Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Jean Ferrat : "La commune " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

20 Décembre 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime

 

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

« Jean Ferrat »

 

« La commune »

 

 

 




La Commune

Il y a cent ans commun commune
Comme un espoir mis en chantier
Ils se levèrent pour la Commune
En écoutant chanter Potier
Il y a cent ans commun commune
Comme une étoile au firmament
Ils faisaient vivre la Commune
En écoutant chanter Clément

C'étaient des ferronniers
Aux enseignes fragiles
C'étaient des menuisiers
Aux cent coups de rabots
Pour défendre Paris
Ils se firent mobiles
C'étaient des forgerons
Devenus des moblots

Il y a cent ans commun commune
Comme artisans et ouvriers
Ils se battaient pour la Commune
En écoutant chanter Potier
Il y a cent ans commun commune
Comme ouvriers et artisans
Ils se battaient pour la Commune
En écoutant chanter Clément

Devenus des soldats
Aux consciences civiles
C'étaient des fédérés
Qui plantaient un drapeau
Disputant l'avenir
Aux pavés de la ville
C'étaient des forgerons
Devenus des héros

Il y a cent ans commun commune
Comme un espoir mis au charnier
Ils voyaient mourir la Commune
Ah ! Laissez-moi chanter Potier
Il y a cent ans commun commune
Comme une étoile au firmament
Ils s'éteignaient pour la Commune
Ecoute bien chanter Clément



Bon partage !

 

 

Rotpier

 


Lire la suite

Obama : " Nous sommes tous américains " ...Fidel Castro : " Et ta sœur ! " ... L'actualité vue par le Rotpier !

19 Décembre 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #L'actualité vue par le Rotpier

 

 

L'actualité vue par Rotpier 1ère image de présentation

 

Fidel, fidèle à lui même se rebiffe ! 

 

l'actualité vue par le Rotpier Obama et Fidel Castro

 

   

Et pis c'est tout pour aujourd'hui !
l
( Petit montage à partir d'images du net !)
i
Le Rotpier

 

 

 

Lire la suite

Cuba-USA : viva la réconciliation ! Le Rotpier fête cela à sa manière : le poème du jour : " J’en ris sous cape ! "

18 Décembre 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour

 

 

Cuba-USA

 

 

Une fumeuse tranche de vie à Cuba !

 

      

Je vous offre le texte :

à vous de trouver l’air !

 

Image du net

 

 

J’en ris sous cape !

.

 

Alors que j’étais à Cuba

en vacances avec ma nana,

ell’ m’a laissé - ça désarçonne ! -

tomber pour une belle autochtone !

;

 

Là, j’en suis resté sur le cul :

en deux ans quatre fois cocu !

Les femmes étant trop décevantes,

je me suis tourné vers les tantes !

;

 

( Refrain à bisser ! )

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays vas ras !

.

 

C’est le conseil que m’a donné

un ami, un ancien curé,

qui ne porte plus la soutane

et qui habite à La Havane.

.

 

Quand il a quitté son boulot,

il m’a dit : « Les fidèles cass’ trop !

Ils sont obèses et je précise

qu’ils pètent les bancs des églises !

.

 

( Refrain à bisser ! )

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays vas ras !

.

 

Si mon ami est défroqué,

il n’a pas sa cuti viré !

Mais il connaît bien les tapettes

et m’a dit comprendre ma quête :

.

 

" Si tu veux fair’ ton trou là-bas

c’est mieux d’être sans poils mon gars !

Si tu veux à tout prix séduire,

tu dois t’épiler à la cire !

.

 

( Refrain à bisser ! )

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays vas ras !

.

 

Tu n’es pas grand, t’as le cul bas :

c’est un très bon atout pour toi !

Tu vas les rendrent fous ces folles :

tu va passer à la cass’ role !

.

 

Ils vont vite fait t’allumer

tu risques même de fumer !

Tu va passer à la tournante :

ça se pratique chez les tantes !

.

 

( Refrain à bisser ! )

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays vas ras !

.

 

Tu vas remarquer dans le lot

un mec surnommé Ernesto,

en moins de deux il va te faire

le coup du révolutionnaire !

.

 

Pendant qu’il sera dans ton dos

tu tiendras des petits drapeaux !

Une position pas facile

même les années bissextiles !

.

 

( Refrain à bisser ! )

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays vas ras !

.

 

Si tu vois sans son goupillon,

arriver l’abée Décochon,

un vieux copain de séminaire :

sache qu’il connaît bien l’affaire !

.

 

Il est encore un peu curé

mais à cent pour cent bilboquet !

Quand un garçon passe à confesse

il faut qu’il planque bien ses fesses !

.

 

( Refrain à bisser ! )

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays vas ras !

.

 

Maintenant je vais te quitter

car en France il me faut rentrer

dans le Morbihan, en Bretagne,

j’ai déniché une compagne !

.

 

En comptant l’avion et le train,

j’aurais bien six arrêts au moins

car en excluant les pannes,

c’est six gares de là à Vannes ! "

.

 

( Refrain à bisser ! )

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays vas ras !

 

 

 

Moralité :

 

Que l’on soit d’ici ou là-bas,

qu’on ait le cul haut ou bien bas,

pour éviter d’être maussade

soignons-nous à la rigolade !

.

 

Si cette histoir’ fait un tabac

et qu’elle arriv’ jusqu’a Cuba :

envoyez-moi quelques havanes,

des purs, des vrais, sans cellophane !

.

 

( Refrain à bisser ! )

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays

Si tu vas chez les gays vas ras !

.

 

 

Rotpier

 

 

 

 

Fumant non ?

 

Image du net

 

 

Déjà publié et  je n'ai peut-être pas fini de ... bisser ! 

 

 

 

 

Lire la suite

Un petit tour à Bruxelles et à Paris : le poème-devinette du jour de ... Pierre !

16 Décembre 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

Allez, un petit poème tout frais de ce matin pour faire travailler un peu vos neurones !

 

Si vous trouvez, ne mettez pas les noms, mais trouvez une astuce qui me permettra de m'assurer que vous avez tapé dans le mille !

 

Pierre

 

 

 

 

Paris et Bruxelles

Photos prises sur le net !

 

Qui sont-ils ?

A vous de deviner ! 

 

 

Symboles bien campés,

 

Ils n'ont pas vraiment existé,

ils sont des enfants de légende

dont la réputation est grande:

ils incarnent la liberté !

 

L'un est attaché à Paris

l'autre à la ville de Bruxelles,

quand l'un siffle l'autre ruisselle,

quand on pense à eux on sourit !

 

Pour l'un c'est l'imagination

d'un grand homme qui l'a fait naître,

pour l'autre il nous faut bien admettre

qu'il y a grande confusion !

 

L'un a fréquenté un milieu

où grenouillaient des misérables

mais l'autre est issu de notables

où l'on vivait largement mieux !

 

L'un serait plutôt un esprit,

 l'autre est absolument palpable

mais méfiez-vous il est capable

de bien arroser vos habits !

  

Leur dénominateur commun

est d'être tous deux des symboles

de liberté sans protocole

mais aussi d'être des gamins !

 

Vous avez trouvé j'en suis sûr

les noms de ces deux personnages

hauts en couleur et pas très sages:

vous n'êtes plus au pied du mur !

 

                                  

 

                          Pierre Dupuis

 

 


Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

15 Décembre 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !

 

Rotpier

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

14 Décembre 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

 

Juste comme ça, pour se dégourdir

 

un peu les neurones !


 

rebus 322 (1)

rebus 322 (2)

       

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

 C'est un rébus aïe  aïe aïe du Rotpier qui ne manque pas de sel !

 

1ère ligne,   1ère image :  la moitié du prénom du volatile ! 

2ème ligne, 2ème image : la moitié du nom du personnage ! Dernière image : j'ai failli en être un !
3ème ligne, des deux images du milieu, il ne faut pas prendre le triste ! Dernière image : endroit où se tenait la vigie sur les anciens voiliers !
4ème ligne, 1ères images : on ne prend pas le grand !  
5ème ligne, 3ème image : endroit- où l'on stocke les vieilles voitures HS !
6ème ligne, 1ère image : celui-ci est de montagne !
7ème ligne, 2ème image : son nez s'allonge quand il  "  - - - - " ! 
 
Allez, au boulot ! Moi je vais aller me reposer car je suis comme les vieilles bagnoles : HS !    

 Et pis c'est tout !

 ... Bon appétit pour ce midi !

 

Réponse :

 

Comme disent certains boulangers gays: une petite sodomie en cassant la croûte ça ne mange pas de pain et ça ne manque pas de sel !

 

Nota:

so do mi fa sol la si do !  ... ce sont les notes préférées de ces boulangers-là !

 

Le Rotpier

 

Qu'il dit l'animal !

 

 

 

Lire la suite

" Les petits restos sympas, " ... un poème de ... PierreParce qu'il n'y a pas que les grands restaurants ! Les petits restos sympas, Il est des petits restaurants où l'on ne fait pas de manière ma

11 Décembre 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

On rencontre quelquefois, souvent par hasard, des petits restos sympathiques. Je vais vous en présenter un que nous avons très apprécié, mon épouse et moi . Celui-ci se trouve à Rouen mais nous en avons rencontré quelques autres et je leur hommage à ma façon.

 


Restaurant La Tonne à Rouen

      La Tonne     11, Rue Saint-Vivien      76000   Rouen

Capture d'écran à partir de Google Street View  

 

Parce qu'il n'y a pas que

les grands restaurants !

 

Les petits restos sympas,

 

Il est des petits restaurants

où l'on ne fait pas de manière

mais où l'accueil est de première

même pour les nouveaux clients !

 

Pas de grand discours ampoulé,

juste quelques mots sympathiques,

un petit échange authentique

qui ne sent pas le calculé !

 

Cadre simple ou plus recherché

mais pas de clinquant à outrance,

un décor qui sent bon la France

où l'on aime à se relâcher !

 

Quelques plats, le menu du jour,

pas de grande carte pompeuse,

cuisine simple mais goûteuse :

pas d'agapes de haute cour !

 

Le service est très avenant :

quelques paroles agréables

en slalomant entre les tables,

pas de long blabla bassinant !

;

Désert café et l'addition

et une note pas salée,

pas de carte bleue affolée :

bonne adresse sans restriction !

 

Je noterais dans mon carnet

la vôtre en toute bonne place,

je vous décerne trois rosaces

 

... un classement bien mérité !

 

 

Restaurant La Tonne à Rouen 3 rosaces

 

Rien à voir avec Michelin,

je ne marche pas aux étoiles !

Tant pis si Bibendum se poile

en me traitant de vieux crétin !

 

Je ne marche qu'à l'affectif :

il faut que je sois bien à l'aise

si j'ai le cul entre deux chaises

je note dans le négatif !

 

Vous entrez dans mon classement,

vous n'en tirerez pas fortune,

sûrement pas des tas de thunes

... juste un sourire simplement !

 

                       Pierre Dupuis

 

            Petit ajout :

 

" A la Tonne rien ne détonne,

le cadre est simple et chaleureux,

on y voit des clients heureux

      ... bravo Madame la patronne ! "

 



Lire la suite

CGT : affaire Thierry Lepaon ... ... L'actualité vue par le Rotpier !

9 Décembre 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #L'actualité vue par le Rotpier

 

 

L'actualité vue par Rotpier 1ère image de présentation

   .

Lepaon se rebiffe !

 

l'actualité vue par le Rotpier Lepaon se rebiffe

 
Pour ceux qui n'ont pas suivi cette actualité : 

link

 

   
Et pis c'est tout pour aujourd'hui !
l
( Petit montage à partir d'images du net !)
i
Le Rotpier

 

 

 

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

8 Décembre 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !

 

Rotpier

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

7 Décembre 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

 

Juste comme ça, pour se dégourdir

 

un peu les neurones !


 

rebus 321 (1)

rebus 321 (2)

 

       

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

 C'est un rébus du Rotpier, le penseur qui se rôde ... hein !  Aurais-je un jour ma statue ?  Je ne le crois pas mais  je continue quand même ! ... Et pas tout nu !

 

1ère ligne,   2ème image : ce n'est pas la mienne !  Dernière image : " - - -  " de sable ou d'autre chose comme disait le petit !  ( L'autre aussi ! )
2ème ligne, dernière image : il " - - - - -  "   ... comme le Rotpier ! 
            3ème ligne, 2ème image : la moitié du prénom du volatile ! Nota :  juste après, c'est un nom propre qu'il faut trouver !
6ème ligne, 3ème image : ce n'est pas de la margarine !  4ème image : "  - - - " est ce personnage ! ( L'autre aussi ! )  Dernière image et en direct : le symbole de la " vie " !
7ème ligne, 3ème image : un diagramme de  " - - - " !   ...   Il faut détacher la 1ère lettre ! 4ème image : c'est un balèze, il est très  " - - - - " !
8ème ligne, 1ère image : son nez s'allonge quand il  "  - - - - " !
10ème ligne, 2ème image : elle tourne ! dernière image : il y en a quatre ! 
 
Allez, au boulot !

 Et pis c'est tout !  

 

 

      Réponse :

Il serait tarte de penser qu'aux Tarterêts ou dans d'autres cités les beurs qui vieillissent ont forcément le caractère qui rancit !

 

Nota : Les Tarterêts est le nom d'une grande cité de Corbeil-Essonnes.


 

Qu'il dit l'animal !

 

 

 

 

Lire la suite