Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Devoir de vacances: " Balade en Creuse " ... un long poème pas très catholique de ... Rotpier !

28 Septembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Poésie, #Poésie, Humour

Nota :

Publication en avance : pas présent sur les blogs jusqu'à samedi pour cause de gros travaux de taille de haies ! 

 

Devoir de vacances assez déjanté écrit en Creuse à Ladapeyre. Toutes les villes ou villages cités se trouvent au nord-est de Guéret !

Image du net 

Préambule :

Que vous soyez creusois ou pas

vous n’allez peut-être pas croire

un dixième de cette histoire

mais après tout c’est déjà ça !

 

Balade en Creuse,

 

Lors d’un séjour à Ladapeyre

je me suis dit « Allez Pépère !

Tu vas visiter la région

il faut bien te bouger le fion ! »

 

J’ai commencé par le village

de Ladapeyre et ses bocages

j’ai croisé un vieux paysan

qui n’était pas des plus causants !

 

Il m’a dit en crachant sa chique :

« Barre-toi ou gare à ma trique ! »

et puis il a lâché son chien

qui a bouffé mes brodequins !

 

Je suis monté à Toulx-Sainte-Croix

et dans la tour ça va de soi.

On découvre un beau paysage

la contrée est un peu sauvage.

 

Puis j’ai poussé jusqu’à Boussac

où j’ai un peu posé mon sac

j’ai visité le vieux Château

les vieilles rues et les bistros.

 

Je suis reparti vers Bétête

j’avais un peu chaud à la tête

à l’abbaye de Prébenoît

on m’a traité de vieille noix !

 

J’ai continué mon périple

sans devenir un bon disciple

je ne crois pas aux religions

qui nous prennent pour des couillons !

 

Je respecte tous ceux qui croient

et que chacun porte sa croix

j’ai déjà mon sac sur le dos

me surcharger serait idiot !

 

Je suis allé à Genouillac

pas à genoux ni en kayak

j’ai fait du stop et un tracteur

s’est arrêté à ma hauteur.

 

C’était une belle fermière

une grande à l’allure fière

je lui aurais bien fait du gringue

mais elle était un peu sourdingue !

 

En plus on a croisé son Jules

qui m’aurait pété les rotules

une force de la nature

du genre à te mettre en mouture !

 

Je lui ai laissé sa chérie

il m’aurait réduit en charpie

la belle m’a fait un salut

j’ai vite sauté le talus !

 

Je tiens encore à mes chicots

même s’ils ne sont plus très beaux

revenons-en à Genouillac

où j’aurais pu finir en vrac !

 

Je suis allé voir le viaduc

j’y ai croisé des p’ tits trouducs

qui m’ont traité de vieux connard

moi de p’ tits cons et de bâtards !

 

J’avais préparé mon gourdin

ils ont filé comm’ des lapins

ils n’avaient rien dans le falzar

tant mieux pour moi j’ suis plus gaillard !

 

J’ai vu le moulin de Verrines

qui ne produit plus de farine

c’est un gîte pour vacanciers

qui est ma foi fort apprécié !

 

C’est à Châtelus-Malvaleix

que j’ai acheté un Solex

pour deux fois rien à un curé

qui voulait s’en débarrasser.

 

Il avait servi à sa sœur

une fille avec un valseur

à faire hurler au loup des saints

avant de s’occuper des siens !

 

Quand elle enfourchait son engin

les gars rappliquaient de très loin :

une jupe ras le bonbon

donne des idées aux garçons !

 

Même le bedeau était là

il ne voulait pas manquer ça

tout comm’  sa sœur bonne chrétienne

mais avec un penchant lesbienne !

 

L’évêché l’avait prévenu :

« Il est tout à fait mal venu

que votre sœur au presbytère

allume même les grands-pères !

 

Il l’a expédiée au Japon

et il parait que les nippons

se l’arrachent pour un bon prix

certains se font hara-kiri !

 

Au pays du soleil levant

les clans maffieux sont très puissants

et ils ont beaucoup de pouvoir

sur les tripots et les trottoirs !

.

Repérée par un yakusa

qui en a fait sa geisha

ell’ ne roule plus en Solex

et elle a même une Rolex !

 

Ce qui n’est pas la même chose

comme disait le Petit Chose

quand il n’était qu’un petit pion

à la merci des vils morpions !

 

Le Solex je l’ai revendu

avec bénef bien entendu

ce n’est pas que je sois mesquin

mais on ne mange pas pour rien !

 

Un collectionneur me l’a pris

sans mégoté dix fois le prix

que j’avais versé au curé

qui voulait s’en débarrasser !

 

J’aurais pu être brocanteur

je suis un vrai baratineur

ou faire de la politique

mais j’ai l’esprit bien trop éthique !

 

Je me suis payé un repas

dans un bon restau à Bonnat

j’ai goûté au fondu creusois

et je m’en suis léché les doigts !

 

Quand je suis passé à Ajain

je n’étais pas du tout à jeun

un chasseur tout à fait miro

m’a balancé quelques pruneaux !

 

J’ai décampé à la va-vite

il s’est lancé à ma poursuite

mais il a chuté lourdement

et s’est pété les dents du d’ vant !

 

En traversant la Creuse à gué

j’ai croisé un gay pas très gai

son grand amour l’avait largué

pour un type peu distingué !

 

Après avoir aidé le gay

je suis arrivé à Guéret

une très belle préfecture :

c’était marqué dans les brochures !

 

J’ai préféré la vieille ville

je ne suis pas encor’ fossile

mais les vieilles pierres me plaisent

c’est comme ça y a pas d’ malaise !

 

Puis je suis passé par Jarnages

où un drôle de personnage

m’a invité à boire un coup :

on a fini tous les deux soûls !

 

Il m’a raconté son histoire

un tantinet blasphématoire :

celle d’un curé défroqué

qui avait beaucoup culbuté !

 

Femmes et filles à confesse

viennent chercher de la tendresse

il leur en apportait beaucoup

même des suçons dans le cou !

 

 

Il avait été dénoncé

par la femme du boulanger

jalouse d’une péronnelle

qui passait toujours avant elle !

 

Elles se crêpaient le chignon

à violents coups de goupillon

et il calmait à l’eau bénite

ces deux paquets de dynamite !

 

La boulangère  peu magnanime

posta une lettre anonyme

adressée à l’épiscopat

qui sur le champ le révoqua !

 

Il vécu en concubinage

avec une comtesse hors d’âge

qui lui laissa en trépassant

son château et tout son argent !

 

Il lui resta la gouvernante

une femme très avenante

qu’il culbutait déjà avant :

elle avait du tempérament !

 

Hélas en faisant du cheval

un matin par temps estival

l’animal se cabra d’un coup

et elle se rompit le cou !

 

Depuis une petite bonne

plus chaude qu’un troupeau de nonnes

excitées par l’air du printemps

lui procure bien du bon temps !

 

En remontant sur Rimondeix

j’ai cru apercevoir mon ex

au bras d’un gendarme du coin :

j’ai pas voulu faire de foin !

 

Je n’aime pas trop les pandores

quand ils passent je m’évapore

j’ai dû trop écouter Brassens

et depuis ce temps-là ça coince !

 

Quoi qu’il en soit je la lui laisse

ell’  va le mener à la laisse

il va connaître son frangin :

un beauf de beauf et je le plains !

 

Et comme il faut bien une fin

je suis rentré le lendemain

dans le secteur de Ladapeyre

où j’ai retrouvé mes repères !

 

Mes repères mais aussi le vieux

avec son chien toujours teigneux

je lui ai offert une chique :

l’effet a frôlé le magique !

 

Le chien m’a léché les godasses

le vieux m’a dit : « Viens, je t’embrasse ! »

il sentait la chique et la goutte

et nous avons cassé la croûte !

.

Nous sommes devenus copains

comme cochons même le chien

il se peut que l’année prochaine

je le fiance à ma chienne !

 

Comme quoi un malentendu

peut-être effacé in situ

moyennant un geste amical :

ne crachons pas dans le bocal !

 

Un petit mot un petit geste

et un sourire même un zeste

permet au courant de passer

de museler les préjugés.

 

Les préjugés qui assassinent

de manière souvent crétine

tout début de rapprochement

entre les peuples et les gens.

 

Terminaison :

 

La Creuse est belle et très variée

aussi belle qu’une mariée

des monts des creux tout ce qu’il faut

avec bien sûr quelques défauts.

 

On ne peut pas être parfait

ce serait par trop contrefait

quand on met trop de maquillage

on prend un mauvais aiguillage !

 

                                

                                              Le Rotpier

 

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

28 Septembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

.

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

27 Septembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

 

rebus 378 (1)

rebus 378 (2)

.

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 
C'est un rébus plutôt sérieux, mâtiné de petits jeux de mot sans lesquels le petit rébus dominical du Rotpier ne serait plus égal à lui même !
 

1ère ligne, 2ème image image: quand on la retourne, la boite imite le cri de la vache "  - - - - " !

3ème ligne, 1ère image : le verbe aller au présent de l'impératif !

5ème ligne, 3ème image: la sale bête suce le sang ... et tac !

6ème ligne, 2ème image: en direct : "ti" !

7ème ligne, 2ème image : de sable ou d'autre chose ou bien une femme moche ! ( couché le Rotpier ! ) 3ème image: Eole est le dieu du "  - - - - " ! Dernière image : le mec a une sacrée "  - - - -  " et pis c'est tout ! 

8ème ligne, 1ère image :l'assassin "  - - - "  au présent de l'indic à tifs ! Dernière image: le serpent fait "s" !

Dernière ligne, 1ère image : partie de la maison qui n'est pas floutée !  ( tiens, je n'en ai pas fait exprès mais c'est une bonne aide pour la fin ! 

 

A vous de jouer et soyez clairs !
 

Et pis c'est tout !

 

Réponse :

Ne me dites pas que je divague quand je dis que la politique politicienne est avant tout une histoire de flou !

 

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

C'est un rébus un peu long, c'est du moins ma vision des choses !   🤣   

 

 

 

Allez, au boulot brav' gens ! Je suis certain que vous allez trouver, avec ou sans lunettes sauf si vous allez au petit coin entre deux car sans, c'est inconfortable !  🤣

 

 

Réponse :

Il naît petit puis devient très grand, le ténia est donc un vers progressif sans être pour autant un produit de chez Afflelou ! Partagez-vous mon optique ou bien resterais-je solitaire sur mon point de vue ?

 

 

 

 

Lire la suite

Juliette Gréco : " Si tu t'imagines " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier !

26 Septembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
 

« Si tu t'imagines »

« Juliette Gréco » 

Une des chansons fétiches de la surnommée Jujube,

la muse des nuits de Paris de l'après-guerre ...

 

Si tu t'imagines

Si tu t'imagines si tu t'imagines fillette fillette
Si tu t'imagines xa va xa va xa va durer toujours
La saison des za saison des za saison des amours
Ce que tu te goures fillette fillette ce que tu te goures
Si tu crois petite tu crois ah ah que ton teint de rose
Ta taille de guêpe, tes mignons biceps, tes ongles d'émail
Ta cuisse de nymphe et ton pied léger
Si tu crois petite xa va xa va xa va durer toujours
Ce que tu te goures fillette fillette ce que tu te goures
Les beaux jours s'en vont les beaux jours de fête
Soleils et planètes tournent tous en rond
Mais toi ma petite tu marches tout droit
Vers sque tu vois pas très sournois s'approchent
La ride véloce, la pesante graisse, le menton triplé
Le muscle avachi, allons cueille cueille, lles roses les roses
Roses de la vie et que leurs pétales soient la mer étale
De tous les bonheurs, allons cueille cueille si tu le fais pas
Ce que tu te goures fillette fillette ce que tu te goures.
 
 
Paroliers : Joseph Kosma / Raymond Queneau

 

 

Bon partage !

  

Rotpier

Lire la suite

Le poème du jour : " Ça roule, ça roule ! " de Pierre ... c'est crevant non ?

22 Septembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

Ça roule, ça roule ?  Oui, pas mal, merci !

Encore que je sois plus près du chariot chaud chaud que de la patinette, c'est net !

 

image du net

 

Ça roule, ça roule !

 

Tranquille et peinard bien au chaud

cela ne pouvait pas durer

et à neuf mois - zou ! – expulsé

tu atterris dans un berceau

… à roulettes !

… Quatre ! Ça roul’ ça roule et c’est très chouette !

 

Du biberon à la sucette

et du berceau à la poussette

elle en a quatre aussi mazette !

Ça roule saperlipopette !

 

Et puis voila la patinette

un tantinet cass’ margoulette

deux roues seulement mais c’est chouette

Ça roul’ ça roul’, gaffe à ta tête !

 

Et puis arrive le vélo

au début les chutes à gogo

c’est casse gueule cet engin

ça fait rigoler le voisin !

Ça roul’ ça roul’, vas-y Paulette !

 

Et puis la premièr’ mobylette

puis la moto c’est super chouette

et tu t’intéresses aux  poulettes

Ça roul’ ça roul’, ça galipette !

Et puis c’est la première auto

la cour des grands c’est pas trop tôt

et tu t’y crois vraiment Toto

tu te fais ton roman-photo !

Ça roul’ ça roul’, mêm’ sans turbo !

 

Après tu joues les Roméo

les Juliette te trouve beau

pour certaines c’est du pipeau

banquette arrièr’ : c’est chaud c’est chaud !

Ça roul’ ça roul’, vas-y ma poule !

 

Le temps, le temps lui roule aussi

merde alors ça sent le roussi

ça craque de partout si si

ça roule moins bien mon kiki !

 

Bilan du contrôle technique :

elle est foutue la mécanique !

Tu trouves cela dégueulasse

le fait de finir à la casse !

Ça roule de moins en moins bien

c’est très mal barré les copains !

 

 

Si t’as du pot comm’  dit ma sœur

t’ évit’  le déambulateur

et ses quatre roues de malheur

accrocheurs de radiateurs !

Ça roul’ ça roul’ , mais tout s’écroule !

 

Cela arrive tôt ou tard

une carcasse un corbillard

un peu avant les faire-part

et là c’est toi la super star !

Ça roule aussi un corbillard !

 

Tu as choisi la crémation

la drôle de récréation :

ton cercueil est sur un chariot

bientôt bientôt il va fair’ chaud !

Ça roul’ ça roul’, ça fout les boules

et c’est pas cool !

 

Ça crame et ce n’est pas du bio

ce n’est pas du tout rigolo !

Terminé les roues les roulettes

tout s’est barré en cacahuète !

 

Et tu finis dans une boite

que tu sois de gauche ou de droite :

petit tas de cendre comique

plus encarté nécrologique !

C’est bien fini ça roule plus

ça eu roulé mais c’est foutu !

 

L’ encarté nécrologique :

 

« Il a roulé toute sa vie

et puis il a pris la sortie

sur une simple crevaison

faut pas pleurer, y a pas d’ raison ! »

 

Encore que… oui, oui :

… ça roul’ ça roul’ … les larm’ aussi !

  

                                           Pierre Dupuis

 

Image du net ( ça vous rappelle quelque chose cette image ? )

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

21 Septembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Rébus

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

.

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

20 Septembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 
C’est un rébus très court et très cool ! ... Mais il ne manque pas de sel,  je crois !
 
4ème ligne, 2ème image : nom des employée de maison autrefois ! ( Il y en avait même chez les curés qui servaient à tout ! ) Dernière image : celui-ci est de sable !
5ème ligne, 1ère image : " oui " en russe !
8ème ligne, dernière image : une  " - - - - - " automobile ! 
 
     Voila, voila ! A vous de jouer ! Il est court et pas compliqué: vous n'aller pas vous prendre la rate au gros sel ! ça passe ou ça casse !

 

Réponse :

Acheter du poivre correct et en bon état, d’accord ! Mais acheter du poivre concassé, moi je dis non !

 

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

C'est un rébus un peu emmerdant à déchiffrer, il faudrait demander à Macron ce qu'il en pense !   🤣   

Citoyennes et citoyens: je vous salue !

 

 

 

Allez, au boulot brav' gens ! Et . . . vous pouvez aller au petit coin entre deux en cas de besoin !  🤣

 

Réponse :

Marlène Shiappa, Marlène Shiappa, d’accord d’accord, mais ne l’aurait-elle pas fait en cas de gastro ? Là est la question que l’on soit de Paris ou du Mans !

 

Lire la suite

Jacques Brel : « Les filles et les chiens » ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier !

19 Septembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
 

« Les filles et les chiens »

« Jacques Brel » 

Pas une des plus connues du Grand Jacques

mais elle sonne bien avec ses jeux de mots !

 

Les Filles et les Chiens

 

Les filles
C'est beau comme un jeu
C'est beau comme un feu
C'est beaucoup trop peu
Les filles
C'est beau comme un fruit
C'est beau comme la nuit
C'est beaucoup d'ennuis
Les filles
C'est beau comme un r'nard
C'est beau comme un r'tard
C'est beaucoup trop tard
Les filles
C'est beau tant qu'ça peut
C'est beau comme l'adieu
Et c'est beaucoup mieux
Mais les chiens
C'est beau comme des chiens
Et ça reste là
A nous voir pleurer
Les chiens
Ça ne nous dit rien
C'est peut-être pour ça
Qu'on croit les aimer
Les filles
Ça vous pend au nez
Ça vous prend au thé
Ça vous prend les dés
Les filles
Ça vous pend au cou
Ça vous pend au clou
Ça dépend de vous
Les filles
Ça vous pend au cœur
Ça se pend aux fleurs
Ça dépend des heures
Les filles
Ça dépend de tout
Ça dépend surtout
Ça dépend des sous
Mais les chiens
Ça n'dépend de rien
Et ça reste là
A nous voir pleurer
Les chiens
Ça ne nous dit rien
C'est peut-être pour ça
Qu'on croit les aimer
Les filles
Ça joue au cerceau
Ça joue du cerveau
Ça se joue tango
Les filles
Ça joue l'amadou
Ça joue contre joue
Ça se joue de vous
Les filles
Ça joue à jouer
Ça joue à aimer
Ça joue pour gagner
Les filles
Qu'elles jouent les p'tites femmes
Qu'elles jouent les grandes dames
Ça se joue en drames
Mais les chiens
Ça ne joue à rien
Parce que ça n'sait pas
Comment faut tricher
Les chiens
Ça ne joue à rien
C'est peut-être pour ça
Qu'on croit les aimer
Les filles
Ça donne à rêver
Ça donne à penser
Ça vous donne congé
Les filles
Ça se donne pourtant
Ça se donne un temps
C'est donnant donnant
Les filles
Ça donne de l'amour
A chacun son tour
Ça donne sur la cour
Les filles
Ça vous donne son corps
Ça se donne si fort
Que ça donne des r'mords
Mais les chiens
Ça ne vous donne rien
Parce que ça n'sait pas
Faire semblant d'donner
Les chiens
Ça ne vous donne rien
C'est peut-être pour ça
Qu'on doit les aimer
Et c'est pourtant pour les filles
Qu'au moindre matin
Qu'au moindre chagrin
On renie ses chiens

 

Bon partage !

  

Rotpier

 

 

Lire la suite

Les petites ou les grosses conneries ou pensées du jour de ... Rotpier

17 Septembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour

Je vous rappelle cette citation :

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

Chamfort (Maximes et pensées)
 

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

Rotpier (valeur ajoutée à la citation)
 

« Le rire est le propre de l'Homme »

Rabelais ( Pantagruel )
 

Seulement de l’homme ?

 

 

Le dicton de présentation :
Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !
N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Salut brav' gens ! Me voila de retour et je vous livre mes premières conneries du jour !

.

1ère  Connerie :

 Celui qui pratique la langue de bois n’a pas intérêt à rouler des pelles à une allumeuse ! 

 

2ème Connerie :

 Chez la femme, l’âge mène aux poses !

 

3éme  Connerie :

 Le sérail killer étranglait les prostituées d’une seule main,

de l’autre, il se grattait l’occiput !

 

4éme  Connerie :

 Quand on prend une bonne cuite, souvent on gerbe sévère … mais cela peut avoir d’autres couleurs selon ce que l’on a bu ou mangé !

 

5éme  Connerie :

 Plus on vieillit, plus on a l’allégresse à plat tôt !

 

6éme  Connerie :

Certains pratiquent la méthode Coué (du bon vieil Emile ! … appelée aussi la méthode à Mimile ! ). Pour moi, cela ne marche pas, alors je pratique la méthode « Secoué » : je me bourre le pif et là, ça va beaucoup mieux !

      

xxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Épicétou !

 Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

 
 
 
 
Lire la suite