Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Réponse pour le rébus de … Rotpier

17 Novembre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus


 
Lire la suite

Le petit arrêt rebus de … Rotpier !

16 Novembre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus


 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ? … Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

rebus 32 (1)rebus 32 (2)

rebus 32 (3)

 

Petite aide au rébus :

 

 

 C'est une pensée de Pierre et de Rotpier ! Donc, pas trop tordue .............. quoique !

 

 2ème ligne, 3ème image: un diagramme de  " - - - - "

 3ème ligne, 4ème image: tiens, voila la moitié du truc de Titeuf qui revient !

 4ème ligne, 3ème image: en haut du  " - - - " du voilier !

 5éme ligne, dernière image : pas la vache mais son petiot !

 6éme ligne, dernière image : pour faire des tartines !

 7ème ligne, 3ème image : la moitié d'un roman de Zola ou la moitié d'un périodique !

 

 

Et pis c'est tout  .................. hic !


Lire la suite

Le poème du jour : " Démangeaisons, " de ... Rotpier

15 Novembre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour


 
Alors, là, en ce moment j'ai une crise aiguë !  V'la qu' ça me r'gratte !
Et ... ça va plaire à J.C. : il l'aime bien celui-ci !
 
 
 
Démangeaisons et Godasses
 
Image du net un peu bidouillée par Rotpier
 
 
 

Démangeaisons,

 

Il est des gens qui m’agacent

… qui m’agacent au plus haut point !

 

Ils tournent en rond,

pour un oui, pour un non.

Jamais content de leur tête dans la glace !

 

Le steak ? Pas trop saignant … un peu quand même

… mais pas à point … quoique … dès fois, j’aime …

 

La voiture ? Couleur verte bien sûr !

Mais … quel vert ? Surtout pas trop clair !

Pas trop foncé non plus … quoique …

tiens … et si on la prenait bleue ?

Et ma sœur, t’as vu ses yeux !

 

Il y est des gens qui me pilent,

qui m’agacent,

qui m’horripilent,

qui m’escagassent !

Tiens, j’en ai des démangeaisons

 au bout de ma godasse !

 

Et ça blablate et ça jacasse !

Et pis pas ci,  et pis pas ça !

Ça c’est trop p’tit … ça c’est mastoc

… mais c’est pas sûr … y faudrait voir …

Et pis ma sœur, t’as vu son froc ?

et ses p’tits strings dans le tiroir ?

 

Il est des gens qui m’horripilent,

qui me les pilent, qui me les cassent !

 

Tiens-toi tranquille, toi ma godasse,

appell’  ta sœur pour qu’on se casse :

faut s’ fair’ la paire avant qu’ ça chasse !

 

On s’ ra jugés sur la grand place,

mais ce sera par contumace !

                                      

                                             Pierre Dupuis

 

Lire la suite

Le poème du jour : " Le chemin " de ... Rotpier

14 Novembre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie


A l'instant où j'ai découvert cette photo de Marie-fenêtre entr'ouverte,
j'ai aussitôt vu un coeur à l'envers, sombre, à l'entrée du chemin, d'où ce poème.
 
  Merci beaucoup à Marie  (  http://boetschi.spaces.live.com  )
pour le prêt de ce superbe cliché  ( pris dans l'Yonne où j'ai
vécu deux années ! )
 
 
Chemein dans l' Yonne de Marie
 
 
 

Le chemin,

 

Le cœur tout à l’envers,

j’observe cette orée,

son chemin en dévers

sous la voûte dorée

… esseulé.

 

Je sais bien l’autre bout :

une grande clairière

où nos corps en about

se moquaient des barrières

… cet été.

 

Le champ à traverser

a avalé son chaume,

labouré et hersé

un autre monochrome

… sur cliché.

 

Plus de blé, plus d’amour :

richesses envolées !

La belle aux beaux atours

et nos tendres mêlées

… terminé !

 

Pour un cœur à l’envers

l’automne mordorée

ne conduit qu’à l’hiver

- ô saison abhorrée ! -

… déchiré.

 

                                       Pierre Dupuis

 


Lire la suite

Le poème du jour : " Confidence à cœur ouvert, " de ... Rotpier

13 Novembre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie



 
Je n'en suis pas encore là, mais cela arrive tranquillement ...................  et je suis serein .......... comme un petit oiseau !
 
 
Vieillard
 
Avant que mon miroir me rende cette image là !
 
 
 

Confidence à cœur ouvert,

 

Mon sang est bien trop vieux

et bouche mes artères,

qui ne sont guère mieux :

ils n’en font pas mystère !

 

Presque tout est usé

en ma vieille machine :

des pièces de musée

et mon coeur qui s’échine !

 

Je crois qu’il se lézarde :

son rythme est bien haché !

Lassé le myocarde

qui va bientôt lâcher !

 

On parle de fissures

qu’il faudrait colmater !

Faire des épissures :

mieux vaudrait se hâter !

 

Lâchez-moi la carcasse :

je ne vaux plus un clou !

Je suis bon pour la casse :

je suis au bout du bout !

 

Remettre des rustines

sur un vieux pneu pourri

serait chose crétine !

Aïe ! … Ça fait mal quand je ris !

 

Juste un peu de morphine

pour juguler le mal

et une nuit affine

je quitterais le bal !

 

Lâchez-moi la carcasse :

je ne vaux plus un clou !

Je suis bon pour la casse :

je suis au bout du bout !

 

                         

                                         Pierre Dupuis

 

 

Déjà publié

 

 


Lire la suite

Guerre de 14-18 Pourquoi ont-ils tué Jaurès? La chanson de Jacques Brel

12 Novembre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Pensées


 
Suite au document: "14-18,  Le bruit et la fureur " diffusé sur France 2, hier soir. 
 
Quand on veut la guerre,
l'urgent c'est d'éliminer ceux qui veulent la paix !
 
 Pierre
 
 
 
Pourquoi ont-ils tué Jaurès?
 
Parce qu'il était de ceux-là !
 
Parce " qu'ils " avaient peur qu'il réussisse à convaincre
les ouvriers français et les ouvriers allemands de refuser de faire cette guerre !
 
 
 
Jaurès   
 
Il ne voulait pas de ça:
 
 
Guerre de 14 (2)  
Image prises sur le net
 
 
 
 
 
 
 
Jaurès
 
Ils étaient usés à quinze ans
Ils finissaient en débutant
Les douze mois s'appelaient décembre
Quelle vie ont eu nos grand-parents
Entre l'absinthe et les grand-messes
Ils étaient vieux avant que d'être
Quinze heures par jour le corps en laisse
Laissent au visage un teint de cendres
Oui notre Monsieur, oui notre bon Maître

Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?
Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?

On ne peut pas dire qu'ils furent esclaves
De là à dire qu'ils ont vécu
Lorsque l'on part aussi vaincu
C'est dur de sortir de l'enclave
Et pourtant l'espoir fleurissait
Dans les rêves qui montaient aux cieux
Des quelques ceux qui refusaient
De ramper jusqu'à la vieillesse
Oui notre bon Maître, oui notre Monsieur

Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?
Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?

Si par malheur ils survivaient
C'était pour partir à la guerre
C'était pour finir à la guerre
Aux ordres de quelque sabreur
Qui exigeait du bout des lèvres
Qu'ils aillent ouvrir au champ d'horreur
Leurs vingt ans qui n'avaient pu naître
Et ils mouraient à pleine peur
Tout miséreux oui notre bon Maître
Couverts de prèles oui notre Monsieur
Demandez-vous belle jeunesse
Le temps de l'ombre d'un souvenir
Le temps de souffle d'un soupir

Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?
Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?
 
 
Parole et musique de Jacques Brel
 
 
 
 
 
Pierre

Lire la suite

L'effet papillon appliqué à ... l'amour ! Le poème du jour: " L'effet papillon " de ... Rotpier

11 Novembre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

Si vous ne connaissez pas " l'effet papillon " , je joins un document d'explication à la fin !
 
  Pierre
 
 
 femme2    Photo pour Métamorphose    Merveilleux naufrage
 
Images du net bidouillées par Pierre
 
 
 

Petite cause, grands effets

ou

L’effet papillon,

 

Le battement de cils à peine perceptible

avait fait bel effet sur son cœur au repos.

Quand l’œil lui fit de l’œil, ce fut irrésistible,

logique enchaînement : changement de tempo !

 

Pour faire l’inventaire : exploration lancée !

De haut en bas la chère avait de quoi troubler !

Un très joli minois, une belle avancée

et l’étage du bas était très bien meublé !

 

Deux ou trois rendez-vous : repas en tête à tête

et déjà les genoux qui cherchent les accords :

prémices d’ouragan menant au corps à corps !

 

Du souffle du désir à la grande tempête !

Un battement de cils menant au tourbillon :

parfaite illustration de l’effet papillon !

 

                                                Pierre Dupuis

 
 
 
 
 Définition de " l'effet papillon " :
 
  La théorie du chaos, l'effet papillon... deux concepts avec lesquels le grand public s'est vaguement familiarisé. Leur "inventeur", le scientifique américain Edward Lorenz, est mort mercredi à l'âge de 90 ans, a annoncé le Massachusetts Institute of Technology (MIT) où il avait été professeur. Le météorologue s'est éteint à son domicile, à Cambridge (Massachusetts). Il souffrait d'un cancer.

Travaillant comme météorologue au MIT, il découvre en 1963 que l'on peut obtenir un comportement chaotique avec seulement trois variables, montrant ainsi qu'une dynamique très complexe peut apparaître dans un système formellement très simple, une idée dont le mathématicien français du 19e siècle Henri Poincaré avait eu l'intuition. C'est ainsi que de faibles différences dans la dynamique de l'atmosphère peuvent déclencher de vastes effets souvent insoupçonnés.

Ces observations l'on conduit à formuler ce qui est désormais connu comme l'effet du papillon. Il avait utilisé ce terme dans une étude présentée en 1972 et intitulée : "Prévisibilité : est-ce que le battement des ailes d'un papillon au Brésil peut déclencher une tornade au Texas ?". Ces découvertes d'Edward Lorenz ont marqué le début d'un nouveau champ de recherche qui a eu un grand impact non seulement sur les mathématiques mais aussi virtuellement dans toutes les spécialités, la biologie, la physique et les sciences sociales.

 

 Pris sur le net et tranmis par Pierre

  
Lire la suite

Les dictons ( à la c - - ! ) de la semaine de … Rotpier !

10 Novembre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Les dictons



 

Les dictons à la c - -   de la semaine !

Un petit jeu de mot, une petite bêtise ou …. une grosse,

un personnage caché ou bien toute autre chose : juste pour vous faire sourire !  Enfin, je l’espère !

 

Bonne fête

 

 

Bonne fête à tous les saints de la semaine !

 

 

Dans les pantalons,

à la Saint Léon,

les zizis trônent !

 

( vieux dicton de l’ ORTF  )

 

 

A l ‘Armistice,

fêter les poilus n’est que justice !

 

( c’est mon idée et elle est tranchée ! )

 

 

Tout musicien de talent,

à la Saint Christian,

astique son clavier… O.K. ?

Et pis après, sa muse

… si ça l’amuse !

 

 

Pluie à la Saint Sidoine

réjouit les moines !

Du coup, les moinesses

préparent leurs … messes !

 

 

Talbins à la Saint Albert

fleurissent à Monaco !

Si …  mon poteau !

 

( Bon, d’accord : c’est gris, mal dit, sans grâce

mais … on n’est pas aux éditions du Rocher quand même ! 

… Là, je me suis bien rattrapé … non ? )

 

 

 

A la Sainte Marguerite,

quand les filles s’effeuillent

les gars ont la frite !

 

 

Et pis c’est tout pour aujourd’hui … brav’ gens !

 

Bonne semaine !

 

Rotpier

 

Lire la suite

Réponse pour le rébus de … Rotpier

10 Novembre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus


 
Lire la suite

Le petit arrêt rebus de … Rotpier !

8 Novembre 2008 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ? … Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

rebus 31 (1)

rebus 31 (2)

 

Petite aide au rébus :

 

 C'est une connerie de Rotpier !

 

 1ère ligne, 4ème image:  Oh! c'est quoi dans la culotte de Titeuf !  N'en prendre bien sûr que la moitié !

 2ème ligne, 2ème image: un des plus beau don que l'on puisse faire ! ..... 3ème image: le serpent fait toujours " se " !

 3ème ligne, 1ère image: toujours le fameux serpent !  2ème image " U " ....... 3ème image: un enfant et son " - - - -  "

 5ème ligne, 2ème image: Dujardin joue le  " - - - - " dans la série TV !

 

 Et pis ................. qu' ça roule ! Bonne route à vous !

 

 

 

Lire la suite