Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

" La valse des anagrammes, " ... un poème-jeu de ... Pierre

5 Mars 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Poésie, #Poésie - humour

 

Image du net

 

Préambule :

Je me suis livré à un petit jeu : un mélange d’anagrammes et de rimes. Je vous invite à trouver d’autres strophes sur le même thème … si cela vous « sied » , ça va de soit… qu’on se le « dise » !

 

La valse des anagrammes,

 

Voulez-vous jouer avec moi

au petit jeu des anagrammes

certaines pèsent quelques grammes

mais d’autres font vraiment le poids !

 

Je vais vous en citer plusieurs

je compte sur vous pour la suite

allez, allez je vous invite

à bouger votre postérieur !

 

Commençons déjà par « couper »

qui donne en anagramme « croupe »

vous voyez bien ça se recoupe

… je ne pouvais pas la louper !

 

L’anagramme du verbe « aimer »

me conduit tout droit au mot « maire »

et la pilule est bien amère :

le mien est par trop dévoyé !

 

L’anagramme de « conseiller »

nous dirige droit vers « corneilles »

et aux bâillements quand la veille

il a un peu trop festoyé !

 

Si l’on décline le mot « chien »

il y a « chiné » « niche » et « Chine »

« cheni » et « niché » ça s’affine

et puis c’est tout c’est déjà bien !

 

« Prostituée » se transforme en

« pirouettes » ou « tripoteuse »

une analogie très porteuse

vous en conviendrez aisément !

 

Moult apéro à l’Opéra

conduisent droit à l’ « aspirine »

tout « parisien » qui s’acoquine

ou non avec une nana !

 

Le petit rat de l’Opéra

et puis ensuite « à bas résille »

tu captes bien ou ça grésille ?

« réalisables » plans ou pas ?

 

Ne t’en fait pas allez « souris »

il faut « oser » la vie en « rose »

même si ce n’est qu’une pause

avant de sentir le « roussi » !

 

Allez ne fait pas « attention »

parfois je pars à la « dérive »

« dévier » jusqu’à ce qu’il s’en suive

l’irrésistible « tentation » !

 

Si vous trouvez un escargot

en enfilant votre « limace »

c’est que la « malice » est en place

moi je vous le dis tout de go !

 

Cela devient un peu abscons

parfois ma muse est un peu « garce »

cette « Grâce » me fait des farces

et me laisse là comme un con !

 

Si vous voulez aller plus loin

n’ayez pas le « fion » immobile !

Si l’expression vous horripile

filez sans faire trop de « foin » !

 

Et maintenant très chers lecteurs

à vous de prendre la « relève »

soyez des excellents élèves :

il faut s’ « élever »… haut les cœurs !

 

                                                        Pierre Dupuis

 

" L'anagramme est facile,

la rime est plus difficile ! "

 

Image du net !

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

4 Mars 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

 

Et pis c'est tout Rotpier

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

2 Mars 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !  

.

 

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

Il est assez long et plutôt sérieux comme le dit mon chien ! Il traite de l'âne à Lise, une voisine agricultrice. 

 
1ère ligne, 3ème image : Petite, la sale bête est lente !  ( l'autre aussi ! )
2ème ligne, avant dernière image : la moitié du surnom du volatile ! 
3ème ligne, 1ère image : il "  - - - -  " au présent de l'indicatif !
4ème ligne, 2ème image : en direct, le symbole de la " vie " ! ( les autres aussi ! ) Dernière image : il ne faut pas prendre le 
7ème ligne, 1ère image : la suite du refrain d'Antoine ! 2ème image : une  "  - - - - - " automobile !
8ème ligne, 3ème image : à 3 h 52 du mat, il est très  "  - - -  "  ... même pour Toto !
Dernière ligne, 1ère image : le verbe à l'infinitif !
 
Et pis c'est tout ! 
A vous de jouer ! Il est court, j'espère que le trouverez les doigts dans le nez avant d'aller faire pipi ! 

 

Réponse :

Rêver pour rêver, c’est comme pisser dans un violon, encore que dans le premier cas cela évite au violon de pourrir !

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

 

 

Épicé c'est tout !

Allez, au boulot ! C'est un adage de la campagne ! Vous n'allez pas vous fatiguer beaucoup !

 

Réponse :

A vouloir courtiser des pimbêches, on se prend souvent des râteaux !

 

Lire la suite

Francis Cabrel : "La corrida" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

1 Mars 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Chansons que j'aime

Allez, on garde les taureaux mais on change de décor ...

 

 
Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 

Cette fois-ci :

Francis Cabrel

« La corrida » ...

Un petit bijou ...

  

 

La corrida

Depuis le temps que je patiente
Dans cette chambre noire
J´entends qu´on s´amuse et qu´on chante
Au bout du couloir
Quelqu´un a touché le verrou
Et j´ai plongé vers le grand jour
J´ai vu les fanfares, les barrières
Et les gens autour

Dans les premiers moments j´ai cru
Qu´il fallait seulement se défendre
Mais cette place est sans issue
Je commence à comprendre
Ils ont refermé derrière moi
Ils ont eu peur que je recule
Je vais bien finir par l´avoir
Cette danseuse ridicule

Est-ce que ce monde est sérieux?
Est-ce que ce monde est sérieux?
Andalousie, je me souviens
Les prairies bordées de cactus
Je ne vais pas trembler devant
Ce pantin, ce minus!
Je vais l´attraper, lui et son chapeau
Les faire tourner comme un soleil

Ce soir la femme du torero
Dormira sur ses deux oreilles
Est-ce que ce monde est sérieux?
Est-ce que ce monde est sérieux?
J´en ai poursuivi des fantômes
Presque touché leurs ballerines
Ils ont frappé fort dans mon cou
Pour que je m´incline

Ils sortent d´où ces acrobates
Avec leurs costumes de papier?
J´ai jamais appris à me battre
Contre des poupées
Sentir le sable sous ma tête
C´est fou comme ça peut faire du bien
J´ai prié pour que tout s´arrête
Andalousie, je me souviens

Je les entends rire comme je râle
Je les vois danser comme je succombe
Je pensais pas qu´on puisse autant
S´amuser autour d´une tombe
Est-ce que ce monde est sérieux?
Est-ce que ce monde est sérieux?
Si, si hombre, hombre
Baila, baila

Hay que bailar de nuevo
Y mataremos otros
Otras vidas, otros toros
Y mataremos otros
Venga, venga a bailar...
Y mataremos otros

 

Bon partage !

 
Rotpier
Lire la suite

Les scoops du jour : l'actualité vue par le Rotpier

27 Février 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #L'actualité vue par le Rotpier, #Pensées, #Pensées et humour

L'actualité vue par Rotpier 1ère image de présentation

Ça va chauffer à l'Elysée !

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Au Vatican, ce n'est pas simple non plus ! 

.

Et pis c'est tout pour aujourd'hui !

( Petits montages à partir d'images du net !)

Le Rotpier

 

Lire la suite

Salon de l'agriculture oblige, la fable du jour : "Le taureau et le fermier" + un scoop du Rotpier

26 Février 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Fable, #Humour, #L'actualité vue par le Rotpier, #Pensées, #Politique, #Poésie, #Poésie - humour

 

  Remarque préalable :

 Dans le cadre d'un retour à l'élevage agricole raisonné et aussi de celui du salon de l'agriculture, il m'a semblé important, pour votre culture, de vous informer de mon appel aux éleveurs français pour un retour aux fondamentaux de la procréation naturelle qui faisait qu'il n'y avait pas de conception sans récréation.

Pour résumer simplement : " Amène-toi Germaine si tu veux la petite graine ! "

 Le Rotpier, un homme globalement très affable.

 

Image du net ... pas très nette !

 

.

Strass et paillettes : oui !

 Sperme et paillettes : non !

Image du net

 
Préambule :

Il est pour moi grand temps

de revenir aux sources,

pour faire des enfants

privilégions les bourses !

 

   Fable

 

Le taureau et le fermier,

 

« Arrive un peu ici,

j’ai deux mots à te dire !

Pas du flou, du précis

et ce n’est pas pour rire ! »

 

C’est ainsi que parla

un taureau en colère,

sans plus de tralala,

à son propriétaire !

 

« Terminé, ça suffit,

tu me rends ridicule,

tu tires du profit

de mes deux testicules !

 

Cesse l’exploitation

de ma zone érectile :

plus d’éjaculation

dans un but mercantile !

 

Mon sperme n’est pas fait

pour finir en paillettes !

Je le veux chaud et frais

et livré par la bête !

 

De dizaines de veau

je suis, bel et bien père,

mais jamais in vivo

je n’ai connu leurs mères !

 

J’exige le retour

au travail à l’ancienne !

Moi je veux de l’amour

et que les vaches viennent !

 

Suppose que tu sois

confronté au problème,

qu’on profite de toi

que jamais tu ne sèmes !

 

Pas le droit d’approcher

de la belle patronne

et pas plus de toucher

aux fesses de la bonne !

 

Que tes propres moutards

soit les fruits de pipettes

sans la case plumard

… je vois déjà ta tête !

 

Voila que tu comprends !

Ouvre donc la barrière,

Marguerite m’attend

tortillant du derrière !

 

Tu ferais bien aussi

d’aller voir la patronne

et en cas de soucis

rabats-toi sur la bonne ! »

 

             Moralité :

C’est certain, rien ne vaut

la méthode classique :

pour faire des marmots

revenons au basique !

 

Vive le circuit court

et à bas l'hérésie

des petits sans amour :

vivats pour la saillie !

 

Reprenons le flambeau

et laissons les paillettes

au fond des congélos

ou pour les jours de fête !

 

                                Rotpier

Le bonus :

 

Les scoops du Rotpier

Image bidouillée du Rotpier !
 
Le Rotpier, le journaliste qui fourre son nez partout !

 

Les dernières nouvelles du salon de l’agriculture :

 1er scoop :

En dehors de flatter le cul des vaches, on a vu le Président Macron s’entretenir longuement avec un taureau qui semblait très en colère, mais qui n’avait pas de gilet jaune, n’en ayant certainement pas trouvé un à sa taille.

 Lui a-t-il soumis cette revendication ? Nous n’avons pas eu la réponse.

Lorsqu’on l’a interrogé, le taureau n’a même pas bougé la queue, pareil pour le Président. Ni l’un ni l’autre n’ont laissé filtrer d’informations, mais on le subodore très fortement.

Au salon, les supputations vont bon train et les vaches les regardent passer …

 

2ème scoop :

Nous avons constaté que le Ministre des Collectivités Territoriales et animateur du Grand Débat occasionnellement est passé totalement inaperçu au milieu des vaches. Nous ne doutons pas que nos fidèles lecteurs sauront trouver pourquoi …

 

Le Rotpier, un homme de métier toujours au service de la vérité.

 

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

25 Février 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

 

Et pis c'est tout Rotpier

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

24 Février 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !  

.

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

Il est assez long et plutôt sérieux comme le dit mon chien ! Il traite de l'âne à Lise, une voisine agricultrice. 

 
1ère ligne, 2ème image : le serpent fait toujours "s" ( je le répète toujours mais c'est pour ceux qui s'essaient pour la 1ère fois à mes rébus ! Je tenais à le signaler pour que vous ne me preniez pas pour un sénile en devenir ! )
2ème ligne, 2ème image : un diagramme de "  - - - " et pas pour les ânes ! ( l'autre aussi ! ) 3ème image : "oui" en russe ! Dernière image : la moitié de la marque: je vous le dis périodiquement ! ( les autres aussi ! )
 4ème ligne, dernière image : en direct: " ti " ... oui mes titis !
5ème ligne, 2ème image : quand son nez s'allonge, il  " - - - - " ! Dernière image : attention, c'est " - - - - - " bouillant ! ( l'autre aussi ! )
7ème ligne, 1ère image : des poches de  " - - - - " pour sauver des vies ! 2ème image : les vaches sont dedans et il parait que l'amour y est aussi ... et pas seulement le vache 
8ème ligne, 3ème image : il ne faut pas prendre le fils ... ni le Saint-Esprit d’ailleurs ! 4ème image : le verbe conjugué au présent de l'indicatif ou de l'impératif d'ailleurs et d'ici aussi !
9ème ligne, 1ère image : un petit logo pour le "  - - - " de ce qu'il y a à la ligne précédente ! 4ème image : le mec à une sacrée "  - - - - " il a du chopper la crève ! 
10ème ligne, 1ère image : prenez le bon coté, ne soyez pas manche !
11ème ligne, dernière image :  lieu où se tenait les marchés, il en reste encore de très belles ... j'ai bien connu celles de Paris ... ce qui ne me rajeunit pas !
13ème ligne, 3ème image : quand on meure, il parait qu'elle s'envole ! 
14ème ligne, dernière image : c'est le mouvement qu'il faut retenir !
15ème ligne, 1ère image : des poches de " - - - - " pour sauver des vies ! ( l'autre aussi ! ) 3ème image : la boite imite le cri de la vache !
Dernière ligne, 2ème image : en direct : " ti " ... et c'est fini mes titis !
 
Et pis c'est tout ! 
A vous de jouer ! Et de partager ou pas ma façon de voir les choses de la vie comme disait Claude Sautet ! 

 

Réponse :

La seule façon d’analyser objectivement les choses c’est de le faire sans préjugés. Or, personne n’est sans préjugés. Donc, toutes les analyses sont faussées. Voilà mon analyse des choses.

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

 

 

Épicé c'est tout !

Allez, au boulot ! C'est un adage court et un peu culinaire que vous pouvez garder pour le dessert ou pas ! Il est bien connu à Lamotte-Beuvron !

 

Réponse :

Ami, quand l’âge t’atteint, l’important c’est de ne pas devenir trop tarte ! 

 
Nota: 

Les sœurs TATIN (Caroline et Stéphanie) à qui l'on doit la fameuse tarte renversée, étaient de Lamotte-Beuvron !   

 

 

 

Lire la suite

Françoise Hardy: " La maison où j'ai grandi " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

23 Février 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Chansons que j'aime

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
 

« Françoise Hardy  »

 

« La maison où j’ai grandi »

 

… Un lointain souvenir …

 

 

La maison où j’ai grandi

Quand je me tourne vers mes souvenirs,
je revois la maison où j'ai grandi.
Il me revient des tas de choses:
je vois des roses dans un jardin.
Là où vivaient des arbres, maintenant
la ville est là,
et la maison, les fleurs que j'aimais tant,
n'existent plus.

Ils savaient rire, tous mes amis,
ils savaient si bien partager mes jeux,
mais tout doit finir pourtant dans la vie,
et j'ai dû partir, les larmes aux yeux.
Mes amis me demandaient "Pourquoi pleurer?"
et "Couvrir le monde vaut mieux que rester.
Tu trouveras toutes les choses qu'ici on ne voit pas,
toute une ville qui s'endort la nuit dans la lumière."

Quand j'ai quitté ce coin de mon enfance,
je savais déjà que j'y laissais mon cœur.
Tous mes amis, oui, enviaient ma chance,
mais moi, je pense encore à leur bonheur.,
à l'insouciance qui les faisait rire,
et il me semble que je m'entends leur dire:
"Je reviendrai un jour, un beau matin
parmi vos rires,
oui, je prendrai un jour le premier train
du souvenir."

La temps a passé et me revoilà
cherchant en vain la maison que j'aimais.
Où sont les pierres et où sont les roses,
toutes les choses auxquelles je tenais?
D'elles et de mes amis plus une trace,
d'autres gens, d'autres maisons ont volé leurs places.
Là où vivaient des arbres, maintenant
la ville est là,
et la maison , où est-elle, la maison
où j'ai grandi?

Je ne sais pas où est ma maison,
la maison où j'ai grandi.
Où est ma maison?
Qui sait où est ma maison?
Ma maison, où est ma maison?
Qui sait où est ma maison?

 

 

Bon partage !

 

Rotpier

 

 

Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

22 Février 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Les chouettes Chouettes du Rotpier, #Pensées, #Politique

 
Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !
Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !
Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 
 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

 

 

 

Signature Rotpier

 

 

... Je vous chouette une bonne distraction

... et une bonne journée !

 

 

Lire la suite