Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Jacques Brel : " Mon enfance " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

31 Mai 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime

 

 

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 
« Jacques Brel »
« Mon enfance »
 
La remarque :

 

L’incontournable grand Jacques !

 

 


 

 

Mon enfance

 

 

Mon enfance passa
De grisailles en silences
De fausses révérences
En manque de batailles
L´hiver j´étais au ventre
De la grande maison
Qui avait jeté l´ancre
Au nord parmi les joncs
L´été à moitié nu
Mais tout à fait modeste
Je devenais indien
Pourtant déjà certain
Que mes oncles repus
M´avaient volé le Far West

Mon enfance passa
Les femmes aux cuisines
Où je rêvais de Chine
Vieillissaient en repas
Les hommes au fromage
S´enveloppaient de tabac
Flamands taiseux et sages
Et ne me savaient pas
Moi qui toutes les nuits
Agenouillé pour rien
Arpégeais mon chagrin
Au pied du trop grand lit
Je voulais prendre un train
Que je n´ai jamais pris

Mon enfance passa
De servante en servante
Je m´étonnais déjà
Qu´elles ne fussent point plantes
Je m´étonnais encore
De ces ronds de famille
Flânant de mort en mort
Et que le deuil habille
Je m´étonnais surtout
D´être de ce troupeau
Qui m´apprenait à pleurer
Que je connaissais trop
J´avais L´œil du berger
Mais le cœur de l´agneau

Mon enfance éclata
Ce fut l´adolescence
Et le mur du silence
Un matin se brisa
Ce fut la première fleur
Et la première fille
La première gentille
Et la première peur
Je volais je le jure
Je jure que je volais
Mon cœur ouvrait les bras
Je n´étais plus barbare

Et la guerre arriva

Et nous voilà ce soir.

 

 

Bon partage !

 

 

Rotpier

 

Lire la suite

"Les pépettes" : le poème du jour de ... Pierre !

29 Mai 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

 

Un très ancien poème …

 

 

Les-pepettes.jpg

 

 

Les pépettes,

 

Un p’tit clin d’œil façon princesse

et  pas plus haut’ qu’un bout de zan !

Ça joue déjà tout en finesse

une  pépette de trois ans !

 

Une poitrine qui progresse

et qui attir’ les courtisans :

ça se transforme en chasseresse

une pépette de treize ans !

 

Un peu de stress et de détresse,

des p’tits amis mais pas d’amant :

ça doute un peu mais - sans confesse -

une pépette de seize ans !

 

Et puis un jour, volent les tresses !

il n’est plus temps le temps d’avant :

ça succombe sous les caresses

une pépett’ de dix huit ans !

 

Qu’elle soit ta femme ou ta maîtresse,

câlins malins très désarmants :

ça réduit bien ton tiroir-caisse

une pépette de trente ans !

 

Coule le temps, passe tigresse,

tout en douceur, chemin faisant,

ça s’assagit - sauf les diablesses ! -

une pépette avec les ans !

 

 

                               

                                       Pierre Dupuis

 

 

 

 

 

Lire la suite

Le poème du jour : " Du populisme au fascisme, " ... de Pierre

27 Mai 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

« L'histoire est un perpétuel recommencement. »

Thucydide 

 

Le populismeImage du net

Préambule :

Prêter une oreille complaisante aux sirènes du populisme c’est commencer à dérouler le tapis rouge pour le fascisme.

 

 

Du populisme au fascisme,

 

Le populisme est … populaire !

Lapalisse aurait dit : « Bravo ! »

il suffit pour cela de braire

ce que veulent entendre les veaux !

 

J’emprunte le mot de De Gaulle,

dans le fond il avait raison,

sans vraiment trouver cela drôle

j’admets qu’il reste de saison.

 

Venant de droite ou bien de gauche

le populisme est avant tout

une stratégie qui ébauche

le repli sur soi jusqu’au bout.

 

Et l’on retrouve à la manœuvre

quelques assoiffés de pouvoir,

les extrêmes sont à pied d’œuvre

à qui mieux mieux pour l’encensoir !

.

A un moment tout ça bascule

peu importe de quel coté

et le venin qu’on inocule

est un poison bien concocté !

 

Le pays devient narcissique

à l’image de son mentor

et l’enchaînement est classique :

ceux qui contestent ont tous les torts !

 

Un de ceux ayant mis en place

ce concept est Mussolini :

manipuler la populace

à loisir et à l’infini !

 

Museler la démocratie,

s’il le faut par un coup d’état,

glisser vers la suprématie,

vers le fascisme et l’omerta !

 

         … Le fascisme … nous y voila !

 

Avec le populisme en place

et un grand chef à son sommet,

tous les gênants on les déplace

… certains ne reviennent jamais.

 

Et voila le nationalisme

érigé autour du drapeau,

glissant tout droit vers le fascisme

… démocrate gare à ta peau !

 

La violence est légitimée,

peut commencer l’épuration,

la race pure est sublimée

et le racisme entre en action !

 

Un cran de plus pour le fascisme

qui va se radicaliser

et prendre l’aspect du nazisme

avec ses clans fanatisés !

.

L’homme à la petite moustache

en a bien été le champion

mais il y a eu des bravaches

pour reprendre le pavillon !

 

Pour qu’une épuration ethnique

se mette en place quelque part,

c’est que quelqu’un tient la boutique :

il n’y a jamais de hasard !

 

Combien de pays dans le monde

sont assis sur ces fondations ?

En regardant la mappemonde

j’ai une montée de tension !

 

Combien de voyants à l’orange ?

A quel moment vont-ils mûrir ?

Le populisme engrange, engrange

à force à force de renchérir !

 

C’est le moment de le combattre

à tous les niveaux, pied à pied :

le fer est chaud, il faut le battre

et je le fais d’arrache-pied !

 

Mon arme à moi c’est l’écriture

mais j’irai plus loin s’il le faut,

pour ne pas qu’une dictature

puisse s’installer par défaut !

 

                      Et …

 

Chacun assumera sa place

qu’il soit neutre ou bien collabo,

milicien ou gros dégueulasse

en se transformant en corbeau !

 

Il sera hors question de dire :

« Mais nous n’étions pas au courant,

car au moment de les élire

ils n’avaient pas l’air très méchants ! »

.

Partout l’information circule,

même aux coins les plus reculés,

il serait vraiment ridicule

de prétendre tout ignorer !

 

L’histoire est là qui le démontre,

le populisme est un miroir

aux alouettes qui va contre

ceux que se sont laissés avoir !

 

Hélas la bêtise est humaine

et des peuples replongeront

à l’appel du chant des sirènes

et plus tard à ceux des clairons !

 

Aucune race n’est mauvaise

seuls des individus le sont,

au risque que cela déplaise

ceux qui disent non sont des cons !

 

Chacun va donc prendre sa place

et il lui faudra l’assumer

et pas de tour de passe-passe

quand viendra l’heure d’endosser !

 

Car partout les grandes oreilles

enregistreront tous les faits :

une mémoire sans pareille

pour confondre tous les méfaits !

 

Les héros de la dernière heure

seront grillés et démasqués

et ils seront mis en demeure

de reconnaître et de payer !

 

 

                        

                           Pierre Dupuis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

26 Mai 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

.

 Et pis c’est tout !

 

Le Rotpier

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

25 Mai 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

 

Juste comme ça, pour se dégourdir

 

un peu les neurones !

 


rebus 292 (1)rebus 292 (2)rebus 292 (3)rebus 292 (4) 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

 

 

 

 

C’est une pensée très sérieuse de Pierre et d'actualité brûlante !

 

2ème ligne, 1ère image : Ancien outil pour percer des trous ! 3ème image : il ne faut pas prendre le grand ! ( l'autre aussi ! )
3ème ligne,  4ème image : 2ème partie du refrain d'une chanson d'Antoine !
4ème ligne, dernière image : la boisson favorite des rosbifs ! ( l'autre aussi et ... la tasse aussi! )
5ème ligne, 1ère image : le petit de la vache ! ( l'autre aussi ! )
6ème ligne, 2ème image : l'époux de la reine ! ( l'autre aussi ! ) dernière image : le serpent fait "s" !  ( l'autre aussi ! )
7ème ligne, 2ème image : un exercice de  " - - - " ! ( l'autre aussi ! )
8ème ligne, 1ère image : la place du guetteur en haut du mat d'un ancien voilier ! ( l'autre aussi ! )   2ème image : une  " - - - - - " de tennis ! ( l'autre aussi !
10ème ligne : lieu où se tenaient les marchés autrefois !
 
Et pis c'est tout !
 
     Voila, voila: à vous de jouer !  

 

Réponse :

Quand on est ouvrier petit employé ou petit retraité voter à droite c’est se tirer une balle dans le pied voter à l’extrême droite c’est se tirer une balle dans la tête !

 

Nota : Force est de constater qu’hier, beaucoup, par ignorance ou par racisme pur et dur, l’on fait en choisissant la tête !

 

 

Qu'il dit l'animal !

 

Lire la suite

Léo Ferré : "L'affiche rouge - L'armée du crime " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

24 Mai 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime

 

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 
« Léo Ferré »

 

« L’affiche rouge – L’armée du crime »

 

 

 


 

 

 

 

L’affiche rouge – L’armée du crime

 

 

Vous n'avez réclamé ni la gloire ni les larmes
Ni l'orgue ni la prière aux agonisants
Onze ans déjà que cela passe vite onze ans
Vous vous étiez servis simplement de vos armes
La mort n'éblouit pas les yeux des Partisans

Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes
Noirs de barbe et de nuit hirsutes menaçants
L'affiche qui semblait une tache de sang
Parce qu'à prononcer vos noms sont difficiles
Y cherchait un effet de peur sur les passants

Nul ne semblait vous voir Français de préférence
Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant
Mais à l'heure du couvre-feu des doigts errants
Avaient écrit sous vos photos MORTS POUR LA FRANCE
Et les mornes matins en étaient différents

Tout avait la couleur uniforme du givre
A la fin février pour vos derniers moments
Et c'est alors que l'un de vous dit calmement
Bonheur à tous Bonheur à ceux qui vont survivre
Je meurs sans haine en moi pour le peuple allemand

Adieu la peine et le plaisir Adieu les roses
Adieu la vie adieu la lumière et le vent
Marie-toi sois heureuse et pense à moi souvent
Toi qui vas demeurer dans la beauté des choses
Quand tout sera fini plus tard en Erevan

Un grand soleil d'hiver éclaire la colline
Que la nature est belle et que le cœur me fend
La justice viendra sur nos pas triomphants
Ma Mélinée ô mon amour mon orpheline
Et je te dis de vivre et d'avoir un enfant

Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent
Vingt et trois qui donnaient le cœur avant le temps
Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant
Vingt et trois amoureux de vivre à en mourir
Vingt et trois qui criaient la France en s'abattant

 

 

 

Bon partage !

 

 

Rotpier


Lire la suite

Poème à double détente : "Conseils d’ami … sans fioriture," de ... Pierre

22 Mai 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

Conseils-d-ami-sans-fioriture.jpg

 

 

 

Conseils d’ami … sans fioriture,

 

Cette fille a bien trop de classe

et tu seras à la ramasse

quand elle te laissera choir

tu n’auras plus que ton mouchoir.

 

Tu es pour elle une passade

et c’est une lapalissade

que de prévoir ton avenir :

tu n’as pas fini de gémir !

 

Laisse tomber un peu ta hargne :

tes sous à la caisse d’épargne

c’est ce qu’elle croque en huit jours

… ne bave plus le mot « Amour » !

 

C’est une fille de la haute

qui a voulu que tu la sautes

comme ça pour se divertir :

arrête donc de te mentir !

 

D’ailleurs tu as compris la chose,

tu sors enfin de ta névrose

tu as déjà un meilleur œil

et tu me fais plus bel accueil !

 

Retrouve toute ta jugeote

et remet-la dans ta culotte

ou bien avec casse les noix :

tu n’as vraiment pas d’autre choix !

 

 

Laisse tomber cette salope

au comportement interlope

qui ne peut que te démolir :

tranche un bon coup et sans mollir !

 

Même si ce n’est pas facile

prouve-lui qu’un bel imbécile

peut récupérer la raison

et traite-la de paillasson !

 

Chacun a les clés de son monde

qui lui vont et lui correspondent

quand on en sort il faut tricher

et l’on ne peut plus s’arrêter.

 

C’est entamer un jeu de rôle,

un jeu de dupe,un jeu pas drôle

dont on reste le prisonnier

 

jusqu’à ce que l’on soit canné.

 

Toujours rester sur le qui-vive

et être sur la défensive

pour ne pas que le naturel

revienne au galop sans appel !

  

Bien mieux vaut une vie modeste

que de frayer avec la peste

qu’est ce monde plein de clinquant

où l’on ne vit que si l’on ment. 

 

                                 Pierre Dupuis

 

 

        Péroraison :

C’est un poème qui me classe

dans le tiroir « lutte des classes »

que l’on revoit poindre aujourd’hui

et que l’on n’a jamais détruit.

 

De nouveau fleurit l’arrogance

et les grands airs de suffisance

qui avaient cours aux temps anciens

… ça sent le noble citoyens !

 

Bien sûr ce ne sont plus les mêmes,

ils ont infiltré le système

et le maîtrise par l’argent

toisant de haut les pauvres gens.

 

Il faudra bien que l’on s’explique

et s’il faut ressortir les piques

et bien nous les ressortirons

car cela ne tourne plus rond !

 

Toute une vie pour un pécule

pendant que les traders spéculent

et peuvent gagner en un jour

mille fois plus … sus aux vautours !

 

 

                          Pierre Dupuis

 

 

 

Vautours triple A

Montage personnel à partir d'images du net

Lire la suite

Ils vont bientôt revenir ... les coquelicots ! Le chaud poème du jour: "Trésor coquelicot," de ... Pierre

20 Mai 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

Du beau, du chaud, du coquelicot !


 

 

images du net !

 

 



 

 

 

Trésor coquelicot,

 

 

 

Jupe légère et froufroutante,

 

corsage ouvert en calicot,

 

la belle est belle et envoûtante

 

avec ses joues coquelicot !

 

 

 

Cheveux au vent et mèches folles

 

bouche à poser mille bécots

 

et un sourire qui affole

 

sur ses lèvres coquelicot !

 

 

 

Très réactive à touche-touche :

 

acquiescement sans quiproquo

 

pour se faire une fraîche couche

 

au milieu des coquelicots !

 

 

 

La peau à nu  -  adieu corsage ! -

 

corps velouté comme abricot

 

de jolis seins pas du tout sages

 

aux mamelons coquelicot.

 

 

 

Et pour finir  -  pourquoi le taire ? -

 

jupe en drapeau presque aussitôt

 

libérant enfin le mystère

 

d’un doux trésor coquelicot !

 

 

 

Et là une pressante envie

 

d’y déposer de chauds bécots

 

et de profiter de la vie

 

au milieu des coquelicots !

 

 

 

Et pour bannir toute indécence,

 

sur la scène : glisse rideau !

 

Aller plus loin serait licence :

 

on en reste aux coquelicots !

 

 

 

                                          Pierre Dupuis

 

 

 

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

19 Mai 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

.

 Et pis c’est tout !

 

Le Rotpier

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

18 Mai 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

 

Juste comme ça, pour se dégourdir

 

un peu les neurones !

 



rebus 291 (1)rebus 291 (2)rebus 291 (3)

 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

 

C’est une proposition ( honnête ! ) du Rotpier et je subodore qu’elle vous siéra ( pas Névada ! ) tout à fait ! Alors, ne donnez pas votre langue au chat … elle a bien d’autres choses à faire !


1ère ligne, 1ère image : petite, la bête est lente ! ( l'autre aussi ... si ! ) 2ème image : le mec a une sacrée  "  - - - -  " ... et pis c'est tout ! 
2ème ligne, 1ère image : le dieu de l' "  - - - - - "
3ème ligne, 1ère image : après la tétée le bébé fait son "  - - - "  
4ème ligne, 1ère image : ce n'est pas la brosse qu'il faut prendre ! 4ème image : ce qu'il y a dans les verres après pression !
5ème ligne, 2ème image : ce n'est pas la nuit ! (l'autre aussi ... si ! ) Dernière image : il n'est pas mince !  
6ème ligne, 1ère image : le cri de l'animal !
7ème ligne, 3ème image : le début de la prière des musulmans !
 
Et pis c'est tout !
 
     Voila, voila: à vous de jouer et que ça roule pour vous ! 

Réponse :

Pour tous les amoureux je propose de créer tous les 18 juin la journée du gros baiser on l’appellera la journée de la pelle ça roule pour vous ?

 

 

Pom pom pom … ici Londres … Le Rotpier parle aux français :

 

Grand-mère roule une pelle à grand-père à l’envers, ça va chauffer … Pom pom pom ... 

 

 

 

 

Qu'il dit l'animal !

 

 

 

Lire la suite
1 2 > >>