Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Rébus : le petit arrêt rébus de … Rotpier !

7 Mars 2010 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 
 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ? … Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

 

 

 C'est une petite plaisanterie sous forme de proverbe de Rotpier !

 

 1ère ligne, 4ème image: ( ouïe , prononcé " ouille ! )

 2ème ligne, le serpent fait toujours " se " ( comme en dessous ) ... 5ème image: petite étendue d'eau

 3ème ligne, sur les deux symboles, ne pas prendre le triste mais prendre le  " - - - "  ... dernière image: quand son nez s'allonge, il  " - - - -  " !

 4ème ligne, 1ère image : la mosquée rend gloire à " - - - - - " ............... 2ème image: cimetière automobile ...... 5ème image:  son parcours n'est pas rapide, il est donc " - - - - " !

 5ème ligne, 1ère image: ce qui est montré avec la flèche ................. 3ème image: ne pas prendre le cru, mais prendre le  " - - - -  " !

 

 Et pis c'est tout, ma petite cuisine est terminée !

 

 

Réponse :

 

Quand les chats touillent les souris se marrent mais passent gaiement à la casserole en trois coups de cuillère à pot !



 

 

Ça, c’est juste la signature !

 

 

 

 





Lire la suite

Renan Luce " Les voisines " : Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

6 Mars 2010 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime



 
 

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

Renan Luce
 « Les voisines »
 
 
 
 
 
 
 
J'ai toujours préféré aux voisins les voisines
Dont les ombres chinoises ondulent sur les volets
Je me suis inventé un amour pantomime
Où glissent en or et noir tes bas sur tes mollets

De ma fenêtre en face
J'caresse le plexiglas
J'maudis les techniciens
Dont les stores vénitiens
Découpent en tranches
La moindre pervenche
Déshabillée

J'ai toujours préféré aux voisins les voisines
J'ai toujours préféré aux voisins les voisines

J'ai toujours préféré aux voisins les voisines
Qui sèchent leurs dentelles au vent sur les balcons
C'est un peu toi qui danse quand danse la mousseline
Invité au grand bal de tes slips en coton

De ma fenêtre en face
J'caresse le plexiglas
Je maudis les méninges
Inventeurs du sèche-linge
Plus de lèche-vitrine
A ces cache-poitrines
Que tu séchais

J'ai toujours préféré aux voisins les voisines
J'ai toujours préféré aux voisins les voisines

J'ai toujours préféré aux voisins les voisines
Qui vident leurs armoires en quête d'une décision
Dans une heure environ, tu choisiras le jean
Tu l'enfil'ras bien sûr dans mon champ de vision

De ma fenêtre en face
J'caresse le plexiglas
Concurrence déloyale
De ton chauffage central
Une buée dense
Interrompt ma transe
Puis des épais rideaux
Et c'est la goutte d'eau
Un raval'ment d'façade
Me cache ta palissade
Une maison de retraite
Construite devant ma f'nêtre
Sur un fil par centaines
Sèchent d'immenses gaines

J'ai toujours préféré aux voisins les voisines
J'ai toujours préféré aux voisins les voisines

J'ai toujours préféré aux voisins les voisines
J'ai toujours préféré aux voisins les voisines
J'ai toujours préféré aux voisins les voisines
J'ai toujours préféré aux voisins les voisines
 
 

Bon partage !

 

Rotpier

 

 

 

 

Lire la suite

Poisson : L’horoscope de la semaine par le faux mage complètement râpé … le Rotpier !

5 Mars 2010 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour

 

 
 

L'horoscope par :

Le faux mage complètement râpé ...Rotpier !

 

 



Image du net bidouillée par ... Rotpier





Image du net

Remarque importante :

 

Prédire l’avenir n’étant pas une science totalement exempte de risques d’erreurs, je ne peux ni ne veux, mon neveu, être tenu responsable de certaines de mes prévisions.

Prévisions qui sont, somme toute, pas plus idiotes que celles que vous pouvez lire ou écouter dans les médias divers ( ceux d’été aussi d’ailleurs ! ) et … ce n’est rien de le dire !

 

 De plus :

Je prédis l’avenir en vers,

même avec des strophes bancales

et des vers un peu de travers

( que je redresse avec des cales ! )

je me glisse dans l’univers

d’un humour à grande focale

et m’interdis d’être pervers

dans mes prévisions zodiacales !

Rotpier

 

    Le signe de la semaine :


Nous sommes un vendredi donc,
c’est le jour du :

 


Poisson !

 

Image du net 

 

 

Amour :

 

 

Pour les mecs :

 

Evitez les morues

et leurs cœurs qui s’effritent,

celles qui dans la rue

vous taraudent la frite !

 

 

 

Pour les nanas :

 

Méfiez-vous de ces mecs

aux vestes à carreaux

qui vous draguent aussi sec

attention … maquereaux !

 

 

Argent :

 

Acheter en solde des soles

n’est pas un très bon placement,

c’est sûr, vous perdez la boussole :

vous allez le payer chèrement !

 

 

Santé :

 

Votre foie est tout détraqué

à cause des soles pourries !

vous n’aviez qu’ a pas déconner

et ça je vous l’avais bien dit !

 

  

 

Travail :

 

Vous êtes comme un poisson dans l’eau

car vous aimez bien votre boulot !

Ne changez rien, ce serait dommage :

il y en a tant qui sont au chômage !

 

 

Le dicton de la semaine :

 

On ne pense pas assez à tous ces poissons qui,

pendant les tempêtes, doivent souffrir du mal de mer !

 

( Citation de Philippe Geluk )

 

 

Et pis c’est tout !

Et si cela ne vous arrive pas,

dites-vous que cela aurait pu l’être

mais que tous comptes faits,

c’est aussi bien comme ça !

 

                              Rotpier

 

 

Lire la suite

" Vertige " : Le poème du jour de ... Pierre

4 Mars 2010 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie



 
 

C’était il y a fort longtemps … depuis, j’ai renforcé la base et la pile est plus stable … mais à l’évidence … pile il y a !

Jusqu’où montera-t-elle sans commencer à vaciller ?

… j’ai tout intérêt à soigner l’empilage !

 

Pierre

 

 

Vertige

Photo prise sur le net

 

 

 

Vertige,

 

J’empile les heures.

 

Des heures sur des heures

en pile de vingt-quatre.

 

J’empile les piles en paquets de trente :

je fabrique des mois stériles,

des mois débiles,

des mois qui me hantent

des « moi » vides

des mois vides de moi

des « moi » vides d’émoi

Je ne suis plus moi !

Vertige !

 

Toutes ces piles sans assises,

toutes ces piles sans liant vraiment,

vibrent à la moindre brise, vibrent au moindre vent !

Et… Je suis tout en haut - seul ! -

je vais me casser la gueule !

 
Pour celle que j’aime, encore, je m’arrime

mais à quoi cela rime ?

 

Oh ! Vertige ! Vertige qui m’opprime,

quelle sera mon ultime

rime

?

 

 

Pierre Dupuis

 

 

 

 

 
 
Lire la suite

Education Nationale : Vive les profs et ... leurs inspecteurs ! Petit écrit de ... Rotpier

3 Mars 2010 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour

 
 
Je vous présente aujourd'hui un très vieil écrit ( 1994 ) qui fit la joie des collègues dans la salle des profs du Lycée Professionnel où j'enseignais.
Il était basé sur le décalage entre les demandes et le vocabulaire employé par nos inspecteurs, par rapport à notre situation sur le terrain !
Même les non-enseignants devraient s'y retrouver !
 
J'en profite pour saluer tous les collègues, encore en poste ou non, que je les connaisse ou pas !!!
 
Pierre ou Rotpier
 
 
 
 
Prof
Image prise sur le net
 
  

Dur ! Dur dur d’être Prof !

Ou, la perplexité d’un pauvre Prof devant la demande d’un inspecteur.

 

 

L’inspecteur :

 

 Je viendrai assister à l’un de vos cours la semaine prochaine pour vous inspecter. Voila ce que je veux que vous me prépariez :

 

1)    Vous allez devoir élaborer une séquence d’enseignement qui prenne en compte, à la fois, les capacités spécifiques et celles transversales de vos élèves, le tout en accord avec leur potentiel créatif, bien trop souvent inhibé. Vous devrez vous assurer que les pré requis nécessaires ont bien été assimilés par vos apprenants et que l’apport de connaissances ciblé soit en adéquation avec leur champ professionnel, sans pour autant occulter  ceux des professions annexes et connexes.

 

2)    Vous vous appuierez sur les spécifications intrinsèques du référentiel de formation, avec le souci permanent d’être cohérent dans votre démarche. Cette séquence devra être innovante, tant dans son contenu, que dans les moyens didactiques utilisés et basés sur des supports de communication interactifs modernes et qui seront, bien sûr, mis en œuvre dans un esprit de synergie  participative.

 

3)    Vous n’hésiterez pas à peaufiner cette élaboration en vous entourant de l’ensemble de l’équipe pédagogique dont l’apport critique, mais sans aucun doute constructif, ne manquera pas d’influer favorablement sur la qualité de votre production.

 

4)    Quelques jours vous seront nécessaires pour mener à bien cette entreprise.

 

Le pauvre Prof de base ( mentalement et dans l’ordre de la demande) :

 

         Merde ! … Mais, qu’est-ce qui raconte c’lui là ? … Où qu’il est mon dico ? … Bon, bon … je vois à peu près c’ que j’ vais faire :

 

1)    J’vais faire une leçon que les gamins peuvent piger sans s’péter un fusible et qui surtout les emmerde pas trop. Le Julien et l’Mourad, y les connaît pas lui !

 

2)    J’vais piocher à gauche et à droite dans les documents des copains et j’en f’rais une …comment qui dirait lui …Ah ! oui ! une synthèse : j’suis quand même pas trop con ! Et puis j’ f’rais un montage et un transparent.

 

3)    J’vais quand même pas aller emmerder les copains quand même !

 

4)    Grosso modo en deux ou trois heures, ça doit pouvoir se faire !

 

 

Bon ! … Y va t’y m’lacher la grappe celui-là ! Faut qu’ j’aille au jus moi, hein ! Parce qu’après, je me farcis les 3èmes Techno ! Tiens, si j’ lui r’ filais mes trois heures de 3 T, rien que pour rigoler ! Hein ? Y f’ rait connaissance avec le Julien et le Mourad le lascar ! A la tienne Etienne !

Ah ! ça l’ vaccinerait un peu l’ camarade ! D’ la masturbation intellectuelle que c’est tout ça ! Et moi, j’ suis pas pressé d’avoir les oreilles poisseuses !

J’ t’en foutrais moi des « capacité transversales explorées à partir d’un projet pluridisciplinaire innovant et bien ciblé ! »

                                                                                                            

                                                                                                                                     

                                                                           Un pauvre Prof de base,

 

                                                                                                  Rotpier


 

 

 Rappel : Ecrit en 1994 !  Et ... je doute que cela ait beaucoup changé!

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Salon de l'agriculture: spécial moutons !

2 Mars 2010 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour



 
 
Vous reprendrez bien un p'tit bout d'mouton ? 
 
 
 
 
 

Chasser les moutons ?  Point n’urge !

 

ou

 

Y a comme un petit goût de bouchon ovin !

 

-         Au large les moutons !

Vous allez dégager

ou je joue du bâton !

Où il est le berger ?

 

 

-         Je suis là mon p’tit gars !

tu voulais me parler ?

-         Heu … moi, je disais ça

… juste pour rigoler.

 

Heu … vous êtes bien grand

et plutôt baraqué !

-         Ça aide, c’est flagrant

pour mater les roquets !

 

Ton problème, c’est quoi ?

Expose exactement !

-         C’est à dire que moi …

heu …je suis carrément …

 

-         Carrément quoi ?  bloqué ?

Ton problème, c’est ça ?

Je vais pas te croquer,

allez, cause mon gars !

 

 

-         Heu … ben … tous comptes faits

… c’est très intéressant

de les voir de si près

… les moutons … hors des champs.

 

-         Tu peux en profiter !

Sûr que tu as le temps,

ils ne sont pas pressés :

ici, c’était leur champ !

 

-         Ah non ! … ce n’est pas vrai !

ils ne sont quand mêm’ pas … ?

-         Eh bah si mon pauvret !

Manif et … sur le tas !

 

Tu peux leur dire un mot,

les meneurs sont devant,

les deux gros, des brutaux !

Ah ! C’est pas des marrants !

 

-         Tous compt’ faits … merci bien !

J’  vais faire demi-tour !

Bien l’ bonjour aux chiens !

On voit tout de nos jours !

                                      

             

              Pierre Dupuis

 

 

 

 

 

Lire la suite

Rébus : Réponse pour le rébus de … Rotpier

1 Mars 2010 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus



 

Réponse pour le rébus …  sur le billet « rébus » !

 

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

Et pis c’est tout !

 

Rotpier

Lire la suite

Atlas ( pas les éditions! ) mais: La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

1 Mars 2010 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour



 
 
 

La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

 

 



Notons, comme disait Amélie,

que la Créte se trouve en bas et non en haut !

J'ai relevé cela: cocorico !

 

Préambule important dont tout lecteur nouveau doit bien s’imprégner pour appréhender correctement la suite.

 

 

1)   La mythologie gréco-romaine n’a rien à voir avec des salades débitées par Juliette : je l’affirme !

2)   Je vous fiche mon billet (d’ailleurs, il y en aura plusieurs et j’espère que vous n’allez pas vous en liasser !) qu’après m’avoir lu, vous serez bien plus à l’aise dans les soirées où vous aborderez les fabuleuses facettes de cette épique époque avec vos amis !

3)   Les explications que je donne ici sont de sources sûres : mon lointain ancêtre étant Achille. Achille était un bel héros (Deravel était son père) et les filles, très amoureuses de lui, lui demandaient toujours : « t’as long Achille ? » et lui, répondait immanquablement en se grattant le pied : « vérifie toi-même ! »

4)   Les dieux, demi-dieux et autres personnages étaient les mêmes chez les grec et les romains, mais ils s’appelaient différemment. Prenons pour exemple la déesse de l’amour et de la fécondité : elle s’appelait « Aphrodite » chez les grecs et « Vénus » chez les romains.

 

Ceci étant exposé, vous allez pouvoir suivre pas à pas la véritable histoire de ces temps fabuleux !

 

Aujourd’hui :    Atlas

 

 

 

Image du net.

 

Il convient de remarquer la musculature d'Atlas

qui peut presque se comparer à celle du Rotpier !

 
 
 

Atlas

 

Le Géant Atlas était le fils soit de Japet ( qui était un vrai chien ! ) et la Nymphe Clyméné ( celle qui avait inventé la climatisation avec le divin enfant ) soit du Titan Eurymédon. Ses frères étaient Epiméthée Zihunbourepif, Prométhée (n’importe quoi ) et Ménoetios.

Atlas était le père des Hyades et des Hespérides et de la désespérante Ségolène du Poitou.
Le Géant Atlas, l'aîné des frères, connaissait bien les profondeurs de la mer; il gouvernait un royaume bordé par une côte escarpée, en escarpins, et très vaste.

Ce territoire, l'Atlantide, se trouvait au-delà des Colonnes d'Hercule et de celles de Buren et un chapelet d'îles, où poussaient des arbres fruitiers et des grenouilles de bénitier, le séparait d'un continent plus éloigné, non relié au nôtre. Les sujets d'Atlas firent des canaux et cultivèrent une immense plaine centrale dont l'eau provenait des montagnes qui l'entouraient entièrement, excepté une ouverture sur la mer. Ils construisirent aussi des palais, des bains, des hippodromes, des ports et des temples, mais pas de mosquée ni de minaret.

Ils faisaient la guerre non seulement sur l'autre continent à l'ouest, mais aussi à l'est, en Égypte et en Italie, tout comme les Américains dès lors qu’il y a du pétrole ou du fric à faire.

Les Egyptiens disent qu'Atlas était le fils de Poséidon qui avait donné naissance, par Clito Rix ( la sœur d’Obélix qui en avait un beau qui plaisait beaucoup à Poséidon : la preuve en est donnée par la suite ! ), cinq fois de suite, à des jumeaux.  Ceux-ci avaient prêté serment de fidélité à leur frère sur le sang d'un taureau sacrifié au sommet d'une colonne située près des abattoirs de la Villette et au début c'étaient des hommes extrêmement vertueux, portant avec sérénité le fardeau de leurs immenses richesses en or et en argent tout comme le Rotpier

 
Mais un jour la cupidité et la méchanceté envahirent leur cœur et, avec la permission de Zeus, les Athéniens seuls et sans aide les vainquirent et abattirent leur puissance. Au même moment les dieux envoyèrent un déluge, qui, en un jour et une nuit, engloutit l'Atlantide tout entière; les ports et les temples furent recouverts d'une boue épaisse et il devint impossible de naviguer sur la mer, tout comme en Charente Maritime hier et aujourd'hui.

Atlas et Ménoetios se joignirent à Cronos (celui des 24 H) et aux Titans dans la guerre funeste que leur livrèrent Zeus et les dieux de l'Olympe. Zeus tua Ménoetios d'un trait de sa foudre et l'envoya dans le Tartare avec des fines herbes, mais il épargna Atlas qu'il condamna à porter la voûte céleste sur ses épaules pour toute l'éternité.

Il l'a, depuis lors, toujours portée, sauf en une circonstance, lorsque Héraclès le remplaça temporairement lors de la récolte des pommes d’or et aussi des pièces jaunes avec Bernadette, pas la nôtre, mais celle de Chirac.

 On parle d’ailleurs de David Douillet pour remplacer Atlas et porter le monde, ce qui rend fou jaloux le Nicolas qui, lui, ne peut porter q’une petite balle de tennis !


Certains disent que Persée ( peau lisse : elle passait des bains dans du lait de chamelle avant de se parfumer au Chamel N° 5 ) changea Atlas en pierre ( pas en Rotpier !) et en fit le mont Atlas en lui montrant la tête de la Gorgone Zola qui avait un jules qui s’appelait Emile Lieusouslémer et qui était grand copain avec Verne, vu qu’ils avaient fait ensemble le tour du monde en ballon en 80 jours chrono avec Cronos.

J’espère que vous suivez bien et rien n’est flou pour vous !

Sinon, faites un tour chez Afflelou mes loulous ! Et pis c’est tout !

 

 

 

A la semaine prochaine pour la suite ... si vous le voulez bien !

 Rotpier ........ à qui il ne reste qu'un tout petit rien de jeunesse comme disait Lucien !

 

 



Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus de … Rotpier !

28 Février 2010 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus




 
 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ? … Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

 

 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

 

C'est une pensée d'actualité ! 

 

 

1ère ligne, 1ère image: le personnage à une " - - - - " carabinée ! ... dernière image: il y en a des bonnes et des mauvaises !

2ème ligne, 2ème image: les personnages sont alignés en  " - - - - " !

3ème ligne, 4ème image: en haut du " - - - " d'un bateau ! ... dernière image: valeur de la part, un  " - - - - - " !

4ème ligne, 3ème image : le visage du petit ramoneur n'est pas propre,

il est donc " - - - - " !

6ème ligne, 1ère image: le personnage armé de son couteau " - - - " ! .... 3ème image en direct : " ka " !

7ème ligne, 1ère image: la vache fait " - - - - " ! 

Dernière ligne: le fromage vient de Meaux !

 

  

Réponse :


 
Tous comptes faits on rencontre plus de matière grise au salon de l'agriculture qu'à la ferme des célébrités !

 

 

Ça, c’est juste la signature !

 

 

 

Lire la suite

Travail du bois: une de mes passions !

27 Février 2010 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Passions

 

 
 
Bonjour !
 
En cliquant sur le lien ci-dessous, vous pourrez lancer
un diaporama de quelques images illustrant une de mes passions: le travail du bois. 
Je travaille avec des vieilles machines que j'ai reconditionné entièrement: mécanique, équipement électrique et peinture. 
J'ai trouvé ces machines chez des anciens menuisiers qui les avaient mises  de coté pour en acheter des plus modernes.
 
Je vous expose les différentes opérations du travail du bois et une réalisation: un bureau.
 
Je travaille presque uniquement avec du chêne.
 
J'ajouterai plus tard d'autres nombreuses fabrications:
j'ai réalisé tous les meubles de ma maison à l'ancienne: tous les assemblages sont réalisé en tenons-mortaises !
 
Lien:
 
 
 
Après avoir cliqué sur le lien, cliquez sur "diaporama" !
 
 
Bonne visite dans mon atelier - capharnaüm !
 
Pierre
 
 

 

Lire la suite