Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Héraclès chez les grecs ou Hercule chez les romains : La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

21 Décembre 2009 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour



 
 
 
 

La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

 

 



Notons, comme disait Amélie,

que la Créte se trouve en bas et non en haut !

J'ai relevé cela: cocorico !

 

Préambule important dont tout lecteur nouveau doit bien s’imprégner pour appréhender correctement la suite.

 

 

1)   La mythologie gréco-romaine n’a rien à voir avec des salades débitées par Juliette : je l’affirme !

2)   Je vous fiche mon billet (d’ailleurs, il y en aura plusieurs et j’espère que vous n’allez pas vous en liasser !) qu’après m’avoir lu, vous serez bien plus à l’aise dans les soirées où vous aborderez les fabuleuses facettes de cette épique époque avec vos amis !

3)   Les explications que je donne ici sont de sources sûres : mon lointain ancêtre étant Achille. Achille était un bel héros (Deravel était son père) et les filles, très amoureuses de lui, lui demandaient toujours : « t’as long Achille ? » et lui, répondait immanquablement en se grattant le pied : « vérifie toi-même ! »

 

4)   Les dieux, demi-dieux et autres personnages étaient les mêmes chez les grec et les romains, mais ils s’appelaient différemment. Prenons pour exemple la déesse de l’amour et de la fécondité : elle s’appelait « Aphrodite » chez les grecs et « Vénus » chez les romains.

 

Ceci étant exposé, vous allez pouvoir suivre pas à pas la véritable histoire de ces temps fabuleux !

 

 

Vous pouvez retrouver chaque lundi, depuis le 17 août, un billet sur le sujet !

 

 


 

Aujourd’hui :  


 

 

 

Image du net

 

 

 

Héraclès  pour les grecs

 

Hercule  pour les romains

 

 

Héraclès (Hercule) est le célèbre héros grec, personnification de la force, et identifié plus tard avec des types d'autres pays : le Phénicien Melkarth, l'Ogma des Celtes, l'Hercule des Latins (qui étaient des chauds lapins) A l'origine il s'appelait Alcides (Sulfurique) c'est la Pythie de Delphes qui lui donna le nom d'Héraclès.

Il était fils de Zeus et d'Alcmème femme d'Amphitryon, fils Alcée (le fort), qui apprit rapidement qu'un des deux enfants n'était pas le sien. A sa naissance, Héra envoya deux serpents pour le dévorer dans son berceau ; mais il les étouffa de ses mains (c’était déjà un solide gamin !)  
Il reçut ensuite une solide éducation mais c'était un élève difficile ( 6/20 à la sortie de CP )
Lorsqu'il eut atteint sa dix-huitième année, Héraclès quitta la ferme, les vaches et les cochons et entreprit de tuer le lion de Cithéron (c’est qu’ t’as bu !) qui ravageait les troupeaux d'Amphitryon et de son voisin, le roi Thespios.

Il reçu en cadeau une épée de la part d'Hermès, une montre de la part de Julien Dray,un arc et des flèches de la part d'Apollon et de Cupidon, un plastron doré d'Héphaïstos, un blason du Poitou-Charentes de Ségolène et Athéna lui remit une tunique qui était unique. Mais généralement Héraclès est facilement reconnaissable à la peau de lion qui le couvre et à sa massue (cadeau d’un général de l’OAS)

Armé de cette massue, il avait, à travers le monde, exterminé des brigands et des monstres de toutes sortes, combattu des tyrans dont Sadam Hussein et Augusto Pinochet ainsi que les dieux eux-mêmes:
• Erginos,
• Alcyonée  (la Manivelle)
• Archéloos ,
• les Centaures du Pholoé,
• le roi égyptien Busiris de Van Gogh
• soutenu le ciel sur ses épaules pour soulager Atlas,
• délivré Hésione d'un monstre,
• participé à l'expédition des Argonautes et  des Internautes
• capturer les Cercope ( des policiers chargés de coincer les Coptes)
• tué le géant Anthé (à la menthe)
• le Centaure Nessos,
• séparé les montagnes de Calpé et d'Abila (les colonnes d'Hercule),
• délivré Prométhée ( tout et rien)
• combattu la Mort avec sa massue et une grande faux.
• etc.

Selon les auteurs l'ordre des travaux diffère; la liste qui suit a été prise chez Apollodore (encore)

  • 1) Le lion de Némée et le chien de Mémée
  • 2) L'hydre de Lerne qui appartenait à Vincent
  • 3) La biche de Cérynie  
  • 4) Le sanglier d'Erymanthe Religieuse
  • 5) Les écuries d'Augias et celles de Bartabas
  • 6) Les oiseaux du lac Stymphale  
  • 7) Le taureau de Crète et le coq à cornes
  • 8) Les juments de Diomède et le petit cheval blanc de Brassens 
  • 9) La ceinture d'Hippolyte et la Rollex de Sarko 
  • 10) Les boeufs de Géryon  
  • 11) Les pommes d'or des Espérides  
  • 12) Cerbère Léonard et le chien à trois têtes et six queues 


Eurysthée refusa de valider deux travaux: l'hydre de Lerne car il considéra qu'il avait été aidé et les écuries d'Augias car Héraclès avait reçu un salaire : celui de la peur en même temps que Jean-Paul Belmondo et Charles Vanel.

 

Il épousa tout d'abord Mégara la fille de Créon (qui était toujours en minijupe) mais dans un accès de folie il la tua.
Il eut, en maints endroits, des aventures amoureuses, un peu moins que J.C. (les filles du roi Thespios, Augé dont il eut un fils Télèphe) et même oublié son héroïsme en se faisant l'esclave d' Omphale.
Enfin, il épousa Déjanire, qu'il délaissa pour Lolé. Déjanire envoya à son mari volage une tunique trempée dans le sang de Nessos. A peine eut-il revêtu le vêtement empoisonné qu'il sentit brûler ses chairs et vit son corps se consumer. Alors il dressa un bûcher sur le mont Oeta, et se jeta dans les flammes.
Mais aussitôt il fut admis dans l'Olympe, et reçut l'immortalité en épousant Hébé ( ça alors !)

 

Voici, voilà ce que vous devez savoir pour briller sur le sujet en soirée. N’oubliez surtout pas de citer Rotpier comme référence !

 

A la semaine prochaine pour la suite ... si vous le voulez bien !

 Rotpier ........ à qui il ne reste qu'un tout petit rien de jeunesse !

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus de … Rotpier !

20 Décembre 2009 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus



 
 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ? … Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

 

 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

 

1ère ligne, 1ère image ... en direct: " hêtre " , 3ème et 4ème image ensemble, en direct:

" couché " ( parce que mon bidouillage n'est pas terrible! )

4ème ligne, 1ère image: le type est costaud, donc
il est " - - - - " !

5ème ligne, 2ème image: par un trou de serrure,
 on " - - - - " !


 
 

Réponse :

 

Etre couché sur un testament n'est confortable que si le matelas de billets est épais !

 

 

Ça, c’est juste la signature !

 

 
 
 
Lire la suite

" Il a neigé sur Yesterday " de Marie Laforêt ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

19 Décembre 2009 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime



 
 
 

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

Marie Laforêt
«  Il a neigé sur Yesterday »

 

Il a neigé sur Yesterday

by Marie Laforêt

Il a neigé sur Yesterday
Le soir où ils se sont quittés
Le brouillard sur la mer s'est endormi
Et Yellow Submarine fût englouti
Et Jude habite seule, un cottage à Chelsea
John et Paul je crois sont les seuls
A qui elle ait écrit
Le vieux sergent Pepper a perdu ses médailles
Au dernier refrain d'Hello Good Bye
Hello Good Bye

Il a neigé sur Yesterday
Le soir où ils nous ont quittés
Penny Lane aujourd'hui a deux enfants
Mais il pleut sur l'île de Wight au printemps.
Eleonor Rigby aux quatre musiciens
Viennent séparément vous voir
Quand ils passent à Dublin
Vous parler de Michèle
La belle des années tendres
De ces mots qui vont si bien ensemble
Si bien ensemble

Il a neigé sur Yesterday
Le soir où ils se sont quittés
Penny Lane c'est déjà loin maintenant
Mais jamais elle n'aura de cheveux blancs.
Il a neigé sur Yesterday
Cette année-là même en été
En cueillant ces fleurs
Lady Madonna a tremblé
Mais ce n'était pas de froid
Il a neigé sur Yesterday
Cette année-là même en été
En cueillant ces fleurs
Lady Madonna a tremblé
Mais ce n'était pas de froid
Il a neigé sur Yesterday
Cette année-là même en été
En cueillant ces fleurs
Lady Madonna a tremblé
Mais ce n'était pas de froid
Il a neigé sur Yesterday

 

En Normandie aussi !

 

 

Photo de Pierre

 

Bon partage !

 

Rotpier




Lire la suite

" Mirabelle " : Le poème tout chaud, tout frais du jour de ... Pierre

18 Décembre 2009 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie




" Elle s’appelait Olivia,

Mais nous l’appelions Mirabelle, " ......

 
 
 
 
Image du net
 
 
 

Mirabelle,

 

Elle s’appelait Olivia,

Mais nous l’appelions Mirabelle,

On ne savait pas trop pourquoi

Mais bon dieu comme elle était belle !

 

Peut-être à cause de sa peau

Aussi brillante que la prune,

Au goût sucré qui donnait chaud :

Blonde de la tête à la lune !

 

Nous nous faisions Pierrots gourmands

Et lui prêtions tous notre plume,

On ne comptait plus ses amants

Qui passaient plus vite qu’un rhume !

 

Au grand tourniquet de l’amour,

Elle ne faisait pas fortune,

Pour allez faire un petit tour,

C’était gratis : pas une tune !

 

Mais elle seule choisissait

Et savait se montrer teigneuse

Eloignant ceux qui insistaient

D’un coup de pied dans les valseuses !

 

Elle s’appelait Olivia,

Mais nous l’appelions Mirabelle,

Elle était notre alléluia,

Notre madone en jarretelles !

 

 

                              Pierre DUPUIS

 

 

Lire la suite

Signe du Cancer : L’horoscope de la semaine par le faux mage complètement râpé … le Rotpier !

17 Décembre 2009 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour



 
 
 

L'horoscope par :

Le faux mage complètement râpé ...Rotpier !

 

 



Image du net bidouillée par ... Rotpier





Image du net

Remarque importante :

 

Prédire l’avenir n’étant pas une science totalement exempte de risques d’erreurs, je ne peux ni ne veux, mon neveu, être tenu responsable de certaines de mes prévisions.

Prévisions qui sont, somme toute, pas plus idiotes que celles que vous pouvez lire ou écouter dans les médias divers ( ceux d’été aussi d’ailleurs ! ) et … ce n’est rien de le dire !

 

 De plus :

Je prédis l’avenir en vers,

même avec des strophes bancales

et des vers un peu de travers

( que je redresse avec des cales ! )

je me glisse dans l’univers

d’un humour à grande focale

et m’interdis d’être pervers

dans mes prévisions zodiacales !

 

Rotpier

 

 

Le signe de la semaine :

 

 

Image du net

 

  Cancer

 

 

Amour :

 

             Pour les garçons :

 

Très influencé par la lune,

Vous allez vous laisser piéger

Par une séduisante brune

Qui saura vous la présenter !

 

           Pour les filles :

 

Ne montrez pas trop votre lune

Sauf si Pierrot cherche fortune !

 

 

Argent :

 

Ne dilapidez pas

Vos trois euros d’avance :

Vous vous mordriez les doigts

Pour cette inconséquence !

 

 

Santé :

 

Suivez cette consigne :

Evitez d’attraper

Le mal de votre signe,

Tâcher d’anticiper !

 

Travail :

 

      Surtout pour les filles ……… 

      quoique … par les temps qui courent ?

 

Semaine très tendue

Avec votre patron

Car l’heure est bien venue

De payer votre … promotion !

 

 

  


Et pis c’est tout !

Et si cela ne vous arrive pas,

dites-vous que cela aurait pu l’être

mais que tous comptes faits,

c’est aussi bien comme ça !

 

                              Rotpier

 

 



Lire la suite

Com. ... on dit ! Humour : les petites (ou les grosses !) conneries du jour de Rotpier

16 Décembre 2009 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour



 
 
 

Je vous rappelle cette citation :

 

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

 

Chamfort  (Maximes et pensées)

 

 

J’ai souvent été mort de rire

et pourtant je suis encore là !

 

Rotpier

 

 

 
 

Histoire de Com. ( là, il ne faut pas faire de faute de frappe ! )

 

L’abréviation  « com. » pour « commentaire »  me va bien et je l’utilise très souvent.

Voyons comment l’on pourrait décliner les différents types de « com. » .

 

Il y a :

 

Le com. … " A "………. parfois éthylique !

 

Le com.   « matheux » ………… très rigoureux, mais qui finit parfois comme le premier !

 

Le com.    « Eh ! dis ! » ………… très interpellateur et souvent exagéré ! Comme Eddy aussi !

 

Le com.    « mis , sûr, du bout de lèvres » ……….. les com. des pince sans rire !

 

Le com.   « hic ! »  …………le com. du mec bourré qui se veut drôle !  ( Qui a pensé… Rotpier !)

 

Le com.   « mité »  ………… un vieux ressorti d’un placard et qui fait parfois dans le salut public !

 

Le com. « en dents de scie » … de là aussi, très discipliné et qui parfois nous scie !

 

Le com.  en « Do » ……….. celui du musicien ou du baroudeur !

 

Le com. en « C »  ………… et pas fini !

 

Le com.  « en terre » …….. celui du petit potier ou celui que tu ne mets jamais !

 

Le com.    en « T »  ………… très long et très circonstancié !

 

Le com.  « R »  ………….. très utilisé !

 

Le com.  « mis d’office »  …… pas question de passer à coté !

 

Le com.   « I »  ……….. sert … parfois à pas grand chose, mais il faut bien ajouter de l’eau au Moulin !

 

Le com.  « ode » ………… celui du musicien ou celui sur lequel on pose son cul !

 

Le com. « mission »  …….. celui qu’i faut réussir à tout prix ….. si l’on veut bouffer !

 

Le com. « missionnaire » …… pour évangéliser … de plus en plus rare !

 

Le com. « hué »  …….. celui que l’on n’aime pas et que l’on voudrait bien échanger !

 

Le com.  « U »  ……….. souvent niqué et bref !

 

Le com.  « U, tâteur » ………… un gros dégoutant qu’il faut éteindre !

 

 

Le com.  « U, noté » …….. très en faveur et rassembleur !

 

Le com.  « Hein ? »  ……….. celui des mortels !

 

Le com.  « union »  ………….. pour les croyants !

 

Le com.  «  Oh ! rien ! ) ……….. celui qui ne veut pas déranger !

 

Le com.  « en semant »  …… celui du jardinier avec son portable ! Ou …… celui de la fin !!!

 

Voici, voilà et …………… ne mettez pas votre com. en terre, mais bien ici !

 

Et pis c’est tout !

 

Rotpier

 

Déjà publié, mais revu !

 
 
Lire la suite

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs : le poème du jour: " Choix bien pesé, " de ... Pierre

15 Décembre 2009 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie



 
    J’ai toujours détesté les gens qui savent tout :
    les « y a qu’à !»,  les « faut qu’on !»,
    les « pour moi, pas de doute ! »
 
    les «  moi j’aurais fait   ça ! »
    sans oublier surtout ceux qui,
bien mieux que vous,
    connaissent votre route !

 

 Pierre

 

 

 
 
 
Photo empruntée au net
 ( Ce qui n'est pas toujours honnête ! Mais ... déjà, si on le dit ...  )
 
 

Choix bien pesé,

 

Vous aviez mis longtemps à bien tout soupeser,

abondant les plateaux du « pour » et puis du « contre » ;

le travail terminé, le choix s’est imposé

regard sur la balance : un verdict sans encontre !

 

… de peu quand même !

Et …


Alors que vous n’aviez pas à vous justifier,

vous avez eu  – malheur ! –  l’imprudence coupable

d’en parler à un tiers afin de vérifier

que votre décision n’était pas contestable !

 

Prenant le contre-pied de vos choix de plateaux

avec une assurance à vous donner envie,

la personne arriva, comme on coule un bateau,

à vous faire douter de la route suivie !

 

Alors ...

 

Il ne vous restait plus qu’à tout recommencer,

avec bien plus de mal à charger la balance :

coté « pour » ? … coté « contre » ? encore influencé

par le  « je connais tout ! » facteur de turbulences !

 

Heureusement pour vous,

le choix premier s’imposa de nouveau !


 

Moralité :


Pour quérir un avis - quand vraiment il le faut ! –

adressez-vous plutôt aux personnes modestes,

conseillers mesurés - ce n’est pas un défaut ! –

les autres sont à fuir … à fuir comme la peste !

 

 

                                      Pierre Dupuis

 

 

Déjà publié, mais un rappel de vaccination ne fait jamais de mal ! 
 
( Citation d' Agrippa dos bigné .... enfin ... je crois ! )
 
 
 

 

Lire la suite

Rébus : réponse pour le rébus de … Rotpier

14 Décembre 2009 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus



 

Réponse pour le rébus …  sur le billet « rébus » !

 

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

Et pis c’est tout !

 

Rotpier

Lire la suite

Déméter chez les grecs ou Cérès chez les romains : La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

14 Décembre 2009 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour


 
 
 

La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

 

 



Notons, comme disait Amélie,

que la Créte se trouve en bas et non en haut !

J'ai relevé cela: cocorico !

 

Préambule important dont tout lecteur nouveau doit bien s’imprégner pour appréhender correctement la suite.

 

 

1)   La mythologie gréco-romaine n’a rien à voir avec des salades débitées par Juliette : je l’affirme !

2)   Je vous fiche mon billet (d’ailleurs, il y en aura plusieurs et j’espère que vous n’allez pas vous en liasser !) qu’après m’avoir lu, vous serez bien plus à l’aise dans les soirées où vous aborderez les fabuleuses facettes de cette épique époque avec vos amis !

3)   Les explications que je donne ici sont de sources sûres : mon lointain ancêtre étant Achille. Achille était un bel héros (Deravel était son père) et les filles, très amoureuses de lui, lui demandaient toujours : « t’as long Achille ? » et lui, répondait immanquablement en se grattant le pied : « vérifie toi-même ! »

 

4)   Les dieux, demi-dieux et autres personnages étaient les mêmes chez les grec et les romains, mais ils s’appelaient différemment. Prenons pour exemple la déesse de l’amour et de la fécondité : elle s’appelait « Aphrodite » chez les grecs et « Vénus » chez les romains.

 

Ceci étant exposé, vous allez pouvoir suivre pas à pas la véritable histoire de ces temps fabuleux !

 

 

Vous pouvez retrouver chaque lundi, depuis le 17 août, un billet sur le sujet !

 

 


 

Aujourd’hui :  

 

 

 

Image du net 

 

 

 

 

Déméter  pour les grecs

 

Cérès  pour les romains

 

 

Démèter dont le nom, sans doute une altération d'un mot grec qui signifie de "Terre-mère", était la déesse de l'agriculture, des moissons, des chèvres du Larzac et la fiancée de José Bové.

Elle représentait la terre cultivée et féconde contrairement aux autres déesses comme Gaia ou Rhéa qui personnifiait la terre en tant que matière. C'est elle qui facilitait la germination, la pousse des plantes, la pousse des verrues sous les plantes des pieds et l’acné juvénile avant de prendre pour la première fois son pied.

Elle était la fille de Cronos (celui des 24 heures) et Rhéa. Elle fait partie des douze Olympiens même si elle préférait résider à Eleusis au contact de la terre que sur l'Olympe. Cérès passait toujours ses vacances en Corrèze et il se raconte que Jacques Chirac s’en occupa activement : plus d’une fois Chirac cambra Cérès sous le second empire ! ( il était déjà là le bougre ! )


ATTRIBUTIONS

La base de l'économie grecque reposait principalement sur la culture des céréales (orge et blé) c'est pourquoi elle était particulièrement vénérée en assurant l'abondance et l'épanouissement des cités. Elle resta toujours très proche des Hommes qui construisirent en son honneur un grand nombre de temples à travers toute la Grèce.
En tant que déesse de la terre elle avait aussi un caractère chthonien qui fut par la suite dévolu à sa fille Perséphone qui était totalement aphone et qui ne pouvait pas se servir d’un téléphone !  


         
ATTRIBUTS

La truie, le bélier, la grue, la bécasse à bottines, la Ségolène à poils durs, la biche à long cils  et la tourterelle de Julien Clerc  ainsi que la couronne d'épis de blé, le flambeau, le flanc moche et la gerbe de blé sont ses emblèmes.

Sa beauté sévère attira quelques prétendants à qui elle tenta de résister.

POSEIDON

Alors qu'elle était en Arcadie, Poséidon la convoita mais elle se transforma en cavale et se mêla aux juments du roi Oncos de tout et de rien . Cependant il en fallait plus pour décourager le maître des eaux qui à son tour prit la forme d'un fougueux étalon prénommé Achille et la rendit mère du cheval Arion qui était immortel, doué de parole. et avait une magnifique crinière verte et aussi de la  jument Ariel qui était très vite lessivée après le moindre petit galop.

ZEUS

Démèter se refusa pareillement à Zeus qui lui aussi arriva à ses fins en se transformant en taureau (coup vache et pas très régulier !) et la rendit mère de Perséphone qui, malgré qu’elle soit aphone, est la mascotte d’Orange.

MACRIS

Démèter tomba amoureuse de Macris, une nymphe de Corcyre et par amour pour elle, elle enseigna l'art des semailles et de la moisson aux Titans sur son île appelée Drépané (la faux). Ce qui démontre que les Lesbiennes ne sont pas une invention récente !

Elle fut aussi mère de Ploutos par Lasion, "le laboureur", fils de Zeus et de la Pléiade Electre. Ils se rencontrèrent lors du mariage de Cadmos ( le dieu incontesté des motards ) et d'Harmonie, cas bien à part !. Echauffés par le nectar qui coulait à flots les amoureux se glissèrent hors de la maison et s'unirent dans un champ trois fois labouré (Cérès aussi !)

A leur retour, Zeus comprit ce qui venait de se passer entre eux, jaloux à l'idée que Lasion ait osé toucher Démèter, il le frappa à mort de sa foudre ou l'estropia gravement.
Selon d'autres sources il vécut auprès de Démeter et introduisit son culte en Sicile et en bien d’autres lieux (certains ne mette pas  « te » à la fin de « culte »)
Cette union donna naissance à Ploutos et Philomélos qui disait toujours « il y a du méli-mélo dans la philo ! »

 

 

Le culte est basé sur le rythme des saisons; il est à la source des Mystères d'Eulésis et aussi des Mystères de l’Ouest. Le secret de ses Mystères était très bien gardé et sa divulgation était punie de la peine de mort; Eschyle faillit être condamné. Ses temples appelés Mégara se trouvaient souvent dans les forêts.
 Les Phigaliens comme tous les Acadiens et toutes les Acadiennes, adoreraient une Démèter à tête et crinière de jument, entourée de dragons et de serpents, de la tête de faux jeton d’Eric Besson ainsi que de celle de Sylvio Berlusconi après son coup de poing dans la tronche. Cette statue ayant été incendiée par accident, les Phigaliens oublièrent le culte de la déesse, qui s'en vengea par une grande sécheresse qui les aurait conduits jusqu'à manger leurs propres enfants, s'ils ne l'avaient arrêtée en rétablissant le culte de Démèter la noire.

 

Voici, voilà ce que vous devez absolument retenir de Cérès ou Déméter, sous peine de passer pour un(e) nul(le) devant la première classe de CM 2  venue! 

 

 A la semaine prochaine pour la suite ... si vous le voulez bien !

 Rotpier ........ à qui il ne reste qu'un tout petit rien de jeunesse !

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus de … Rotpier !

13 Décembre 2009 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus



 
 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ? … Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

rebus 32 (1)rebus 32 (2)

rebus 32 (3)

 

Petite aide au rébus :

 

 

 C'est une pensée de Pierre et de Rotpier ! Donc, pas trop tordue .............. quoique !

 

 2ème ligne, 3ème image: un diagramme de  " - - - - "

 3ème ligne, 4ème image: tiens, voila la moitié du truc de Titeuf qui revient !

 4ème ligne, 3ème image: en haut du  " - - - " du voilier !

 5éme ligne, dernière image : pas la vache mais son petiot !

 6éme ligne, dernière image : pour faire des tartines !

 7ème ligne, 3ème image : la moitié d'un roman de Zola ou la moitié d'un périodique !

 

 

Et pis c'est tout  .................. hic !

Réponse :

 

Si l'on ne prend pas son pied en poésie ça ne rime à rien, mieux vaut se beurrer en alignant des verres

 


 

Déjà publié, car je n'ai pas encore réinstallé toute mon artillerie pour en faire un nouveau !


 

Lire la suite