Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Epargne envolée: la fable du jour " Le vieil écureuil, le jeune écureuil et les malheureuses fourmis " de ... Ropier

10 Décembre 2009 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Fable

 

 Si, aujourd'hui, ce n'est plus tout à fait d'actualité,
il n'y a aucun doute pour moi: cela va revenir !!!

 
Bon, d'accord, j'ai déjà abordé le sujet ! Mais là, j'ai un peu dévié pour la moralité !
 
 Question posée:  Rotpier va-t-il ou pas vous ... casser les noisettes ?
 
 
Pierre
 
Ecureuil de la caisse d'épargne3         Ecureuil de la caisse d'épargne
Fourmi-dindon
 
Images du net bidouillées par le Rotpier !
 
 

  Fable

 

 

Le vieil écureuil, le jeune écureuil

et les malheureuses fourmis,

 

Un très vieil écureuil à la queue retombante

avait dû renoncer au travail qu’il aimait.

Un travail très prenant, une tâche absorbante :

mettre en sécurité les biens qu’on lui confiait.

 

C’était il y a fort longtemps …

 

Ses voisines fourmis ayant vu tout le zèle

qu’il mettait à garder ses provisions d’hiver,

voulurent devenir fidèle clientèle

de ce sage animal au tout roux pull-over.

 

Flatté par la confiance, il s’écria : « Mazette !

Je me montrerais digne et même je l’écris :

je m’engage envers vous et pour quelques noisettes,

vos provisions seront toujours bien  à l’abri ! »

 

Bien des années passèrent

et tout alla très bien,

les ennuis commencèrent

quand il passa la main !

 

Devenu bien trop vieux pour assumer sa tâche,

il fut contraint un jour à prendre successeur,

un jeune congénère à la queue en panache,

ne tenant pas en place : un vrai vibromasseur !

 

Négligeant tout conseil, ignorant la sagesse,

le jeune freluquet en voyant le magot,

s’empressa de se dire : «  voilà qui m’intéresse,

je vais me les remplir et j’y vais tout de go !

 

Je vais prêter ces fonds et par ici l’oseille !

Le vieux était prudent mais il a gagné peu,

je vais au moins tripler et ce sera merveille,

les très bêtes fourmis n’ y verront que du feu ! »

 

Engageant sur le champ, en un pari stupide,

en grande quantité les réserves en stock,

vite il se retrouva avec le grenier vide,

pour les pauvres fourmis, ce fut vraiment le choc !

 

La faute étant très lourde, il fut mis à la porte !

On nomma vite fait un tout nouveau gardien,

avec comme objectif : « Surtout ce qui importe

c’est que les provisions restent bien sous nos mains ! »

 

C’est une vérité

qui s’applique aux ménages

et la moralité

vient au bas de la page !

 

                   Moralité :

 

Quand on est jeune avec la queue tout en panache,

on gamberge moins bien qu’une vieille ganache !

 

Donc …

Que l’on soit demoiselle, humaine ou écureuil,

il faut en tenir compte au tout premier clin d’œil !

Il faut savoir choisir - c’est un vrai casse-tête ! -

entre le beau panache ou les sûres*  noisettes !

 

Pourtant … pourtant ! Philosophie oblige :

 

Mais je suis bien conscient que les belles jeunesses

vont me dire aussi sec : « Occup’ toi de tes fesses ! »

Philosophe je sais qu’elles ont bien raison :

mieux vaut ne jamais ouïr ** les conseils d’un vieux con !

 

                                            Pierre Dupuis

 

*  Là, l’accent circonflexe fait toute la différence !

**  Ici, il faut bien prononcer !


 

 

 

 

 

Lire la suite

Ordi cassé : Rotpier em .......... bêté ! Et ce n'est rien de le dire !

9 Décembre 2009 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour



 
 
Ordi cassé !
 
Bon, d'accord, un peu moins que celui-ci !
Mais quand même bien secoué !
 
D'où mon absence les quelques jours passés
et ma présence restreinte les quelques jours à venir !
 
 
 
Image du net
 
 

PC cassé,

 

Mon PC principal

Est foutu : ça fait mal !

Les morceaux, je recolle,

Je bidouill’ , je bricole !

J’avais tout sous la main,

Aujourd’hui : j’ai plus rien !

J’ai remis mon XP

Mais le reste est barré !

Ça m’ irrit’ le système,

Je jure et je blasphème !

Où est-il ce pilote ?

Je m’ foutrais des calottes !

Plus de son ? Ça c’est con :

J’aimais bien l’hélicon !

Y a du taf sur la planche :

Y faut pas que je flanche !

Sur les blogs : le mini :

Excusez les amis !

Je reprendrais ma place :

Un Rotpier, c’est tenace,

Sauf si comm’ mon micro,

J’ai aussi gros bobos !

 

                                 Rotpier



 

 

 
 
Lire la suite

" Ma France " de Jean Ferrat : Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

5 Décembre 2009 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime




Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

Jean Ferrat :
« Ma France »







Ma France
Album: Jean Ferrat - Vol.1 (1999)
De plaines en forêts de vallons en collines
Du printemps qui va naître à tes mortes saisons
De ce que j'ai vécu à ce que j'imagine
Je n'en finirais pas d'écrire ta chanson
Ma France

Au grand soleil d'été qui courbe la Provence
Des genêts de Bretagne aux bruyères d'Ardèche
Quelque chose dans l'air a cette transparence
Et ce goût du bonheur qui rend ma lèvre sèche
Ma France

Cet air de liberté au-delà des frontières
Aux peuples étrangers qui donnaient le vertige
Et dont vous usurpez aujourd'hui le prestige
Elle répond toujours du nom de Robespierre
Ma France

Celle du vieil Hugo tonnant de son exil
Des enfants de cinq ans travaillant dans les mines
Celle qui construisit de ses mains vos usines
Celle dont monsieur Thiers a dit qu'on la fusille
Ma France

Picasso tient le monde au bout de sa palette
Des lèvres d'Éluard s'envolent des colombes
Ils n'en finissent pas tes artistes prophètes
De dire qu'il est temps que le malheur succombe
Ma France

Leurs voix se multiplient à n'en plus faire qu'une
Celle qui paie toujours vos crimes vos erreurs
En remplissant l'histoire et ses fosses communes
Que je chante à jamais celle des travailleurs
Ma France

Celle qui ne possède en or que ses nuits blanches
Pour la lutte obstinée de ce temps quotidien
Du journal que l'on vend le matin d'un dimanche
A l'affiche qu'on colle au mur du lendemain
Ma France

Qu'elle monte des mines descende des collines
Celle qui chante en moi la belle la rebelle
Elle tient l'avenir, serré dans ses mains fines
Celle de trente-six à soixante-huit chandelles
Ma France





Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

L’horoscope de la semaine par le faux mage complètement râpé … le Rotpier !

3 Décembre 2009 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour







L'horoscope par :

Le faux mage complètement râpé ...Rotpier !

 

 



Image du net bidouillée par ... Rotpier





Image du net

Remarque importante :

 

Prédire l’avenir n’étant pas une science totalement exempte de risques d’erreurs, je ne peux ni ne veux, mon neveu, être tenu responsable de certaines de mes prévisions.

Prévisions qui sont, somme toute, pas plus idiotes que celles que vous pouvez lire ou écouter dans les médias divers ( ceux d’été aussi d’ailleurs ! ) et … ce n’est rien de le dire !

 

 De plus :

Je prédis l’avenir en vers,

même avec des strophes bancales

et des vers un peu de travers

( que je redresse avec des cales ! )

je me glisse dans l’univers

d’un humour à grande focale

et m’interdis d’être pervers

dans mes prévisions zodiacales !

 

Rotpier

 

 

Le signe de la semaine :

 

Image du net

 

 

 

 

Je vois ...  Je vois ...   Je vois ...

 

 

 

  Le taureau

 

 

Amour :

 

Coup de foudre imminent

jouant à cache-cache :

il faut être prudent

… c’est peut-être une vache !

 

Argent :

 

Marcher dans la bouse

cela porte bonheur,

l’important c’est le flouse

et tant pis pour l’odeur !

 

Santé :

 

Démangeaison au front ?

C’est ta femme qui écorne

le contrat sans façon :

tu vas avoir des cornes !

 

Travail :

 

Il faut rester ferme,

surtout avec son chef !

Lui dire « la ferme ! »

ce sera tout bénef !

 



Et pis c’est tout !

Et si cela ne vous arrive pas,

dites-vous que cela aurait pu l’être

mais que tous comptes faits,

c’est aussi bien comme ça !

 

                              Rotpier


 
Lire la suite

Sortez couverts ! " Les trois petites capotes qui papotent, le zizi qui réfléchit et le pape qui radote, " un fable de ... Rotpier

3 Décembre 2009 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Fable





Tiens, encore une fable !

Décidément, le Rotpier est un homme affable !
... Non ?








 

Les trois petites capotes qui papotent,

le zizi qui réfléchit

et le pape qui radote,

 

Trois petites capotes,

en pull à col roulé,

tranquillement papotent

avant d’aller danser !

 

Ayant lu leur notice,

la possédant à fond,

chacune avec malice

veut défendre son fonds !

 

« - Moi, je suis à la fraise

plus un poil de citron,

un produit de synthèse

qui stimule au rebond !

 

Je suis à la vanille

et elles aiment ça !

Faut entendre les filles

glousser - Oh ! La la la ! - .

 

Eh bien moi, les frangines,

je suis au chocolat !

De marque « Adrénaline » :

un coup de Séguéla ! »

 

Puis vient les anecdotes

- du chaud, du croustillant ! -

véritable antidote

pour moral vacillant !

 

Mais là, je fais l’impasse,

je ne peux pas ici,

dans cette œuvre de classe

devenir trop précis !

 

Je perdrais tout prestige,

je serais censuré :

ça donne le vertige

les frasques de curé !

 

Et puis … je n’en ai pas le temps car …

 

Car un zizi arrive,

la casquette à l’envers,

moral à la dérive

et l’œil tout de travers !

 

Le connaissant très bien, elles se précipitent !

 

« - Popol ! Tu es malade ?

Tu sembles déprimé !

Tu sors d’une embuscade ?

Tu es tout chiffonné !

 

Si vous saviez les filles

ce que j’ai entendu,

pas de la peccadille :

un truc vraiment tordu !

 

Il faut que je vous dise,

ça me scie les nougats,

une telle bêtise

 ne s’imagine pas !

 

 

 

En voyage en Afrique,

le mec du Vatican,

têtu comme bourrique

a repris son slogan !

 

Vous seriez responsables

en partie du SIDA !

Donc pas indispensables :

c’est sûr, il est fada !

 

Ou bien encore pire :

totalement conscient !

Ce serait du délire

et vraiment terrifiant !

 

 Le retour des croisades,

nouvelle inquisition,

remettre une rasade

de bûchers, de question !

 

Règne de la calotte

tout comme au vieux bon temps !

Mes copines capotes,

ça sent pas le printemps !

 

Avec les intégristes

rejoignant le bercail,

je suis bien pessimiste

en gros et en détail !

 

Dans sa Papamobile,

l’ancien scout nazi

deviendrait-il sénile ?

Pour sûr ! Foi de zizi !

 

De là-haut l’abée Pierre

doit lever son bâton,

lui tailler des croupières

devant le grand patron !

 

Quant à sœur Emmanuelle,

qui a failli fauter,

je pense que pour elle

il faut ce pape ôter

 

Alors …

 

Si par hasard t’existe,

je te le dis - bon dieu ! -

fait-lui quitter la piste :

il devient dangereux ! »

 


Moralité :

 

Il ne sera pas dit

qu’un tout simple zizi

ne puisse pas ici

donner son humble avis !

 

Au début tout petit,

il peut très bien grandir,

- je parle, par l’esprit ! -

n’allez pas alourdir !

 

 

                        Rotpier

 





Lire la suite

Charolais ou pas : " Le taureau et le fermier " : une fable de ... Rotpier !

2 Décembre 2009 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Fable



                

Rien n'est plus vache, pour un taureau que
des faire des veaux sans connaitre leurs mères !


Revenons aux
bonnes vieilles méthodes !




Image du net


                    Fable,

Le taureau et le fermier,

 

« Arrive un peu ici,

j’ai deux mots à te dire !

Pas du flou, du précis

et ce n’est pas pour rire ! »

 

C’est ainsi que parla

un taureau en colère,

sans plus de tralala,

à son propriétaire !

 

« Terminé, ça suffit,

tu me rends ridicule,

tu tires du profit

de mes deux testicules !

 

Cesse l’exploitation

de ma zone érectile :

plus d’éjaculation

dans un but mercantile !

 

Mon sperme n’est pas fait

pour finir en paillettes !

Je le veux chaud et frais

et livré par la bête !

 

De dizaines de veau

je suis, bel et bien père,

mais jamais in vivo

je n’ai connu leurs mères !

 

J’exige le retour

au travail à l’ancienne !

Moi je veux de l’amour

et que les vaches viennent !

 

Suppose que tu sois

confronté au problème,

qu’on profite de toi

que jamais tu ne sèmes !

 

Pas le droit d’approcher

de la belle patronne

et pas plus de toucher

aux fesses de la bonne !

 

Que tes propres moutards

soit les fruits de pipettes

sans la case plumard

… je vois déjà ta tête !

 

Voila que tu comprends !

Ouvre donc la barrière,

Marguerite m’attend

tortillant du derrière !

 

Tu ferais bien aussi

d’aller voir la patronne

et en cas de soucis

rabats-toi sur la bonne ! »

 

 

Moralité :

 

C’est certain, rien ne vaut

la méthode classique :

pour faire des marmots

revenons au basique !

 


                 Rotpier





Lire la suite

L'instinct du chien est chose certaine. Le poème du jour : " Chienne de vie, " de ... Rotpier

1 Décembre 2009 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour





Écoute toujours ton chien:
c'est quelqu'un de bon conseil !





Image du net



Chienne de vie,

 

J’avais bien vu l’éclair

dans les yeux de mon chien :

pour lui tout était clair,

encore un coup pour rien !

 

Elle avait les yeux clairs,

beaucoup plus que les siens !

Je voyais à son air

qu’il était tout chafouin !

 

Mais quand même un cabot,

quelque soit son statut,

n’a pas à dire mot

sinon tout est foutu !

 

Il sait que c’est très laid

d’être à ce point jaloux,

que mordre les mollets,

ce n’est pas bien du tout !

 

Je finirais tout seul

en crevant comme un chien :

c’est dur un épagneul

… pourtant je l’aime bien !

 

Peut-être a-t-il un don

pour repérer de loin

le genre de poison

qui font les vies de chiens ?


 

                                             Pierre Dupuis


 

 


Lire la suite

Vulcain chez les romains, Héphaïstos chez les grecs : La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

30 Novembre 2009 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour



 

La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

 

 



Notons, comme disait Amélie,

que la Créte se trouve en bas et non en haut !

J'ai relevé cela: cocorico !

 

Préambule important dont tout lecteur nouveau doit bien s’imprégner pour appréhender correctement la suite.

 

 

1)   La mythologie gréco-romaine n’a rien à voir avec des salades débitées par Juliette : je l’affirme !

2)   Je vous fiche mon billet (d’ailleurs, il y en aura plusieurs et j’espère que vous n’allez pas vous en liasser !) qu’après m’avoir lu, vous serez bien plus à l’aise dans les soirées où vous aborderez les fabuleuses facettes de cette épique époque avec vos amis !

3)   Les explications que je donne ici sont de sources sûres : mon lointain ancêtre étant Achille. Achille était un bel héros (Deravel était son père) et les filles, très amoureuses de lui, lui demandaient toujours : « t’as long Achille ? » et lui, répondait immanquablement en se grattant le pied : « vérifie toi-même ! »

4)   Les dieux, demi-dieux et autres personnages étaient les mêmes chez les grec et les romains, mais ils s’appelaient différemment. Prenons pour exemple la déesse de l’amour et de la fécondité : elle s’appelait « Aphrodite » chez les grecs et « Vénus » chez les romains.

 

Ceci étant exposé, vous allez pouvoir suivre pas à pas la véritable histoire de ces temps fabuleux !

 

 

Vous pouvez retrouver chaque lundi, depuis le 17 août, un billet sur le sujet !

 

 


 

Aujourd’hui :  

 

 

 

Image du net

 

 

 

Héphaïstos  pour les grecs

 

Vulcain  pour les romains

 

 

Certains comme Hésiode, prétendent qu'Héphaïstos était le fils d'Héra par parthénogenèse ( Reproduction à partir d’un ovula non fécondé : je ne raconte quand même pas que des conneries !)  jalouse que son mari ait pu donner le jour à Athéna. Zeus ne voulut pas croire ce prodige jusqu'à ce que, ayant emprisonnée Héra sur une chaise orange mécanique dont les bras se repliaient et serraient celui qui était assis, il l'eût contrainte à jurer par le Styx et par Obélix qu'elle ne mentait pas.
Il était si maladif à sa naissance, que sa mère Héra ( on ne sait pas trop où ), l'air dégoûté, le poussa du bout du pied du haut de l'Olympe pour échapper au désagrément et à la peine que lui causait son aspect pitoyable. C’est de là que vient le terme « éradiquer » … un peu de culture ne fait pas de mal de temps à autre !


Pausanias et Hygin ( un gars qui avait toujours mal partout ) racontent que Héphaïstos voulut se venger de sa mère et lui envoya un magnifique trône en or qui possédait un mécanisme secret. Dès qu'Héra s'installa sur ce trône elle ne put plus se lever. Tous les dieux tentèrent en vain de la délivrer mais rien n'y fit ; finalement le conseil des dieux décida d'aller chercher Héphaïstos pour l'en délivrer.

Arès ( ne me touche pas ! ) fut le premier à essayer de le ramener mais sa tentative musclée se termina par un échec car le dieu forgeron utilisa les ressources de son art du feu pour le mettre en fuite.
Ce fut Dionysos ( le fameux Bacchus , l’arrière-arrière grand-père de Serge Gainsbourg et de Jean-Louis Borloo ) qui sut gagner sa confiance et l'amena complètement saoul juché sur un âne. On raconte que Héra pour se faire pardonner mais aussi pour profiter de son industrieux fils lui installa un forge dans l'Olympe même.

 

ATTRIBUTS

Le marteau ou des pinces et la faucille, quand il était encore au PC, ainsi que la sacoche de Robert Hue.

Il personnifie le feu souterrain notion qui conduit naturellement au dieu des volcans des forges et au métier de forgeron ( il est donc mon dieu puisque j’ai été aussi forgeron … véridique ! )

C'est un inventeur de génie qui découvrit l'art de travailler le cuivre, le fer, le gruyère ( c’est lui qui a inventé les trous ) ma soeur ( une histoire de trou aussi ) le bronze, l'argent et l'or et un artisan hors de pair qui forgea la plupart des objets magiques utilisés par les dieux et les déesses de chez Citroen.

Deux ouvrages merveilleux excitèrent l'admiration des dieux eux-mêmes; ce furent deux automates d'or, représentant deux belles jeunes filles sur lesquelles Héphaïstos s'appuyait pour déambuler dans son palais. Ces automates (de Marmande ) marchaient, et parlaient, comme des femmes et semblaient douées de raison (Homère, Iliade et l’Audi C,  XVIII, 417 sqq) mais elles ne respiraient pas et elles n'avaient que l'apparence de la vie.
Sans être totalement exhaustif et à quelques cheveux près, on peut citer aussi:

 

• Le palais de l'Olympe et les trônes des divinités;
 • la foudre de Zeus;

  La main de ma sœur ;

  La sœur de ma main qui n’est autre que mon autre main ;

 La main du masseur dans la culotte de la précédente ;
 • Le sceptre de Zeus;
 • le trident de Poséidon;
 • les flèches d'Artémis et d'Apollon;
 • Le char Leclerc le lit et la barque ronde d'Hélios;
 • les nouvelles armes d'Achille;

 Les armes de destruction massive de Sadam Hussein

 • La ceinture magique d'Aphrodite;

  La pilule du lendemain ;
 • Pandore ( tout ce qui pend dort ou bien est foutu ! )
 • le collier d'Harmonie;

   L’harmonie du collier ( un opéra )
 • Le robot Talos, Nono le petit robot, Sarko et son pipeau
 • Le taureau du roi Aeetes;
 • Les grelots pour effrayer les oiseaux du lac Stymphale;

  Les grelots de mon beau-frère qui plaisent à ma sœur ;
 • Les chaînes pour Prométhée et celles de Promhiver

 Les Rollex de Sarko et de Julien Drey

 

 

LEGENDES

Héphaïstos s'était à ce point réconcilié avec Héra qu'il eut l'audace de reprocher à Zeus en personne de l'avoir laissée suspendue dans le ciel par les poignets quand elle s'était révoltée contre lui ( ce qui montre que dans le temps, on savait y faire avec les gonzesses et que l’on ferait bien de revenir aux fondamentaux si on veut ne plus se faire bouffer, nous les mecs !)


Il se précipita avec ses outils pour tenter de la délivrer. Mais Zeus  fort en colère contre ce téméraire forgeron, le jeta au bas de l'Olympe une seconde fois. Il tomba durant un jour entier. En atteignant le sol sur l'île de Lemnos où travaillaient les Cyclopes (ceux qui fumaient beaucoup) Il se brisa les deux jambes et bien qu'immortel, il lui restait bien peu de vie lorsque les habitants de l'île le découvrirent et le soignèrent, mais cette chute ne fit rien pour soigner sa claudication. En remerciements de leurs bons soins il enseigna aux habitants de l'île l'art de la métallurgie.

Un autre jour Héra demanda à son fils Héphaïstos d'intervenir pour sauver Achille poursuivi par le tumultueux dieu-fleuve Scamandre. Aussitôt dit, aussitôt fait et en peu de temps les rives du fleuve furent brûlées et les eaux furent dévorées par les feux d' Héphaïstos; alors le dieu-fleuve lui adressa cette ardente prière: « Héphaïstos, aucun des dieux ne saurait te résister; non, je ne lutterai point contre tes flammes ardentes. Suspends ta fureur, comme l’OTAN suspend son vol au dessus d’un nid de coucou pour ne pas emmerder les suisses qui viennent de voter l’arrêt de la construction des minarets ! »

C'est lui qui intervint pour délivrer Athéna enfermée dans le crâne de Zeus ce qui le faisait horriblement souffrir il lui fendit le crâne (je vous en avais déjà parlé en vous disant qu’à cette époque, on savait se fendre le gueule ! )

 

Voici, voilà ce que toute personne sensée doit savoir sur Vulcain ou Héphaïstos !

J’en profite pour vous rappeler que je vais bientôt vous coller une interrogation écrite musclée pour vérifier vos acquis sur ce sujet !

A quoi ça sert que je me décarcasse si vous en avez rien à secouer de la mite au logis et que vous continuiez à utiliser de la naphtaline Ducros pour vous en débarrasser !

A la semaine prochaine pour la suite ... si vous le voulez bien !

 

Et que Vulcain vous forge un moral d’acier !

 Rotpier ........ à qui il ne reste qu'un tout petit rien de jeunesse !

 

 


Lire la suite

Rébus : réponse pour le rébus de … Rotpier

30 Novembre 2009 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus



 

 

Réponse pour le rébus …  sur le billet « rébus » !

 

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

Et pis c’est tout !

 

Rotpier

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus de … Rotpier !

29 Novembre 2009 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus




 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ? … Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

 

 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

 


 C'est une pensée assez sauvage du Rotpier futé !


1ère ligne 1ère image: joujou ou vache font " - - - - " !  ............ 2ème image : ils sont à  " - - - - " !

2ème ligne, 2ème image: c'est un papa !

3ème ligne, 4ème image: pour laisser passer le son sur un instrument à cordes !

4ème ligne 3ème image: diagramme de " - - - " !

5ème ligne, 1ère image: l'autre nom du char d'assaut !

 

 

Réponse :

 

Menu routier : le permis est à points mais les week-ends sont encore saignants

 

 


 


 

Ça, c’est juste la signature !

 

Lire la suite