Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Sœur Emmanuelle et l’ abbé Pierre : la pensée de Rotpier

21 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Pensées


 

La pensée du jour de Rotpier en l’honneur de deux personnages hors normes : sœur Emmanuelle et l’abbé Pierre

 

 

 l'abbée Pierre et soeur Emmanuelle

Photo prise sur le net

 

  

Si sœur Emmanuelle avait épousé l’abbé Pierre et que ce dernier soit devenu pape : j’aurais certainement refait un grand pas vers l’église catholique.

Pour peu qu’ils aient eu une nombreuse progéniture, j’aurais tenu absolument à être le parrain d’un de leurs enfants et d’être rebaptisé en même temps.

Le miracle n’a pas eu lieu et je m’enfonce de plus en plus dans l’athéisme.

 

Pierre Pupuis

 

 


Lire la suite

Caisse d’ Epargne : la bêtise du jour de … Rotpier

21 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour



 

La bêtise du jour :

Ecureuil de la caisse d'épargne 

Image prise sur le net

 

 

 

A force de faire le beau en agitant la queue, l’écureuil a oublié de planquer ses noisettes : trois trappeurs … heu … trois traders lui ont vidé les bourses !

 

Moralité :

      1) Même sans aller voir les belles, tu peux avoir les bourses à plat !

 

                 2)   Au lieu de jouer au mariole avec ta queue, passe à la caisse : épargne ……. de nouveau !!!

 

 

Et pis c’est tout !

Rotpier

 

               

Lire la suite

Les dicton ( à la c - - ! ) de la semaine de … Rotpier !

20 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus



 

Les dictons à la c - -   de la semaine !

Un petit jeu de mot, une petite bêtise ou …. une grosse,

un personnage caché ou bien toute autre chose : juste pour vous faire sourire !  Enfin, je l’espère !

 

 

P1010018

 

Bonne fête à tous les saints de la semaine !

Tenez: des lupins du jardin... de la part de Madame !

 

 

Si tu lui fais du rentre dedans

à la Sainte Adeline,

tu auras des touches à la Sainte Céline

et vous ferez un long voyage au bout de la nuit

que tu te prénommes, ou non, Louis ou Ferdinand !

… Si ! Mon grand !

 

 

 

A la Sainte Elodie,

je vous dis :

« Elle n’ est pas chaude …................ l’eau !

Elodie, j’ sais pas, y faut voir ... du bout du doigt ?

 

 

 

A la Saint Jean de Capistran

… je ne trouve rien : c’est frustrant !

 

 

Crachin à la Saint Florentin,

bonne pêche aux harengs

à la Saint Enguerrand !

 

( Vieux diton breton !

J’en profite pour vous en mettre un autre :

 

Par gros temps, mieux vaut rester à quai :

la drague de la morue

 est moins risquée dans la rue !

 

C’était un vieux dicton de Pornic ! )

 

 

 

A la Saint Dimitri,

ses seins, tu pétris :

pas besoin mon gamin

d’attendre la Toussaint !

 

 

Et pis c’est tout pour aujourd’hui … brav’ gens !

 

Bonne semaine !

 

Rotpier

 

 


Lire la suite

Réponse pour le rébus de … Rotpier

20 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus


 
Lire la suite

Le petit arrêt rebus de … Rotpier !

19 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus


 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ? … Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

rebus 29 (1)

rebus 29 (2)

 

 

 

Petite aide au rébus :

 

 C'est un rébus-connerie de Rotpier !

 

  2ème ligne, 1ère image: elle bouffe son mec !

 3ème ligne, 1ère image :  La vache est comme le bonheur ... petite énigme dans le rébus: du jamais vu !

 

Lire la suite

Le poème du jour : " Changement d’horizon, " de ... Rotpier

18 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour



Pour terminer la trilogie ... triangulaire !
 
 Un poème déjà publié, mais repris et ... que c'est bon de retoucher à celà !
 
 
 
 
Image pour changement d'horizon
 
Petit travail de Pierre sur les triangles:
j'ai toujours eu un faible pour la trigo !
 
 
 

Changement d’horizon,

 

Mais … qu’est-ce qui se passe ?

Je ne reconnais plus mon horizon !

Où sont donc les deux jolis petits monts

entre lesquels, d’habitude, je me prélasse

… avec  délectation !

 

Ça par exemple ! C’est un peu fort !

J’appréciais mon petit confort,

certes, un peu ballotté, mais bien au sec

et me voila trempé comme du varech !

Vais-je devoir me mettre

… à la natation ?

 

Un peu « forêt tropicale » le coin !

Très humide et luxuriant à point !

Mais … pas mal non plus !  … ce coté grève !

Je vous l’avoue … du bout des lèvres :

bénédiction !

 

Petit coup d’oeil … façon travelling !

Je suis en phase, tout en feeling !

Pile-poil à l’heure : c’est du timing !

C’est chouette - très chouette ! -

cette inversion

pour … un cordon de string !

 

Votre méprise - je le proclame ! -

me charme et me ravit.

Oh ! Oui ! Recommencez demain madame,

soyez sympa, laissez-vous faire

… je vous en prie !

J’espère aussi que mon ami,

le petit voile triangulaire,

le petit voile mini mini,

ne s’ennuie pas trop à l’arrière !

 

 

 

                                                                Pierre Dupuis

 


Lire la suite

Le poème du jour: "D’en bas, le jour n’est plus qu’un point," de ... Rotpier

16 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie


 
C'était il a très longtemps ..................  combien d'années ?   Je veux l'oublier ..................... ?
 
 
   Déjà publié
 
 
Image pour D'en bas le jour n'est plus qu'un point
 
Photo de Pierre ... retravaillée ...
 
 

D’en bas, le jour n’est plus qu’un point,

 

Que dire en quelques mots, que dire en quelques vers ?

« Le métier est usant ! » : vous le savez mes frères!

Que l’âme est fluctuante et ses états divers ?

Qu’il est des puits profonds d’où l’on peine à s’extraire ?

 

J’ai pu le mesurer, le temps est relatif :

ça peut durer des jours, un très mauvais quart d’heure !

Quand simplement penser devient rébarbatif,

quand on s’agrippe à tout, mais que tout n’est que leurre !

 

Puis… petit à petit, percent quelques lueurs :

les rayons émanant de ceux de l’entourage,

le puits n’est plus sans fond, s’espacent les sueurs,

la lumière revient et l’on reprend courage.

 

Oh ! Ce n’est pas d’un bond que l’on remonte au jour !

Le chemin est abrupt et souvent l’on retombe ;

mais on arrive enfin -  la main en abat-jour -

à franchir la margelle : on est sorti de l’ombre !

 

On se retrouve alors debout mais pantelant,

à passer un temps fou sur le plus simple ouvrage !

A traiter en victoire un résultat branlant,

mais on progresse un peu, s’éloignant du naufrage.

 

 Puis… vient l’étonnement d’un sourire esquissé,

- il vaudrait mieux parler d’une aimable grimace ! -

cadeau de son miroir qui semble s’immiscer

dans un flux positif où tout reprend sa place.

 

 Il faut de cette épreuve extraire le meilleur :

il faut que je me forge un solide exutoire ;

qui place dans ma tête un système aiguilleur,

une soupape sûre, active échappatoire.

 

Si tel était le cas, il resterait l’espoir

de  mettre ce faux pas en case « bénéfices » ;

car je saurais quoi dire à ceux qui broient du noir,

ayant touché le fond : je ne suis plus novice !

 

 

                                                                Pierre Dupuis

 

 


Lire la suite

Tranche de vie ... par ... Rotpier

16 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour


 
Ah!  C'est  ben vrai ça !   ( je ne me rappelle plus si j'ai déjà mis cette oeuvre superbe ...................... ? )
 
 
 Conciège2
 
Photo prise sur le net
 
 

Que celui qui n’a jamais critiqué gratuitement son voisin, me lance la première pierre !

 

Préambule :   Si ce n’est pas tout à fait sûr, c’est fortement possible. Mais … mais il est aussi certain que ce peut être totalement l’inverse… à moins que …

 

 

Certitudes … de cage d’escalier !

 

On aurait aperçu le voisin du bas discutant à voix basse avec la voisine du haut dans la cage d’escalier du premier. Certains pensent, étant donné que la dite voisine est enceinte, qu’il ne serait pas impossible que …

Tout en prenant de grandes précautions avec les risques d’un jugement trop hâtif, les certains en question penchent à croire, sans en être absolument sûr … bien sûr, que cette hypothèse, tout à fait plausible, n’est pas à exclure à priori. Néanmoins…  néanmoins! L’inverse, c'est-à-dire que le futur papa légitime soit le vrai - en l’occurrence le mari de la voisine du haut - n’est pas non plus, loin s’en faut, à négliger en tant qu’une des possibles facettes de la vérité !

D’autant plus qu’il aurait été rapporté par une personne généralement bien informée et digne de confiance ( Mme Affond, pour ne pas la nommer ) que le ménage du haut marche bien … ainsi d’ailleurs que celui du bas !

Mais, il n’y a pas de fumée sans feu et les apparences sont souvent trompeuses ! Comme dit la concierge : «  on a vu des choses pires que ça qui ne sont jamais arrivées ! »  En plus, Mme Affond peut très bien se tromper : cela lui est déjà arrivé ! De toute façon, elle ferait mieux de s’occuper de ses fesses, vu qu’elles n’ont pas toujours été garées dans des endroits bien comme il faut !  Ah ! elle porte bien son prénom celle-là : Annick !

Enfin, il ne faut pas non plus oublier que l’on ne sait toujours pas ce que faisait le facteur, l’autre jour, sur le palier du haut où il n’a rien à faire vu que les boites à lettres sont dans l’entrée de l’immeuble, ce qui est absolument incontestable et prouvable !

Bref, tout ça c’est pas clair du tout et d’ici que l’on en apprenne de belles, il n’y a pas loin …

 

 

Conclusion et question :

 

Si vous étiez enquêteur, et que vous en sachiez autant que cela, seriez-vous en mesure que répondre, par oui ou par non, à la question suivante : « Le voisin du bas saute-t-il, ou a-t-il déjà sauté la voisine du haut ? »

 

                                                                                             Rotpier

 

 

Veuillez excuser le Rotpier il est un peu fou !

 

Pierre



Lire la suite

La fable du jour: " La petite chatte imprudente, " de ... Rotpier

15 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Fable


 
Une fable que j'aurais dû mettre à la mi-août !
 
Déjà publiée, mais reprise !
 
 
 Chatte
 
Image prise ............. je ne sais plus où !
 
 
 

La petite chatte imprudente,

 

Trois matous en goguette,

un tantinet voyous,

se rinçaient les mirettes

en matant les ébats fous

d’une mignonne minette.

 

La jeune chatte,

un joli petit lot super bath,

jouait avec ses pattes,

les enroulant autour du cou.

Du coup,

la belle, pourtant tout à fait innocente,

prenait des positions indécentes

qui émoustillaient

les matous voyous !

 

Trop occupée à ses galipettes,

notre jeune minette

vit trop tard le trio de fripons

qui la coinça dans un buisson !

 

Ce qui devait arriver arriva :

ils lui firent - trois fois ! -

… le coup du chat!


Moralité :

Une petite chatte

-  encore plus si elle est bath ! -

doit bien surveiller ses gestes

pour ne pas finir sous les reins lestes

des joyeux matous !

A retenir, un point c’est tout,

que l’on cause ou

... qu’on fasse … miaou !

                                                                

                                           Pierre Dupuis


 


Lire la suite

Le poème du jour : « Géométrie … variable, » de … Rotpier

14 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie


Bonjour !

 

  Vous allez me dire : deux fois le même thème ( pour ne pas dire le même endroit ! ) abordé en peu de temps !

 Eh ! oui ! : j’aime les abordages de ce coté là !

Je réfléchis à un troisième fois et après, j’organiserais un vote pour choisir le meilleur : une triangulaire … en quelque sorte !

 

Mais, revenons-en au poème du jour : Géométrie … variable,

 

 

 

Géometrie variable

 

 L'Homme de Vitruve de Léonard de Vinci

ça marche pour les femmes aussi ...si !

 

 

 

Géométrie … variable,

 

Je suis resté jusqu’à quinze ans

-         je vous le dit sans tricherie ! -

tout aussi nul qu’un bout de zan

en devoir de géométrie.

 

Et puis un jour chemin faisant,

j’ai découvert la griserie

d’un moyen des plus séduisant

pour éclairer la théorie !

 

Bien maîtriser du bout des doigts

-         une façon mnémotechnique ! -

tous les contours, envers endroit,

d’une certaine Véronique !

 

Pour commencer ( de haut en bas ! ) :

joli minois tout en ovale,

des cils en arcs, des yeux appâts

qui font de l’œil … c’est de la balle !

 

Dans un rayon très approché,

un nez mutin qui dévergonde

et pour finir de m’accrocher :

une bouche aux lèvres bien rondes !

 

En descendant encore un peu,

jolis volumes en demies sphères,

cercle marron juste au milieu :

- ell’ souriait et laissait faire ! -

 

Je m’attardais pour m’assurer

que les courb’  étaient symétriques

et qu’après avoir mesuré,

les cercles étaient concentriques !

 

A jouer à ce petit jeu

on s’instruit de façon ludique,

on s’aperçoit - c’est fabuleux ! -

que l’on devient très méthodique !

 

Je mis le doigt un peu plus bas

sur un triangl’  bien isocèle,

dont le sommet - oh ! la la la !-

 conduisait à des parallèles !

 

Parallèles sur le moment,

mais à géométrie variable :

formant un angle  - houlà maman ! -

s’ouvrant de manière appréciable !

 

Je suis resté approfondir

mon étude sur le système,

allant jusqu’à me dégourdir

en ajoutant mon apothème !

 

Je vous conseille, jeunes gens,

cette méthod’ mnémotechnique,

pas obligé absolument

que ce soit une  « Véronique » !

 

Mais ce prénom est un cadeau

pour ce qui est de la technique :

diminutif égal « Véro »

pour ce qui reste … et bien t’appliques !

 

 

                               Pierre Dupuis

 

 

 


Lire la suite
<< < 1 2 3 4 > >>