Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

5 Avril 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

.

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

rebus-403-1rebus-403-2

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

C'est une pensée sérieuse de Pierre.

 

3ème ligne,  2ème image : lieu où sont enfermées des animaux sauvages ! 2ème image : 2 personnages par " - - - - " et il y en a 4 ! 

4ème ligne, dernière image un diagramme de ce que les oreilles perçoivent ! 

5ème ligne, 1ère image : elle ne tourne pas toujours bien rond !   

7ème ligne, 1ère image : autre nom pour un bus ! 2ème image, en direct "U" ...cocote ou pas !

8ème ligne, 2ème image : la moitié du surnom du volatile ! 3ème image, en direct "ti " ... oui mes titis !

 

Et pis c'est tout !
 
... Ne rêvez pas trop, il y a quand même du boulot même s'il est très court ! 

 

Réponse :

Quand l’utopie n’est pas au rendez-vous les rêves sont ternes et fades et ne servent qu’à ruminer le quotidien. 

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

C'est un rébus court et c'est un adage sérieux de Pierre. Il part d'une anagramme et c'est un conseil que l'on peut donner aux jeunes dans bien des domaines ou bien des dolmens si l'on est chez les bretons !

 

 

 

Allez, au boulot brav' gens ! ... N'hésitez pas à montrer que vous avez du   - - - - -       comme Achille !  😊 

 

Nota, juste une anecdote :

Quand une fille demandait à Achille : " Est-ce que t'as long Achille ? " il lui répondait : " Viens regarder, c'est à toi de le dire ! "

... C'était juste pour éclairer votre lanterne !  😊

 

 

Réponse :

Le talent étant latent, si tu l’attends sans rien tenter, il restera en toi dormant et tu seras gros Jean comme devant !

 

 

Lire la suite

Jacques Igelin : " Champagne ... ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

4 Avril 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 

« Jacques Igelin »

« Champagne »

 

…  A la vôtre et sans modération: on ne conduit plus ! ...

... A la mort du Covid-19 !

... Continuons à jouer au con finement

... tout du moins, essayons ! 😊😊😊

 

Champagne

 

La nuit promet d'être belle
Car voici qu'au fond du ciel
Apparaît la lune rousse
Saisi d'une sainte frousse
Tout le commun des mortels
Croit voir le diable à ses trousses
Valets volages et vulgaires
Ouvrez mon sarcophage
Et vous pages pervers
Courrez au cimetière
Prévenez de ma part
Mes amis nécrophages
Que ce soir nous sommes attendus dans les marécages
Voici mon message
Cauchemars, fantômes et squelettes
Laissez flotter vos idées noires
Près de la mare aux oubliettes
Tenue du suaire obligatoire
Lutins, lucioles, feux-follets
Elfes, faunes et farfadets
S'effraient d'mes grands carnassiers
Une muse un peu dodue
Me dit d'un air entendu
"Vous auriez pu vous raser"
Comme je lui fais remarquer
Deux, trois pendus attablés
Qui sont venus sans cravate
Haha, il va m'appeler
Elle me lance un œil hagard
Et vomit sans crier gare
Quelques vipères écarlates
Vampires éblouis
Par de lubriques vestales
Egéries insatiables
Chevauchant des Walkyries
Infernales appétits de frénésies bacchanales
Qui charment nos âmes envahies par la mélancolie
Envoi
Satyres joufflus, boucs émissaires
Gargouilles émues, fières gorgones
Laissez ma couronne aux sorcières
Et mes chimères à la licorne
Soudain les arbres frissonnent
Car Lucifer en personne
Fait une courte apparition
L'air tellement accablé
Qu'on lui donnerait volontiers
Le bon Dieu sans confession
S'il ne laissait malicieux
Courir le bout de sa queue
Devant ses yeux maléfiques
Et ne se dressait d'un bond
Dans un concert de jurons
Disant d'un ton pathétique
Que les damnés obscènes cyniques et corrompus
Fassent griefs de leur peine à ceux qu'ils ont élus
Car devant tant de problèmes
Et de malentendus
Les dieux et les diables en sont venus à douter d'eux-mêmes
De dédain suprême
Mais déjà le ciel blanchit
Esprits je vous remercie
De m'avoir si bien reçu
Cocher lugubre et bossu, déposez-moi au manoir
Et lâchez ce crucifix
Décrochez-moi ces gousses d'ail
Qui déshonorent mon portail
Et me chercher sans retard
L'ami qui soigne et guérit
La folie qui m'accompagne
Et jamais ne m'a trahi
Champagne
 
Source : LyricFind
Paroliers : Jacques Higelin

 

Bon partage !

 

 

Rotpier

Lire la suite

Les pensées du jour, sérieuses ou moins sérieuses de Pierre ou de Rotpier !

2 Avril 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour

Préface ( et alors ! … j’ai bien le droit aussi …non ? )

Qu’est-ce qu’une idée neuve, brillante, extraordinaire ?

Ce n’est point, comme se le persuadent les ignorants, une pensée que personne n’a jamais eue, ni dû avoir.

C’est au contraire une pensée qui a du venir à toute le monde et que quelqu’un s’avise le premier d’exprimer.

Boileau ( préface des « Œuvres » )

Sans nous comparer à Boileau (d’ailleurs, moi, j’en bois assez peu !) nous pouvons quand même émettre quelques pensées pour épancher ainsi nos vies ! Sans avoir trop mal aux genoux ....... ?

Et pis c’est tout !

Rotpier

 

Statue dans mon jardin !
Si tout n’est pas bon,
ne m’en veuillez pas : je me rôde, hein !
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

1ère   Rotpierrerie ( très longue ! ) :

Histoire de Com. ( là, il ne faut pas faire de faute de frappe !)

 

L’abréviation  « com. » pour « commentaire »  me va bien et je l’utilise très souvent.

Voyons comment l’on pourrait décliner les différents types de « com. » .

 

Il y a :

 

Le com. … A) ………. parfois éthylique !

 

Le com.   « matheux » ………… très rigoureux, mais qui finit parfois comme le premier !

 

Le com.    « Eh ! dis ! » ………… très interpellateur et souvent exagéré !

 

Le com.    « mis , sûr, du bout de lèvres » ……….. les com. des pince sans rire !

 

Le com.   « hic ! »  …………le com. du mec bourré qui se veut drôle !  ( Qui a pensé… Rotpier !)

 

Le com.   « mité »  ………… un vieux ressorti d’un placard et qui fait parfois dans le salut public !

 

Le com. « en dents de scie » … de là aussi, très discipliné et qui parfois nous scie !

 

Le com.  en « Do » ……….. celui du musicien ou du baroudeur !

 

Le com. en « C »  ………… et pas fini !

 

Le com.  « en terre » …….. celui du petit potier ou celui que tu ne mets jamais !

 

Le com.    en « T »  ………… très long et très circonstancié !

 

Le com.  « R »  ………….. très utilisé !

 

Le com.  « mis d’office »  …… pas question de passer à coté !

 

Le com.   « I »  ……….. sert … parfois à pas grand chose, mais il faut bien ajouter de l’eau au Moulin !

 

Le com.  « ode » ………… celui du musicien ou celui sur lequel on pose son cul !

 

Le com. « mission »  …….. celui qu’i faut réussir à tout prix ….. si l’on veut bouffer !

 

Le com. « missionnaire » …… pour évangéliser … de plus en plus rare !

 

Le com. « hué »  …….. celui que l’on n’aime pas et que l’on voudrait bien échanger !

 

Le com.  « U »  ……….. souvent niqué et bref !

 

Le com.  « U, tâteur » ………… un gros dégoutant qu’il faut éteindre !

 

 

Le com.  « U, noté » …….. très en faveur et rassembleur !

 

Le com.  « Hein ? »  ……….. celui des mortels !

 

Le com.  « union »  ………….. pour les croyants !

 

Le com.  «  Oh ! rien ! ) ……….. celui qui ne veut pas déranger !

 

Le com.  « en semant »  …… celui du jardinier avec son portable ! ... Et qui, dans le contexte présent, est celui de la fin ! 

 

 

2ème   Rotpierrerie :

En ces temps difficiles de confinement conduisant aux maisons closes, rappelons-nous de Marthe Richard  « La veuve qui clôt » qui s’envoyait joyeusement en l’air et … pas qu’en avion !

Les nostalgiques de cette époque pourrons, à 20 h 00 précises accrocher une petite lanterne rouge sur la façade de leurs maisons avant que de sabler le champagne !

Ah ! Nostalgie quand tu nous tiens !

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Épicétou !

 Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

 
 
 

 

Lire la suite

Cours de géométrie appliquée ... très appliquée : "Géométrie … variable," ... un poème de Pierre

31 Mars 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Poésie, Humour

Confiné pour être confiné, autant remettre à jour ses connaissances puisque nous avons le temps.

Je me suis remis à la géométrie appliquée, c’est toujours plus utile que de peigner la girafe… encore que cela lui évite d’avoir des nœuds dans la crinière !

C’est un sujet pointu qui ne conviendra pas aux obtus, mais vous qui êtes des gens ouverts à toute expérimentation, je ne doute pas que vous allez suivre mes conseils qui, en plus, sont gratuits !

 Bonne géométrie donc et si vous vous découvrez des problèmes de parallélisme passez donc chez votre garagiste !

 

Le Rotpier

 

Et si après cela vous ne devenez

par champions en géométrie,

c’est à ne rien y comprendre !

 

Géométrie … variable,

 

Je suis resté jusqu’à quinze ans

-  je vous le dis sans tricherie ! -

tout aussi nul qu’un bout de Zan

en devoir de géométrie.

 

Et puis un jour chemin faisant,

j’ai découvert la griserie

d’un moyen des plus séduisant

pour éclairer la théorie !

 

Bien maîtriser du bout des doigts

-  une façon mnémotechnique ! -

tous les contours, envers endroit,

d’une certaine Véronique !

 

Pour commencer ( de haut en bas ! ) :

joli minois tout en ovale,

des cils en arcs, des yeux appâts

qui font de l’œil … c’est de la balle !

 

Dans un rayon très approché,

un nez mutin qui dévergonde

et pour finir de m’accrocher :

une bouche aux lèvres bien rondes !

 

En descendant encore un peu,

jolis volumes en demies sphères,

cercle marron juste au milieu :

- ell’ souriait et laissait faire ! -

 

Je m’attardais pour m’assurer

que les courb’ étaient symétriques 

et qu’après avoir mesuré,

les cercles étaient concentriques !

 

A jouer à ce petit jeu

on s’instruit de façon ludique,

on s’aperçoit - c’est fabuleux ! -

que l’on devient très méthodique !

 

Je mis le doigt un peu plus bas

sur un triangl’  bien isocèle,

dont le sommet - oh ! la la la !-

conduisait à des parallèles!

 

Parallèles sur le moment,

mais à géométrie variable :

formant un angle  - houlà maman ! -

s’ouvrant de manière appréciable !

 

Je suis resté approfondir

mon étude sur le système,

allant jusqu’à me dégourdir

en ajoutant mon apothème !

 

Je vous conseille, jeunes gens,

cette méthod’ mnémotechnique,

pas obligé absolument

que ce soit une  « Véronique » !

 

Mais ce prénom est un cadeau

pour ce qui est de la technique :

diminutif égal « Véro »

pour ce qui reste … et bien t’appliques !

  

                               Pierre Dupuis

 

 

Cours de géométrie appliquée déjà dispensé

mais il faut toujours se remettre à niveau ! 

 

 

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

30 Mars 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

 

.

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

29 Mars 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

… Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

 

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

        C’est un rébus que je vous ai tressé avec soin !

 

2ème ligne, 1ère image: petite, la sale bête est lente ! 2ème image : un organe filtrant en coupe !

3ème ligne, dernière image : le nom du serpent dans " Le livre de la jungle  " !

4ème ligne, 1ère image : la moitié de la marque ! 2ème image et en direst " bi " ! 3ème image : le serpent fait toujours " s " ( l'autre aussi ! )

5ème ligne, 3ème image : pour le P, il faut le dissocier phonétiquement !  

6ème ligne, 2ème image : il y en a 4 de 2 personnages !

8ème ligne, 3ème image: le cri du mouton !  

9ème ligne, 3ème image :  un  " - - - - - " après la moisson !

10ème ligne, dernière image : la moitié du personnage !

11ème ligne, 1ère image : la colombe est le symbole de la  "  - - - - "  ! ... Allez y mes sœurs et mes frères ! 

 
Et pis c'est tout !
 
 Etant d'un naturel très convenable,  je ne vous dirais pas en cas d'échec à le déchiffrer : " Allez vous faire pendre! " ...  je suis un garçon très affable !

 

Réponse :

Le comble pour un trafiquant de cannabis, c’est de se faire prendre et de finir au bout d’une corde de chanvre : certains pays ne font pas de cadeau !

 

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

C'est un rébus assez long, qui évoque à un moment l'actualité !

 

 

 

    Allez, au boulot brav' gens ! ... Ne vous laissez pas enfermer dans le doute, quitte à jouer au  - - -  ! ... Le bon bien sûr !  😊

 

Réponse :

Il y a con et con. Le brut de fonderie, irrécupérable, et celui, beaucoup plus intéressant, qui s’amuse à jouer au con finement ! Celui-là, il ne faut pas le claquemurer !

 

 

Lire la suite

" Utile" de Julien Clerc ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

28 Mars 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 

« Julien Clerc »

« Utile »

 

… Il faut savoir rester utile quand c'est possible ...

 

Utile, 

"À quoi sert une chanson si elle est désarmée?"
Me disaient des Chiliens, bras ouverts, poings serrés
Comme une langue ancienne Qu'on voudrait massacrer
Je veux être utile
À vivre et à rêver
Comme la lune fidèle à n'importe quel quartier
Je veux être utile à ceux qui m'ont aimé
À ceux qui m'aimeront
Et à ceux qui m'aimaient
Je veux être utile
À vivre et à chanter
Ah, la, la, la
La, la
La, la, la, la, la, la
La, la, la, la, la, la
Dans n'importe quel quartier d'une lune perdue
Même si les maîtres parlent et qu'on ne m'entend plus
Même si c'est moi qui chante
À n'importe quel coin de rue

Je veux être utile
À vivre et à rêver
Ah, la, la, la
La, la
La, la, la, la, la, la
La, la, la, la, la, la
"À quoi sert une chanson si elle est désarmée?"
Me disaient des Chiliens, bras ouverts, poings serrés
Comme une langue ancienne
Qu'on voudrait massacrer
Je veux être utile
À vivre et à rêver
Comme la lune fidèle à n'importe quel quartier
Je veux être utile à ceux qui m'ont aimé
À ceux qui m'aimeront
Et à ceux qui m'aimaient Je veux être utile
À vivre et à chanter
"À quoi sert une chanson si elle est désarmée?"

 

 

Bon partage !

 

 

Rotpier

Lire la suite

Les pensées du jour, sérieuses ou moins sérieuses de Pierre ou de Rotpier !

26 Mars 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées

 
Préface ( et alors ! … j’ai bien le droit aussi …non ? )

Qu’est-ce qu’une idée neuve, brillante, extraordinaire ?

Ce n’est point, comme se le persuadent les ignorants, une pensée que personne n’a jamais eue, ni dû avoir.

C’est au contraire une pensée qui a du venir à toute le monde et que quelqu’un s’avise le premier d’exprimer.

Boileau ( préface des « Œuvres » )

Sans nous comparer à Boileau (d’ailleurs, moi, j’en bois assez peu !) nous pouvons quand même émettre quelques pensées pour épancher ainsi nos vies ! Sans avoir trop mal aux genoux ....... ?

Et pis c’est tout !

Rotpier

 

Statue dans mon jardin !
Si tout n’est pas bon,
ne m’en veuillez pas : je me rôde, hein !
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

1ère  Pensée :

 Ne masquons pas la vérité mais filtrons les informations afin d’éviter les fake neuws, phénomène endémique.

 

2ème Pensée :

Pour filtrer les fake neuws, il n’existe pas de masque spécifique et il n’y en a pas besoin : le bon sens et la recherche de l’information sont les meilleurs outils pour les détecter et les éradiquer … encore faut-il le vouloir !

 

3éme  Pensée :

 Je m’interroge sur deux points précis :

 1) Quel va être l’impact, sur le nombre de naissances en fin d’année, début de l’autre, de la mise en place du confinement ?

S’il s’avère que l’augmentation du nombre de naissances est significative, sera-t-elle due à l’instinct de reproduction inné des humains ou à la promiscuité patente ?

 2) Combien il y aura-t-il de divorces ou de séparations dus au même confinement ?

Leur augmentation sera-t-elle significative avec pour cause l’exacerbation de l’individualisme des nouvelles générations ?

 

4éme  Pensée :

Si un vaccin existait contre la connerie le monde se porterait bien mieux. Néanmoins, je suis persuadé qu’il y a des gens qui refuseraient de se faire vacciner. J’en connais et vous aussi, je le suppute !

  

5éme  Pensée … pour ne pas dire connerie :

 Partant du principe que la vessie se trouve au niveau du bassin, je pense pouvoir affirmer que nous possédons une sorte de bassin de rétention interne, ce qui est ma foi, fort pratique pour éviter les inondations intempestives !

 

6éme  Pensée… et là, c’est une connerie :

On dit « une anagramme » car le mot est féminin. On dit aussi « une nana à trois grammes » et c’est aussi du genre féminin … tous comptes faits … tout va bien !

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Épicétou !

 Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

 
 
 

 

Lire la suite

Le poème du jour : " Le zébu de Bézu, " de ... Pierre

24 Mars 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Fable, #Poésie

.

J’habite un petit village de Normandie ( 1500 habitants ) qui s’appelle Bézu-Saint-Eloi. Nous disons communément que nous nous rendons à Bézu tout court.

Bézu étant l’anagramme de zébu, cela m’a donné l’idée d’écrire un petit poème intitulé «  Le zébu de Bézu » … pour les enfants mais pas que !

Je vous le soumets …

Pierre

 

Image du net : Le lavoir du village 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Image du net !

 

Le zébu de Bézu,

 

- J’ai vu un zébu à Bézu !

- Un quoi ? Un zébu à Bezu !

Mais mon cher, vous avez trop bu !

 

- Que nenni ! Je l’ai vu vous dis-je !

N’allez pas croire que j’attige :

 Votre scepticisme m’afflige !

 

- Pardon … mais quand même, un zébu !

Dites, vous n’auriez pas confondu

Avec un gros taureau bossu ?

 

- Je connais les taureaux mon cher !

Je ne ferais pas cet impair

Même sans être un grand expert !

 

- Alors, je ne sais plus que croire,

Voilà une drôle d’histoire

A dérouter un auditoire !

 

          Mais …

Tiens, voila notre ami Albert,

Notre je sais tout très disert.

Alors, quoi de neuf mon cher Albert ?

 

- Le cirque a perdu un zébu !

il est quelque part dans Bézu

dites, vous ne l’auriez pas vu ?

 

C’est un zébu long tout bossu

Qui boite un peu bas mais sans plus,

Vous ne l’auriez pas entendu ?

 

 Clic, clic, clic, clac… cela s’entend,

Cela se remarque vraiment

Clic, clic, clic, clac… c’est évident !

 

           Mais …

Attendez… là-bas, au tournant,

Clic, clic, clic, clac … assurément

C’est lui ! Oh ! Je suis bien content !

 

Il vient de la rue du lavoir,

Il a bu, c’était à prévoir

Et il revient par le trottoir !

 

C’est son grand ami le lama

Qui va être heureux comme un roi :

Tous les deux ne se quittait pas !

 

Quand même, un zébu à Bézu

Tout bossu, on aura tout vu,

hier encore qui l’aurait cru ?

 

    Péroraison :

Ce n’est qu’un gentil mélodrame

un petit jeu sur l’anagramme

« Zébu -  Bézu » voila la trame !

 

Je l’ai écrit pour les enfants

Mais s’il plait aussi aux parents

J’en serai bigrement content !

 

On peut l’étudier à l’école

Certains mots sont un peu des colles :

Tous aux dicos sans protocole !

                          

                                                           Pierre Dupuis

 

xxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Image du net !

... Z'avez pas vu le zébu ?

 

 

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

23 Mars 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

 

.

Lire la suite