Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Les pensées du jour, sérieuses, pour une fois ! de Rotpier

31 Mars 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



Les pensées du jour, sérieuses, pour une fois ! Enfin le Rotpier se rattrape vers la fin !


 


 


Si l’on ne saisit pas les idées au vol, elle prennent de l’altitude et disparaissent.

 

xxxxxxxxxxx

 

Qui méconnaît l’histoire, se coupe de toute référence et laisse ainsi une bonne partie de ses décisions aux mains du hasard.

 

xxxxxxxxxxx

 

 

Il avait l’esprit si obtus que le problème en devenait aigu. *

 

 

xxxxxxxxxxx

 

 

Jouer avec les temps,

jouer avec les mots,

n’est-ce pas faire,

à notre grammaire,*

le plus joli des cadeau ?

 

xxxxxxxxxxx

 

 

 

*  Définition du mot « aigu » : son qui monte. 

Donc « monte aigu » c’est normal.

 j’ veux bien mais où sont les cas plus laids ?  

J’ me l’ demande ! A Vérone ?

 

* *  Si vous avez une grand-mère érudite, vous pouvez remplacer « grammaire » par « grand-mère » !

 

Mince ! Chassez le Rotpier et il revient, c’est pas un cadeau !


 


 

Lire la suite

Parfois, l’ingérence devient un devoir … selon Rotpier !

30 Mars 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



Parfois, l’ingérence devient un devoir … selon Rotpier !      



Droit d’ingérence,

 

Je suis en droit

-         je le réclame ! -

après deux mois de chasteté,

de vous priez

ô ma chère âme

de me laisser vous chahuter !

 

Je suis en droit

-         oui ! je le pense ! -

d’user de mon droit d’ingérence !

 

Je m’en vais bousculer de suite

vos doux froufrous et puis ensuite

je vais tendrement m’immiscer

en votre chaude intimité !

Vous laissez faire en bredouillant

quelques propos peu convaincants!

 Pourquoi cacher avec des mots

votre désir coulant à flots :

je vois en cette résurgence

l’obligation d’agir d’urgence !

 

Je serais lâche - et même pire ! -

de vous laisser à vos soupirs :

je vais agir - je dois le faire ! -

c’est un devoir humanitaire !

 

Je vous sens prête, à l’évidence,

à jouir de mon droit d’ingérence !


 


 

 

Lire la suite

Atelier d’écriture N° 28 : Trésor coquelicot

29 Mars 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



A Jean-François qui m’autorise à utiliser ses photos comme catalyseur  poétique.

Jean-François :  http://jfsj7483.spaces.live.com/ de superbes photos et toute les semaines, un atelier d’écriture !






Atelier d’écriture N° 28


Trésor coquelicot,

 

Jupe légère et froufroutante,

corsage ouvert en calicot,

la belle est belle et envoûtante

avec ses joues coquelicot !

 

Cheveux au vent et mèches folles

bouche à poser mille bécots

et un sourire qui affole

sur ses lèvres coquelicot !

 

Très réactive à touche-touche :

acquiescement sans quiproquo

pour se faire une fraîche couche

au milieu des coquelicots !

 

La peau à nu  -  adieu corsage ! -

corps velouté comme abricot

de jolis seins pas du tout sages

aux mamelons coquelicot.

 

Et pour finir  -  pourquoi le taire ? -

jupe légère en tas bientôt

et … non !  Stop ! Plus de commentaire

sur … un trésor coquelicot !

 

Et pour bannir toute indécence,

sur la scène : glisse rideau !

Aller plus loin serait licence :

on en reste aux coquelicots !

 

                                          Pierre Dupuis


 


Lire la suite

Politique : tic et tacle ! Treize à la douzaine … par Rotpier !

28 Mars 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier




Pom, pom ,pom, pom ……..     

Pom, pom ,pom, pom ……..     

 

 

Ici l’Eure,  

 

un Rotpier parle aux Français ………… je répète :

un Rotpier parle aux Français

 

Le nabot a des souliers en croco verni ………… je répète :

Le nabot a des souliers en croco verni …………

 

La princesse a la jupe qui plisse, mais ses bas sont hauts ………  je répète :

La princesse a la jupe qui plisse, mais ses bas sont hauts ………

 

Le petit facteur fait de grandes tournées et il est crevé …………..   je répète : Le petit facteur fait de grandes tournées et il est crevé …………

 

 Le bouledogue remâche son os préféré : attention, il est méchant ………… 

je répète :    Le bouledogue remâche son os préféré : attention, il est méchant …………

 

La turlutte ouvrière est en baisse depuis qu’elle a perdu sa mobylette, les travailleurs sont en manque ………   

je répète : La turlutte ouvrière est en baisse depuis qu’elle a perdu sa mobylette, les travailleurs sont en manque ……… 

 

Le baron Vendéen n’a que faire des capotes ………

 je répète : Le baron Vendéen n’a que faire des capotes ………

 

Le tracteur du béarnais n’a qu’un phare au milieu ………

je répète : Le tracteur du béarnais n’a qu’un phare au milieu ………

 

Il manque un pied au buffet , il est de plus en plus bancal …….. je répète : Il manque un pied au buffet , il est de plus en plus bancal ……..

 

Le niveau du maçon à perdu sa bulle, les travailleurs risquent de monter les murs de travers ………. je répète : Le niveau du maçon à perdu sa bulle, les travailleurs risquent de monter les murs de travers ……….

 

Si Dominique se fait avoiner, elle rendra les coups, c’est dans sa nature …….. je répète : Si Dominique se fait avoiner, elle rendra les coups, c’est dans sa nature ……..

 

Le faucheur affûte ses moustaches, ça risque de rayer les écrans ……… je répète : Le faucheur affûte ses moustaches, ça risque de rayer les écrans ………

 

Le chasseur s’est fait pêcheur pour les signatures, c’est nature et traditions conservées ………. je répète : Le chasseur s’est fait pêcheur pour les signatures, c’est nature et traditions conservées ……….

 

Le Rotpier n’est pas net dans sa tête mais il s’en fout !  ………. je répète : Le Rotpier n’est pas net dans sa tête mais il s’en fout !  ……….

 

 

Pom, pom ,pom, pom ……..     

Pom, pom ,pom, pom ……..  


 

Lire la suite

Le poème du jour pour celles ou ceux qui ont ciel sombre ...

27 Mars 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



 Pour celles ou ceux qui ont ciel sombre!

 

Eclaircie,

 

Mon ciel était chargé de funestes pensées,

Leur troupeau conséquent martelait mon esprit.

J’allais les yeux au sol et les mains enfoncées

Dans les poches sans fond de mon pardessus gris.

 

Pas moyen de sortir de la boucle infernale,

Pas la moindre lueur venant d’un soupirail.

Où trouver l’aiguillage arrêtant la spirale ?

Existait-il un trou pour sortir du tramail ?

 

Englué dans ce spleen, je ne vis pas de suite,

Le bolide arriver en travers du chemin.

Mon bond sur le coté puis ma chute fortuite,

Déclencha, sur le coup, le rire du gamin !

 

Me relevant sans mal - la chute était légère ! -

Je le vis disparaître au virage du coin,

Mais j’entendais toujours cette musique claire

tout en sachant très bien qu’il était déjà loin !

 

Je me pris à sourire à la péripétie

Et en levant les yeux, soudain je m’aperçus,

Qu’un rayon de soleil annonçait l’éclaircie :

Je vis alors mes mains quitter mon pardessus !

 

                                                Pierre Dupuis

Lire la suite

Politique, entreprises, grands groupes d’influence, religion ( et j’en passe !) : partout ce type d’homme !

26 Mars 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



Préambule :

 

On ne peut pas se retrouver en haut sans avoir écrasé nombre de prétendants !


 


 


Pyramide,

 

Il s’était battu :

il en avait fait son seul but.

C’était sa raison de vivre !

Une soif du pouvoir,

au point d’avoir certains soirs de victoire

des sensations d’homme ivre.

 

Il avait tout organisé,

tout était planifié.

Sa vie privée ? Du même cru :

entièrement fonctionnelle,

entièrement opérationnelle

dans l’optique du

« Moi aussi, j’ai une vie personnelle ! »

 

Des amis, il en avait beaucoup.

Des vrais, beaucoup moins !

Des « ex » énormément !

Des « qui s’étaient mis en travers de son chemin ! »

des écrasés, des aplatis, des laminés,

des éjectés, des éliminés,

des « plus de lendemains » !

 

Et il avait gagné :

il était arrivé au sommet !

Il possédait, à portée de main, tous les leviers ;

ses doigts pouvaient actionner tous les boutons

et il ne se privait, ni des uns, ni des autres !

Il maîtrisait et manipulait la machine en expert !

Son objectif était aussi clair,

 qu’au Grand Louvre,

la lumière de la pyramide :

occuper et verrouiller la place

 le plus longtemps possible !

Vigilant et parfaitement lucide,

il s’y employait à temps plein.

 

Chez les jeunes loups,

le moral était en marmelade !

Très lucides eux aussi, ils mesuraient bien

 la patience qu’il leur faudrait

- beaucoup trop à leur goût ! -

avant de tenter la moindre escalade !

Rongeant leur frein,

ils étudiaient avec soin

les moindres couloirs d’ascension du maître !

Les plus hardis commençait déjà

à affûter leurs piolets - en cachette !-  :

stratégie vitale pour ne pas se compromettre !

 

 

                                               Pierre Dupuis

Lire la suite

Le dicton - poème du jour selon Rotpier !

25 Mars 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



 

Le dicton - poème du jour selon Rotpier !

 

Un petit jeu de mot, une petite bêtise ou …. une grosse,

un personnage caché ou bien toute autre chose : juste pour vous faire sourire !  Enfin, je l’espère !


 


A la Saint Humbert,

Bayrou se réjouit,

car, comme lui,

Humbert est basque !

 

Tout comme Jean-Louis Aubert

d’ailleurs !

 

 

 

Et pis c’est tout !

Lire la suite

L’intégrisme et le racisme sont les mamelles de la bêtise humaine.

24 Mars 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



Préambule :

L’intégrisme et le racisme sont les mamelles de la bêtise humaine. Certains l’ont bien compris, qui s’emploient à se les approprier et à les manipuler pour assouvir leur soif de pouvoir et d’intérêts

Qu’ils le fassent dans le secret des alcôves ou qu’ils l’étalent au grand jour, cette manipulation nourrit la pensée, non stabilisée, de ceux qui ont oublié l’histoire ou ne l’ont jamais apprise.

Cet endoctrinement est le ferment de la constitution de groupes et de clans qui, à terme, deviennent les responsables de la plupart des exactions humaines. On le sait pour celles passées, on le voit pour celles présentes et il ne faut pas être grand devin pour dire que cela continuera pour celles, hélas, à venir.


 


Délit de sale gueule,

 

- T’as vu sa tête à celui-là ?

- Oui, c’est sûr, il n’a pas l’air honnête !

Déjà … basané comme ça !

Et puis … l’accent … c’est louche :

si c’est pas un arabe, c’est au moins un manouche !

 

- T’as vu la fille qui s’ pointe avec ?

- Oui ! Elle est super chouette !

Mate la classe et la silhouette !

Le top !  Mais …

qu’est-ce qu’elle fabrique avec ce métèque ?

 

-         Garçon … Garçon !

… Vous les connaissez ces deux là ?

- Oui, ils travaillent au lycée d’en face,

elle, est secrétaire et lui, prof … je crois.

- Merde ! … N’empêche … il n’a pas l’air honnête !

 

Ah ! On est quand même bien mieux entre-nous !

Et puis … faut pas nous baratiner,

nous, on sait juger :

 on les reconnaît rien qu’à leur tête

les racailles et les voyous !

Tiens … il ne serait pas un peu basané

ou des fois … manouche, le Haulme ou le Dutrou ?


 

Pierre Dupuis
Lire la suite

Côte d'amour: aurais-je la cote ou pas ?

22 Mars 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



A Jean-François qui m’autorise à utiliser ses photos comme catalyseur  poétique.

Jean-François :  http://jfsj7483.spaces.live.com/ de superbes photos et toute les semaines, un atelier d’écriture !







Atelier d’écriture N° 27



Côte d’amour,

 

C’est la mer qui courtise

les éperons rocheux,

ou bien eux qui la grise

la pénétrant un peu ?

 

D’éperons en calanques

la côte fait l’amour,

elle n’est jamais en manque

de câlins, de mamours !

 

Dans un élan pudique,

le ciel, son vieil ami,

voile plages et criques

pour  leurs ébats promis.

 

Peut-être que la lune

viendra pour un clin d’œil,

sans intention aucune

de dresser des écueils !


 

C’est la mer qui courtise

les éperons rocheux,

ou bien eux qui la grise

la pénétrant un peu ?

 

 

                                        Pierre Dupuis


 


Lire la suite

C’est l’ printemps ! Petite histoire … sauvage !

21 Mars 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier




Plantons le décor : une personne âgée, très peu aimable s’adresse à Rotpier.

 

Elle :     

           - Dites donc le  Rotpier, qu’allez vous mettre comme bêtise aujourd’hui ?

 

Rotpier :

-         Heu …  Allez … aucune la vieille : c’est

l’ printemps !

 

Et pis c’est tout !  Elle n’avait qu’à pas

m’ chercher, na !

 

 

Nota :   Milles excuses, mais le Rotpier est parfois infâme   ( un infâme à barbe, bien entendu ! ) et je n’arrive pas toujours à le contrôler !

 

Pierre

Lire la suite
1 2 3 4 > >>