Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Georges Brassens "La mauvaise réputation" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

19 Décembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

Une fois par semaine,

 

je vous propose de partager les chansons

 

et les artistes que j’aime !

 

Clip vidéo et paroles

 

 

Cette fois-ci :

 

Georges Brassens :

 

« La mauvaise réputation »

 

La Mauvaise Réputation,

.

Au village, sans prétention,

J'ai mauvaise réputation.

Qu'je m'démène ou qu'je reste coi

Je pass' pour un je-ne-sais-quoi!

Je ne fait pourtant de tort à personne

En suivant mon chemin de petit bonhomme.

Mais les brav's gens n'aiment pas que

L'on suive une autre route qu'eux,

Non les brav's gens n'aiment pas que

L'on suive une autre route qu'eux,

Tout le monde médit de moi,

Sauf les muets, ça va de soi.

Le jour du Quatorze Juillet

Je reste dans mon lit douillet.

La musique qui marche au pas,

Cela ne me regarde pas.

Je ne fais pourtant de tort à personne,

En n'écoutant pas le clairon qui sonne.

Mais les brav's gens n'aiment pas que

L'on suive une autre route qu'eux,

Non les brav's gens n'aiment pas que

L'on suive une autre route qu'eux,

Tout le monde me montre du doigt

Sauf les manchots, ça va de soi.

Quand j'croise un voleur malchanceux,

Poursuivi par un cul-terreux;

J'lance la patte et pourquoi le taire,

Le cul-terreux s'retrouv' par terre

Je ne fait pourtant de tort à personne,

En laissant courir les voleurs de pommes.

Mais les brav's gens n'aiment pas que

L'on suive une autre route qu'eux,

Non les brav's gens n'aiment pas que

L'on suive une autre route qu'eux,

Tout le monde se rue sur moi,

Sauf les culs-de-jatte, ça va de soi.

Pas besoin d'être Jérémie,

Pour d'viner l'sort qui m'est promis,

S'ils trouv'nt une corde à leur goût,

Ils me la passeront au cou,

Je ne fait pourtant de tort à personne,

En suivant les ch'mins qui n'mènent pas à Rome,

Mais les brav's gens n'aiment pas que

L'on suive une autre route qu'eux,

Non les brav's gens n'aiment pas que

L'on suive une autre route qu'eux,

Tout l'mond' viendra me voir pendu,

Sauf les aveugles, bien entendu.

 

Bon partage ! 

 

Rotpier

 

 

Lire la suite

La minute très terre à terre du facétieux bipède

17 Décembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées et humour

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Aujourd'hui, je vais vous parler d'une étrange aventure qui m'est arrivée en Afrique en plein désert.

 

C’était il y a bien longtemps déjà.

A cette époque j’étais dans la Légion Étrangère et nous étions en mission dans le Sud Sahara du coté de Tamanrasset. Coupé de mon unité, je m’étais égaré dans le désert et j’errais de dune en dune.

J’étais complètement perdu, sans boussole, et j’avais très soif : ma gourde était désespérément vide. C’est alors que je vis (j’ai cru un instant à un mirage) un mouton s’approcher de moi. Un mouton somme toute assez ordinaire mais avec des yeux bleus immenses et remplis de compassion. Il portait, suspendu à son cou façon St Bernard, une gourde qui semblait bien pleine.

Il s’adressa à moi (il parlait !) et me dit : «Prend donc cette gourde, je vois bien que tu meurs de soif ! ».

Après m’être longtemps désaltéré, je lui demandais : « Que puis-je faire pour toi pour te remercier ? ». Me fixant profondément avec ses grands yeux bleus il me dit : « S’il vous plait, dessine-moi un Petit Prince… ». Bien que très surpris, j’acquiesçais et sortis un bloc de papier et un crayon de ma lourde musette. Je me mis à dessiner mais il était très exigeant: à chaque fois que je lui présentais un dessin, c’était des : « Il n’est pas beau. Celui-là est trop petit. Celui-ci est trop gros. Ah non ! Pas celui-ci, il n’a pas un regard franc ! ». A la fin, quand même un peu excédé, je lui dessinais une caisse en lui disant : « Voilà, c’est la caisse du Petit Prince, il est à l’intérieur ! » Il trépigna d’aise et parut très satisfait.

Nous bavardâmes longuement, il avait beaucoup d’histoires à me raconter et il était très bavard, ce qui est rare chez un mouton.

A un moment il me dit : « Il faut que je prenne congé de toi car je dois rencontrer un allumeur de réverbère qui devrait pouvoir m’éclairer sur un tas de choses. Je vais certainement croiser en chemin une caravane de bédouins et je leur demanderai de bien vouloir venir te chercher ici, surtout ne bouge pas ! » Et puis, sur une ample et souple pirouette, il disparut.

Quelques heures plus tard, il faisait déjà nuit, un bédouin apparut au clair de lune, juché sur son chameau. Il s’arrêta auprès de moi et me dit : « Nous avons vu débarquer auprès de notre caravane un drôle de mouton avec des grands yeux bleus étranges et qui parlait ! Il nous a dit que tu étais ici et qu’il fallait venir te chercher car tu étais quelqu’un de bien. Alors me voici, viens avec moi, tu pourras te désaltérer et te restaurer : un grand méchoui est en train de se préparer. »

Juste à ce moment précis, haut dans le ciel, une brillante étoile s’éteignit …

 

Étonnant… non ?

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

J'ai beau essayer de prendre de la hauteur,

je reste souvent au ras des pâquerettes !

Mais qu'importe,

ce qui compte c'est de ne pas se dégonfler !

Signé : Le Rotpier

 

 

Lire la suite

" Petite tête dans les nuages, " ... un poème de ... Pierre

15 Décembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Fable, #Poésie

 

Je vous propose de rêver un peu ...


Image du net

Petite tête dans les nuages,

 

Le ciel était plein de moutons

Il y en avait des centaines

Et Angélique était certaine

Qu’ils étaient tracés au crayon.

 

Elle était là à croupetons

Cherchant la planète lointaine

La B 612 où la haine

Ne sortait jamais des cartons.

 

Elle était plongée dans son songe

À sept ans on a tout le temps

Pour rêver bien mieux que les grands.

 

Loin des calculs et des mensonges.

Ses regards n’étaient pas floueurs :

« On ne voit bien qu’avec le cœur »  *

 

          Épilogue :

D’en haut assis sur leur nuage

Ils observaient cette enfant sage

Le Petit Prince était ravi

Et Saint-Exupéry aussi.

 

          Enseignement :

Quand on écrit de belles pages

Elles restent en héritage

On les traduit on les transcrit

et elles marquent les esprits.

 

                                      Pierre Dupuis

 

*  Extrait de : 

" On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. "

Citation de Saint-Exupéry dans le Petit Prince .

http://evene.lefigaro.fr/citation/voit-bien-coeur-essentiel-invisible-yeux-1543.php

 

Image du net !

 

 

 

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

14 Décembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Rébus

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

 

.

 

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

13 Décembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Rébus

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

Petite aide au rébus

( les champions s'en passeront ! ) :

    

Comme on dit au cinéma : cette œuvre est tirée d'une histoire vraie !

 
3ème ligne, avant dernière image : En direct : le symbole de la " vie "
5ème ligne, 3èm image : " - - - " est ce personnage ?
6ème ligne, 2ème image : où il y en a, y a pas d'plaisir selon la formule con sacrée !
7ème ligne, image du milieu : Chant de vision ou limite de la  " - - - " ! ... Vous voyez de quoi je cause ?
8ème ligne, 2ème image : le non du serpent dans " le livre de la jungle " ! 3ème image : la moitié de ce que regarde ce dévergondé de Titeuf !
9ème ligne, dernière image : Le marin est presque en haut du  " - - - " ... comme Alexandre !

10ème ligne, 1ère image : il parait que l'amour est dedans ? 2ème image : un " - - - ", celui-ci est de sable !

Et pis c’est tout !

          Vous allez trouver, sans trop vous prendre le chou, je l'espère ! Allez, je vous sers la pince !

  Réponse :

Ayant échappé de peu à un vilain cancer de la peau qui voulait la mienne, j’éprouve une joie quasi sadique quand je m’apprête à boulotter un crabe !

 

.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

C'est un rébus mi amusant, mi sérieux !  🤣

 

 

 

    Allez, au boulot brav' gens !

Vous allez trouver car vous êtes des gens très futés ! 🤣

Réponse :

En matière de sécurité routière, il y a Bison Futé dont le concept est très utile et le logo bien amusant. En matière de Covid, il y a visons butés et là, c’est beaucoup moins rigolo !

 

Lire la suite

Barbara : "Nantes" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

12 Décembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
 
« Barbara »
 « Nantes »

 

 

 

Nantes 

 

Il pleut sur Nantes, donne-moi la main

Le ciel de Nantes rend mon cœur chagrin

Un matin comme celui-là, il y a juste un an déjà
La ville avait ce teint blafard lorsque je sortis de la gare
Nantes m'était encore inconnue, je n'y étais jamais venue
Il avait fallu ce message pour que je fasse le voyage

"Madame soyez au rendez-vous, vingt-cinq rue de la Grange-au-Loup
Faites vite, il y a peu d'espoir, il a demandé à vous voir"

A l'heure de sa dernière heure, après bien des années d'errance
Il me revenait en plein cœur, son cri déchirait le silence
Depuis qu'il s'en était allé, longtemps je l'avais espéré
Ce vagabond, ce disparu, voilà qu'il m'était revenu

Vingt-cinq rue de la Grange-au-Loup, je m'en souviens du rendez-vous
Et j'ai gravé dans ma mémoire cette chambre au fond d'un couloir

Assis près d'une cheminée, j'ai vu quatre hommes se lever
La lumière était froide et blanche, ils portaient l'habit du dimanche
Je n'ai pas posé de questions à ces étranges compagnons
J'ai rien dit, mais à leurs regards, j'ai compris qu'il était trop tard

Pourtant j'étais au rendez-vous, vingt-cinq rue de la Grange-au-Loup
Mais il ne m'a jamais revue, il avait déjà disparu

Voilà, tu la connais l'histoire, il était revenu un soir
Et ce fut son dernier voyage, et ce fut son dernier rivage
Il voulait avant de mourir se réchauffer à mon sourire
Mais il mourut à la nuit même sans un adieu, sans un "je t'aime"

Au chemin qui longe la mer, couché dans le jardin des pierres
Je veux que tranquille il repose, je l'ai couché dessous les roses
Mon père, mon père

Il pleut sur Nantes et je me souviens
Le ciel de Nantes rend mon cœur chagrin

 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

Humour : les petites (ou les grosses !) conneries du jour de Rotpier

10 Décembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour

 

Je vous rappelle cette citation :

 

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

 

Chamfort  (Maximes et pensées)

  

 

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri,

même en province.

 

Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

 

 

 

« Le rire est le propre de l'Homme »

 

 

Rabelais ( Pantagruel )

 

 

 

Seulement de l’homme ?

 

 

 

Le dicton de présentation :

 

Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

N’ ayant pas de voisine à portée de langue

 

.................................

 

 

 

1ère  Connerie :

 

Je dis non à l’incinération et oui à l’enterrement : mourir pour mourir, autant finir avec quelques petits vers dans le nez ! ... Hic !

 

2ème Connerie :

 

Celui qui prendrait la femme de Jean-Michel Jarre pour une grosse cruche commettrait une grave erreur !

 

3éme  Connerie :

 

 Le berger était un traître : il buvait du Pernod ! Cela lui donnait d’ailleurs mauvaise haleine.

 

4éme  Connerie :

 

L’intégriste musulman … d’accord ! Mais le chrétien n’est pas plus crédible.

 

5éme  Connerie :

 

J’ai bien connu une hôtesse de l’air allemande (une ancienne d’Allemagne de l’est) qui s’appelait Tanza.

Elle s’envoyait en l’air avec le premier venu : elle était complètement louf Tanza !

 

6éme  Connerie :

 

A boire du rhum à gogo, on finit par l’avoir dans le baba !

 

7éme  Connerie :

 

Si j'étais le maire de Reins, j'organiserais le concours de Miss chute de reins et la gagnante serait nommée reine et couronnée sur place. Ce sont ces petits riens qui permettent de rester serin par les temps qui courent et qui apporteraient de l'eau à son Robinet !

 

Nota : Vous pouvez jouer avec les anagrammes et vous inscrire d'avance pour faire partie du jury pour le cas où Robinet donnerait suite à mon idée ! 

 

 

Et pis … ça suffit pour aujourd’hui !

Je vous salue que vous soyez ou non marris !

 

Le Rotpier

 

 

 

 

Lire la suite

Le poème du jour : " Bouge ton popotin ! " de ... Pierre

8 Décembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Pensées

 


Image du net 

 

Bouge ton popotin,

 

A trop rester dans ton fauteuil

tu prépares déjà ton deuil

cela me parait évident

de te coller ça dans les dents :

« A rester par trop sédentaire

tu prépares ta mise en terre ! »

 

Que tu crèches ou pas à Londres

à quoi ça sert de te morfondre

lève ton cul bouge tes fesses

je te le dis te le professe

si tu veux vivre encore un brin

il faut bouger ton popotin !

 

Pas chose facile au début

mais il faut te fixer un but

celui de ne pas calancher

en te rendant chez ton boucher

qui se trouve à deux pas d’ici

après tu me diras merci !

 

Mets ton chapeau ou ton béret

ton paletot et tes souliers

ton chien te fait déjà la fête

il est heureux la brave bête

il va chercher tout seul sa laisse

lui aussi se fait de la graisse !

 

Tu pourras même aller plus loin

et te refaire des copains

ceux que tu avais oubliés

cul collé à ton canapé !

Bouge tes fesses dans l’optique

de ne pas avaler ta chique !

 

                                 Pierre Dupuis

 

Image du net

 

 

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

7 Décembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Rébus

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

 

.

 

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

6 Décembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

Petite aide au rébus

( les champions s'en passeront ! ) :

    
C'est un rébus court mais très contagieux !  
4ème ligne, 1ère image : un diagramme de  " - - -  " et pas pour les bourricots !
6ème ligne, dernière image : ce qui sort amplifiée de l'appareil  !

Dernière ligne, 1ère image :  un " - - - " de sable ou d'autre chose : des emmerdements par exemple !

Et pis c’est tout !

          Vous allez trouver, sans vous gratouiller je l'espère !

 

 

 

Réponse :

Est-ce que les femmes très très intelligentes sont plus disposées que les autres à avoir de l’herpès génital ?

Nota:   

 ça vous gratouille ou ça vous chatouille ?

.

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

C'est un rébus qui engage à la réflexion !  🤣

 

 

 

    Allez, au boulot brav' gens !

Il est court, j'espère qu'il ne va pas vous barber et qu'après l'avoir déchiffrer vous aurez le temps de faire un beau marché ! 🤣

Réponse :

On se demande parfois si les professionnels du cognitif ne cherchent pas à couper les cheveux en quatre : de vrais figaros de l’intellect !

 

Lire la suite