Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Balios et Xanthos + DSK : La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

16 Mai 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #La mythologie selon Rotpier

 

La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

 

 



Notons, comme disait Amélie,

que la Créte se trouve en bas et non en haut !

J'ai relevé cela: cocorico !

 

Préambule important dont tout lecteur nouveau doit bien s’imprégner pour appréhender correctement la suite.

 

1) La mythologie gréco-romaine n’a rien à voir avec des salades débitées par Juliette : je l’affirme !

2) Je vous fiche mon billet (d’ailleurs, il y en aura plusieurs et j’espère que vous n’allez pas vous en liasser !) qu’après m’avoir lu, vous serez bien plus à l’aise dans les soirées où vous aborderez les fabuleuses facettes de cette épique époque avec vos amis !

3) Les explications que je donne ici sont de sources sûres : mon lointain ancêtre étant Achille. Achille était un bel héros (Deravel était son père) et les filles, très amoureuses de lui, lui demandaient toujours : « t’as long Achille ? » et lui, répondait immanquablement en se grattant le pied : « vérifie toi-même ! »

 

4) Les dieux, demi-dieux et autres personnages étaient les mêmes chez les grec et les romains, mais ils s’appelaient différemment. Prenons pour exemple la déesse de l’amour et de la fécondité : elle s’appelait « Aphrodite » chez les grecs et« Vénus »chez les romains.

 

Ceci étant exposé, vous allez pouvoir suivre pas à pas la véritable histoire de ces temps fabuleux !

 

 

Vous pouvez retrouver chaque lundi, depuis le 17 août 2009, un billet sur le sujet !

 


Si la mythologie est votre talon d’Achille en société, n’hésitez pas :suivez mes cours et vous deviendrez aussi brillant que le roi Midas qui changeait tout ce qu’il touchait en or et se grattait souvent les choses !

 


Aujourd’hui :

 

 

les-chevaux-Balios-et-Xanthos.jpg   

 

 

    Automédon avec Balios et Xanthos d'après Henri Alexandre Georges Regnault

 

© Museum of Fine Arts de Boston (1868)

 

Balios et Xanthos

 

Balios et Xanthos sont deux chevaux immortels nés de l'union de la Harpie  Podargé ( avait souvent le pot chargé) et du dieu du vent de l'ouest, Zéphir. 

 

Podargé, qui avait pris la forme d'une pouliche, paissait tranquillement dans les prairies qui bordent l'océan quand Zéphyr, qui passait en coup de vent, surgit. Il se transforma en un puissant étalon et la couvrit. Et qui sait si la femme de chambre de l’hôtel Sofitel de Manhattan n’a pas fait le coup à DSK qui est, c’est bien connu, un sacré étalon ? Hein ? Après, elle aurait changé d’avis (souvent femme varie !) et lui aurait rué dans les choses. Lui, pas content du tout, l’aurait attrapé par la crinière et l’aurait un peu bousculée. Moi, je vois les choses comme ça et pas autrement ! Je me demande même si la femme de Woerth ne serait pas dans le coup car elle magouille pas mal avec les chevaux du coté de Chantilly ! D’autre part, Hervé Morin possède des chevaux de course … ça sent le complot à plein nez, moi j’ vous l’dis ! Mais, revenons à nos moutons … non ! … à nos chevaux !

 

 Héra leur avait conféré la parole. Balios, le cheval bai et Xanthos, le cheval pie 12, furent tout d'abord confiés à Poséidon puis les dieux apportèrent ces chevaux en cadeau de mariage de Pélée et Thétis qui avait le ballon de Pelé et pas de Pélée. 
Leur fils, Achille (qui était dans le ballon de Thétis par l’entremise de Pelé … vous suivez ?)  les amena à la guerre de Troie en moins de deux. Il les confia à son ami Patrocle mais presque, quand il se retira de la bataille. A la tête de l'armée des Myrmidons et des marmitons, Patrocle combattit vaillamment les six Troyens mais il fut tué et les chevaux le pleurèrent et, des chevaux qui pleurent n’ont pas des larmes de crocodile comme dit ma cousine Odile qui se fait souvent croquer par un nommé Mitaine.

 

Ces chevaux avaient été promis comme récompense à Dolon (Alain) pour avoir espionné le camp grec de Zorba, mais Zeus ne voulut pas que ces bêtes magnifiques soient impliqués dans une si sordide affaire, il leur donna la volonté de s'échapper et de rejoindre au galop, avec Max, le camp des grecs à la grande joie d’Anthony Quinn et de Nana Mouskouri, la femme à lunettes, donc à quéq ….. ! Il parait d’ailleurs qu’elle serait amoureuse de DSK mais que Sinclair lui aurait soufflé … tout cela n’est ni sain, ni clair !

 

 

Là, Achille, affligé par la mort de son ami Patrocle, leur reprocha vertement de ne pas l'avoir ramené sain et sauf. Xanthos prit la parole pour lui répondre que la mort de Patrocle était déjà écrite, et il lui annonça que la sienne n'allait pas tarder. A quoi Achille répondit qu'il le savait déjà et qu’il l’emmerdait profondément.
Les Erinnyes farouchement  intervinrent pour ôter définitivement la parole aux chevaux, mais oublièrent de faire de même pour les femmes, ce qui aurait arrangé bien des hommes, mais … pas moi !

 

Plus tard c'est Néoptolème,  fils d’Achille et de Déidamie Nova, qui reçut les chevaux en héritage.

 

Xanthos est aussi le nom d'un des chevaux d'Hector. (Homère Michel, Iliade et Audi C à 16 sous-pape, en ligne VIII, 185).

 

 

 

Et pis c’est tout pour aujourd’hui !

 

 

 

A la semaine prochaine pour la suite ... si vous le voulez bien … et les dieux aussi !

 

Rotpier ........ à qui il ne reste qu'un tout petit rien de jeunesse comme disait Lucien !

Lire la suite

Rébus : Réponse pour le rébus de … Rotpier

16 Mai 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Réponse pour le rébus :

 Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

 

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

Et pis c’est tout !

 

Rotpier 

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus de … Rotpier !

14 Mai 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ? … Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

 

C'est une pensée de Pierre, donc sérieuse !


1ère ligne, 1ère image: la peinture, la musique, le théatre sont des " - - - - " !

2ème ligne, 1ère image: boisson préférée des " rosbifs " ! ... dernière image : en direct " vie "

3ème ligne, 2ème image: la vache est dans le " - - - " et cela suffit à son bonheur ! ... dernière image : l'oiseau s'appelle Coco !

4ème ligne , 1ère image: 3 H 52 du mat: c'est très " - - - " ! ... dernière image : en direct pour les non habitués: "hure "

 

 

 

Vous avez intéret à trouver tôt !

 

 

     

Réponse :

                                                                                                   

Arrivé à un certain âge la vie ne prête qu’au taux d’usure* !

 

* « usure » pouvant être employé dans les deux sens : « usé » ou « usurier »



... qu'il dit, l'animal !

 

Lire la suite

Richard Cocciante : "Marguerite" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

14 Mai 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime

 
 

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

Richard Cocciante :
 « Marguerite »
Rien que de la poésie
... sans rimes ... tout dans le texte et dans la voix !
 

Pas de paroles

… puisque elles s’affichent !

 

Attention : attendre un peu pour le chargement !

 

Bon partage ! 

 

Rotpier 

 
 
Lire la suite

Festival de Cannes, le poème du jour : "Le festival de cannes de Zézette," un poème haut en couleur de ... Rotpier

13 Mai 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour

 

J’espère bien, avec ce poème haut en couleur

 

(du rouge et de l’or) décrocher une palme !

 

Au minimum, la palme-raie !

 

 

 

 

 

 

Toutes les images proviennent du net !

 

 

 

Le festival de cannes de Zézette,

 

 

 

Un jour sur la croisette

 

j’ai rencontré Zézette,

 

entièrement à poil :

 

c’était très convivial !

 

 

 

Pas du tout complexée,

 

tout à fait relaxée,

 

elle exposait son corps

 

sans le moindre remord !

 

 

 

Elle’ n’était pas bronzée

 

mais elle était frisée :

 

son système pileux

 

frôlait le fabuleux !

 

 

 

Il faut savoir qu’à Lille

 

rarement on s’épile :

 

ça flottait de partout

 

des cheveux aux genoux !

 

 

 

Je connaissais la fille,

 

une môme gentille,

 

mais tous les gens d’ici

 

en étaient ébahis !

 

 

 

Elle entama à Cannes

 

un festival de cannes :

 

elle n’en avait que deux

 

mais s’en servait au mieux !

 

 

 

Une foule en délire

 

décida de l’élire,

 

loin de tout le gotha,

 

la reine des nanas !

 

 

 

Arrachant une palme

 

à un palmier très calme,

 

ils lui remirent le prix

 

du plus velu fri-fri !

 

 

 

De sa belle démarche

 

elle monta les marches

 

d’un très grand escabeau :

 

ce fut vraiment très beau !

 

 

 

Elle en fut très émue

 

et promit à la rue

 

de revenir souvent

 

fêter l’évènement !

 

 

 

Depuis ce jour Zézette

 

revient sur la croisette

 

montrer tous ses trésors

 

et son fri-fri en or !

 

 

 

Car en plus elle est blonde

 

et vachement gironde,

 

 qu’ils soient flics ou pompiers,

 

les gars sont à ses pieds !

 

 

 

 

 

                          Rotpier

 

 

 



 



 

Lire la suite

Festival de Cannes, le poème du jour: "Festival de cannes à Cannes," ... de ... Rotpier !

11 Mai 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour

 

 

On y va ?

Je recroisette les doigts !
 
Aurais-je une palme ?
 
Image du net

Festival de cannes à Cannes,

 

 

 

Sur le grand tapis rouge

une longue ascension

et des fesses qui bougent :

fais gaffe à ta tension !

 

Corps sculptés à la gouge

des totems ! … Attention !

Des milliers de peaux-rouges

sont en adoration !

 

Robes longues ou courtes :

on devine ou l’on voit !

Ça prolonge ou écourte

 

… ça s’écarte parfois !

Gambettes en arcanes :

vrai festival de cannes !

 

 

 

 

Image du net

 

 

Rotpier

 

Toujours aussi sonnet le Rotpier !

 

 

Celui-ci, je l'ai déjà publié, mais j'en ai un autre

en gestation qui ne sera pas piqué des vers !

 

Lire la suite

Poésie, le poème du jour : "Les douze signes et le vilain petit canard," ... un poème de ... Rotpier !

10 Mai 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour

 

Par le faux mage complètement râpé ...Rotpier !

 

 



Image du net bidouillée par ... Rotpier


 

zodiaque

 Image du net

 

 

 

 

 

Les douze signes et le vilain petit canard,

 

 

 

Vous vous posez maintes questions

 

quand il vous faut choisir un signe

 

pour construire une relation

 

 qui ne vire pas à la guigne !

 

 

 

Je vous propose une excursion

 

-         mais sans vous donner de consigne ! -

 

au pays de mes réflexions

 

que dans ces quelques vers j’aligne !

 

 

 

xxxxxxx

 

 

 

Si je m’entiche d’un Bélier

 

dont le papa est capricorne,

 

finirais-je tout humilié

 

affublé de très longues cornes ?

 

 

 

Si je craque pour un Taureau,

 

tomberais-je sur une vache ?

 

Comme le dit l’ami Roro :

 

certaines sont vraiment des taches !

 

 

 

Si je tombe sur un Gémeaux

 

qui, paraît-il, n’est pas facile,

 

aurais-je avec elle des mots ?

 

Ce serait vraiment imbécile !

 

 

 

Si je brûlais pour un Cancer,

 

combien de temps aurais-je à vivre ?

 

Combien de temps avant les vers ?

 

Ce n’est pas écrit dans les livres !

 

 

 

Si je fais l’amour à un Lion,

 

la tiendrais-je par la crinière

 

pour éviter sa rébellion

 

quand je ferais un tour derrière ?

 

 

 

Si par un miracle accompli,

 

je tombais sur une vraie Vierge,

 

cela ne ferait pas un pli,

 

mais aurais-je besoin d’un cierge ?

 

 

 

Pourtant le summum des fléaux

 

ce serait bien qu’une Balance

 

m’offre son amour sur plateau

 

et me colle une chaude … offense !

 

 

 

Si je me piquais d’un Scorpion :

 

combien de jours avant la tombe ?

 

Rien à voir avec les morpions :

 

sitôt piqué, sitôt tu tombes !

 

 

 

Si je tombais, tout par hasard,

 

sur une femme Sagittaire,

 

pourrais-je sans trop de bazar

 

arriver à la faire taire ?

 

 

 

Et si j’avais un coup de cœur

 

pour une jolie Capricorne,

 

aurai-je beaucoup de bonheur

 

ou bien une vie des plus mornes ?

 

 

 

 

 

Si je séduis une mignonne

 

qui soit du signe du Verseau,

 

voudra-t-elle en bonne amazone

 

sacrifier au recto verso ?

 

 

 

Et si je ferrais un Poisson,

 

à la messe ou bien dans la rue,

 

je sais que j’aurais des soupçons :

 

entre l’ange ou bien la morue ?

 

 

 

xxxxxxxxxxx

 

 

 

Je ne sais pas si vous avez

 

choisi parmi ces douze strophes,

 

un signe qui pourrait coller

 

pour limiter la catastrophe !

 

 

 

Mais il faut bien un jour choisir

 

car même si l’on vire tante,

 

les signes restent et le désir

 

c’est de pouvoir planter sa … tente !

 

 

 

Voilà le grand panorama,

 

le tour complet de l’horoscope,

 

je rentre dans l’anonymat

 

avant que l’on me télescope !

 

         

 

                              Rotpier

 

   

 

Déjà publié !

 

 

 

Lire la suite

La nymphe Tyro : La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

9 Mai 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #La mythologie selon Rotpier

 

La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

 

 



Notons, comme disait Amélie,

que la Créte se trouve en bas et non en haut !

J'ai relevé cela: cocorico !

 

Préambule important dont tout lecteur nouveau doit bien s’imprégner pour appréhender correctement la suite.

 

1) La mythologie gréco-romaine n’a rien à voir avec des salades débitées par Juliette : je l’affirme !

2) Je vous fiche mon billet (d’ailleurs, il y en aura plusieurs et j’espère que vous n’allez pas vous en liasser !) qu’après m’avoir lu, vous serez bien plus à l’aise dans les soirées où vous aborderez les fabuleuses facettes de cette épique époque avec vos amis !

3) Les explications que je donne ici sont de sources sûres : mon lointain ancêtre étant Achille. Achille était un bel héros (Deravel était son père) et les filles, très amoureuses de lui, lui demandaient toujours : « t’as long Achille ? » et lui, répondait immanquablement en se grattant le pied : « vérifie toi-même ! »

 

4) Les dieux, demi-dieux et autres personnages étaient les mêmes chez les grec et les romains, mais ils s’appelaient différemment. Prenons pour exemple la déesse de l’amour et de la fécondité : elle s’appelait « Aphrodite » chez les grecs et« Vénus »chez les romains.

 

Ceci étant exposé, vous allez pouvoir suivre pas à pas la véritable histoire de ces temps fabuleux !

 

 

Vous pouvez retrouver chaque lundi, depuis le 17 août 2009, un billet sur le sujet !

 


Si la mythologie est votre talon d’Achille en société, n’hésitez pas :suivez mes cours et vous deviendrez aussi brillant que le roi Midas qui changeait tout ce qu’il touchait en or et se grattait souvent les choses !

 


Aujourd’hui :

 

 

Image du net

 

 

 

Tyro

 

Tyro (flanc : elle était un peu faignante) était une nymphe, fille  de Salmonée, qui n’avait pas de salmonelles (fils d'Eole et d'Anarétè préfectoral) et d’Alcidicé

 

Elle tomba amoureuse du dieu-fleuve Enipée Biencomilfaut qui, suivant Homère, était le plus beau de tous les fleuves qui arrosent les campagnes; elle aimait se promener sur les rives charmantes de son fleuve chéri en chantant des romances populaires dont « La petite Huguette ».

 

Poséidon ton cul sur l’étagère la vit et en devint amoureux. 
Un jour qu'elle était à l'embouchure de l'Enipée, il prit la forme du dieu-fleuve, et profitant de la méprise de la belle nymphe, il gonfla les eaux en forme de montagne, et les recouvrant comme une voûte, elles environnèrent et couvrirent les deux amants. Le dieu inspira à Tyro un doux sommeil, et lui annonça à son réveil qu'elle mettrait au monde deux beaux enfants ( il l’avait donc bien b…… pendant qu’elle roupillait, le cochon !). Elle accoucha effectivement de deux jumeaux: Nélée (Fant qui avait une grande trompe) et de Pélias (Debillets) qu'elle exposa.

 

Il existe différentes légendes sur l'enfance des deux jumeaux. On raconte qu'ils auraient été trouvés par un gardien de chevaux travaillant pour le compte de Florence Woerth et Pélias aurait reçu un coup de sabot au visage du coté de l’hippodrome de Chantilly. Dans une autre légende ils auraient été recueillis par un chevrier travaillant pour Ségolène Royal en fabriquant du Chabichou du Poitou, qui les éleva et leur donna un petit sac de cuir et des préservatifs en latex grâce auquel ils furent reconnus par Tyro quelques années plus tard.

 

A la mort d'Alcidicé, Salmonée se remaria avec Sidéro qui était proprement sidérant et qui maltraita la pauvre Tyro. Salmonée avait voulu imiter le tonnerre de Zeus. Il avait fait construire une route pavée de bronze sur laquelle il lançait à toute allure son char Leclerc aux roues de fer; de plus pour imiter les éclairs il jetait à droite et à gauche des torches enflammées. Zeus, excédé par l'arrogance de Salmonée, le foudroya réellement et Tyro fut confiée à son oncle Créthée fondateur de la cité d'Iolcos, qu'elle épousa et dont elle eut trois enfants, Amythaon (qui ne travaillait d’ailleurs qu'à mi-temps) Aeson et Phérès.

 

Ayant retrouvé les enfants qu'elle avait exposés, Nélée et Pélias furent élevés à la cour de Créthée qui les adopta. Quand ils furent plus âgés ils décidèrent de venger leur mère et dans le sanctuaire d'Héra, Pélias et Nélée tuèrent Sidéro ce qui sidéra Héra et leur valut une animosité certaine de la part de la reine du ciel qui leur fit payer plus tard ce sacrilège. 
A la mort du roi, les deux jumeaux et leurs demi-frères se querellent au sujet de la succession du roi.

 

 

 

Et pis c’est tout pour aujourd’hui !

 

 

 

A la semaine prochaine pour la suite ... si vous le voulez bien … et les dieux aussi !

 

 Rotpier ........ à qui il ne reste qu'un tout petit rien de jeunesse comme disait Lucien !

 

 

Lire la suite

Rébus : Réponse pour le rébus de … Rotpier !

9 Mai 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Réponse pour le rébus :

 Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

 Bravo à ceux qui avaient trouvé et merci à Midolu pour la rectification de la date du 11 septembre au lieu du 21 septembre !  J'ai rectifié le rébus !

Et pis c’est tout !

 

Rotpier 

 

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus de … Rotpier !

8 Mai 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ? … Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

       

 

 Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

 

 

C’est un grosse connerie du Rotpier !

La guerre des grands fabricants de lessives a repris : Unilever et Henkel accusent leur concurrent américain !

 

 

1ère ligne, 2ème image: c'est un ordre donné au petit personnage !

 

2ème ligne, 1ère image: endroit désigné ! .... 4ème image: boisson favorite des anglais !

 

3ème ligne, 1ère image: autre nom du bolet ! ... Les trois autres images ensemble : "tembre" !

 

4ème ligne, dernière image: légume avec des gousses !

 

5éme ligne, 1ère image : en lingots ! ... 3ème image : il a pris froid, il a une sacrée "- - - -" ! ... 4ème image: endroit on l'on entrepose des fûts !

 

6ème ligne, 1ère image: en haut du mat d'un ancien voilier ! ... C'est le "- - - -" que cela à coûté !

 

7ème ligne, 2ème image: après avoir bu son biberon, le bébé fait son "- - -" ! ... Dernière image: toujours la boisson favorite des anglais !

 

8ème ligne, 1ère image: ça marche par paire ! ... 3ème image: ça démange beaucoup !

 

9ème ligne, 1ère image: ce qui sort, amplifiée, d'un mégaphone !

 

10ème ligne, 2ème image: à ordures ou autres !

 

Et pis c'est tout !

 

 

Nota important :

 

J’avais fait une erreur en mettant le « 21 » au lieu du « 11 » !

 

Merci à ceux qui me l’on signalé, mille excuses ! C’est corrigé !

 

Je suis peut-être un peu lessivé en ce moment ?

 

Réponse :

 

      Lavage de l’affront du 11 septembre : les GI auraient touché une prime de Procter & Gamble pour avoir lessivé Ben Laden !

 

 

 

Ça, c’est juste la signature !

 

Lire la suite