Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

les chansons et les musiques que j'aime

France Gall : " Ella, elle a "... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

21 Novembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

 

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :

« France Gall »

" Ella, elle l'a "

 

Je vous offre un petit bijou de Michel Berger Chanté par sa chérie :

 

Ella, elle l'a

 

C'est comme une gaieté comme un sourire
Quelque chose dans la voix qui paraît nous dire viens
Qui nous fait sentir étrangement bien
C'est comme tout l'histoir du peuple noir
Qui se balance entre l'amour et l'désespoir
Quelque chose qui dance en toi, si tu l'a tu l'a
Ella elle l'a ce je n'sais qoi
Que d'autres n'ont pas qui nous met dans un drôle d'état
Ella elle l'a ella elle l'a, cette drôle de voix cette drôle de joie
Ce don du ciel qui la rend belle ella elle l'a ella elle l'a
Elle a ce tout petit supplément d'âme
Cet indéfinissable charme cette petite flamme

Tape sur des tonneaux sur des pianos
Sur tout ce que dieu peut te mettre entre les mains
Montre ton rire ou ton chagrin
Mais que tu n'aies rien que tu sois roi
Que tu cherches encore les pouvoirs qui dorment en toi
Tu vois ca ne s'achète pas quand tu l'as tu l'as

Ella elle l'a ce je n'sais quoi
Que d'autres n'ont pas qui nous met dans un drôle d'état
Ella ella l'a ella elle l'a ella elle l'a ella elle l'a
Ella elle l'a ella elle l'a ella elle l'a ella elle l'a ella elle l'a

Ella elle l'a ce je n'sais quoi
Que d'autres n'ont pas qui nous met dans un drôle d'état
Ella ella l'a ella elle l'a cette drôle de voix cette drôle de joie
Ce don du ciel qui la rend belle ella elle l'a ella elle l'a ella elle l'a

Elle a ce tout petit supplément d'âme
Cet indéfinissable charme cette petite flamme

Tape sur des tonneaux sur des pianos
Sur tout ce que dieu peut te mettre entre les mains
Montre ton rire ou ton chagrin
Mais que tu n'aies rien que tu sois roi
Que tu cherches encore les pouvoirs qui dorment en toi
Tu vois ca ne s'achète pas quand tu l'as tu l'as

Ella elle l'a ce je n'sais quoi
Que d'autres n'ont pas qui nous met dans un drôle d'état
Ella ella l'a ella elle l'a ella elle l'a ella elle l'a
Ella elle l'a ella elle l'a ella elle l'a ella elle l'a ella elle l'a

Ella elle l'a ce je n'sais quoi
Que d'autres n'ont pas qui nous met dans un drôle d'état
Ella ella l'a ella elle l'a cette drôle de voix cette drôle de joie
Ce don du ciel qui la rend belle ella elle l'a ella elle l'a ella elle l'a

 
 
Parolier : Michel Berger

 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

Richard Cocciante : "Pour elle" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

14 Novembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :

« Richard Cocciante »

« Pour elle »

 

Les temps sont durs, alors je vous offre un petit bijou de poésie...

Un hymne à l'amour, bonne dégustation !

 

Pour elle

 

Je ferai l'été en novembre
J'la réchaufferai pour pas qu'elle tremble
J'inventerai les mots du silence
J'lui f'rai du bleu sur des mots tendres
J'apprendrai à vivre autrement
A sa façon et loin des gens
J'irai chercher l'inaccessible
L'infiniment sentimental

 

Pour elle...

J'irai au plus profond des rêves
Qu'elle fait lorsqu'elle est endormie
Chercher ce que jamais ses lèvres
N'oseront dire à ses envies
J'arracherai les habitudes
Et les moments qui font douter
Pour détruire les incertitudes
Sans se parler

Pour elle...

J'irai au bord de l'invisible
Où l'amour tient en équilibre
Pour elle j'oublierai qui je suis
J'écouterai tout c'que son cœur dit
J'irai voler l'indispensable
L'extrême sentiment d'aimer

Je jetterai tout de mon passé
Pour faire de nous mon avenir
Peut-être simplement pour s'aimer
Peut-être pour ne jamais mourir

Pour elle...

J'arrêterai le temps qui passe
Pour que plus jamais on n'oublie
Les caresses qui souvent s'effacent
Ou qui s'enfuient

Pour elle...

 

 

Bon partage !

 

 

Rotpier

Lire la suite

Claude Nougaro : " Je suis sous " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

7 Novembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Chansons que j'aime, #les chansons et les musiques que j'aime

 
Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :

« Claude Nougaro »

« Je suis sous »

 

Allez, on reste dans la soûlitude ...

                                                                           Pierre

 

Je suis sous,

Je suis sous sous sous sous ton balcon
Comme Roméo ho! ho! Marie Christine
Je reviens comme l'assassin sur les lieux de son crime
Mais notre amour n'est pas mort, dis moi que non

Depuis que l'on s'est quittés
Je te jure que j'ai bien changé
Tu ne me reconnaîtrais plus
Et d'abord je ne bois plus

Je suis ron ron ron rongé d'remords
J'suis un salaud ho! ho! Marie Christine
Je t'en prie, encore une fois montre toi magnanime
Donne moi une chance encore, dis, recommençons

En moi, il y a du bon aussi
Ne m'fais pas plus noir que j\'suis

J'suis bourré bourré bourré de bonnes intentions
J'ai trouvé du boulot ho ! Marie Christine
C'est sérieux, j'ai balancé mon dictionnaire de rimes
Je n'écris plus de chansons, non, j'travaille pour de bon

Mes copains que tu n'aimais pas
Maintenant ils rigolent sans moi
D'ailleurs j'te les ai amenés
Tu n'as qu'à leur demander

On est sous sous sous sous ton balcon
Comm' Roméo ho ! ho ! Marie Christine
Ne fais pas la sourde oreille à ce cri unanime
Je t'en supplie mon trésor, réponds, réponds

Marie Christine ! ne me laisse pas seul
Bon... Puisque c'est ça j'vais me soûler la gueule.

 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

Michel Sardou : "L'an mille" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

31 Octobre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :

« Michel Sardou »

« L'an mille »

 

La suprématie d'une religion a ses limites dans le temps mais elle a grandement le temps de faire des dégâts.

                                                                                                                                 Pierre

 

 

L'an mille

 Des cathédrales crevant le ciel comme des épées, 

Des forêts noires que des sorcières ont envoûtées,
Des chevaux fous et des milliers de races humaines
Lancés sur nous, du plus profond de la bohème.

 

Des crucifix dressés pour garder les campagnes,
Des abbayes posées au sommet des montagnes,
Des rois enfants conduits par des femmes inhumaines,
Des rois méchants, soufflant la fureur et la haine.

Et tout là -haut un Dieu colère
Qu'on ne sait comment apaiser,
Un Dieu du fond de l'univers
A des années de voie lactée.
C'était la fin du millénaire
Aux horloges de la chrétienté,
L'apocalypse avant l'hiver,
L'arrivée du Dies Irae.

 

Des fumées noires au ciel assassinent l'été,
Des villes sombres emmurent des hommes prisonniers,
Des peurs obscures nous viennent des autres races humaines,
Des bruits d'armures résonnent encore au fond des plaines.

Des crucifix brisés rouillent en haut des montagnes,
Des abbayes se changent en maisons de campagne,
Des peuples enfants gaspillent la dernière fontaine,
Des peuples fous répandent la fureur et la haine.

Et tout là -haut un Dieu colère,
Que nous avons tous oublié,
Prépare, du fond de l'univers,
Un rendez-vous d'éternité.
Bientôt la fin du millénaire
Va crucifier la chrétienté,
L'apocalypse avant l'hiver,
L'arrivée du Dies Irae.

 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

Alain Souchon : " Et si en plus y a personne " en hommage à Samuel Paty ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

24 Octobre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

 

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
 

«Alain Souchon »

 

«  Et si en plus y a personne »

 

Et si c'était ça ?

Moi, je n'en doute pas !

Pour lui, je ne sais pas ?

 

 

Mais pour le dire il n'est plus là

justement à cause de ça :

 

Et si en plus y a personne

 

Abderhamane, Martin, David
Et si le ciel était vide
Tant de processions, tant de têtes inclinées
Tant de capuchons tant de peur souhaitées
Tant de démagogues de Temples de Synagogues
Tant de mains pressées, de prières empressées

 

Tant d'angélus
Ding
Qui résonne
Et si en plus
Ding
Y'a personne
Abderhamane, Martin, David
Et si le ciel était vide
Il y a tant de torpeurs
De musiques antalgiques
Tant d'anti-douleurs dans ces jolis cantiques
Il y a tant de questions et tant de mystères
Tant de compassions et tant de révolvers
Tant d'angélus
Ding
Qui résonne
Et si en plus
Ding
Y'a personne
Arour hachem, Inch Allah
Are Krishhna, Alléluia
Abderhamane, Martin, David
Et si le ciel était vide
Si toutes les balles traçantes
Toutes les armes de poing
Toutes les femmes ignorantes
Ces enfants orphelins
Si ces vies qui chavirent
Ces yeux mouillés
Ce n'était que le vieux plaisir
De zigouiller
Et l'angélus
Ding
Qui résonne
Et si en plus
Ding
Y'a personne
Et l'angélus
Ding
Qui résonne
Et si en plus
Ding
Y'a personne

 

Bon partage !

 

Rotpier

 

Lire la suite

Jacques Brel : " La dame patronnesse " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier !

17 Octobre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

 
Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
 

" La dame patronnesse "

« Jacques Brel » 

Encore une pas très connue du grand Jacques ! 

 

La dame patronnesse

 

Pour faire une bonne dame patronnesse
Il faut avoir l'oeil vigilant
Car comme le prouvent les évènements
89 tue la noblesse
Car comme le prouvent les évènements
89 tue la noblesse

Et un point à l'envers et un point à l'endroit
Un point pour saint Joseph, un point pour saint Thomas

Pour faire une bonne dame patronnesse
Il faut organiser ses largesses
Car comme disait le duc d'Elbeuf
"C'est avec du vieux qu'on fait du neuf"
Car comme disait le duc d'Elbeuf
"C'est avec du vieux qu'on fait du neuf"

Et un point à l'envers et un point à l'endroit
Un point pour saint Joseph, un point pour saint Thomas

Pour faire une bonne dame patronnesse
Il faut être bonne mais sans faiblesse
Ainsi j'ai dû rayer de ma liste
Une pauvresse qui fréquentait un socialiste
Ainsi j'ai dû rayer de ma liste
Une pauvresse qui fréquentait un rouge

Et un point à l'envers et un point à l'endroit
Un point pour saint Joseph, un point pour saint Thomas

Pour faire une bonne dame patronnesse, Mesdames
Tricotez tout en couleur caca d'oie
Ce qui permet le dimanche à la grand-messe
De reconnaître ses pauvres à soi
Ce qui permet le dimanche à la grand-messe
De reconnaître ses pauvres à soi

Et un point à l'envers et un point à l'endroit
Un point pour saint Joseph, un point pour saint Thomas

 

Bon partage !

  

Rotpier

Lire la suite

Serge Lama : "Les glycines" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

10 Octobre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

Serge Lama

« Les glycines »

 

Allez, je l'ai déjà mise plusieurs fois

mais quand on aime on ne compte pas !

 

 

Les glycines,

Sur le mur y avait des glycines
Sur le mur y avait des glycines
Toi, tu portais un tablier bleu
Toi, tu portais un tablier

Toujours le nez dans tes bassines
Toujours le nez dans tes bassines
En ce temps-là, on se parlait peu
En ce temps-là, on se taisait.

C'est pas d'l'amour, pauvre Martha !
C'est pas d'l'amour, mais ça viendra

Paraît que cousin et cousine
Paraît que cousin et cousine
Ça ne doit pas s'aimer d'amour, non
Ça ne doit pas parler d'amour

Alors on parlait du beau temps
De la pluie et des fleurs des champs
De la vendange et du labour, mais
On ne parlait jamais d'amour

C'est pas d'l'amour, pauvre Martha !
C'est pas d'l'amour, mais ça viendra

Puis je suis parti en usine
Puis je suis parti en usine
Je n'voulais pas être fermier, moi
Je voulais être le premier

Merci beaucoup, petit Jésus
J'ai bien mangé et j'ai bien bu
Je suis aimé ou respecté, moi
On me dit "vous" pour me parler

C'est pas d'l'amour, pauvre Martha
C'est pas d'l'amour, mais ça viendra

Pourtant quand je vois des glycines
Pourtant quand je vois des glycines
J'ai envie de les arracher, moi
J'ai envie de les arracher

Paraît que t'aurais eu deux filles
Qui font partie de ma famille
Mais comme l'amour ne me dit plus rien
Elles n'auront jamais de cousins

C'est pas d'l'amour, pauvre Martha
C'est pas d'la haine, mais ça viendra.

 
 
 

Bon partage !

 
Rotpier

 

 

Lire la suite

Juliette Gréco : " Si tu t'imagines " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier !

26 Septembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
 

« Si tu t'imagines »

« Juliette Gréco » 

Une des chansons fétiches de la surnommée Jujube,

la muse des nuits de Paris de l'après-guerre ...

 

Si tu t'imagines

Si tu t'imagines si tu t'imagines fillette fillette
Si tu t'imagines xa va xa va xa va durer toujours
La saison des za saison des za saison des amours
Ce que tu te goures fillette fillette ce que tu te goures
Si tu crois petite tu crois ah ah que ton teint de rose
Ta taille de guêpe, tes mignons biceps, tes ongles d'émail
Ta cuisse de nymphe et ton pied léger
Si tu crois petite xa va xa va xa va durer toujours
Ce que tu te goures fillette fillette ce que tu te goures
Les beaux jours s'en vont les beaux jours de fête
Soleils et planètes tournent tous en rond
Mais toi ma petite tu marches tout droit
Vers sque tu vois pas très sournois s'approchent
La ride véloce, la pesante graisse, le menton triplé
Le muscle avachi, allons cueille cueille, lles roses les roses
Roses de la vie et que leurs pétales soient la mer étale
De tous les bonheurs, allons cueille cueille si tu le fais pas
Ce que tu te goures fillette fillette ce que tu te goures.
 
 
Paroliers : Joseph Kosma / Raymond Queneau

 

 

Bon partage !

  

Rotpier

Lire la suite

Jacques Brel : « Les filles et les chiens » ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier !

19 Septembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
 

« Les filles et les chiens »

« Jacques Brel » 

Pas une des plus connues du Grand Jacques

mais elle sonne bien avec ses jeux de mots !

 

Les Filles et les Chiens

 

Les filles
C'est beau comme un jeu
C'est beau comme un feu
C'est beaucoup trop peu
Les filles
C'est beau comme un fruit
C'est beau comme la nuit
C'est beaucoup d'ennuis
Les filles
C'est beau comme un r'nard
C'est beau comme un r'tard
C'est beaucoup trop tard
Les filles
C'est beau tant qu'ça peut
C'est beau comme l'adieu
Et c'est beaucoup mieux
Mais les chiens
C'est beau comme des chiens
Et ça reste là
A nous voir pleurer
Les chiens
Ça ne nous dit rien
C'est peut-être pour ça
Qu'on croit les aimer
Les filles
Ça vous pend au nez
Ça vous prend au thé
Ça vous prend les dés
Les filles
Ça vous pend au cou
Ça vous pend au clou
Ça dépend de vous
Les filles
Ça vous pend au cœur
Ça se pend aux fleurs
Ça dépend des heures
Les filles
Ça dépend de tout
Ça dépend surtout
Ça dépend des sous
Mais les chiens
Ça n'dépend de rien
Et ça reste là
A nous voir pleurer
Les chiens
Ça ne nous dit rien
C'est peut-être pour ça
Qu'on croit les aimer
Les filles
Ça joue au cerceau
Ça joue du cerveau
Ça se joue tango
Les filles
Ça joue l'amadou
Ça joue contre joue
Ça se joue de vous
Les filles
Ça joue à jouer
Ça joue à aimer
Ça joue pour gagner
Les filles
Qu'elles jouent les p'tites femmes
Qu'elles jouent les grandes dames
Ça se joue en drames
Mais les chiens
Ça ne joue à rien
Parce que ça n'sait pas
Comment faut tricher
Les chiens
Ça ne joue à rien
C'est peut-être pour ça
Qu'on croit les aimer
Les filles
Ça donne à rêver
Ça donne à penser
Ça vous donne congé
Les filles
Ça se donne pourtant
Ça se donne un temps
C'est donnant donnant
Les filles
Ça donne de l'amour
A chacun son tour
Ça donne sur la cour
Les filles
Ça vous donne son corps
Ça se donne si fort
Que ça donne des r'mords
Mais les chiens
Ça ne vous donne rien
Parce que ça n'sait pas
Faire semblant d'donner
Les chiens
Ça ne vous donne rien
C'est peut-être pour ça
Qu'on doit les aimer
Et c'est pourtant pour les filles
Qu'au moindre matin
Qu'au moindre chagrin
On renie ses chiens

 

Bon partage !

  

Rotpier

 

 

Lire la suite

Francis blanche : " Idylle en forêt " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

22 Août 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #les chansons et les musiques que j'aime

.
Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :

« Francis blanche »

" Idylle en forêt "

 

Comme j'avais évoqué Landru dans un de mes rébus, je vous propose une chanson bien décalée sur la chaleur d'un foyer ...

 

Idylle En Forêt

Petite maison sous les roses
Dans la forêt de Rambouillet
Un couple d'amants se repose
Soyons discrets
C'est un secret
Une fumée bleue qui s'élève
Dans la lumière
Sous le ciel clair
Et les oiseaux qui fredonnent pour eux
Le bonheur d'être amoureux.

Elle c'est une femme blonde
Et lui c'est un bel homme brun
Tout seuls tous les deux loin du monde
Bien loin des importuns

Mon grand chéri, quelle idée merveilleuse
De faire ainsi du feu en plein été !
Petite fille, c'est pour te rendre heureuse
C'est pour te réchauffer.

Et le soleil vient danser dans les arbres
Et leur amour vient danser près du feu
Et le brave homme sourit dans sa barbe
La fillette a le ciel dans les yeux.

Toc toc, quelqu'un frappe à la porte
"Entrez ! s'écrie le grand barbu
- Bonjour, dit l'facteur d'une voix forte
Une lettre pour vous Monsieur Landru !"

Petite maison sous les roses
Dans la forêt de Rambouillet
Un couple d'amants se repose

Soyons discrets
C'est un secret
Une fumée bleue qui s'élève
Dans la lumière
Sous le ciel clair
Et le facteur qui s'éloigne a songé
«Qu'il est doux d'avoir un foyer !»

 

Bon partage et

... bonne soirée au coin du feu pour cet hiver !

 

Rotpier

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>