Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Rébus : le petit arrêt rébus de … Rotpier !

3 Avril 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ? … Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

 

 Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

 

 

 C'est une connerie du Rotpier ! 

 

1ère ligne, 2ème image: c'est la position qu'il faut prendre: le gars est "- - - - -" ... Dernière image : poches de "- - - -" !

 

2ème ligne, 2ème image: Ce n'est pas le manche qu'il faut prendre ici ! Faites gaffe quand même: ça coupe ! ... 3ème image : "- - -" est ce personnage ?

 

3ème ligne: 1ère image: quand on a les cheveux qui se dressent sur la tête, on a "- - - -" ! ... 2ème image: lieu où les marchés se tennaient autrefois, il en existe encore quelques unes ! ... Dernière image : on l'achète en stères ! ( Ici, il est vu en bout )

 

Et pis c'est tout ! ...

 Non  : STP , Midolu : réponse par mél ! Merci bien la championne du rébus !

   

Merci Midolu !  

 

Réponse :

 

         Si la Syrie s’enflamme qui coupera le bois ?

 

        Syrie ou scierie ! ……………..  Ah ! Ah ! Ah !

  Le Rotpier qui ne bois … pas que de l’eau … Oh ! Oh ! Oh !

 

 

 

Ça, c’est juste la signature

 

Lire la suite

Jacques Brel: "Au printemps" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

2 Avril 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime


 
 
Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
Jacques Brel !
 « Au printemps »

       

 

 

   

Au printemps

 

Au printemps au printemps
Et mon cœur et ton cœur
Sont repeints au vin blanc
Au printemps au printemps
Les amants vont prier
Notre-Dame du bon temps
Au printemps
Pour une fleur un sourire un serment
Pour l’ombre d’un regard en riant

Toutes les filles
Vous donneront leurs baisers
Puis tous leurs espoirs
Vois tous ces cœurs
Comme des artichauts
Qui s’effeuillent en battant
Pour s’offrir aux badauds
Vois tous ces cœurs
Comme de gentils mégots
Qui s’enflamment en riant
Pour les filles du métro

Au printemps au printemps
Et mon cœur et ton cœur
Sont repeints au vin blanc
Au printemps au printemps
Les amants vont prier
Notre-Dame du bon temps
Au printemps
Pour une fleur un sourire un serment
Pour l’ombre d’un regard en riant

Tout Paris
Se changera en baisers
Parfois même en grand soir
Vois tout Paris
Se change en pâturage
Pour troupeaux d’amoureux
Aux bergères peu sages
Vois tout Paris
Joue la fête au village
Pour bénir au soleil
Ces nouveaux mariages

Au printemps au printemps
Et mon cœur et ton cœur
Sont repeints au vin blanc
Au printemps au printemps
Les amants vont prier
Notre-Dame du bon temps
Au printemps
Pour une fleur un sourire un serment
Pour l’ombre d’un regard en riant

Toute la Terre
Se changera en baisers
Qui parleront d’espoir
Vois ce miracle
Car c’est bien le dernier
Qui s’offre encore à nous
Sans avoir à l’appeler
Vois ce miracle
Qui devait arriver
C’est la première chance
La seule de l’année

Au printemps au printemps
Et mon cœur et ton cœur
Sont repeints au vin blanc
Au printemps au printemps
Les amants vont prier
Notre-Dame du bon temps
Au printemps

Au printemps
Au printemps

 

 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

Mouammar Kadhafi le coup de théatre : il est candidat aux primaire du P.S. !

1 Avril 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour

 

 

Coup de tonnerre dans le microcosme politique, après François Hollande hier, un nouveau candidat se déclare aux primaires du Parti Socialiste !

 

 

 

Et c’est :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

Mouammar Kadhafi !

 

 

 

Il en a le droit ! Nicolas Sarkozy vient de le naturaliser sous prétexte que son père était peut-être français.

 

La manoeuvre n’échappera à personne : en perte de vitesse dans les sondages, le locataire de l’Elysée cherche par tous les moyens de déstabiliser le PS !

 

Les traîtres, Besson et Kouchner, soutiennent sa candidature !

 

 

 

Affaire à suivre !

 

   Rotpier

 

   

 

 

Lire la suite

Poésie du jour: "Les couleurs de la vie" ... version 2, plus optimiste que la 1 ... poème de ... Pierre

1 Avril 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

Chose promise, chose due : je vous invite ami(e)s à refaire le chemin d’hier, mais à l’envers.

 

Autre petit instantané …

  

Il avait mis des mois

à sortir de l’impasse,

un long chemin de croix

où parfois on y passe,

une purée de poix

une ignoble mêlasse

visqueuse comme poix :

la Parque qui t’enlace.

 

                        Pierre

 

 

Cliché de Jean-François Simon

 

 

Les couleurs de la vie,

 

 

 

L’homme était là, droit … immobile …

 

détaillant chaque ton … fragile

 

… encore … encore un peu.

 

Il avait, sous les yeux,

 

les couleurs traversées

 

cette dernière année.

 

Son regard balayait le cliché,

 

de gauche à droite, il revivait

 

les dernières étapes de sa vie.

 

 

 

Il les revivait …une à une … intensément.

 

Le sombre … le plus que sombre,

 

cette poisse d’ombre

 

…désespérante.

 

 

 

Il était là … dans ce trou noir.

 

Il avait perdu tout espoir.

 

L’enfer ! Le fond ! La fin du rêve !

 

Et tous les jours … et pas de trêve !

 

Il n’y avait plus que le vide

 

… plus que le noir … livide.

 

Le temps passait … pas un éclair.

 

Pourtant il savait bien le clair !

 

Il l’avait connu … avec elle.

 

Oui ! Avec elle, la belle !

 

Et puis un jour … plus rien … partie !

 

Sans explications ! … La folie !

 

Le tunnel !  Le trou !  Le néant !

 

Des mois dans ce gouffre béant.

 

Des mois et des mois d’amertume :

 

le long deuil d’un amour posthume.

 

 

 

Pourtant …

 

 

 

Un matin, dans son vieux miroir,

 

il avait cru apercevoir

 

une lueur … fugitive.

 

Eclaircie toute relative :

 

du noir … moins noir … virant au gris.

 

Mais, vigilant même amaigri,

 

décochant des nuées de traits sombres,

 

le noir essayait le surnombre.

 

Malgré cela, il reculait.

 

Des escadrons, couleur de lait,

 

arrivaient à faire main-basse

 

sur les volumes de l’espace !

 

Le bleu avançait, impérial,

 

gommant tout souvenir glacial.

 

 

 

Ayant fini son balayage,

 

certain d’avoir tourné la page,

 

l’homme pivota et sourit.

 

 

 

Dans la rue, plus tard,

 

son regard accrocha  - surpris ! -

 

le fier profil d’une passante

 

à la clarté éblouissante !

 

 

 

                                Pierre Dupuis

 

  

Lire la suite

Poésie du jour : "Les couleurs de la vie," ... de ... Pierre

31 Mars 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

Je vous invite ami(e)s à partager avec moi un balayage des couleurs de la vie ou, plus précisément, des tons de la vie. Ces tons qui s’associent si parfaitement à nos états d’âme.

Aujourd’hui, je vous invite à aller vers le sombre, vers le noir.

Demain, nous irons vers le clair, vers le bleu … enfin, si vous le voulez bien !

Ces poèmes ont déjà été publiés mais je les ai retouchés … juste un petit coup de pinceau çà et là.

Bon partage, 

Pierre

 

 

Il fait gris, il fait moche

et mon coeur s'effiloche.

Il en saigne et s'aigrit

où est donc son grigri ?

 

                                            Pierre

 


 

 

 

 

Photo de Jean-François Simon

 

 

 

 

 

Les couleurs de la vie,

 

 

 

Je vous prends par les yeux

 

comme on prend par la main,

 

balayons les couleurs d’aujourd’hui, de demain.

 

 

 

Là, sous nos yeux … la vie ! Toute la vie.

 

Ses couleurs, ses tons … des tons à l’envie.

 

Clairs au début mais … déjà perturbés.

 

Le socle et la base … déjà plombés.

 

On avance et … la lumière s’estompe.

 

On fait un vœu, on croit, mais … on se trompe !

 

Et, l’irréductible avance du temps

 

nous entraîne vers les tons rebutants.

 

D’ abord, quelques traits décochés … sombres,

 

avant-garde des bataillons de l’ombre.

 

Vaincu, le bleu cède la place et meurt.

 

Le gris, plus gris, se renforce et s’étale.

 

Encore quelques lueurs qu’il avale …

 

et puis … il passe un pacte avec le noir

 

… son maître … inexorable laminoir !

 

 

 

Plus de lueurs,

 

toutes les peurs

 

et … le trou noir.

 

 

 

                                                            Pierre Dupuis

 

 


 

 

 

Si le temps est beau demain,

vous aurez la version optimiste !

 

Lire la suite

Le poème du jour : "Coup de filet" ... de ... Rotpier

30 Mars 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour

 

Histoire de se marée un peu !

 

          

Image prise sur le net
 

Coup de filet,

 

Comme filet tendu,

elle attendait ses proies,

plutôt marins perdus

que poissons ou lamproies !

 

Tous charmes en avant

et réserve en arrière,

un mélange savant

et quasi sans barrière !

 

Maîtrisant son travail

de superbe façon

comme avec un tramail

on rafle tout poisson !

 

Client au bout du quai,

tentative d’approche :

-   alors chéri … OK ?

Mais … c’est quoi dans ta poche ?

 

- C’est mon filet à moi,

présente tes menottes !

Cette fois-ci, c’est toi,

qui va payer la note !

 

 

Code opération : « Marée basse sur le bitume »

 

 

Vrai flic et pas marin

en mission dans la rue,

un travail sous- marin

pour pêcher la morue !

 

 

                                      Rotpier

 

 

 

 

 

 

 

Chalut à tous !

 

Fallait bien que cela se termine en ... queue de poisson !

 

 

 

 

Lire la suite

Marine et Sarko: ça torpille sec ! Le petit billet d'humeur du Rotpier !

29 Mars 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Billet d'humeur

 

 

Grande bataille sous Marine !

 

  

L’amère du Nord vient de remporter une manche contre les flibustiers de l’UMP (ceux qui ne sont pas pacifiques … les autres aussi d’ailleurs !).

 

 

La Marine va-elle torpiller le navire UMP ?

 

 

 

Oui, certainement un peu.

 

Mais le véritable ennemi du navire UMP, celui qui va à coup sûr le torpiller, c’est :

 

 

 

 

Oui ! C’est bien lui !

 

Il n’y a qu’à voir le calibre de l’engin !

 

(Je précise bien : le calibre de la torpille !)

 

 

En terme de Marine (la vraie !), si le tir vient d’un bâtiment membre de la flotte, cela s’appelle du …

 

Sabordage !

 

 

 

 

PS : … Il s’en frotte les mains ! ( le PS ! )

 

 

Et pis c’est tout !

 

 

Rotpier

 

Nota: Toutes les images proviennent du net !

Les montages sont du Rotpier ! 

 

Lire la suite

Rébus : Réponse pour le rébus de … Rotpier

28 Mars 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet …« rébus » !

 

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

Et pis c’est tout !

 

Rotpier  

Lire la suite

Jason et la toison d’or : La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

27 Mars 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #La mythologie selon Rotpier

 

La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

 

 



Notons, comme disait Amélie,

que la Créte se trouve en bas et non en haut !

J'ai relevé cela: cocorico !

 

Préambule important dont tout lecteur nouveau doit bien s’imprégner pour appréhender correctement la suite.

 

1) La mythologie gréco-romaine n’a rien à voir avec des salades débitées par Juliette : je l’affirme !

2) Je vous fiche mon billet (d’ailleurs, il y en aura plusieurs et j’espère que vous n’allez pas vous en liasser !) qu’après m’avoir lu, vous serez bien plus à l’aise dans les soirées où vous aborderez les fabuleuses facettes de cette épique époque avec vos amis !

3) Les explications que je donne ici sont de sources sûres : mon lointain ancêtre étant Achille. Achille était un bel héros (Deravel était son père) et les filles, très amoureuses de lui, lui demandaient toujours : « t’as long Achille ? » et lui, répondait immanquablement en se grattant le pied : « vérifie toi-même ! »

 

4) Les dieux, demi-dieux et autres personnages étaient les mêmes chez les grec et les romains, mais ils s’appelaient différemment. Prenons pour exemple la déesse de l’amour et de la fécondité : elle s’appelait « Aphrodite » chez les grecs et« Vénus »chez les romains.

 

Ceci étant exposé, vous allez pouvoir suivre pas à pas la véritable histoire de ces temps fabuleux !

 

 

Vous pouvez retrouver chaque lundi, depuis le 17 août 2009, un billet sur le sujet !

 


Si la mythologie est votre talon d’Achille en société, n’hésitez pas : suivez mes cours et vous deviendrez aussi brillant que le roi Midas qui changeait tout ce qu’il touchait en or et se grattait souvent les choses !

 


Aujourd’hui :

 

Jason tuant le dragon d'après Salvator Rosa
ou Salvator Adamo ou Dali, je ne sais plus ce n'est plus très net dans ma tête !
( image du Net )

 

Jason et la toison d’or

 

Qui est Jason?

Jason ( un gros bavard ! ) est le fils d'Eson et d'Alcimède. Eson est le roi d'Iolcos, en Thessalie, mais il se fait détrôner par Pélias, son frère (l'oncle de Jason) ce qui fit beaucoup jaser à l’époque !
Pélias souhaite la mort Jason, mais celui-ci est sauvé par des amis et se fait élever par le centaure Chiron et pas carré et la femme de Chirac, Bernadette Soudouillet.

Son retour :


Pélias consulte un oracle pour connaître son avenir. Cet oracle lui explique qu'un jour, un homme viendra avec une seule sandale au pied, sans être unijambiste, et que cet homme le détrônera.
Le temps passe, Jason grandit et décide que le moment est venu de réclamer son trône et du papier. Sur le chemin il va aider une vieille femme à traverser un fleuve et va perdre une sandale, ce qui ne provoqua pas trop de scandale. 
Ce qu'il ignore, c'est que la vieille femme est en réalité la déesse Héra, déguisée. Héra (ou Junon pour les romains) qui était, je vous le rappelle, la sœur et l’épouse de Zeus, ce qui prouve qu’on s’asseyait joyeusement sur la morale à l’époque !
Pélias accueille Jason à bras ouverts et accepte de lui remettre le trône à une condition : qu'il lui rapporte la Toison d'Or, un objet précieux gardé par un farouche dragon, qui se trouve en Colchide dans les près qui fleurissent jusqu’à la fin de l’été. Jason accepte le marché.

 

Nota :

 

Tous ceux qui pensaient que la toison d’or était une foufoune de blonde, doivent admettre qu’ils se sont mis le doigt dans l’œil à défaut d’autre part !

 


Grâce aux déesses Athéna et Héra, il fait construire un immense navire : l'Argo (dit "le rapide" ). Une fois fini, il embarque avec 50 courageux hommes, dont Hercule et Avance qui ne s’entendaient jamais,Thésée, Orphée, Castor et Pollux, Bonux et ses cadeaux, Tapis et Lucas ( le dernier qui a toujours rêvé de tripoter la toison de Laure Manaudou )

Le voyage :


Le voyage est long et dangereux, de nombreux héros n'ont pas fini jusqu'en Colchide, ni dans les près d’ailleurs !

1-Tout d'abord, Hercule qui n’avança jamais et partit à la recherche de son écuyer disparu et ne trouva qu’une petite écuyère à Caffé au Brésil et ne reviendra pas pour finir le voyage.

2-Ensuite, vient la passe de Bosphore où, contrairement à ce qu’avait dit Sarkozy, personne ne gagnait plus ! Il s'agit de deux immenses récifs qui s'entrechoquent pour broyer les navires voulant atteindre la Mer Noire.

 

Fort heureusement Héra interviendra et, à l'aide d'un oiseau de toutes les couleurs fournies par Gilbert Bécaud, empêchera les récifs de réduire en bouillie le navire.

3-Les harpies et les harpions (sorte d’harpies, mais avec de longs doits de pieds.)

 

 

Image du net, harpie c'est tout !

 

 

 Dans la mer de Thrace, Jason et ses argonautes vont rencontrer  Phinée, un homme capable de prédire l'avenir. Zeus n'aime pas cette personne et pour le punir de son don (il était pourtant digne d’un don !) il l'a rendu aveugle. Il a aussi envoyé des harpies pour que, à chaque fois que Phinée veuille manger, elles se jettent sur sa nourriture. Il est donc très difficile pour le pauvre homme de se nourrir. Jason et son équipage vont aider Phinée à se débarrasser de ces bestioles. 

4-Les Amazones ( qui tenaient une grande librairie du net )

 

 L'Argo passe près du pays des guerrières amazones (filles du dieu de la guerre Arès et    de la nymphe de la paix Harmonie Ka ). Ils échappent de peu au combat.

5-Les sirènes.

 

Trois de ces créatures attendent Jason afin de le dévorer lui et son équipage. Orphée (qui sait calmer les animaux sauvage à l'aide de sa lyre et de son délire ), réussi à éloigner les sirènes en se mettant lui-même à chanter des chants gaillards et  paillards qui sidérèrent les six reines et les trois rois ! 

La Toison d'Or :


Le voyage est enfin fini ! Les argonautes sont enfin arrivés en Colchide.
Le roi Eétès,  alors que nous sommes en hiver, accepte de lui remettre la toison...seulement s'il arrive à bout d'épreuves surhumaines. Car le roi tient à sa toison plus que tout, et il ne compte pas la lui donner comme ça.

Jason devra donc labourer une terre aride, en ayant attelé des boeufs aux sabots d'airain et crachant du feu. Médée, la fille du roi Eétès, tombe sous le charme du héros et l'aidera à accomplir ses tâches. Elle lui offre un baume protecteur contre les brûlures qui sauvera Jason des bœufs aux sabots d'airain. Pour la remercier, Jason prit Médée et la laboura.

Une fois fait, il devra y semer les dents du dragon Cadmos (le chef des motards)  desquelles "germent" des guerriers squelettes qu'il devra tuer. Médée lui offre cette fois une pierre qui fera que les guerriers s'entre-tueront. C’est de cette pierre que naîtra le Rotpier.

Bien sûr le roi refuse de tenir sa parole et de donner la toison.
Pour finir, Médée endormit le dragon qui gardait la Toison d'Or, Jason put alors s'en emparer et il s'enfuit avec Médée. 

Le retour à Iolcos :

De retour, Jason constate que Pélias a tué sa famille. Médée, grâce à ses pouvoirs, fait en sorte que Pélias se fasse tuer par ses propres filles, et Jason peut enfin récupérer son trône, du papier de toilette et un lit pour, à nouveau, labourer Médée.

 

Je le sais, j’en suis bien conscient, c’est très difficile à suivre, mais  voilà ce que vous devez retenir de La Toison d’Or sans penser immédiatement à Sharon Stone !

 

Harpie c'est tout  pour aujourd'hui !

 

 A la semaine prochaine pour la suite ... si vous le voulez bien … et les dieux aussi !

 Rotpier ........ à qui il ne reste qu'un tout petit rien de jeunesse comme disait Lucien !

 

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus de … Rotpier !

27 Mars 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

Rébus : le petit arrêt rébus de … Rotpier !

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ? … Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

 

 

 Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

 

 

C'est une pensée philosophique de Pierre, donc du sérieux !   

 

5ème ligne, 2ème image: elle est bien mal barrée !

 

6ème ligne, 1ère image: à 3H 52 du mat, il est très

"- - -" ! ... 2ème image: "- - -" de sable ou d'autre ! ... dernière image: quand son nez s'allonge il "- - - -" !

 

7ème ligne, 1ère image : celui-ci est de montagne ! ... 3ème image: la sale bête pique surtout les chiens et les chattes ! 4ème image: en direct "grrr" !

 

8ème ligne, 1ère image: l'autre nom de l'arobase ! ... dernière image: vue de la "- - -" du haut d'un immeuble !

 

       Et pis c'est tout !

   

Réponse :

         Nos conversations seraient bien plates si nous nous interdissions totalement  la critique gratuite d’autrui !

     

 


 

Ça, c’est juste la signature !

 

Lire la suite