites.

 

Article 19

 

Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

 

Article 20

 

1. Toute personne a droit à la liberté de réunion et d'association pacifiques. 
2. Nul ne peut être obligé de faire partie d'une association.

 

Article 21

 

1. Toute personne a le droit de prendre part à la direction des affaires publiques de son pays, soit directement, soit par l'intermédiaire de représentants librement choisis. 
2. Toute personne a droit à accéder, dans des conditions d'égalité, aux fonctions publiques de son pays.
3. La volonté du peuple est le fondement de l'autorité des pouvoirs publics ; cette volonté doit s'exprimer par des élections honnêtes qui doivent avoir lieu périodiquement, au suffrage universel égal et au vote secret ou suivant une procédure équivalente assurant la liberté du vote.

 

Article 22

 

Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale ; elle est fondée à obtenir la satisfaction des droits économiques, sociaux et culturels indispensables à sa dignité et au libre développement de sa personnalité, grâce à l'effort national et à la coopération internationale, compte tenu de l'organisation et des ressources de chaque pays.

 

Article 23

 

1. Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage. 
2. Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal. 
3. Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu'à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s'il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale. 
4. Toute personne a le droit de fonder avec d'autres des syndicats et de s'affilier à des syndicats pour la défense de ses intérêts.

 

Article 24

 

Toute personne a droit au repos et aux loisirs et notamment à une limitation raisonnable de la durée du travail et à des congés payés périodiques.

 

Article 25

 

1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté. 
2. La maternité et l'enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu'ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale.

 

Article 26

 

1. Toute personne a droit à l'éducation. L'éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l'enseignement élémentaire et fondamental. L'enseignement élémentaire est obligatoire. L'enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l'accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite. 
2. L'éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l'amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. 
3. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants.

 

Article 27

 

1. Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent. 
2. Chacun a droit à la protection des intérêts moraux et matériels découlant de toute production scientifique, littéraire ou artistique dont il est l'auteur.

 

Article 28

 

Toute personne a droit à ce que règne, sur le plan social et sur le plan international, un ordre tel que les droits et libertés énoncés dans la présente Déclaration puissent y trouver plein effet.

 

Article 29

 

1. L'individu a des devoirs envers la communauté dans laquelle seule le libre et plein développement de sa personnalité est possible. 
2. Dans l'exercice de ses droits et dans la jouissance de ses libertés, chacun n'est soumis qu'aux limitations établies par la loi exclusivement en vue d'assurer la reconnaissance et le respect des droits et libertés d'autrui et afin de satisfaire aux justes exigences de la morale, de l'ordre public et du bien-être général dans une société démocratique. 
3. Ces droits et libertés ne pourront, en aucun cas, s'exercer contrairement aux buts et aux principes des Nations Unies.

 

Article 30

 

Aucune disposition de la présente Déclaration ne peut être interprétée comme impliquant pour un Etat, un groupement ou un individu un droit quelconque de se livrer à une activité ou d'accomplir un acte visant à la destruction des droits et libertés qui y sont énoncés.

 

Lire la suite

Poésie, le poème du jour "Au clair de la lune" ou "Encore plus con que la lune," ... un poème de ... Rotpier

26 Avril 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour

 

 

Ce devoir de pédagogie me semblait important.

 

Il fallait qu’il soit fait

 

et je m’y suis attelé en faisant de mon mieux.

 

 

 

Rotpier

 

 

 

 

Préambule versifié destiné aux

enfants … surtout aux petits garçons !

 

 

Chers enfants - surtout les garçons ! -

 

méfiez-vous des niaises histoires,

 

des contes ou bien des chansons

 

aux contrevérités notoires !

 

 

 

Voila l’histoire sans chichi

 

de Pierrot et de Colombine

 

pour que vous soyez affranchis

 

des non-dits de bien des comptines !

 

 

 

On cherche à vous bourrez le mou

 

à grands coup de mièvres paroles,

 

grattez un peu et en dessous :

 

tout n’est que chaudes gaudrioles !

 

 

 

Voici ce qu’il faut retenir

 

pour éviter les impostures,

 

pour pouvoir un jour en finir

 

des féminines dictatures !

 

 

Fable tirée de l’histoire

 

de Pierrot et de Colombine …

 

 



 

Au clair de la lune,

 

ou

 

Encore plus con que la lune,

 

 

 

   

Pierrot adorait Colombine

 

mais la nuit il faisait son pain,

 

le jour elle était aux bassines :

 

ils ne se croisaient qu’en chemin !

 

 

 

Comme elle rêvait la coquine,

 

sous l’édredon, de gros câlins,

 

il fut roulé dans la farine

 

dès qu’elle aperçut Arlequin !

 

 

 

Grande montée d’adrénaline

 

quand il lui fit du baratin,

 

Pierrot pleura mais la gredine

 

finit au lit du cabotin !

 

 

 

Dans sa roulotte sans cuisine

 

il l’emmena un beau matin,

 

bien au-delà de la colline

 

vers un pays des plus lointains.

 

 

 

Mais l’inconstance féminine

 

se concrétisa en chemin :

 

devant le froid et la famine

 

elle regretta le pétrin !

 

 

 

Une lettre et la gourgandine

 

rejoignit son ancien voisin,

 

s’extasiant devant la vitrine

 

tout en jouant du popotin !

 

 

 

Pierrot marcha dans la combine,

 

il la prit en seconde main

 

et ajouta l’action crétine

 

d’ouvrir la porte à Arlequin !

 

 

 

Ménage à trois ? Là, la comptine

 

n’en fait pas mention clairement.

 

Une dérive libertine ?

 

Domaine du possiblement !

 

 

 

                    Moralité :

 

 

 

Boulanger ou mécanicien,

 

boucher ou pêcheur de sardines,

 

l’homme n’est souvent qu’un pantin :

 

femme le sait et l’enfarine !

 

 

 

Elle a l’art de mettre en avant

 

de façon nette et assassine

 

et le derrière et le devant

 

de sa dotation féminine !

 

 

 

Lui plus bête qu’un moinillon

 

et cela depuis l’origine,

 

se fait piéger comme un couillon

 

par les appâts de la frangine !

 

 

 

Un simple mouvement de cils

 

et il croit à bonne fortune

 

… y compris un premier avril :

 

encore plus con que la lune !

 

 

 

                         Rotpier

 

 

 

     

 

 

 

 



 

 

Lire la suite

Narcisse : La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

25 Avril 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #La mythologie selon Rotpier

 

 

La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

 

 



Notons, comme disait Amélie,

que la Créte se trouve en bas et non en haut !

J'ai relevé cela: cocorico !

 

Préambule important dont tout lecteur nouveau doit bien s’imprégner pour appréhender correctement la suite.

 

1) La mythologie gréco-romaine n’a rien à voir avec des salades débitées par Juliette : je l’affirme !

2) Je vous fiche mon billet (d’ailleurs, il y en aura plusieurs et j’espère que vous n’allez pas vous en liasser !) qu’après m’avoir lu, vous serez bien plus à l’aise dans les soirées où vous aborderez les fabuleuses facettes de cette épique époque avec vos amis !

3) Les explications que je donne ici sont de sources sûres : mon lointain ancêtre étant Achille. Achille était un bel héros (Deravel était son père) et les filles, très amoureuses de lui, lui demandaient toujours : « t’as long Achille ? » et lui, répondait immanquablement en se grattant le pied : « vérifie toi-même ! »

 

4) Les dieux, demi-dieux et autres personnages étaient les mêmes chez les grec et les romains, mais ils s’appelaient différemment. Prenons pour exemple la déesse de l’amour et de la fécondité : elle s’appelait « Aphrodite » chez les grecs et« Vénus »chez les romains.

 

Ceci étant exposé, vous allez pouvoir suivre pas à pas la véritable histoire de ces temps fabuleux !

 

 

Vous pouvez retrouver chaque lundi, depuis le 17 août 2009, un billet sur le sujet !

 


Si la mythologie est votre talon d’Achille en société, n’hésitez pas :suivez mes cours et vous deviendrez aussi brillant que le roi Midas qui changeait tout ce qu’il touchait en or et se grattait souvent les choses !

 


Aujourd’hui :

 

Narcisse

 

Narcisse était de Thespies ( XII ) en Béotie; il était le fils de Liriopé, la Nymphe bleue, mère des Stroumpfs  que le dieu-Fleuve Céphise ( et ses filles) avait, un jour, violée ( d’où la tronche des Stroumpfs ! )

 

Selon Nonnos à son chien-chien, ses parents furent Endymion et Séléné ( le divin enfant qui n’était d’ailleurs que le second ! ) Le devin Tirésias annonça à Liriopé:

" Narcisse vivra très vieux à condition qu'il ne se voit jamais."  Narcisse fut l'objet de l'ardente passion de très nombreux jeunes gens et nymphes. Mais il restait insensible à leur amour, n’aimant que lui et Martine Aubry la mère des 35 beurs ou quelque chose comme cela : j’avoue là, que je ne suis certain de rien !

 

Parmi ses amoureuses se trouvait la Nymphe Echo (Logie, la maîtresse de Cohn-Bendi , dit Dany le rouge, qui a aussi fricoté avec Liriopé, la Nymphe bleue et qui ont eu un fils violet surnommé, « le Duc »)  qu'il repoussa brutalement. Elle passa le restant de sa vie dans des vallons et dans des châteaux, se laissant dépérir, au point que seule sa voix subsista et qui répétait le dernier mot d'une phrase.

Un autre jour, Narcisse envoya, en présent, une épée à Ameinias, le plus fidèle de ses soupirants qui se tua devant sa porte, faisant appel aux Dieux pour venger sa mort.

 

Artémis ( Diane, je le rappelle pour ceux qui ne suivent pas trop bien ! ) l'entendit. En Thespies 3,14116 elle lui fit voir son reflet dans l'eau claire d'une source, et il tomba amoureux de sa propre image reflétée dans l'eau. Devant cette passion désespérée il préféra se suicider, contrairement à certains hommes politiques qui aiment leur image en se regardant dans la glace le matin en se rasant !

Selon une autre légende, il avait une sœur qui lui ressemblait beaucoup et dont il tomba éperdument amoureux; quand la jeune fille mourut, il se rendit tous les jours près d'une source pour y retrouver son image en se mirant dans l'eau limpide.

Echo, bien qu'elle n'eût pas pardonné à Narcisse, souffrait avec lui ; elle répéta, en écho à sa voix : "Hélas ! Hélas ! "  comme il se plongeait un poignard dans la poitrine. Son sang s'écoula dans la terre et ainsi naquit un narcisse blanc à corolle rouge dont Delbard revendique la paternité, ce qui est proprement scandaleux !

Comme nous sommes le lundi de Pâques : je vous en offre un bouquet !

 

Images du net !

 

 

A la semaine prochaine pour la suite ... si vous le voulez bien !

 Rotpier ........ à qui il ne reste qu'un tout petit rien de jeunesse comme disait Lucien !



 

 

Lire la suite

Rébus : Réponse pour le rébus de … Rotpier

25 Avril 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 Réponse pour le rébus :

 Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

 

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

Et pis c’est tout !

 

Rotpier  

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus de … Rotpier !

24 Avril 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ? … Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

 

 

 Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

 

C’est une connerie assez tordue et à double sens : il est malin comme un singe le Rotpier !

C'est, en quelque sorte, à double détente comme disait mon oncle qui n'était pas tante du tout !

 

Il y a d'abord une affirmation et ensuite une interrogation! 

Elle est, il est vrai, un peu raide celle-là et aurait bien plu au bon vieux Georges qui pensait souvent à Fernande !

Remarque : Mieux vaut être poulet qu’anar … hein mes petits canards ! Surtout quand le barbare rit !

Vous suis-je d’un haut ou d’un bas secours ?

Bon, je n’en jette plus : vous avez assez de grain à moudre pour le pas passer pour des dindons du Père Dodu ou des … cloches pascales !



 

3ème ligne, dernière image: boisson favorite des anglais !

4ème ligne, 2ème image: ce n'est pas un homme ! ... 3ème image: vue intérieure d'un "- - - -" de golf ! ... Dernière image: "- - - - -" à tout faire !

5ème ligne, 2ème image: c'est un "- - - -" mec ! Avant dernière image: la moitié de Coco comme d'hab !

 

Et pis c'est tout: je vous ai assez aidé avant !

 

Bon dimanche Pascal ... et aux autres aussi ... si !

Réponse :

 

 

 Au début du siècle passé certaines femmes trouvaient Bonnot beau ! A cause de sa bande légendaire ?

 

 

Petit amusement avec « Bonnot beau » ( les singes bonobos à l’honneur la semaine passée !)

Bande … à Bonnot ou autre type de bande !

Bref, que du sérieux de la part du Rotpier !

 

 

 

Ça, c’est juste la signature !


 

Lire la suite

Jean Ferrat : "Ma France" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

23 Avril 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime

 
 
Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
Jean Ferrat !
 « Un air de liberté »

 
 
Un air de liberté

Les guerres du mensonge les guerres coloniales
C'est vous et vos pareils qui en êtes tuteurs
Quand vous les approuviez à longueur de journal
Votre plume signait trente années de malheur

La terre n'aime pas le sang ni les ordures
Agrippa d'Aubigné le disait en son temps
Votre cause déjà sentait la pourriture
Et c'est ce fumet-là que vous trouvez plaisant

Ah monsieur d'Ormesson
Vous osez déclarer
Qu'un air de liberté
Flottait sur Saïgon
Avant que cette ville s'appelle Ville Ho-Chi-Minh

Allongés sur les rails nous arrêtions les trains
Pour vous et vos pareils nous étions la vermine
Sur qui vos policiers pouvaient taper sans frein
Mais les rues résonnaient de paix en Indochine

Nous disions que la guerre était perdue d'avance
Et cent mille Français allaient mourir en vain
Contre un peuple luttant pour son indépendance
Oui vous avez un peu de ce sang sur les mains

Ah monsieur d'Ormesson
Vous osez déclarer
Qu'un air de liberté
Flottait sur Saïgon
Avant que cette ville s'appelle Ville Ho-Chi-Minh

Après trente ans de feu de souffrance et de larmes
Des millions d'hectares de terre défoliés
Un génocide vain perpétré au Viêt-Nam
Quand le canon se tait vous vous continuez

Mais regardez-vous donc un matin dans la glace
Patron du Figaro songez à Beaumarchais
Il saute de sa tombe en faisant la grimace
Les maîtres ont encore une âme de valet
 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite
1 2 3 4 > >>