Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

poesie - humour

Le poème du jour: " Poème naïf ou … con comme la lune ! " de Rotpier

5 Juillet 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour



 
 
con comme la lune
 
Image prise sur le net !
 
 
 

Poème naïf ou … con comme la lune !

 

Il lui avait promis la lune,

de beaux bijoux et la fortune !

Un grand château entouré d’eau

et des milliers d’autres cadeaux !

 

Naïve au point d’en être bête,

le laissant faire à la bébête

qui monte et qui, guili-guili,

conduit sans faille au creux du lit !

 

Ell’ lui avait donné sa lune

et récolté comme fortune,

un joli ventre au look tonneau,

bien rond devant et pas dans l’dos !

 

Sur le frigo, un pense-bête :

« j’ai oublié mes cigarettes,

tu peux préparer l’apéro ! »

… Ils ont moisi, tous les gâteaux !

 

Elle ignorait le mot « rancune » !

« Mais tu es con comme la lune ! »

Lui disaient ses meilleurs amis

… tout en tentant : guili-guili !

 

Légère comme libellule,

elle acquiesçait mais la pilule

lui évitait le gros cadeau :

la bosse à l’opposé du dos !

 

Elle ne fit jamais fortune :

toujours gratis : jamais de tunes !

Petit servic’ , petit cadeau

à ses amis, à ses poteaux !

 

Elle aimait ça - il faut le dire ! -

C’était tout en éclats de rire !

Et tant pis si son infortune

la faisait con … comme la lune !

 

                                        Pierre Dupuis

 

 

con comme la lune

 

Lire la suite

La Chine à l'honneur: le poème du jour: "Chinoiseries " de ... Rotpier

4 Juillet 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour



 
 Tout n'est pas bon à prendre dans la philosophie chinoise,
... tout n'est pas bon à jeter non plus !
Hi hi hi !
 
 
 
Image pour Chinoiserie
Image du net
 
 

Chinoiserie,

 

Un chinois,

bien dans ses baskets,

faisait marcher sa femme à la baguette

… comme il se doit !

Un jour, autour d’un bol de riz,

 elle se moqua de lui :

la chinoise rit !

Vexé, le chinois se dit :

« Si ma chinoise rit,

je vais être déshonoré ! »

Emoi !

 

Il la questionna :

« Pourquoi ris-tu de moi ? »

Elle lui répondit :

« Ne vois-tu pas, mon mari,

que l’on a mis,

dans ton dos, un poisson ? »

Le mari, marri,

tâta son dos : c’était oui ! 

Trahison !

Ce n’était là, pourtant, qu’un poisson d’avril

… chinois !

Ça va de soit !

 

Mais le mari rit jaune

… comme il se doit !

Il mit à sa chinoise

une bonne toise

à coups de baguette  

et… lui fit sa fête !

 

Moralité chinoise :

 

Quand on est femme de chinois,

on ne rit pas à table,

c’est tout !

 

Moralité française :

 

Un chinois a peut-être une natte,

voir une tresse,

mais ce n’est pas une patate

quand il s’agit d’évacuer son stress !

 

A méditer,

un point c’est tout !

 

 

                                       Rotpier

 

 

 

Déjà publié :  Hi hi hi ............ complètement Asie muté le Rotpier !

 

Lire la suite

Humour et déraison ! Le poème du jour : " J’ai la tignasse qui m’ gratte ! " de ... Rotpier

21 Juin 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour


 

Péter les plombs de temps à autre: ça fait du bien !
 
 
 Photo pour J'ai la tignasse qui m' gratte
Photo de Jean-François Simon, merci à lui ! 
 
 
 

J’ai la tignasse qui m’ gratte !

 

« Gelati » ou « lati » ?

Là est toute la question !

 

Parce que, mon titi,

ça ne sonne pas pareil

… à l’oreille !

 

Si c’est « Gelati » … on pourrait faire :

Heu …

Gela-t-y ?

Gela-t-y pas ?

J’ sais pas,

mais, ça caillait en tous cas !

 

Bon … ça va pas être le pied ça !

 

Pour « Gélati » …

Heu …

J’ai la tignasse qui m’ gratte !

 

C’est ce « Gélati » qui m’ scie les pattes !

… Si c’est un gélatineux

… au mieux …

 

- C’est peut-être de la vaseline

ma cousine !

-         J’ sais pas mon cousin,

j’ai la timidité qui m’ revient !

-         Ça n’ fait rien,

amène toi !

J’ai les clés du « Gélati »

c’est le bungalow d’un copain à bibi !

Viens dans ce coin,

y a un canapé en rotin !

- J’ veux bien,

mais j’ peux pas ôter ma robe :

j’ai la tirette qui coince !

-         Mince !

 

Et …

Et …

 

Zut ! … J’ai la tirade qui bloque !

C’est ma muse qui me convoque :

 

«- Dis donc toi !

C’est quoi ce truc total baroque,

pour ne pas dire total loufoque

… voir pire !

Tu ne serais pas devenu sinoque

… des fois ? »

 

Hou là là ! Pas contente du tout !

Du bout des pieds, je mets les bouts,

 je me carapate !

Non, ne vous dérangez pas :

j’ai la tire en bas !

Aïe ! C’était l’ dernier !

Promis juré, ma muse,

… je sais, je t’use !

J’ ai la ti …

Aïe ! aïe , aïe ! Non, non, c’est fini !

 

 Et pis c’est tout !

 

 

                                            Rotpier

 

 

 

Déjà publié ! 

 

Lire la suite
<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36