Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Articles avec #billet d'humeur tag

"L’original abbé de Somme," un pamphlet contre l'église de Pierre et de Rotpier

8 Août 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Humour, #Pensées, #L'actualité vue par le Rotpier, #Billet d'humeur, #Morale

 

Troisième devoir de vacances !

Il y en aura un quatrième, mais pas de poésie, ce sera un petit pamphlet en prose ... tout du moins, c'est ce que je vous propose !

 

De l'humour, mais aussi beaucoup de colère pour ce pamphlet contre une église qui se bouche les yeux au plus haut niveau !

Pierre

 

Voir la source de l'image à la fin !

 

Préambule :

 

Je ne suis qu’un vilain canard

qui aime à brocarder l’église

mais elle est déjà dans la mouise

que c’en est un vrai cauchemar.

 

Cela a l’air d’un canular

mais sous couvert de gaillardises

je me livre à une analyse

sans renoncement et sans fard.

 

Bien à l’abri de ses remparts

Rome essaie de gérer la crise

mais les victimes s’organisent :

terminé le colin-maillard !

 

Le Vatican un lupanar ?

Le raccourci n’est pas de mise

mais les mensonges cristallisent

le doute et c’est le grand brouillard.

 

Il est cerné de toutes parts,

nul besoin de grande expertise

pour comprendre que des surprises

sont encore au fond des placards !

 

La curie fait le grand écart,

il serait temps qu’elle exorcise

de manière nette et précise

ses démons sans plus de retard !

 

                                                  Pierre Dupuis

 

Image du net

 

La fantasque épopée …

 

L’original abbé de Somme,

 

J’ai visité la baie de Somme,

j’ai vu s’envoler des canards,

j’ai croisé un curé picard

… un drôle de petit bonhomme !

 

Il venait de piquer un somme

dans un gabion et tout peinard

il reboutonnait son bénard

… la fille croquait une pomme !

 

Elle riait à pleines dents,

lui aussi était très content,

bien qu’ayant choisi la calotte

 

Son étique était élastique

comme les petites culottes,

tendues sur cintres, des boutiques !

 

xxxxxxxxxxx

 

Pas gêné sur les entournures

il prit congé de la nana

en l’embrassant ici et là :

j’étais gêné, je vous le jure !

 

En riant devant ma figure,

il m’a dit : « Alors grand bêta

il n’y a rien de mal à ça

ce n’est jamais que la nature !

 

Je ne suis pas un défroqué

et surtout pas un détraqué !

Mieux vaut courir après les filles

 

qu’après de tout jeunes garçons,

surtout celles dont les yeux brillent

et qui rêvent de goupillon !

 

xxxxxxxxxxxx

 

Je ne suis pas un conformiste

et surtout pas un abbé froid,

je prie pour que l’on ait le droit

de prendre femme et je persiste !

 

Des cardinaux trop intégristes

imposent ce chemin de croix

qu’est le déprimant célibat :

acharnement obscurantiste !

 

 

Au bout de cet égarement

des curés violent des enfants,

beaucoup d’évêques minimisent

 

et l’église est montrée du doigt !

Pendant ce temps je m’organise :

je n’ai que l’embarras choix ! »

 

xxxxxxxxxxx

 

Voila ce que m’a dit l’abbé

- rien que la vérité en somme ! -

parole de petit bonhomme,

il restait fier d’être curé !

 

Et chacun de notre coté,

en longeant un bord de la Somme

nous avons fait toute la somme

de ces monceaux d’absurdité !

 

Pendant ce temps au Vatican,

subséquemment, subséquemment,

des effluves nauséabondes

 

remontaient en faisant du mal

sur les agissement immondes

d’un proche du cercle papal !

 

xxxxxxxxxx

 

     Péroraison sans déraison :

 

Nul besoin d’être grand prophète

pour annoncer qu’un jour viendra,

le cercle se refermera

sur celui qui est à la tête !

 

On verra bien un jour ou l’autre

« papal » rimer avec « anal »

car qui d’autre qu’un cardinal

siège à la place des apôtres ?

 

Sachez bien pour votre chapelle

qu’au grand jeu des nominations,

au conclave pour l’élection

… le pape aurait pu être Pell ! *

 

Mais ne bougeons plus d’où nous sommes,

je vous le dis et le redis

je suis prêt à prendre pari

sur le crépuscule de Rome !

 

 

 

 Dernier pied de nez :

 

Si ces strophes vous interpellent

c’est parfait ça roule pour moi,

roule roule roule les pelles :

vas-y l’abbé accroche-toi !

 

                                                 Rotpier

 

* Pell est le nom du cardinal australien, troisième personne du Vatican, qui a démissionné de son poste de trésorier pour assurer sa défense pour accusations d’abus sexuels.

Magnifique illustration de Boligan, Mexique.

Lien :

http://www.courrierinternational.com/article/vatican-affaire-pell-le-pape-francois-na-rien-voulu-voir

 

Lire la suite

Très pris en ce moment avec notre maire !

27 Juillet 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Billet d'humeur, #Divers

Je vous l'avais dit, en ce moment, je suis très occupé avec nos démêlées avec un maire totalement borné !

Je vous mets le lien du blog que j’ anime et vous comprendrez aisément !

Lien:  https://lesamisdumesnilguilbert.wordpress.com/blog/

Après avoir géré tout cela, j' ai la presse à m'occuper : Paris-Normandie et l' Impartial, un hebdomadaire local. Il y a du travail ! ... Vivement la retraite !

Pierre

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier

7 Mai 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Pensées, #Billet d'humeur, #Politique

.

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

C’est un rébus très sérieux et d'actualité brûlante mais il y a des jeux de mots comme d'habitude ! Certaines articulations ne sont pas faciles ... comme les miennes en ce moment: ça coince !

  

2ème ligne, 1ère : en direct " ti " ... l'autre aussi ! Dernière image : " géné " ... ne cherchez pas: appliquez !

 3ème ligne, 2ème image : lieu où se tenaient des marchés autrefois ! 

4ème ligne: entre la 1ère image et la 2ème, l'articulation n'est pas évidente, je vous l'accorde ... comme dit mon piano !

5ème ligne, 1ère image : en direct : " U " ! Dernière image : le verbe concernant l'action au présent de l'indicatif : le personnage " - - - - " sa chemise !

6ème ligne, 1ère image : la moitié du prénom du volatile ! Dernière image : il ne faut pas prendre le grand !

 8ème ligne, dernière image : un "  - - - - -  " de bus !

9ème ligne, 3ème image : Éole est le dieu du  " - - - - " ! 4ème image : "  - - -  " est ce personnage ! 

 

Et pis c'est tout !

 

Allez, au boulot brav'  gens et n'oubliez pas d'aller voter ! ... Vous pourrez en profiter pour passer chez votre boulanger !

 

Réponse :

Les héritiers du général Boulanger se multiplient comme des petits pains, à nous de les arrêter avant qu’ils ne nous roulent dans la farine et nous mettent dans le pétrin !

 

 Remarque :

Une manche est gagnée, il ne nous reste plus qu’à remporter le match ! Vive la France !

 

Qu'il dit l'animal !

Lire la suite

Le poème du jour : " Du populisme au fascisme, " ... de Pierre

2 Mai 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Pensées, #Billet d'humeur, #Politique

« L'histoire est un perpétuel recommencement. »

Thucydide

 

Pensée:

La connerie est humaine, soit. Mais elle est beaucoup moins pardonnable quand, malgré les mises en garde répétées, elle conduit au marchand de haine qu'est le FN.

Pierre

Le populismeImage du net

 

Préambule :

Prêter une oreille complaisante aux sirènes du populisme c’est commencer à dérouler le tapis rouge pour le fascisme.

Du populisme au fascisme,

 

Le populisme est … populaire !

Lapalisse aurait dit : « Bravo ! »

il suffit pour cela de braire

ce que veulent entendre les veaux !

 

J’emprunte le mot de De Gaulle,

dans le fond il avait raison,

sans vraiment trouver cela drôle

j’admets qu’il reste de saison.

 

Venant de droite ou bien de gauche

le populisme est avant tout

une stratégie qui ébauche

le repli sur soi jusqu’au bout.

 

Et l’on retrouve à la manœuvre

quelques assoiffés de pouvoir,

les extrêmes sont à pied d’œuvre

à qui mieux mieux pour l’encensoir !

.

A un moment tout ça bascule

peu importe de quel coté

et le venin qu’on inocule

est un poison bien concocté !

 

Le pays devient narcissique

à l’image de son mentor

et l’enchaînement est classique :

ceux qui contestent ont tous les torts !

 

Un de ceux ayant mis en place

ce concept est Mussolini :

manipuler la populace

à loisir et à l’infini !

 

Museler la démocratie,

s’il le faut par un coup d’état,

glisser vers la suprématie,

vers le fascisme et l’omerta !

 

 

… Le fascisme … nous y voila !

 

Avec le populisme en place

et un grand chef à son sommet,

tous les gênants on les déplace

… certains ne reviennent jamais.

 

Et voila le nationalisme

érigé autour du drapeau,

glissant tout droit vers le fascisme

… démocrate gare à ta peau !

 

La violence est légitimée,

peut commencer l’épuration,

la race pure est sublimée

et le racisme entre en action !

 

Un cran de plus pour le fascisme

qui va se radicaliser

et prendre l’aspect du nazisme

avec ses clans fanatisés !

.

L’homme à la petite moustache

en a bien été le champion

mais il y a eu des bravaches

pour reprendre le pavillon !

 

Pour qu’une épuration ethnique

se mette en place quelque part,

c’est que quelqu’un tient la boutique :

il n’y a jamais de hasard !

Combien de pays dans le monde

sont assis sur ces fondations ?

En regardant la mappemonde

j’ai une montée de tension !

 

Combien de voyants à l’orange ?

A quel moment vont-ils mûrir ?

Le populisme engrange, engrange

dès qu'il s'emploie renchérir !

 

C’est le moment de le combattre

à tous les niveaux, pied à pied :

le fer est chaud, il faut le battre

et je le fais d’arrache-pied !

 

Mon arme à moi c’est l’écriture

mais j’irai plus loin s’il le faut,

pour ne pas qu’une dictature

puisse s’installer par défaut !

           

   Et …

 Chacun assumera sa place

qu’il soit neutre ou bien collabo,

milicien ou gros dégueulasse

en se transformant en corbeau !

 

Il sera hors question de dire :

« Mais nous n’étions pas au courant,

et au moment de les élire

ils n’avaient pas l’air très méchants ! »

.

Partout l’information circule,

même aux coins les plus reculés,

il serait vraiment ridicule

de prétendre tout ignorer !

 

L’histoire est là qui le démontre,

le populisme est un miroir

aux alouettes qui va contre

ceux que se sont laissés avoir !

 

Hélas la bêtise est humaine

et des peuples replongeront

à l’appel du chant des sirènes

et plus tard à ceux des clairons !

 

Aucune race n’est mauvaise

seuls des individus le sont,

au risque que cela déplaise

ceux qui disent non sont des cons !

 

Chacun va donc prendre sa place

et il lui faudra l’assumer

et pas de tour de passe-passe

quand viendra l’heure d’endosser !

 

Car partout les grandes oreilles

enregistreront tous les faits :

une mémoire sans pareille

pour confondre tous les méfaits !

 

Les héros de la dernière heure

seront grillés et démasqués

et ils seront mis en demeure

de reconnaître et de payer !

 

Les collabos rendront des comptes

tout comme les exécutants

au même titre que les pontes

ou que tout autre trafiquant !

  

                                                         Pierre Dupuis

Lire la suite

"Comme un relent de peste brune" , un poème de Pierre

21 Mars 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Pensées, #Billet d'humeur, #L'actualité vue par le Rotpier, #Poésie

.

Pour celle-là, nous n'avons pas encore trouvé de vaccin pour l'éradiquer définitivement ...

 

Image du net

 

Comme un relent de peste brune 

 

Regardez bien ceux du FN,

pour le moment ils se retiennent

mais dans leurs yeux brille la haine,

celle de la marque « Le Pen » !

 

Il suffirait de trois fois rien,

qu’un plus enragé les ameute

pour qu’ils se regroupent en meute

et se conduisent comme chiens !

 

Un flash-back du temps de Vichy

un noyau dur et des complices,

un remake sur les milices,

ces nœuds gluants d’introvertis !

 

« Les étrangers ont tous les torts,

allez dehors et sans manière,

on les chasse hors de nos frontières,

on les jette par-dessus bord !

 

Qui c’est ce mec, qui le connait ?

Il serait agrégé d’histoire ?

Encore un emmerdeur notoire,

un sale type, un foutriquet !

 

Allez allez, t’es basané,

rien à foutre ici tu dégages !

T’es né ici ? C’est bien dommage !

Décampe ou ça va mal tourner !  

 

On n’aime pas les étrangers,

nous on est des français de souche,

ne joue pas les saintes-nitouches :

rien à foutr’ si t’es agrégé !

 

Quoi ? Troisième génération !

Ça fait trop longtemps que ça dure,

si on te cassait la figure

et si l’on te bottait le fion ?

 

Tu vas nous accuser c’est sûr

d’être des racistes primaires,

on connaît vot’ vocabulaire

quand vous êtes le dos au mur !

 

Cette fois tu peux te tirer

mais un jour nous aurons Marine

et là tu piss’ ras des narines

à ne plus pouvoir respirer !

 

Et vive le Front National !

Refoulons tous les rastaquouères,

la France n’est le sanctuaire

que des gaulois et c’est normal ! »

Péroraison :

« Mais c’est de la science fiction ! »

C’est ce que vous allez me dire

et bien moi je peux vous prédire

que certains sont prêts à l’action !

 

Regardez bien autour de vous,

écoutez bien, tendez l’oreille,

chauffés ou pas par la bouteille,

ils se lâchent un peu partout !

  

 

Et quand je dis « autour de vous »

n’excluez pas votre famille

… je vois vos yeux qui s’écarquillent :

vous allez me traitez de fou !

  

Pas ceux du cercle rapproché,

en principe on sait ce qu’ils pensent,

les autres quelles accointances

ont-ils auprès d’autres clochers ?

 

C’est quand même très angoissant,

quand on voit des petits villages

offrir au FN ses suffrages

à plus de cinquante pour cent !

 

Ça pue et ça vous prend au nez,

ça incommode et importune,

comme un relent de peste brune,

comme une charogne en été.

 

Nous aurions besoin d’un Camus

pour dénoncer la pestilence

de ce qui nous arrive en France :

et que nous avons déjà vu !

 

Eternel recommencement,

il reste toujours quelques braises

de haine et certains se complaisent

à souffler dessus longuement !

 

Un détail est à mentionner :

chez nous la peste brune est blonde,

aussi sûr que la terre est ronde

il nous faudra l’éradiquer !

 

Maintenant il y en a deux

et celles-là font bien la paire,

bien entourées par des compères

au passé souvent sulfureux !

 

Oui, maintenant elles sont deux,

la fille a écarté le père,

la nièce a laissé tata faire :

il était encombrant le vieux !

 

Il a défriché le terrain,

créé sa petite entreprise

et ces deux-là la lui ont prise :

il n’est plus le grand mandarin !

 

Un coup de chaud chez les fachos,

pas de quoi fouetter une chatte,

sauf que celles-là ont pris date

pour nous entraîner au chaos !

 

« Numérote tes abattis ! »

m’a conseillé un ami proche

« Tu joues un peu trop au Gavroche

 s’ils reviennent t’es mal parti ! »

 

J’ai répondu à cet ami :

« Je n’ai plus l’âge de me taire,

de ravaler mes commentaires :

je dis que ça pue le nazi ! »

 

 

                        Pierre Dupuis

 

 

Lire la suite

Amis, il est temps de se secouer : "Le chant des partisans de la vérité" : un pastiche de ... Pierre

7 Mars 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Billet d'humeur, #Pastiche de chanson, #Politique

.

"Le chant des partisans de la vérité" : un pastiche de ... Pierre

 Mais … je ne pense pas que Joseph Kessel et Maurice Druon auraient renié ma version puisqu’il s’agit du même combat.

 Marine Le Pen est une femme et une femme possède l’art du fard. Elle utilise, depuis qu’elle est à la tête du FN, celui de la respectabilité mais sous la couche, les idées sont toujours les mêmes et ce sont celles de son père et de son parti : entraîner la France vers le National-socialisme, plus connu sous le nom de nazisme ( tous les dictionnaires vous le confirmeront)  un dérivé du fascisme.

 Le National-socialisme a pour fondements le racisme et la xénophobie.

 

Une sirène peut avec aisance se transformer en murène et la voracité de la murène est légendaire : si on lui tend le petit doigt, elle dévore le bras !

La droite, en principe républicaine,  joue à la pie crevée depuis que François Fillon s'est pris les pieds dans le tapis de la magouille.  Une partie, non négligeable, de cette droite va aller grossir les rangs du Front National. 

Pierre

 Un petit clic pour se mettre dans le bain ! 

 

 

Le chant des partisans de la vérité,

 

Ami, entends-tu le vol noir des fachos des Le Pen ?

Ami, entends-tu les hourras de tous ceux que l’on berne ?

Ohé, les français qui savez, qui pouvez, c'est l'alarme !

Il faut réagir à tout prix et l’histoire est une arme !

 

Prenez une plume, un stylo, un clavier, camarades,

il faut rafraîchir les mémoir’ avant les empoignades !

Ohé, les télés rappelez la montée du fascisme !

Ohé, journalist’ disséquez en gros plans le nazisme !

 

C'est nous qui serions responsabl’ vis-à-vis de nos frères !

Ils ont oublié les malheurs racontés par leurs pères !

Les jeux, la télé, les réseaux les aveugl’ c’est notoire !

Ils ont oublié le « Ce n’est qu’un détail de l’histoire ! »

 

Ça sent le Vichy, le Pétain, le Vél’ d'Hiv’ quand ça passe !

Dénonc’ ton voisin, ton cousin s’il n’est pas de ta race !

En bon collabo tu tendras ton oreill’ pour l’écoute !

Il faut dénoncer l’étranger sans remords coût’ que coûte !

 

Ami, écrivons, publions, avant qu'on nous enchaîne

Ami, dénonçons le mirage étalé par Le Pen !

 

Oh ! Oh ! Oh !  Oh ! Oh ! Oh !  Oh ! Oh ! Oh !  Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! 

 

Ami, entends-tu le bruit sourd de la droit’ qu’elle entraîne ? 

 Ami, entends-tu les appels de certains qu’elle gangrène ?

  Oh ! Oh ! Oh !  Oh ! Oh ! Oh !  Oh ! Oh ! Oh !  Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! 

  

                                                         Pierre Dupuis

 

Je vous fais un petit cadeau

et vous pouvez l'utiliser comme il vous plait !

Vous faites un copié-collé et le tour est joué !

 

macaron-agissons-contre-le-fn

Idées génératrices :

 

1) Le sigle " Agissons Contre le FN "  donne " AC le FN "   ou  phonétiquement : "Assez le FN "

 

2) Idée de cible : prendre le FN pour cible afin de démystifier ses mensonges prometteurs ou pour simplifier, son populisme.

 

3) Sous forme de cocarde car être cocardier pour la bonne cause est une position honorable.

 

4) Le  "C" encercle le FN pour diminuer sa capacité de nuisance.

 

Pierre Dupuis

 

 

Déjà publié mais les piqûres de rappel sont toujours nécessaires

et de plus en plus : la peste brune s'étend !

J'ai ajouté le logo.

Lire la suite

Marre des politiques ! Le poème du jour : " Un pavé dans la mare, " de Rotpier ! Et pis c'est tout !

28 Février 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour, #Billet d'humeur

 

Il est important de savoir prendre ses responsabilités et d'agir où et quand on l'a décidé.

Et tant pis si c'est violent !!!

 

Rotpier

 

Un pavé dans la mare,

 

J’en ai assez - oui ! J’en ai marre ! -

plus rien ne va comme je veux.

Je vais mener un tintamarre

qui va éclabousser sérieux !

 

Que ce soit la gauche ou la droite :

tous bons à rien, tous des charlots !

Langue de bois avec mains moites,

ce sont vraiment des rigolots !

 

Mais … que dis-tu ? … Prends donc la place !

Ah ! Non merci, moi j’en veux pas !

Je ne veux pas perdre la face

puis passer au mea-culpa !

 

Je garde ma première idée,

il ne faut pas tourner en rond !

Cette action, je l’ai décidée

et tant pis si je suis un con !

.

Chose promise, chose due,

je vais de ce bras le prouver,

je n’ai pas la langue tordue

et … v’ lan ! Le voilà mon pavé !

 

 

 

 

J’en pouvais plus,  j’en avais marre :

le v’ là mon pavé dans la mare !

 

Et pis c'est tout !

 

                                                                   Rotpier

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

27 Février 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Billet d'humeur

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

 


    Et pis c'est tout Rotpier

 

 

Lire la suite

"Le châtelain, la châtelaine et leur joli bas de laine," ... Un poème -fable, non signé par Jean de La Fontaine , mais par Pierre du Puits quand même !

21 Février 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Poésie - humour, #Pensées, #Fable, #Billet d'humeur, #Politique

.

Un poème -fable, non signé par Jean de La Fontaine , mais par Pierre du Puits quand même !

.

chateau-de-fillon

Capture personnelle à partit de Google Earth 

 

Avertissement :

Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé ne peut relever que de l’imagination débridée des lecteurs.

 

Le châtelain, la châtelaine et leur joli bas de laine,

 

Il était une fois près de Sablé sur Sarthe,

un château habité par des gens comme il faut,

entouré d’un grand parc où courraient des chevaux,

pas facile à trouver sans avoir une carte.

 

Des gens bien comme il faut et en plus très honnêtes,

« enfin en apparence ! »  éructa un canard

souvent très déchaîné contre les cumulards :

il avait enquêté et tiré la sonnette !

 

Un canard très spécial entraîné pour la chasse,

un palmipède adroit et des plus débrouillards

capable de tracer même les vieux briscards

afin de les pousser tout au fond de la nasse !

 

Le châtelain était féru de politique,

de voitures de course et il pilotait bien,

il avait un tracteur pour faire plus terrien :

un homme multicarte à l’esprit très pratique !

 

Non loin de la demeure, il y avait les moines

d’une grande abbaye chantant du grégorien,

« Cela n’a rien à voir ! » rétorqueront certains,

moi je dis : « Pourquoi pas ? … Vive le patrimoine ! »

 

D’autant plus que … d’autant plus que …

L’homme était très croyant et allait à l’église

très régulièrement, frisant le calotin,

on pouvait dire aussi qu’il était puritain

jusqu’à ce que dans le tripotage il s’enlise !

 

Je crois me souvenir - et j’ai bonne mémoire ! -

que quand on a pincé un certain Cahuzac,

un tricheur patenté pris la main dans le sac,

le sieur a applaudi de façon très notoire !

 

La châtelaine était ma foi fort effacée,

ne se plaisant que dans les mûrs de son château,

faisant des confitures et soignant ses chevaux,

la politique la laissait embarrassée !

 

Mais pour entretenir une telle demeure,

il faut beaucoup d’argent, cela coûte bonbon,

Il fallut bien trouver beaucoup de picaillons :

sans consolidations les vieux châteaux se meurent !

 

Alors notre bonhomme embaucha son épouse

et même ses enfants sur des fonds de l’état

pour de vagues travaux sans trop de résultats,

le tout pour faire entrer un maximum de flouze !

 

A l’heure où je vous parle on ne sait pas encore

ce que les enquêteurs vont trouver en fouillant

dans tout ce pataquès plutôt malodorant,

alors je reviendrai pour cette fable clore !

 

A la manif pour tous c’est le temps des neuvaines,

des suppliques en chaîne et des cierges brûlés,

de bien vieux procédés pour le moins éculés :

on en est plus au temps des postes à galène !

 

Je vous dis à bientôt pour la fin de la fable,

patientez un moment, c’est un compte à rebours,

ça caquète déjà fort dans les basses-cours,

attendez quelque peu, vous serez bien affables !

 

Châtelain, châtelaine aux actions pas très nettes,

sachez que l’on n’est plus au temps des grands seigneurs

et qu’un petit canard peut être égratigneur

sans pour autant finir dans un pot de rillettes !

 

rilletttes-de-canard

Image du net, vive les rillettes ... dûment gagnées !

 

Remerciements :

 Remercions le Canard pour sa plume acérée

qui met toujours sa palme aux endroits qui font mal,

beaucoup voudraient couper le cou de l’animal,

nombreux sont ceux qui sont avides de curée !

 

Allez brave Canard, continue donc ton œuvre,

étrille les tordus, les faux-culs, les tricheurs,

de n’importe quel bord, même les pleurnicheurs

dès lors qu’ils ont usé de coupables manœuvres !

 

Et n’oublie surtout pas ceux de la fachosphère,

les Le Pen et consorts qui sont autant mouillés

que ceux cités ici, il faut aller fouiller

dans le grand marigot de leurs sombres affaires !

  

                                                                                           

                                                                 Pierre du Puits

 

xxxxxxxxxxxx

 

    Conclusion :

 Il faudra bien un jour qu’on décerne une palme

à ce lanceur d’alerte efficace et burné

qui depuis plus d’un siècle a su désarçonner

des ô combien puissants magouillant bien au calme !

 

                                                                                       Pierre Dupuis

 

le-canard-enchaine-2

Merci le Canard !

 

Lire la suite

Jacques Higelin : « Poil dans la main » ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

28 Janvier 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #les chansons et les musiques que j'aime, #Billet d'humeur, #Politique

.

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 

« Jacques Higelin »

 

« Poil dans la main »

 

… Prière de ne voir aucun rapprochement

avec des faits existants ou ayant existés !

 

 

 

Poil Dans La Main

Poil dans la main payé à rien foutre
Regarder la poutre dans l`oeil du voisin
Poil dans la main payé à rien foutre
Regarder la poutre dans l`oeil du voisin
Qu`il est donc doux de rester sans rien faire
Tandis que tout s`agite autour de soi
Touche à tout sauf à la moustiquaire
Touche à tout juste bon à m`amadouer

Un jour j`ai vu une chaise
toute seule sur le trottoir
Une putain de belle chaise toute noire en fer
Avec des lanières de plastique tendues
Une vraie chaise de bar à putes
une chaise à l`état brut
Qui avait dû en voir et en recevoir des culs
Des gros lourdingues à fessier mou
Des p`tits malingres reserrés du trou
Ou des jolis voluptueux qui vous attirent le bout des yeux
Pour mieux leur passer les menottes

Qu`il est donc doux de rester sans rien faire
Tandis que tout s`agite autour de soi
Poil dans la main payé à rien foutre
Regarder la poutre dans l`oeil du voisin

Mais va savoir a c`moment-là
J`avais perdu le goût de m`asseoir
Et d`amarrer ma solitude
Mon cafard et mes habitudes
A celles des piliers d`abreuvoir
J`en ai eu marre d`les voir s`écrouler sur eux-mêmes
En s`raccrochantà des histoires qui tiennent pas d`bout

Ces pt`titres histoires qui vous entrainent
Au fil des heures des jours des soirs des s`maines
De soirs pisseux en matins blêmes
Direct au trou

Qu`il est donc doux de rester sans rien faire
Tandis que tout s`agite autour de soi
Touche à tout sauf à la moustiquaire
Touche à tout juste bon à m`amadouer

 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite
1 2 3 4 5 > >>