Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

6 Avril 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

Et pis c’est tout !

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

4 Avril 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

 

Juste comme ça, pour se dégourdir

 

un peu les neurones !

 

rebus 340 (1)

rebus 340 (2)

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

Je ne sais vraiment pas si je pourrais partir ?
 
1ère ligne, 2ème image :  la moitié du personnage ! 3ème image : le serpent fait toujours "s" !  ( l'autre aussi ! ) Dernière image : en direct " ti " ! ( l'autre aussi ! )
2ème ligne, 2ème image : le marin est presque en haut du " - - -  " ... comme Alexandre !
   4ème ligne, 1ère image: le petit de la vache ! 2ème image : en direct " u " !
5ème ligne, 2ème image : quand son nez s'allonge, il " - - - - " ! 
6ème ligne, 1ère image:  lieu où, se tenait et se tiennent encore des marchés ! 3ème image : la moitié de ce que regarde Titeuf ! Dernière image : autre nom pour le bus !
 7ème ligne, 4ème image : " - - -  " est ce personnage ?
9ème ligne, 1ère image: un "  - - - - - " après la moisson !
Dernière ligne, 1ère image : le nom du sport ! 

 

Et pis c'est tout ! ... Pourriez vous partir ? Là est toute la question !

 

 

 

Réponse :

Certains stigmatisent la fuite des cerveaux uniquement par jalousie car ils savent qu'ils n'ont aucune chance de partir ! 

 

Qu'il dit l'animal !

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

 

Juste comme ça, pour se dégourdir

 

un peu les neurones !

 

rebus 340 (1)

rebus 340 (2)

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

Je ne sais vraiment pas si je pourrais partir ?
 
1ère ligne, 2ème image :  la moitié du personnage ! 3ème image : le serpent fait toujours "s" !  ( l'autre aussi ! ) Dernière image : en direct " ti " ! ( l'autre aussi ! )
2ème ligne, 2ème image : le marin est presque en haut du " - - -  " ... comme Alexandre !
4ème ligne, 1ère image: le petit de la vache ! 2ème image : en direct " u " !
5ème ligne, 2ème image : quand son nez s'allonge, il " - - - - " ! 
6ème ligne, 1ère image:  lieu où, se tenait et se tiennent encore des marchés ! 3ème image : la moitié de ce que regarde Titeuf ! Dernière image : autre nom pour le bus !
 7ème ligne, 4ème image : " - - -  " est ce personnage ?
9ème ligne, 1ère image: un "  - - - - - " après la moisson !
Dernière ligne, 1ère image : le nom du sport ! 

 

Et pis c'est tout ! ... Pourriez vous partir ? Là est toute la question !

 

 

 

Qu'il dit l'animal !

Lire la suite

Jean-Jacques Golman, " Puisque tu pars " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

4 Avril 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

« Jean-Jacques Goldman »

« Puisque tu pars »

 

Une supplique très attachante !

 

 

Puisque Tu Pars

 

Puisque l'ombre gagne

Puisqu'il n'est pas de montagne

Au-delà des vents, plus haute que les marches de l'oubli
Puisqu'il faut apprendre
A défaut de le comprendre
A rêver nos désirs et vivre des ainsi-soit-il
Et puisque tu penses
Comme une intime évidence
Que parfois même tout donner n'est pas forcément suffire
Puisque c'est ailleurs
Qu'ira mieux battre ton cœur
Et puisque nous t'aimons trop pour te retenir
Puisque tu pars

Que les vents te mènent où d'autres âmes plus belles
Sauront t'aimer mieux que nous puisque
l'on ne peut t'aimer plus
Que la vie t'apprenne
Mais que tu restes le même
Si tu te trahissais, nous t'aurions tout à fait perdu
Garde cette chance

Que nous t'envions en silence
Cette force de penser que le plus beau
reste à venir
Et loin de nos villes
Comme octobre l'est d'avril
Sache qu'ici reste de toi
comme une empreinte
indélébile

Sans drame, sans larme
Pauvres et dérisoires armes
Parce qu'il est des douleurs,
qui ne pleurent qu'à l'intérieur
Puisque ta maison, aujourd'hui c'est l'horizon
Dans ton exil, essaie d'apprendre à revenir
Mais pas trop tard

Dans ton histoire, garde en mémoire
Notre au revoir, puisque tu pars

J'aurais pu fermer, oublier toutes ces portes
Tout quitter sur un simple geste,
mais tu ne l'as pas fait
J'aurais pu donner tant d'amour et tant de force
Mais tout ce que je pouvais,
ça n'était pas encore assez
Pas assez, pas assez, pas assez...

 

 

Bon partage !

 

Rotpier

 

 

 

Lire la suite

Nouveau dérapage de JM le Pen ou " la petite vie tranquille du FN ! " ... L’actualité vue par le Rotpier !

3 Avril 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #L'actualité vue par le Rotpier

 

 

L'actualité vue par Rotpier 1ère image de présentation

 

A la suite des nouveaux dérapages de Jean-Marie le Pen dont vous trouverez des liens ci-dessous : 

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/fn/jean-marie-le-pen-maintient-que-les-chambres-a-gaz-sont-un-detail-de-l-histoire_1667562.html

http://www.laprovence.com/actu/politique-en-direct/3341897/vif-echange-entre-gilbert-collard-et-jean-marie-le-pen.html

 Je vous offre :

 

La petite vie tranquille du FN !  

 

L'actualité vue par le Rotpier La petite vie tranquille du FN

 

 

 

Et pis c'est tout pour aujourd'hui !

( Petit montage à partir d'images du net !)

Le Rotpier

 

L'actualité vue par Rotpier 1ère image de présentation

 

A la suite des nouveaux dérapages de Jean-Marie le Pen dont vous trouverez des liens ci-dessous : 

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/fn/jean-marie-le-pen-maintient-que-les-chambres-a-gaz-sont-un-detail-de-l-histoire_1667562.html

 http://www.laprovence.com/actu/politique-en-direct/3341897/vif-echange-entre-gilbert-collard-et-jean-marie-le-pen.html

 Je vous offre :

 

La petite vie tranquille du FN !  

 

L'actualité vue par le Rotpier La petite vie tranquille du FN

 

 

 

Et pis c'est tout pour aujourd'hui !

( Petit montage à partir d'images du net !)

Le Rotpier

 

Lire la suite

"La dame et le vieux miroir," ... un poème très ancien de Pierre

2 Avril 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

Un poème très ancien ... qui ne vous glacera pas trop,  je l'espère !

Quand un miroir vieillit il est rare que son tain ne soit pas atteint

et ceux qui se mirent dedans ont parfois le teint qui déteint.

 
PS:   ( Le Rotpier parlerait de tarte tatin mais c'est un malotru ce gars-là et il ne faut pas trop l'écouter: il est lui-même parfois très atteint ! )

 

 

 

Photo du net

 

 

La dame et le vieux miroir,

 

C’est un très vieux miroir au tain déliquescent.

Son cadre en bois sculpté ne tient que par miracle

Ou bien, plus rationnel, par deux pointes qui raclent

Un mur de papier gris au plâtre efflorescent.

 

Un bord, en bas à gauche, est tout opalescent,

Ce qui renforce encore une impression d’oracle :

«- Dis-moi, mon beau miroir, n’est-ce pas la débâcle ?

-  Oh ! non ! » ment-il avec un air d’adolescent ! "

 

Combien de souvenirs sont ancrés dans ses pores ?

La mémoire est fragile et souvent s’évapore ;

La sienne est le pendant d’un grand classeur à dos

 

Dont le titre serait : « Portraits en ribambelle ».

« - Fais-moi, mon bon miroir, ce superbe cadeau :

Repasse mon image au temps où j’étais belle ! »

 

Epilogue :

 La vieille dame ferma les yeux pour mieux emprisonner sa jeunesse et doucement s’en alla. Le vieux miroir mit une croix dans la case « souvenir » et soupira. Un soupçon de buée vint encore ternir un peu plus l’éclat de son tain.

 
                                                                  Pierre Dupuis

 

 

Un poème très ancien ... qui ne vous glacera pas trop,  je l'espère !

Quand un miroir vieillit il est rare que son tain ne soit pas atteint

et ceux qui se mirent dedans ont parfois le teint qui déteint.

 
PS:   ( Le Rotpier parlerait de tarte tatin mais c'est un malotru ce gars-là et il ne faut pas trop l'écouter: il est lui-même parfois très atteint ! )

 

 

 

Photo du net

 

 

La dame et le vieux miroir,

 

C’est un très vieux miroir au tain déliquescent.

Son cadre en bois sculpté ne tient que par miracle

Ou bien, plus rationnel, par deux pointes qui raclent

Un mur de papier gris au plâtre efflorescent.

 

Un bord, en bas à gauche, est tout opalescent,

Ce qui renforce encore une impression d’oracle :

«- Dis-moi, mon beau miroir, n’est-ce pas la débâcle ?

-  Oh ! non ! » ment-il avec un air d’adolescent ! "

 

Combien de souvenirs sont ancrés dans ses pores ?

La mémoire est fragile et souvent s’évapore ;

La sienne est le pendant d’un grand classeur à dos

 

Dont le titre serait : « Portraits en ribambelle ».

« - Fais-moi, mon bon miroir, ce superbe cadeau :

Repasse mon image au temps où j’étais belle ! »

 

Epilogue :

 La vieille dame ferma les yeux pour mieux emprisonner sa jeunesse et doucement s’en alla. Le vieux miroir mit une croix dans la case « souvenir » et soupira. Un soupçon de buée vint encore ternir un peu plus l’éclat de son tain.

 
                                                                  Pierre Dupuis
Lire la suite

Le poème du jour : "L'apprentissage du veuvage" ou "Le grand lit vide" ... de ... Pierre

31 Mars 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

Il y a plus gai bien sûr mais il me plait d'aborder tous les sujets, des plus graves aux plus délirants. Je suis fais comme cela ... en quelque sorte à l'image de la vie ...

 Pierre

 

 

Lit vide

Image du net modifiée par moi-même

 

 

L'apprentissage du veuvage

ou

Le grand lit vide

 

Bien sûr c'était perdu d'avance,

les médecins lui avaient dit

et son mari était parti,

sa tête était en résonance.

 

Mais il y avait la présence

des enfants accourus ici,

de la famille et des amis

venus pour les condoléances.

 

Silencieuse agitation,

pas de créneau de réflexion

... temps suspendu qui se dévide.

 

Puis tout le monde était parti.

Le soir devant le grand lit vide

la pauvre le devint aussi.

 

              Épilogue:

Combien lui faudra-t-il de temps

pour s'accoutumer à l'absence,

pour intégrer sa non présence

pour sortir du mauvais moment ?

 

Après l'hiver vient le printemps

mais il y a des circonstances

où l'adage est sans consistance

quand le poids est trop important.

 

Combien de temps lui faudra-t-il

pour se doter de quelques armes

capables d'assécher ses larmes

et de la garder du péril ?

 

                                       Pierre Dupuis

 

Lire la suite

Essai

31 Mars 2015 , Rédigé par Rotpier

Essai

Lire la suite

Ça chauffe au FN ... L'actualité vue par le Rotpier !

30 Mars 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #L'actualité vue par le Rotpier

 

 

L'actualité vue par Rotpier 1ère image de présentation

 

 Ça chauffe au FN !

 

L'actualilité vue par le Rotpier les le Pen après les départementales

 

 

Et pis c'est tout pour aujourd'hui !

( Petit montage à partir d'images du net !)

Le Rotpier

 

L'actualité vue par Rotpier 1ère image de présentation

 

 Ça chauffe au FN !

 

L'actualilité vue par le Rotpier les le Pen après les départementales

 

 

Et pis c'est tout pour aujourd'hui !

( Petit montage à partir d'images du net !)

Le Rotpier

 

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

30 Mars 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !       

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

29 Mars 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

 

Juste comme ça, pour se dégourdir

 

un peu les neurones !

 

rebus 339 (1)

rebus 339 (2)

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

C'est un rébus déjanté comme les aime le Rotpier, c'est aussi un petit clin d'œil à Dominique, alias Midolu !... J'espère bien qu'elle ne montera pas sur ses grands chevaux !
     Observez et triez : c'est la bonne manière pour franchir les obstacles !
 
1ère ligne, 1ère image :  le serpent fait toujours "s" ! Dernière image : n'allez pas prendre le court !
2ème ligne, 2ème image : ce n'est pas l'enfant qu'il faut prendre ! 3ème image : en direct : "ch" ! 
3ème ligne, 3ème  image : panneaux de signalisation de "  - - - - - " à proximité d'un hospice partout ! Dernière image : il ne faut pas prendre le triste ! ( l'autre aussi ! )
4ème ligne, 3ème image: quand son nez s'allonge, il "- - - - " !  4ème image : j'en ai connu un en cage qui parlait ... véridique !  
5ème ligne, 3ème image :  le verbe aller conjugué au présent de l'impératif !  
6ème ligne, 2ème image: l'animal fait comme le Pierrot qui danse ! 3ème image : petite la sale bestiole est lente !  
 7ème ligne, 2ème image :il parait qu'il est grand !  3ème image : c'est un condiment ce qui vaut mieux que d'être un con dimanche ! 
9ème ligne, 3ème image: il est mort de " - - - - " ... j'espère que vous le serez aussi !
 
Et pis c'est tout ! Allez, en course mais ne prenez quand même pas le mors aux dents en emporte le vent ! 

 

Réponse :

Selon le père Cheron, un vieux guérisseur, manger du cheval est très bon pour allez à la selle mais mauvais pour guérir la fièvre !

NDL :

Le père Cheron est originaire de Mortagne au Perche. C'est un bon guérisseur tout en étant un vieux cheval de retour. Il me paraissait important de le préciser.

 

 

Qu'il dit l'animal !

Lire la suite