Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

4 Mai 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Les chouettes Chouettes du Rotpier, #Politique

.

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

.

 

 Signature Rotpier

... Je vous chouette une bonne distraction

... et une bonne journée !

Lire la suite

Le poème du jour : " Du populisme au fascisme, " ... de Pierre

2 Mai 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Pensées, #Billet d'humeur, #Politique

« L'histoire est un perpétuel recommencement. »

Thucydide

 

Pensée:

La connerie est humaine, soit. Mais elle est beaucoup moins pardonnable quand, malgré les mises en garde répétées, elle conduit au marchand de haine qu'est le FN.

Pierre

Le populismeImage du net

 

Préambule :

Prêter une oreille complaisante aux sirènes du populisme c’est commencer à dérouler le tapis rouge pour le fascisme.

Du populisme au fascisme,

 

Le populisme est … populaire !

Lapalisse aurait dit : « Bravo ! »

il suffit pour cela de braire

ce que veulent entendre les veaux !

 

J’emprunte le mot de De Gaulle,

dans le fond il avait raison,

sans vraiment trouver cela drôle

j’admets qu’il reste de saison.

 

Venant de droite ou bien de gauche

le populisme est avant tout

une stratégie qui ébauche

le repli sur soi jusqu’au bout.

 

Et l’on retrouve à la manœuvre

quelques assoiffés de pouvoir,

les extrêmes sont à pied d’œuvre

à qui mieux mieux pour l’encensoir !

.

A un moment tout ça bascule

peu importe de quel coté

et le venin qu’on inocule

est un poison bien concocté !

 

Le pays devient narcissique

à l’image de son mentor

et l’enchaînement est classique :

ceux qui contestent ont tous les torts !

 

Un de ceux ayant mis en place

ce concept est Mussolini :

manipuler la populace

à loisir et à l’infini !

 

Museler la démocratie,

s’il le faut par un coup d’état,

glisser vers la suprématie,

vers le fascisme et l’omerta !

 

 
… Le fascisme … nous y voila !

 

Avec le populisme en place

et un grand chef à son sommet,

tous les gênants on les déplace

… certains ne reviennent jamais.

 

Et voila le nationalisme

érigé autour du drapeau,

glissant tout droit vers le fascisme

… démocrate gare à ta peau !

 

La violence est légitimée,

peut commencer l’épuration,

la race pure est sublimée

et le racisme entre en action !

 

Un cran de plus pour le fascisme

qui va se radicaliser

et prendre l’aspect du nazisme

avec ses clans fanatisés !

.

L’homme à la petite moustache

en a bien été le champion

mais il y a eu des bravaches

pour reprendre le pavillon !

 

Pour qu’une épuration ethnique

se mette en place quelque part,

c’est que quelqu’un tient la boutique :

il n’y a jamais de hasard !

Combien de pays dans le monde

sont assis sur ces fondations ?

En regardant la mappemonde

j’ai une montée de tension !

 

Combien de voyants à l’orange ?

A quel moment vont-ils mûrir ?

Le populisme engrange, engrange

dès qu'il s'emploie renchérir !

 

C’est le moment de le combattre

à tous les niveaux, pied à pied :

le fer est chaud, il faut le battre

et je le fais d’arrache-pied !

 

Mon arme à moi c’est l’écriture

mais j’irai plus loin s’il le faut,

pour ne pas qu’une dictature

puisse s’installer par défaut !

           
   Et …

 Chacun assumera sa place

qu’il soit neutre ou bien collabo,

milicien ou gros dégueulasse

en se transformant en corbeau !

 

Il sera hors question de dire :

« Mais nous n’étions pas au courant,

et au moment de les élire

ils n’avaient pas l’air très méchants ! »

.

Partout l’information circule,

même aux coins les plus reculés,

il serait vraiment ridicule

de prétendre tout ignorer !

 

L’histoire est là qui le démontre,

le populisme est un miroir

aux alouettes qui va contre

ceux que se sont laissés avoir !

 

Hélas la bêtise est humaine

et des peuples replongeront

à l’appel du chant des sirènes

et plus tard à ceux des clairons !

 

Aucune race n’est mauvaise

seuls des individus le sont,

au risque que cela déplaise

ceux qui disent non sont des cons !

 

Chacun va donc prendre sa place

et il lui faudra l’assumer

et pas de tour de passe-passe

quand viendra l’heure d’endosser !

 

Car partout les grandes oreilles

enregistreront tous les faits :

une mémoire sans pareille

pour confondre tous les méfaits !

 

Les héros de la dernière heure

seront grillés et démasqués

et ils seront mis en demeure

de reconnaître et de payer !

 

Les collabos rendront des comptes

tout comme les exécutants

au même titre que les pontes

ou que tout autre trafiquant !

  

                                                         Pierre Dupuis
Lire la suite

Blog en pause !

28 Avril 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier, #Divers

 

Avis à la population !

 

... Jusqu'à mardi prochain !

Bon week-end à toutes et à tous !

 

Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

27 Avril 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Les chouettes Chouettes du Rotpier, #Politique, #L'actualité vue par le Rotpier

.

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

.

 

 Signature Rotpier

... Je vous chouette une bonne distraction

... et une bonne journée !

 

Lire la suite

" Mais que font les Lily Marlène ? " ... deux sonnets et beaucoup plus de ... Pierre

25 Avril 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Pensées, #Politique

 

Un peu à cause de cela:

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_de_l%27Allemagne

Vous savez, moi ,quand ça fait tilt, ça fait tilt !

Et, pour faire un peu écho à la chanson de samedi ... alors lisez ... si ça vous dit ! 

 

 

Les photos sont du net !

Sonnet premier :

Mais que font les Lily Marlène ?

 

Elle n’avait pas eu d’enfant,

une situation choisie,

elle voulait vivre sa vie

sans entrave et très librement.

 

Elle avait pris quelques amants

pour satisfaire ses envies,

juste des pulsions assouvies

mais pas d’homme à elle vraiment.

 

A l’aube de la cinquantaine

elle n’était plus si certaine

d’avoir choisi le bon chemin.

 

Alors les deux mains sur la tête,

dans son grand studio de Berlin,

elle pleurait : c’était trop bête.

 

 

Sonnet second :

Pour ne pas aller dans le mur,

 

Beaucoup de femmes allemandes

des Gretchen, Marlène ou Eva

quand l’âge avance se demandent :

« Comment en suis-je arrivée là ? »

.

Ni contrainte ni propagande

pour pousser à ce résultat,

de l’égoïsme en opérande ?

Une grosse erreur de l’état ?

 

Mais peu importe la réponse,

peu à peu la nation s’enfonce

dans l’ère des gens plus que mûrs.

 

A moins d’un sursaut teutonique,

Berlin ira droit dans le mur :

fin du grand rêve germanique !

 

Péroraison :

Allez teutons, allez teutonnes

si vous voulez des autochtones

il faut vous remettre au boulot,

il faut refaire des marmots !

 

L’heure n’est plus à l’égoïsme

mais bel et bien à l’altruisme :

pas de relève à l’horizon

suffisante pour la nation.

 

Allez Lily, allez Marlène

beaucoup de joie, un peu de peine,

il faut refaire des teutons

au grand jour ou bien à tâtons !

 

Votre pays a pris conscience

de l’importante déficience

au plan de la natalité :

il prône la maternité !

Mettez de coté la pilule,

laissez tomber tous les scrupules :

trouvez de consentants papas

qui cèderont à vos appas !

 

A défaut de compatriotes

sans trop de fibre patriote

vous pouvez tout à fait compter

sur les jeunes gens d’à coté !

.

Il y a hors de vos frontières

qui n’ont plus guère de barrières

des hommes prêts à vous aimer

et à vous faire des bébés !

 

Remettez au travail vos ventres,

il me plairait d’être le chantre,

du renouveau le laudateur,

allez soyez à la hauteur !

 

Pas de conseils à sens unique,

des Karl, des Franz et des Ulrich

peuvent suivre le mouvement

et trouver de belles mamans !

 

Mais… Oh ! Bonjour Fräulein Marlène…

 

Vous souriez à mes poèmes

… on dirait même, on dirait même

que vous avez anticipé :

votre ventre semble occupé !

 

A mon âge on peut se permettre

sans risque de se compromettre

un langage très familier

tant qu’il n’est pas trop cavalier !

 

Alors bravo Fräulein Marlène

pour le beau rond de ta bedaine :

tu as choisi la bonne option

pour toi-même et pour ta nation !

 

Je m’accorde le privilège

du tutoiement qui désagrège

bien des murs et des sortilèges

et qu’Artémise te protège !

 

Pardonne-moi pour mon sans-gêne

je ne crois pas que ça te gène,

sans rancune et à la prochaine

aufwiedersehen fräulein Marlène !

 

Aufwiedersehen,  aufwiedersehen…

 

                                                          Pierre Dupuis

 

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

24 Avril 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Résultat de recherche d'images pour "émoticônes"

 

Et pis c'est tout Rotpier

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier

23 Avril 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Pensées

.

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

C’est un rébus où tout se joue sur une consonne pour changer totalement le sens de cette réflexion . Le Rotpier a bien sûr choisi le coté scabreux ( pour ne pas dire obscur ! ) de la chose, mais le Rotpier, c'est le Rotpier ... et pis c'est tout !

 
1ère ligne, dernière image :  lieu ou se tenaient et se tienne encore des marchés !
2ème ligne, 2ème : quand la sale bête pique, cela fait mal !
3ème ligne, 1ère image :l'assassin "  - - - " au présent de l'indicatif ! 3ème image : lieu où l'on trouve des animaux sauvages en cage !
4ème ligne, 1ère image : "oui" en allemand ! 
 8ème ligne, 2ème image : je suis certain que vous en êtes pas !  3ème image: en direct: " ti " !
9ème ligne, 3ème image : son nez s'allonge quand il  " - - - - "  ... quand il pense à des cochonneries, c'est autre chose ! Dernière image : il n'est pas maigre !
 
Et pis c'est tout !
 
Allez, au boulot brav'  gens, ne restez pas là, plantés comme des  - - - - - !
 

Réponse :

On nous a longtemps rebattu les oreilles avec le gland des siciliens mais nom d’une pipe en avaient-ils un vraiment plus gros que les autres ?

 

Qu'il dit l'animal !

Lire la suite

Paricia Kaas: " D'allemagne "... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

22 Avril 2017 , Rédigé par Rotpier

 
Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
 

« Patricia Kaas »

 

« D’Allemagne »

 

… Une petite préparation aux poèmes

de mardi prochain …

 
 

D'Allemagne,

 D'Allemagne où j'écoute la pluie en vacances 
D'Allemagne où j'entends le rock en silence 
D'Allemagne où j'ai des souvenirs d'en face 
Où j'ai des souvenirs d'enfance 
Lénine Place et Anatole France 

D'Allemagne l'histoire passée est une injure 
D'Allemagne l'avenir est une aventure 
D'Allemagne je connais les sens interdits 
Je sais où dorment les fusils 
Je sais où s'arrête l'indulgence 

Auf wiedersehen Lili Marlène 
Reparlez-moi des roses de Göttingen 
Qui m'accompagnent dans l'autre Allemagne 
A l'heure où colombes et vautours s'éloignent 
De quel côté du mur la frontière vous rassure 

D'Allemagne 
J'ai des histoires d'amour sincères 
Je plane sur des musiques d'Apollinaire 
D'Allemagne 
Le romantisme est plus violent 
Les violons jouent toujours plus lent 
Les valses viennoises ordinaires 

Ich habe eine kleine wild Blume 
Eine Pflanze die zwischen den Wolken blühte 
D'Allemagne 
J'ai une petite fleur dans l'coeur 
Qui est comme l'idée du bonheur 
Qui va grandir comme un arbre 

Auf wiedersehen Lili Marlène 
Reparlez-moi des roses de Göttingen

 

 

 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

20 Avril 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Les chouettes Chouettes du Rotpier, #Politique

.

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 Signature Rotpier

... Je vous chouette une bonne distraction

... et une bonne journée !

Lire la suite

Le poème du jour : "Belles épineuses," (sans jeu de mots) de ... Pierre

18 Avril 2017 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

Je suis un peu en avance sur la saison mais j'espère que vous n'allez pas m'envoyer sur ... les roses !

 

Roses de mon jardin ... photo prises l'année dernière !

 

Préambule Baudelairien :

Dans une vie antérieure, je fus troubadour.

Pas italien, mais, j’ai quand même plus de souvenirs que si j’avais connu Milan.

.

Belles épineuses,

 

Je t’offre, Madame, ces quelques roses

dont les fraîches pétales

à peine écloses

n’ont d’égal

que le délicat velouté de ton teint.

Acceptes-tu, Madame, ce présent

qui ne t’engage à rien ?

 

Tes joues, rose pale,

s’auréolent doucement.

A quoi jouent tes joues ?

Et tes cils ?

Pourquoi amorcent-ils

ce subtil tangage ?

Me donneraient-ils, en gage,

une bribe d’espoir pour plus loin ?

Tes lèvres, elles,

ne disent rien.

Seras-tu là demain ?

 

Je t’offre, Madame, ces quelques roses

dont les fraîches pétales

à peine écloses

me donnent l’avant-goût

d’un baiser tendre et frais

que je n’aurais peut-être jamais.

Mais …

Je me sauve, Madame !

Ce n’est point ma verve qui se tarit,

mais mon sixième sens qui m’avertit

de l’arrivée imminente

 de votre mari !

 

                                    Bonsoir Madame.

                                                                                 

                                             Pierre Dupuis

Lire la suite