Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

les chansons et les musiques que j'aime

Jacques Brel: " Jojo " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

28 Mai 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :

« Jacques Brel »

« Jojo »

 Le bel hommage d’un grand à un autre grand !

 

 

Jojo

 

 Jojo

Voici donc quelques rires
Quelques vins, quelques blondes
J´ai plaisir à te dire
Que la nuit sera longue
A devenir demain
Jojo
Moi je t´entends rugir
Quelques chansons marines
Où des Bretons devinent
Que Saint-Cast doit dormir
Tout au fond du brouillard

Six pieds sous terre
Jojo
Tu chantes encore
Six pieds sous terre
Tu n’es pas mort

Jojo
Ce soir comme chaque soir
Nous refaisons nos guerres
Tu reprends Saint-Nazaire
Je refais l´Olympia
Au fond du cimetière
Jojo
Nous parlons en silence
D´une jeunesse vieille
Nous savons tous les deux
Que le monde sommeille
Par manque d´imprudence

Six pieds sous terre
Jojo
Tu chantes encore
Six pieds sous terre
Tu n’es pas mort 

Jojo
Tu me donnes en riant
Des nouvelles d´en bas
Je te dis : "Mort aux cons!"
Bien plus cons que toi
Mais qui sont mieux portants
Jojo
Tu sais le nom des fleurs
Tu vois que mes mains tremblent
Et je te sais qui pleure
Pour noyer de pudeur
Mes pauvres lieux communs

Six pieds sous terre
Jojo
Tu chantes encore
Six pieds sous terre
Tu n’es pas mort

Jojo.
Je te quitte au matin
Pour de vagues besognes
Parmi quelques ivrognes
Des amputés du cœur
Qui ont trop ouvert les mains
Jojo
Je ne rentre plus nulle part
Je m´habille de nos rêves
Orphelin jusqu´aux lèvres
Mais heureux de savoir
Que je te viens déjà

Six pieds sous terre
Jojo
Tu n´es pas mort
Six pieds sous terre
Jojo
Je t´aime encore

 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

Serge Lama : "Les glycines" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

14 Mai 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

Serge Lama

« Les glycines »

 

Rappel: il ne faut pas confondre:
" Glisser dans la piscine " et " --------------------- " !                
Et pis c'est tout !

 

Les glycines,

Sur le mur y avait des glycines
Sur le mur y avait des glycines
Toi, tu portais un tablier bleu
Toi, tu portais un tablier

Toujours le nez dans tes bassines
Toujours le nez dans tes bassines
En ce temps-là, on se parlait peu
En ce temps-là, on se taisait.

C'est pas d'l'amour, pauvre Martha !
C'est pas d'l'amour, mais ça viendra

Paraît que cousin et cousine
Paraît que cousin et cousine
Ça ne doit pas s'aimer d'amour, non
Ça ne doit pas parler d'amour

Alors on parlait du beau temps
De la pluie et des fleurs des champs
De la vendange et du labour, mais
On ne parlait jamais d'amour

C'est pas d'l'amour, pauvre Martha !
C'est pas d'l'amour, mais ça viendra

Puis je suis parti en usine
Puis je suis parti en usine
Je n'voulais pas être fermier, moi
Je voulais être le premier

Merci beaucoup, petit Jésus
J'ai bien mangé et j'ai bien bu
Je suis aimé ou respecté, moi
On me dit "vous" pour me parler

C'est pas d'l'amour, pauvre Martha
C'est pas d'l'amour, mais ça viendra

Pourtant quand je vois des glycines
Pourtant quand je vois des glycines
J'ai envie de les arracher, moi
J'ai envie de les arracher

Paraît que t'aurais eu deux filles
Qui font partie de ma famille
Mais comme l'amour ne me dit plus rien
Elles n'auront jamais de cousins

C'est pas d'l'amour, pauvre Martha
C'est pas d'la haine, mais ça viendra.

 

 

Bon partage !

 
Rotpier

 

 

Lire la suite

La grande Sophie : " Comme un arbre dans la ville " ...Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

7 Mai 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

 

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

La grande sophie :

« Comme un arbre dans la ville »

Une belle reprise de la chanson

de Maxime Le Forestier

Comme un arbre dans la ville
Je suis né dans le béton
Coincé entre deux maisons
Sans abri sans domicile
Comme un arbre dans la ville

Comme un arbre dans la ville
J'ai grandi loin des fûtaies
Où mes frères des forêts
Ont fondé une famille
Comme un arbre dans la ville

Entre béton et bitume
Pour pousser je me débats
Mais mes branches volent bas
Si près des autos qui fument
Entre béton et bitume

Comme un arbre dans la ville
J'ai la fumée des usines
Pour prison et mes racines
On les recouvre de grilles
Comme un arbre dans la ville.

Comme un arbre dans la ville
J'ai des chansons sur mes feuilles
Qui s'envoleront sous l'oeil
De vos fenêtres serviles
Comme un arbre dans la ville

Entre béton et bitume
On m'arrachera des rues
Pour bâtir ou j'ai vécu
Des parkings d'honneur posthume
Entre béton et bitume

Comme un arbre dans la ville
Ami fais après ma mort
Barricades de mon corps
Et du feu de mes brindilles
Comme un arbre dans la ville

 
 
Paroliers : Le Forestier Maxime / Catherine Marie Forestier

      Bon partage !    

 

Rotpier

Lire la suite

Mouloudji : « Un p’tit coqu’licot » Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

30 Avril 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

Jeudi c'était des pensées, aujourd'hui, c'est des coquelicots et demain ce sera ... du muguet !

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 

Mouloudji :

« Un p’tit coqu’licot »

 

Comme un petit coquelicot

Le myosotis, et puis la rose,
Ce sont des fleurs qui dis'nt quèqu' chose !
Mais pour aimer les coqu'licots
Et n'aimer qu'ça... faut être idiot !
T'as p't'êtr' raison ! seul'ment voilà :
Quand j't'aurai dit, tu comprendras !
La premièr' fois que je l'ai vue,
Elle dormait, à moitié nue
Dans la lumière de l'été
Au beau milieu d'un champ de blé.
Et sous le corsag' blanc,
Là où battait son cœur,
Le soleil, gentiment,
Faisait vivre une fleur :
Comme un p'tit coqu'licot, mon âme !
Comme un p'tit coqu'licot.

C'est très curieux comm' tes yeux brillent
En te rapp'lant la jolie fille !
Ils brill'nt si fort qu'c'est un peu trop
Pour expliquer... les coqu'licots !
T'as p't'êtr' raison ! seul'ment voilà
Quand je l'ai prise dans mes bras,
Elle m'a donné son beau sourire,
Et puis après, sans rien nous dire,
Dans la lumière de l'été
On s'est aimé ! ... on s'est aimé !
Et j'ai tant appuyé
Mes lèvres sur son cœur,
Qu'à la plac' du baiser
Y avait comm' une fleur :
Comme un p'tit coqu'licot, mon âme !
Comme un p'tit coqu'licot.

Ça n'est rien d'autr' qu'un'aventure
Ta p'tit' histoire, et je te jure
Qu'ell' ne mérit' pas un sanglot
Ni cett' passion... des coqu'licots !
Attends la fin ! tu comprendras :
Un autr' l'aimait qu'ell' n'aimait pas !
Et le lend'main, quand j'lai revue,
Elle dormait, à moitié nue,
Dans la lumière de l'été
Au beau milieu du champ de blé.
Mais, sur le corsag' blanc,
Juste à la plac' du cœur,
Y avait trois goutt's de sang
Qui faisaient comm' un' fleur :
Comm' un p'tit coqu'licot, mon âme !
Un tout p'tit coqu'licot.

  

      Bon partage !    

 

Rotpier

Lire la suite

Georges Brassens : « Hécatombe » + un petit bonus du rotpier ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

16 Avril 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

;

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :

 

Georges Brassens :

 « Hécatombe »

+ un couplet en bonus de Rotpier !

 

Hécatombe:

 

Au marché de Briv'-la-Gaillarde
A propos de bottes d'oignons
Quelques douzaines de gaillardes
Se crêpaient un jour le chignon
A pied, à cheval, en voiture
Les gendarmes mal inspirés
Vinrent pour tenter l'aventure
D'interrompre l'échauffourée

Or, sous tous les cieux sans vergogne
C'est un usag' bien établi
Dès qu'il s'agit d'rosser les cognes
Tout le monde se réconcilie
Ces furies perdant tout' mesure
Se ruèrent sur les guignols
Et donnèrent je vous l'assure
Un spectacle assez croquignol

En voyant ces braves pandores
Etre à deux doigts de succomber
Moi, j'bichais car je les adore
Sous la forme de macchabées
De la mansarde où je réside
J'exitais les farouches bras
Des mégères gendarmicides
En criant: "Hip, hip, hip, hourra!"

Frénétiqu' l'un' d'elles attache
Le vieux maréchal des logis
Et lui fait crier: "Mort aux vaches,
Mort aux lois, vive l'anarchie!"
Une autre fourre avec rudesse
Le crâne d'un de ses lourdauds
Entre ses gigantesques fesses
Qu'elle serre comme un étau

La plus grasse de ses femelles
Ouvrant son corsage dilaté
Matraque à grand coup de mamelles
Ceux qui passent à sa portée
Ils tombent, tombent, tombent, tombent
Et s'lon les avis compétents
Il paraît que cette hécatombe
Fut la plus bell' de tous les temps

Jugeant enfin que leurs victimes
Avaient eu leur content de gnons
Ces furies comme outrage ultime
En retournant à leurs oignons
Ces furies à peine si j'ose
Le dire tellement c'est bas
Leur auraient mêm' coupé les choses
Par bonheur ils n'en avait pas
Leur auraient mêm' coupé les choses
Par bonheur ils n'en avait pas

 

 

Le couplet bonus du Rotpier

que vous pouvez chanter sur le même air :

 

Je me permets une remarque

A votre intention braves gens

Que si de nos jours débarquent

Des couplets aussi dérangeants

Je fais le pari que les cognes

Ne laisseraient pas passer ça

Et qu’ils porteraient les charognes

Plainte au tribunal et fissa

Et qu’ils porteraient les charognes

Plainte au tribunal et fissa

 

Et

 

Et gare aux  grilles !

 

Bon partage !

 

Rotpier

 

Lire la suite

"Adolescente " de Bénabar ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

9 Avril 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles

Cette fois-ci :

 

 

Bénabar

« Adolescente »

 

Les joies de l'adolescence !

Après, vous reprendrez bien un peu de clafoutis ... non ?

 

Adolescente,

 
Ta mère t'avais dit "demande ce soir à ton père"
Il a répondu non, évidemment, comme pour le scooter
T'as eu beau plaider que tes copines l'ont déjà depuis longtemps
"Le téléphone dans la chambre c'est non!"
Tu quittes la table en hurlant, vivement que t'aies 18 ans
Ca y est ton père s'énerve, t'as gagné, tu peux être contente
"Avec ta mère, on se serre la ceinture toute l'année
Et mademoiselle en plus, voudrait une ligne privée!"
Tu claques la porte de ta chambre, couverte d'autocollants
"Do not disturb" des hôtels accroché à la poignée
Tu sors de sa cachette, ton journal intime
Aussi bien planqué qu'un livre de fion dans la piaule d'un garçon.
Derrière la couverture, genre David Hamilton
Tu racontes entre deux larmes, qu'un jour tu vas fuguer
Tu sors d'une autre cachette, un paquet de cigarettes
Hyper light mentholées que tu fumes à la fenêtre.
Mais, il y a Ludovic, et il t'aime et tu l'aime
Ça fera un an dans 10 mois que vous sortez ensemble
Et même s'il a tellement de boutons, qu'on dirait un clafoutis
Tu peux trop rien dire, des boutons, t'en as aussi!
C'est vendredi dernier, que ta vie a basculée
T'avais dit à ta mère que tu dormais chez Stéphanie
Manque de bol, Stéphanie a appelé
Elle voulait savoir ce que tu faisais pour la soirée.
A 5 heures du matin, quand t'es rentrée sans bruit
Surprise! Tes parents t'avaient attendus toute la nuit
Ils ont remarqué tout de suite que t'étais plus la même
Ta mère a pleuré "Ma fille est une femme!"
Bizarrement, ils t'ont paru moins vieux
Mais toujours aussi cons : pas question de pleurer devant eux
Ta mère a demandé "t'as pris tes précautions?"
Ton père a crié "Mais il s'est tapé ma fille ce petit con!"
Il a fallu vous mettre à deux pour le désarmer
Il était encore furieux, mais ne parlait plus de l'émasculer
Pour penser à autre chose il a rangé trois fois le garage
Il a tondu le jardin, et celui du voisin.

 

Bon partage !

 

 

Rotpier

 

 

Lire la suite

Le pastiche du jour: " Que c'est triste Venise " transformé par le Rotpier en " Qu'elle est triste Denise " !

2 Avril 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pastiche de chanson, #les chansons et les musiques que j'aime

     Allez, aujourd'hui, double rasade : une chanson et un pastiche !

Mon honnêteté légendaire m'oblige à vous signaler que c'est une reprise même si elle n'est pas de chaussettes !

 

Allez, je vous ressers un petit … pastiche !

A la vôtre !

« Que c'est triste Venise »

de Charles Aznavour

qui devient :

« Qu'elle est triste Denise »

de Rotpier

 

Recette pour bien le déguster :

1) On écoute religieusement l’artiste !

3) On descend et l’on chante sur les paroles de l’affreux jojo de Rotpier !

Et… si ça plait : on recommence jusqu’à ce que le voisin commence à hurler !

Donc : on écoute !

 

 

Voici donc le chef-d’œuvre tant attendu :
un pastiche de Venise qui est beaucoup plus
relevé qu'un pastiche de Marseille... ne l'oublions pas !

 

 
 
 
Photo du net bien bidouillée par le Rotpier !
 
 
 

Qu’elle est triste Denise,

Qu’elle est triste Denise

avec tout’ ses peaux mortes

 qu’elle est triste Denise

et en plus elle pue.

Je lui dis des gros mots

en lui montrant la porte

elle en à rien à s’couer

et moi je n’en peux plus.

Qu’elle est triste Denise

ses bas qui dégringolent

ne font que souligner

ses genoux tout cagneux.

Et mes lèvres se serrent

quand elle se gondole

je pourrais ô malheur

gerber au moins pour deux.

Qu’elle est triste Denise

avec tout’ ses peaux mortes

 qu’elle est triste Denise

et en plus elle pue.

Les musées les églises

lui ont fermé leurs portes

les tourist’  apeurés

s’enfuyaient dans les rues.

Qu’elle est triste Denise

c’est bien mon infortune

et je voudrais demain

aller à son trépas.

Et quand elle ironise

plus conne que la lune

je voudrais l’oublier

mais elle est toujours là.

 

Je suis bien un pigeon

un dindon un cloporte

je ne sais plus sourire

je suis plus que perdu.

Y en a marr’  de Denise

je la voudrais bien morte

y en a marr’ de Denise

c’est demain que j’ la tue.

La la la la la la

la la la la la la

la la la la la la

la la la la la la.

 

                             Rotpier

 

Et pis c’est tout !
A la vôtre !
Avec modération SVP !
Sinon, cela donne ça!

Le Rotpier

 

 

Lire la suite

"Au printemps," de et par Jacques Brel ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

26 Mars 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

 

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

Jacques Brel

« Au printemps,»

 

Il est là, restera t-il ?

 

Au printemps

 

Au printemps au printemps
Et mon cœur et ton cœur
Sont repeints au vin blanc
Au printemps au printemps
Les amants vont prier
Notre-Dame du bon temps
Au printemps
Pour une fleur un sourire un serment
Pour l’ombre d’un regard en riant

Toutes les filles
Vous donneront leurs baisers
Puis tous leurs espoirs
Vois tous ces cœurs
Comme des artichauts
Qui s’effeuillent en battant
Pour s’offrir aux badauds
Vois tous ces cœurs
Comme de gentils mégots
Qui s’enflamment en riant
Pour les filles du métro

Au printemps au printemps
Et mon cœur et ton cœur
Sont repeints au vin blanc
Au printemps au printemps
Les amants vont prier
Notre-Dame du bon temps
Au printemps
Pour une fleur un sourire un serment
Pour l’ombre d’un regard en riant

Tout Paris
Se changera en baisers
Parfois même en grand soir
Vois tout Paris
Se change en pâturage
Pour troupeaux d’amoureux
Aux bergères peu sages
Vois tout Paris
Joue la fête au village
Pour bénir au soleil
Ces nouveaux mariages

Au printemps au printemps
Et mon cœur et ton cœur
Sont repeints au vin blanc
Au printemps au printemps
Les amants vont prier
Notre-Dame du bon temps
Au printemps
Pour une fleur un sourire un serment
Pour l’ombre d’un regard en riant

Toute la Terre
Se changera en baisers
Qui parleront d’espoir
Vois ce miracle
Car c’est bien le dernier
Qui s’offre encore à nous
Sans avoir à l’appeler
Vois ce miracle
Qui devait arriver
C’est la première chance
La seule de l’année

Au printemps au printemps
Et mon cœur et ton cœur
Sont repeints au vin blanc
Au printemps au printemps
Les amants vont prier
Notre-Dame du bon temps
Au printemps

Au printemps
Au printemps

 

 

Bon partage !

 

Rotpier
Lire la suite

Jean Ferrat "Camarade" : Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

19 Mars 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #L'actualité vue par le Rotpier, #les chansons et les musiques que j'aime

 

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
Jean Ferrat :
« Camarade »

;

Parce que l'histoire recommence et est infiniment plus violente...

 

https://www.youtube.com/watch?v=vSJTtIFyMas

 

Nota: impossible de charger la vidéo en direct :

encore  un coup de Poutine ?

Camarade

C'est un joli nom Camarade, c'est un joli nom, tu sais

Qui marie cerise et grenade aux cent fleurs du mois de mai
Pendant des années Camarade, pendant des années, tu sais
Avec ton seul nom comme aubade, les lèvres s'épanouissaient
Camarade, Camarade

C'est un nom terrible Camarade, c'est un nom terrible à dire
Quand, le temps d'une mascarade, il ne fait plus que frémir
Que venez-vous faire Camarade, que venez-vous faire ici
Ce fut à cinq heures dans Prague que le mois d'août s'obscurcit
Camarade, Camarade

C'est un joli nom Camarade, c'est un joli nom, tu sais
Dans mon cœur battant la chamade, pour qu'il revive à jamais
Se marient cerise et grenade aux cent fleurs du mois de mai.

 

Bon partage,

 

Pierre

 

 

Lire la suite

Marie Laforêt : " La voix du silence " : Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

11 Mars 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

Oups !

J'ai beaucoup de retard pour reprendre les blogs !

Excusez-moi, mais j'ai eu de gros zimpoms d'érables comme ont dit au Canada. Je ne détaillerais pas car je n'ai pas l'âme d'un épicier !

épiciertout !

Pierre

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
Marie Laforêt :
« La voix du silence »

;

Marie Laforêt qui aimait jouer à cache-cache dans les bois

et l'on disait alors: " C'est l'arbre qui cache Laforêt "

Si ce n'est pas vrai, cela reste plausible ... non ?

 

La voix du silence

 

Autrefois, je ne savais pas
Qu'il est des mots qu'on entend pas
Mais un soir, une ombre est venue
Qui m'a dit: écoute un peu plus
Une voix te parle en mots inconnus
Entends-tu tout bas la voix du silence?

Je m'en suis allée promener
Les peupliers se sont penchés
Pour me raconter des histoires
Qu'ils étaient les seuls à savoir
Et le vent et la mer doucement, me parlaient
J'entendais
Chanter la voix du silence

Et depuis, j'ai vu bien des gens
Qui jetaient des mots à tous vents
Et qui discutaient sans parler
Qui entendaient sans écouter
Ils composaient des chants
Que mille voix ont reprises
Et leurs cris
Couvraient la voix du silence

Les hommes ne voient plus les fleurs
Ils ont pris des rides au cœur
Ils espèrent en faisant du bruit
Meubler le vide de leur vie
Et mes mots tombent sans un bruit
En gouttes de rosée étouffées
Comme la voix du silence

Toi, tu dors à mes cotés
Et je n'ose pas te parler
De peur que mes mots se confondent
Avec le bruit que fait le monde
Mais je t'aime tant qu'un jour tu comprendras
Tu m'entendras
Crier les mots du silence

 

Paroliers : Paul Simon
Paroles de La voix du silence © Paul Simon Music

 

Bon partage,

 

Pierre

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>