Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Le poème du jour: " Prémonition " de ... Rotpier

18 Juin 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie


 
Prémonition
Image du net modifiée par moi-même
 
 

Prémonition,

 

Nous reposions, nus comme vers,

amants heureux, soif apaisée ;

mais le soleil, un peu pervers,

vint s’immiscer : visite osée !

 

Il profita d’un petit trou

dans tout le haut de la persienne,

pour introduire un rayon roux

de façon très aérienne !

 

Il s’attarda, mine de rien,

plus qu’il ne faut sur l’aréole

de ton sein droit. Oh ! le vaurien !

Vil sacripant digne d’Eole !

 

Faut-il y voir un changement ?

Un fait prochain … comme un présage ?

Plus d’exclusive, un autre amant,

venant troubler ton amour sage ?

 

 

                                    Pierre Dupuis

Lire la suite

Manifs obligent : Le poème du jour: " Manifestant " de ... Rotpier

17 Juin 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie



 

Préambule :

J’ai, sous les semelles, des empreintes de pavés gravées en relief.

Pierre 

 
Manf
 
Image du net modifiée par mes soins
 

Ne vous y trompez pas :

 ceux de dessus auraient été à la place

de ceux du dessous, à cette époque.

Ils sont de la même race !

 

Prise de la Bastille

Prise de la bastille

 

 

Manifestant,

 

Respecté par les uns, méprisé par les autres,

arpenteur du pavé criant ses convictions,

portant ses idéaux  – qui sont souvent les vôtres ! –

bravant le mauvais temps, parfois l’interdiction !

 

Séculaire héritier des preneurs de bastilles,

pourfendeur sans répit de tous les coups tordus,

toujours prêt à bondir s’il sent qu’on l’entortille :

le chant en embuscade et le drapeau tendu.

 

Si tous ceux de sa race avaient courbé l’échine,

il y a deux cents ans à la révolution,

nous n’aurions pas montré, de l’Europe à la Chine,

la route à emprunter pour les constitutions !

 

Si l’on feuillette un peu nos bons livres d’histoire,

on s’aperçoit bien vite – et cela saute aux yeux ! –

que c’est sur le pavé – symbolique écritoire 

 que le peuple a gravé son avenir en mieux !

 

Inspirant à certains une crainte absolue,

au point qu’en le croisant  ils changent de trottoir,

quand le plus grand hasard les mène dans la rue,

où avec ses amis il s’en prend au pouvoir !

 

Le regard échangé, il va riant sous cape,

repensant à ce jour où croisant un voisin,

qui se frottait les yeux plus qu’en voyant le pape,

il reprenait un chant aux paroles zinzin !

 

Je n’ai pas peur de toi  – oh,non ! bien au contraire ! –

il faut à tout pouvoir quelques coups de canif :

je te connais très bien, manifestant  – mon frère ! –

nos coudes sont amis depuis bien des manifs !

                                                                             

                                                  Pierre Dupuis

 

 

 

 

Déjà publié .

Lire la suite

Bac de philo oblige: La pensée du jour ... de Rotpier

16 Juin 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Pensées



 

Préface  ( et alors ! …  j’ai bien le droit aussi …non ? )

 

Qu’est-ce qu’une idée neuve, brillante, extraordinaire ?

Ce n’est point, comme se le persuadent les ignorants, une pensée que personne n’a jamais eue, ni dû avoir.

C’est au contraire une pensée qui a du venir à toute le monde et que quelqu’un s’avise le premier d’exprimer.

 

Boileau ( préface des « Œuvres » ) 

 

Sans nous comparer à Boileau ( d’ailleurs, moi, j’en bois assez peu ! ) nous pouvons quand même émettre quelques pensées pour épancher ainsi nos vies ! Sans avoir trop mal aux genoux ............ ?

 

Et pis c’est tout ! 

 

Rotpier

 

 

 

 

Ampoule, idée

 

 

 

La pensée du jour :

 

La véritable philosophie, c’est d’affronter toutes les épreuves avec … philosophie ! Encore plus quand l'une de celles-ci est le nœud même de l’ épreuve !

 

Ce qui est plus facile à dire qu’à faire !

 


Bon, je range mes affaire, j’ai fini de plancher pour aujourd’hui : j’aurais la note que vous voudrez bien m’attribuer !

Blog à part, je prends tout cela avec philosophie !

 

Et pis c’est tout

 

Pierre

 

 

Lire la suite

Les dicton ( à la c - - ! ) de la semaine de … Rotpier !

16 Juin 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Les dictons



 

Un petit jeu de mot, une petite bêtise ou …. une grosse,

un personnage caché ou bien toute autre chose : juste pour vous faire sourire !  Enfin, je l’espère !

 

 Bonne fête

Bonne fête à tous les saints de la semaine !

 

 

Si il pleut à la Saint Jean-François Régis

tout sera mouillé

jusqu’à la Saint Hervé

et le Rotpier, qui n’est pas bourge,

en sera tout énervé !

 

 

A la Sainte Léonce,

on fonce et on s’ défonce !

On ne s’occupe pas des « Romuald »

et on lève son verre

jusqu’à la Saint Silvère !

Et, si l’ verre est bon,

on sera rond comme cochon

tout l’ Eté !

 

 

A la Saint Alban,

J.C. l’a et le garde !

Il le rendra peut-être

à la Saint Fernand,

mais pas avant !

A moins qu’une  « Fernande » …

( là, ma grande réserve ne me permet

point la rime suprême ! )

 

 

Et pis c’est tout pour aujourd’hui … brav’ gens !

 

Rotpier


Lire la suite

Fête des pères : Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

15 Juin 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime


 

Une fois par semaine, je vous propose de partager les chansons et les artistes que j’aime !

 Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 

Fête des pères oblige !

 

Daniel Guichard :  «  Mon vieux »

 
 
 
 
Mon vieux
Voir la vidéo Imprimer la chanson Mon vieux de Daniel Guichard à partir d'une fenêtre en mode texte et sans publicité  :-) Envoyer le texte Mon vieux de Daniel Guichard à un ami Favori 
Paroles: Michèle Senlis & Daniel Guichard. Musique: Jean Ferrat   1974
 
 
Dans son vieux pardessus râpé
Il s'en allait l'hiver, l'été
Dans le petit matin frileux
Mon vieux.

Y avait qu'un dimanche par semaine
Les autres jours, c'était la graine
Qu'il allait gagner comme on peut
Mon vieux.

L'été, on allait voir la mer
Tu vois c'était pas la misère
C'était pas non plus l'paradis
Hé oui tant pis.

Dans son vieux pardessus râpé
Il a pris pendant des années
L'même autobus de banlieue
Mon vieux.

L'soir en rentrant du boulot
Il s'asseyait sans dire un mot
Il était du genre silencieux
Mon vieux.

Les dimanches étaient monotones
On n'recevait jamais personne
Ça n'le rendait pas malheureux
Je crois, mon vieux.

Dans son vieux pardessus râpé
Les jours de paye quand il rentrait
On l'entendait gueuler un peu
Mon vieux.

Nous, on connaissait la chanson
Tout y passait, bourgeois, patrons,
La gauche, la droite, même le bon Dieu
Avec mon vieux.

Chez nous y avait pas la télé
C'est dehors que j'allais chercher
Pendant quelques heures l'évasion
Tu sais, c'est con!

Dire que j'ai passé des années
A côté de lui sans le r'garder
On a à peine ouvert les yeux
Nous deux.

J'aurais pu c'était pas malin
Faire avec lui un bout d'chemin
Ça l'aurait p't'-êt' rendu heureux
Mon vieux.

Mais quand on a juste quinze ans
On n'a pas le cœur assez grand
Pour y loger tout's ces chos's-là
Tu vois.

Maintenant qu'il est loin d'ici
En pensant à tout ça, j'me dis
"J'aim'rais bien qu'il soit près de moi"
PAPA...
 
 

 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

Les pensées du jour de … Rotpier

14 Juin 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Pensées



 

Préface  ( et alors ! …  j’ai bien le droit aussi …non ? )

 

Qu’est-ce qu’une idée neuve, brillante, extraordinaire ?

Ce n’est point, comme se le persuadent les ignorants, une pensée que personne n’a jamais eue, ni dû avoir.

C’est au contraire une pensée qui a du venir à toute le monde et que quelqu’un s’avise le premier d’exprimer.

 

Boileau ( préface des « Œuvres » ) 

 

Sans nous comparer à Boileau ( d’ailleurs, moi, j’en bois assez peu ! ) nous pouvons quand même émettre quelques pensées pour épancher ainsi nos vies ! Sans avoir trop mal aux genoux ............ ?

 

Et pis c’est tout ! 

 

Rotpier

 

Ampoule, idée

 

 

 

 Nota: pour me rattraper un peu du précédent billet !

 

 

 

La pensée sérieuse du jour :

 

Les certitudes sont les scories de la pensée .

Par le fait même de leur ancrage, elles privent l’esprit de sa faculté d’exploration. Il en résulte une stagnation du raisonnement qui se retrouve totalement sclérosé.

 

Bonne méditation !

 

Pierre

 

 

Lire la suite

Les scoops de Rotpier : J.C. au 24 H du Mian

14 Juin 2008 , Rédigé par Rotpier



 

Avertissement : 

Même si n’est pas tout à fait sûr, c’est quand même fortement probable.

Et si c’était tout à fait le contraire, j’aurais au moins eu le mérite de mettre le doigt dessus afin que vous y jetiez un œil !

 

 

 

Avertissement : 

Même si n’est pas tout à fait sûr, c’est quand même fortement probable.

Et si c’était tout à fait le contraire, j’aurais au moins eu le mérite de mettre le doigt dessus afin que vous y jetiez un œil !

 

 

 

Dans la série, belle caisse et joli châssis :

 

Le scoop du jour :

 

J.C. (notre J.C. !) devrait, ce week-end,  piloter Laurence Ferrari aux 24 heures du Mian !

TF1 a obtenu l’exclusivité de la retransmission.

 

 

J.C   Ferrari  Laurence Ferrari

 

Images prise sur le net

 

 

Bonne chance à l’ami J.C. !

Même un pneu crevé, j’espère qu’il ne finira pas sur les jantes ! En cas de panne des sens, il finira sûrement à l’éthamol !

 

Rotpier

 

PS : Pardonne-moi mon J.C. que j’ai !


Lire la suite

Vendredi 13 … jour de chance ? Le poème du jour « La chance » de … Rotpier

13 Juin 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie



 
 Chance
 
Les deux images prises sont prises sur le net !
 
 
 
 
Roulette russe
 
 
 
 

Croisez les doigts, sauf …  les manchots :

 ça va de soit !  ( Petit clin d’œil à Brassens )

 

 

La chance,

 

J’avais déjà croisé des tas de chats noirs,

des chattes aussi… vous savez … dans le noir !

 

J’étais passé, je ne sais combien de fois,

sous une échelle … sans avoir les foies!

 

J’avais dit, un nombre incalculable de fois,

« crotte et crotte ! » trois fois de suite un samedi soir !

 

Combien de hululement de chouettes

avais-je entendu dans la nuit noire ?

 

Je ne comptais plus les fois ou, avec ou sans chandelles,

je m’étais retrouvé bon treizième à  table,

au grand dam des maîtresses de maison

 dont les yeux regardaient au plafond …

sans qu’elles ne fusent - en aucun cas, je vous l’atteste ! -

mes maîtresses :

signe évident de détresse !

 

Malgré tout cela, je tenais une forme impeccable

et avais un compte en banque plus que respectable !

 

Vendredi dernier, un vendredi treize,

je me suis dit : « il faut absolument, mon garçon,

que tu joues à quelque chose :

c’est un jour de chance : ose ! »

Alors, j’ai joué sans façon,

à la roulette russe helvétique

( un jeu à la con que l’on ne joue qu’à Bâle ! )

Et, j’ai gagné, dans le crâne,

un joli petit trou … tout rond !

Belle farce !  … Non ?


                        Moralité :


Ne vous fiez pas trop à la chance :

c’est une compagne quelque peu lunatique,

capable de vous faire un pied de nez fantastique,

pour peu que vous tiriez un peu trop sur … l’élastique !

 

                                                     Pierre Dupuis

 

 

 

Déjà publié, modifié ( roulette russe façon belge : 5 balles dans un barillet qui en contient 6 !!!)

 

 

 

 

Lire la suite

Vendredi 13 … jour de chance ? La pensée misogyne du jour de … Rotpier

13 Juin 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Pensées



 

La pensée misogyne du jour :

 

 J’ai gagné ma femme au poker un vendredi 13 ! C’est bien la preuve que c’est un jour de poisse terrible !

 

Rotpier le vilain !

Lire la suite

Le poème du jour: " Prenez garde jeune fille " de Rotpier

12 Juin 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie



 

Prodiguer des conseils est un exercice des plus hasardeux.

Raison de plus pour ne les donner que quand on vous les demande expressément!

 
Prenez garde jeune fille
 
 
Prenez garde jeune fille,
 
Il est séduisant. Son œil de velours
vous hypnotise et vous laisse sans voix.
Il connaît par cœur amour et toujours:
vous êtes mûre à la fin de l 'envoi !
 
Sachez - oh oui ! sachez ! -
qu'un bon séducteur
n’abandonne pas avant d’ avoir vaincu:
sous couvert de séduire votre cœur
il ne désire, en fait, que votre cul !
 
Mais… petit sourire en coin,
vous semblez bien
vous moquer de mes conseils !
Ne seraient -ils point judicieux ?
Ne seraient-ils point bons ?
 
Mon dieu !
  Mais oui … oui !  J’y suis ! -
Quel vieux barbon !
Que je suis bête ! Bête à plaisir !
 
Son entreprise vous séduit :
c’est même,
je n’avais vraiment rien compris,
 l’un de vos plus chers désirs !
 
                                                                   
                                                    Pierre Dupuis
 
 
Déja défloré, mais je ne vais quand même pas pousser
la plaisanterie jusqu'a lui refaire faire une virginité !
Euh ... le poème hein !
                                            Rotpier

Lire la suite