Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

13 Février 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier


 

Une fois par semaine, je vous propose de partager les chansons et les artistes que j’aime !

 Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 

Pierre Perret :  Mon p’tit lou

 
 
 
 
 
 
 
{Refrain:}
T'en fais, pas mon p'tit loup,
C'est la vie, ne pleure pas.
T'oublieras, mon p'tit loup,
Ne pleur' pas.

Je t'amèn'rai sécher tes larmes
Au vent des quat' points cardinaux,
Respirer la violett' à Parme
Et les épices à Colombo.
On verra le fleuve Amazon'
Et la vallée des Orchidées
Et les enfants qui se savonn'nt
Le ventre avec des fleurs coupées.

{Refrain}

Allons voir la terre d'Abraham.
C'est encore plus beau qu'on le dit.
Y a des Van Gogh à Amsterdam
Qui ressemblent à des incendies.
On goût'ra les harengs crus
Et on boira du vin d'Moselle.
J'te racont'rai l'succès qu'j'ai eu
Un jour en jouant Sganarelle.

{Refrain}

Je t'amèn'rai voir Liverpool
Et ses guirlandes de Haddock
Et des pays où y a des poul's
Qui chant'nt aussi haut que les coqs.
Tous les livres les plus beaux,
De Colette et d'Marcel Aymé,
Ceux de Rab'lais ou d'Léautaud,
Je suis sûr qu'tu vas les aimer.

{Refrain}

J't'apprendrai, à la Jamaïque
La pêche' de nuit au lamparo
Et j't'emmènerai faire un pique-nique
En haut du Kilimandjaro
Et tu grimperas sur mon dos
Pour voir le plafond d'la Sixtine.
On s'ra fasciné au Prado
Par les Goya ou les Menine.

{Refrain}

Connais-tu, en quadriphonie,
Le dernier tube de Mahler
Et les planteurs de Virginie
Qui ne savent pas qu'y a un hiver.
On en a des chos's à voir
Jusqu'à la Louisiane en fait
Où y a des typ's qui ont tous les soirs
Du désespoir plein la trompett'.

T'en fais pas, mon p'tit loup,
C'est la vie, ne pleur' pas.
Oublie-les, les p'tits cons
Qui t'ont fait ça.
T'en fais pas, mon p'tit loup,
C'est la vie, ne pleur' pas.
J't'en supplie, mon p'tit loup,
Ne pleure pas.

 

 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

Le poème du jour : « La rose et le jardinier » … de Rotpier

12 Février 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier


 

Les bons conseils de Rotpier, le jardinier …

 

 

 

Photo  de Pierre

 

 

Le jardinier et la rose,

ou

pragmatisme au jardin,

 

La rose qui repose

sera morte demain,

je n’étais que sa chose :

j’ai changé le destin.

 

C’est en apothéose,

au creux de mon jardin,

que la belle est éclose,

j’étais alors gredin.

 

Grande métamorphose,

très sage je devins :

elle savait l’hypnose,

j’en arrêtais le vin !

 

Mais …

 

Il faut, si l’on compose,

de tout partenaire un

juste retour des choses

ou ça tourne au vilain !

 

Alors raison impose

de reprendre la main :

la ciguë se propose

au fond de mon jardin.

 

Poison à juste dose :

il faut rester humain,

assumer sa névrose

et suivre son chemin.

 

La rose qui repose

sera morte demain,

je n’étais que sa chose :

mais j’ai repris la main.*

 

                                                     

 

 

 

                                                                         Pierre Dupuis

 

 

 

*  main verte, bien entendu !

 

PS :

 ça, c’est du Rotpier … le reste aussi d’ailleurs !

 

Lire la suite

Le dicton du jour et ceux des jours suivants … selon Rotpier !

10 Février 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier


 

Les dictons de la  semaine … selon Rotpier !

 

Un petit jeu de mot, une petite bêtise ou …. une grosse,

un personnage caché ou bien toute autre chose : juste pour vous faire sourire !  Enfin, je l’espère !

 

 Bonne fête

 

Bonne fête à tous les saints de la semaine !

 

Et, n'oubliez pas la Saint Valentin :

ce serait vraiment crétin !!!!

 

 

A Sainte Notre Dame de Lourdes,

il ne faut pas faire de bourdes !

Dans le genre : marcher dans la crotte

porte chance aux Bernadette !

Ce serait là ,une lourde bourde !

Ce serait une sacrée coquille

mais … pas si palourde que ça !

… comme dirait le Rotpier

 

 

Pour la Saint Félix,

le Rotpier n’est pas prolixe !

Chat, c’est bizarre !

 

 

Cadeau à la Sainte Béatrice,

pipe à la Saint Claude !

( ça ne rime pas, mais c’est toujours ça de gagné !)

(C'est un vieux dicton du Jura!)

 

 

 

Si, à la Saint Valentin

tu ne roules pas de patins,

pour l’amour tu feras tintin !

Tu ne seras plus son petit Milou !

Et pis c’est tout !

 

 

A la Sainte Julienne,

il faut secouer le tison

pour que l’amour reprenne

en la maison !

 

 

A la Saint Alexis,

balaye tes soucis !

Balaye tes sous aussi,

surtout les pièces jaunes,

pour les donner à celle qui te suit !

J.C. dirait : il faut toujours Douillet !

 

 

 

Et pis c’est tout !

Rotpier

 

 

Lire la suite

Le poème du jour : « Brûlis » de … Rotpier

10 Février 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



 

Merci à Jean-François qui m’autorise à utiliser quelques unes de ses photos !

 

 

 

 
 JF2
 
Photo de Jean-François
 
 

Brûlis,

 

Le feu sur l’horizon

tout en fin de journée

se met au diapason

de mon âme écorchée.

 

Mes espoirs en prison,

chimères mortifiées,

dérègle ma raison

déjà bien liquéfiée.

 

L’ultime trahison,

la confiance bafouée

et des exhalaisons

de vengeance inavouée.

 

Les rêves de poison

et les lettres brûlées

sont toujours de saison

dans ma tête ébranlée.

 

Tout passé au peson,

il reste peu d’idées

entre la déraison

et la vie faisandée.

 

Le feu sur l’horizon,

cette croix détachée,

me pousse sans raison

aux prières hachées.

 

C’est funèbre oraison

pour idylle envolée

… brûlis de guérison

pour passion immolée ?

 

 

                                                 Pierre Dupuis

 

 

 

 

 

Déjà publié

Lire la suite

Le poème du jour: " Femme " de ... Rotpier

9 Février 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



 
 
 femme3
 
Photo prise sur le net
 
 

Femme,

 

Femme,

amalgame

d’esthétique et de charme.

 

Femme,

paradoxe

de rires et de larmes.

 

Femme,

aux yeux passant

de la douceur aux flammes.

 

Femme,

aux ongles

tranchant comme des lames.

 

Femme,

sucrée-amère

entre fantaisie et drame.

 

Femme,

imprévisible

tout au long de la gamme.

 

Femme,

à étudier :

vaste programme !

 

Femme,

à visiter :

quel sésame ?

 

 

                                    Pierre Dupuis
Lire la suite

Le petit arrêt rebus de … Rotpier !

8 Février 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier


 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ? … Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

 

 

rébus8

rébus 8 bis

 

Petite aide au rébus :

 

C’est une expression reprise par Michel Audiard pour le titre d’un de ses films. Je l’ai un peu déformée vers la fin ! ………….. Pour arriver à mes fins ! 

Je ne sais pas si c’est très fin ou si vous resterez sur votre faim en me faisant un compliment feint ?

 

Le perroquet se prénomme : Coco 

 

 

Bon travail !

 

 

Rotpier

Réponse :

 Il ne faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des connards dans les sondages!

 

 

 

Lire la suite

Le poème du jour : « Les couleurs de la vie » de … Rotpier

7 Février 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier


 

Merci à Jean-François qui m’autorise à utiliser quelques unes de ses photos !

 

   J’avais écrit deux poèmes en m’appuyant sur un même cliché de Jean-François, un sombre et un,  plutôt optimiste.

 

Comme promis :

 

Je vous invite à découvrir ( ou à redécouvrir !) aujourd’hui le plus optimiste !

 

 

CI

 

Photo de Jean-François

 

 

Les couleurs de la vie,

 

L’homme était là, droit … immobile …

détaillant chaque ton … fragile

… encore … encore un peu.

Il avait, sous les yeux,

les couleurs traversées

cette dernière année.

 

De gauche à droite sur le cliché,

… il les revivait …une à une … intensément.

Le sombre … le plus que sombre,

cette poisse d’ombre

…désespérant.

 

Il était là … dans ce trou noir.

Il avait perdu tout espoir.

L’enfer ! Le fond ! La fin du rêve !

Et tous les jours … et pas de trêve !

Il n’y avait plus que le vide

… plus que le noir … livide.

Le temps passait … pas un éclair.

Pourtant il savait bien le clair !

Il l’avait connu … avec elle.

Oui ! Avec elle, la belle !

Et puis un jour … plus rien … partie !

Sans explications ! … La folie !

Le tunnel !  Le trou !  Le néant !

Des mois dans ce gouffre béant.

Des mois et des mois d’amertume :

le long deuil d’un amour posthume.

 

Pourtant …

 

Un matin, dans son vieux miroir,

il avait cru apercevoir

une lueur … fugitive.

Eclaicie toute relative :

du noir … moins noir … virant au gris.

Mais, vigilant même amaigri,

décochant des nuées de traits sombres,

le noir essayait le surnombre.

Malgré cela, il reculait.

Des escadrons, couleur de lait,

arrivaient à faire main-basse

sur les volumes de l’espace !

Le bleu avançait, impérial,

gommant tout souvenir glacial.

 

Ayant fini son balayage,

certain d’avoir tourné la page,

l’homme pivota et sourit.

Son regard accrocha  – surpris ! –

le fier profil d’une passante

d’une clarté éblouissante !

 

 

                                                           Pierre Dupuis

 

 

 
Lire la suite

Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

6 Février 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier


 

Une fois par semaine, je vous propose de partager les chansons et les artistes que j’aime !

 Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 

Mouloudji: Comme un petit coquelicot

 

Je l’ai choisie aussi pour le clip qui est superbe !

 

 

Cela ne va pas nous rajeunir énormément, mais tant pis !!!

 
 
 
 
 
 
Le myosotis, et puis la rose,
Ce sont des fleurs qui dis'nt quèqu' chose !
Mais pour aimer les coqu'licots
Et n'aimer qu'ça... faut être idiot !
T'as p't'êtr' raison ! seul'ment voilà :
Quand j't'aurai dit, tu comprendras !
La premièr' fois que je l'ai vue,
Elle dormait, à moitié nue
Dans la lumière de l'été
Au beau milieu d'un champ de blé.
Et sous le corsag' blanc,
Là où battait son cœur,
Le soleil, gentiment,
Faisait vivre une fleur :
Comme un p'tit coqu'licot, mon âme !
Comme un p'tit coqu'licot.

C'est très curieux comm' tes yeux brillent
En te rapp'lant la jolie fille !
Ils brill'nt si fort qu'c'est un peu trop
Pour expliquer... les coqu'licots !
T'as p't'êtr' raison ! seul'ment voilà
Quand je l'ai prise dans mes bras,
Elle m'a donné son beau sourire,
Et puis après, sans rien nous dire,
Dans la lumière de l'été
On s'est aimé ! ... on s'est aimé !
Et j'ai tant appuyé
Mes lèvres sur son cœur,
Qu'à la plac' du baiser
Y avait comm' une fleur :
Comme un p'tit coqu'licot, mon âme !
Comme un p'tit coqu'licot.

Ça n'est rien d'autr' qu'un'aventure
Ta p'tit' histoire, et je te jure
Qu'ell' ne mérit' pas un sanglot
Ni cett' passion... des coqu'licots !
Attends la fin ! tu comprendras :
Un autr' l'aimait qu'ell' n'aimait pas !
Et le lend'main, quand j'lai revue,
Elle dormait, à moitié nue,
Dans la lumière de l'été
Au beau milieu du champ de blé.
Mais, sur le corsag' blanc,
Juste à la plac' du cœur,
Y avait trois goutt's de sang
Qui faisaient comm' un' fleur :
Comm' un p'tit coqu'licot, mon âme !
Un tout p'tit coqu'licot.
 

 

 

 

Bon partage !

 

Rotpier

 
Lire la suite

Le poème du jour : « Les couleurs de la vie » de … Rotpier

5 Février 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



 

Merci à Jean-François qui m’autorise à utiliser quelques une de ses photos !

 

J’avais écrit deux poèmes en m’appuyant sur un même cliché, un sombre et un,  plutôt optimiste.

Je vous invite à découvrir ( ou à redécouvrir !) aujourd’hui le sombre, demain ou après demain, je vous mettrais l’autre !

 

 

CI

 

            Photo de Jean-François

 

 

Les couleurs de la vie,

 

Là, sous nos yeux … la vie ! Toute la vie.

Ses couleurs, ses tons … des tons à l’envie.

Clairs au début mais … déjà perturbés.

Le socle et la base … déjà plombés.

On avance et … la lumière s’estompe.

On fait un vœu, on croit, mais … on se trompe !

Et, l’irréductible avance du temps

nous entraîne vers les tons rebutants.

D’ abord, quelques traits décochés … sombres,

avant-garde des bataillons de l’ombre.

Vaincu, le bleu cède la place et meurt.

Le gris, plus gris, se renforce et s’étale.

Encore quelques lueurs qu’il avale …

et puis … il passe un pacte avec le noir

… son maître … inexorable laminoir !

 

Plus de lueurs,

toutes les peurs

et … le trou noir.

 

                                                            Pierre Dupuis

 

 

Lire la suite

Le dicton du jour et ceux des jours suivants … selon Rotpier !

4 Février 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier


 

Le dicton du jour et ceux des jours suivants …  selon Rotpier !

 

 

Les dictons de la  semaine … selon Rotpier !

 

Un petit jeu de mot, une petite bêtise ou …. une grosse,

un personnage caché ou bien toute autre chose : juste pour vous faire sourire !  Enfin, je l’espère !

 

 

Bonne fête

 

Bonne fête à tous les saints de la semaine !

 
 
 

A la Sainte Véronique,

que l'on soit bien d’accord :

les « Véro » font ce qu’elles veulent

de leur corps !

Elles peuvent faire la nique

… plus ou moins fort !

 

 

Mardi-gras fait rêver les maigres

et grossir les gras !

 

 

 

Une Véronique allumée

le lundi,

ne sera plus que Cendres le mercredi !

A moins … à moins

que le feu ne reprenne

jusqu’au Carême !

Il suffit pour cet adage,

qu’elle ait un gros tirage !

 

 

A la Sainte Eugénie,

même les crétins ont du génie !

Et … le Rotpier s’en réjouit !

 

 

A la Sainte Jaqueline :

baratine !

Si tu t’y prends bien,

tu peux avoir aussi le lendemain

une Apolline !

Et, là, ce serait le carton plein !

 

 

PS :  Je connais une Apolline qui habite à Paris.

La pauvre n’a plus toute sa tête et, souvent, on la voit, l’air égaré, du coté du pont Mirabeau, là où coule la seine … Apolline erre.

 

 

Du coté de l’Elysée, c’est le petit Nicolas qui dit :

 

Viens ma Bruni, quand sonne l’heure,

je veux que dans mon lit tu demeures !

 

 

Mais, là, c’est une autre histoire ! Et cela fera partie maintenant de l’Histoire de France !

 

 

 

Et pis c’est tout !

Rotpier

Lire la suite