Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

billet d'humeur

Confessez-vous et allez en paix, même avec les pires péchés sur la conscience ! Le poème du jour : "Confession peu banale d’un vieux … confessionnal ! " de ... Pierre !

10 Mai 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Pensées, #Poésie, #Billet d'humeur

 

Un très ancien poème déjà publié qui n'est pas prêt de ne plus être d'actualité !

 

Vous avez tué, torturé, violé,

volé, mais vous vous êtes confessés :

allez-en paix mes frères,
vous êtes ... pardonnés !

  

Et, si vous l'avez fait au nom de votre dieu,

vous serez sanctifiés !

 

 
 
 

Sur une superbe photo de Marie Lecorre :

 

Confession peu banale

d’un vieux … confessionnal !

 

Si je suis tout en bois,

je ne suis pas de bois !

Je vous dirais ma foi

que j’ai perdu la foi !

 

Abritant en confesses

de drôles de bougresses

oscillant en souplesse

entre messes et fesses :

 

J’ai fini - je le dis ! -

par être très instruit

sur les grands interdits

touchant au bigoudi !

 

Ah ! j’en ai vu passer

quelques uns de curés !

Célibat enduré

ou bien lit partagé !

 

Dame de compagnie,

simple bonne ou amie ?

carrément bonne amie,

dans le lit endormie !

 

Presbytère occupé

par rejetons d’abbé :

pas généralité

… pas non plus rareté !

 

Des bouffeuses d’hosties

hantant les sacristies,

oeillades garanties

pour de fines parties !

 

« Mon mari est absent

pour un travail pressant :

le lit est bien trop grand

et je m’ennuie dedans ! »

 

Et voilà - rebelote ! -

l’ aquicheus’ de calotte

mini jup’ ras de motte

avec ou sans culotte !

 

Mais les péchés de cœur

sont pour moi des liqueurs

quand j’entends les horreurs

de certains dits - d’honneur ! -

 

Le cul a ses faiblesses

et quand les mains caressent

d’un peu trop près les tresses

ça glisse vite aux fesses !

 

De tout ça j’en rigole :

ce n’est que gaudriole !

Ce qui vraiment m’affole

c’est les types qui violent !

 

Venez tous les pécheurs !

Venez tous les tricheurs

Venez les débaucheurs

et aussi les violeurs !

 

 

Venez en ribambelle,

la repentance est belle !

Quelques soient les gamelles :

virginité nouvelle !

 

Venez tous les banquiers,

tous les grands financiers,

les plumeurs d’ouvriers :

vous serez pardonnés !

 

Venez les politiques,

c’est le coté pratique :

promesses mirifiques

et … pas d’autocritique !

 

Venez les malfaiteurs,

venez les dictateurs,

tous les exécuteurs,

les bourreaux, les tueurs !

 

Venez en ribambelle

la repentance est belle !

Deux sous dans la coupelle

et la vie éternelle !

 

Deux pater, trois avé

« merci Monsieur l’ curé,

ça va mieux vous savez

depuis qu’ j’ai plus d’ péchés ! 

 

Allez, à la prochaine,

ma croyance est certaine,

je viendrai en neuvaine :

c’est vraiment une aubaine ! »

 

Et moi tous ces aveux

me rendent cafardeux

et plus d’un jour sur deux

je me foutrais le feu !

 

Les flammes seraient belles,

terminé les chapelles,

les vieilles, les nouvelles

qui poussent en kyrielles !

 

Toutes les religions

accordent le pardon

sur simple invocation

et repentir bidon !

 

Halte à l’hypocrisie !

Halte aux fautes blanchies !

A bas les homélies

et autres conneries !

 

Je voudrais m’immoler

pour que le monde entier

arrête de prier

des dieux tous inventés !

 

Pour certains bien pratique

pour asseoir leurs boutiques

qu’elles soient politiques

ou des plus mercatiques !

 

Les sermons orientés,

les versets détournés,

les peuples abusés

par des prêcheurs roués !

 

Je n’en peux plus de vivre,

de tout ça j’en suis ivre

je veux qu’on me délivre :

je veux fermer le livre !

 

Le seul dieu : c’est la loi,

que l’on soit humble ou roi !

C’est à ce prix, je crois,

que reviendra ma foi

 

en … les hommes !

 

 

                                        Pierre Dupuis

Épicétout !

Allez en paix mes sœurs et mes frères ... de blogs !

 

 

 

Lire la suite

Le poème-pamphlet du jour : " Petite balade en politique " ou " Le grand jeu du poker menteur " de ... Pierre

3 Mai 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Billet d'humeur, #L'actualité vue par le Rotpier, #Pensées, #Poésie, #Politique

 

Jeu de poker menteur

Image du net

 

Je pense que ce petit pamphlet ne peut

 

pas tomber plus à pic qu'en ce moment !

 

 

Petite balade en politique

ou

Le grand jeu du poker menteur,

La politique n'est qu'un jeu
Poker menteur pour la famille
Quand on gagne on rafle les billes
Et on fait pléthore d'envieux !

Quand on perd on peut s'arrêter
En oubliant toutes ses mises
Et aller vendre des chemises
Ou au contraire s'entêter !

Mais le plus grand nombre est accro
La politique est une drogue
Nul besoin d'être psychologue
Pour voir au fond de leurs cerveaux !

Chaque fois ce sont des paris
Et parfois c'est du pile ou face
Certains font même volte-face
Pour rester dans les favoris !

C'est du cent quatre-vingt degré
Le beau retournement de veste
La pirouette manifeste
Le grand cocufiage avéré !

Si le virage est réussi
- Certains maîtrisent l'exercice ! -
S'ensuit et c'est un vrai délice
Un laïus sentant le ranci !

Langue de bois quand elle tient
Elle écharde et elle s'accroche
Comme une tique et ça c'est moche
Sur le cou ou le cul d'un chien !

L'emploi de la toile émeri
Reste une technique hasardeuse
Pour rendre lisse la menteuse
Rien ne vaut un bon bistouri !



                                           Pierre Dupuis

 

Lire la suite

Les petites ou les grosses conneries ou pensées du jour de ... Rotpier

21 Avril 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Billet d'humeur, #Conneries,, #Humour, #L'actualité vue par le Rotpier, #Pensées et humour, #Politique

 

 

Je vous rappelle cette citation : 

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

Chamfort (Maximes et pensées)
 

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

Rotpier (valeur ajoutée à la citation)
 
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
 

« Le rire est le propre de l'Homme »

Rabelais ( Pantagruel )

Image du net

" Le rire est le propre de l'Homme, ce qui n'empêche pas de se laver un peu de temps en temps. "

Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Le dicton de présentation :

Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

.

Mieux vaut rire de tout !

Èpicétout

😂😂😂

.

Un après débat, ça vous va ? C'est parti alors !

Macron Le Pen débat

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Et une petite chanson, ça vous va aussi ?

Les chats de la Marine

 

Èpicétout pour aujourd’hui !

Le Rotpier

Voila, c’est terminé !

 

Et comme on dit à Amsterdam :

 Un café, un joint mais pas d'addiction SVP !

 

 

 

Lire la suite

"Comme un relent de peste brune" , un poème actualisé de ... Pierre

1 Février 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Billet d'humeur, #L'actualité vue par le Rotpier, #Pensées, #Politique

 

J’avais écrit ce poème en mars 2017 ( il y a 5 ans … tiens tiens, bizarre ! ) Je le reprends et l’actualise en fonction des évolutions politiques mais il est toujours aussi décapant.

 

Pour celle-là, nous n'avons pas encore trouvé de vaccin pour l'éradiquer définitivement ...

 

Image du net

 

Comme un relent de peste brune…

 

Regardez bien ceux du RN,

pour le moment ils se retiennent

mais dans leurs yeux brille la haine,

celle de la marque « Le Pen » !

 

Il suffirait de trois fois rien,

qu’un plus enragé les ameute

pour qu’ils se regroupent en meute

et se conduisent comme chiens !

 

Un flash-back du temps de Vichy

un noyau dur et des complices,

un remake sur les milices,

ces nœuds gluants d’introvertis !

 

« Les étrangers ont tous les torts,

allez dehors et sans manière,

on les chasse hors de nos frontières,

on les jette par-dessus bord ! »

 

Qui c’est ce mec, qui le connait ?

Il serait agrégé d’histoire ?

Encore un emmerdeur notoire,

un sale type, un foutriquet !

 

Allez allez, t’es basané,

rien à foutre ici tu dégages !

T’es né ici ? C’est bien dommage !

Décampe ou ça va mal tourner !  

 

On n’aime pas les étrangers,

nous on est des français de souche,

ne joue pas les saintes-nitouches :

rien à foutr’ si t’es agrégé !

 

Quoi ? Troisième génération !

Ça fait trop longtemps que ça dure,

si on te cassait la figure

et si l’on te bottait le fion ?

 

Tu vas nous accuser c’est sûr

d’être des racistes primaires,

on connaît vot’ vocabulaire

quand vous êtes le dos au mur !

 

Cette fois tu peux te tirer

mais un jour nous aurons Marine

là tu pisseras des narines

à ne plus pouvoir respirer !

 

Le Rassemblement National

va s’occuper des rastaquouères,

la France n’est le sanctuaire

que des gaulois et c’est normal ! »

 

 Péroraison :

« Mais c’est de la science fiction ! »

C’est ce que vous allez me dire

et bien moi je peux vous prédire

que certains sont prêts à l’action !

 

Regardez bien autour de vous,

écoutez bien, tendez l’oreille,

chauffés ou pas par la bouteille,

ils se lâchent un peu partout !

 

Et quand je dis « autour de vous »

n’excluez pas votre famille

… je vois vos yeux qui s’écarquillent :

vous allez me traitez de fou !

 

Pas ceux du cercle rapproché,

en principe on sait ce qu’ils pensent,

les autres quelles accointances

ont-ils auprès d’autres clochers ?

 

C’est quand même très angoissant,

quand on voit des petits villages

offrir au FN ses suffrages

à plus de cinquante pour cent !

 

Ça pue et ça vous prend au nez,

ça incommode ça importune,

comme un relent de peste brune,

comme une charogne en été.

 

Nous aurions besoin d’un Camus

pour dénoncer la pestilence

de ce qui nous arrive en France

et que nous avons déjà vu !

 

Eternel recommencement,

il reste toujours quelques braises

de haine et certains se complaisent

à souffler dessus longuement !

 

Un détail est à mentionner :

chez nous la peste brune est blonde,

aussi sûr que la terre est ronde

il nous faudra l’éradiquer !

 

Maintenant il y en a deux

et celles-là font bien la paire,

bien entourées par des compères

au passé souvent sulfureux !

 

Oui, maintenant elles sont deux,

la fille a écarté le père,

la nièce a laissé tata faire :

il était encombrant le vieux !

 

Il a défriché le terrain,

créé sa petite entreprise

et ces deux-là la lui ont prise :

il n’est plus le grand mandarin !

 

Un coup de chaud chez les fachos,

pas de quoi fouetter une chatte,

sauf que celles-là ont pris date

pour nous entraîner au chaos !

 

Et depuis peu y a du nouveau

un certain Zemmour gesticule

qui contre Marine et l’accule

et Marion qui crie : « Bravo ! »

  

Panier de crabes s’il en faut

tous prêts à tuer père et mère

c’est déjà fait pour le grand-père

c’est vrai qu’il est près du tombeau !

 

Nouvelle nuit des longs couteaux

tous les gêneurs on les expurge

on pratique la grande purge

à coups de poignards dans le dos !

 

Là se sont les réseaux sociaux

les actifs de la fachosphère

qui du fin fond de leurs tanières

visent et lancent les couteaux !

 

L’envoi de fake news à gogo

ça ébranle et déstabilise

ça perturbe et démoralise

de quoi choper le vertigo !

 

    Épilogue :

« Numérote tes abattis ! »

m’a conseillé un ami proche

« Tu joues un peu trop au Gavroche

 s’ils reviennent t’es mal parti ! »

 

J’ai répondu à cet ami :

« Je n’ai plus l’âge de me taire,

de ravaler mes commentaires :

je dis que ça pue le nazi ! 

Oui je le dis et je le redis! "

                                                                                         

                                                    Pierre Dupuis

 

Peste brune

Image du net

 

 

Lire la suite

La fable du jour : " Le 1er édile et le corbeau, " de ... Pierre, pas de la Fontaine mais Dupuis quand même !

10 Janvier 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Billet d'humeur, #Fable, #Pensées, #L'actualité vue par le Rotpier

 

Parce que cela c'est passé dans ma commune et que l'affaire est toujours en cours ...

.

Le premier édile et le corbeau 1

Images du net

.

Fable,

Avertissement :

Si le masculin est ici employé,

le corbeau peut tout à fait être

du sexe féminin

 

Le 1er édile et le corbeau,

 

Maître corbeau sur son clavier penché

Tapait un torchon avec rage.

Un tissu de mensonges éhontés

Qui puait pis qu’un vieux fromage.

Pourquoi débiter ces ragots ?

Seul son esprit tordu le savait : saligaud !

Et il alignait sur la page

D’imaginaires tripatouillages

Pathétique cerveau très dérangé ma foi

Qui en tirait - malheur ! -  une indicible joie !

Il n’avait pas donné sa voix

Au 1er édile, rien de blâmable en soi

Mais jouer au corbeau est loin d’être flatteur :

Vil moyen de vomir sa rancœur !

Fake news, fausses nouvelles, entraînement au doute

Font partie des obstacles balancés

Par d’ignobles individus

Aux candidats et aux élus ! 

 

  1ère Moralité :

 

On peut prendre la chose avec un grand mépris

C’est chevaleresque mais pas très efficace

Mieux vaut les déplumer et rouler leurs carcasses

Dans du goudron bien chaud pour qu’ils en paient le prix !

         

         2ème Moralité :

 

La jalousie est un très vilain défaut

Qui peut conduire à devenir un vil corbeau.

Qu’il soit jeune ou bien vieux, qu’il soit nana ou mec,

Il faut le démasquer et lui clouer le bec !

Je suis prêt à fournir les clous et le marteau

Et même à m’en servir en l’absence de bourreau !

 

Le premier édile et le corbeau 2

Petit montage à partir d'images du net !

 

                                            Pierre, pas de la Fontaine,

                                                          mais Dupuis quand même !

 

 

Lire la suite

Petits ennuis !

13 Novembre 2021 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Billet d'humeur, #Divers

Salut brav’ gens !

 

Grosse occupation, Stop

Problème de connexion internet,  Stop

Débit dérisoire et même interrompu parfois,  Stop

 

 

Bref, c’est la panade  Stop

 xxxxxxxxxxxxx

A la semaine prochaine,

en principe mardi … si le cœur vous en dit !

 

 

Lire la suite

Pour faire écho au rapport Sauvé : " Tu le diras un jour " ... un poème encore et toujours de circonstance de Pierre

5 Octobre 2021 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Billet d'humeur, #L'actualité vue par le Rotpier, #Poésie

Ce poème a 18 ans et je l’ai déjà mis plusieurs fois. Il n’a - hélas ! - pas pris une ride.

Aujourd'hui, c'est la publication du rapport Sauvé qui me fais le remettre :

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/pedocriminalite-dans-l-eglise-seisme-attendu-avec-le-rapport-sauve-20211005

 Pierre

 

 Image du net modifiée par moi-même

.

Tu le diras un jour …

 

Neuf ans,

tu avais neuf ans.

Lui ?  Quarante… à peu près.

Il t’en imposait

…il en imposait à tout le monde !

Il était l’autorité reconnue.

Reconnu de tous.

Ne pas lui obéir ? Personne n’osait !

Toi, plus que tout autre.

Toi le timide, le respectueux, le presque soumis.

Oh ! il avait soigneusement choisi !

Il avait de l’expérience: la science de l’infamie !

 

Des bruits avaient bien circulé …

mais il en circule tant… des bruits !

Et puis … si gentil, si près des enfants !

Lui, l’organisateur des veillées,

 des ballades, des feux de camp,

des sorties, des colos,

des voyages en bateau

 et toujours le bon mot !

Si serviable, si près des enfants …

Trop près !

Beaucoup trop près !

 

 

Avec ta naïveté et ta timidité,

 tu n’avais rien vu venir.

Tu n’avais pas vu l’étau se resserrer,

l’étau dégoûtant de ses bras se resserrer !

Et … c’était arrivé.

Après … des promesses ! … des menaces !

Trois fois il a recommencé !

Puis il a vu - il a su ! - que tu allais craquer.

Alors, doucement, perfidement, il a battu en retraite.

Il a continué les promesses … les menaces

… beaucoup plus les menaces !

Mentalement, il t’a bâillonné,

il t’a mis dans sa nasse !

Comme d’autres … comme beaucoup d’autres !

 

Puis, le temps a passé mais … rien ne s’est effacé !

Image claire et nette dans ta mémoire

qui remonte certains soirs

… certains soirs un peu plus noirs.

Tout est près à resurgir ! Il suffirait d’un déclic,

d’un fait plus fort que les autres

… un procès ?

Une lecture sur le sujet ?

Une émission de télé ?

ou bien tout simplement … l’amour !

 L’amour et toute la confiance en une femme,

pour qu’enfin tu parles, que tu dises,

que tu accuses le maudit, l’infâme !

 

Le calculateur !

Le manipulateur !

Le maître chanteur !

Le persécuteur !

L’abject prédateur !

 

Et d’autres suivront !

Oui ! D’autres suivront !

Et vous  éviterez que nuise encore le scélérat

… l’ignoble ordure qui t’a fait ça !

  

                                                   Pierre Dupuis

 

 

 

Lire la suite

" Tu le diras un jour ... " ... un poème encore et toujours de circonstance de Pierre

2 Mars 2021 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Billet d'humeur, #Morale, #Poésie

 

Ce poème a 18 ans et je l’ai déjà mis plusieurs fois. Il n’a – hélas ! - pas pris une ride.

Lorsque je l’ai écrit, l’omerta quasi-totale était de mise dans beaucoup de milieux. Depuis, petit à petit, lentement, trop lentement, la situation a évolué. Il y a eu des procès retentissants et concernant presque tous les milieux où des jeunes gravitent sous l’autorité d’adultes pervers. Qu’ils soient religieux, éducatifs, sportifs ou des sphères privées ou familiales. Nous en avons encore eu un exemple récemment avec l’affaire Olivier Duhamel.

Les montres sont de moins en moins à l’abri des justes châtiments qui les attendent et c’est un progrès inestimable.

 Pierre

 

 

 Image du net modifiée par moi-même

.

Tu le diras un jour …

 

Neuf ans,

tu avais neuf ans.

Lui ?  Quarante… à peu près.

Il t’en imposait

…il en imposait à tout le monde !

Il était l’autorité reconnue.

Reconnu de tous.

Ne pas lui obéir ? Personne n’osait !

Toi, plus que tout autre.

Toi le timide, le respectueux, le presque soumis.

Oh ! il avait soigneusement choisi !

Il avait de l’expérience: la science de l’infamie !

 

Des bruits avaient bien circulé …

mais il en circule tant… des bruits !

Et puis … si gentil, si près des enfants !

Lui, l’organisateur des veillées,

 des ballades, des feux de camp,

des sorties, des colos,

des voyages en bateau

 et toujours le bon mot !

Si serviable, si près des enfants …

Trop près !

Beaucoup trop près !

 

 

Avec ta naïveté et ta timidité,

 tu n’avais rien vu venir.

Tu n’avais pas vu l’étau se resserrer,

l’étau dégoûtant de ses bras se resserrer !

Et … c’était arrivé.

Après … des promesses ! … des menaces !

Trois fois il a recommencé !

Puis il a vu - il a su ! - que tu allais craquer.

Alors, doucement, perfidement, il a battu en retraite.

Il a continué les promesses … les menaces

… beaucoup plus les menaces !

Mentalement, il t’a bâillonné,

il t’a mis dans sa nasse !

Comme d’autres … comme beaucoup d’autres !

 

Puis, le temps a passé mais … rien ne s’est effacé !

Image claire et nette dans ta mémoire

qui remonte certains soirs

… certains soirs un peu plus noirs.

Tout est près à resurgir ! Il suffirait d’un déclic,

d’un fait plus fort que les autres

… un procès ?

Une lecture sur le sujet ?

Une émission de télé ?

ou bien tout simplement … l’amour !

 L’amour et toute la confiance en une femme,

pour qu’enfin tu parles, que tu dises,

que tu accuses le maudit, l’infâme !

 

Le calculateur !

Le manipulateur !

Le maître chanteur !

Le persécuteur !

L’abject prédateur !

 

Et d’autres suivront !

Oui ! D’autres suivront !

Et vous  éviterez que nuise encore le scélérat

… l’ignoble ordure qui t’a fait ça !

  

                                                   Pierre Dupuis
Lire la suite

Les petites ou les grosses conneries ou pensées du jour de ... Rotpier

28 Janvier 2021 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Billet d'humeur, #Humour, #Pensées, #Pensées et humour

Je vous rappelle cette citation :

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

Chamfort (Maximes et pensées)
 

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

Rotpier (valeur ajoutée à la citation)
 

« Le rire est le propre de l'Homme »

Rabelais ( Pantagruel )
 

Seulement de l’homme ?

 

Le dicton de présentation :

Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Aujourd’hui, ce sera un peu plus sérieux !

1ère pensée qui va faire ruer dans les brancards certains !

 Au sein du corps médical, parmi les docteurs, chirurgiens ou professeurs, il n’est pas rare d’en voir certains qui profitent de leurs capacités et de leur position pour se montrer âpre au gain. Ceux-là ont pourtant prêté le serment Hippocrate en public mais ils pourraient tout autant prêter le serment d’hypocrite en privé. Serment qui leur irait comme un gant ! Je suis persuadé que la plupart auraient l’hypocrisie de nier les faits !

Le serment d’Hippocrate pour mémoire : extrait de chez Wikipédia 

Le texte d'origine

Traduction par Émile Littré du serment d'origine1 :

« Je jure par Apollon, médecin, par Asclépios, par Hygie et Panacée, par tous les dieux et toutes les déesses, les prenant à témoin que je remplirai, suivant mes forces et ma capacité, le serment et l'engagement suivants :

Je mettrai mon maître de médecine au même rang que les auteurs de mes jours, je partagerai avec lui mon savoir et, le cas échéant, je pourvoirai à ses besoins ; je tiendrai ses enfants pour des frères, et, s'ils désirent apprendre la médecine, je la leur enseignerai sans salaire ni engagement. Je ferai part de mes préceptes, des leçons orales et du reste de l'enseignement à mes fils, à ceux de mon maître et aux disciples liés par engagement et un serment suivant la loi médicale, mais à nul autre.

Je dirigerai le régime des malades à leur avantage, suivant mes forces et mon jugement, et je m'abstiendrai de tout mal et de toute injustice. Je ne remettrai à personne du poison, si on m'en demande, ni ne prendrai l'initiative d'une pareille suggestion ; semblablement, je ne remettrai à aucune femme un pessaire2 abortif. Je passerai ma vie et j'exercerai mon art dans l'innocence et la pureté.

Je ne pratiquerai pas l'opération de la taille3, je la laisserai aux gens qui s'en occupent.

Dans quelque maison que j'entre, j'y entrerai pour l'utilité des malades, me préservant de tout méfait volontaire et corrupteur, et surtout de la séduction des femmes et des garçons, libres ou esclaves.

Quoi que je voie ou entende dans la société pendant, ou même hors de l'exercice de ma profession, je tairai ce qui n'a jamais besoin d'être divulgué, regardant la discrétion comme un devoir en pareil cas.

Si je remplis ce serment sans l'enfreindre, qu'il me soit donné de jouir heureusement de la vie et de ma profession, honoré à jamais des hommes ; si je le viole et que je me parjure, puissé-je avoir un sort contraire ! »

xxxxxxxxxxxxxxx

2ème pensée, un peu moins sérieuse :

 Si j’étais psy, j’essaierais de mettre au point une méthode de résolution pour que les indécis arrêtent de tourner en rond et sortent de ce cercle vicieux.

J’appellerais cette méthode : « La thérapie 3,14 » ou « La thérapie 22 / 7 ème »

xxxxxxxxxxxxxx

Devinette :

C’est une chanson de 1967. Auteur : Pierre Barouh et chantée par une certaine F.H.  Je ne sais pas combien de garçons et de filles vont trouver la réponse ?

Le Rotpier

Épicétou !

 Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

 
 
Lire la suite

Dieu, religion: "Le choix de son dieu" , un poème de ... Pierre ... C'est en quelque sorte une étude de marché !

27 Octobre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Billet d'humeur

 

Les religions, dans leur grande majorité, sont le principal terreau des guerres et leurs grands dignitaires d’excellents jardiniers tour à tour.

Pierre Dupuis

Comme je suis un garçon à l'esprit très pragmatique, je vous propose une étude de marché ...

 

Dieu 2

Eclairante image du net ... et la lumière fut !

 

Le choix de son Dieu,

 

Croire en Dieu, croire en Dieu … difficile entreprise !

Je parle pour celui qui n’en connaît aucun,

qui n’a pas au berceau déjà connu l’emprise

de celui des parents ou d’un autre quelqu’un.

 

Car l’offre est importante et il y a pléthore

de démiurge en ce monde et ma foi c’est coton

d’en sélectionner un qui soit meilleur au score

de la qualité-prix, services et concession !

 

Il faut bien étudier tous les cahiers des charges,

ce qui est difficile et demande du temps :

il faut tout détailler et annoter les marges

pour pouvoir écarter au mieux les charlatans !

 

J’entends déjà hurler : « L’action est mercantile ! »

Moi je dis non et non, pas du tout, que nenni !

Il faut bien s’assurer, ce n’est pas inutile,

que l’on ne baigne pas dans l’embrouillamini !

 

Avant tout, c’est certain, il faut croire aux miracles !

Car c’est quand même là qu’ils sont vraiment très forts,

c’est leur spécialité et d’ailleurs ils se taclent,

pour recruter en masse ils font de gros efforts !

 

Entre un monde meilleur et la vie éternelle,

le tout sur catalogue et sans échantillon!

De quoi faire pouffer toute une maternelle

ou de faire sourire un agent en  faction !

 

Il y a des relents de combine et d’arnaque,

de montages pas nets et d’attrape-couillons !

J’espère ne pas trop vous casser la baraque

… pour peu que vous trempiez déjà dans un bouillon !

 

Il n’est jamais trop tard pour devenir athée,

que ce soit en direct ou par reconversion,

c’est préférable à la vérité frelatée

que l’on trouve au creuset de toute religion !

 

Vous avez bien compris que je le suis moi-même

après avoir été élevé en chrétien,

j’ai mis beaucoup de temps à sortir du système

mais maintenant j’y suis et m’en trouve très bien !

 

Je respecte bien sûr les multiples croyances

et chacun a le droit d’avoir son propre Dieu

mais qu’il soit tolérant et plein de bienveillance

pour tous les autres mais … je crains à un vœu pieux !

 

                                                     Pierre Dupuis

 

Déjà publié mais cela restera éternellement d'actualité !

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 > >>