Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

De Sainte Anne ou d’ailleurs …

29 Décembre 2006 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



De Sainte Anne ou d’ailleurs …


Tout homme a dans sa tête un fou qui sommeille.

Le jeu consiste à ne pas trop le réveiller.




C’est pas ma faute si je suis là.

C’est pas ma faute si j’en suis là.





Toute la ville chante en moi,

 

J’entends au loin leurs claires notes

- bien au-delà du cours Ribaux -

ce qui est rare et qui dénote

que le temps va se mettre au beau !

 

Très au-dessus, par leurs fréquences,

du chant de fond de la cité,

elles ne sont que conséquence,

qu’un écho du monde agité !

 

Certaines fois j’ai de la chance,

elles arrivent jusqu’ici !

Alors moi  je chante et je danse :

je suis comblé, je suis ravi !

 

J’adore le chant des sirènes

- je suis un fou : je le sais bien ! -

à chaque fois ils me reprennent

quand je les déclenche pour rien !

 

 J’entends au loin leurs claires notes

-      bien au-delà du cours Ribaux -

je n’irais plus où ça clignote :

derrière ils ont mis des barreaux !

 

Et je m’en fiche et je m’en moque,

toute la ville chante en moi !

Ils ont beau dire « il est sinoque ! »

je garde tout : c’est bien mon droit !

 

J’adore le chant des sirènes,

il n’est jamais a cappella :

dans ma tête tout se déchaîne

et la lala et la lala !


 


 

Lire la suite

Pile-poil, je me plie, je me poile !

28 Décembre 2006 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



            

Ainsi s'en va la vie, s'accumule le temps

Les années sont ânées que l'on va supportant

S'il te plaît nouvel an, avant que de partir

Distille tes journées et comble nos désirs.


C’est à partir d’un commentaire sur un poème de mon ami J.C. MIAN ( voir ci-dessus ) que j’ai écrit ce délire !



Pile-poil, je me plie,  je me poile !

Année sur années

j’empile les années,

des années surannées

comme un âne bâté.

Et cette pile

que j’empile

m’ horripile

poil- pile !

C’est débile

imbécile

quand je vois cette pile

que j’ empile

et qui devient si fragile !

Le moindre courant d’air

peut tout foutre en l’air

et moi - et moi ! - de quoi aurais-je l’air ?

 

Et un lutin qui passe

( petit tour de passe-passe

poétique :

je m’applique ! )

me dit :

«T’ en fait pas mon garçon :

tout simplement d’un con ! »

 

Quoi !  D’un con d’homme !

Qui capote,

Qui rabiote ?

Allez le lutin : dégage !

aux chiottes :

déménage !

J’enrage !

 

… C’est tout !  Na !


 


 


Lire la suite

Le dicton - poème du jour selon Rotpier !

27 Décembre 2006 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



Le dicton - poème du jour selon Rotpier !

 

Un petit jeu de mot, une petite bêtise ou …. une grosse,

un personnage caché ou bien toute autre chose : juste pour vous faire sourire !  Enfin, je l’espère !


 


 


A la Saint Jean l’Apôtre,

il serait utopique

                      - que dis-je ! -

il serait imbécile

de prendre les discours des politiques

pour paroles d’évangile !

 

Car, n’oublions jamais que :

 

Les promesses,

surtout en politique,

et qu’elles que soient les grand-messes,

n’engagent que les imprudents

qui les prennent pour argent comptant !

 

Bien des politiques

vantent leur éthique

mais s’assoient dessus !

Ce faisant,

ils y laissent leurs empreintes

et même le D.D.T.  ( même  la D.S.T. ? )

ne peut supprimer l'éthique des fesses !



 


 

Lire la suite

Les haïkus du jour ... selon Rotpier

26 Décembre 2006 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



Avertissement aux  nouveaux lecteurs :

Définition du haïku selon Rotpier  (qui n’engage que lui !) :

 

Le haïku est un concentré de poésie obtenu par déshydratation du superflu. Pour peu que le lecteur verse dessus, une perle de paupière, une goutte de sueur ou encore la fraîcheur d’un éclat de rire, il déborde en tous sens.

 

Nota :  Haïku se prononce en français :  « aiku » sans liaison. Exemple :

dans l’expression « un haïku », on prononce « aiku » et non «  naiku »

 

 

J’ai rarement le haïku triste.

J’ai souvent le haïku leste

mais je ne l’ai jamais pompeux !

On a, après tout, que le haïku qu’on peut,

c’est tout !

 

Les haïkus du jour :

 

 

Je suis bancal comme

un haïku entre deux chaises

pas bien dans ma tête.


 

Trois lettres un point

passeport incontournable

clic révolution

 

 

 

 

Où mes haïkus vous ont-ils conduit ?  … clic ! un petit commentaire !

Lire la suite

Presque un conte de Noël !

25 Décembre 2006 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier




Parce qu’il y a bien une raison pour que les coloquintes soient si biscornues !















Amours coupables … au jardin

ou … comment naquirent les coloquintes,

 

Un beau matin dans un jardin

qui s’éveillait sous la rosée,

un cornichon très très coquin

fit une cour des plus osée !

 

Le baratin de ce gredin

s’adressait à une citrouille

de très jeune âge, au nez mutin,

mais innocente : oh ! la fripouille !

 

La belle avait la peau satin,

des yeux luisants, quant à la taille,

lui, mesurait douze fois moins

et … c’était là toute la faille !

 

Mais en amour, c’est bien connu,

la raison n’a que peu de place !

De leurs ébats très saugrenus,

il en est resté une trace :

 

Un beau matin dans le jardin,

la belle qui était enceinte

donna le jour à huit bambins

tout biscornus : des coloquintes !


 


 

Lire la suite

Voeux

24 Décembre 2006 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier


Voeux :

Je vous souhaite, à toutes et à tous, d’excellentes fêtes !

 

Rotpier ou Pierre : c’est comme vous le voulez !


 




Lire la suite

Lettre du petit Nicolas au Père Noël

24 Décembre 2006 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier






Lettre du petit Nicolas au Père Noël :


 


Cher Père Noël,

 

Je voudrais en premier,

lorsque tu auras fini ta tournée,

que tu emmènes

pour une trentaine de semaines

une certaine Ségolène.

Je voudrais, pour les cinq années à venir,

la puissance et la gloire,

les rênes du pouvoir,

les tiens de rennes, je te les laisse.

Et je voudrais aussi, pourquoi pas,

pouvoir garder les fesses de Cécilia.

 

                                                Nicolas

 

 

 

P.S. ( un sigle que j’abhorre ! ) :

           Si je ne peux pas avoir les trois cadeaux, je te laisse les fesses de Cécilia. Milles excuses pour le tracas que cela va t’occasionner, surtout si tu as déjà la nommée Ségolène : une pas facile celle-là !  J’espère aussi que ta femme n’est pas trop jalouse et que cela ne va pas trop chauffer chez toi.

Merci d’avance pour tout cher Père Noël

Lire la suite

Le dicton - poème du jour selon Rotpier !

23 Décembre 2006 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier




Le dicton - poème du jour selon Rotpier !

 

Un petit jeu de mot, une petite bêtise ou …. une grosse,

un personnage caché ou bien toute autre chose : juste pour vous faire sourire !  Enfin, je l’espère !


 


 


Petit conseil aux filles :

 

A la Saint Armand,

si tu en pinces pour lui

et que tu veux en faire ton amant

le jour de Noël :

rien de tel

qu’un petit dîner aux chandelles

à la Saint Adèle !


 


 


Lire la suite

La pensée météo du jour :

22 Décembre 2006 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier





22 !  v’la l’hiver !

Planquez-vous les SDF !

Oui ! Mais où ?


Lire la suite

La pensée du jour … très sérieuse pour une fois !

21 Décembre 2006 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier




 La pensée du jour :

Très sérieuse, donc très précieuse, car rare !

J’espère qu’elle frôle l’excellence ?

 


Quelque soit le métier :

-         Le professionnel est celui qui est capable de résoudre les problèmes courants.

-         Le bon est celui qui est capable de résoudre tous les problèmes pouvant se présenter.

-         L’excellent est celui qui est capable d’anticiper les problèmes et de mettre en œuvre les correctifs qui feront qu’ils ne se produiront pas et ce, dans le but de ne pas perdre son temps à les résoudre.

L’excellence, c’est cela.

                                      

Pierre Dupuis


 

Lire la suite