Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

" Le plombier et la petite Zézette ," : un poème fable de ... Rotpier !

4 Février 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Fable

 

 

PlombierImage du net

 


Le plombier et la petite Zézette,

 

Dans la vie il était plombier

et il avait croisé Zézette

en réparant un robinet,

il l’avait trouvée vraiment chouette !

 

Avec elle il prenait son pied

plus qu’ avec sa clé à molette

et pas besoin de marchepied

pour escalader sa Zézette !

 

Moins d’un mètre cinquante deux

mais un corps à mettre le feu

et aussi du chien à revendre !

 

Elle aimait la bête à deux dos

et c’était vraiment un cadeau

pour celui qui savait la prendre !

 

                               Rotpier

 

         Moralité :

 

Coluche l’avait dit naguère :

la bonne taille pour quelqu’un

c’est quand les pieds touchent par terre

et au lit ça ne se voit point !

 

L’important c’est le savoir faire

pour ce qui touche au  bigoudi :

un petit peut faire l’affaire :

c’est un pygmée qui me l’a dit !

 

Chaque fois qu’une exploratrice

tentait l’expérience avec lui

elle en sortait admiratrice

et répudiait tous ses amis !

 

   Conclusion valable pour les gars et les filles :

 

En amour ce n’est pas la taille

des acteurs ni du matériel

l’atout majeur pour que ça aille :

le savoir faire  est essentiel !

 

 

 

                     Rotpier

 

 

Pygmée

 

Image du net

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

3 Février 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !

 

 

Rotpier

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

2 Février 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

 

Juste comme ça, pour se dégourdir

 

un peu les neurones !

 

 


rebus 278 (1)

 

rebus 278 (2)rebus 278 (3)

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :
Les temps étant durs, il ne faut pas lésiner sur les économies : soyons à l'affût des bonnes affaires !  C'est une fumante connerie du Rotpier !
 Nota : Allergiques à l’humour noir : s’abstenir pour éviter un retour de flamme !
1ère ligne, 1ère image : petite, la sale bestiole est lente ! ( l'autre aussi ! ) 4ème image : sur le ticket, c'est le " - - - - " qu'il faut prendre ... à tout " - - - - " !
3ème ligne, 2ème image : quand son nez s'allonge, il " - - - - " !
5ème ligne, 2ème image : le serpent fait toujours " s " !
6ème ligne, 2ème image : c'est le complément de l'expression du chanteur Antoine dans " Les élucubrations " ... je crois !   4ème image : ce n'est pas la brosse qu'il faut prendre !  Dernière image: le marin est presque en haut du " - - - "  mais il ne se prénomme pas forcément Alexandre !
8ème ligne, 3ème image :  " - - - - - " ou ne pas " - - - - - " , là est la question !
9ème ligne, 1ère image : le mouton fait   " - -  " !
        Dernière ligne, 1ère image : après la tétée, le bébé fait son " - - - " ... comme le  - - - pier ! Si !  2ème image : lettre de l'alphabet grec !  Dernière image : la boisson favorite des rosbifs !   
 
    Voila, voila, à vous de jouer tranquillement : vous n'avez pas encore le feu au c - - !

 

Réponse :

Pour le prix d’un enterrement classique on peut se payer deux crémations il faudrait être bête pour ne pas en profiter ! 

 

 

 

Qu'il dit l'animal !

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Georges Brassens : " Le pornographe " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

1 Février 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime

 

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 
Georges Brassens :
« Le pornographe »

 

 

 


 i

 

 

Le pornographe,

 

Autrefois, quand j'étais marmot
J'avais la phobie des gros mots
Et si j'pensais " merde " tout bas
Je ne le disais pas
Mais
Aujourd'hui que mon gagne-pain
C'est d'parler comme un turlupin
Je n'pense plus " merde ", pardi
Mais je le dis

[Refrain] :
J'suis l'pornographe
Du phonographe
Le polisson
De la chanson

Afin d'amuser la gal'rie
Je crache des gauloiseries
Des pleines bouches de mots crus
Tout à fait incongrus
Mais
En m'retrouvant seul sous mon toit
Dans ma psyché j'me montre au doigt
Et m'crie: " Va t'faire, homme incorrec'
Voir par les Grecs "

[Refrain]

Tous les sam'dis j'vais à confess'
M'accuser d'avoir parlé d'fess's
Et j'promets ferme au marabout
De les mettre tabou
Mais
Craignant, si je n'en parle plus
D'finir à l'Armée du Salut
Je r'mets bientôt sur le tapis
Les fesses impies

[Refrain]

Ma femme est, soit dit en passant
D'un naturel concupiscent
Qui l'incite à se coucher nue
Sous le premier venu
Mais
M'est-il permis, soyons sincèr's
D'en parler au café-concert
Sans dire qu'elle a, suraigu
Le feu au cul ?

[Refrain]

J'aurais sans doute du bonheur
Et peut-être la Croix d'Honneur
A chanter avec décorum
L'amour qui mène à Rom'
Mais
Mon ang' m'a dit : " Turlututu
Chanter l'amour t'est défendu
S'il n'éclôt pas sur le destin
D'une putain "

[Refrain]

Et quand j'entonne, guilleret
A un patron de cabaret
Une adorable bucolique
Il est mélancolique
Et
Me dit, la voix noyée de pleurs
" S'il vous plaît de chanter les fleurs
Qu'ell's poussent au moins rue Blondel
Dans un bordel "

[Refrain]

Chaque soir avant le dîner
A mon balcon mettant le nez
Je contemple les bonnes gens
Dans le soleil couchant
Mais
N'me d'mandez pas d'chanter ça, si
Vous redoutez d'entendre ici
Que j'aime à voir, de mon balcon
Passer les cons

[Refrain]

Les bonnes âmes d'ici bas
Comptent ferme qu'à mon trépas
Satan va venir embrocher
Ce mort mal embouché
Mais
Mais veuille le grand manitou
Pour qui le mot n'est rien du tout
Admettre en sa Jérusalem
A l'heure blême

Le pornographe
Du phonographe
Le polisson
De la chanson

 

 

 

Bon partage !

 

 

Rotpier


Lire la suite

Un très ancien poème déjà publié : " L’hiver indien, " de ... Pierre

30 Janvier 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

Préambule :

 

Je vous propose ce très ancien poème libre ( 1999 ) qui rejoint ma 3ème pensée d’hier ou, peut-être, était-ce elle qui découlait de lui ?

 

Dans mon crâne-laboratoire alterne le net et le moins net, voir le flou qui par moment, par bref moment seulement, semble plus net que le net … et … dans ces moment-là, rien n’est plus clair du tout …

 

 

Lhiver indien

Image du net

 

 

Prémonition ?

L’hiver indien,

 

Depuis longtemps déjà, dans mes sommeils agités,

mon esprit mélange les choses :

des faits lointains qui me reviennent avec clarté,

des faits actuels puisés dans des journaux du soir,

des faits futurs déjà gravés dans ma mémoire.

Et dans mon crâne-laboratoire

s’effectue la lente et profonde alchimie de tout cela.

 

Bouillonnait ensemble cette nuit-là :

une très vieille légende indienne,

une  caisse de retraite avec un trou béant,

des voitures incendiées dans la plaine

et un vieillard me ressemblant.

 

Le tout était liquéfié dans le creuset combinatoire,

de mon crâne-alambic qui recueillait avec soin

la quintessence de ce magma malsain

d’où s’échappaient d’inquiétantes fumerolles noires.

La pression montait.

Tout allait exploser, quand…

jaillit un rêve en exutoire !

 

 Un vieil indien me ressemblant

tenant deux torches en sautoir

et sous le bras un réservoir

s’éloignait de son pas pesant.

Dans sa démarche oscillatoire,

on sentait bien sa volonté :

« il fallait en finir ce soir !»

 

Toute la tribu, sans s’émouvoir,

perdait de vue le vieil indien

lorsque soudain, dans le lointain

jaillit le feu libératoire.

 

Hochant la tête pour tout adieu

la grappe humaine se disloqua ,

matérialistes et ambitieux

les jeunes oubliaient déjà.

 

… Un vieil indien me ressemblant

tenant deux torches en sautoir

venait de faire son devoir.

 

 

                               Pierre Dupuis

 

 

Lire la suite

La ou les pensées du jour de Pierre ou de Rotpier !

29 Janvier 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Pensées

 

 

Les pensées du jour de Pierre ou de Rotpier !

Celles de Pierre sont plutôt sérieuses,

celles du Rotpier ne sont pas souvent très catholiques !

 

Statue dans mon jardin

 

Si tout n’est pas bon,

ne m’en veuillez pas : je me rôde, hein !

 

 

 

 

 

 

 

1ère Pensée :

 

Un grand amour marque à jamais les personnes … tout comme la vérole ! Et, si c’est le grand amour qui l’a refilée, on est doublement marqué !

 

 

2ème Pensée :

 

L’effet papillon est un concept intéressant mais qui ne fonctionne pas à tous les coups : quand un banquier de Tokyo se prend un coup de pied dans les valseuses, cela n’entraîne pas forcément une remontée des bourses dans les autres capitales !

 

3ème Pensée :

 

Dans quelques années, vu la conjoncture difficile et les déficits  de l’assurance vieillesse, les jeunes diront des vieux ce que les américains disaient des indiens : « Les seuls bons vieux sont les vieux morts ! »

 

 

 

Nota : Pour cette dernière, il n’est pas prouvé que cela soit une connerie totale !


 

 

 

Et pis c’est tout !

 

Bonne méditation !

 

 

 

Rotpier

 

 

 

Lire la suite

Le piège du portable : " Et ils se déclarent libres ! " ... un poème de ... Pierre

28 Janvier 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

Préambule :

Je décris là, des ados, mais chez les jeunes ( ou moins jeunes ! ) adultes, les mêmes observations sont de mise.


 

Portable au lycée (2)Image du net modifiée par mes soins

 

 

Et ils se déclarent libres !

 

Ils se déclarent libres 

mais ils ne sont qu’esclaves

portable au bout des doigts

ils s’imaginent rois

mais ils sont prisonniers

de la terrible enclave

du toujours disponible

peu importe l’endroit.

 

Ils sont sourds et aveugles

au milieu de la foule

au milieu des copains

qui en font tout autant

dans la cour du lycée

fini le temps d’avant

où l’on se confrontait

riant et chahutant !

 

Ils sont à touche à touche

mais ne sont pas ensemble

car il faut échanger

via les réseaux sociaux

pas le temps de parler

car priorité aux

messages décousus

passablement idiots !

 

Ils se photographient

et envoient aussitôt

sur Tumblr ou bien ailleurs

des clichés déjantés

avec des commentaires

plus ou moins déglingués

tout cela vole bas

pas loin du caniveau !

 

Les relations sociales

en direct c’est ringard

les fous rires collectifs

ils ne connaissent plus

tout passe par les ondes

même plus un regard

plus poignées de mains

où donc est l’affectif ?

 

Plus ils sont connectés

plus ils sont isolés

autour d’eux c’est le vide

dangereux et sournois

plus de yeux dans les yeux

ce monde est volatil

et de la société

ils sont déconnectés !

 

 

                                Pierre Dupuis

 

 


Portable au lycée (1)Image du net modifiée par mes soins

 

 

 


Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

27 Janvier 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !

 

 

Rotpier

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

25 Janvier 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

 

Juste comme ça, pour se dégourdir

 

un peu les neurones !

 

 


rebus 276 (1)

rebus 276 (2)

 

 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :
 
 C’est une sage pensée de Rotpier ... ce qui est rare !   ... C'est certainement Pierre qui lui a soufflé !
 1ère ligne, dernière image : c'est aussi l'emblème des rois de France !
3ème ligne, 1ère : il sauve des vies ! 2ème image : il ne faut pas prendre l'enfant ! Dernière image : endroit où se tenait la vigie sur les anciens voiliers ... pirates ou pas!
4ème ligne, 1ère image : il ne faut pas prendre le grand ! 4ème image : la sale bestiole pique sévère ! ( l'autre aussi ... si ! )
 
Voila, voila : à vous de jouer et de méditer ! 


Réponse :

La vraie folie c’est de ne pas s’en permettre une petite de temps en temps ! 

 

Nota : Pour une fois, c’est du sérieux !

 

 

 

Qu'il dit l'animal !

 

 

Lire la suite

Yves Montant : "Barbara " Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

25 Janvier 2014 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime

 

 

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 
« Yves Montand »

 

« Barbara »

 

 

 


 

 

 

 

Barbara

Rappelle-toi 
Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
Et tu marchais souriante
Épanouie ravie ruisselante
Sous la pluie
Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest
Et je t'ai croisée rue de Siam
Tu souriais
Et moi je souriais de même
Rappelle-toi Barbara
Toi que je ne connaissais pas
Toi qui ne me connaissais pas
Rappelle-toi
Rappelle-toi quand même ce jour-là
N'oublie pas

Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom
Barbara
Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante ravie épanouie
Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara
Et ne m'en veux pas si je te tutoie
Je dis tu à tous ceux que j'aime
Même si je ne les ai vus qu'une seule fois
Je dis tu à tous ceux qui s'aiment
Même si je ne les connais pas

Rappelle-toi Barbara
N'oublie pas
Cette pluie sur la mer
Sur ton visage heureux
Sur cette ville heureuse
Cette pluie sur la mer
Sur l'arsenal
Sur le bateau d'Ouessant
Oh Barbara
Quelle connerie la guerre
Qu'es-tu devenue maintenant
Sous cette pluie de fer
De feu d'acier de sang
Et celui qui te serrait dans ses bras
Amoureusement
Est-il mort disparu ou bien encore vivant
Oh Barbara

Il pleut sans cesse sur Brest
Comme il pleuvait avant
Mais ce n'est plus pareil et tout est abîmé
C'est une pluie de deuil terrible et désolée
Ce n'est même plus l'orage
De fer d'acier de sang
Tout simplement des nuages
Qui crèvent comme des chiens
Des chiens qui disparaissent
Au fil de l'eau sur Brest
Et vont pourrir au loin
Au loin très loin de Brest
Dont il ne reste rien

Bon partage !

 

 

Rotpier

 

 

 

Lire la suite