Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Les scoops du jour : l'actualité vue par le Rotpier : spécial Père Noël !

21 Décembre 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Conneries,, #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Père Noël

 

L'actualité vue par Rotpier 1ère image de présentation

Avertissement : 

Même si n’est pas tout à fait sûr, c’est quand même fortement probable.

Et si c’était tout à fait le contraire, j’aurais au moins eu le mérite de mettre le doigt dessus afin que vous y jetiez un œil !

xxxxxxxxxxxxxxxxx

.

 Spécial Père Noël !

 

Dernière nouvelle :
Cette année le Père Noël passe à l'écologie !
Ses rennes tourneront en hybride : moitié picotin, moitié électrique avec panneau photovoltaïque.
Voilà schématiquement ce que cela va donner :

 

Renne du père Noël 2

Montage du Rotpier !

 

Résultat :
Après concertation et prise en compte des risques engendrés par le réchauffement climatique, les rennes ont accepté le deal à condition qu'il leur laisse un peu plus l'hybride sur le cou !

Mais, il y a un os ! Le renne de tête, un fort en gueule syndiqué à la CGTT (la Confédération Générale des Transports en Traîneau) refuse catégoriquement d'avoir, dixit, " Un fil électrique de planté dans le cul ! "


Il a d'ores et déjà déposé une réclamation auprès du Conseil des Prud'hommes de Rennes.


Sur sa lancée, il a aussi contacté Médiapart pour dénoncer le monopole du barbu au niveau de la distribution mondiale des cadeaux ! Il a balancé : " Le vieux possède le monopole Nord et le monopole Sud : il a tout accaparé ! Il n'a rien à envier aux patrons des GAFA ou à ceux des grandes entreprises du Cac 40 ! Il ne déclare aucun revenu et ne paie d'impôts nulle part !

Il veut aussi que Médiapart enquête sur ses nombreux voyages, dès début janvier, avec son traîneau lourdement chargé de caisses suspectes entre le Luxembourg et les Îles Caïmans, ça sent le blanchiment à plein nez !»

Bref, ça chauffe sévère et il y a de l'électricité dans l'air !
À suivre donc !


Épicétout


Le Rotpier

 

Épicétout pour aujourd'hui !

 

Le Rotpier

 

Non, ce n'est pas tout :

Joyeuses fêtes à toutes et à tous et à l'année prochaine ! Petite pause des confiseurs oblige !

 

Joyeuses fêtes de fin d'année

Image du net !

 

 

Lire la suite

Une resucée : le poème du jour … enfin, le délire du jour : "Histoire himalayenne " de … Rotpier !

19 Décembre 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Conneries,, #Humour, #Poésie - humour, #Poésie

 

Rotpier en bouddha

Image du net bidouillée ... par le Rotpier

Je vous parlais de bouddhas la semaine dernière et j'ai retrouvé une de mes évocations sur le sujet. C'est bien sûr une resucée, mais comme j'y évoque le Kâma-Sûtra il n'y a rien d'étrange !

Bonne lecture ou relecture et bonne application le cas échéant !  😉😊😄

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Préambule :

Heureux celui qui mène une vie bien rangée et qui ne voyage qu’au gré des récits des autres : c’est moins risqué et plus reposant …

L’adage du jour :

«  Les doudous de Katmandou, c’est sucré comme du roudoudou sur le dessus comme sous le dessous mais qui s’y fie est fou ! »

Katmandou

Image du net

Préambule :

Cette histoire atteint des sommets

que certains n’atteindront jamais,

c’est pourtant la vérité pure

je vous le dis, je vous le jure.

 

Pas la moindre trace de bluff,

tout commença en soixante neuf

quand pour me faire un peu de beurre

je me fis routard avant l’heure…

 

Ne soyez pas dubitatifs,

même un peu tiré par les tifs

ce scénario est fort plausible :

au Rotpier rien n’est impossible !

 

xxxxxxxxxxxxxx

 

Histoire himalayenne

ou

Ne boudons pas les bouddhas,

 

Lors d’un voyage à Katmandou

j’ai rencontré une doudou,

une pure et belle autochtone,

une fille pas monotone !

 

Elle m’a dit : « Il se fait tard,

viens chez moi fumer un pétard ! »

le sien, moulé dessous sa robe

empêchait que je me dérobe !

 

« Moi je m’appelle Anna Purna,

je vends de la marihuana,

tous les deux on peut faire affaire,

tu m’as l’air de savoir y faire ! 

 

Je connais ton nom, c’est Rotpier

et si tu veux prendre ton pied

je te ferais une remise,

tu ne perdras pas ta chemise !

 

Tu m’as l’air d’un sacré client,

plutôt dans le genre ruffian

truand ou alors mercenaire

… peut-être un ancien légionnaire ?

 

Tiens, comme tu me plais beaucoup

tu ne raqueras pas un sou,

rien du tout, pas une roupie :

je vais devenir ta groupie ! »

 

Impossible de dire non

à ce véritable canon

qui m’implorait que je l’honore :

vous comprenez, je subodore ?

 

Je la suivis dans sa maison,

sitôt passé le paillasson

elle se déshabilla vite

prise d’une rage subite !

 

Elle était belle de partout

et ses nénés pas laids du tout

avaient la couleur de l’opale

tout comme son petit nez pâle !

 

Je sais que vous voudriez bien

- ne niez pas bande de vauriens ! -

que je vous détaille  la scène

mais je ne fais pas dans l’obscène !

 

Vous n’aurez rien de croustillant !

Sous la gégène ou le carcan,

je ne me mettrais pas à table

et mon choix est inébranlable !

 

Ce sera de l’édulcoré,

pas la peine de m’implorer :

ce fut une nuit fantastique

effleurant l’état extatique !

 

Mais … comme je suis un gars foncièrement honnête
… je me dois de ne pas vous cacher la suite :

C’est au matin, pauvre de moi

que je me suis réveillé roi

des cons de toute la planète :

la belle avait fait place nette !

 

Plus de papiers, plus de pognon

( planqués dans mon gros ceinturon ! )

même plus mon automatique :

il ne me restait que ma chique !

 

( Pas étonnant qu’elle m’ait dit : 

« Mets-toi à poil, ô mon chéri,

ôte donc ta grosse ceinture

tu vas me coller des gerçures ! » )

 

Un jean et un polo douteux,

des pompes au cuir très miteux :

triste état pour une barbouze,

restait à marcher dans la bouse !

 

Je m’étais foutu par orgueil

le grand Brahmapoutre dans l’œil 

en prenant la fille du Gange

pour une déesse ou un ange !

 

Une vache passant par là

me fit cadeau d’un très gros tas,

de quoi booster vraiment la chance :

j’y mis le pied avec conscience !

 

Le proverbe se vérifia,

- merci mon dieu, alléluia ! -

en butant dans une palette

je découvris une mallette !

 

Elle était bourrée de biftons

- jamais vu autant de pognon ! -

ça sentait la mafia locale,

je me suis dit : « choppe et détale ! »

 

Je me suis resapé à neuf,

j’ai évité toutes le meufs,

j’ai pris l’avion pour l’Inde proche

sans rencontrer une anicroche !

 

Arrivé à Chandernagor,

dans ce très grand aéroport,

j’ai croisé un unijambiste

qui s’avéra sage bouddhiste.

 

Je lui proposais de l’aider

vu qu’il était handicapé,

il fut très touché par la chose :

j’entamais ma métamorphose !

 

Il m’a dit : « Je suis un bouddha,

emmène-moi à Calcutta,

je t’apprendrais avec passion

la profonde méditation. »

 

Il faut croire que j’étais doué

- il en était tout éberlué ! -

je suis devenu un vieux sage :

j’ai bel et bien tourné la page.

 

Maintenant je lis le sanskrit,

à croire que c’était écrit,

je consulte de vieux ouvrages

dont un sur le libertinage !

 

Il s’agit du Kama-Sutra,

une étude nec plus ultra

sur les positions amoureuses

dont bon nombre sont très scabreuses !

 

Je suis sage mais pas de bois,

alors de temps en temps ma foi,

oubliant la métaphysique

j’opte pour des travaux pratiques !

 

J’ai très grande réputation

et les filles de la région

veulent me servir de cobaye :

c’est le revers de la médaille !

 

Tous les jours devant la maison,

des femmes perdant la raison

prient pour que je les initie

à diverses acrobaties !

 

Je dois faire une sélection,

dans la plus grande abnégation,

de celles qui auront la chance

de goûter à une séance !

 

Et j’ai vu arriver un jour

la doudou m’ayant joué le tour

qu’au début vous avez pu lire,

qui venait pour se faire élire !

 

Du haut de ma grande bonté,

je lui ai dit « tu peux monter,

je suis sage et je te pardonne

car en amour tu es très bonne ! »

 

Pour satisfaire ses désirs

j’ai été forcé de choisir :

on ne peut pas, je le professe,

s’occuper d’une armée de fesses !

 

             Depuis …

 

Je traduis le Kama-Sutra

en ayant soin pour chaque cas

d’expérimenter les figures :

ce n’est pas une sinécure !

 

On fait ça consciencieusement

pour éviter les accidents

à ceux qui auraient la folie

de tenter tout ça sans poulie !

 

Nos travaux sont très reconnus

par des savants qui sont venus

de tous les coins de la planète

nous observer à la lorgnette !

 

Certains n’en ont pas cru leurs yeux,

on a du évacuer des vieux

… il faut dire que ma favorite

c’est vraiment de la dynamite !

 

Nous serions et c’est naturel

sur la liste des prix Nobel

en physique des corps instables :

c’est du lourd et du respectable !

 

On a même eu un bataillon

de vieux potes de la légion

… ils en avaient la bave aux lèvres :

sale temps en vue pour les chèvres !

 

Ils sont repartis en chantant

un vieux refrain de dans le temps

dont je mets ici les paroles

ne croyez pas que je rigole :

 

« Tiens, tiens, voila du bouddha

voila du bouddha

voila du bouddha !

Du bon, du bout, du bon bouddha,

nous on en veut, on en aura ! »

 

Je pourrais bien sûr continuer

mais vous pourriez me conspuer

aussi vous ne saurez la suite

que si un jour l’envie m’habite.

 

En attendant n’oubliez pas

d’acquérir mon Kama-Sutra :

terminé la vie terne et rance

mais prenez bien une assurance !

 

Jouer à la bête à deux dos

en tentant le double salto

sans se rompre une ou deux vertèbres

exclue que l’on fasse le zèbre !

 

C’est une question de mental

et pour éviter l’hôpital

suivez mes conseils à la lettre :

je me ferais mentor et maître !

 

Il faut de la concentration

bien avant et pendant l’action,

le septième ciel se mérite

… à l’entraînement tout de suite !

 

Au début mettez un filet

en chanvre tressé népalais

pour ne pas finir aux urgences

à poil et en toute indécence !

                      Rotpier

Rotpier en bouddha

Image du net bidouillée ... par le Rotpier

 

 

 

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de … Rotpier !

19 Décembre 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Conneries,, #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Rébus

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

 

 
 

 

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

18 Décembre 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Conneries,, #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Rébus

 

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

… Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

rebus 800 (1)

rebus 800 (2)

 

Petite aide au rébus :

(les champions s'en passeront !) 

.

C'est un rébus court mais assez décoiffant !😆  

 

1ère ligne, 1ère image : le serpent fait toujours " s " ( l'autre aussi: c'est son frère ! ) 3ème image : " - - - " est ce personnage ? 
3ème ligne, dernière image: l'assassin " - - - "  à la ( queue leu leu ! ) 3ème personne du présent de l'indicatif !
4ème ligne, 1ère image : la moitié de la marque ! 3ème image  : en direct : "tee" ou "ti ", oui mes titis ! Dernière image : en direct : le symbole de la " vie " !
5ème ligne, 3ème image : le mec a la crève: il a une sacrée " - - - - " ... épicétout !
7ème ligne, avant-dernière image : la suite du refrain d'Antoine !
8ème ligne, dernière image : lieu où se tenait la vigie sur les anciens voiliers !

Épicétout !

Allez, au boulot ! Et ... pas question de rugir contre moi ! 😆

Réponse : 

Ceux qui croient que la zoophilie est une activité de tout repos n’ont qu’à essayer de se faire une lionne !

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

C'est un rébus à déguster bien chaud ! 😆

 

rebus 801 (1)

rebus 801 (2)

rebus 801 (3)

 

 

 

 

Et pis c'est tout !   

Allez, au boulot pour le mériter bien chaud ! 😃 

 Réponse

Le chocolat Barry, l’éléphant aussi, mais pas la comtesse…  si je ne me trompe pas. Si vous êtes d’accord avec moi, ne parlez pas, remuez simplement les oreilles !    

 

 

 

Lire la suite

Les pensées très éclectiques, sérieuses, moins sérieuses et carrément déjantées de ... Pierre et du Rotpier

14 Décembre 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Conneries,, #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #L'actualité vue par le Rotpier

 

Il y a pensées et pensées:

Celles-là : 

Pensées fleurs

Et celles-là :

Pensée N° 1 papier cul

Ces dernières sont très variées :

il y a de l'éclecticité dans l'air !

Quand elles sont signées " Pierre " ou Pierre Dupuis " ,
elles sont généralement sérieuses .
Quand elles sont signées " Rotpier " ,
elles le sont beaucoup moins ... en général ! 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Aujourd'hui, actualité oblige, c'est spécial foot et en avance d'une journée !    
Èpicétout

 

 

Première pensée :

Pensée N° 44 Le Giroud-phare

.

Seconde pensée :

.Pensée N° 45 cas tard = quatar

 

Troisième pensée :

Pensée N° 46 foot- babyfoot

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Èpicétout pour aujourd’hui !  

😉😊😃

Voila, c’est terminé !

 

Et comme on dit à Amsterdam :

 Un café, un joint mais pas d'addiction SVP !

 

 

Lire la suite

Le poème du jour : " L'homme qui aimait les bouddhas, " de ... Rotpier

12 Décembre 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Poésie, #Poésie - humour

 

 

Bouddhas

Image du net !

 

 L'homme qui aimait les bouddhas,


Il collectionnait les bouddhas
La passion lui était venue
En déambulant dans les rues
De Bombay et de Calcutta.

Il connu Mère Theresa
Lors d'une rencontre incongrue
Elle se baignait quasi nue
Dans le Gange sur le delta !

Avec le Dalaï-lama
Il eu une brève entrevue
Alors qu'il le portait aux nues
Autant que Serge à l'Alhambra !

Mais les Chinois ne l'aimaient pas
Leurs relations étaient tendues
Pékin n'aimant pas les verrues
Pris le Tibet et l'annexa !

Mais revenons-en aux bouddhas
Entouré de plein de statues
Plus ou moins grandes mais ventrues
Notre homme à la fin médita.

Tant et si bien qu'il arriva
Par concentration soutenue
Et une route décousue
À atteindre le nirvâna.

 

 Continuation :


Il mourut en paix et heureux
Tout en laissant à sa famille
Ses bouddhas et ses espadrilles
Héritage volumineux !

Ses héritiers superstitieux
Quatre garçons et quatre filles
Conservèrent les espadrilles
Mais pas les bouddhas adipeux !

Pour vendre les mille bouddhas
Ils firent une vente aux enchères
Qui fut de mémoire - peuchère ! -
La plus grande foire aux bouddhas !

Une foire aux petits oignons
Car venus de la terre entière
Les collectionneurs s'arrachèrent
Les bouddhas à coup de pognon !

Il ne resta que les petits
Les ébréchés les tartignoles
Que l'on assemble et qu'on recolle
Destinés aux gagne-petit.

Ceux-là manquant un peu de goût
Les passèrent à la peinture
Ce qui était presque une injure
Mais on s'en fout épicétout !

Bouddhas noirs ou bien bouddhas blancs
Boudiou qu’est-ce que ça peut faire
On s'en tape les hémisphères
Et l'Équateur en même temps !

Un très riche martiniquais
En ramena un aux Antilles
Qui conquit toute la famille 
Vive le bouddha antillais !

 

Mais caramba de caramba

J'allais rater les minuscules

Montés en colliers denticules :

De vrais chapelets de bouddhas !


Il y a bouddhas et bouddhas
Tous n'ont pas la même origine

Mais comme disait ma frangine :
On ne va pas en faire un plat !

Je vous laisse mes bons amis
Je m'en vais méditer sur l'heure
Quelque part dans un coin de l'Eure
Le nirvâna est à ce prix !

 

Et si par bonheur je l'atteins

Je partirai l'âme sereine

Je n'entendrai plus les sirènes

Des dieux et des diables du coin !

 

Ils perdent leurs parts de marché

Les grands dogmes monothéistes

Ils comptent moult absentéistes

Leurs rangs sont plus que clairsemés !

 

Quand je passerai au trépas

Je lèguerai une statue

Parfaitement entretenue

À ma commune et puis voilà !

 

Pas de bouddha je n'en ai plus

Mais j'en ai une magnifique

Un zébu venu droit d’Afrique

A mettre à l'entrée de Bézu !



                                     Le Rotpier

 

 

 

 

 

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

12 Décembre 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Conneries,, #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Rébus

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

 

 
 

 

Lire la suite

Publié depuis Overblog et Twitter

11 Décembre 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Conneries,, #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

… Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

rebus 798 (1)

rebus 798 (2)

 

Petite aide au rébus :

(les champions s'en passeront !) 

.

C'est une affirmation à la con, j'en con viens aisément !

 

2ème ligne, avant-dernière  image : un diagramme de " - - - " et pas pour les bourricots !
3ème ligne, 1ère image: c'est la marque du célèbre petit beurre qu'il faut retenir et non le petit beur lui-même ce qui ficherai le bordel dans le quartier !
5ème ligne, 1ère image : le symbole de la  " - - - - " ! 2ème image  : un objet cher à souchon ! 3ème image : le cri du bébé quand il pleure !
6ème ligne, dernière image : la moitié du nom du volatile ! 
7ème ligne, 1ère image : la boisson favorite de ceux que l'on a battu hier ! ( Et pan dans les dents ! ) 2ème image : " - - - " César qu'il dit le centurion !
8ème ligne, dernière image : ce ne sont pas des vieux !C'est un adage à la con, j'en con viens aisément !

Épicétout !

Allez, au boulot tout de suite avant que le vent ne se lève même si l'on a déjà constaté des vents pires ! 😆

Réponse :   

 Les dents de la mère ne sont pas plus acérées que les dents du père à moins qu'elle ait fricoté avec Dracula dans sa jeunesse !

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

C'est un rébus qui fleure l'a - - -  ! Je vous laisse compléter ! 😆

 

rebus 799 (1)

rebus 799 (2)

rebus 799 (3)

 

 

Et pis c'est tout !   

C’est important de le savoir pour le cas où vous auriez des problèmes de prostate ! 😃 

Réponse :   

Je me pose cette question : un médecin doublé d’un bon pianiste et né sous le signe du verseau est-il plus doué qu’un autre pour les touchers rectaux ?  

 

 

Lire la suite

Les pensées très éclectiques, sérieuses, moins sérieuses et carrément déjantées de ... Pierre et du Rotpier

7 Décembre 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Conneries,, #Humour, #Pensées, #Pensées et humour

 

 

 

Il y a pensées et pensées:

Celles-là : 

Pensées fleurs

Et celles-là :

Pensée N° 1 papier cul

Ces dernières sont très variées :

il y a de l'éclecticité dans l'air !

Quand elles sont signées " Pierre " ou Pierre Dupuis " ,
elles sont généralement sérieuses .
Quand elles sont signées " Rotpier " ,
elles le sont beaucoup moins ... en général !  

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Première pensée :

Pensée N° 41 rance pays des lumières

.

Seconde pensée :

.Pensée N° 42 Festival de conneries

 

Troisième pensée :

Pensée N° 43 termes récurrents

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Èpicétout pour aujourd’hui !  

😉😊😃

Voila, c’est terminé !

 

Et comme on dit à Amsterdam :

 Un café, un joint mais pas d'addiction SVP !

 

Lire la suite

La fable du jour : " Le vieux crabe, la svelte crevette et le couteau, " par ... le Rotpier

6 Décembre 2022 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Fable, #Poésie, #Poésie - humour


Crabe

Image du net !

 

 

Fable sur le sable,


Le vieux crabe, la svelte crevette et le couteau,

Un vieux crabe ventripotent
Aimait une svelte crevette
Qui tricotait mieux des gambettes
Que les filles du French Cancan !

Il l'apostropha et lui dit :
" De la plage je suis le prince
Et sache que pour toi j'en pince
Je te voudrais dans mon grand lit ! "

Il lui proposa un pont d'or
Pour qu'elle devienne sa femme
Mais elle repoussa l'infâme
Alors il songea à la mort.

 

Le malheureux broya du noir

Deux homards et trois écrevisses

Véritables songe-malices

Qui riaient de son désespoir !


Il se saisit d'un long couteau
Charrié par une grosse vague
Qui pourrait lui servir de dague
Pour étaler tous ses boyaux !

Et il se fit hara-kiri
À midi pile sur la plage
Ce fut un atroce carnage
Qui fit énormément de bruit !

La crevette passant par là
Fit " Oh ! " et se fendit la pêche
De concert avec quatre seiches
Au caractère très sournois !

 

Moralité première :


Les gambettes des filles sont
Des pièges vraiment redoutables
En vue directe ou sous les tables
Elles sont autant d'hameçons !


 

  Moralité seconde :


Quand la vie marche de travers
Que l'on soit un crabe ou un homme
On survit où on se dégomme
Au couteau ou au révolver !

 

  Moralité dernière :

 

Les seiches n'ont pas leur pareil

Pour se moquer de leurs semblables

Écrabouillez-les sur le sable

Pour qu'elles sèchent au grand soleil !


 

        Mais ...

Mon stylo à un coup de mou

Il n'a pratiquement plus d'encre

Il doit avoir chopé un cancre

Alors salut Épicétout !

 

 


                                     Le Rotpier

 

 

 

 

Lire la suite
1 2 > >>