Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Vive les profs et ... leurs inspecteurs ! Petit écrit de ... Rotpier

24 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour



 
Je vous présente aujourd'hui un très vieil écrit ( 1994 ) qui fit la joie des collègues dans la salle des profs du Lycée Professionnel où j'enseignais.
Il était basé sur le décalage entre les demandes et le vocabulaire employé par nos inspecteurs, par rapport à notre situation sur le terrain !
Même les non-enseignants devraient s'y retrouver !
 
J'en profite pour saluer tous les collègues, encore en poste ou non, que je connaisse ou pas !!!
 
Pierre ou Rotpier
 
 
 
 
Prof
Image prise sur le net
 
  

Dur ! Dur dur d’être Prof !

Ou, la perplexité d’un pauvre Prof devant la demande d’un inspecteur.

 

 

L’inspecteur :

 

 Je viendrai assister à l’un de vos cours la semaine prochaine pour vous inspecter. Voila ce que je veux que vous me prépariez :

 

1)    Vous allez devoir élaborer une séquence d’enseignement qui prenne en compte, à la fois, les capacités spécifiques et celles transversales de vos élèves, le tout en accord avec leur potentiel créatif, bien trop souvent inhibé. Vous devrez vous assurer que les pré requis nécessaires ont bien été assimilés par vos apprenants et que l’apport de connaissances ciblé soit en adéquation avec leur champ professionnel, sans pour autant occulter  ceux des professions annexes et connexes.

 

2)    Vous vous appuierez sur les spécifications intrinsèques du référentiel de formation, avec le souci permanent d’être cohérent dans votre démarche. Cette séquence devra être innovante, tant dans son contenu, que dans les moyens didactiques utilisés et basés sur des supports de communication interactifs modernes et qui seront, bien sûr, mis en œuvre dans un esprit de synergie  participative.

 

3)    Vous n’hésiterez pas à peaufiner cette élaboration en vous entourant de l’ensemble de l’équipe pédagogique dont l’apport critique, mais sans aucun doute constructif, ne manquera pas d’influer favorablement sur la qualité de votre production.

 

4)    Quelques jours vous seront nécessaires pour mener à bien cette entreprise.

 

Le pauvre Prof de base ( mentalement et dans l’ordre de la demande) :

 

         Merde ! … Mais, qu’est-ce qui raconte c’lui là ? … Où qu’il est mon dico ? … Bon, bon … je vois à peu près c’ que j’ vais faire :

 

1)    J’vais faire une leçon que les gamins peuvent piger sans s’péter un fusible et qui surtout les emmerde pas trop. Le Julien et l’Mourad, y les connaît pas lui !

 

2)    J’vais piocher à gauche et à droite dans les documents des copains et j’en f’rais une …comment qui dirait lui …Ah ! oui ! une synthèse : j’suis quand même pas trop con ! Et puis j’ f’rais un montage et un transparent.

 

3)    J’vais quand même pas aller emmerder les copains quand même !

 

4)    Grosso modo en deux ou trois heures, ça doit pouvoir se faire !

 

 

Bon ! … Y va t’y m’lacher la grappe celui-là ! Faut qu’ j’aille au jus moi, hein ! Parce qu’après, je me farcis les 3èmes Techno ! Tiens, si j’ lui r’ filais mes trois heures de 3 T, rien que pour rigoler ! Hein ? Y f’ rait connaissance avec le Julien et le Mourad le lascar ! A la tienne Etienne !

Ah ! ça l’ vaccinerait un peu l’ camarade ! D’ la masturbation intellectuelle que c’est tout ça ! Et moi, j’ suis pas pressé d’avoir les oreilles poisseuses !

J’ t’en foutrais moi des « capacité transversales explorées à partir d’un projet pluridisciplinaire innovant et bien ciblé ! »

 

                                                               Un pauvre Prof de base,

 

                                                                                                  Rotpier

 

 

 Rappel : Ecrit en 1994 !  Et ... je doute que cela ait beaucoup changé!

 

 


Lire la suite

Le poème du jour : " Les pépettes " de ... Rotpier

23 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie


Poème déjà publié, mais il est toujours bon de les célébrer et de les louer !
 
 PS : Certaines mauvaises langues, dont le Rotpier, prétendent qu'il vaut mieux les louer , car cela revient moins cher !
Mais ce sont des vilains ! ... Oh! Oui ! De gros vilains !
 
Pierre
 
fillette              femme3
 
Photos prises sur le net et modifiées par moi-même
 
 
 

Les pépettes,

 

Un p’tit clin d’œil façon princesse

et  pas plus haut’ qu’un bout de zan !

Ça joue déjà tout en finesse

une  pépette de trois ans !

 

Une poitrine qui progresse

et qui attir’ les courtisans :

ça se transforme en chasseresse

une pépette de treize ans !

 

Un peu de stress et de détresse,

des p’tits amis mais pas d’amant :

ça doute un peu mais - sans confesse -

une pépette de seize ans !

 

Et puis un jour, volent les tresses !

il n’est plus temps le temps d’avant :

ça succombe sous les caresses

une pépett’ de dix huit ans !

 

Qu’elle soit ta femme ou ta maîtresse,

câlins malins très désarmants :

ça réduit bien ton tiroir-caisse

une pépette de trente ans !

 

Coule le temps, passe tigresse,

tout en douceur, chemin faisant,

ça s’assagit - sauf les diablesses ! -

une pépette avec les ans !

 

 

                                               Pierre Dupuis

 

 


Lire la suite

Le poème du jour : " Le grand marionnettiste " de ... Rotpier

22 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie



 
Prétendre avoir voulu et contrôlé tous les virages de sa vie est .......... une sombre connerie !
 
 Pierre
 
 
 
 
 
Image pour Le grand marionnettiste
Image prise sur le net
 
 

Le grand Marionnettiste,

 

De la vie, dis-tu,

tu connais toutes les ficelles.

Mais … connais-tu celles

qui te manoeuvrent à ton insu ?

Non ! … Je vois bien que non !

Aussi sûr que tu puisses l’être,

il te faut bien admettre

que tu n’es, sur cette planète,

qu’une simple marionnette !

 

Pas d’accord ?  Réfléchis …

Est-ce toi qui as décidé de naître ?

As-tu choisi ta famille … ta primaire école ?

Que nenni !

Et ta première petite amie

(  tu sais, celle du genre « pot de colle » ! )

et la première qui t’a mené au lit,

les as-tu choisies ?

Un petit peu … oui … mais avant tout - avant tout ! -

elles étaient là au bon moment !

Etaient-elles, elles même, ravies ?

Pas sûr !  Dur la vie !

 

Et ton métier et ta région,

ta religion et ton patron ?

J’arrête là pour ne pas faire

un inventaire à la Prévert !

 

Et même si tu me soutiens

( allez soit calme, prends pas la mouche ! )

que tu as mis ta petite touche

 -  et c’est bien vrai, ça j’en conviens ! -

n’oublie pas que sur la planète

nous ne sommes que marionnettes… au mieux !

Car dans le tas, il est certain

que l’on trouve aussi des pantins !

 

Il doit avoir bien du travail

celui qui prévoit les détails !

Et puis surtout  – et avant tout ! –

une mémoire exceptionnelle

pour ne pas mêler les ficelles !

C’est vraiment du travail d’artiste :

bravo le grand Marionnettiste !

 

Quoique … quoique !

 

Quand je vois le monde en pagaille,

je ne serais pas loin de croire

qu’il a quand même – et c’est de taille ! –

quelques fameux trous de mémoire !

                                                Pierre Dupuis

Déja publié

Lire la suite

Sœur Emmanuelle et l’ abbé Pierre : la pensée de Rotpier

21 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Pensées


 

La pensée du jour de Rotpier en l’honneur de deux personnages hors normes : sœur Emmanuelle et l’abbé Pierre

 

 

 l'abbée Pierre et soeur Emmanuelle

Photo prise sur le net

 

  

Si sœur Emmanuelle avait épousé l’abbé Pierre et que ce dernier soit devenu pape : j’aurais certainement refait un grand pas vers l’église catholique.

Pour peu qu’ils aient eu une nombreuse progéniture, j’aurais tenu absolument à être le parrain d’un de leurs enfants et d’être rebaptisé en même temps.

Le miracle n’a pas eu lieu et je m’enfonce de plus en plus dans l’athéisme.

 

Pierre Pupuis

 

 


Lire la suite

Caisse d’ Epargne : la bêtise du jour de … Rotpier

21 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour



 

La bêtise du jour :

Ecureuil de la caisse d'épargne 

Image prise sur le net

 

 

 

A force de faire le beau en agitant la queue, l’écureuil a oublié de planquer ses noisettes : trois trappeurs … heu … trois traders lui ont vidé les bourses !

 

Moralité :

      1) Même sans aller voir les belles, tu peux avoir les bourses à plat !

 

                 2)   Au lieu de jouer au mariole avec ta queue, passe à la caisse : épargne ……. de nouveau !!!

 

 

Et pis c’est tout !

Rotpier

 

               

Lire la suite

Les dicton ( à la c - - ! ) de la semaine de … Rotpier !

20 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus



 

Les dictons à la c - -   de la semaine !

Un petit jeu de mot, une petite bêtise ou …. une grosse,

un personnage caché ou bien toute autre chose : juste pour vous faire sourire !  Enfin, je l’espère !

 

 

P1010018

 

Bonne fête à tous les saints de la semaine !

Tenez: des lupins du jardin... de la part de Madame !

 

 

Si tu lui fais du rentre dedans

à la Sainte Adeline,

tu auras des touches à la Sainte Céline

et vous ferez un long voyage au bout de la nuit

que tu te prénommes, ou non, Louis ou Ferdinand !

… Si ! Mon grand !

 

 

 

A la Sainte Elodie,

je vous dis :

« Elle n’ est pas chaude …................ l’eau !

Elodie, j’ sais pas, y faut voir ... du bout du doigt ?

 

 

 

A la Saint Jean de Capistran

… je ne trouve rien : c’est frustrant !

 

 

Crachin à la Saint Florentin,

bonne pêche aux harengs

à la Saint Enguerrand !

 

( Vieux diton breton !

J’en profite pour vous en mettre un autre :

 

Par gros temps, mieux vaut rester à quai :

la drague de la morue

 est moins risquée dans la rue !

 

C’était un vieux dicton de Pornic ! )

 

 

 

A la Saint Dimitri,

ses seins, tu pétris :

pas besoin mon gamin

d’attendre la Toussaint !

 

 

Et pis c’est tout pour aujourd’hui … brav’ gens !

 

Bonne semaine !

 

Rotpier

 

 


Lire la suite

Réponse pour le rébus de … Rotpier

20 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus


 
Lire la suite

Le petit arrêt rebus de … Rotpier !

19 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus


 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ? … Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

rebus 29 (1)

rebus 29 (2)

 

 

 

Petite aide au rébus :

 

 C'est un rébus-connerie de Rotpier !

 

  2ème ligne, 1ère image: elle bouffe son mec !

 3ème ligne, 1ère image :  La vache est comme le bonheur ... petite énigme dans le rébus: du jamais vu !

 

Lire la suite

Le poème du jour : " Changement d’horizon, " de ... Rotpier

18 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour



Pour terminer la trilogie ... triangulaire !
 
 Un poème déjà publié, mais repris et ... que c'est bon de retoucher à celà !
 
 
 
 
Image pour changement d'horizon
 
Petit travail de Pierre sur les triangles:
j'ai toujours eu un faible pour la trigo !
 
 
 

Changement d’horizon,

 

Mais … qu’est-ce qui se passe ?

Je ne reconnais plus mon horizon !

Où sont donc les deux jolis petits monts

entre lesquels, d’habitude, je me prélasse

… avec  délectation !

 

Ça par exemple ! C’est un peu fort !

J’appréciais mon petit confort,

certes, un peu ballotté, mais bien au sec

et me voila trempé comme du varech !

Vais-je devoir me mettre

… à la natation ?

 

Un peu « forêt tropicale » le coin !

Très humide et luxuriant à point !

Mais … pas mal non plus !  … ce coté grève !

Je vous l’avoue … du bout des lèvres :

bénédiction !

 

Petit coup d’oeil … façon travelling !

Je suis en phase, tout en feeling !

Pile-poil à l’heure : c’est du timing !

C’est chouette - très chouette ! -

cette inversion

pour … un cordon de string !

 

Votre méprise - je le proclame ! -

me charme et me ravit.

Oh ! Oui ! Recommencez demain madame,

soyez sympa, laissez-vous faire

… je vous en prie !

J’espère aussi que mon ami,

le petit voile triangulaire,

le petit voile mini mini,

ne s’ennuie pas trop à l’arrière !

 

 

 

                                                                Pierre Dupuis

 


Lire la suite

Le poème du jour: "D’en bas, le jour n’est plus qu’un point," de ... Rotpier

16 Octobre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie


 
C'était il a très longtemps ..................  combien d'années ?   Je veux l'oublier ..................... ?
 
 
   Déjà publié
 
 
Image pour D'en bas le jour n'est plus qu'un point
 
Photo de Pierre ... retravaillée ...
 
 

D’en bas, le jour n’est plus qu’un point,

 

Que dire en quelques mots, que dire en quelques vers ?

« Le métier est usant ! » : vous le savez mes frères!

Que l’âme est fluctuante et ses états divers ?

Qu’il est des puits profonds d’où l’on peine à s’extraire ?

 

J’ai pu le mesurer, le temps est relatif :

ça peut durer des jours, un très mauvais quart d’heure !

Quand simplement penser devient rébarbatif,

quand on s’agrippe à tout, mais que tout n’est que leurre !

 

Puis… petit à petit, percent quelques lueurs :

les rayons émanant de ceux de l’entourage,

le puits n’est plus sans fond, s’espacent les sueurs,

la lumière revient et l’on reprend courage.

 

Oh ! Ce n’est pas d’un bond que l’on remonte au jour !

Le chemin est abrupt et souvent l’on retombe ;

mais on arrive enfin -  la main en abat-jour -

à franchir la margelle : on est sorti de l’ombre !

 

On se retrouve alors debout mais pantelant,

à passer un temps fou sur le plus simple ouvrage !

A traiter en victoire un résultat branlant,

mais on progresse un peu, s’éloignant du naufrage.

 

 Puis… vient l’étonnement d’un sourire esquissé,

- il vaudrait mieux parler d’une aimable grimace ! -

cadeau de son miroir qui semble s’immiscer

dans un flux positif où tout reprend sa place.

 

 Il faut de cette épreuve extraire le meilleur :

il faut que je me forge un solide exutoire ;

qui place dans ma tête un système aiguilleur,

une soupape sûre, active échappatoire.

 

Si tel était le cas, il resterait l’espoir

de  mettre ce faux pas en case « bénéfices » ;

car je saurais quoi dire à ceux qui broient du noir,

ayant touché le fond : je ne suis plus novice !

 

 

                                                                Pierre Dupuis

 

 


Lire la suite