Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Stéphane Hessel n’est plus et je vous invite à … un billet de Pierre

28 Février 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Pensées

 

 

Stéphane Hessel n’est plus et un très grand homme est parti.

 

Saluons-le comme il le mérite.

 

Invitation à la lecture ou à la
relecture !

 

 

 

 

 

Après avoir relu son petit livret « Indignez-vous » dont je vous recommande chaudement la lecture ou la relecture, je me suis repenché sur la lecture de la « Déclaration Universelle des Droits de l’Homme » pour laquelle il a œuvré à la rédaction.

En la relisant, on s’aperçoit avec consternation que beaucoup de pays l’appliquent avec une très grande élasticité.

Même dans les grandes démocraties … juste un regard sur les USA : ils viennent seulement de mettre en place une ébauche de Sécurité Sociale pour les plus pauvres et le président, Barak Obama, a eu toutes les peines pour y arriver !

La France est plutôt bien placée vis-à-vis de la D.U.D.H et devrait le rester pour peu que les sirènes populistes du FN et de la dérive droitière d’une partie de l’UMP ne viennent y porter gravement atteinte.

 

Pierre Dupuis

 

 

 

Je vous joins une copie de la D.U.D.H et vous donne le lien pour le site de l’ONU : http://www.un.org/fr/documents/udhr/history.shtml

 

 

Bonne lecture et bonne méditation !

 

Pierre

 

Déclaration universelle des droits de l'homme

 

Préambule

 

Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.

 

Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l'homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanité et que l'avènement d'un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l'homme.

 

Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression.

 

Considérant qu'il est essentiel d'encourager le développement de relations amicales entre nations.

 

Considérant que dans la Charte les peuples des Nations Unies ont proclamé à nouveau leur foi dans les droits fondamentaux de l'homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine, dans l'égalité des droits des hommes et des femmes, et qu'ils se sont déclarés résolus à favoriser le progrès social et à instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande.

 

Considérant que les Etats Membres se sont engagés à assurer, en coopération avec l'Organisation des Nations Unies, le respect universel et effectif des droits de l'homme et des libertés fondamentales.

 

Considérant qu'une conception commune de ces droits et libertés est de la plus haute importance pour remplir pleinement cet engagement.

 

L'Assemblée Générale proclame la présente Déclaration universelle des droits de l'homme comme l'idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations afin que tous les individus et tous les organes de la société, ayant cette Déclaration constamment à l'esprit, s'efforcent, par l'enseignement et l'éducation, de développer le respect de ces droits et libertés et d'en assurer, par des mesures progressives d'ordre national et international, la reconnaissance et l'application universelles et effectives, tant parmi les populations des Etats Membres eux-mêmes que parmi celles des territoires placés sous leur juridiction.

 

Article premier

 

Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

 

Article 2

 

1.Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.
2.De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.

 

Article 3

 

Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

 

Article 4

 

Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.

 

Article 5

 

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

 

Article 6

 

Chacun a le droit à la reconnaissance en tous lieux de sa personnalité juridique.

 

Article 7

 

Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration et contre toute provocation à une telle discrimination.

 

Article 8

 

Toute personne a droit à un recours effectif devant les juridictions nationales compétentes contre les actes violant les droits fondamentaux qui lui sont reconnus par la constitution ou par la loi.

 

Article 9

 

Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé.

 

Article 10

 

Toute personne a droit, en pleine égalité, à ce que sa cause soit entendue équitablement et publiquement par un tribunal indépendant et impartial, qui décidera, soit de ses droits et obligations, soit du bien-fondé de toute accusation en matière pénale dirigée contre elle.

 

Article 11

 

1. Toute personne accusée d'un acte délictueux est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d'un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées.
2. Nul ne sera condamné pour des actions ou omissions qui, au moment où elles ont été commises, ne constituaient pas un acte délictueux d'après le droit national ou international. De même, il ne sera infligé aucune peine plus forte que celle qui était applicable au moment où l'acte délictueux a été commis.

 

Article 12

 

Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.

 

Article 13

 

1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un Etat.
2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays.

 

Article 14

 

1. Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l'asile en d'autres pays.
2. Ce droit ne peut être invoqué dans le cas de poursuites réellement fondées sur un crime de droit commun ou sur des agissements contraires aux buts et aux principes des Nations Unies.

 

Article 15

 

1. Tout individu a droit à une nationalité.
2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa nationalité, ni du droit de changer de nationalité.

 

Article 16

 

1. A partir de l'âge nubile, l'homme et la femme, sans aucune restriction quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de fonder une famille. Ils ont des droits égaux au regard du mariage, durant le mariage et lors de sa dissolution.
2. Le mariage ne peut être conclu qu'avec le libre et plein consentement des futurs époux.
3. La famille est l'élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l'Etat.

 

Article 17

 

1. Toute personne, aussi bien seule qu'en collectivité, a droit à la propriété.
2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa propriété.

 

Article 18

 

Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites.

 

Article 19

 

Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

 

Article 20

 

1. Toute personne a droit à la liberté de réunion et d'association pacifiques.
2. Nul ne peut être obligé de faire partie d'une association.

 

Article 21

 

1. Toute personne a le droit de prendre part à la direction des affaires publiques de son pays, soit directement, soit par l'intermédiaire de représentants librement choisis.
2. Toute personne a droit à accéder, dans des conditions d'égalité, aux fonctions publiques de son pays.
3. La volonté du peuple est le fondement de l'autorité des pouvoirs publics ; cette volonté doit s'exprimer par des élections honnêtes qui doivent avoir lieu périodiquement, au suffrage universel égal et au vote secret ou suivant une procédure équivalente assurant la liberté du vote.

 

Article 22

 

Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale ; elle est fondée à obtenir la satisfaction des droits économiques, sociaux et culturels indispensables à sa dignité et au libre développement de sa personnalité, grâce à l'effort national et à la coopération internationale, compte tenu de l'organisation et des ressources de chaque pays.

 

Article 23

 

1. Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.
2. Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal.
3. Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu'à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s'il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale.
4. Toute personne a le droit de fonder avec d'autres des syndicats et de s'affilier à des syndicats pour la défense de ses intérêts.

 

Article 24

 

Toute personne a droit au repos et aux loisirs et notamment à une limitation raisonnable de la durée du travail et à des congés payés périodiques.

 

Article 25

 

1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.
2. La maternité et l'enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu'ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale.

 

Article 26

 

1. Toute personne a droit à l'éducation. L'éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l'enseignement élémentaire et fondamental. L'enseignement élémentaire est obligatoire. L'enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l'accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite.
2. L'éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l'amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix.
3. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants.

 

Article 27

 

1. Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent.
2. Chacun a droit à la protection des intérêts moraux et matériels découlant de toute production scientifique, littéraire ou artistique dont il est l'auteur.

 

Article 28

 

Toute personne a droit à ce que règne, sur le plan social et sur le plan international, un ordre tel que les droits et libertés énoncés dans la présente Déclaration puissent y trouver plein effet.

 

Article 29

 

1. L'individu a des devoirs envers la communauté dans laquelle seule le libre et plein développement de sa personnalité est possible.
2. Dans l'exercice de ses droits et dans la jouissance de ses libertés, chacun n'est soumis qu'aux limitations établies par la loi exclusivement en vue d'assurer la reconnaissance et le respect des droits et libertés d'autrui et afin de satisfaire aux justes exigences de la morale, de l'ordre public et du bien-être général dans une société démocratique.
3. Ces droits et libertés ne pourront, en aucun cas, s'exercer contrairement aux buts et aux principes des Nations Unies.

 

Article 30

 

Aucune disposition de la présente Déclaration ne peut être interprétée comme impliquant pour un Etat, un groupement ou un individu un droit quelconque de se livrer à une activité ou d'accomplir un acte visant à la destruction des droits et libertés qui y sont énoncés.

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

A mes frères d'armes ... "Les arènes" : un poème de Pierre

26 Février 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

Il est des lieux où, pour certains, le combat est quotidien.

Je sais ces lieux pour les avoir très longtemps fréquentés et avoir vu quelques collègues à genoux.

A mes soeurs et frères d'armes,

 

Pierre

 

 

 

Photo-montage de Pierre

 

 

 

 

Les arènes,

 

Pénétrer dans l'enclos, la peur à fleur de sable,

Mais savoir le public attentif à l'effort,

Procure au combattant le plus grand réconfort;

Pour affronter la bête: un « plus » indispensable.

.

 

Je connais une arène où l'habit de lumière

N'est fait que des reflets des lampes au néon;

Où le torero, seul, pénètre à reculons:

L'animal est retors, qu'en penses-tu mon frère ?

.

 

On entre dans l'enclos, la peur à fleur de table.

Délaissé du public - absent du corps à corps -

Indifférent au mieux parfois nous donnant tord,

On gère, au jour le jour, un équilibre instable!

;

 

Car il y a huis clos pour ces combats farouches;

Les yeux multipliés sont toujours à l'affût

D'un faux pas, d'une erreur, danger souvent diffus:

On pense à la victoire et puis le coup fait mouche !

.

 

Pas de mal apparent, mais en dedans ça saigne !

N'attends pas de remords, l'adversaire est sans coeur !

Observe bien les yeux, vois ce regard moqueur !

On en connaît l'éclat ... pour peu que l'on enseigne !

 

.

 

S'il n'est pas de bon ton, que d'étaler les choses,

S'il faut savoir cacher certaines vérités,

Minimiser des faits qui peuvent irriter,

Ce n'est pas mon credo: tant pis si j'indispose!

.

 

Certains vont s'écrier « oust! à la Verrière !*

Avant tout: l'enfermer ! C'est un fou dangereux ! »

Tout est bien plus facile en se bouchant les yeux:

Vous savez ce discours, ô toreros, mes frères !

.

 

Mais quand viendra le jour où, las des pirouettes,

Le dernier combattant, le front sur le genou,

Implorera le ciel pour un ultime coup,

Les gens s'étonneront des arènes muettes !

.

 

Il régnera dès lors au plus profond des plaines

Un silence absolu, comme un brouillard malsain,

Uniquement troublé par le terrible essaim

Des dictateurs portés par l'ignorance humaine !

.

 

La violence alors sera de nouveau reine.

On verra la bêtise envahir les pays,

Et d'en haut, nous dirons aux peuples ébahis:

« Vous nous aviez laissés ... si seuls dans les arènes ! »

 

 

                                                                 

                                                                                 Pierre Dupuis

 

 

   

 

 

* Maison de repos pour les enseignants

qui craquent mentalement

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Vive le salon de l'agriculture ! Vive les moutons ! Le tout vu par ... Rotpier

25 Février 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour

 

Spécial salon de l'agriculture !

.

Si vous en rencontrez un troupeau pendand vos vacances,

réflèchissez bien avant de les apostropher !
 
.
Photo pour Chasser les moutons
Photo de Jean-François Simon
 
 
l

Chasser les moutons ? Point n’urge !

ou

Y a comme un petit goût de bouchon ovin !

.

 

- Au large les moutons !

Vous allez dégager

ou je joue du bâton !

Où il est le berger ?

 

- Je suis là mon p’tit gars !

tu voulais me parler ?

- Heu … moi, je disais ça

… juste pour rigoler.

 

Heu … vous êtes bien grand

et plutôt baraqué !

- Ça aide, c’est flagrant

pour mater les roquets !

 

Ton problème, c’est quoi ?

Expose exactement !

- C’est à dire que moi …

heu …je suis carrément …

 

- Carrément quoi ? bloqué ?

Ton problème, c’est ça ?

Je vais pas te croquer,

allez, cause mon gars !

 

- Heu … ben … tous comptes faits

… c’est très intéressant

de les voir de si près

… les moutons … hors des champs.

 

- Tu peux en profiter !

Sûr que tu as le temps,

ils ne sont pas pressés :

ici, c’était leur champ !

 

- Ah non ! … ce n’est pas vrai !

ils ne sont quand mêm’ pas … ?

- Eh bah si mon pauvret !

Manif et … sur le tas !

 

Tu peux leur dire un mot,

les meneurs sont devant,

les deux gros, des brutaux !

Ah ! C’est pas des marrants !

;

Photo pour Chasser les moutons (3)

 

 

 

l

- Tous compt’ faits … merci bien !

J’ vais faire demi-tour !

Bien l’ bonjour aux chiens !

On voit tout de nos jours !

 

 

                                                  Rotpier

 

 

 

Lire la suite

Rébus : Réponse pour le rébus de … Rotpier

25 Février 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !

 

Rotpier

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus de … Rotpier !

24 Février 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

… Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

 

rebus 233 (1)

 

rebus 233 (2)

 

 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

 

 

C'est une question sérieuse que je me pose et je vous prie de ne point vous marrer !

 

2ème ligne, 2ème image : le célèbre tableau de Munch ! 3ème image: c'est du pinard ... hic ! A boire avec Modération ou un autre copain ! 4ème image: ça renifle sec !

 

3ème ligne, 3ème image : endroit ou l'on stocke des fûts ou des barrique ou Depardieu !

 

5ème ligne, 1ère image : Le serpent fait "s" ! 3ème image : le petit de la biche !

 

7ème ligne, 3ème image : on y trouve beaucoup d'animaux ... en cage ou en liberté !

 

 

Et pis c'est tout !

        

Réponse :



Est-ce que les écrivains publiant chez Hachette se fendent la gueule plus que les autres ?

 

 

Ça, c’est juste la signature !

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Jean Ferrat : "La montagne" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

23 Février 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime

 
Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :

Salon de l’agriculture oblige :

un peu de nostalgie pour les anciens

agriculteurs-éleveurs !

 

Jean Ferrat

« La montagne »

 

 
 

  Nota :

 

J’ai modifié 2 vers … à vous de trouver lesquels !     

 

 

 

 

La  montagne

 

 

 

Ils quittent un à un le pays
Pour s'en aller gagner leur vie
Loin de la terre où ils sont nés
Depuis longtemps ils en rêvaient
De la ville et de ses secrets
Du formica et du ciné
Les vieux ça n'était pas original
Quand ils s'essuyaient machinal
D'un revers de manche les lèvres
Mais ils savaient tous à propos
Tuer la caille ou le perdreau
Et manger la tomme de chèvre

Pourtant que la montagne est belle
Comment peut-on s'imaginer
En voyant un vol d'hirondelles
Que l'automne vient d'arriver ?

Avec leurs mains dessus leurs têtes
Ils avaient monté des murettes
Jusqu'au sommet de la colline
Qu'importent les jours les années
Ils avaient tous l'âme bien née
Noueuse comme un pied de vigne
Les vignes elles courent dans la forêt
Le vin ne sera plus tiré
C'était une horrible piquette
Mais il faisait des centenaires
A ne plus que savoir en faire
S'il ne vous tournait pas la tête

Pourtant que la montagne est belle
Comment peut-on s'imaginer
En voyant un vol d'hirondelles
Que l'automne vient d'arriver ?

Deux chèvres et puis quelques moutons
Une année bonne et l'autre non
Et sans vacances et sans sorties
Les filles veulent aller au bal
Il n'y a rien de plus normal
Que de vouloir vivre sa vie
Leur vie ils seront flics ou fonctionnaires
De quoi attendre sans s'en faire
tout en oubliant la montagne
Il faut savoir ce que l'on aime
Et rentrer dans son H.L.M.
Manger du cheval en lasagnes

Pourtant que la montagne est belle
Comment peut-on s'imaginer
En voyant un vol d'hirondelles
Que l'automne vient d'arriver.

 

 

 

 

 

Nota :

 

J’ai modifié 2 vers … à vous de trouver lesquels !

 

Bon partage !
 
Rotpier
 
 
 
 
 
 
Lire la suite

Dieu, religion: "Le choix de son dieu" , un poème de ... Pierre

21 Février 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

Les religions, dans leur grande majorité, sont le principal terreau des guerres et leurs grands dignitaires d’excellents jardiniers tour à tour.

Pierre Dupuis

Dieu 2

 

Eclairante image du net ... et la lumière fut !

 

 

 

Le choix de son Dieu,

 

 

 

Croire en Dieu, croire en Dieu … difficile entreprise !

 

Je parle pour celui qui n’en connaît aucun,

 

qui n’a pas au berceau déjà connu l’emprise

 

de celui des parents ou d’un autre quelqu’un.

 

 

 

Car l’offre est importante et il y a pléthore

 

de démiurge en ce monde et ma foi c’est coton

 

d’en sélectionner un qui soit meilleur au score

 

de la qualité-prix, services et concession !

 

 

 

Il faut bien étudier tous les cahiers des charges,

 

ce qui est difficile et demande du temps :

 

il faut tout détailler et annoter les marges

 

pour pouvoir écarter au mieux les charlatans !

 

 

 

J’entends déjà hurler : « L’action est mercantile ! »

 

Moi je dis non et non, pas du tout, que nenni !

 

Il faut bien s’assurer, ce n’est pas inutile,

 

que l’on ne baigne pas dans l’embrouillamini !

 

 

 

Avant tout, c’est certain, il faut croire aux miracles !

 

Car c’est quand même là qu’ils sont vraiment très forts,

 

c’est leur spécialité et d’ailleurs ils se taclent,

 

pour recruter en masse ils font de gros efforts !

 

 

 

Entre un monde meilleur et la vie éternelle,

 

le tout sur catalogue et sans échantillon!

 

De quoi faire pouffer toute une maternelle

 

ou de faire sourire un agent en faction !

 

 

 

Il y a des relents de combine et d’arnaque,

 

de montages pas nets et d’attrape-couillons !

 

J’espère ne pas trop vous casser la baraque

 

… pour peu que vous trempiez déjà dans un bouillon !

 

 

 

Il n’est jamais trop tard pour devenir athée,

 

que ce soit en direct ou par reconversion,

 

c’est préférable à la vérité frelatée

 

que l’on trouve au creuset de toute religion !

 

 

 

Vous avez bien compris que je le suis moi-même

 

après avoir été élevé en chrétien,

 

j’ai mis beaucoup de temps à sortir du système

 

mais maintenant j’y suis et m’en trouve très bien !

 

 

 

Je respecte bien sûr les multiples croyances

 

et chacun a le droit d’avoir son propre Dieu

 

mais qu’il soit tolérant et plein de bienveillance

 

pour tous les autres mais … je crains à un vœu pieux !

 

  

 

 

                                                    Pierre Dupuis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Ce n'est, ni du cheval, ni du boeuf mais de la belle et bonne vache ! "Oh! La vache " de Rotpier ?

19 Février 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour

 

Vache MB
jPhoto prise sur le vif et sur le net !
 
 

Oh ! La vache !

l

 

 

- Mince ! Joli troupeau ! Bonjour les vaches !

Mais … ce n’est pas vrai, vous avez des piercings !

- Et alors, ça te dérange ? Pauvre tache !

C’est juste, pour nous identifier, un insigne !

l

 

- Ah ! Bon ! Je ne savais pas Marguerite,

excuse-moi ! Je ne m’y connais pas trop

en ruminants : c’est ma première visite !

Où il est votre copain, le taureau ?

l

 

- D’abord, je ne m’appelle pas Marguerite !

Par contre, toi, tu as comme un air de Fernandel

… dans ses rôles d’idiot ! … Ça t’irrite ?

T’avais qu’à pas commencer, demi-sel !

l

 

Notre copain, il est là-bas, derrière !

Il est occupé avec une copine :

il ne saute pas que les barrières !

… Je vois que tu comprends : tu opines !

l

 

- Je n’opine pas, je branle du chef !

C’est pareil, mais c’est plus classe !

Mais … vos cornes ne sont pas très en relief :

c’est à peine si elles dépassent !  

 

l

 

- Pas plus que les tiennes ! … Pourtant, tu en as !

Tu as beau mettre une grande casquette,

si elle n’entre pas, c’est que ta nana,

elle a son taureau à elle : pas bête !

l

 

- Mais, comment tu sais ça ? C’est même pas vrai !

- Ah ! Tu crois ? Pendant que tu joues aux boules

l’après-midi, dans un petit coin frais,

près de la rivière, tout nus ils se roulent !

l

 

Ça t’en bouche un coin … hein, mon lapin !

- Heu … ben … je vais faire mon enquête.

Ah ! … Mince, j’allais oublier le pain !

Mais … Pourquoi ça me gratte sous la casquette ?

l

 

A demain … tiens, le ciel devient tout noir :

il va pleuvoir comme … vache qui pisse !

- C’est ça, marre-toi bien, on verra ça ce soir

… après ton enquête ! Ducon la malice !

l

 

N’oublie pas de nous donner le résultat !

Et puis… fais bien gaffe en passant sous les portes

… des fois que tu trouverais plus d’un gars

qui se la farcirait ta nana très accorte !

l

 

Bon, allez les copines, c’est pas tout ça,

maintenant qu’on s’est bien fendu la poire,

faudrait peut-être voir derrière, là-bas :

ils en mettent du temps, le copain et la noire !

l

 

Vous ne voyez pas qu’il soit dans l’autre pré

en train de lutiner la voisine !

C’est qu’elle l’a déjà bien aguiché

la charolaise ! On aurait bonne mine !

l

 

Elles se mettraient vachement à pousser

… nos cornes ! On nous prendrait pour des bufflonnes !

Je vois déjà l’autre en train de glousser

et de nous prendre pour des pauvres connes !

l

 

Nous n’aurions plus que nos yeux pour pleurer :

pire qu’une trahison : un supplice !

Des torrents de larmes couleraient sans arrêt

de nos yeux chiffonnés comme vache qui plisse !

 

l

 

                                        Rotpier

 

 

 

k

 

 

Vache qui rigole

 

 

lPhoto prise sur le net ! Je me marre !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Humour : les petites (ou les grosses !) conneries du jour de Rotpier

18 Février 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Pensées et humour

 

 

Je vous rappelle cette citation :

 

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

              Chamfort  (Maximes et pensées)

 

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri, même en province.

 

Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

 

 

 

Le dicton de présentation :

 

Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries ! N’ayant pas de voisine à portée de langue …………………… !

 

  

 

Statue dans mon jardin

 

Si tout n’est pas bon,

ne m’en veuillez pas : je me rôde, hein !

 

 

 

 

 

 

Quelques conneries en vrac mais avec quand même un axe principal !

 

  

 

1ère  Connerie : (un petit conseil pour le prochain !)

 

 

Si le pape obligeait les prêtres à faire deux dons par jour à la banque du sperme, les enfants que cœur seraient beaucoup plus peinards !

 

 

 

 

2ème Connerie :

 

 

Les pets de nones sont toujours moins incommodant que les pets de mère supérieure … une question de fraîcheur ?

 

 

 

3éme  Connerie :

 

 

J’ai été 7 ans enfant de cœur, 15 ans dans la Légion étrangère, 8 ans  garde du corps de Jacques Chazot et je suis encore indemne de ce coté là ! Je vais finir par croire que dieu existe car je suis un véritable miraculé !

 

 

 

 

4éme  Connerie :

 

 

Il ne faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages, pas plus que les filles du Crazy Horse

pour des oies blanches !

 

 

  

 

 

 

 

 

Et pis c’est tout !

 

Bonne méditation !

 

Rotpier

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Rébus : Réponse pour le rébus de … Rotpier

18 Février 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !

 

Rotpier

Lire la suite
1 2 3 > >>