Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

La fable du jour : " Les fesses de la comtesse " de ... Rotpier

13 Janvier 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Fable

 

 

Allez, je vous propose une petite fable afin de vous dérider.

 

Elle un peu scabreuse ... je le confesse !

 

 


Comtesse

 

Image du net un peu tripotée par le Rotpier

.

Fable.

Les fesses de la comtesse

ou

Petite fable pour vous dérider ...

 

Après le bain une comtesse

se regarda dans un miroir,

on entendit : " Mon dieu ! Mes fesses ! "

jusqu'à l'autre bout du couloir !

 

Entendant ces cris de détresse,

surgit un très grand laquais noir

qui lui dit : " J'arrive maîtresse

ouvrez la porte du boudoir ! "

 

- Vois-tu mes fesses qui s'affaissent

ô malheur ô grand désespoir !

- Pas de pleurs et pas de détresse:

je vais m'en occuper ce soir !

 

Monsieur le comte vous délaisse

mais avec moi vous allez voir,

vous allez retrouver des fesses

à rendre fou un encensoir !

  

Il tint parole et la comtesse,

se surveillant dans son miroir,

put constater que sa sveltesse

profitait des joutes du soir !

 

Elles retrouvaient leur souplesse,

étaient agréables à voir

... je parle bien sûr de ses fesses

qui n'étaient plus en suspensoir !

 

          Moralité :

 

Afin de rester très tentante,

la femme gagne à se donner

en tant qu'épouse ou bien amante

pour ne pas se capitonner !

 

L'amour est un bon exercice,

pratiqué régulièrement,

servi ou en libre service

... c'est selon le tempérament !

 

 

                        Rotpier

 

 

 

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

12 Janvier 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !

 

Rotpier

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

11 Janvier 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

 

Juste comme ça, pour se dégourdir

 

un peu les neurones !

 

 

 

rebus 327 (1)

rebus 327 (2)

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

 C'est une affirmation du Rotpier qui semble tout à fait raisonnable bien qu'elle ne soit pas vérifiée !

 

1ère ligne,  3ème image :  " - - - " est ce personnage ?
3ème ligne, 1ère image : de sable ou d'autre chose !
4ème ligne, 1ère image : c'est la marque représentée qu'il faut prendre ! Dernière image : il ne faut pas prendre le triste !
6ème ligne, 2ème image : barrière à pipi !
7ème ligne,  2éme image : quand ça  " - - -  " ça " - - - " !  
8ème ligne, 3ème image : le serpent fait toujours " s " c'est sa manie !   Dernière image : Jacques pourrait vous donner la réponse sans cactus ! 
9ème ligne, dernière image : quand son nez s'allonge, il  " - - - -  " !
 
 Et pipi c'est tout !
Il y a un mot clé, si vous le déchiffrez, consultez un dico et vous aurez de fortes chances de taper dans le mille !

 

 

Réponse :

Croire qu'il y a plus de nyctalopes chez les gays que dans les autres couches de la population c'est se tromper lourdement !

 

Définition de "nyctalope" :

[Didactique] Doué ou affecté de nyctalopie. Animal, personne nyctalope.

Nytalopie : Faculté de voir la nuit, normale pour certains animaux et anormale pour les personnes.


Dans le contexte de ce rébus haut en couleur on peut convertir en :

" nique ta lope " ... je m'excuse profondément ! 

 

 

 

Qu'il dit l'animal !

 

 

 

 

Lire la suite

Serge Réggiani : « Les loups sont entrés dans Paris » ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

10 Janvier 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime

 

 

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

« Serge Régiani »
« Les loups sont entrés dans Paris »
 
Toute ressemblance avec des faits d'actualité

 

n'est absolument pas fortuite ...

Les loups sont entrés dans paris

Les hommes avaient perdu le goût
De vivre, et se foutaient de tout
Leurs mères, leurs frangins, leurs nanas
Pour eux c´était qu´du cinéma
Le ciel redevenait sauvage,
Le béton bouffait l´paysage... alors

Les loups, ououh! ououououh!
Les loups étaient loin de Paris
En Croatie, en Germanie
Les loups étaient loin de Paris
J´aimais ton rire, charmante Elvire
Les loups étaient loin de Paris.

Mais ça fait cinquante lieues
Dans une nuit à queue leu leu
Dès que ça flaire une ripaille
De morts sur un champ de bataille
Dès que la peur hante les rues
Les loups s´en viennent la nuit venue... alors

Les loups, ououh! ououououh!
Les loups ont regardé vers Paris
De Croatie, de Germanie
Les loups ont regardé vers Paris
Tu peux sourire, charmante Elvire
Les loups regardent vers Paris.

Et v´là qu´il fit un rude hiver
Cent congestions en fait divers
Volets clos, on claquait des dents
Même dans les beaux arrondissements
Et personne n´osait plus le soir
Affronter la neige des boulevards... alors

Des loups ououh! ououououh!
Des loups sont entrés dans Paris
L´un par Issy, l´autre par Ivry
Deux loups sont entrés dans Paris
Ah tu peux rire, charmante Elvire
Deux loups sont entrés dans Paris.

Le premier n´avait plus qu´un œil
C´était un vieux mâle de Krivoï
Il installa ses dix femelles
Dans le maigre square de Grenelle
Et nourrit ses deux cents petits
Avec les enfants de Passy... alors

Cent loups, ououh! ououououh!
Cent loups sont entrés dans Paris
Soit par Issy, soit par Ivry
Cent loups sont entrés dans Paris
Cessez de rire, charmante Elvire
Cent loups sont entrés dans Paris.

Le deuxième n´avait que trois pattes
C´était un loup gris des Carpates
Qu´on appelait Carêm´-Prenant
Il fit faire gras à ses enfants
Et leur offrit six ministères
Et tous les gardiens des fourrières... alors

Les loups ououh! ououououh!
Les loups ont envahi Paris
Soit par Issy, soit par Ivry
Les loups ont envahi Paris
Cessez de rire, charmante Elvire
Les loups ont envahi Paris.

Attirés par l´odeur du sang
Il en vint des mille et des cents
Faire carouss´, liesse et bombance
Dans ce foutu pays de France
Jusqu´à c´que les hommes aient retrouvé
L´amour et la fraternité.... alors

Les loups ououh! ououououh!
Les loups sont sortis de Paris
Soit par Issy, soit par Ivry
Les loups sont sortis de Paris
Tu peux sourire, charmante Elvire
Les loups sont sortis de Paris
J´aime ton rire, charmante Elvire
Les loups sont sortis de Paris...

 

Bon partage !

Rotpier

 
Lire la suite

Djihad et croisade: ça rime ! Le poème-sonnet du jour : "Les fabriques à tueurs," de ... Pierre

9 Janvier 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

 

 

Soyons Charlie de Rotpier

 

Puisque l'actualité l'impose, je remets ce poème écrit il y a 3 ans.

 

Phonétiquement, djihad rime avec croisade et c’est naturel puisque, à des siècles de distance, les buts sont identiques : réduire par la force et la violence tous ceux qui ont un autre dieu que le sien … ou bien qui n’en n’ont pas.

 

 Que font les différents dieux qui, en théorie, sont bons et ont tous les pouvoirs pour empêcher les guerres, les massacres et la folie humaine ?

 

Au mieux, ils sont incompétents ou il s’en fiche comme de leur première auréole et il faut les licencier. Au pire, ils sont complices, voir organisateurs, et il faut les juger, les condamner et les bannir !

 

Mais là, à l’évidence, je brode car Dieu  - les Dieux ! - n’existent pas puisque ce sont les hommes qui les ont inventés.

 

 

 

 

 

 

Images du net

 

 

 

Les fabriques à tueurs,

 

 

 

La machine est au point et elle est efficace !

 

Elle prend pour appui une belle invention,

 

Quelques écrits sacrés et leur exploitation :

 

Rien de vraiment nouveau malgré le temps qui passe.

 

 

 

Depuis que l’homme est homme on retrouve la trace

 

De tous les ambitieux - Ils ont été légion ! -

 

Qui ont pris pour levier une des religions

 

Pour asseoir leur pouvoir absolu sur les masses.

 

 

 

Le Coran ou la Bible ou bien d’autres écrits

 

Savamment détournés pour les faibles d’esprit,

 

Des promesses de ciel et dans les mains des armes,

 

 

 

Des objectifs ciblés allant jusqu’aux enfants :

 

Voila les ingrédients qui conduisent aux larmes,

 

Comment sachant cela peut-on rester croyant ?

 

 

 

Pierre Dupuis

 

 

 

Supplice sous le régime de l’inquisition

 

 

inquisition

 

Main coupée sous le régime de la Charia

 

Main coupée Charia

 

 

Où est la différence au niveau de la barbarie ?

 


Lire la suite

Charlie-Hebdo : une dernière pirouette pour ses dessinateurs : ... L'actualité vue par le Rotpier !

8 Janvier 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #L'actualité vue par le Rotpier

 

 

L'actualité vue par Rotpier 1ère image de présentation

 

Dernière pirouette ! 

L'actualité vue par Rotpier Charlie Hebdo 1

L'actualité vue par Rotpier Charlie Hebdo 2

 

 

Et avec tous mes respects et mon admiration !

   

Et pis c'est tout pour aujourd'hui !
l
( Petit montage à partir d'images du net !)
i
Le Rotpier

 

 

 

Lire la suite

Le poème s’entrechoquant du jour : " Les trois macchabées, " de ... Rotpier !

6 Janvier 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour

 

 

Les trois macchabées

 

Photos prises à l'insu des intéressés !

 

Les trois macchabées,

 

Trois macchabées dans un cimetière

jouaient aux osselets.

C’était une partie acharnée !

Il faut dire que l’enjeu était de taille :

pas une vulgaire médaille,

mais bel et bien le gros lot :

le gagnant passerait l’hiver dans le caveau

 d’une ancienne et volcanique crémière !

La belle, de son vivant,

avait un tempérament

à réchauffer un régiment !

Aujourd’hui, il était encore notoire

qu’il ne se passait pas un soir

sans que l’on entendisse les bruits caractéristiques

d’os s’entrechoquant frénétiquement :

preuve d’une débauche d’énergie fantastique !

D’ailleurs, bon nombre de macchabées y avaient laissé

et y laissaient encore leur santé

et même parfois carrément leurs os !

 

L’heure était grave !

La partie était finie et l’on en était aux comptes.

Nul besoin d’expert pour départager :

l’un d’eux, un ancien vicomte,

avait un tas d’osselets bien supérieur

à ceux des deux autres joueurs.

Bons perdants, ces derniers s’en allèrent

en faisant une croix sur la belle crémière.

 

A peine avaient-ils les os tournés,

que le gagnant levait péniblement

sa brinquebalante ossature

 mais bon dieu que c’était dur… que c'était dur !

L’équilibre était difficile à trouver

… il lui manquait les trois quarts d’un pied !

 

Le gredin avait triché !

 

Traînant la patte, notre ancien aristocrate

entreprit  en ricanant de rejoindre la douce sphère

de l’active crémière !

Il avait fait une bonne affaire :

sacrifier les trois quarts d’un pied

pour en prendre quantité cet hiver,

voilà ce qui s’appelait bien jouer !

 

Et … tant pis s’il avait triché  !

 

           Moralité :           

 

En amour, même chez les macchabées,

tous les coups sont permis pour gagner !

Et … à trop s’embarrasser de manières,

on laisse aux autres les belles crémières !

 

                                                      Rotpier


 


Les trois macchabées (2) 

 

PS :

    Et après tout ça, que diriez-vous d'un petit osso-buco pour le déjeuner de ce midi ?

 

Le dicton du jour : Mieux vaut déguster un osso-buco au

Vieux- Boucau que d'y laisser ses os !

 

Sinon, vous pouvez toujours jouer aux osselets !

Le Rotpier ... de veau si vous voulez !

 

 

Lire la suite

Gendarmettes à l'honneur ! Humour : les petites (ou les grosses !) conneries du jour de Rotpier

5 Janvier 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Pensées et humour

 

Je vous rappelle cette citation :

 

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

              Chamfort  (Maximes et pensées)

 

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri, même en province.

 

Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

 

 

 

Le dicton de présentation :

 

Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries ! N’ayant pas de voisine à portée de langue …………………… !

 

  

 

Statue dans mon jardin

 

Si tout n’est pas bon,

ne m’en veuillez pas : je me rôde, hein !

 

 

 

 

      Aujourd'hui, c'est juste une question que je me pose :

 

Quand une gendarmette à ses règles, est-elle plus sévère ou plus coulante au moment de sanctionner une infraction ?

 

Il me semble important de le savoir. J'ai déjà posé la question mais le tampax et je n'ai toujours pas eu de réponse.

Si par le plus grand des hasards une gendarmette venait à me lire, je lui serais très reconnaissant de bien vouloir me répondre franchement.

 Et à l'avance je crie: " Vive la franche ! "

 

Tout bien pesé ... c'est tout pour aujourd'hui ! 

 

 

 

 

Et pis c’est tout !

 

Bonne méditation !

 

Rotpier

 

 

 

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

5 Janvier 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !

 

Rotpier

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

3 Janvier 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

 

Juste comme ça, pour se dégourdir

 

un peu les neurones !

 

 

 

rebus 326 (1)

rebus 326 (2)

 

       

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

 C'est un rébus court, assez facile à déchiffrer, mais après il faut chercher un peu pour bien arriver à saisir l'astuce mais ... on saisit ce que l'on peut, où on veut et quand on peut !

 Signé Rotpier, qui n'est pas un grand vénérologue mais juste un petit rébussologue ... ce qui n'est déjà pas si mal ... Ah! queue l'on fait ce queue l'on peut ! 

 

1ère ligne,  2ème image :  "  oui " en allemand !  
2ème ligne, 1ère image : le serpent fait toujours " s ", c'est sa manie !      ( L'autre aussi  !)  2ème image, en direct : " ti "  ( L'autre  aussi ! )  Dernière image : la boisson favorite des rosbifs !
5ème ligne, 1ère image : quand le bébé a fini de téter, il fait son " - - -  " !
6ème ligne, dernière image : la moitié de la marque ou d'un roman de Zola !
7ème ligne,   1ère image : le nom du personnage de bande dessinée !
Dernière ligne, dernière image : si vous trouvez, vous être loin d'en faire partie  ( tiens tiens ! ) !

Ultime aide :

 rebus 326 (3)

 

Je pourrais vous faire un autre dessin mais ce serait trop vous dévoiler le noeud de l'affaire et je pourrais me faire censurer !

 Et pis c'est tout !  

 

      Réponse :

Il y a Post-it et posthite, si au bureau on confond les deux on a plutôt l'air d'un gland !

 

  

Bon, d'accord, il était un peu tordu !

 

Juste une petite précision pour bien comprendre,

Définition du dictionnaire: pour:

 posthite :  [MÉDECINE]  Inflammation du prépuce.

 

 Prépuce : Repli de la peau qui entoure le gland de la verge.

 

 

Et pisse c'est tout !

 

 

Qu'il dit l'animal !

 

 

 

 

Lire la suite