Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Marre des politiques ! Le poème du jour : " Un pavé dans la mare, " de Rotpier ! Et pis c'est tout !

28 Février 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour, #Billet d'humeur

 

Il est important de savoir prendre ses responsabilités et d'agir où et quand on l'a décidé.

Et tant pis si c'est violent !!!

 

Rotpier

 

Un pavé dans la mare,

 

J’en ai assez - oui ! J’en ai marre ! -

plus rien ne va comme je veux.

Je vais mener un tintamarre

qui va éclabousser sérieux !

 

Que ce soit la gauche ou la droite :

tous bons à rien, tous des charlots !

Langue de bois avec mains moites,

ce sont vraiment des rigolots !

 

Mais … que dis-tu ? … Prends donc la place !

Ah ! Non merci, moi j’en veux pas !

Je ne veux pas perdre la face

puis passer au mea-culpa !

 

Je garde ma première idée,

il ne faut pas tourner en rond !

Cette action, je l’ai décidée

et tant pis si je suis un con !

.

Chose promise, chose due,

je vais de ce bras le prouver,

je n’ai pas la langue tordue

et … v’ lan ! Le voilà mon pavé !

 

 

 

 

J’en pouvais plus,  j’en avais marre :

le v’ là mon pavé dans la mare !

 

Et pis c'est tout !

 

                                                                   Rotpier

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

27 Février 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Billet d'humeur

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

 


    Et pis c'est tout Rotpier

 

 

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier

26 Février 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Pensées, #L'actualité vue par le Rotpier, #Politique

.

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

 rebus-420-1rebus-420-2rebus-420-3

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

C’est de l'absurde, c'est du Rotpier, c'est du fictif , mais moi  je ne touche pas un rond pour faire de petit travail !

 

3ème ligne, 2ème image : entre les 2 émoticônes, il ne faut pas prendre le triste !

4ème ligne, 2ème image : celui-ci est de gare ! Dernière image : la plus chaude des saison ! 

5ème ligne, 2ème image : la moitié de ce que regarde Titeuf ... oh! le petit saloupiot ! 

 6ème ligne, 1ère image:  petite, la sale bête est lente ! ( l'autre aussi ! )

7ème ligne, 1ère image et en direct: " ti" ... oui mes titis ! 

8ème ligne, 1ère image : celui-ci est de sable ! 

9ème ligne, 2ème image : objet qui sert à tromper les poissons carnassiers ... le miroir aux alouettes en est un autre !

10ème ligne, 4ème image : c'est l'arme qu'il faut prendre ... les indiens en avait aussi !

11ème ligne, 3ème image : endroit où se tenait la vigie sur les anciens voiliers ! Dernière image : 5 centimes d'Euros, ce n'est pas grand chose mais un  " - - -  " c'est un " - - -  " ... et pis c'est tout ! 

11ème ligne, 1ère image : le serpent fait "s" ... c'est sa manie ! 2ème image : le plus célèbre tableau d'Edvard Munch ! 

 

Et pis c'est tout !

 

Allez, au travail brav'  gens, et n'oubliez pas de vous essuyer les pieds sur le tapis en rentrant de la messe ! 

 

Réponse :

Dans l’affaire du Pénélopegate le parquet a été saisi, les époux Fillon auront-il assez de tapis pour le remplacer ou lanceront-ils une souscription pour le faire ? 

 

 

Qu'il dit l'animal !

Lire la suite

"L'étrangère" de Léo Ferré sur un poème de Louis Aragon : Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

25 Février 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime

 

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 
 

Léo Ferré :

 « L’étrangère »

 

Sur un poème de Louis  Aragon ... 

 
 
 
 
 

 

L'étrangère

Il existe près des écluses
Un bas quartier de bohémiens
Dont la belle jeunesse s'use
A démêler le tien du mien
En bande on s'y rend en voiture,
Ordinairement au mois d'août,
Ils disent la bonne aventure
Pour des piments et du vin doux

On passe la nuit claire à boire
On danse en frappant dans ses mains,
On n'a pas le temps de le croire
Il fait grand jour et c'est demain.
On revient d'une seule traite
Gais, sans un sou, vaguement gris,
Avec des fleurs plein les charrettes
Son destin dans la paume écrit.

J'ai pris la main d'une éphémère
Qui m'a suivi dans ma maison
Elle avait des yeux d'outremer
Elle en montrait la déraison.
Elle avait la marche légère
Et de longues jambes de faon,
J'aimais déjà les étrangères
Quand j'étais un petit enfant !

Celle-ci parla vite vite
De l'odeur des magnolias,
Sa robe tomba tout de suite
Quand ma hâte la délia.
En ce temps-là, j'étais crédule
Un mot m'était promission,
Et je prenais les campanules
Pour des fleurs de la passion

A chaque fois tout recommence
Toute musique me saisit,
Et la plus banale romance
M'est éternelle poésie
Nous avions joué de notre âme
Un long jour, une courte nuit,
Puis au matin : "Bonsoir madame"
L'amour s'achève avec la pluie.

 

 
 

Bon partage !

 

Rotpier

 

Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

23 Février 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Les chouettes Chouettes du Rotpier

.

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

 

les-chouettes-chouettes-255

les-chouettes-chouettes-256

les-chouettes-chouettes-257

 

 Signature Rotpier

... Je vous chouette une bonne distraction ... et une bonne journée ! 

 

Lire la suite

"Le châtelain, la châtelaine et leur joli bas de laine," ... Un poème -fable, non signé par Jean de La Fontaine , mais par Pierre du Puits quand même !

21 Février 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Poésie - humour, #Pensées, #Fable, #Billet d'humeur, #Politique

.

Un poème -fable, non signé par Jean de La Fontaine , mais par Pierre du Puits quand même !

.

chateau-de-fillon

Capture personnelle à partit de Google Earth 

 

Avertissement :

Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé ne peut relever que de l’imagination débridée des lecteurs.

 

Le châtelain, la châtelaine et leur joli bas de laine,

 

Il était une fois près de Sablé sur Sarthe,

un château habité par des gens comme il faut,

entouré d’un grand parc où courraient des chevaux,

pas facile à trouver sans avoir une carte.

 

Des gens bien comme il faut et en plus très honnêtes,

« enfin en apparence ! »  éructa un canard

souvent très déchaîné contre les cumulards :

il avait enquêté et tiré la sonnette !

 

Un canard très spécial entraîné pour la chasse,

un palmipède adroit et des plus débrouillards

capable de tracer même les vieux briscards

afin de les pousser tout au fond de la nasse !

 

Le châtelain était féru de politique,

de voitures de course et il pilotait bien,

il avait un tracteur pour faire plus terrien :

un homme multicarte à l’esprit très pratique !

 

Non loin de la demeure, il y avait les moines

d’une grande abbaye chantant du grégorien,

« Cela n’a rien à voir ! » rétorqueront certains,

moi je dis : « Pourquoi pas ? … Vive le patrimoine ! »

 

D’autant plus que … d’autant plus que …

L’homme était très croyant et allait à l’église

très régulièrement, frisant le calotin,

on pouvait dire aussi qu’il était puritain

jusqu’à ce que dans le tripotage il s’enlise !

 

Je crois me souvenir - et j’ai bonne mémoire ! -

que quand on a pincé un certain Cahuzac,

un tricheur patenté pris la main dans le sac,

le sieur a applaudi de façon très notoire !

 

La châtelaine était ma foi fort effacée,

ne se plaisant que dans les mûrs de son château,

faisant des confitures et soignant ses chevaux,

la politique la laissait embarrassée !

 

Mais pour entretenir une telle demeure,

il faut beaucoup d’argent, cela coûte bonbon,

Il fallut bien trouver beaucoup de picaillons :

sans consolidations les vieux châteaux se meurent !

 

Alors notre bonhomme embaucha son épouse

et même ses enfants sur des fonds de l’état

pour de vagues travaux sans trop de résultats,

le tout pour faire entrer un maximum de flouze !

 

A l’heure où je vous parle on ne sait pas encore

ce que les enquêteurs vont trouver en fouillant

dans tout ce pataquès plutôt malodorant,

alors je reviendrai pour cette fable clore !

 

A la manif pour tous c’est le temps des neuvaines,

des suppliques en chaîne et des cierges brûlés,

de bien vieux procédés pour le moins éculés :

on en est plus au temps des postes à galène !

 

Je vous dis à bientôt pour la fin de la fable,

patientez un moment, c’est un compte à rebours,

ça caquète déjà fort dans les basses-cours,

attendez quelque peu, vous serez bien affables !

 

Châtelain, châtelaine aux actions pas très nettes,

sachez que l’on n’est plus au temps des grands seigneurs

et qu’un petit canard peut être égratigneur

sans pour autant finir dans un pot de rillettes !

 

rilletttes-de-canard

Image du net, vive les rillettes ... dûment gagnées !

 

Remerciements :

 Remercions le Canard pour sa plume acérée

qui met toujours sa palme aux endroits qui font mal,

beaucoup voudraient couper le cou de l’animal,

nombreux sont ceux qui sont avides de curée !

 

Allez brave Canard, continue donc ton œuvre,

étrille les tordus, les faux-culs, les tricheurs,

de n’importe quel bord, même les pleurnicheurs

dès lors qu’ils ont usé de coupables manœuvres !

 

Et n’oublie surtout pas ceux de la fachosphère,

les Le Pen et consorts qui sont autant mouillés

que ceux cités ici, il faut aller fouiller

dans le grand marigot de leurs sombres affaires !

  

                                                                                           

                                                                 Pierre du Puits

 

xxxxxxxxxxxx

 

    Conclusion :

 Il faudra bien un jour qu’on décerne une palme

à ce lanceur d’alerte efficace et burné

qui depuis plus d’un siècle a su désarçonner

des ô combien puissants magouillant bien au calme !

 

                                                                                       Pierre Dupuis

 

le-canard-enchaine-2

Merci le Canard !

 

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

20 Février 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Pensées

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

 


    Et pis c'est tout Rotpier

  

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier

19 Février 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Pensées

.

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 
rebus-419-1
rebus-419-2
 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

C’est un rébus sérieux ( Encore ! ) de Pierre ! 

1ère ligne, 2ème image : autre nom pour une servante !

       2ème ligne, 1ère image : la moitié du nom du personnage ! 2ème image : le verbe aller au présent de l'impératif ! 3ème image : le serpent fait " s " ou " se ", c'est selon son humeur ! ( l'autre aussi puisque c'est son frangin ! ) 

 

6ème ligne, dernière image: il ne faut pas prendre le court !

7ème ligne, 2ème image :  lieu ou s’arrêtent les train ! Dernière image : un endroit situé dans le lieu précédent !

9ème ligne, 1ère image : petite, la sale bête est lente ! 4ème image : Eluard a dit qu'elle était bleue comme une orange !

 Dernière ligne, dernière image : quand son nez s'allonge, il "  - - - - " !

 

Et pis c'est tout !

 

Allez, au travail brav'  gens, et j'espère que vous en n'avez pas perdu beaucoup  ! 

 

Réponse :

Le bonheur est un vaste puzzle et il est bien rare que l’on n’égare pas quelques pièces pour le terminer entièrement !

 

Voila, je vous avais dit que c’était encore du sérieux !

 

 

Qu'il dit l'animal !

 

Lire la suite

"Né quelque part" de Maxime Le Forestier ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

18 Février 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime

 

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

Maxime Le Forestier

"Né quelque part,"

 

 

Né quelque part

On choisit pas ses parents,
on choisit pas sa famille
On choisit pas non plus
les trottoirs de Manille
De Paris ou d´Alger
Pour apprendre à marcher
Etre né quelque part
Etre né quelque part
Pour celui qui est né
C´est toujours un hasard
Nom´inqwando yes qxag iqwahasa {2x}

Y a des oiseaux de basse cour et des oiseaux de passage
Ils savent où sont leur nids, quand ils rentrent de voyage
Ou qu´ils restent chez eux
Ils savent où sont leurs œufs

Etre né quelque part
Etre né quelque part
C´est partir quand on veut,
Revenir quand on part

Est-ce que les gens naissent
Egaux en droits
A l´endroit
Où ils naissent

Nom´inqwando yes qxag iqwahasa

Est-ce que les gens naissent Egaux en droits
A l´endroit
Où ils naissent
Que les gens naissent
Pareils ou pas

On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille
On choisit pas non plus les trottoirs de Manille
De Paris ou d´Alger
Pour apprendre à marcher

Je suis né quelque part
Je suis né quelque part
Laissez moi ce repère
Ou je perds la mémoire
Nom´inqwando yes qxag iqwaha.sa
Est-ce que les gens naissent...

 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

16 Février 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Les chouettes Chouettes du Rotpier, #Pensées

.

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

 

 

les-chouettes-chouettes-252

les-chouettes-chouettes-253

les-chouettes-chouettes-254

 

 Signature Rotpier

... Je vous chouette une bonne distraction ... et une bonne journée ! 

 

Lire la suite
1 2 > >>