Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

16 Novembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

 

.

 

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

15 Novembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

 

Petite aide au rébus

( les champions s'en passeront ! ) :

C'est un rébus  très sensé donc, allez-y gaiment !
1ère ligne, 2ème image : quand la sale bête pique, ça fait très mal ! Dernière image : la moitié de la marque !
3ème ligne, dernière image : monnaie avant l'euro !         
4ème ligne, 3ème image : c'est la position qu'il faut retenir !
5ème ligne, 3ème image : quand il a finit de téter, le bébé fait son  " - - - " ... comme le Rotpier !
6ème ligne, 2ème image : oui en russe ! ( les autres aussi ! )

7ème ligne , 3ème et 4ème image  : il ne faut pas retenir le triste ! ( les autre aussi ! )

8ème ligne, dernière image :  il y a une académie pour eux !

9 ème ligne 1ère image et en direct : " che " ( l'autre aussi ! )

10 ème ligne, 2ème image et en dirct : " ti " ! Avant-dernière image : l'assassin " - - - " conjugué au présent de l'indicatif !  ( l'autre aussi ! )

Dernière ligne, 1ère image : celui-ci est de montagne ! 

 

Et pis c’est tout !

Le Rotpier, membre de l'académie des  néologistes actifs !  

Réponse :

Étant un adepte convaincu de la francisation, je propose d’appeler la Gay Pride « La marche de la Gaytitude Attitude ». Les LGBT de France seront-ils d’accords, là est la question !

 Nota: 

Je reconnais qu'il manquait un " de " après les rails : j'ai donc un peu déraillé et vous m'en voyez tout chagriné comme on dit au cap ! 

.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

C'est un rébus pas très salé mais qui sent l'iode quand même !   🤣

Juste une petite aide : 4ème ligne, 2ème image : c'est une mite !

 

 

 

 

 

    Allez, au boulot brav' gens ! Je sais que  vous n'êtes pas des pinces sans rire ! 🤣

.

Réponse :

J’ai entendu parler d’un certain Bernard l’hermite. Est-ce le frère de Thierry ? Serait-il possible de le joindre car ma sœur, une bretonne très chaude et très délurée, en pince déjà pour lui ?

Nota:

Là aussi, il manquait un  " t " entre la haie et l'île ! Et non entre La Haye et Lille ! ( je me rattrape sur un jeu de mots: ce n'est pas si mal après tout ! )

 

Lire la suite

Richard Cocciante : "Pour elle" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

14 Novembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :

« Richard Cocciante »

« Pour elle »

 

Les temps sont durs, alors je vous offre un petit bijou de poésie...

Un hymne à l'amour, bonne dégustation !

 

Pour elle

 

Je ferai l'été en novembre
J'la réchaufferai pour pas qu'elle tremble
J'inventerai les mots du silence
J'lui f'rai du bleu sur des mots tendres
J'apprendrai à vivre autrement
A sa façon et loin des gens
J'irai chercher l'inaccessible
L'infiniment sentimental

 

Pour elle...

J'irai au plus profond des rêves
Qu'elle fait lorsqu'elle est endormie
Chercher ce que jamais ses lèvres
N'oseront dire à ses envies
J'arracherai les habitudes
Et les moments qui font douter
Pour détruire les incertitudes
Sans se parler

Pour elle...

J'irai au bord de l'invisible
Où l'amour tient en équilibre
Pour elle j'oublierai qui je suis
J'écouterai tout c'que son cœur dit
J'irai voler l'indispensable
L'extrême sentiment d'aimer

Je jetterai tout de mon passé
Pour faire de nous mon avenir
Peut-être simplement pour s'aimer
Peut-être pour ne jamais mourir

Pour elle...

J'arrêterai le temps qui passe
Pour que plus jamais on n'oublie
Les caresses qui souvent s'effacent
Ou qui s'enfuient

Pour elle...

 

 

Bon partage !

 

 

Rotpier

Lire la suite

La minute très terre à terre du facétieux bipède

12 Novembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Aujourd'hui, je vais vous parler de :

Setting Bull, image du net 

 

La véritable histoire de Sitting Bull.

Le grand chef indien, Sitting Bull ( Taureau assis ) né dans le Dakota du sud, n’était pas avare, mais il était très près de ses sioux. Il disait toujours : « Un sioux c’est un sioux, l’argent est peut-être le nerf de la guerre, mais sans hommes il n’y a plus de guerre. » C’était un grand sage.

Il savait très bien s’occuper de ses sioux et surtout bien les placer. Le Lieutenant-Colonel Custer en fit les frais à Little Bighorn ( où ça s’est bigorné sévère ! ) il y laissa, lui et ses hommes, plus que des plumes : leurs peaux, sous les yeux des bisons médusés assis ou debout selon leur humeur. Ses chefs de guerre étaient Crazy Horse ( qui ne faisait pas de cabaret ) et Gall ( qui n’avait rien à voir avec France )

 

Image du net : je n'avais pas été accrédité
pour prendre moi-même des photos

Plus tard, les américains lui fauchèrent la plupart de ses sioux à coup de fusils et de mitrailleuses. Suite à cela, il se réfugia au Canada où il fit un long setting et coinça la bulle un bon moment. Il en sorti pour rejoindre les États-Unis où, après la prison et les réserves indiennes, il fini par se faire assassiner par un policier amérindien, un certain Bull Head, manipulé par de méchants américains. Buffalo Bill, envoyé à toute hâte pour essayer de régler le conflit, arriva trop tard, bicause qu’il s’était soûlé la gueule en cours de chemin ( véridique ! ).

Voilà toute l’histoire, la vraie, de Sitting Bull. J’espère que vous ne crèverez pas trop de jalousie face à l’étendue de mes connaissances vastes comme les plaines du Dakota.

C’est terminé, je range ma plume et je rejoins mon teepee où je vais m’installer assis après être allé faire pipi pour buller et méditer sur la méchanceté des vilains Républicains d’Outre Manche dont l’affreux Donald est le digne héritier !  

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

L’adage du jour :

«  Indien vaut mieux que deux Tulauras. »

Les Tulauras étaient des membres d’une tribu Aztèque très à couteaux tirés avec les autres tribus du coin et qui coupaient systématiquement les queux de leurs chats, vu que ces dernières collaboraient avec les Conquistadors de Cortès ! Je tenais à ce point de précision.

Le Rotpier

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

 

J'ai beau essayer de prendre de la hauteur,

je reste souvent au ras des pâquerettes !

Mais qu'importe,

ce qui compte c'est de ne pas se dégonfler !

Signé : Le Rotpier

 

 

 

 

Lire la suite

Le poème tout frais tout chaud du jour : " Drôle de charivari, " ou " L’ébouriffant amphigouri, " de ... Rotpier

10 Novembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Poésie, Humour

 

Image du net

Drôle de charivari,

ou

L’ébouriffant amphigouri,

 

Enveloppée dans son sari

serré elle mata Harry

descendant de sa Méhari

 

Il revenait d’un safari

ayant chassé le pécari

spécialiste du hourvari

 

Croisant son regard aguerri

largement elle lui sourit

lui pas et elle en fut marrie

 

Pourtant elle avait un mari

et aussi quelques favori

peut-être même Ribéry

 

Elle avait été défleurie

par un beau gars de New Delhy

depuis mort du béri-béri

 

Expérience à postériori

qui avait beaucoup enrichi

une libido très fournie

 

Mais revenons-en à Harry

il l’avait aimée un mardi

et puis aussi un vendredi

 

Ils avaient mangé le midi

un plat de poisson au curry

avec bien sûr un bol de riz

 

Ensuite c’est sur un ferry

qu’ils étaient ensemble partis

et avait croisé Luc Ferry

 

Mais après il s’était enfui

sans Ferry vers la Jordanie

la laissant toute abasourdie

 

Puis son retour et son mépris

elle en avait le cœur aigri

le monde était vraiment pourri

 

Elle rentra dans son logis

et étrangla son canari

et dans la foulée son mari

 

Sur son phonographe elle mit

un disque de Tino Rossi

qui bavait un long pot-pourri

 

S’agenouillant sur un tapis

elle prit un gros bistouri

et se fit net hara-kiri

 

    Enseignement :

 

Il faut savoir croquer la vie

à belles dents et puis tant pis

si on finit comme un zombi

pissant son sang sur un tapis

 

     Achèvement :

 

Excusez cet amphigouri

avec ses mots assez fleuris

souvent mon esprit renchérit

quand je m’attaque à un récit

  

Et si manu militari

vous me clouez au pilori

sur de simples a priori

ce serait du vox populi

 

Quand ma verve sera tarie

si jamais on me répudie

j’irais comme les zingari

errer de pays en pays

 

Je finirais tout racorni

au fond d’un cercueil trop petit

tout comme ceux de biribi

sans chapelet ni crucifix

 

Mais je m’en bas l’œil car je suis

athée alors tous leurs grigris

qu’ils se les mettent sans soucis

où je pense mais oui mais oui !

 

                                               Le Rotpier

 

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

8 Novembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

 

Petite aide au rébus

( les champions s'en passeront ! ) :

C'est une pensée du Rotpier, qui sait toujours rester modeste... en principe !
2ème ligne, 3ème image : l'assassin " - - - " conjugué au présent de l'indicatif !        
3ème ligne, dernière image : le mec est très balèze, il est donc très " - - - - " ! ( A enchaîner avec l'image suivante ! )
4ème ligne, 3ème image : des marque de  " - - - - " célèbres !
5ème ligne, avant dernière image : tout le monde aimerait l'avoir plus haut ! 
6ème ligne, 3ème image et en direct : " ti " ! Dernire image : le serpent fait toujours " s " !

8ème ligne , 1ère image et en direct : " qu'est " qu'il vient foutre là Ernesto ? 

9 ème ligne 1ère image et en direct : " che " ( l'autre aussi ! )

10 ème ligne, 3ème image : lieu où s'arrêtent les trains !

11ème ligne, 2ème image : le cri du mouton !

 

Et pis c’est tout ! ... Je sens bien que vous allez trouver et malgré cela, rester très modestes !

.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

C'est un rébus un peu absurde à mon avis, mais je le trouve plutôt mignon !   🤣

.

 

 

Allez, au boulot brav' gens ! Ne vous moquez pas de moi: un peu de tendresse bordel ! 🤣

.

 

 

Lire la suite
Lire la suite

Claude Nougaro : " Je suis sous " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

7 Novembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Chansons que j'aime, #les chansons et les musiques que j'aime

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :

« Claude Nougaro »

« Je suis sous »

Allez, on reste dans la soûlitude ...

                                                                           Pierre

 

Je suis sous,

Je suis sous sous sous sous ton balcon
Comme Roméo ho! ho! Marie Christine
Je reviens comme l'assassin sur les lieux de son crime
Mais notre amour n'est pas mort, dis moi que non

Depuis que l'on s'est quittés
Je te jure que j'ai bien changé
Tu ne me reconnaîtrais plus
Et d'abord je ne bois plus

Je suis ron ron ron rongé d'remords
J'suis un salaud ho! ho! Marie Christine
Je t'en prie, encore une fois montre toi magnanime
Donne moi une chance encore, dis, recommençons

En moi, il y a du bon aussi
Ne m'fais pas plus noir que j\'suis

J'suis bourré bourré bourré de bonnes intentions
J'ai trouvé du boulot ho ! Marie Christine
C'est sérieux, j'ai balancé mon dictionnaire de rimes
Je n'écris plus de chansons, non, j'travaille pour de bon

Mes copains que tu n'aimais pas
Maintenant ils rigolent sans moi
D'ailleurs j'te les ai amenés
Tu n'as qu'à leur demander

On est sous sous sous sous ton balcon
Comm' Roméo ho ! ho ! Marie Christine
Ne fais pas la sourde oreille à ce cri unanime
Je t'en supplie mon trésor, réponds, réponds

Marie Christine ! ne me laisse pas seul
Bon... Puisque c'est ça j'vais me soûler la gueule.

 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

Poésie : " Le grand devin du vin " ... un poème de Pierre !

5 Novembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Poésie, #Poésie, Humour

Un jour,, je vous avais parlé de Tirésias qui était un grand devin.
 Moi aussi je suis, en quelque sorte, un grand devin : Le grand devin du vin !
 Je vous en fais le sarment … de vigne bien entendu !
Ça vous en bouche un coin … non ?
 Rotpier … de vigne aussi … si !

.

 Image du net

 

Bacchus y est sûrement
pour quelque chose !

 

Le grand Devin du vin,

 

Sa boule de cristal:

C'était une bouteille !

Effet transcendantal

Du vin qui fait merveille.

Le regard aimanté

Par l'élément liquide,

Mais son esprit hanté:

Toujours la peur du vide !

 

Pour le modique prix

D'une côte du Rhône,

Au badaud très surpris,

Il promettait un trône !

De son air sérieux

Il affirmait sans peine,

Qu'il voyait beaucoup mieux

Dans la bouteille pleine

 

J'ai cherché - mais en vain -

Cette âme originale,

Ce grand Devin du vin

Aux façons peu banales.

Lassé de le chercher

Je me suis mis à boire,

Et j'ai vite épanché

Le gros de mes déboires.

 

Et... Fait certain - qu'aucun

Raisonnement n'étaye -

J 'ai trouvé ce pasquin

Au fond de ma bouteille !

Le vin est un ami,

Doublé d'un très grand mage

Je me suis endormi

Et... J 'ai vu Mon image !

 

                                                Pierre Dupuis

 

Image du net

 

A la vôtre à toutes et à tous !

Mieux vaut être bourré que con : ça dure moins longtemps !

 

 

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

2 Novembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

 

.

 

Lire la suite