Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Principe d'Archimède. Humour : les petites (ou les grosses !) conneries du jour de Rotpier

1 Août 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées

 

Je vous rappelle cette citation :

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

 Chamfort  (Maximes et pensées)

 

  La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

 Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

 

 

                   « Le rire est le propre de l'Homme »

                 Rabelais ( Pantagruel )

 

 Seulement de l’homme ?

 

 

 

Le dicton de présentation :

 Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

 

 

Le principe d'Archimède

 

Aujourd’hui, je vous propose quelques variantes un peu moins sérieuses de son fameux principe, que je vous rappelle pour le cas où vous bavardiez en classe pendant les cours de physiques.

Enoncé du principe d’Archimède :

           Tout corps plongé dans un liquide reçoit de la part de celui-ci une poussée verticale, dirigée de bas en haut et égale au poids du volume du liquide déplacé.

     

 

Variantes bien connues ( qui ne sont pas de moi ! ) :

 

1)   Tout corps plongé dans un liquide en ressort mouillé !

 

2)   Tout corps plongé dans un liquide et ne refaisant pas surface au bout de cinq minutes, doit être considéré comme perdu !

 

  Rotpier-dans-sa-baignoire-2.jpg

Collection personnelle du Rotpier: ça baigne pour moi ! 

    

Variantes de Rotpier :

 

1)   Tout cor plongé dans un liquide s’entend beaucoup moins bien le soir au fond des bois.

 

2)   Tout corps plongé dans un lit vide en ressort tout pâle.

 

3)   Tout cor plongé dans le liquide d’une bassine, prend son pied et en ressort en ayant diminué de volume et l’esprit de cet énoncé n’est pas déplacé.

 

4)   Tout corps, beau ou pas, plongé dans un liquide n’en ressort noir que si ce liquide est du pétrole brut ou si le dit corps l’était déjà avant … noir.

 

5)   Tout corps ne m’use que si j’y plonge le biniou de bas en haut ou inversement.

 

6)   Tout corse, l’après-midi, plongé ou non dans un lit, dort.

 

7)   Tout corps plongé dans un autre corps reçoit des poussées de bas en haut et inversement, ce qui provoque, à terme, un déplacement de liquide pas forcément proportionnel au poids du volume déplacé.

 

8)   Tout corps vidé n’est pas corps beau.

 

9)   Tout corps net n’est pas corps de religieuse.

 

10)                Tout corps nu n’est pas forcément cocu.

 

11)                Tout corps n’est lien que par le nœud et par Pierre.

 

12)                Tout corps rond n’a pas automatiquement bonne mine.

xxxxxxxxxxxx

 

Remarque:

Je me permet de vous rappeler que si vous avez des vices sans fin, il est possible que vous ayez eu Archimède de Syracuse comme ancêtre ! 

 

Et pis c’est tout pour aujourd’hui !

 

Le Rotpier

 

 

Lire la suite

Souvenirs de vacances, poésie : " Le Dolmen des Erves, " ... un poème de Pierre

29 Juillet 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

Souvenirs de vacances du coté de Sainte-Suzanne en Mayenne :  https://www.ste-suzanne.fr/

 

 

Photo personnelle

 

 

Le Dolmen des Erves,

 

Il y a plus de six mille ans

des hommes de la préhistoire

avec des moyens dérisoires

ont érigé ce monument.

 

Pour un chef ou bien pour un dieu ?

Pour un druide ou une druidesse ?

Un grand prêtre ou une prêtresse

ou un souverain prestigieux ?

 

Qui les a poussés à cela ?

Quelles étaient donc leurs croyances

pour avoir autant de vaillance ?

Il en fallait et au-delà !

 

Extraire et transporter ces blocs

était déjà une prouesse

qui demandait beaucoup d’adresse

et des gestes vraiment ad hoc !

 

Arrivés à destination

une des tâches délicates,

le dressage des orthostates,

demandait de l’application.

 

Ils n’avaient rien à nous envier

avec des moyens empiriques

anticipant la mécanique

ils utilisaient les leviers.

 

Reste une question à poser :

comment faisaient-ils pour les dalles

d’une masse monumentale

et qu’il fallait surélever ?

 

Surélever et translater

un travail vraiment titanesque

pour le montrer aucune fresque

on ne peut que le constater.

.

Grâce aux leviers et aux rouleaux

chaque problème a son remède

en avance sur Archimède

ils faisaient marcher leurs cerveaux !

 

Il fallait chercher à tâtons

comment équilibrer les forces

les solutions étaient retorses :

il fallait avoir de l’aplomb !

 

Il reste beaucoup de questions

qui n’auront jamais de réponse

sauf quelques théories absconses

basées sur des suppositions.

 

Toujours est-il qu’il est bien là

et qu’il n’y est pas par miracle

qu’on le porte ou non au pinacle

des hommes ont réussit cela !

 

La France en compte de nombreux

mais elle n’en a pas l’apanage

d’autres pays ont ces ouvrages

bâtis par des gens valeureux !

  

                                                                       Pierre Dupuis

 

 

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

29 Juillet 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

 

.

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

28 Juillet 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

… Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

rebus 372 (1)

rebus 372 (2)

rebus 372 (3)

Petite aide au rébus

( les champions s'en passeront ! ) :

 
C'est un rébus du Rotpier, ce qui n'est pas un facteur déterminant pour le résoudre vu que l'animal est assez tordu dans sa façon de penser !
 

1ère ligne, 3ème image : il  "  - - - - - " ... donc il est ! Dernière image : " - - - " est ce personnage ! ( les autres aussi ! ) 

2ème ligne, 4ème image :   la moitié de ce que regarde Titeuf ! 

3ème ligne, 1ère image: c'est la matière qu'il faut retenir !

5ème ligne, 3ème image : en direct: " u " ! (  Nota: il faut lui coller la 1ère lettre de l'image suivante ! )

6ème ligne, 1ère image : il ne faut pas prendre la fille !

7ème ligne, 1ère image : le verbe aller au présent ! 2ème image : "oui" pour les casques à pointe  ... pour les autres aussi !  

8ème ligne, 2ème image : le serpent fait " s " ou " se ", c'est selon son humeur !

9ème ligne, 1ère image : Oiseau qui aime beaucoup les glands ... c'est tout ce que j'ai trouvé à dire ... je suis peut-être un gland ? 3ème image: le marin est presque en haut du mat ... comme Alexandre ! Dernière image  "  - - - - " ... au gorille ... si l'on veut !

Dernière ligne,  3ème image : des poches de  " - - - - " pour sauver des vies et ... c'est en relation directe avec le rébus, prenez cela comme facteur déterminant pour le résoudre ! Dernière image : c'est peut-être celui des cons mais rien n'est certain mes petits lapins !

 

A vous de jouer et n'oubliez pas que vous être toujours digne d'un don ! 

 

Et pis c'est tout tout !

 

 

Réponse :

Quand je pense qu’il y a des ignorants qui croient que le facteur rhésus est un gars qui travaille à la poste j’ai du mal à garder mon sang froid ! 

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

Ce n'est pas une généralité ... mais quand même !

 

 

 

Il est assez court et vous avez une grande ouverture d'esprit ... concernant mes bêtises ! 

 

 Réponse :

En politique comme ailleurs, les femmes pragmatiques et ambitieuses ont toujours une grande ouverture d’esprit et assez souvent pas que.

 

 

 

 

Lire la suite

" L'effet papillon " de Bénabar : Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier + un bonus de Pierre

27 Juillet 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Chansons que j'aime, #Poésie

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

Bénabar

« L’effet papillon »

 

 

L'effet papillon
 
Si le battement d'ailes d'un papillon quelque part au Cambodge
Déclenche, sur un autre continent, le plus violent des orages
Le choix de quelques-uns dans un bureau occidental
Bouleverse des millions de destins, surtout si le bureau est ovale


Il n'y a que l'ours blanc qui s'étonne que sa banquise fonde
Ça ne surprend plus personne, de notre côté du monde
Quand le financier s'enrhume, ce sont les ouvriers qui toussent
C'est très loin la couche d'ozone mais c'est d'ici qu'on la perce


C'est l'effet papillon : petite cause, grande conséquence
Pourtant jolie comme expression, petite chose, dégât immense


Qu'on l'appelle "retour de flamme" ou "théorie des dominos"
"Un murmure devient vacarme" comme dit le proverbe à propos
Si au soleil tu t'endors, de Biafine tu t'enduiras
Si tu mets une claque au videur, courir très vite tu devras
Si on se gave au resto, c'est un fait, nous grossirons
Mais ça c'est l'effet cachalot, revenons à nos moutons (à nos papillons)
Un hôtel un après-midi "aventure extra-conjugale"
Puis, le coup de boule de son mari, alors si ton nez te fait mal


C'est l'effet papillon, c'est normal fallait pas te faire chopper
Si par contre t'as mal au front, ça veut dire que c'est toi l'mari trompé


Avec les baleines on fabrique du rouge à lèvres, des crèmes pour filles
Quand on achète ces cosmétiques, c'est au harpon qu'on se maquille
Si tu fais la tournée des bars, demain, tu sais qu't'auras du mal
Pour récupérer, à huit heures, ton permis au tribunal


C'est l'effet papillon petite cause, grande conséquence
Pourtant jolie comme expression, petite chose, dégât immense


Le papillon s'envole, le papillon s'envole
Tout bat de l'aile
Le papillon s'envole, le papillon s'envole
Tout bat de l'aile
 

Bon partage !

Rotpier

 

Un petit bonus  de Pierre :

 

 

Petite cause, grands effets

ou

L’effet papillon,

 

Le battement de cils à peine perceptible

avait fait bel effet sur son cœur au repos.

Quand l’œil lui fit de l’œil, ce fut irrésistible,

logique enchaînement : changement de tempo !

 

Pour faire l’inventaire : exploration lancée !

De haut en bas la chère avait de quoi troubler !

Un très joli minois, une belle avancée

et l’étage du bas était très bien meublé !

 

Deux ou trois rendez-vous : repas en tête à tête

et déjà les genoux qui cherchent les accords :

prémices d’ouragan menant au corps à corps !

 

Du souffle du désir à la grande tempête !

Un battement de cils menant au tourbillon :

parfaite illustration de l’effet papillon !

 

                                                Pierre Dupuis
 
 
Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

25 Juillet 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Les chouettes Chouettes du Rotpier

 
Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !
Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !
Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 
 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

 

Les chouettes Chouettes 146

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 147

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 148

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 149

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 150

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 144

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Vous n'êtes pas obligés de manger des moules

mais protégez-vous du soleil et buvez beaucoup !

Ne vous mouchez que si vous avez le rhume !

.

Image du net

 

Signature Rotpier

 

 

 

Signature Rotpier

 

 

... Je vous chouette une bonne distraction

... et une bonne journée !

 

Lire la suite

Canicule : " Hécatombe, " un poème de Pierre écrit en 2003 ! + " Quand la canne ou la cane va, tout va! " de ... Rotpier ... juste pour rigoler !

22 Juillet 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Poésie, #Politique

.

Nom de Zeus : qué calor !

 

Un petit rappel !

 

Un poème écrit en 2003 

 

Image travaillée par moi-même

 

 

Hécatombe,

 

Il faisait chaud … très chaud !

La nature avait certainement une dent

- ce n’était pas possible autrement ! -

contre les hommes !

Un vieux compte à régler avec les fils d’Adam !

Et … sûrement pas une histoire de pomme !

Plutôt une histoire d’accroc.

Ce fameux accroc

dans la vaporeuse parure d’ozone

de notre bonne vieille Terre !

Le soleil avait bien vu la brèche

qui avait envoyé ses rayons

-  gigantesques bataillons d’Amazones ! -

décocher leurs traits brûlants !

 

En dessous, tout grillait :

l’herbe, les plantes, les arbres,

les animaux et les hommes !

Et, comme toujours, les plus faibles trinquaient.

 

Animal intelligent, l’homme réagissait.

On s’occupait activement des plus jeunes,

mais des vieux, on n’avait pas toujours le temps,

ou ils ne se plaignaient pas trop,

ou bien… on les avait tout simplement oubliés !

Alors, ils tombaient comme des mouches,

desséchés, pareils aux vieilles souches

dont l’écorce se fendille avant de se détacher.

La nature - en représailles peut-être ? -

avait décidé cette naturelle,

 implacable et brûlante euthanasie.

 

Toute guillerette, la mort faisait sa moisson :

il est vrai que c’était de saison !

Mais… tout à son souci de bien faire

- remarquait-on dans les hautes sphères ! -

elle y mettait quand même une indécente frénésie !

 

Il faisait chaud … très chaud

… dans les ministères !

Les responsables, qui n’avaient rien vu venir,

ne savaient plus comment s’en sortir !

L’opinion publique attendait des explications,

on lui disait : « nous avons pris toutes les dispositions ! »

Bref, on tentait de l’emberlificoter !

 

Il faisait chaud … très chaud

… dans les ministères :

les fusibles commençaient à sauter !

 

                                                                   Pierre Dupuis

 

Nota :

Bien sûr, les politiques ont retenu la leçon et cela se passe mieux maintenant.

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Mais, ne nous laissons pas abattre et rions un peu !

 

 

 

Images du net ! 

 

 

Quand la canne ou la cane va, tout va !

 

ou

 

Le fermier facétieux,

 

 

 

On peut très bien être un fermier

 

et être adepte des boutades,

 

« la boutade me monte au nez ! »

 

était une de ses tirades !

 

 

Il adorait les calembours,

 

surtout ceux avec le mot « cane »,

 

ce volatile de basse-cour

 

à qui il ordonnait : « ris cane ! »

 

 

Comme il lui fallait s’appuyer,

 

il aimait bien aussi sa canne,

 

cadeau de monsieur le curé

 

avant que le pauvre abbé cane !

 

 

Je m’en vais vous énumérer

 

quelques jeux de mots de son cru,

 

ils ne sont pas tous éthérés

 

mais ne parlent jamais de c - - !

 

 

La cane marche à petits pas,

 

elle avance et elle tournaille,

 

c’est ainsi que la cane va

 

où voulez-vous que la cane aille !

 

 

Elle prend de l’eau dans son bec,

 

s’envole et la largue pépère,

 

recommençant tout aussi sec :

 

quand ça lui plait le cane adhère !

 

 

Un jour d’orage et de grand vent,

 

dans la rivière très gonflée,

 

il y eu un puissant courant

 

et l’on y vit la cane happée !

.

 

C’est alors que passait Zoé

 

qui l’attrapa à l’épuisette

 

« Elle a sauvé la cane … ohé ! »

 

s’écria en dansant Suzette !

 

 

Un jour de très vilains bandits

 

l’enlevèrent dans une cage

 

contre rançon pour le jour dit :

 

elle fut une cane otage !

 

 

Quand on chantait - toujours gratis ! -

 

elle préférait les romances,

 

on l’appelait la cane à bis :

 

elle voulait qu’on recommence !

 

 

Il avait un âge certain

 

et marchait avec une canne :

 

peut-être bien que ce mâtin,

 

de tout là-haut il en ricane !

 

 

Car le bougre s’en est allé

 

en exigeant d’avoir sa canne

 

dans son cercueil pour lui parler :

 

avec elle pas de chicane !

 

 

Il lui portait grande attention,

 

il l’avait surnommée « Icule »,

 

il est mort d’une insolation

 

emporté par la canicule !

 

 

Moi j’adorais cet homme sage

 

qui aurait pu me conseiller

 

pour épargner mon entourage :

 

on ne sait jamais quand caner !

                               

 

                                       Rotpier

 

 

 

 

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

22 Juillet 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

     Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

.

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

20 Juillet 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Rébus, #Pensées

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

… Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

 

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

C'est un rébus cadeau pour l'ami Géhem !

 

1ère ligne, 1ère image :     " - - - " est ce personnage ? 3ème image : produit du vers du mûrier ! 4ème image : ce n'est pas la nuit ! ( l'autre aussi ! ) Dernière image : la moitié de la marque ... si vous ne trouvez pas, ça va saigner !
2ème ligne, 1ère image : une fleur symbole de la royauté !
4ème ligne, 3ème image : le verbe " aller " à l'impératif !
5ème ligne, 2ème image : le mec a une sacrée "  - - - - - " !
Dernière ligne, dernière image : c'est l'arme qu'il faut retenir !
 
 
  Et pis c'est tout ! Il est court mais c'est les vacances !
 

Réponse :

Qu’il soit journaliste ou pas, un gigolo travaille toujours en free-lance !

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

Ce n'est pas que je sois anticlérical mais ... quand même !

 

 

Il est court, vous ne serez pas emmouscaillé pour le trouver ! 

 

 

Réponse :

Sans dire que l’église est dans la merde, j’ai toujours entendu parler des troncs dans les églises ! 

 

 

 

Lire la suite

Renan Luce : " On s'habitue à tout " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

19 Juillet 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

.
Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
Cette fois-ci :

Renan Luce

" On s'habitue à tout "

 

... J'aime beaucoup,

... j'espère que vous allez vous y habituer !

 

Et n'oubliez pas l'adage :

" Même les veaux doux ont des mères vaches ! "

 

 

 
 
 

On s'habitue à tout

 

On s'habitue à tout
Aux colonnes de Buren
À Duchamp sa fontaine
Au coup d'boule de Zizou
Aux voix dans l'auto-tune
À nos villes qu'on enfume
À nos vilaines toux
On s'habitue à tout
Voir vieillir ses parents
Voir élus des tyrans
Aux voix qui amadouent
À s'méfier de c'qu'on mange
À s'méfier des gueules d'ange
À plus s'méfier du tout

On s'habitue à tout
Mais ne plus dire "je t'aime"
S'en remet-on quand même?
Se passe-t-on de mots doux?
On s'habitue à tout
Mais pour l'amour qui part
Les amoureux hagards
S'en remettent au vaudou
S'en remettent au vaudou

On s'habitue à tout
À notre Eldorado
Aux poumons remplis d'eau
Aux urnes remplies de boue
Au 21 avril
Aux réveils difficiles
Et à celui des loups

On s'habitue à tout
Aux bruits de pas du dessus
À vivre un peu déçu
À vivre de peu de sous
À faire un peu l'autruche
Sans remettre les bûches
Qui font battre le pouls
On s'habitue c'est tout
À faire sa petite danse
Javanaise de l'absence
Et j'en bave, pas vous?
Mais on s'habitue à tout

On s'habitue à tout
Mais ne plus dire "je t'aime"
S'en remet-on quand même?
Se passe-t-on de mots doux?
On s'habitue à tout
Mais pour l'amour qui part
Les amoureux hagards
S'en remettent au vaudou
S'en remettent au vaudou
S'en remettent au vaudou
S'en remettent au vaudou

 
 
 

 

Bon partage !

 
Rotpier
Lire la suite