Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

5 Avril 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Les chouettes Chouettes du Rotpier

 
Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !
Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !
Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 
 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

.

 

 

 

 

Signature Rotpier

... Je vous chouette une bonne distraction

... et une bonne journée !

 

Lire la suite

"Travail sans filet… mais très dérivant," un poème tout frais, tout chaud, de ... Rotpier !

3 Avril 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour, #Poésie, #Humour

 

Le poète est un funambule ... mais il ne travaille pas sans fil ... conducteur !

 

Image du net

 

Travail sans filet… mais très dérivant,

 

J’ai connu un poète gay,

ses rimes étaient monotones

peu profondes et très atones,

on pouvait les passer à gué !

 

Elles terminaient en « filé »

ou bien en « manche » ou bien en « cule »,

sans évoquer les renoncules,

pas plus que la pêche au filet !

 

J’ai cessé de le fréquenter

dès lors qu’il m’a fait ses yeux tendres,

je me suis enfui sans attendre :

pas question de le contenter !

 

Si je suis très large d’esprit,

ailleurs je refuse de l’être,

je ne veux pas me laisser mettre

… même si l’on m’offre un bon prix !

 

Je ne veux pas d’un avenir

du genre Sodome et Gomorrhe,

je ne suis pas un matamore,

je vous somme d’en convenir !

 

Péroraison rimant avec raison…

Je vous sens assez offusqués,

je ne veux plus que ça dérape

j’arrête là, je me rattrape :

je boycotte la rue du quai !

        

             Mais …

J’ai plus d’une corde à mon arc,

ne me collez pas d’étiquette

j’écris aussi quelques bluettes

que je récite dans les parcs !

 

Mais de nos jours les amoureux

n’aiment plus guère les poèmes,

ils ne déclarent leurs « Je t’aime ! »

que sur Facebook … les malheureux !

 

Nous n’avions point besoin d’écran

pour bien maîtriser le tactile

surtout en dessous du textile

… c’était autrement enivrant !

 

Et nul besoin de logiciel,

ni de satanés de mots de passe,

il n’y avait guère d’impasse

pour aller au septième ciel !

 

Rien à faire d’applications

pour connaître la marche à suivre,

ni de valider pour poursuivre :

tout se passait à l’intuition !

 

Bien sûr on finissait à plat

un peu comme les batteries,

c’était la seule analogie

… vous souriez ? … c’est déjà ça !

 

Mais tout cela c’est du passé,

plus je vieillis, plus je radote,

je me sauve, je m’escamote,

pour éviter de ressasser !

 

Sans être par trop dépassé

dans mon check-up des points clignotent,

ça sent l’argus et la décote :

j’approche du vieux con cassé !

  

                                                              Rotpier
Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

2 Avril 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Pensées

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c'est tout Rotpier

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

1 Avril 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Pensées

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

C'est un rébus pas très catholique en ce dimanche de pâques ! Les articulations sont un peu difficiles ... un peu comme les miennes ... je me fais vieux !
 
2ème ligne, 2ème image : c'est le " - - - - " indiqué qu'il faut retenir !
3ème ligne, 1ère image : à 3 H 52 du mat, il est très " - - - " ! Dernière image : un oiseau qui aime beaucoup les glands !
4ème ligne, 1ère image :il ne faut pas prendre le court ! 2ème image : autre nom pour un tank ! Dernière image : une " - - - - " vue d'en haut !
5ème ligne, 2ème image : celui-ci est de montagne ! 
6ème ligne, 3ème image : le garçon "  - - - - - "  au présent de l'indicatif !
7ème ligne, 3ème image : ça "  - - - " ... au présent de l'indicatif aussi !
9ème ligne, dernière image : petite, la sale bête est lente !
10ème ligne, 2ème image : ce qui sort amplifié de l'appareil !
11ème ligne : entre les 2 dernières images et la première de la ligne suivante, l'articulation est difficile : je vous avais prévenu ! Na !
Dernière ligne, 2ème image : quand la sale b^te pique, ça fait mal !
 
Et pis c'est tout !
A vous de jouer ! Il n'est pas facile mais ne pas essayer serait un péché ! Bons œufs de Pâques !

 

Réponse :

       Élevé dans l’esprit catholique, j’ai longtemps cru que la cloque du péché était la punition infligée à Ève pour avoir fauté ! Étais-je naïf en ce temps-là !

 

Lire la suite

Françoise Hardy: " Des ronds dans l'eau " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

31 Mars 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

 

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :

 

« Françoise Hardy »

 

« Des ronds dans l’eau »

 

Ce qui ne va pas nous rajeunir !

 

Et n'oublions jamais que, selon Stanley, une brique cubique fait quand même des ronds dans l'eau ... 

 

 

 

Des ronds Dans L'eau

tu commença ta vie
tout au bord d'un ruisseau
tu vécus de ces bruits

qui courent dans les roseaux
qui montent des chemins
que filtrent les taillis
les ailes du moulin
les cloches de midi
soulignant d'un sourire
la chanson d'un oiseau
tu prenais des plaisirs
à faire des ronds dans l'eau

aujourd'hui tu ballottes
dans des eaux moins tranquilles
tu t'acharnes et tu flottes
mais l'amour, où est-il ?
l'ambition a des lois
l'ambition est un culte
tu voudrais que ta voix
domine le tumulte
tu voudrais que l'on t'aime
un peu comme un héros
mais qui saurait quand même
faire des ronds dans l'eau

s'il y a tous ces témoins
que tu veux dans ton dos
dis-toi qu'ils pourraient bien
devant tes ronds dans l'eau
te prendre pour l'idiot
l'idiot de ton village
qui lui est resté là
pour faire des ronds dans l'eau
pour faire des ronds dans l'eau

 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

29 Mars 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Les chouettes Chouettes du Rotpier, #L'actualité vue par le Rotpier

 
Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !
Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !
Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 
 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

 

Signature Rotpier

... Je vous chouette une bonne distraction

... et une bonne journée !

 

Lire la suite

Journée de manifestation ... comme si vous y étiez ! ... Le poème du jour : " Manif " de ... Pierre !

27 Mars 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Pensées, #L'actualité vue par le Rotpier

En vieux routier des manifs, je vous glisse un peu dans leurs coulisses !

     Je dois avouer que j’ai bien levé le pied des pavés, mais depuis 68, j’en ai arpenté pas mal ! Prof et responsable syndical oblige ! Allez, au coup de sifflet on démarre !

Pierre 

 

 Photo prise sur le net et modifiée par mes soins !

 

 

Manif !

 

Au coude à coude

au cœur à cœur,

pour en découdre

mais … sans casseurs !

 

Un manifeste

tout en verbal !

Quelques mots lestes :

du théâtral !

 

Souvent les mêmes :

on se connaît !

Les mêmes thèmes

sur les carnets !

 

Du stratégique,

pas du hasard !

Du synergique

avec brassards !

 

Des banderoles

et des panneaux :

pas de pétrole

mais des bons mots !

 

Etat fripouille

élus voleurs :

c’est qui qui douille :

c’est pas ta soeur !

 

A fond la caisse

pour la sono !

L’oreille encaisse :

pas du piano !

 

Et les trompettes

jouant à fond !

Et les baguettes

sur les bidons !

 

Et les rengaines

au vitriol,

que l’on dégaine

sans un bémol !

 

Bras en compote :

cause aux drapeaux !

« Prend-le mon pote :

pour moi repos ! »

 

Tongs ou bien bottes ?

C’est du soleil

ou de la flotte ?

Jamais pareil !

 

L’heure est venue :

fin du parcours !

Sur l’avenue :

dernier discours !

 

« Plus de dix mille

sur le pavé !

Manif utile :

juré craché !

 

A la prochaine

nous doublerons !

Dans la semaine

ils cèderont ! »

 

Plus de pancartes,

drapeaux roulés,

les flics s’écartent :

adieu poulets !

 

Certains la tire,

d’autres sourient !

Ce qui attire

les nôtres aussi !

 

Manif tranquille

et bon enfant,

pas trop hostile

… sauf le devant !

 

Ça se disperse

… les tracts aussi !

Merde ! Une averse :

vite aux abris !

 

Les mains se serrent :

« - Bon, on y va !

Je récupère

les gars d’ chez moi !

 

A la prochaine !

Allez salut !

Bise à Marlène

et à Lulu ! »

 

- On taille la route ?

- oui ! On y va !

Pour le cass’ -croûte,

on verra ça !

 

A la prochaine :

sûr les amis !

Faut pas qu’ ça traîne :

c’est bien parti ! »

 

                                   Pierre Dupuis

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

26 Mars 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c'est tout Rotpier

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

25 Mars 2018 , Rédigé par Rotpier

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

C'est une pensée très célèbre d'un grand philosophe que je me permets de vous rappeler ... à ma manière !

Pierre

 
1ère ligne, 1ère image : de blé ou d'orge ! ( l'autre aussi ! )
2ème ligne, 3ème image : autre nom de l'arobase ! 
3ème ligne, 2ème image : le serpent fait toujours "s"  ! 3ème image et en direct : "U" ... cocote ! 
4ème ligne, 2ème image : le cri du mouton !  3ème image : avant "akbar" ( de circonstance hélas ! )
5ème ligne, 1ère image : c'est la position qu'il faut retenir ! Dernière image : Éole est le dieu du " - - - - " !
6ème ligne, 1ère image : celui-ci est de gare !
8ème ligne, dernière image : de sable ou d'autre chose !
10ème ligne, 1ère image : quand son nez s'allonge, il " - - - - " !
11ème ligne, 1ère image : ça se tranche selon Nougaro ... on en fait aussi des omelettes !
 

 

Et pis c'est tout !
A vous de jouer ! Mettez bien cette pensée en application !

 

Réponse :

Épicure disait : « Hâtons-nous du succomber à la tentation avant qu’elle ne s’éloigne », je la partage entièrement et je vous la mets en Épicure de rappel ! 

 Remarque : Je me suis mal exprimé et quand je m'en suis aperçu, il était trop tard mais j'ai eu la flemme de tout recommencer !

Le fond est bon ( dans le fond, j'ai un bon fond ! ) mais c'est dans la forme que j'ai pêché : je dirais 2 avé et 3 pater  pour me faire pardonner ... amen !

Ce que j'aurais du écrire : 

Épicure disait : « Hâtons-nous du succomber à la tentation avant qu’elle ne s’éloigne », je partage entièrement cette pensée et je vous la mets en Épicure de rappel ! 

 

 

Lire la suite

« Georges Moustaki » , « Sans la nommer » ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

24 Mars 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

 

 
Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
 

« Sans la nommer »

 

« Georges Moustaki »

 

En 68, j’avais 22 ans

et j'ai eu 5 semaines de grève au compteur

avec occupation d' usine …

 

 

 

♪ Sans La Nommer ♪

 

Je voudrais, sans la nommer, .
Vous parler d'elle
Comme d'une bien-aimée,
D'une infidèle,
Une fille bien vivante
Qui se réveille
A des lendemains qui chantent
Sous le soleil.

C'est elle que l'on matraque,
Que l'on poursuit que l'on traque.
C'est elle qui se soulève,
Qui souffre et se met en grève.
C'est elle qu'on emprisonne,
Qu'on trahit qu'on abandonne,
Qui nous donne envie de vivre,
Qui donne envie de la suivre
Jusqu'au bout, jusqu'au bout.

Je voudrais, sans la nommer,
Lui rendre hommage,
Jolie fleur du mois de mai
Ou fruit sauvage,
Une plante bien plantée
Sur ses deux jambes
Et qui trame en liberté
Ou bon lui semble.

C'est elle que l'on matraque,
Que l'on poursuit que l'on traque.
C'est elle qui se soulève,
Qui souffre et se met en grève.
C'est elle qu'on emprisonne,
Qu'on trahit qu'on abandonne,
Qui nous donne envie de vivre,
Qui donne envie de la suivre
Jusqu'au bout, jusqu'au bout.

Je voudrais, sans la nommer,
Vous parler d'elle.
Bien-aimée ou mal aimée,
Elle est fidèle
Et si vous voulez
Que je vous la présente,
On l'appelle
Révolution Permanente!

C'est elle que l'on matraque,
Que l'on poursuit que l'on traque.
C'est elle qui se soulève,
Qui souffre et se met en grève.
C'est elle qu'on emprisonne,
Qu'on trahit qu'on abandonne,
Qui nous donne envie de vivre,
Qui donne envie de la suivre
Jusqu'au bout, jusqu'au bout.

C'est elle que l'on matraque,
Que l'on poursuit que l'on traque.
C'est elle qui se soulève,
Qui souffre et se met en grève.
C'est elle qu'on emprisonne,
Qu'on trahit qu'on abandonne,
Qui nous donne envie de vivre,
Qui donne envie de la suivre
Jusqu'au bout, jusqu'au bout.

 

 

Bon partage !

 

 

Rotpier
 
Lire la suite