Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Le poème du jour : " Délit de sale gueule " de ... Rotpier

14 Août 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie


 

L’intégrisme et le racisme sont les mamelles de la bêtise humaine. Certains l’ont bien compris, qui s’emploient à se les approprier et à les manipuler pour assouvir leur soif de pouvoir et d’intérêts

Qu’ils le fassent dans le secret des alcôves ou qu’ils l’étalent au grand jour, cette manipulation nourrit la pensée, non stabilisée, de ceux qui ont oublié l’histoire ou ne l’ont jamais apprise.

Cet endoctrinement est le ferment de la constitution de groupes et de clans qui, à terme, deviennent les responsables de la plupart des exactions humaines. On le sait pour celles passées, on le voit pour celles présentes et il ne faut pas être grand devin pour dire que cela continuera pour celles, hélas, à venir.

 
 
 
 
 
 
 
 
Délit de sale gueule
Image prise sur le net
 
 
 

Délit de sale gueule,

 

- T’as vu sa tête à celui-là ?

- Oui, c’est sûr, il n’a pas l’air honnête !

Déjà … basané comme ça !

Et puis … l’accent … c’est louche :

si c’est pas un arabe, c’est au moins un manouche !

 

- T’as vu la fille qui s’ pointe avec ?

- Oui ! Elle est super chouette !

Mate la classe et la silhouette !

Le top !  Mais …

qu’est-ce qu’elle fabrique avec ce métèque ?

 

-         Garçon … Garçon !

… Vous les connaissez ces deux là ?

- Oui, ils travaillent au lycée d’en face,

elle,elle est secrétaire et lui, prof … je crois.

- Merde ! … N’empêche … il n’a pas l’air honnête !

 

Ah ! On est quand même bien mieux entre-nous !

Et puis … faut pas nous baratiner,

nous, on sait juger :

 on les reconnaît rien qu’à leur tête

les racailles et les voyous !

Tiens … il ne serait pas un peu basané

ou des fois … manouche, le Haulme ou le Dutrou ?

 

 

                                   Pierre Dupuis

 

 

 

 

Déjà publié

Lire la suite

Le poème du jour : " Dansez mambo, " de ... Rotpier

12 Août 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie


 
Sur une photo de Jean-François Simon ....................... Alors.............. cheveux ou pas cheveux ?
 
 
Atelier d'écriture N° 25
 
 
 
 

Dansez mambo,

 

De fins cheveux

d’un noir corbeau,

drus et soyeux

dansant mambo.

 

Un amoureux

de la photo

talentueux

vibra sitôt !

 

Sans se poser

plus de question :

clic appuyé

sur le bouton !

 

Flash en éclair

rebondissant

en un super

jaillissement !

 

Le noir corbeau

tout irradié,

sur la photo

fut prisonnier !

 

De fins cheveux

d’un noir corbeau,

drus et soyeux

dansaient mambo.

                                                                   

 

 

                        Pierre Dupuis

 

 

 

 

Déjà publié

Lire la suite

Le poème du jour : " Escale à tort " de ... Rotpier

12 Août 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie


 
Sur une splendide photo de Marie-Bretagne que je remercie.
 
 Préambule:
 
 La froideur de l'acier inoxydable sous les jeux d'ombres et le lumières, m'a laissé un sentiment de malaise. Il y avait là, une atmosphère propice à un drame et je l'ai exploitée dans le poème que je vous propose aujourd'hui: " Escale à tort "
 
 
 
25209549_m[1]
 
Photo de Marie-Bretagne
 
 
 

Escale à tort,

 

Il n’osait plus monter

… pris d’un soudain vertige !

Lui qui avait dompté

des sommets de prestige !

Il avait escompté

doubler la mécanique 

gravir sans les compter

les marches électriques !

 

Débouler tout en haut

et puis dans la foulée

la saisir de facto,

prompt et à la volée !

L’embrasser tout de go

de façon naturelle,

bâillonner son ego

jusqu’à pleurer contre elle.

 

Mais …

 

Devant l’escalator,

c’était la reculade !

Le doute constrictor :

le cœur en marmelade !

A raison ou à tort

ses grandes certitudes,

toutes ailes dehors,

prenaient de l’altitude !

 

Il restait cloué là,

au bas de la machine,

flashant sur les éclats

de ce monstre androgyne,

en desiderata

d’une érection en chaîne

mais avalant en tas

ses marches par douzaines !

 

Et lui de ce coté

et elle dans le doute,

zone d’adversité :

passage qui déroute.

Amour déjà rouillé

contre l’inoxydable

acier de l’escalier :

un combat redoutable !

 

Le temps d’un demi tour

et la gomme qui passe

sur les rêves d’amour

qui brusquement trépassent.

Enterré pour toujours

l’espoir des retrouvailles,

repartir d’un pas lourd

et ce, vaille que vaille !

 

Machine ou bien broyeur ?

Une tension palpable !

Implacable froideur

de l’acier impeccable.

 

Escalier avaleur

d’avenirs improbables,

cimetière des cœurs

un temps soit peu friables.

 

Et …

 

Le couperet qui tombe,

verdict d’escalator :

un amour dans la tombe

pour une escale à tort.

 

 

                    Pierre Dupuis

Lire la suite

Ah! Pornic ... rien que la fin du nom ! ... Le poème du jour : " Du coté de Pornic, " de ... Rotpier

11 Août 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour



 
 Un petit poème que J.C. avait adoré et dont il va certainement se rappeler l'odeur ...................... !
 
 
 
Du coté de Pornic
Photo prise sur le net: le port de Pornic
 
 
 

Petit clin d’oeil à Baudelaire pour le début (lequel, soit dit en passant, est quand même mort de la syphilis !) et à Rabelais pour le fond. Rabelais dont j’ai dû croiser l’esprit gaillard en visitant Chinon et qui m’aurait certainement pardonné, alexandrins boiteux et rimes en « nic et en « tique » paradoxalement  récentes !

 

 

 

Du coté de Pornic,

 

J’ai longtemps habité sur les quais de Pornic

où des soleils marins déteignaient sur les vieux,

où de vaillants bateaux mouillaient en atlantique

où les filles du port recevaient les messieurs.

 

Les flux et les reflux ont usé les coutumes

et même si parfois l’on croise des cirés,

les métiers ont changé, modifiant les costumes

dans un choix volontaire ou bien moins désiré.

 

Les bites d’amarrage ont changé d’habitudes,

oublié les filins qui sentaient le poisson,

elles ont maintenant bien d’autres servitudes

et il arrive qu’un string y frotte son cordon !

 

Et c’est tout un bonheur pour ces vieilles vaillantes

que d’humer à nouveau la merveilleuse odeur

qui leur fait renforcer leur position saillante :

sublime exhalaison ravivant leur vigueur !

 

J’ai longtemps habité du coté de Pornic

où des tas de marins se font vraiment très vieux,

où des bateaux usés rouillent en Atlantique,

où les bites du port font toujours des envieux !

 

 

                                                     Pierre Dupuis

 

 

 

Lire la suite

Réponse pour le rébus de … Rotpier

11 Août 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus



 

Réponse pour le rébus …  sur le billet « rébus » !

 

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

Et pis c’est tout !

 

Rotpier

Lire la suite

Le petit arrêt rebus de … Rotpier !

10 Août 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus


 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ? … Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

 rébus 25 (1)

rébus 25 (2)

rébus 25 (3)

Petite aide au rébus :

 

 C'est une pensée un peu sauvage du Rotpier, mais à suivre à la lettre pour ne pas se faire  ....................... !!!

 

 1ère ligne, la bébette est un " loir " !  ..... Dernière image: c'est le verbe à l'infinitif qu'il faut retenir !

  4ème ligne, 2ème image   la gamine n'est pas grosse: elle est " - - - -  "

5ème ligne: le serpent fait toujours :" se "

6ème ligne: le monton fait  " - - "

7éme et 8ème ligne: les routes avec les réverbères sont en bord de mer, ce sont des " quais " 

8ème ligne, 3ème image: à 3h 52 du mat: il est très " - - - " ! 4ème image :  le gars est en haut du " - - -  " ! ........ comme Alexandre !

 

 

Nota: si vous considérez le légume comme de la salade: vous allez l'avoir dans le " - - - - "

 Et pis c'est tout !

 

 

 

Réponse :

 

A vouloir ménager la chèvre et le chou, on finit par se faire embourber par le bouc et détraquer l'estomac par le chou !

 

C'est sauvage, mais vous étiez prévenus !


 

 

Bon travail !

 

 

Rotpier

 

 

Lire la suite

La pensée du jour de ... Rotpier !

9 Août 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Pensées


 
Bonsoir !   Beaucoup de retard aujourd'hui: problème d'accès pour mon blog ce matin et après ......... trop occupé !
 
Juste la pensée du jour:
 
 
 

Quand je pense au nombre de savants qui n’avaient rien compris de la théorie d’Einstein  E= MC2, je me sens infiniment moins con : je relativise !  

 

Et pis c'est tout pour aujourd'hui !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

 Rotpier 

Lire la suite

Le poème du jour " Chasser les moutons ? " de ... Rotpier

8 Août 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour



 
 Si vous en rencontrez un troupeau pendand vos vacances,
réflèchissez bien avant de les apostropher !
 
 
 
Photo pour Chasser les moutons
 Photo de Jean-François Simon
 
 

Chasser les moutons ?  Point n’urge !

ou

Y a comme un petit goût de bouchon ovin !

 

-         Au large les moutons !

Vous allez dégager

ou je joue du bâton !

Où il est le berger ?

 

-         Je suis là mon p’tit gars !

tu voulais me parler ?

-         Heu … moi, je disais ça

… juste pour rigoler.

 

Heu … vous êtes bien grand

et plutôt baraqué !

-         Ça aide, c’est flagrant

pour mater les roquets !

 

Ton problème, c’est quoi ?

Expose exactement !

-         C’est à dire que moi …

heu …je suis carrément …

 

-         Carrément quoi ?  bloqué ?

Ton problème, c’est ça ?

Je vais pas te croquer,

allez, cause mon gars !

 

 -         Heu … ben … tous comptes faits

… c’est très intéressant

de les voir de si près

… les moutons … hors des champs.

 

-         Tu peux en profiter !

Sûr que tu as le temps,

ils ne sont pas pressés :

ici, c’était leur champ !

 

-         Ah non ! … ce n’est pas vrai !

ils ne sont quand mêm’ pas … ?

-         Eh bah si mon pauvret !

Manif et … sur le tas !

 

Tu peux leur dire un mot,

les meneurs sont devant,

les deux gros, des brutaux !

Ah ! C’est pas des marrants !

  Photo pour Chasser les moutons (3)

 

-         Tous compt’ faits … merci bien !

J’  vais faire demi-tour !

Bien l’ bonjour aux chiens !

On voit tout de nos jours !

 

                                                 

                                                   Pierre Dupuis

 

 

Déja publié !

 

 

 

Lire la suite

Petites nouvelles du net par Rotpier ……........qui ne l’est pas toujours !

7 Août 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour


 

Petites nouvelles du net par Rotpier ……........qui ne l’est pas toujours !

 

 

 

 

Salut brav’ gens !

 

Dernière grande manœuvre chez les F.A.I. :

 

Free se paie Alice !

 

En effet, la belle Alice ne travaille plus à son compte ! Elle tapine désormais pour Free ! Du coup, elle n’est plus libre .............ce qui est quand même un comble ! Espérons que sa belle chevelure le restera !

 

Seule consolation pour elle : elle n’est pas la seule belle italienne à s’être laissée …. euh …..-  séduire ! - par un français !

 

Nota :

La belle Alice n’est autre que le mannequin Vanessa Hessler !  Ce qui me fais dire : « Hessler qui fait voler ses longs cheveux ? »

 

Alice

Scanner du Rotpier ! 

 

Free devient donc le 2ème F.A.I. français derrière Orange qui a toujours la pêche et la banane !

 

Je rappelle pour mémoire que Neuf Cégétel a été avalé par S.F.R. en avril de cette année ! Comme quoi, cette entreprise S.F.R. !

 

Dernier scoop : 

 

Afin de mieux contrer Free avec sa belle Alice, Orange envisage d’embaucher Roselyne Bachelot : encore une entreprise française qui va se casser la gueule !

 

 

Et pis c’est tout pour aujourd’hui !

 

Rotpier

 

Lire la suite

Le poème du jour : « Spleen sur la toile » de … Rotpier

6 Août 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie


Préambule :

 

Il ne s’agit là, bien sûr, que d’un poème de pure fiction et toute attache avec une possible réalité est totalement à écarter. .... la toile étant un sanctuaire où il serait vraiment impensable de voir des gens s’invectiver via des billets mouillés d’acide ……………(  comme dit Aznavour dans ………… ?  A vous de trouver comme ils disent dans les jeux télévisés ! )

 

J’ai emprunté, et le titre et la forme à Charles Baudelaire qui aurait certainement eu son blog s’il avait été notre contemporain, au lieu d’aller frapper à la porte de Poulet-Malassi. Lequel était un éditeur qui avait toujours le cul entre deux chaises ! ( c’est vrai en plus !  Surtout au moment où il avait publié  « Les fleurs du mal » et que cela lui avait, aussi, valu un procès ! )

 

Je vous présente donc : « Spleen sur la toile » 

 

Pierre


 

Spleen

 

Image prise sur le net

 

 

 

Spleen sur la toile,

 

Quand le fiel sale et lourd s’étale en fange verte

dégoulinant de haine et puant le vomi,

venant de je ne sais quelle fenêtre ouverte

par le clic de souris d’un antérieur ami.

 

Quand l’écran est changé en vomissoir humide

où la haine est présente et le verbe nourri,

le regard s’assombrit comme imprégné d’amide

devant l’infâme odeur des déversés pourris.

 

Quand défile en silence un chapelet de phrases

dont l’animosité s’en va en amplifiant,

le cerveau saturé dérive et puis s’envase,

se désagrège alors et va se liquéfiant.

 

De longs clips vidéos viennent avec furie

décomposer l’esprit en s’auto produisant :

scénario personnel sous forme de séries

où l’on n’a plus le clap du vrai commencement !

 

Et de longs billets noirs, avec ou sans musique,

défilent dans le crâne, écrasant tout espoir,

la seule solution : la déblogaumatique,

le formatage en chaîne et son bel écran noir.

 

 

                                                  Pierre Dupuis

 

écran noir

 

Image prise sur le net

 

 

 

 

 


 
Lire la suite