Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Les dicton ( à la c - - ! ) de la semaine de … Rotpier !

13 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Les dictons



 

Les dicton ( à la c - - ! ) de la semaine de … Rotpier !

 

 

Les dictons à la c - -   de la semaine !

Un petit jeu de mot, une petite bêtise ou …. une grosse,

un personnage caché ou bien toute autre chose : juste pour vous faire sourire !  Enfin, je l’espère !

 

 

 

 

Agapanthe2 

Tiens! Une agapanthe de mon jardin !

 

 

Bonne fête à tous les saints de la semaine !

 

 

A la Saint Géraud, ni mot

ni phrases : Juste un clin d’œil

 mais un beau !

 

 

Pluie à la Sainte-Thérèse d’Avila

finit de dorer le chasselas !

 

( Véritable dicton … enfin … je crois !

Et pis, la Thérèse, ce n’est pas encore celle-là qui rigole

quand on l’apaise … heu … là, oui !

Mais pas quand on la  …..  là, non ! )

 

 

A la Sainte Edwige,

 souvent, il y a remontée de tige !

 

 

A la Saint Luc, baissons

le son d’un ton :

ça fera plaisir … même au thons !

 

 

Quand à la Saint René, il bruine,

ça fait pleurer la Céline !

 

 

Petit pensée du jour en prime ( pas en sub-prime ! )

 

Quand les bourses partent en javel, c’est encore les pauvres qui porte la croix !

 Vu que tu es retraité, mais pas enrichi, tu vas encore devoir  porter la tienne mon pauvre J.C. !

 Pour tenir le coup, je t’apporterais du jus d’ananas pour étancher ta soif !

 

Epine, c’est tout !  ( c’était juste pour couronner cette belle pensée ! )

 

 

 

Et pis c’est tout pour aujourd’hui … brav’ gens !

 

Bonne semaine !

 

Rotpier

 

 

Lire la suite

Le petit arrêt rebus de … Rotpier !

13 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus



Réponse pour le rébus …  sur le billet « rébus » !

 

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

Et pis c’est tout !

 

Rotpier

Lire la suite

Le petit arrêt rebus de … Rotpier !

12 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus


 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ? … Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

 Rebus 28 (1)

rebus 28 (2)

rebus 28 (3)

 

Petite aide au rébus :

 

C'est le coté romantique du Rotpier qui prend le dessus ............

 

 2ème ligne, dernière image: de la Martinique ou des antilles !

 3ème ligne: la bébette adore les toutous mais .... ce n'est pas un poux !

 5ème ligne, 2ème image: c'est pas le court, c'est donc le  " .... "

 6éme ligne, 1ère image: c'est ce que produit le vers ... de la  " .... " ... 2ème image: des trace de  " ... " ... le serpenr fait toujours  "s'"

 7ème ligne, 3ème image: interrogtion .......... 4ème image: " ti " ............ Les ballot sont dans le  " ..... " comme pour la dernière image de la première ligne d'ailleurs !

Lire la suite

Le poème du jour : " La vie ... point ! " de ... Rotpier

11 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie


 
Nous n'irons pas ici ! ... Ailleurs non plus !
 
Paradis
 
"El paraiso", de Rodolpho Arellano, peintre nicaraguayen. 1991.
Image prise sur le net
 
 

La vie … point !

 

Naître.

Se bâtir,

se construire :

être !

 

Bâtir,

construire,

planter,

semer,

récolter et … crever :

Voilà l’ordre des choses !

Le reste n’est que foutaises !

 

Je le dis,

je l’affirme,

je suis à l’aise :

j’ose !

Voilà l’ordre des choses !

 

C’est là ma religion !

 

Toutes autres projections

ne peuvent être qu’ arnaques,

que bourrage de crâne

et tromperies en vrac

… ficelées comme il faut :

jolis pièges à gogos !

 

 

                                         Pierre Dupuis
 
 
Reprise d'un ancien poème
 

Lire la suite

Le poème du jour : " L’art politique," de ... Rotpier

10 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour


 

Ceux qui connaissent P.V.,

sauront de quel poème

je me suis inspiré… pour la forme !

 

 

Discours politique menteur

 

 

L’art politique,

 

Du baratin avant toute chose !

Et puis surtout évite l’impair

moins vague et moins soluble dans l’air,

qui laisse traces et indispose !

 

Il faut aussi que tu n’ailles point

choisir des mots où rode traîtrise :

demande donc à tes âmes grises

de vérifier dans tous les recoins !

 

Choses promises mettent les voiles

après bon apéro du midi :

tu pourras, auditoire attiédi,

les emmener tout près des étoiles !

 

Car tout est dans la nuance encor !

Promesses voilées : tout en cadence !

Rien de précis, c’est comme danse :

il faut maîtriser le corps à corps !

 

Fuis de plus loin la phrase assassine,

sauf pour tes ennemis les plus purs !

Pour tes amis, prépare du sûr :

dans le genre… couteau de cuisine !

 

La concurrence ? Tords lui son cou !

Tu fera bien en train d’énergie,

de mater la journalisterie !

si l’on n’ y veille, elle ira jusqu’où ?

 

Ô qui dira les tords des régies !

Ces journalistes racontent tout,

ils forgent des histoires d’un sou

et les juges les privilégient !

 

 

Du baratin encore et toujours !

Que ta verve soit chose envolée

qui sonne dans toutes les allées :

tu finiras par gagner un jour !

 

Levons le verre à ton aventure

et qu’on se lève chaque matin,

sûrs d’avoir choisi le bon coquin

qui nous trouvera des places sûres !

 

 

 

                                                         Pierre Dupuis

 

 

Déjà publié, mais dans mille ans il sera tourjours d'actualité !


Lire la suite

Le poème du jour : " Triangle d’or " de ... Rotpier

9 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie


 
Par les temps qui courent, c'est, peut-être, un très bon placement ........ c'est, sûr, un très bel emplacement !
 
Nota: Pour l'illustration: je suis resté très prudent ... pas vrai J.C. ?
 
 
Triangle des bermudes
Image prise sur le net
 
 

Triangle d’or,

 

C’était une authentique blonde,

pouvant sur le champ le prouver !

Sa silhouette très gironde

troublait et faisait saliver !

 

Absolument pas pudibonde :

conduite à faire disjoncter,

des paquets de gars à la ronde

qui ne rêvait que de monter !

 

Que de monter en altitude,

les instruments : grillés, foutus !

S’aventurer dans l’inconnu

 

de son triangle des Bermudes !

Un triangle tout ourlé d’or :

paradis pour petite mort !

 

 

                                 Pierre Dupuis

 

 

Lire la suite

Hommage à Jacques Brel : Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

8 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime


 

Une fois par semaine, je vous propose de partager les chansons et les artistes que j’aime !

 Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 

Demain, cela fera 30 ans qu'il nous a quitté et pourtant ... il ne nous quite pas !

Sa présence est toujours aussi forte quand on l'écoute,

c'est le privilège des grands !

 

Le seul problèmee c'est ... le choix parmi se chefs d'oeuvres !

 

Allez, je me décide :

 

" Jef "

... pour son humanité et pour l'amour des hommes

 

 

 

 

Non, Jef, t'es pas tout seul
Mais arrête de pleurer
Comme ça devant tout l’monde
Parce qu'une demi-vieille
Parce qu'une fausse blonde
T'a relaissé tomber
Non, Jef, t'es pas tout seul
Mais tu sais qu’tu m’fais honte
A sangloter comme ça
Bêtement devant tout l’monde
Parce qu'une trois quarts putain
T'a claqué dans les mains
Non, Jef, t'es pas tout seul
Mais tu fais honte à voir
Les gens se paient not’ tête
Foutons l’camp de c’trottoir
Viens, Jef, viens, viens, viens !

{Refrain:}
Viens, il me reste trois sous
On va aller s’les boire
Chez la mère Françoise
Viens, Jef, viens
Viens, il me reste trois sous
Et si c'est pas assez
Ben il m’restera l'ardoise
Puis on ira manger
Des moules et puis des frites
Des frites et puis des moules
Et du vin de Moselle
Et si t'es encore triste
On ira voir les filles
Chez la madame Andrée
Paraît qu’y en a d’nouvelles
On r’chantera comme avant
On s’ra bien tous les deux
Comme quand on était jeunes
Comme quand c'était le temps
Que j’avais d’l’argent

Non, Jef, t'es pas tout seul
Mais arrête tes grimaces
Soulève tes cent kilos
Fais bouger ta carcasse
Je sais qu’t’as le cœur gros
Mais il faut le soulever, Jef
Non Jef t'es pas tout seul
Mais arrête de sangloter
Arrête de te répandre
Arrête de répéter
Qu’t’es bon à t’ outre à l’eau
Qu’t'es bon à te pendre
Non, Jef, t'es pas tout seul
Mais c'est plus un trottoir
Ça d’vient un cinéma
Où les gens viennent te voir
Viens, Jef, allez viens, viens !

{Refrain:}

Viens, il me reste ma guitare
Je l'allumerai pour toi
Et on s’ra espagnols
Jef, viens, viens
Comme quand on était mômes
Même que j'aimais pas ça
T'imiteras l’rossignol
Jef,
Puis on s’trouvera un banc
On parlera d’l’Amérique
Où c'est qu'on va aller, tu sais
Quand on aura du fric
Jef, viens
Et si t'es encore triste
Ou rien qu’si t’en as l’air
J’te raconterai comment
Tu d’viendras Rockefeller
On s’ra bien tous les deux
On r’chantera comme avant
Comme quand on était beaux
Jef,
Comme quand c'était l’temps
D'avant qu'on soit poivrots

Allez viens Jef, viens
Ouais ! Ouais, Jef, ouais, viens !

 

 

Bon partage !

 

Rotpier

 
 
Lire la suite

Un petit clin d'oeil à J.C. : le poème du jour: " La grenouille et le bœuf " de ...Rotpier

7 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour



 
Petit clin d'oeil à J.C. pour sa mésaventure sur MSN  !
 
 Je rappelle que souvent, sur les com., on dit de nous que nous faisons la paire !
 
 
 

Fable charolaise.

 

La grenouille et le boeuf 

Image prise sur le net

 

 

La grenouille et le bœuf,

 

Un fort bœuf charolais à la large encolure,

surveillait son troupeau, tranquille et sans soucis.

Passa une grenouille à la chafouine allure,

son regard se posa à un endroit précis !

 

Elle éructa trois mots puis devint cramoisie,

le regard fasciné par l’énorme paquet ;

s’adressant à la bête avec discourtoisie,

elle entama de suite un grand jeu de caquet !

 

« N’avez-vous pas de honte à exhiber vos choses !

Je trouve inadmissible un tel comportement !

Vous pourriez, pour le moins, choisir une autre pose

pour cacher à nos yeux un si gros renflement ! »

 

L’animal répondit « vous me faites sourire !

L’horizon est bien large et regorge d’objet

bien plus volumineux et je m’accorde à dire

que votre libido travaille le sujet !

 

Si j’avais le pouvoir de devenir un homme,

je vous entraînerais derrière ce buisson

et je ne me ferais pas du tout économe

pour guérir à jamais vos rêves polisson ! »

 

La grenouille ébahie,

accusant mal le coup

de la réplique hardie,

prit ses jambes à son cou !

 

Car vous l’aviez, bien sûr, deviné tout de suite,

cette grenouille amère au regard mortifié

n’avait pas la peau verte et sentait l’eau bénite :

à classer sans erreur « grenouille de bénitier !

 

 

 

Moralité :

 

Il ne faut pas se fier aux allures trompeuses,

la peau d’une bigote abrite bien souvent

une fille de feu, dans le genre éreinteuse,

que les hommes n’ont pas su prendre au bon moment !

 

 

Petit conseil :

 

Si t’en croise une un jour, prépare ton briquet,

un petit compliment pour en faire réclame ;

n’hésite surtout pas à mettre le paquet

mais fais quand même gaffe au gros retour de flamme !

 

D’où, le dicton :

 

Une bigote, c’est comme de l’amadou :

plus c’est sec et plus ça crame par tous les bouts !

Si tu veux profiter de très belles flambées :

ne laisse surtout pas filer trop les années !

 

 

Pas « De la Fontaine »

Mais … « Dupuis »  quand même !

 

                              Pierre Dupuis

 

 

Déjà publié !

 

 

Lire la suite

Réponse pour le rébus de … Rotpier

6 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus



 

Réponse pour le rébus …  sur le billet « rébus » !

 

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

Et pis c’est tout !

 

Rotpier

Lire la suite

Les dicton ( à la c - - ! ) de la semaine de … Rotpier !

6 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Les dictons


 

Les dictons à la c - -   de la semaine !

Un petit jeu de mot, une petite bêtise ou …. une grosse,

un personnage caché ou bien toute autre chose : juste pour vous faire sourire !  Enfin, je l’espère !

 

 

 

 

Bouquet

 

Bonne fête à tous les saints de la semaine !

 

 

A la Saint Bruno,

toutes les bourses prennent l’eau !

Tu peux jouer aussi au nouveau loto,

mais c’est le même piège à gogos !

 

 

A la Saint Serge,

ceux qui font du gain s’ bourre !

Car ce n’est pas tous les jours

par les temps qui courent !

 

 

A la Sainte Pélagie,

si tu es amoureux

de ta petite amie :

roule lui une pelle : agis !

Nom de dieu !

 

 

Pluie à la Saint Denis,

crachin à la Saint Ghislain !

A moins que Saint Firmin

ne change tout le lendemain !

 

( enfin, c’est ce que le Rotpier affirme … hein ! )

 

 

A la Saint Wilfried,

si tu a bien travaillé ta petite amie :

tu l’as dans ton lit !

 

( il faut toujours avoir de la suite dans les idées !

J’avais un copain, ramoneur, qui avait de la suie dans les idées ! Il n’était pas net du tout : il était amoureux de son hérisson ! ……………. si ! … je vous le dis !  )

 

 

Et pis c’est tout pour aujourd’hui … brav’ gens !

 

Bonne semaine !

 

Rotpier

 
Lire la suite
<< < 1 2 3 4 > >>