Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Le poème du jour (un petit sonnet branché !) : "La vibrante nonne," de ... Rotpier

17 Septembre 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

Bonjour à toutes et à tous !

 

Le Rotpier est de retour !

 

Je vous propose, pour démarrer tout en délicatesse, un petit sonnet branché qui vous fera peut-être vibrer ?

 

Il est tout frais tapé de ce matin ! 

 

 

Nonne (2)

Image du net modifiée par mes soins !

 

La vibrante nonne,

 

Toute jeune elle était entrée

Au couvent sans grande passion,

Elle avait subi des pressions

Et son âme était sinistrée.

 

Elle devait rester cloîtrée

Alors que la grande éclosion

De son corps en ébullition

Lui laissait les joues empourprées !

 

Un jour de la fin février

Elle alla voir le jardinier :

« Je t’en supplie, viens-moi en aide

 

J’ai vraiment le feu au valseur ! »

Il lui dit pendant le remède :

« Bon dieu ! Que tu vibres ô ma sœur ! »

 

   Moralité … si ! Il y en a une !

 

Une nonne n’est qu’une femme,

il suffit de bien la brancher

pour qu’elle soit tout feu tout flamme

et qu’elle se mette à vibrer !

 

 

                                                        Rotpier

 

 

 

Lire la suite

Rentrée scolaire : quelques petites pensées pour tout le monde, mais … tout particulièrement pour mes collègues enseignants. Par … Le Rotpier !

29 Août 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Pensées

 

 

Rentrée scolaire

Image du net 

 

    
Allez, je vous en remets une petite couche pour la rentrée !

 

 

Je vous rappelle cette citation :

 

La plus perdue de toutes les journées

est celle où l'on n'a pas ri.

 

Chamfort (Maximes et pensées)

 

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

 

 

Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

 

 

 

J’ai souvent été mort de rire

et pourtant je suis encore là !

 

Rotpier

 

 

Image du net !

 

 

 

 

Spécial rentrée scolaire !

 

 

 

 

Quelques petites pensées pour tout le monde, mais … tout particulièrement pour mes collègues enseignants.

Chers collègues, vous qui allez retourner au charbon avec une majorité de mineurs, j’espère que les vacances (dans le nord ou pas) vous ont donné bonne mine et que vous allez exploiter le filon ! Que la veine soit avec vous et avec vos esprits hautement attentifs. Et n’oubliez surtout pas le plantage de piolet régulièrement : c’est un excellent dérivatif qui ne rend pas du tout chauve !

Rotpier

 

Les pensées du jour :

1ère pensée :

Quand on a été enseignant, on reste enseignant à vie, que l’on soit hémophile ou pas !

2ème pensée :

L’enseignement, c’est simple. C’est le principe des vases communicants : le savoir passe de l’enseignant à l’apprenant. Un petit bémol quand même … parfois, avec certains élèves, on se demande bien où placer l’entonnoir !

3ème pensée :

Quand un élève mérite un zéro, il faut le lui mettre … le zéro. Mais il ne faut surtout pas omettre ( ou au cm, à la rigueur ! ) de s’en entretenir avec l’ensemble de l’équipe pédagogique, même et surtout à voix basses, car il y a de fortes chances qu’il y ait con s’il y a bulle !

4ème pensée :

Ayons une petite pensée toute particulière pour notre jeune collègue qui avait encore l'année dernière un concierge très avide. J'espère que son problème est maintenant réglé !

 

Le dicton (sérieux pour une fois !) :

A propos de la pédagogie :

Mieux vaut un prof ayant des connaissances moyennes et qui sait les faire passer à 50%, qu’un génie qui fait passer les siennes à 5% !

 

Courage à vous tous et méditez encore cette expression relevée dans je ne sais plus quelle revue pédagogique et désignant les parents d’élèves comme des « géniteurs d’apprenants *» ! Où commence et où s’arrête la connerie !

* authentique !

 

Que Saint Vincent vous protège c'est pour cela que nous le payons !

 

 

 

 

Très bonne rentrée à vous tous, moi, je pars en vacances samedi en Bretagne quelque part dans le haut du triangle Lorient-Vannes-Pontivy appelé aussi le triangle des bermu …das et … des chapeaux ronds … ça va de soit !

 

Je vous retrouverais dans les environs du 17 septembre vers 9h47.

 

Le Rotpier

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Cézanne, "Le buveur" vu par Pierre ...

28 Août 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

 Après le fumeurhttp://rotpier.over-blog.com/article-le-fumeur-de-paul-cezanne-vu-par-pierre-double-sonnet-119631675.html  ) voila « Le buveur ».

 

Je suis un peu les deux à la fois mais  … avec modération !


 

Le buveur de Paul Cézanne"Le buveur"  de Paul Cézanne

 

 

Le buveur,

 

Où en est-il de ses pensées ?

Où en est-il de l’alcool bu ?

Ce n’est pas son premier abus,

c’est une longue traversée.

 

.Pour quelle cause ou quelle femme

en est-il arrivé à ça ?

Pourquoi a-t-il franchi le pas

qui passe du plaisir au drame ?

 

Il n’écluse que du vin rouge,

un vin de piètre qualité

mais il en boit en quantité

et toujours dans le même bouge.

 

Il arrive par la grand route,

personne ici ne le connaît,

certains le disent polonais

mais tout le monde est dans le doute.

 

Il passe des journées entières

à boire sans paraître soûl,

le soir il tient toujours debout

quand il salue la gargotière.

 

Jamais il ne parle à personne,

avec sa bouteille il est seul,

il le sera jusqu’au linceul,

jusqu’à ce que la mort le sonne.

 

Alors sa place sera vide,

les tâches rouges sur le bois

disparaîtront au fil des mois

tout comme cet homme impavide.

 

Il est possible que la table

se souvienne longtemps de lui,

qu’elle ait eu sans faire de bruit

une relation incroyable !

 

Le simple contact de son coude

a peut-être été suffisant

pour que des liens fort apaisants

entre lui et elle se soudent !

 

Les objets savent bien des choses,

ils sont détenteurs de secrets,

mais ils sont tout à fait discrets

et savent garder bouche close !

 

Il arrive que les poètes

s’en fassent de très bons amis

et il est couramment admis

qu’ ils fassent de longues causettes !

 

 

                           Pierre Dupuis

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

26 Août 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Réponse pour le rébus !

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 Et pis c’est tout !

 

Rotpier

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

25 Août 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

… Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

 

rebus 257 (1)rebus 257 (2)rebus 257 (3)


 

 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

 

 

C'est une grosse connerie du Rotpier qui doit être coté aussi, même s'il ne fait pas partie de cette classe-là !
 1ère ligne, 3ème image : "oui" en allemand ! Dernière image : celui-ci est de montagne ! ( l'autre aussi ...  si ! )
2ème ligne, 2ème image : lieu où se tiennent encore quelques marchés ! ( l'autre aussi sous une autre image ! )    3ème image : la peinture en est un ! ( l'autre aussi ... si ! )
  3ème ligne, 1ère image : En direct : " u"    ( les autres aussi ... si ! )  2ème image: le serpent fait toujours "s" ou "se" selon son humeur et partout !

  5ème ligne, 1ère image : quand il a fini de boire, le bébé fait son " - - - " !  

  6ème ligne, 1ère image : ce n'est pas la brosse qu'il faut prendre !
9ème ligne, 1ère image :   de Vincennes ou d'ailleurs... d'ailleurs !
Dernière ligne, dernière image : provoque une sale maladie chez les chiens !

 

 

Et pis c'est tout !

 

Réponse :

Il y a la cote à l’argus des véhicules, je propose de créer la cote à l’argugusse des hommes politiques ! 

 

 

 

Ça, c’est juste la signature !

Lire la suite

" Le fumeur " de Paul Cézanne vu par ... Pierre ... double sonnet !

21 Août 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 Préambule :

 

Le personnage peint par Paul Cézanne n’est peut-être pas celui que je brosse au travers de ce double sonnet, mais il aurait pu l’être … il n’y a pas de fumée sans feu.

 

Pierre

 

Paul CEZANNE 1839-1906
- "Le Fumeur" ou "L'Homme à la pipe"
- Huile sur toile 92 cm x 73 cm
- Peint vers 1895
- Localisation: Moscou, musée Pouchkine

 

 Le fumeur

 

Le fumeur

ou

Il n’y a jamais de fumée sans feu,

 

      Sonnet premier :

La pipe songeuse à la bouche,

la tête calée dans la main,

il ne pense pas à demain :

avec son passé il s’abouche.

 

Il revoit la sainte-nitouche

qui avait croisé son chemin,

regard hardi, bouche carmin,

qui ne valait pas sa cartouche.

 

Elle l’avait embobiné,

séduit, trompé et puis ruiné,

conduit tout droit à la galère.

 

Simple justice pour le coup

quand lors d’un sursaut de colère

il lui avait tordu le cou.

  

 

         Sonnet second:

C’est pour la faire disparaître

qu’il avait allumé un feu,

lui le calme, le grand taiseux

qui ne laissait rien transparaître.

 

Pas disposer à comparaître

ni à faire le moindre aveu

pour cet acte délictueux

mais juste il faut le reconnaître.

 

C’est ainsi qu’il jugeait le fait,

pas de faute, pas de méfait,

juste une question de principe.

 

Depuis ce jour  - plus de dix ans ! -

il s’était remis à la pipe

trouvant son nuage apaisant.

 

 

                                    Pierre Dupuis

 

 

 

 

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

19 Août 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Réponse pour le rébus !

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 Et pis c’est tout !

 

Rotpier

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

18 Août 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

… Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

 

rebus 256 (1)rebus 256 (2)

 

 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :

 

C'est une grosse connerie de la mi-août du Rotpier !


 1ère ligne, 2ème image : la musique, la peinture ou la poésie en font partie !
2ème ligne, 1ère image : le verbe, au présent du mouchard à cheveux longs ! 

3ème ligne, 1ère image : avec son œil  le personnage " - - - - " au travers de la serrure ! 3ème image : nous en avons dix quand nous sommes intacts !

5ème ligne, 2ème image : Eux, ce ne sont pas des vieux ! Dernière image : jeune, il est lente !

 6ème ligne,2ème image : en direct : "vie" !  

  7ème ligne, 4ème image : avec son couteau, l'assassin " - - - " ( au présent du mouchard à cheveux longs ! ) Dernière image : le serpent fait toujours "s" !
Dernière ligne, 4ème image : autre nom du bus !

 

Et pis c'est tout ! 

 

 

Réponse :

Il arrive un âge où les vieux matous doivent s’éloigner des jeunes chattes pour éviter l’infarctus du mioucarde ! 

 

 

Ça, c’est juste la signature !


Lire la suite

Le petit rébus de l’Assomption ... du Rotpier !

15 Août 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ? … Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

 

 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) : 

 

 Ah! Queue c'est une pensée du Rotpier !

Je ne sais pas si celui dont je parle a des frères ! 

  

            1ère ligne, 1ère image: après la tétée, le bébé fait un " - - - " ... 2ème image: la moitié du prénom de l'oiseau ! ....... dernière image: variété de poisson très bien choisie dans le contexte !

 

2ème ligne, 3ème image: c'est un " - - - - " mec ( pas plus que le Rotpier hein !) ... 4ème image: partie pointée par la flêche !

 

3ème ligne, 4ème image: il ne faut pas prendre le petit !

 

4ème ligne, 3ème image: de sable ou d'autre ! 4ème image : chacun portez la sienne !

 

5ème ligne, image 1 et 2 : en direct " qu'il y " ... 2ème image: la balle de golf va bientôt tomber dedans! (vue de l'intérieur !) .... dernière image: attention, ça brûle!

 

6ème ligne, 1ère image: le serpent fait toujours " s " ... 2ème image : ne vous fichez par de la mienne SVP ! 

 

 

Et pis c'est tout !

 

  

 

 

 

Ça, c’est juste la signature !

 

 

 

 

Lire la suite

Le poème du jour : "Les grands amours ne sont pas légion," ... un sonnet de Rotpier qui est un peu ... sonné ! Préambule : Tout rapprochement avec une affaire en cours est à écarter et si vous l

14 Août 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie - humour

 

Préambule :

 

 

Tout rapprochement avec une affaire en cours est à écarter et si vous le faisiez, cela n’engagerait que votre pensée tortueuse.

 

 

LégionnaireImage du net

 

Les grands amours ne sont pas légion,

 

Elle avait de grands yeux marron

pailletés d’éclats couleur sable,

un regard indéfinissable

et elle  avait un beau giron !

 

Lui abhorrait les laiderons

et les trouvait insupportables,

son charme était incontestable

avec ou sans son ceinturon !

 

Il en avait fait sa compagne

alors qu’il était en campagne

dans les alentours de Calvi.

 

Leurs rencontres étaient très brèves

mais leur désir bien assouvit :

le légionnaire aimait sa chèvre !

 

 

                                      Rotpier

 

 

Chèvre

 

Image du net

 

Remarque :

 

Rares sont les compagnes des légionnaires qui ne portent de cornes … qu’elles soient chèvres ou femmes ! 

 

 

 

 

Lire la suite